Main menu

Maryam Ramadan: «Je ne…

La fille aînée de l’islam…

Articles

L'épreuve

Comment faire ? Quelle dé…

Articles

Les chemins du cœur

On en parle si peu. On l’…

Articles

Te dire ...

Je sais qu’ils étaient no…

Articles

Les directives économi…

La décennie soixante-dix,…

Articles

La corruption

La dictature et le client…

Articles

L’absence de culture p…

À considérer la récente h…

Articles

Le cloisonnement des c…

Nous avons tenté de mettr…

Articles

Les « non musulmans » …

La coexistence, dans les …

Articles

Les « non musulmans » …

Nous venons de mettre en …

Articles

Les « non musulmans » …

On a tout entendu, du pir…

Articles

Les droits de l’Homme

On a beaucoup disserté su…

Articles
«
»
Second Menu

Le licenciement de Ramadan est un coup porté à la liberté académique

Posted by:
4748 Views

Lettre ouverte : L’Université Erasmus ne doit pas rompre les liens avec Ramadan.
Par Dick van Lente et d’autres employés de l’Université Erasmus.
L’Université doit représenter le raisonnement objectif même lorsque les émotions sont vives. Un débat s’impose et non un licenciement.

Le licenciement de Ramadan est un coup porté à la liberté académique

L’Université doit représenter le raisonnement objectif même lorsque les émotions sont vives. Un débat s’impose et non un licenciement.

Publié le 22 août 2009, 11 h 57 – Modifié le 25 août 2009, 11 h 5

Lettre ouverte : L’Université Erasmus ne doit pas rompre les liens avec Ramadan.
Par Dick van Lente et d’autres employés de l’Université Erasmus.

Dans une déclaration conjointe émise mardi dernier, le 18 août, la Municipalité de Rotterdam et le Conseil exécutif de l’Université Erasmus de Rotterdam ont annoncé le licenciement de notre collègue Professeur Tariq Ramadan. Ramadan perdra son poste de consultant au sein de la municipalité et sa chaire professorale à l’Université Erasmus, chaire qui portait sur l’identité et la citoyenneté. En tant qu’employés de l’Université, nous sommes choqués par cette décision que nous tenons pour contraire à la liberté académique.

Nous espérons sincèrement que l’Université reviendra sur sa décision.

 La raison invoquée pour le renvoi de Ramadan tient au fait qu’il produit pour Press TV une émission de discussions financée en majeure partie par le gouvernement iranien. D’après le communiqué émis par la municipalité et le Conseil exécutif de l’Université, cela signifie qu’il entretient une « relation indirecte » avec ce régime répressif, et qu’en regard des « sentiments » que cette situation peut évoquer à Rotterdam ou ailleurs, l’apparence même d’une telle relation doit être évitée.

Il est remarquable que le contenu de l’émission de Ramadan et son rôle dans le débat public ne soit pas mis en cause. C’est plutôt la collaboration de Ramadan avec une voie du régime répressif actuel qui est jugée inacceptable. Ramadan a lui-même soutenu dans la page Opinion de ce journal, le 18 août, qu’il jouit encore d’une totale liberté quant au choix des sujets qu’il aborde, des invités et des formes de débats, et qu’un tel programme ne peut que contribuer au difficile processus menant à un débat plus ouvert et plus libre au Moyen Orient et en Occident. Le programme ne fait aucune propagande en faveur du régime d’Ahmadinejad; Ramadan a d’ailleurs condamné la politique de répression de ce gouvernement. 
 
Son licenciement est d’autant plus étrange que l’Université et l’administration municipale reconnaissent dans leur déclaration l’étendue des services que Ramadan fournit en sa qualité d’animateur d’un débat ouvert sur l’Islam et la société occidentale. Nos étudiants apprécient énormément ses conférences. Lorsqu’on a remis son poste en question au printemps dernier à la suite de ses déclarations concernant l’homosexualité et les droits des femmes, le Conseil exécutif a déclaré que l’Université souhaitait favoriser le débat et qu’elle ne voulait pas s’immiscer dans les croyances personnelles des universitaires ou dans leurs déclarations.

Il est déjà assez regrettable que la municipalité se dise maintenant sensible aux « sentiments » de la population face à un intellectuel musulman controversé, mais nous trouvons injustifié le fait que l’Université lui emboîte aveuglément le pas : L’Université doit représenter le raisonnement objectif même lorsque les émotions sont vives. 

