Main menu

L’organisation sociale…

Nous avons beaucoup insis…

Articles

La famille

On le sait pour l’avoir v…

Articles

L’individu

L’homme est d’abord un êt…

Articles

Horizons de l’Islam: e…

La vie sociale, politique…

Articles

Les droits de Dieu, la…

L’ensemble de la concepti…

Articles

La permission originel…

L’univers entier est l’œu…

Articles

Le Créateur et la géra…

Le dogme de l’islam, c’es…

Articles

L’ijtihâd : entre l’ab…

Quand il devait prononcer…

Articles

Le Coran et la sunna

Le Coran est pour les mus…

Articles

Aux rives de la Transc…

Pour les femmes et les ho…

Articles

Présence Information R…

Invité par l’Association …

Articles

Les leçons de l’histoi…

Le grand mouvement qui va…

Articles
«
»
Second Menu

A l’écoute de la Somalie

Comme sont tristes les images ! C’est comme si nous regardions le passé, la famine qui a touché le Biafra dans les années soixante-dix. Près d’un demi siècle plus tard, c’est comme si rien n’avait changé ; comme si nous n’avions rien appris hormis les pieuses résolutions de l’ONU. On nous a dit que l’un des objectifs majeurs du nouveau millénaire était de mettre fin à la famine dans le monde. Pourtant, nous en sommes encore loin. Le droit de l’homme élémentaire d’avoir assez à manger pour survivre reste aujourd’hui un rêve pour des millions d’individus en Afrique.

En Somalie, nos sœurs et frères en humanité ont aujourd’hui un urgent besoin d’aide. Leur pays situé à un carrefour stratégique a récemment traversé de douloureuses expériences et épreuves. Où donc est la justice face à un sort si injuste ? Qu’est-ce qui a mal tourné en Somalie ? Après la pauvreté, les troubles, la guerre civile et la prise de pouvoir par des factions radicales (qui œuvrent en faveur ou contre l’Islam), nous avons atteint l’étape ultime : la pauvreté extrême est en train de tuer des millions d’enfants, de femmes et de personnes âgées. Dans nos salons et salles à manger, alors même que nous sommes en train de jeûner et d’attendre que notre nourriture soit servie, nous regardons ces images qui brisent le cœur. Comment une chose pareille est-elle possible ? Est-ce bien là notre monde ? Le peuple somalien est en train d’attendre que nos cœurs s’ouvrent, que nos consciences s’éveillent. Honte à nous si nous jeûnons afin, à la fois, de nous rapprocher de Dieu et de ressentir la pauvreté, tout en témoignant d’une indifférence totale aux pauvres et à ceux qui meurent de faim sur notre planète !

La Somalie a besoin de notre solidarité. Il serait bon pour nous, musulmans, de repenser la manière dont nous nous chargeons de la zakât, et de la sadaqa et même de l’abattage des moutons durant l’Aïd al Adha (la Fête du Sacrifice). Cela serait une manière de rappeler aux croyants qu’il ne peut y avoir de foi sans se préoccuper des pauvres. Il ne s’agit pas seulement de se montrer solidaires en assistant ceux qui sont dans le besoin, mais également de se montrer respectueux en aidant les gens à devenir autonomes et libres de la charité des autres.

Voilà des moments exceptionnels. Les musulmans devraient donner l’exemple en payant leur zakât (impôt social purificateur) et leur sadaqât (aumône facultative) à des organisations qui promeuvent des projets dans des pays tels que la Somalie. Il devrait s’agir à la fois d’un soutien d’urgence et d’un engagement à long terme envers des services sociaux, des écoles, des projets de développement local, etc. Dans deux mois aura lieu la plus grande fête en Islam. Au lieu d’abattre des millions de moutons, les musulmans ont le droit d’envoyer une somme d’argent équivalente en Somalie afin de nourrir ceux qui meurent de faim. Ces façons individuelles et à petite échelle de soutenir le peuple somalien ne vont pas changer la situation qui y prévaut, mais elles offrent de manière effective un moyen humainement et spirituellement vital de s’engager sur le plan personnel. Elles donnent un sentiment de communion humaine et d’engagement individuel qui devrait élever la vie de femmes et d’hommes plein de dignité à travers notre monde brisé.

