Main menu

Le domaine du politiqu…

Ce qui vient d’être dit e…

Articles

Ouverture des inscript…

L'institut Islamique de F…

Articles

Le religieux et le pol…

Nous avons dit, dans notr…

Articles

Les orientations polit…

Les choses sont claires :…

Articles

L'appel au Jihâd 3/3

c) Pour un jihâd social …

Articles

L'appel au Jihâd 2/3

B- La réalité des conflit…

Articles

L'appel au Jihâd 1/3

Que n’a-t-on pas entendu …

Articles

La situation de la fem…

Sans doute est-ce dans ce…

Une

Qu’est-ce que la sharî…

La référence à la sharî’a…

Articles

L’organisation sociale…

Nous avons beaucoup insis…

Articles

La famille

On le sait pour l’avoir v…

Articles

L’individu

L’homme est d’abord un êt…

Articles
«
»
Second Menu

Notre force, notre avenir

Article publié en anglais dans le journal britannique The Guardian, samedi 9 juillet 2005

 


Le message des criminels qui ont attaqué Londres est clair : « Nous avons les moyens de frapper les sociétés occidentales de l’intérieur, nul n’est à l’abri, nous avons les moyens de choisir le bon moment, les bons endroits, les bons symboles » Le lendemain de l’annonce de la victoire de Londres quant à l’organisation des Jeux Olympiques de 2012, on doit reconnaître que le message est fort, effrayant, dangereux.


 


L’objectif de ces attaques est de nous faire réaliser combien nos sociétés sont fragiles et si instantanément fragilisées. Avec ce sentiment de fragilité naît la peur, peur pour soi, peur de l’autre, et très vite on en vient à nourrir  la suspicion. Alors que la joie unissait hier les Londoniens, voilà que la peur risque de les diviser et d’établir entre eux des murs  de doute et d’incompréhension. Ce qui peut devenir commun aux Londoniens désormais, ce n’est plus d’être, ensemble, des vainqueurs mais, séparés, de se sentir devenir de potentielles victimes : victimes des extrémistes musulmans pour les uns, victimes de rejet, de racisme ou de suspicion pour les autres. Le pire qui puisse arriver à une société démocratique est de voir   ses citoyens se transformer en victimes passives tétanisées par la peur. Les tenants de la théorie du clash global des civilisations auront gagné si nous nous laissons individuellement coloniser par la suspicion vis-à-vis de l’autre.


 


Où est et sera notre force ? Il faut que nous condamnions ces attentats avec la plus vive des énergies, il faut que les musulmans soient déterminés et audibles à l’unisson de la société britannique. Mais condamner ne suffit pas : nos valeurs, nos sociétés et notre avenir communs exigent que nous prenions conscience de nos responsabilités partagées et de l’urgente nécessité de nous engager ensemble. Oui, Londres est une ville multiculturelle et pleine de diversité mais Londres, comme l’ensemble de l’Europe, est fragile et ne pourra préserver son équilibre pluriel que par l’engagement de chacun dans son quotidien, au niveau local dans son propre voisinage.


 


Il faut que les musulmans parlent, disent ce qu’ils sont, ce en quoi ils croient et ce pourquoi ils vivent. Il faut aussi qu’ils aient le courage de dénoncer ce que certains musulmans disent et font au nom de leur religion. Ils ne rassureront pas leurs concitoyens en faisant semblant de leur ressembler, en disant ce que ces derniers ont envie d’entendre ou en essayant de devenir invisibles. Il faut qu’ils assument leurs identités, refusent les discours simplistes, promeuvent l’autocritique et surtout qu’ils sortent de leur ghettos sociaux et intellectuels. Les sociétés européennes ont besoin de voir des Européens musulmans impliqués dans les questions de leur société, la citoyenneté, l’école, le chômage, etc. Leur force doit être de refuser d’être des victimes et de devenir de véritables citoyens actifs, créatifs, ouverts et politiquement engagés dans tous les domaines.


 


La tentation est grande, après les attentats de Londres, de se recroqueviller, de chercher à se protéger de ceux qui nous menacent. Les Londoniens ont une longue expérience de la diversité et du mélange des cultures : il est urgent qu’ils prennent conscience qu’ils ne pourront protéger les acquis en restant passifs face à ceux qui veulent répandre la terreur et créer des fractures entre les religions et les civilisations. Chaque citoyen britannique doit prendre conscience de sa responsabilité personnelle dans la résistance à la terreur et à la nouvelle idéologie de la peur qui s’installe dans le monde et dans nos esprits. Oui, il faut exiger des mesures de sécurité mais il faut que celles-ci respectent la juste mesure, nos valeurs et notre éthique.


