Tweets récents

Main menu
Second Menu

“La mère…” par Hayat Bouha

« La position prise dans le texte est celle de son auteur et pas forcément celle du site qui l’accueille et la publie »

Une femme au grand cœur, l’amour et la compassion sont les moteurs de son âme. La valeur d’une mère est inestimable. Son cœur déborde d’amour pour son enfant, pour la chaire de sa chaire. Elle nous porte, nous berce, nous nourrit, nous élève, nous soutient, elle a pour vous une épaule quand l’affliction vous touche, une main pour vous relever quand vous tombez, une voix pour vous réprimander quand une chose lui déplaît, des lèvres pour vous embrasser, des bras pour vous enlacer, des yeux qui vous regarde avec amour, et par-dessus tout : un CŒUR pour vous aimer. Elle sourit quand tout va mal, vous répond : ” je vais bien ” même si elle ne le pense pas, elle pleure en silence, elle est à la fois forte avec douceur et faible avec ardeur, elle pourrait déplacer des montagnes pour ses enfants, elle pourrait voler au-dessus des nuages pour leur bonheur et décrocher la lune pour un simple sourire. Elle est une conseillère, une amie, une sœur, une femme, une mère, une maîtresse de maison et une orientation pour les membres d’une famille, pilier d’un foyer…  Qui d’autre prévenir quand un mal vous touche? Qui d’autre accourra vers vous quand quelque chose ne va pas ? Qui d’autre aura le cœur serré,  la poitrine nouée quand des larmes couleront de vos yeux et que la peine vous hantera ? Dans sa satisfaction réside la satisfaction de Dieu. Elle est un unique trésor. Bien plus précieuse encore que tous les joyaux de ce bas monde. Certains rêveraient de voir leurs mères ne serait-ce qu’un court instant… Après être partie elle ne revient pas. Seuls les souvenirs vous tiennent compagnie.

Maman il y a tant de mots que je n’arrive pas à te dire. Je puise dans ta force pour combler mes faiblesses, dans tes sourires pour noyer mes tristesses, dans tes moments de joies pour tuer mes moments de chagrins. Un pardon à toutes ses mères sur qui l’on a parfois haussé le ton. Un pardon pour ne pas avoir été à votre hauteur. Un pardon pour vous avoir attristé après nous avoir rassurés. Un pardon pour ne pas avoir profité de vous et pris soin de vous comme il l’aurait fallu. Un pardon pour tous vos enfants ignorants du mal qu’ils peuvent inconsciemment vous faire. Un pardon pour nos comportements parfois puérils. Un pardon pour notre insouciance qui vous a tant causé de tracas. Un pardon pour tous ses moments où vous aviez besoin de nous et où nous ne répondions pas à vos appels … Un pardon pour tout… Pour tout chagrin causé par notre faute, pour toutes tristesses, pour tout mal… Et malgré tout ça… Ce qu’il y a de plus beau chez une mère, c’est qu’elle pardonne sans même se souvenir des raisons qui nous ont poussés à demander pardon.

Maman… Tu sais je t’aime … Parfois mes mots dépassent mes pensées, parfois je m’emporte et je vois dans tes yeux un calme irrépressible et un amour inconditionnel. Je te demande pardon pour tous mal causé et toutes peines que j’ai pu engendrer. Je remercie sincèrement Dieu de te laisser encore auprès de moi. Je profiterai de chaque moment d’amour, de douceur, de tendresse, d’amitié, que tu pourras m’apporter. Je te soulèverai quand tu seras faible au même titre que tu m’as porté quand je faisais mes premiers pas et que mes jambes fébriles n’arrivaient pas encore à supporter mon poids. Je t’apprendrai ce que tu as oublié comme tu m’as appris ce que je ne savais pas encore, je te tiendrai la main comme tu as tenu la mienne quand j’en avais besoin. Je te soutiendrai et défendrai contre vents et marrées comme tu l’as fait quand je ne savais pas encore me protéger. Je serai simplement là pour toi comme tu l’as toujours été pour moi…

La valeur d’une mère est inestimable.

Hayat Bouha.

« La position prise dans le texte est celle de son auteur et pas forcément celle du site qui l’accueille et la publie »

5 commentaires - ““La mère…” par Hayat Bouha”

  1. Selem alikom
    BarakAllahou fik! Pour ce magnifique texte plein demotions tabarkAllah! Qu’Allah accorde a nos parents et a tous les muslims le plus haut degre du Paradis inchAllah. Amin ya Rab et 3alamin

  2. a mediter pour metre en pratique .tres beau poeme .je demande a ALLAH que cela soi possible de metre en pratique . salam

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X