Le licenciement de Ramadan nous prive de la possibilité d’ouvrir une discussion sur deux sujets d’importance : la liberté académique et la responsabilité des universitaires en regard des sujets politiquement sensibles. Ramadan est un homme qui croit dans un débat ouvert et constructif en toutes circonstances, même s’il risque d’être écorché au passage; il a également une connaissance approfondie de la communauté musulmane en Occident qui dépasse largement celle d’aucun d’entre nous.

Il peut arriver que nous ne soyons pas du même avis que lui, mais débattre avec lui nous permet de clarifier nos idées. Nous désavouons le fait que son licenciement soit fondé sur les sentiments que son comportement peut susciter. Ce licenciement contrevient à la liberté académique. Nous devons ouvrir le débat avec lui : c’est ce qui devrait se passer dans une communauté intellectuelle telle qu’une université.

Le Conseil exécutif fait ressortir que la décision de mettre fin à la chaire professorale du Professeur Ramadan n’est en aucune façon liée à ses croyances religieuses. Il a le droit et il peut effectivement émettre des opinions controversées à l’Université, ceci est même activement recherché. L’Université est un temple académique où il est possible de tenir des débats serrés et où l’on peut se permettre d’explorer des avenues non conventionnelles. (…) L’essentiel de la question, est qu’il collabore avec une chaîne de télévision financée par le gouvernement iranien. Ce gouvernement fait usage d’une violence disproportionnée contre ses citoyens, notamment les étudiants. Il se sert de la chaîne de télévision pour justifier cette violence, par exemple, dans ses bulletins, il parle de « vandales » plutôt que de « manifestants ».
 

Signataires :

 Dick van Lente, Ph.D., Faculté d’Histoire et Arts

Bert Altena, Ph.D., Faculté d’Histoire et Arts 

Martijn Kleppe, M.A., Faculté d’Histoire et Arts

Prof. Siep Stuurman, Faculté d’Histoire et Arts 

Prof. Heleen Pott, Faculté d’Histoire et Arts et Faculté de Philosophie

Anders Schinkel, Ph.D., Faculté de Philosophie

Prof. Frits Gierstberg, Faculté d’Histoire et Arts
 
Adrie van der Laan, Ph.D., Centre Erasmus de premières Etudes Modernes

Pytrik Schafraad, M.A., Faculté d’Histoire et Arts

Susan Hogervorst, M.A., Faculté d’Histoire et Arts

Prof. Frans-Willem Korsten, Faculté d’Histoire et Arts, Département d’études littéraires, Leiden University

Jiska Engelbert, Ph.D., Faculté d’Histoire et Arts

Jeroen Timmermans, M.A., Faculté de Philosophie 

Prof. Henri Beunders, Faculté d’Histoire et Arts 

Prof. Paul van de Laar, Faculté d’Histoire et Arts  et Musée historique de Rotterdam

Robbert-Jan Adriaansen, M.A., Faculté d’Histoire et Arts

Rolien Duijvendijk, M.A., Faculté d’Histoire et Arts

Hans Maas, Faculté d’Histoire et Arts 

Bernadette Kester, Ph.D., Faculté d’Histoire et Arts

Klazien de Vries, Professeur invité de l’Université d’Utrecht  et de l’Université Erasmus

Joep a Campo, Ph.D., Faculté d’Histoire et Arts

Prof. Henri Beunders, Faculté d’Histoire et Arts 

Hans Maas, Faculté d’Histoire et Arts 

Theo Pronk, chercheur à la Faculté d’Histoire et Arts 

Rotterdam

  1. asalamoualaikoum

    j’ai été diplomé à l’Université Libre de Bruxelles et je peux vous dire qu’il n’est pas bon d’être musulmane avec un foulard dans cette université.
    vous avez des professeurs reconnu par tous c-à-d tant que du côté étudiant que du côté professorale comme étant des racistes des islamophobes de surcroit qui ont bénéficié d’une total liberté dans leurs propos racistes, j’ai le souvenir d’un professeur ayant proféré juste après le 11 septembre qu’il suffisait juste de mettre de l’arsenic dans l’eau que buvaient les talibans, ce qui est un acte totalement terroriste pour moi.Tous ces professeurs n’ont jamais eu de problèmes même pas un avertissement de l’université, malgré leurs injustices à l’égard des étudiants étrangers tant qu’à l’oral qu’à l’écrit et aussi de cette façon qu’ils avaient de nous rabaisser.
    Et lorsqu’un professeur Musulman bon honnète droit et juste enseigne,permettant une ouverture pour le débat, il faut le licencier,à croire qu’ils sont allergique à la bonne parole.
    Non, il ne faut pas vous laissez faire, continuer à vous défendre et que Dieu vous aide.
    Ramadan Moubarak

