Main menu

Pourquoi je ne partici…

Ces dernières années, j’a…

Articles

L'éthique de l’indépen…

L’éthique est née de mill…

Articles

Manifester est anti-is…

J'ai reçu beaucoup de mes…

Articles

Salamnews juillet-août…

Cette interview de Tariq …

Articles

Les sciences et l’éthi…

C’est dans le domaine des…

Articles

MM. Joël Mergui et Rog…

Je condamne, bien sûr et …

Articles

Indépendance de l'éthi…

Il avait tout pour réussi…

Articles

L'éthique d'Israël

Le gouvernement israélien…

Articles

La quête de sens: ques…

À l’origine est l’enfance…

Articles

ALGERIE : LES HONNEURS…

A des journalistes qui re…

Articles

Quand commence le mois…

يَا أُولِي الْأَلْبَابِ ل…

Articles
«
»
Second Menu

28 commentaires - “La Femme : Dignité et Spécificité”

  1. Bonjour,

    C’est toujours fructueux d’assister aux conférences d’un grand orateur et intelectuelle comme M.TARIK RAMADAN.

    d’autre part j’attire vore attention cher monsieur l’administrateur du site sur un beug dans l’enregistrement en fait à un certain moment l’enregistrement s’arrete et ne demarre plus .

    Merci de corriger cette anomalie afin qu’on puisse écouter l’ensemble de l’enregistrement et en tier le maximun .

    1. Les femmes sont sur la terre…

      Les femmes sont sur la terre
      Pour tout idéaliser ;
      L’univers est un mystère
      Que commente leur baiser.

      C’est l’amour qui, pour ceinture,
      A l’onde et le firmament,
      Et dont toute la nature,
      N’est, au fond, que l’ornement.

      Tout ce qui brille, offre à l’âme
      Son parfum ou sa couleur ;
      Si Dieu n’avait fait la femme,
      Il n’aurait pas fait la fleur.

      A quoi bon vos étincelles,
      Bleus saphirs, sans les yeux doux ?
      Les diamants, sans les belles,
      Ne sont plus que des cailloux ;

      Et, dans les charmilles vertes,
      Les roses dorment debout,
      Et sont des bouches ouvertes
      Pour ne rien dire du tout.

      Tout objet qui charme ou rêve
      Tient des femmes sa clarté ;
      La perle blanche, sans Eve,
      Sans toi, ma fière beauté,

      Ressemblant, tout enlaidie,
      A mon amour qui te fuit,
      N’est plus que la maladie
      D’une bête dans la nuit.

      Victor Hugo .

    2. Seuls les hommes castrés sont capables de laisser une femme pleurer sans raison …

  2. salam,
    A partir de 3300 , on n’entend plus rien, le lecteur continue de fonctionner, mais sans aucun sons …

  3. Bonjour Monsieur,
    on ne peut ecouter toute la conférence, faute sûrement d’un petit problème technique. Mais si vous pourriez faire en sorte s’il vous plait que l’écoute entière soit possible, ça serait profitable pour nous tous. Merci Monsieur.