Le peuple somalien n’a cependant pas besoin de notre charité. En nous mobilisant afin de l’aider à survivre, nous devrions nous tourner vers nos gouvernements respectifs et leur demander de ne pas seulement assister le pays aujourd’hui (en envoyant quelques millions de dollars ou de la nourriture), mais également en agissant de manière responsable avec des stratégies viables à long terme. Ce qui est injuste dans la situation en Somalie, ce n’est pas le sort de sa population, mais notre passivité continuelle et injustifiable et notre acceptation d’un ordre économique inhumain. Il est trop facile de jeter la responsabilité sur “leur destin” et de pleurer “leur sort”. Ce qui est injuste, c’est un système global dans lequel des pays riches jettent des milliers de tonnes de nourriture gaspillée tandis que d’autres meurent de faim. Au lieu de vaines résolutions de l’ONU et de beaux discours sur la solidarité, nous avons besoin d’entreprendre de sérieuses réformes concernant l’ordre économique, des réformes radicales.

On célèbre ce que certains analystes appellent le “printemps arabe”. Les peuples arabes sont en train de se libérer de dictatures politiques et d’années d’aliénation. Il serait bon de voir, en guise de réponse à la situation critique en Somalie (et à tant d’autres situations d’extrême pauvreté) les peuples occidentaux se libérer d’un état d’esprit qui considère une telle pauvreté (et leur propre richesse) comme allant de soi. Combien il serait réconfortant d’assister à un “automne occidental” où les cœurs et les âmes des riches s’élèvent à la conscience humaine élémentaire qui leur rappelle que leur prospérité est une honte si elle est acquise grâce au traitement indigne des deux tiers de l’humanité.

PS: un grand merci à S.H. pour la très bonne traduction proposée du texte originale anglais. Nous recherchons des traducteurs : il y a un texte par semaine publié en anglais qui n’est pas publié en français faute de traduction. Avis aux amateurs. Très fraternellement. La modératrice.

21 commentaires - “A l’écoute de la Somalie”

  1. Le secours Islamique France (www.secours-islamique.org) permet de collecter vos « Zakat el Fitr » pour les envoyer aux nécessiteux en Somalie et au Kenya. A raison de seulement 5 Euros par personne, je pense qu’il ne saurait y avoir meilleur moyen de dépenser son argent en ce dernier tiers du mois sacré du Ramadan. Une chance à ne pas manquer !

  2. SAlam aleikum,

    Moi ce qui m’énerve c’est l’Arabie Saoudite et DUbai qui rivalise dans la construction de gigantesque gratte-ciel de respectivement 100 m et 800 m qui valent des milliards et qui ne font rien pour leur frère. D’ailleurs, n’est-ce-pas un signe de la fin du monde le fait que des gens vont rivaliser dans la construction…. « DIEU » Seul sait.

    Qu »ALLAH » préserve nos frères et sœurs en Afrique, AMINE.

  3. Salam
    J’éprouve un sentiment de déception en lisant ce texte.
    Pour commencer, il n’y a malheureusement pas que la Somalie qui est touchée par la famine, mais également le Kenya, l’Ethiopie, Djibouti, le Soudan et bientôt l’Ouganda.
    Pour reprendre quelques phrases de T. Ramadan :
    (…)le peuple est en train d’attendre que nos coeurs s’ouvrent et que nos consciences s’éveillent(…) »honte à nous »(…)en témoignant d’une indifférence totale(…)les musulmans devraient donner l’exemple en envoyant leur sadaqat à des organisations(…)nous devrions nous tourner vers nos gouvernemens respectifs(…)notre passivité continuelle et injustifiable, notre acceptation d’un ordre économique(…)
    T. Ramadan accuse les autres peuples d’être trop indifférents ! Mais très franchement que pouvons nous faire face aux gouvernements du monde entier qui tiennent les ficelles au mépris des êtres humains ? envoyez des dons ? hélas la plupart de l’argent récolté pour des missions humanitaires N’EST JAMAIS DISTRIBUÉ comme il se doit ! (rappelez vous la catastrophe en Haïti : beaucoup d’argent envoyé et ces pauvres gens sont toujours sous leur abri de fortune, pas de soins adéquats, pas assez de nourriture, sans eau potable, la plupart sont déjà morts du choléra… et ce n’est qu’un exemple parmi beaucoup d’autres…
    Contrairement à ce que m. Ramadan pense, beaucoup de personnes comme moi ont très mal au coeur pour ce qui se passe sur la corne de l’Afrique, beaucoup prient chaque jour
    pour qu’Allah leur vienne en aide, beaucoup sont peinés de se mettre à table alors que d’autres MEURENT de faim !
    Pour terminer, j’espère que m. Ramadan consulte de temps à autre les forums de discussions.