  2. Salam aleikom.
    Je soutiens fortement la réintégration de Tariq RAMADAN dans son poste. Il eest injuste de licencier une personne sous le motif énoncé. Monsieur RAMADAN est connu et reconnu comme étant un grand Professeur et de plus, il connait bien le Monde Musulman et l’Islam. J’écoute tous les ans pendant Ramadan ses chroniques et j’en savoure le contenu et me laisse bercer par le savoir de Tariq.
    Que Allah dans sa grande miséricorde pardonne à ses détracteurs.
    Qoiqu’il en soit, Monsieur RAMADAN a de quoi rebondir.
    Salam aleikom fréres et soeurs et soutiens à Tariq.
    Merci à ses collégues qui le soutiennent.

  3. Salam alaykoum mon frère,

    Tout d’abord tout mon soutient dans cette nouvelle épreuve que tu affrontes, je prie ALLAH qu’il te donne l’endurance nécessaire ainsi que la sagesse pour la surmonter. Ensuite je ne suis guère étonné dans ce continent où la rationalité est conjugué à toute les sauces la place de la raison est prohibée.Seul le ratio compte, tu me rapporte tu es mon ami, tu me gène tu es mon ennemi.Être raisonnable aujourd’hui en Europe c’est être naïf voire niais!Les loups vont de nouveau s’acharner sur toi encore une fois avec des mensonges, ces pseudos philosophes et intellectuel n’attendait que cela surtout ici en France.Garde en mémoire cette phrase du prophète(PBSL) lorsqu’il entra à la Mecque vainqueur sans verser une seule goutte de sang” Dhahara Al Haqq wa Zahaqa albattle”La vérité est devenu évidente et le mensonge a disparut.C’est une phrase qui me donne de l’espoir pour l’avenir car la vérité n’a pas besoin d’ornement pour convaincre tandis que le mensonge a besoin d’énorme artifice pour atteindre le même objectif.

    1. Je répond tardivement et pour cause, il y a peu de temps que j’aie pris connaissance de Mr Ramadan.
      Je suis née femme française ce qui n’est doublement pas de ma faute. Cela étant, je partage votre opinion à tous concernant l’injustice ( les nombreuse injustices d’ailleurs ! ) faite à Mr Ramadan.
      Pour répondre donc, cela me rappelle une des histoires que relate Edouard Brasey dans son livre ” Trouver sa vérité par les contes de sagesses “; Vérité et mensonge font route ensemble ou les paradoxes du mensonge ( page 109 ed Albin Michel ), je ne vous dis que la sagesse du conte ” Celui qui achète du mensonge paiera avec la vérité “. Je vous laisse découvrir le conte ! Et puisque j’y suis, je vous recommande le roman de Shafique Keshavjee ” Le roi, le sage et le bouffon “, intitulé encore le grand tournoi des religions, assez humouristique et amenant à de nombreuses réflexions.
      Ensuite, Khalil Gibran ” Le prophète “.
      Mais les gens ont peur. Peur de la différence. Nous sommes responsable de nous-même et des autres et si tous portions attention à cela, nous ne serions que gagnant.
      Vivent les esprits éclairés.

  4. L’Occident cet enfant capricieux !

    Monsieur Ramadan travaillait déjà auprès de la chaîne iranienne depuis plusieurs mois si mes connaissances sont exactes. Alors pourquoi cette surprenante décision ?

    Je vais être très simpliste et c’est un choix délibéré. A mon avis, les occidentaux et ce, depuis la nuit des temps, font d’un fait divers une Affaire d’Etat (rappelons-nous du sultan ottoman qui a agité son éventail devant un responsable français autrefois en Algérie. Ce petit geste a coûté 132 ans de guerre à l’Algérie).
    Maintenant, venons-en à l’affaire Tariq RAMADAN, je pense tout bonnement que c’est l'”affaire REIS” qui en est la cause ! L’université aurait peut-être voulu que Monsieur RAMADAN intervienne en la faveur de cette étudiante ! Mais en qualité de quoi ? Là est la question !
    A voir !