  4. Au nom d’Allah, Le Miséricordieux,

    La publicité nous vend des choses dont on n’a pas besoin, que l’on achète avec de l’argent que l’on n’a pas, pour épater les voisins…
    Je n’ai jamais été matérialiste, et plus ma foi s’intensifie, moins je le suis.
    Ce qui est neuf, deviendra vieux…
    Ce qui est beau, deviendra laid…
    Ce qui est à la mode, deviendra passé de mode!!!
    Je ne veux pas être victime d’une quête vide de sens.
    Car finalement, ce qui reste et qui perdure, c’est l’essentiel!
    Je ne dit pas qu’une femme ne doit pas être élégante, mais acheter des vêtemets de marque pour s’afficher, ça n’est plus de l’élégance, ça devient une escalade de l’orgueil, une compétition futile, qui fait du consommateur aveuglé un pantin, sans recul, sans bon sens…quête sans fin et sans finalité!
    Alors où trouver mon bien-être? En mon for intérieur, au plus profond de mon être et de mon coeur.
    D’abord, m’aimer, me comprendre. Choisir une philosophie de vie, pour moi ce fut l’islam…
    Et puis exiger le respect et la dignité, condition absolue d’épanouissement, d’élévation et d’estime de soi.
    Et à partir de là, viser l’exigence. D’abord dans la compréhension de ma religion,puis dans mon comportement vis-à-vis d’autrui.
    Faire bien, ce que j’entreprends de réaliser.
    Et Dieu merci, j’ai atteint un degré de sérénité dans mon coeur que rien ne pourrait ébranler ici bas.
    Et si je suis fière de quelque chose en ce monde, c’est de mes trois trésors que Dieu m’a confiés, et que j’ai éduqué avec une immense joie, mission gratifiante, au combien constructive!
    Quand ma fille a eu trois mois, je ne lui ai pas offert sa première paire de boucles d’oreilles, mais sa première carte de bibliothèque. Et à l’âge de six ans, elle m’a demandé si l’homme contrôlait son esprit, ou si le Créateur contrôlait ce dernier…Et alors, je me suis dit que j’étais fière de cette personne, qui du haut de ses six ans, se posait des questions métaphysiques et avait déjà acquis une certaine assurance et un esprit critique.
    Je m’émerveille, tous les jours, au contact de mes enfants,dépôt précieux, source de questionnements et de bonheur.
    Je leur parle de Dieu en termes d’amour,je suis cohérente dans mon discours et dans mes actes, je partage avec eux mes souvenirs d’enfance, je leur confie mon hypersensibilité, je leur fait lire mes poèmes…Car je veux que cette complicité les amène à me connaître, en tant qu’individu, et pas seulement en tant que mère. Je souhaiterais leur laisser une trace de mon passage sur terre…un recueil de poèmes, une expression d’amour!
    Finalement, le bien-être, c’est se connaître, se reconnaître dans une philosophie, être en quête de reconnaissance et surtout, être reconnaissant à Allah, pour tous les bienfaits qu’Il nous accorde…
    Voilà comment je répondrais à votre question, M.Ramadan, quant à ma résistance face aux sociétés matérialistes, et quant à mon bien-être. En toute modestie, car la perfection n’est pas de ce monde!

    1. Évidemment que vous ne pouvez qu’ avoir une fille telle que la votre. En commençant a vous lire, je me suis dit « quelle belle plume qui cache certainement une si belle âme ».

      Fraternellement

  5. Salam aleikum cher Tariq,

    Mach »ALLAH » comme à ton habitude cette conférence a été très instructive en matière de relation avec les femmes. Par contre, je n’ai pas réussi à entendre la fin de cette conférence (à partir de 3200 environ lorsque tu dis « combien d’homme aident leur femme »). Il est vrai que dans certains pays le statut de la femme musulmane n’est pas traité à sa juste valeur. Certaines sont justes des « esclaves » pour leur mari ne servant qu’à s’occuper de la maison des enfants et de la relation intime, où seuls les garçons sont les maîtres dans la maison, ce qui est très injuste certes. Il y a parmi certains de nos frères un sexisme incroyable… Dommage, car ça donne une mauvaise image de nous au monde occidentale qui nous voit juste comme des barbares, alors que si il savait quel était le caractère du saint prophète que l’on doit suivre…
    Barak »ALLAH » oufik, qu »ALLAH » te et nous préserve, AMINE.

  6. you are formidable MR RAMADAN!!!! and you should be the next

    president of egypt. god bless you.

  7. as-salam aleykoum,

    en tant que musulmanE, j’approuve ce que TR dis dans cette conférence, à propos de la spiritualité féminine et du rapport féminin au QUR’AN.

    Rappelons la subliminale Maryam,qu’ALLAH a «élue au-dessus des femmes des mondes» et a même donné son nom à une sourate. Rappelons aussi Assia, qui nous enseigne une dou’a saisissante dans le QUR’AN.