    1. On appelle cela : la Corne de l’Afrique.
      Et pourquoi t’énerves tu ? 🙂

    2. @ poussière
      Ne me donne pas de leçons de géographie, je n’en ai pas besoin; et ne m’accuse pas de malhonneteté envers des associations de secours humanitaires, ce ne sont pas du tout de leur faute : c’est lorsque l’argent récolté est envoyé que ça dérape sur place, tu ne t’en ai jamais rendu compte ? par exemple pour la catastrophe en Haïti ?

    3. Salam,
      Je comprends votre réaction… Je pense que le professeur Ramadan ne juge pas les peuples et n’est pas non plus dupe du jeu « humanitaire »… Mais, il faut bien commencer qq part et je peux attester que les musulmans ont du mal, comme beaucoup d’êtres humains, à mettre la main à la poche et à se soucier de ce qui ne les touche pas.

      Peut-être, T. Ramadan nous interpelle-t-il sur le fait que tant que nous ne changeons pas nos propres coeurs, nos propres âmes ; nous aurons les gouvernants et le monde qui s’y rapportent…
      De ce fait, nous sommes aussi responsables de ce qui se passe en Afrique, en Asie et ailleurs… pour nos frères en humanité…

      Mais, les Messagers auxquels Dieu Le Miséricordieux a parlé ne nous enseignent pas le désespoir ni l’inertie… Agissons là où nous pouvons, n’oublions jamais les démunis dans nos vies de consommateurs acharnés et tournons-nous envers et contre tout, chaque jour un peu plus, vers la prière.

      De tout coeur, je prie pour que les faibles nous pardonnent.
      Nas.

    4. Nous pouvons faire face au gouvernement du monde entier comme l’ont fais les peuples arabe avec leur propre tyrans et d’autre encore bien avant eux.
      Encore faut t il rester optimiste, se battre,…Pour moi voila un djihad, se battre ne pas lâcher et ne pas adopter la posture du « ils sont plus fort que nous » : l’islam nous enseigne effectivement cela.

      Voila entre autre pourquoi l’auteur de cette article parle d’un « automne occidental ».

      Je pense néanmoins qu’un réveille des conscience populaire en occident est loin de se réaliser, à en croire les différents suffrage et autre sondage dans les différents pays européens et américains donnant les extrême droites respectifs gagnant.

      Un réelle malaise social s’installe en Europe sur fond de crise économique (émeute en Angleterre, tuerie d’Oslo,….).

      Nous musulmans (et surtout ceux vivant en occident) devons voir ce qui se passe comme une opportunité, celle de mettre en avant notre courage et notre lucidité face a ces épreuves, qui n’aurait pas voulue participé a la bataille de badr où les musulmans était en infériorité numérique ? Pourtant de nombreux musulman à cette époque ont refusé de se battre par peur ou manque de courage ou tout simplement manque de foie. He bien pour moi c’est exactement la même chose en ces temps difficiles.

    5. Barack Allah houfikr Professeur T.Ramadan
      Allah le très haut vous le rendra au centuple.
      Nous t’attendons en Côte d’Ivoire pour la nuit du Kadre (26/08/2011).
      Très fraternellement.

  4. salamo alaikom
    Nous sommes conscient de la gravité de la situation de nos confrère somaliens,mais le problème qui se pose ici au Maroc ,pas d’organisations crédibles ,on sait pas a qui donner
    on espère voir un organisme a qui faire confiance.
    l’idée de ne pas acheter le mouton et d envoyer le montant au somaliens me plais beaucoup et il y aura surement des gens qui vont s’adhérer.
    NB:merci de faire la publicité aux organismes crédibles dans tout les pays arabes.

  5. Merci pour la traduction!

    Aux lecteurs : on trouvera toujours pire telle ou telle situation. Mais écoutez en différé l’émission le Téléphone sonne de ce soir : vous comprendrez pourquoi il faut, malgré tout donner. C’est bien loin d’être inutile.

    MV

  6. L’idee de L ‘ aid est tres tres interessante … on ma toujours explique que c est une tradition qu on ne doit jamais manquer … mais j ai toujours trouve franchement qu elle na rien de islamique car les gens egorgent les moutons pour faire du BBQ et se faire plaisir.

    Si vous avez des associations crediles qui oeuvrent pour la cause en somalie SVP n’ hesitez pas a nous la communiquer.