  5. Je ne sais pas ce que peut représenter mon soutien au milieu de celui de toutes ces personnalités, mais je l’exprime quand même.

    A.M. 25 ans, Paris.

    1. Press TV de la république Islamique appelle les manifestants les VANDALES, le président français N. SARKOZY appelle les enfants de la république laïque et démocratique la RACAILLE etc. et pourtant, il est toujours l’intérimaire de J. CHIRAC.
      Tariq RAMADAN est parmi les 100 penseurs, les plus influents du monde selon un média occidental etc. ça suffit à frustrer plus d’un, y compris ceux qui ont pris les dernières sanctions à son encontre.
      Respect devant tes patience et persévérance devant la mauvaise foi et les cabales.

  6. je suis outre que dans un pays comme la Hollande on assisste a de telle legerete en ce qui concerne la liberte d’expression. Si L hollande pense que Mr Ramadan Est coupable de travailler dans une chaine de television finance par le regime Iranien qu’elle considere comme non democratique alors pour l’Universite Erasmus ne demande t-elle a la Hollande de tout simplement rompre ses relations diplomatiques avec l’Iran. Avec la Chine egalement et beacoup d’autres pays encore. Car en Iran il existe au moins des partis d’oppotions ce qui n’est pas le cas en Chine et en Arabie Saoudite. Le licenciement de Mr Ramadan est une regression de la liberte d’expression

    1. Attention : la chaire de l’Université était financée par la municipalité. Sans pression financière, elle n’aurait sans doute pas licencié TR. C’est la municipalité qui est à mettre en cause. Et les raisons sont très vraisemblablement bassement électorales comme l’analyse TR.

      Ce qui est stupide et incohérent, c’est que cette même municipalité avait entrepris un travail de terrain en lien avec la chaire universitaire, qui marchait bien et avait pour enjeu un meilleur vivre-ensemble à Rotterdam. Elle a donc sacrifié un chois de long terme à un choix de court terme, sacrifiant aussi sa population. La décision porte tort à TR, mais torpille une expérimentation passionante qui aurait pu inspirer d’autres politiques en Europe.

      Il est vraiment des hommes politiques qui manquent de vision et de courage. Et des médias qui sèment la panique.. Bref, des choses malheureusement connues et regrettables.

      F

  7. Salam’aleykoum,

    …Que dire?

    Il est toujours aussi douloureux de voir des injustices frapper autour de nous… et combattre ces injustices reste notre priorité…Alors battons nous, faisons entendre nos voix, il ne faut pas se taire, il ne faut pas se laisser faire, et surtout il ne faut jamais baisser les bras.

    Qu’Allah nous aide dans les épreuves qu’Il nous impose et guide nos choix. Amine.

    En ce mois béni où Dieu nous Offre tellement plus, je multiplierai mes prières pour vous cher frère, ainsi que pour tous nos freres et soeurs qui subissent chaque jours des injustices passées sous silence.

    Inna Allah ma’a ssabirine.

  8. Cette protestation honore ses auteurs. Ils auront, un tant soit peu, tenté de laver cette forfaiture commise par leurs pairs, et par cette Université qui se réclame de la liberté de pensée .
    Une telle décision, aussi injustifiée qu’elle est chafouine, aurait soulevé une véritable levée des boucliers des universitaires européens, si elle avait visé un non musulman. Le silence sidéral de la communauté universitaire, nous renseigne, si tant est que nous ne l savions déjà, sur le délabrement gravissime qui affecte l’éthique de l’université occidentale, si prompte habituellement à lever l’étendard de la protestation, lorsqu’il est question de liberté et de droit. Mais tant va la cruche à l’eau…
    Ces attitudes et cet état d’esprit, dont on se demande bien s’ils n’obeissent pas à des objectifs inavoués, finiront par faire basculer tous ceux d’entre les musulmans les plus tolérants dans des attitudes de repli, voire d’antagonisme.
    Quand à la proximité de Monsieur Tarik Ramadhan avec l’Iran, cette grande nation quoiqu’en puisse dire ses détracteurs, cette proximité nous agrée, à nous communauté musulmane, car elle est une passerelle supplémentaire entre nous sunnites, et nos frères chiites. Les clivages absurdes et contreproductifs qui sont savament entretenus entre nous, par des milieux occultes et autres roitelets, devront disparaître et permettre à toute la communauté musulmane de faire face à son destin, la main dans la main, envers et contre tout!
    Et ce sont les intellectuels émérites comme Monsieur Ramadhan qui nous y aideront! Parce que c’est de lumière que nous avons besoin, pour tracer notre route au milieu de l’obscurité, et non de tonitrants et sanguinaires djihadistes.
    D.B