 


Au nom de l’Etat de droit, de la démocratie et des droits humains, on ne peut accepter que  les droits de certains individus (les Arabes, les musulmans) soient bafoués et que des populations soient  globalement ciblées ou discriminées au nom de la lutte contre le terrorisme. La force des sociétés démocratiques résidera dans cette capacité de savoir être ferme contre l’extrémisme mais juste dans les moyens mis en œuvre pour le combattre. On ne parviendra à cet équilibre que si chaque citoyen, au-delà du choc produit par les attentats, s’engage à mieux connaître son voisin, ses différences, sa complexité, ses valeurs et ses espoirs. Il ne suffit pas de dire et de penser, en se croyant ouvert et progressiste, « l’islam, ce n’est pas cela ! » : il est urgent de rencontrer et d’agir avec des musulmans, pratiquement, concrètement, quotidiennement. De plus en plus, les citoyens européens sont passifs et se nourrissent de vœux pieux et de discours idéalistes : on veut des mesures concrètes contre la terreur et l’on pense que le “vivre ensemble” se réalisera naturellement, sans effort, presque magiquement.


 


C’est la terreur qui s’abattra sur nous sans magie si nous ne comprenons pas que l’idéal de la société plurielle nécessite un engagement personnel et quotidien de chaque citoyenne et de chaque citoyen. Des criminels tueront encore sans doute mais nous serons alors à même de leur répondre concrètement que notre expérience de fraternité humaine et de respect mutuel est plus forte que leur message de haine. Nos vies sont fragiles mais point nos idéaux.


 


http://www.guardian.co.uk/comment/story/0,,1524754,00.html

  1. Vous posez le problème dans toute sa complexite et vous soulignez de manière plus que pertinente toutes les exigences pour chacunE de nous pour contredire, contrarier, limiter l’influence du tenant du clash des civilisations (de part et d’autres : Bush et ses alliés d’un côté, les fanatiques du soit-disant Dhihad islamique d’autre part). La paix et la démocratie seront à ce prix. C’est à chaque citoyen, citoyenne de s’engager pour faire mentir ceux qui à tout prix, de part et d’autre, veulent nous entraîner dans la logique du repli, de la peur, de la haine. A chacun d’entre nous.

    Le communiqué de l’UOIF est strictement minimaliste! Décevant!

    Nous devons de plus remercier le Guardian, qui a osé vous publier et rend ainsi honneur à la fonction du journalisme dans nos démocraties parfois amoindries.. Combien de journaux ont refusé par ailleurs?

    Continuez, Tariq!
    F

  2. Salam Alaykoum,

    «Il faut que les musulmans parlent, disent ce qu’ils sont, ce en quoi ils croient et ce pourquoi ils vivent

    C’est quoi ça!!!, les musulmans ne sont pas concernés par le bavardage médiatique. Il savent parfaitement qui ils sont, en quoi ils croient et ce pourquoi ils vivent. Nous n’avons pas à expliciter cela car la constitution protège la vie privée et tu devrais le savoir. A moins que tu ne sois de ceux qui nous appliquent les normes de nos pays d’origine? Nous devons être capable de vivre ensemble sans nous étaler. Ce que tu demande s’appelle porter une étiquette.
    N’oublie pas Srebrenica, des milliers de musulmans, massacrés devant les casques bleus hollandais dans l’indifférence…en 1995…depuis on a du mal à tenir le compte des musulmans tuées par l’Occident et sa politique impériale.
    Nous les musulmans avons bonne mémoire et nous ne sommes pas naïfs. Nous écoutons et nous observons les balances utilisées et la tienne me semble avoir besoin de reglage. Seulement attention, fais la régler par un musulmans car à force d’imiter, on devient.
    Salam Alaykoum
    Samir

  3. Ce qui vient de se passer à Londres est certes une horreur, mais ce que je ne comprends pas c’est comment un pays en guerre peut s’étonner d’une riposte?