    J’encourage mes soeurs à étudier les quelques récits de femmes citées dans le QUR’AN. Etudier ce que le QUR’AN raconte d’elles et ce que le QUR’AN rapporte de leurs paroles. Je crois qu’ALLAH a voulu nous donné (à nous les femmes) quelques points de repères en plus de ceux qu’IL a donné à tous les musulmans hommes et femmes; mais IL en a rajouté quelques-uns supplémentaires pour nous, les femmes. Bref, je laisse mes soeurs découvrir ceci en lisant les passages consacrés à ces femmes.

    que la grâce d’ALLAH soit sur ces femmes, ainsi que sur Khadidja et Fatima, dont nous aurions aimé leurs compagnies.
    qu’ALLAH nous guide.

  8. salam
    très interessant (comme d’habitude…)
    mais il n’y a pas toute la conference
    dommage

    BARAKHLAOUFIK TARIQ

    SALAMOUALAIKOUM

  9. Salam aleykoum,

    Conférence très instructive, merci. Je suis d’accord avec toi Tariq quand tu dis qu’il doit y avoir plus de communication dans les familles et qu’à compétence égale, salaire égal. Question de bon sens. On est des êtres humains à part entière et nous aussi on se donne du mal pour boucler nos fins de mois.

    23% de salaire en moins pour une femme qui travaille en Occident et – 42% dans les pays dits musulmans. Difficile d’être une femme dans un monde très « macho ». La colonisation (même des esprits) vient de loin…

    C’est islamiquement inadmissible. Beaucoup se revendique croyants et pourtant ils ont oublié l’essentiel. La Sunna…

    Salam

    1. Les mains d’Elsa.

      Donne-moi tes mains pour l’inquiétude
      Donne-moi tes mains dont j’ai tant rêvé
      Dont j’ai tant rêvé dans ma solitude
      Donne-moi tes mains que je sois sauvé

      Lorsque je les prends à mon pauvre piège
      De paume et de peur de hâte et d’émoi
      Lorsque je les prends comme une eau de neige
      Qui fond de partout dans mes mains à moi

      Sauras-tu jamais ce qui me traverse
      Ce qui me bouleverse et qui m’envahit
      Sauras-tu jamais ce qui me transperce
      Ce que j’ai trahi quand j’ai tresailli

      Ce que dit ainsi le profond langage
      Ce parler muet de sens animaux
      Sans bouche et sans yeux miroir sans image
      Ce frémir d’aimer qui n’a pas de mots

      Sauras-tu jamais ce que les doigts pensent
      D’une proie entre eux un instant tenue
      Sauras-tu jamais ce que leur silence
      Un éclair aura connu d’inconnu

      Donne-moi tes mains que mon coeur s’y forme
      S’y taise le monde au moins un moment
      Donne-moi tes mains que mon âme y dorme
      Que mon âme y dorme éternellement.

      Louis Aragon

      Merci poète Aragon de connaître la Femme .

    2. Aragon connaît-il La femme ou n’est-ce pas plutôt l’élan amoureux pour UNE femme?

      Magnifique poème. Heureuse celle qui l’a inspiré.

    3. la discrimination salariale n existe pas dans le Maghreb Arabe ni dans les textes ni dans la pratique
      les Femmes et les Hommes ont riguoureusement le meme salaire

      qualification égale :salaire egal

      sur ce point votre information est inexacte alors quelles sont vos sources??

    4. Women earning less money than men is just as much a result of (lack of) negotiation skills and modesty of women when dealing with the job market as it is of pure discrimination. Which reveals another problem: the entire jobmarket is male oriented, with women often entering a ‘male world’. I do not believe that the east is better than the west or otherwise.