    Merci beaucoup pour cet article

    Que Dieu vous donne tjs la foi, la force et la perseverance pour continuer.

  7. Barakallah M. RAMADAN, Qu’Allah vous preserve.
    Pour ceux et celles qui ont des compétences en traduction, l’apppel de la modératrice est une belle occasion pour servir la oumma. manifestez-vous et merci aussi à S.H.(auteur de cette traduction)

  8. salam aleykoum,c’est vrai que la somalie pour ne pas dire le peuple somalien meurt de faim par la faute de deux factions rivales qui se querelle à cause du pouvoir et ils mettent comme paravent l’islam(un groupe se dit modéré l’autre pour l’application de la charia)ces gens qui vont acheter de armes de guerre à une fortune pour s’entretuer es ce que cet argent ne pouvait contrecarré la famine?les gens vont récolter l’argent de la zakkat cet argent ira où?moi ce que je préconise tout en aidant la population c’est de combattre ces soit disant défenseurs du peuple par tous les moyens

  9. Salam chers(es) frères et soeurs

    Tout d’abord merci Mr RAMADAN pour ces belles chroniques belles d’enseignements et de bons sens. Vous êtes un homme humble, bon et généreux. Qu’ALLAH veille sur vous et votre famille et vous aime plus que nous vous aimons.

    J’ai eu trés mal au coeur et les larmes au yeux en voyant dans les médias une fois de plus(car ce n’est pas une première) ce qui se passe en Somalie mais aussi globalement en Afrique de l’Est.
    C’est triste de penser ne rien pouvoir faire mais je prends conscience avec cette chronique que rien n’est impossible.
    Je me rends compte que cinq Euros ou le prix d’un mouton ne peuvent sauver la somalie entière mais ce geste sincère pourrait sauver une vie et si chacun de nous arrivait à sauver une vie c’est possible de sauver je dirais même pas qu’un seul pays mais tout un continent par la grâce d’ALLAH.

    Je ne peux être sure que l’argent arrive à destination n’empêche que je ferais un don aussi minine qu’il soit en faveur de la Somalie.
    Ma foi et grande et j’espère que la vôtre aussi mobilisons nous et prions Allah SWT qu’Il guide nos pas et nous aide dans ce combat.
    Prions ALLAH qu’Il vienne en aide aux peuples Somalien et d’Afrique en grandes difficultés.

    Quant aux gouvernement il est difficile de ne pas désespérer avec eux mais le désespoir ne doit pas nous guider en bons musulmans continuons le combats en faisant pression sur eux.

    Je crois un un monde meilleur mais faudrait-il que nous retournions vers ALLAH que nous fassions l’effort d’être juste et que nous suivions les prescriptions de notre Prophète Bien aimé(PBSL).

    Encore merci Mr RAMADAN

  10. Salam AAlaykoum,

    Je ne comprendrais jamais rien à ce monde, ceux qui nous gouvernent ont ils des coeurs? Lorsque je vois ces horribles images j’ai le coeur qui bat très fort, et j’éprouve un mélange de grande tristesse et de colère, de grande colère et de frustration. J’aimerais me précipiter vers ses enfants, ces bébés, pouvoir leur donner à manger, leur donner de l’amour,les prendre dans mes bras, pleurer et m’excuser auprès d’eux de laisser faire ça.

    Comment peut on arriver à faire des guerres si facilement, en mobilisant autant d’argent et de personnes si rapidement et en même temps on nous dit qu’il n’est pas possible de transporter de la nourriture dans l’urgence par avion ou par cargo alors que des tonnes et des tonnes de nourritures transit chaque jour près des côtes de la Somalie! Des tonnes de nourritures qui nous sont destinées, ca me donne envie de vomir, c’est très très énervant!

    Si j’avais été dirigeante, à la vue de ces images atroces je n’aurais pas pu m’empêcher d’agir immédiatement comme n’importe quel être humain!!! Mais non, on fait des réunions, on discute, on discute, on discute, mais on discute de quoi bon sang!! Il y a des gens qui meurent de faim à petit feu, on nous le dit, on les voit, c’est une urgence, donnez leur à manger, basta!!! Quand il y a urgence à ce point là, c’est à la communauté internationale d’agir, on a plus le temps de récolter des dons qui n’arriveront peut être jamais ou trop tard!!