    L’angleterre est en guerre depuis le jour où il a combattu en Irak avec ses alliés américains. Les images qu’on nous montre en boucle depuis Londres sont les images que je vois depuis plus de 2ans en Irak, ce sont les mêmes images que je vois depuis des années en Palestine…
    Y’a t’il des vies plus importantes que d’autres?

    Comdamner OUI, mais se souvenir et réfléchir SUR LA SOURCE DU MAL faciliterait le débat.

    Qu’ALLAH vous aime et vous protége.

  4. Frère Tariq :
    « Il faut que les musulmans parlent, disent ce qu’ils sont, ce en quoi ils croient et ce pourquoi ils vivent… ??? Hallucinant!!!

    …Il faut qu’ils assument leurs identités, refusent les discours simplistes, promeuvent l’autocritique et surtout qu’ils sortent de leur ghettos sociaux et intellectuels??? humiliant!!!

    Les sociétés européennes ont besoin de voir des Européens musulmans impliqués dans les questions de leur société, la citoyenneté, l’école, le chômage, etc. Leur force : devenir de véritables citoyens actifs, créatifs, ouverts et politiquement engagés dans tous les domaines??? Méprisant!!!

    Hallucinant! humiliant! Méprisant pour ces millions d’européens musulmans. Et dire que vous avez signé “le Manifeste des Indigènes!!! Alors vous n’avez rien compris!!!

    tels quelques bacheliers passant l’épreuve de rattrapage du Bac, vous avez réussi votre examen de passage dans une presse et vous en jubilez de votre réusite. mais c’est raté. Et dire que nombre d’entre nous vous ont soutenu, porté. mais il vrai que l’on vous comprend mieux aujourd’hui: loin du combat de ceux qui le mènent depuis 1830. Basta, Stop, yekfi, ça suffit les donneurs de leçon!!!

    Note d’examen : 2 pour manque d’objectivité!!
    Chirac a dit “: il manqué l’occasion de se taire”!!!

    1. Quant à moi, ce que je trouve “hallucinant” et déconcertant, c qu’un simple internaute, qui s’est contenté de signer une initiative ô combien magistrale (ie : indigènes de la république), se permette de parler au nom de celles et ceux qui ont initié ce noble combat. Qui es tu pour faire cela (avec tout le respect que je te dois) ?
      Dis toi que TR n’est pas là pour te faire plaisir. Il dit ce qu’il pense (en tant qu’intellectuel libre) et n’a pas de comptes à te rendre. Ce qui ne veut pas dire que tu ne puisses le critiquer, c d’ailleurs ce qui nous encourage à faire (notamment via ce site). Mais un conseil : à l’avenir fais le de manière constructive et respectueuse (y compris dans l’intéret de TR).
      Bien cordialement,
      Salam a’likoum

    2. Au nom d’Allah le miséricordieux

      Assalamou âlaykoum,

      Les attentats de londres et de madrid me touchent pas plus que les meurtres de civils en irak, palestine, colombie, soudan, chechenie, russie, etc….

      j’habite en Espagne, (je suis espagnole convertie), moi même je peux être tuée dans un attentat, mais j’ai pas peur de mourir puisque je suis musulmane je mourrais soumise.

      Donc je vois pas pourquoi les attentats commis en europe devraient me toucher plus que les autres qui ont lieu dans des pays pas occidentaux, puisque c’est toujours des civils qui meurent.

      Aussi je vois aucune différence dans les actes des musulmans qui tuent des civils en europe et les gouvernements qui attaquent et tuent des civils dans les pays pas occidentaux.la seule difference c’est que les gouvernements occidentaux c’est ceux qui ont commencé cette guerre que, en europe ils aiment bien appeler guerre entre deux cultures ou religions(l’occidental et la musulmane),phenomène qui d’après moi n’existe pas mais qu’ils essayent de créer.

      Aux musulmans qui pensent que la solution c’est de faire des attentats en europe je leur dirais que la vengeance ne sert pas à grande chose et que ces gouvernements qui font la misère à l’iraq, à la palestine entre autres ne vont pas changer leur politique. La mort des civils est interdit en islam; soyez très prudents dans vos actes car il se peut qu’avec de tels actes vous deveniez comme ceux que vous attaquez, des mécrèants, et le chatiment d’Allah est bcp pire que la mort ou les souffrances de ce monde.