    5. Et vous quelles sont les vôtres? Au Maroc par ex, grosso modo 60% de la population est analphabète, et dans ces 60% il y a une majorité de femmes… Alors…

  10. Nous assistons dans cet nouvelle ère à une nouvelle colonisation de l’occident sur les pays du sud, qu’on peut qualifier de colonisation sexuelle, après economique politique et culturelle

    l’occidental se croit que tout est permis pour lui dans le sud, qu’il est superieur aux autres, surtout quand il echoue chez lui, le sud peut être une alternative à ses fantasmes.

    la dignité du sud c’est la dignité de la femme ou l’enfant que l’occidental cherche à acheter parce que ses euros ou ses dollars lui donne cette puissance financière

    la dignité des hommes et des femmes sera l’enjeu des années à venir, l’islam dispose de tous les outils pour acquerir cette dignité.

    1. Salam,

      Je pense qu’il faut arrêter le délire de persécutions avec les occidentaux.. les arabes n’ont pas attendu les occidentaux pour faire preuve de machisme et de violence parfois.. les plus riches au monde sont les saoudiens et quand ils viennent en Europe ils traitent les gens comme des chiens avec leurs petro dollars et se payent des gamines prostituées dans les Palaces Parisiens.. il faut un peut redescendre et arrêter de diaboliser l’Occident car entre le Yémen et le Pakistan pays où de nombreuses femmes se font brûler au vitriol et certains Saoudiens qui viennent nous polluer avec leurs idées de dépravés, regardons nous avant de fustiger l’Occident et reconnaissons les torts de chacun..

  11. Salam
    Toutes les réaction à cet article font mention du fait que l’intégralité de la conférence n’y est pas. J’ose espérer que les personnes qui s’en occupent auront pa la possibilité d’y remedier Incha Allah.
    Merci de nous aider à nous éclairer et que Dieu nous guide tous.

  12. Salamo alyakom,

    Je voulais insister sur le fait qu’on arrive pas à écouter la totalité de la conférence, fort intéressante, et je suis sure que la fin n’est pas moins importante que le début ou le milieu, donc prière d’actualiser l’enregistrement le plus tôt possible pour le bénéfice de tous.

    Jazakomo Allaho khayran.

  13. Une très bonne nouvelle pour nous tous : 180 personnes pour travailler autour de vos propositions présentées dans Islam, la réforme radicale!

    On espère pouvoir en voir les traces dans une période pas trop éloignée!

    Par contre, permettez-moi de vous faire part de deux interrogations:

    - Sur le khimar : « Le khimâr est le singulier de khumur, terme qui figure dans la parole du Très-Haut  » [...]et qu’elles rabattent leurs khumur sur leurs poitrines [...] » [1] et qui désigne tout ce qui couvre la tête de quelque forme qu’il soit : une mantille, un châle ou une écharpe, par exemple. » (sur islamophile online).

    Vous avez coutume d’interpréter le Coran par rapport au contexte actuel. Vous gardez le principe, habituellement, et l’appliquez au nouveau contexte. Ici, le principe est celui de la pudeur. Le Khimar n’est qu’un objet vestimentaire usité du temps du Prophète (PBSL. Le vêtement du 21ème siècle n’est pas celui du 7ème siècle (EC) ou 1er (H). Et les normes de la pudeur ne sont pas non plus les mêmes. Je m’étonne de vous voir vous fixer à ce point sur l’objet plus que sur le principe. Qu’est-ce qui vous amène à ce point de vue? (Inversement, quant à la polygamie, vous l’interprétez comme indiquant une direction vers la monogamie).