  9. Caroline Fourest en a fait ses choux gras dans le Monde d’hier.
    Toujours les mêmes propos de haine à l’égard de TR.

  10. RAMADAN A TOUT LE MOIS DE RAMADAN POUR SE CONSACRER A ALLAH, SOUVENT QUAND ALLAH PRIVE D’UN BIEN A UNE PERSONNE C’EST POUR SON DROIT CHEMIN MAIS MALHEUREUSEMENT CERTAINS PENSENT QUE C’EST UNE PUNITION.
    INCHALLAH IL AURA MIEUX AILLEURS ET A PARTIR DE CE MOMENT LA IL DIRA SUREMENT EN REALITE CA N’ETAIT BIEN EVIDEMMENT QU’UNE PETITE EPREUVE INFLIGEE PAR NOTRE SEIGNEUR.
    GARDE LA TETE SUR TES EPAULES N’OUBLIE PAS QUE CE SONT LES MUSULMANS QUI GAGNERONT C’EST SEULEMENT DES EPREUVES QU’ALLAH VEUT NOUS FAIRE SUBIR POUR QUE L’ON COMPRENNE ET MEME S’IL Y A EU UNE TELLE CHOSE NE TE MONTRE JAMAIS FAIBLE DEVANT LES MECREANTS TU LEUR DIS COMME UN BON MUSULMAN CEUX-CI EST DE LA VOLONTE DE MON SEIGNEUR ET JE SUIS SOUMIS A LUI JUSQU’A LA FIN DE MES JOURS C’EST UNE EPREUVE PARMIS TANT D’AUTRE QUE J’ACCEPTE ET QUE J’AFFRONTE AVEC MON INTELLIGENCE RECONNU.

    1. La diversité est voulue par Allah, et la diversité de religion pour commencer.

      Quoique musulmane, je trouve votre ton envers les “mécréants” parfaitement méprisant et loin de l’esprit du Coran et de la Sunna… Ce n’est pas non plus l’esprit du manifeste Un nouveau nous écrit par Tariq.

      Si vous voulez bien y réfléchir…

  11. Continuez à écouter votre coeur, Mr Ramadan. Les frères et soeurs sincères sont avec vous, qu’Allah par cette épreuve augmente encore votre foi et comble votre coeur de Sa lumière. Amin. Allah est avec les croyants. Je vous soutiens à mille pour cent, je suis certaine que vous sortirez encore plus fort de cette épreuve, inch’Allah. Ramadan moubarak said.

  12. Salam,

    Nul n’a besoin d’être exhaustif à ce sujet. Il s’agit d’un abus de pouvoir et c’est injuste. Cela l’est d’avantage lorsque l’on sait que ces donneurs de leçons n’avaient de cesse de rappeler à qui voulait entendre qu’ils étaient la voix de l’opprimé et l’asile de l’exclu, les fervents défenseurs des libertés…

    Târiq RAMADAN, vous avez les tribunaux mais je n’ai pas bien confiance en la justice qui prône “la raison du plus fort”…

    Cher frère, vous excellez dans l’art oratoire, vous pouvez nous organiser des conférences et nous viendrons montrer au monde entier que “nous aussi” (les nouveaux nous), lorsque l’on touche à un musulman, on touche à un milliard de musulmans.

    Salam

  13. assalamou alaikoum oua rahmatou allahou taala oua barakatouh

    on dit plus en disant moins je ne vous dirai donc qu’une chose mon cher frère:a sabr et comme vous dites patience persévérence ,endurance.

    parce-que je sais qu’on oublie ce qu’on dit à force de dire je suis venue vous rappeler, vous rappeler qu’on est là pour vous comme vous êtes là pour nous.c’est cela le sens de la communauté.

