Main menu

Ouverture des inscript…

L'institut Islamique de F…

Articles

Le religieux et le pol…

Nous avons dit, dans notr…

Articles

Les orientations polit…

Les choses sont claires :…

Articles

L'appel au Jihâd 3/3

c) Pour un jihâd social …

Articles

L'appel au Jihâd 2/3

B- La réalité des conflit…

Articles

L'appel au Jihâd 1/3

Que n’a-t-on pas entendu …

Articles

La situation de la fem…

Sans doute est-ce dans ce…

Une

Qu’est-ce que la sharî…

La référence à la sharî’a…

Articles

L’organisation sociale…

Nous avons beaucoup insis…

Articles

La famille

On le sait pour l’avoir v…

Articles

L’individu

L’homme est d’abord un êt…

Articles

Horizons de l’Islam: e…

La vie sociale, politique…

Articles
«
»
Second Menu

“A mon cher ami” par Boujana Myriam

« La position prise dans le texte est celle de son auteur et pas forcément celle du site qui l’accueille et la publie »

J’ai raté ton train aujourd’hui , celui de ton rythme mouvementé , de ta vitesse , de ton travail laborieux et fatiguant , oui j’ai voulu rater ton train aujourd’hui, je me sentais étrangère à tout ce système, j’avais besoin de sortir de ce monde quelques instants pour errer dans les rues de l’impossible .J’ai voulu m’ évader de ta prison qui rendait l’homme mauvais, alors aujourd’hui je me suis arrêté dans l’univers du noble , pour apprendre à me civiliser dans la république de la connaissance, pour apprendre à lire et à écrire le langage du beau, pour être cette âme humble qui se contente de simplicité et modestie ; pour apaiser cet esprit en rage, dans le silence qu’il fasse état de siège et que face à la culture il courbe l’échine, j’ai raté ton train pour prendre le large et oublier ces maux de l’ancien temps.

L’esprit épuisé, je devais me retrouver, je devais soigner cette plaie, dans cette solitude écouter mon être intérieur, dans ce jardin aux parfums enivrants, je devais faire une pause et remplir mon cœur d’amour, me protéger du désespoir, avec ce brin de douceur, confier à mon âme un espoir.

Aller à la découverte de l’altérité comme les oiseaux des collines, comprendre la pluralité de l’autre pour me comprendre, nettoyer ces ruines enfouies dans mon cœur et espérer l’épanouissement de ma poitrine, oui j’ai raté ton train aujourd’hui, le train de la vie, pour dissiper mon chagrin au cours des mots, je reviendrai très vite je te le promets, avec détermination et fermeté pour vivre mes jours dans le bonheur et la gaieté, sans tristesse ni colère. Etre en sécurité avec une foi ancrée dans le cœur, je reviendrai très vite je te le promets.

« La position prise dans le texte est celle de son auteur et pas forcément celle du site qui l’accueille et la publie »

1 commentaire ““A mon cher ami” par Boujana Myriam”

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X