    - sur la complémentarité : ce n’est pas la première fois que je vous entends faire des allusions à ce que n’est pas la complémentarité. Mais quant à ce qu’elle est… Des spécificités, bien sûr qu’il en existe pour l’homme et pour la femme.. Les neuro-sciences dites-vous.. On peut aussi se demander si les comportements sociaux ne fabriquent pas les circuits neuronaux.. C’est l’éternelle question de l’inné et de l’acquis… J’ai la chance de pouvoir observer un jeune couple près de moi, travaillant tous deux et partageant tout : le travail ménager, le soin aux enfants, les courses, le bricolage.. Ils ont l’air épanouis.. Et cela ne m’étonne pas trop. Aujourd’hui, une femme éduquée a autant de capacités qu’un homme, ou parfois plus. La faiblesse physique apparente peut être compensée de multiples façons (on fabrique des outils plus légers pour les femmes, elles pratiquent les arts martiaux..)…
    Complémentaires psychologiquement, cela me paraît essentiel. Complémentaires dans les rôles : il faudrait une explicitation… Les thèses freudiennes sont assez contestables. La mère qui travaille amène aussi bien le social dans la famille que le père..
    Le couple coopératif est un modèle en cours d’émergence. Un modèle qui me paraît propre à développer l’énergie de chaque membre du couple et sa capacité créatrice, propre aussi à donner des parents heureux, responsables et bienveillants…

    Très bonne suite à vos travaux, et merci de porter ces débats partout, en Europe ou en pays musulman. Ils contribueront à l’émergence du nouveau.

    Que Sa grâce vous accompagne.

    Marie V

  14. Je crois qu’il n’y a pas pire endroits au monde pour les femmes que le pakistan, l’iran, le yemen, l’afganistan et dans une moindre mesure ( le code de la charia et la patriarcat y est toujours en vigueur)
    Une femme est en prison et attend sa sentance au pakistan après une denonciation ( mensongère comme d’habitude) de blasphème. Il ne faut pas discuter avec ces gens ni tenter de les faire évoluer, il faut les combattre. point.

  15. Salam alikoum cher père

    Je vous remercie pour tout ce que vous m apprenez, je viens loin ! El hamdoumah ! Et qu Allah vous protège .
    Je viens de tombée enceinte par la volonté d Allah et sens nous y attendre vraiment. Notre couple passe un cap difficile tout juste un an de mariage, maladie de mon mari, et sa dépression a cause de cette dernière. Ce soir je n ai personne a part Allah pour confier mon désespoir et ces quelques mots ecrit de mon i phone seule dans ma chambre ; face a un homme qui veut tuer cet enfant de 10 semaines dont je porte son sang. Mon mari demande le divorce car je ne veux pas l enlever et a 28 ans, c est la déchirure pour mon père, et la honte pour ma mère .
    Demain il m avait programmer l Ivg mais je lui ai dit non. Cette fois il ne m a pas frapper, je prie Allah qu il ne me fasse rien pendant la nuit,

    Salam alikoum
    Fatima zahra

  16. Assalâm ‘alaïkoum wa rahmatoullah,

    Merci de faire partager au plus grand nombre vos réflexions via votre site. C’est toujours enrichissant d’écouter un acteur musulman intellectuel et politique de premier plan aujourd’hui. Je suis en désaccord sur certains points et c’est sur cela que je me focaliserai :

    - Le féminin et le masculin ne sont pas vraiment définis et sont pris comme allant de soi, d’une manière quasi essentialisée et totalement décontextualisée. Il est vrai que la différence biologique est évoquée ainsi que les neurosciences d’une manière très lapidaire et peu convaincante de mon point de vue. Est-ce que la spiritualité a un sexe ? La biologie détermine t’elle tout ? Dans quelle mesure le « masculin » et le « féminin » s’élaborent perpétuellement en interaction avec de multiples facteurs d’ordre biologique, sociale, psychologique, politique ? Le discours de Tariq Ramadan est très essentialiste et culturaliste sur ce sujet de mon point de vue. Il est par conséquent problématique, même s’il apporte une note positive face à certaines pratiques et certains discours qu’il évoque (Tabari, gestion des repas). Il parle, semble t’il, de son point de vue d’homme.