    1. salam alykom!!!

      avec juste un peu de recul, je me dis que tout cela c’est une victoire pour tariq ramadan, encore un homme de principe musulman, qui n’a jamais accepté d’aller contre ces principes et qui ne revient jamais sur ses propos.

      Mr tariq, c’est une occasion extraordinaire pour que vous mettiez en lumiere les liens importants(n’attendez pas trop pour réagir plus intelligemment comme toujours), car un licenciement pour une raison aussi débile n’est pas possible, vous le savez vous même, ou encore ce n’est pas un hasard, même si c’etait le cas, un hasard est scientifiquement pas possible, tout a été préparé avant, ils ont toujours essayé de vous … dans des moments défficiles mais …ils ont été plus loin que prévu…

      ghandi a resisté, Martin L K aussi, d’autres aussi, tariq aussi,nous aussi,…même si vous vous pensez ne pas avoir réussi vos projets, je pense que vous êtes sur le droit chemin qui amène pas à une victoire mais plusiers victoires.

      battons nous pour une europe forte puissante,juste et humaine

      yes we can…d’origine d’afrique du nord…aujourd’hui euopeen musulman…

      Bon ramadan soeurs et frêres!!!

      salam alykom

  14. Assalam alaykoum frère Tariq, ta très haute proximité avec ALLAHOU SWT est le fondement de toutes ces épreuves qui t’arrivent mais sache que “hasbounaLAH wa ni’ma wakil”

  15. la crise financière touche nôtre frère Tarik Ramadan. on connait les responsables: ce sont les spéculateurs qui dévellopent des produits dérivés complexes (en l’occurence, ce sont ses détracteurs en france). cette crise financière va accoucher d’une crise économique (la réuptation de l’université va prendre un coup et le dynamisme de l’université sera affecté) et in fine nous assisterons à une crise sociale au pays bas à l’image de ce qui se passe en france.

  16. salam alaikoum cher frére tarek ramadan,

    que dieu soit avec vous dans vos engagements, Leur décision ne me choque pas un homme qui envoie la lumière, du savoir et de la sagesse et qui cherche la liberté et la justice comme vous est un danger pour leurs objectifs, ils cherchent à endormir les musulmans et mettre les obstacles à la lumière de l’islam en trouvant le moindre prétexte. Dieu (swt) nous dit : « la haine certes s’est manifestée dans leurs bouches, mais ceux que leurs poitrines cachent est encore plus énorme » « qu’un bien vous touche, ils s’en affligent. Qu’un mal vous atteigne, ils s’en réjouissent. Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal. Allah connaît parfaitement tout ce qu’ils font”
    le travail que vous effectuez est plus que positif même si cela ne va pas aussi vite que vous le souhaitez. COURAGE et PATIENCE. Continuez à nous faire partager cette lumière qui vous habite.
    on ne vous oublie pas dans nos prières et surtaut on essaye de vous entendre et d’écouter votre message avec la intelligence et raison.
    ramadon moubarek

    1. bonjour a tous

      nous nous devons de soutenir tariq ramadan

      courage a vous cher frère gardé le bon cap et soyez patient

      la vérité fini toujours a triomphé face a l’oppression .

      force et sagesse

      rashed

  17. Salam ,cette information de licenciement ne nous étonne pas.le professeur RAMADAN lui même nous a aider à comprendre la dynamique du monde actuel:le véritable combat n’est pas la violence mais le débat pluriel.ils s’en sont rendu compte. je veux simplement dire au frère Ramadan que pour moi les nombreux soutiens qu’il reçoit témoignent de la noblesse du combat qu’il mène.Il y a encore plus dure devant nous ,mais INCHAALLAH la victoire se pointera(elle est déjà visible).Courage frère Ramadan ,par ton biais le message de l’islam passe .Salam

  18. Salam aleikum

    Je ne peux m’empêcher de penser à ces derniers vers célèbres de la Fontaine à chaque fois qu’un musulman est évoqué dans les média.:
    Selon que vous serez puissant ou misérable
    les jugements de cours vous rendront blanc ou noir

    Cette citation est tirée de la fable “les animaux malades d e la peste”

    A votre avis combien de gouvernement et de média malades?