    Pour moi, c’est un crime contre l’humanité que de laisser faire ca!!! J’ai l’impression qu’on les laisse mourir volontairement, ce n’est pas possible autrement, les choses peuvent se faire et on ne les fais pas, pourquoi?
    Je regrette les personnes comme Coluche et Balavoine, ils étaient sincères, généreux et passionnés donc ils agissaient!!! En quelque années ils ont réussit faire ce que aucun gouvernement n’a fait!!

    Que Dieu aide ces peuples qui meurent de faim sur terre par la faute de l’homme cupide, avide de pouvoir et d’argent, égoïstes. Si les règles changeaient, si chaque pays profitait de ses ressources naturelles, si on donnait à chacun ce qui lui est dû sur cette terre, et il y en a assez pour tout le monde et même plus encore…
    Non là les pays sont pillés,pollués et ensuite on les laisse crever!!! Dans leur système capitaliste injustes, il faut qu’il y est des très très pauvres pour qu’il y est des très très riches, quels système pourris, on va droit dans le mur!!!

    Ce que je vais dire est grave mais c’est à la hauteur de le gravité, parfois je demande à Dieu de rappeler à Lui ces enfants pour que enfin leur souffrances s’apaisent et qu’ils soient enfin heureux auprès de Lui car l’homme est cupide et se moque bien de leur sort.

    Ps : Avez vous vu ce tremblement de terre sur la cote-est des Etats unis, au moment et à l’endroit où des décisions sont prises et au moment où des actes injustes sont commis, comme un signe…Je ne suis pas comme cela d’habitude mais là j’ai eu cette impression…

    1. Vous m’avez fait rire. Vous savez pourquoi ? Regardez le nombre de vos points d’exclamations. Vous dites, un peu dans le style : et pourquoi personne n’agit !!! Et pourquoi se plaignent t’ils tous !!! Et pourquoi personne s’engage !!! Et pourquoi sommes nous tous là à regarder !!! Et pourquoi sommes nous tous là à nous plaindre !!! … Mais rassurez moi, vous n’êtes pas en train de manger et de regarder tranquillement votre TV quand vous dites cela, vous êtes sur le terrain n’est ce pas ? Vous savez la différence entre vous et Mr Tariq Ramadan, c’est que lui il dénonce, avec le ton qui lui sera loisible d’employer car lui, il est sur le terrain Lui (cela mérite une majuscule). Mais vous, vous représentez bien la Communauté musulmane, qui s’indigne mais n’agit pas.

      Vous savez mon actuel pire ennemi m’a appris une chose, il me le répétait souvent : « agis au lieu de parler. Tais toi et agis ! » Voila ce qu’il disait. Voila ce que tout le monde me disait quand mon coeur – ce misérable esclave – avait voulu prendre le pouvoir sur moi. Et donc plutôt que de dénoncer, rassemblez toutes vos larmes, pleurez, pleurez, pleurez. Mais pleurez en silence. Et un beau jour, dites vous : »Stop ! La situation n’est plus acceptable », et ensuite vous prenez un bout de papier, et vous listez toutes vos actions caritatives, sociales, et à plus forte raison, politiques.

      Car comme on dit : »le chien qui aboie ne mord pas » et « méfiez vous [plutôt] du loup qui dort ». Vous savez pourquoi je vous dis cela, parce que vous êtes en train d’évacuer vos tensions. Non il faut les canaliser dans votre seul être afin d’atteindre des objectifs concrets. Sans quoi vos émotions dispersées risqueraient de vous rendre aboulique.

      Petite parenthèse : c’est vous n’est ce pas, cette anonyme sur ce site qui m’a dite que mon coeur ne produisait pas de larmes. Le vôtre produit de l’hypocrisie.

      Saha ftourek ma soeur, au passage.

      Salam.

    2. Salam AAlaykoum,

      @poussière

      Je ne me vanterais jamais publiquement de mes actions sociales je ne suis pas ici pour faire la liste de mes dons caritatifs. Si je le faisais, cela n’aurais plus de sens, cela reste entre Dieu et moi.
      Et poussiere, je croyais qu’on en avais fini avec tout ca, je ne t ai jamais parlé anonymement et ce n’est pas maintenant que je le ferais je t ai toujours dit ce que je pensais, alors Allah i hdik, apaise toi ma soeur.

      Ramadan Karim

      Salam AAlaykoum

    3. Quelle pirouette intellectuelle ! J’ai dit « vous prenez un bout de papier et vous écrivez ».

  11. Bonjour, je voudrais simplement dire que je suis prete à traduire les textes en français si cela est necessaire. n’hésitez pas à me contacter si besoin, cela serait un honneur pour moi.
    Merci.

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»