    - Le Prophète (SAW) ne dérogeait-il pas de certaines normes de la masculinité de son époque, étant infiniment doux, à l’écoute (parfois plus que ses épouses), « toute oreille » selon les dires des certains de ses détracteurs virilistes comme l’indique le Coran, aidant dans les travaux domestiques…? Il s’était approprié des caractéristiques perçues comme féminines à son époque car valorisées par l’islam pour les hommes comme pour les femmes. Qu’est-ce que le masculin? Qu’est-ce que le féminin au-delà de toute essentialisation et toute biologisation de la complexité humaine et sociale ? Pour ma part, je prie Dieu de me guider, car le discours de Tariq Ramadan, de ce point de vue et en ce qui concerne la réception que j’en ai, n’est pas source d’émancipation, ou alors d’une façon vraiment subsidiaire, pour les femmes musulmanes qui se situent dans un rapport de force défavorable face aux hommes. Le masculin et le féminin est aussi une question de rapport de force qui s’incarne dans des pratiques culturelles et des réalités sociales.

    - La beauté : est-elle une spécificité féminine ? Qu’est-ce que la beauté ? Qui décide qui est beau et qui ne l’est pas ? Qu’est-ce que le goût esthétique ? Comment se construit-il ? Le Prophète (SAW) portait une attention particulière à son aspect physique, prenait soin de faire montre d’une certaine élégance. Il a enjoint les compagnons de faire de même car dans le cadre du mariage, il s’agit que les hommes tout comme les femmes cherchent à se plaire mutuellement. En outre, Dieu est beau, il aime la beauté. Il s’agit, de mon point de vue, d’adopter une vision large de la beauté car elle se loge dans l’aspect physique, mais aussi dans la délicatesse du comportement, dans la piété acquise, dans le discours prononcé…La beauté est-elle une spécificité féminine ? Ou Les différentes sociétés n’ont elles pas mis en avant la beauté féminine du fait de la sexualisation outrancière des femmes face aux hommes ? Cette sexualisation n’est elle pas à mettre en relation avec un rapport de force érigeant les femmes en objets de jouissance sexuelle au bénéfice prioritairement des hommes et non pas le contraire? N’est-ce pas pour cela que l’imâm Fofana, que Tariq Ramadan cite et dont il souscrit, met en relief l’importance de la beauté pour les femmes ? Ce discours m’afflige. Je ne me sens pas de cette communauté. C’est vers Dieu que je recherche la guidance.
    Hassan Al Banna aurait incité les femmes égyptiennes à ne pas emprunter aux femmes occidentales leur mascara, leurs techniques d’embellissement mais plutôt de s’inspirer d’elles du point de vue de l’acquisition de compétences de tout ordre en vue d’accéder à l’émancipation. Je ne dis pas que la beauté est secondaire, mais la féminiser spécifiquement met en lumière le point de vue masculin de Tariq Ramadan et de l’imâm Fofana dans leurs analyses. Cela n’est pas source d’émancipation de mon point de vue.

    - Tariq Ramadan semble peu familier avec les questions qu’ont soulevées les Noirs Américains. Peut-être est-ce pour cette raison qu’il intervient peu au sein des communautés musulmanes noirs-américaines ? Ceux-ci ont inscrit leur lutte pour l’émancipation dans le cadre minoritaire, ce que Tariq Ramadan abhorre. Il y a des rapports de force objectif faisant qu’il est difficile, uniquement par le discours, de faire abstraction de la réalité minoritaire. Il s’agit de choisir quel type de minorité l’on souhaite devenir : de transformation, d’isolement, d’hostilité…Parce que Tariq Ramadan a tendance à essentialiser le fait minoritaire. En dépit des critiques qu’il formule à ce sujet, il demeure une personnalité de premier plan louée par Houria Bouteldja, peut-être parce que le parti politique dont elle est la porte-parole se sent particulièrement proche de lui du fait de sa dimension arabe et musulmane ? Force est de constater que la plupart des intervenants au sein de ce parti sont principalement originaires du Maghreb et ont certaines raisons de se rapprocher de Tariq Ramadan politiquement pour des raisons d’appartenance pas forcément idéologique pour le coup.

    Je me suis exprimée assez librement sans vouloir blesser qui que ce soit. J’espère n’offenser personne.
    Salâm et excellent Ramadan à tous !

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»