  19. Mr Ramadan,

    Vous avez mon soutien sincère dans cette épreuve. Je sais que l’injustice, le mensonge, la calomnie sont toujours douloureux!

    C’est une bien lourde responsabilité que vous avez, peut être un peu malgré vous, de “nous représenter” et de “nous défendre” à travers le monde. Vous vivez à contre courant : vous êtes un humaniste qui se bat pour des valeurs qui se perdent, un libre penseur qui débat avec des esprits fermés et stéréotypés, un homme de paix qui “collabore” avec le dictateur, un homme de foi qui tend la main aux autres.

    Pour toutes ces raisons, vous avez ma profonde admiration pour celui que vous êtes et ce que vous faites pour la communauté musulmane à travers le monde et vous restez pour moi un exemple à suivre.

    bien cordialement et avec tout le salam du monde

  20. Bonjour à tous

    Trouver l’excuse de la soi-disante “colaboration” avec un état répressif, mais quelle ironie quand eux font des affaires avec des états comme la Chine.

    Mais la chose qui me choque c’est le message laisser par “lune”, voir des intellectuels réagir comme sa.

    Quelle est la solution?

  21. Assez d’extremisme et de radicalite au Moyen Orient. Nul besoin d’en importer davantage au coeur de nos universites.

    1. Monsieur Hubert,

      Pensez-vous que porter le voile c’est de l’extrémisme?

      Ne savez-vous pas que c’est un acte de Foi, une spiritualité?

      Si non ,je vous invite a faire l’effort de vous renseigner d’avantage.

      Pensez-vous que le comportement racistes de certains professeurs sont les bien venus au sein de nos universités?

      Vous rendez-vous compte de ce que nous vivons quand seule au sein d’un auditoire rempli d’étudiants vous êtes la seule qui porter le voile et que vous devenez rapidement une cible?

      Non,par vos propos racistes, vous nous empêcherez pas de vivre notre spiritualité, quelque soit vos agissements, bien qu’à la fin de nos études ils finissent par nous détruire, mais nous avons, nous,notre Lumière, qui par la grâce de Dieu nous permet de nous reconstruire.

      Mais je voudrais rajouter ceci , qui résumerais bien ma pensée,à tous ces professeurs sans coeurs:

      Science sans concience n’est que ruine de l’âme.
      Rabelais

    2. Vous me faîtes rire, vous les occidentaux. Dès que vous commencez à parler de Moyen-Orient, une certaine terminologie devient indissociable de vos discours à la fois racistes, diffamatoires et, fort malheureusement, dépourvus de sens. Vous devenez obnubilés par certains concepts tels que l’extrémisme et la radicalité. Je reste ouverte à la conscience critique. Mais de quel droit taxez-vous les musulmans d’extrémistes et de radicaux? Parce que vous pensez que vos communautés orthodoxes et catholiques sont plus ouvertes et plus favorables au processus grandissant de sécularisation? l’intelligence catholique ou orthodoxe semble anémiée, incertaine et affaiblie.

      Si vous avez opté pour une marginalisation progressive de la théologie et de la critique théologique entraînant donc la reconstruction abstraite d’un homme qui apprend à fonctionner comme si Dieu n’existait pas, vous n’avez aucun droit d’imposer cette approche normative de la vie et de la société à d’autres communautés, musulmanes en l’occurrence, encore moins de les accuser de radicalisme religieux.

      Nous nous conformons à la volonté de Dieu. Nous opérons au sein de la société conformément à nos principes religieux. Nous promouvons le dialogue inter religieux tout en restant fidèles à notre propre vision religieuse. Nous n’avons jamais expulsé Dieu des domaines de la vie, parce que concevoir la création sans la participation de l’être divin qui le fonde, sans lequel, ni vous ni moi ne serions sur terre et ne jouirions de ses ressources abondantes, conduit directement au nihilisme.

  22. Le religieux aveugle et le politique partial travestient le véritable débat et difigurent la réalité des choses.
    Emanant d’un pays -la Hollande- de qui nous pensons beaucoup de bien, nous sommes restreints à réaliser que l’être humain est partout le même : méchant et bon, sage et débile, etc.
    Quand il s’agit de combattre l’autre, l’homme fini toujours par perdre la raison.
    Aux Hommes de la science et des lettres solidaires par la raison, on ne peut que dire toute la reconnaissance du “MONDE LIBRE”.

  23. bonjour,

    Nous savons tous que toutes ces allégations, et leurs conséquences, à l’endroit de Mr Ramadan sont infondées et toujours orientées, voire studides pour certaines d entre elles.

    Tranquillisez vos esprits, Mr Ramadan sait exactement à qui il a affaire. Il est préparé pour cela.

    Malgré leurs incessantes provocations, Mr Ramadan continuera patiemment à leur expliquer, ce qu ils ont déjà compris ou ce qu ils font semblant ne pas comprendre, jusqu a ce qu ils se retrouvent dos au mur.

    Mais pour vous être humblement utile dans ce forum, mes chers freres et soeurs, retenons surtout comment Mr Ramadan fait face à ses détratcteurs: il ne se victimise jamais. Il garde l intime conviction du soutien de Dieu.

    Alors nous aussi mes chers freres et soeurs, comme Mr Ramadan, ne nous victimisons pas et gardons l intime conviction du soutien de Dieu, et continuons d expliquer et de repondre avec patience, même quand c est l hypocrisie incarnée qui nous interroge.

    Aïd Moubarak, Moussa, Paris.

  24. je souhaitais simplement comprendre pourquoi lorsqu’un Homme sort des rangs il doit être de suite mis à l’écart. je ne connais pas assez les propos que M. Tariq Ramadan tient mais il semblerait que ce ne soit pas des propos qui appellent à la haine. je soutiens M. Tariq Ramadan et j’espère qu’il va avoir gain de cause

  25. Si l’Université de Rotterdam se complaît à convaincre que le show télévisé aurait entaché la crédibilité du penseur Tariq Ramadan, en ayant pour argument que son intervention sur Press TV est un soutien au régime dit “répressif” Iranien, c’est un coup monté. Il ne s’agit que de pures fabulations obscènes. Tariq Ramadan est quelqu’un qui a toujours assumé ses choix, il ne s’est jamais montré favorable aux injustices ni aux dictatures qui sévissent aussi bien dans les sociétés majoritairement musulmanes que dans toute autre société. Ceux qui l’accusent de tenir un “double discours” ne savent pas de quoi ils parlent. Travailler pour une chaîne de télévision, c’est une chose. Soutenir un régime, c’en est une autre. L’un n’entraîne pas et n’impose pas nécessairement l’autre. D’ailleurs, au moment de le recruter, Rotterdam connaissait pertinemment ses activités et s’en est toujours accommodée.
    Quelle logique existe-t-il dans le fait que Tariq Ramadan soit congédié parce qu’il participe sur la chaîne télévisée d’un pays où les violences se succèdent suite à la réélection controversée d’un Président conservateur? Il y en a qui doivent sérieusement penser à reconsidérer leurs jugements. Comme l’affirme Tariq Ramadan, le choix des élus de Rotterdam semble particulièrement stratégique puisqu’il intervient au moment-même où les partis politiques sont en pleine préparation aux prochaines élections législatives (2011). Quand Tariq Ramadan s’exprime à ce sujet “Je suis devenu l’épouvantail et le prétexte au défoulement de passions politiques pas très saines : au fond, cette polémique dit davantage sur l’évolution inquiétante des Pays-Bas que sur ma personne”, au fond, il a bien raison !
    De toutes les manières, la sphère académique n’en tire rien de constructif. Bien au contraire, c’est un coup porté à la liberté académique.

  26. IL ya un proverbe Arabe qui dit :”quand on veut tuer son chien ,on avance qu’il a la rage !”.Il fallait bien trouver quelque chose pour justifier la mise hors de l’université d’un homme qui dérange par ses idées et ses convictions.On n’a pas réussi à ternir l’image de cet homme non conventionnel ,alors on le réprime !.Où est la démocratie ,la liberté d’expression ,sont-elles des parodies ?.On ne sait plus sur quel pas danser avec vous les occidentaux !.Vous poussez les gens à la colère par vos contradictions répétées.Alors ne vous étonnez pas de la violance qui peut se déchener un jour contre vous partout ,et qui viendrait de ceux qui ne savent pas composer et ne pas perdre espoir !
    Attention ,interdire donne l’effet inverse .

    On ne doit pas fermer la porte,c’est l’antichambre de la guerre !.

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X