      Aussi Allah nous éprouve les muslmans ces temps ci, et face aux épreuves il est dis au Coran il faut rester patient et s’attacher à Allah encore plus et plus, je me demande si Allah il nous fait subir toutes ces épreuves(irak, palestine,afganistan, la mauvaise image de l’islam au médias….) parce qu’on s’éloigne de lui.
      “O Allah Personne ne peut empêcher ce que tu as donné, et personne ne peut donner ce que tu as empêché et la richesse de l ‘homme riche ne peut lui être d’aucune utilité devant toi”

      Qu’Allah nous guide et nous empêche d’être injustes
      Salam alaykoum wa rahmatullah

    3. chere soeur
      Tout a fait d’accord avec tes propos, j’auai été affectée par toutes ses tueries d’innocents si les innocents musulmans n’etaient pas autant voire plus assasinés a travers le monde …parfois en inventant de simples mensonges (irak=armes), je vis moi aussi a Paris,j’aime la France et je risque aussi ma vie a n’importe quel moment de la journée….Blair et BUSH doivent comprendre qu’ils ne sont plus en securité retranchés sur leur continents en allant foutre le Kao total dans des pays souverians sur de simples mensonges au sù du monde entier….Désolée pour tous ces morts et j’aurai souhaité qu’on observe egalement une minute de silence a tous les civils irakiens, afghans qu’on tue impunement …le discours de certians musulmans est ambigu, a croire qu’ils souhaitent par dessus tout se racheter une conduite afin d’etre bien accépté par l’occidental ….surtout pour ne pas etre perturbé dans leur quotidien…..je me demande si TR vivait en Irak, aurait-il songé publier ce message..? de quel coté etes-vous TR???…wa salam

    4. Je ne crois pas du tout que le propos de quiconque est de dire qu’il faut être plus touché par les victimes d’attentats en Europe que les meurtres ou les assassinats qui se passent tous les jours dans moult pays musulmans ou non !?

      Une victime, c’est une victime, non ?

      Un être humain, c’est un être humain, non ?

      N’arrivez-vous pas vous

      “qui auriez été affectée par toutes ces tueries d’innocents si…”

      à vous mettre dans la peau d’un conjoint, d’un parent ou d’un enfant – provenant d’un quelconque endroit du monde – qui perd un ou plusieurs membres de sa famille dans une tuerie, sans coller ou vous coller une étiquette, une marque ou un seau ?

      Quelle horreur, j’y crois pas…

      Ou alors, on est pas sorti de l’auberge…

    5. .

      Juste pour savoir…, pour sourire…

      .

      ATTENTION !

      Nous avons à faire à un *virus mutant qui change de nom mais qui génère toujours la même infection.

      .

      “*au secours ! j’hallucine“, je viens de vous démasquer.

      Vous êtes l’overdosée (< = pseudonyme choisi par vos soins) du 5 avril 2005, parue sous Chroniques / Et le Pape Jean-Paul II qui s'en est allé...(Rappel. A lire par les internautes) . Vous récidivez avec votre hargne, si ce n'est pas le Pape Jean-Paul II que vous méprisez, c'est Tariq Ramadan. Qui sera votre prochaine proie ? Votre frustration atteint les sommets d'une animosité tenace et votre irritation s'achève toujours avec les mêmes mots : "Basta, (à l'italienne), Stop (à la française), Yekfi (à l'orientale), ça suffit... (encore à la française)'' . Vous parlez très bien multe langues, il est vrai qu'avec "Stop" vous avez touché le cœur d'une bonne partie de la planète. L'appellation "Frère Tariq" à l'ouverture de votre message, ça ne la fait pas trop. Parlez-moi de ce que vous aimez, qu'est-ce qui vous fait vivre ? Je pourrai peut-être me rapprocher de vous. . Suite à vos divers pseudonymes sur ce site => “*Overdosée” et “*au secours ! j’hallucine“, un seul conseil :

      .

      ARRÊTEZ de vous INTOXIQUER LA VIE, vous allez finir par en CREVER !

      .

    6. “Au secours j’hallucine”
      vous avez été démasqué.
      Repentez vous et purifiez votre coeur.
      qu’ALLAH vous guide et vous enléve ce poids et cette haine du coeur.
      Le ZIKR (si toutefois vous êtes musulmans) purifie le coeur.

    7. les civils britaniques n’ont jamais voulus la guerre ,bien au contraire mais ils sont otages de leur propre gouvernement,tout comme nous musulmans sommes otages des actes de certains musulmans,et c’est pour ca que l’on doit rester solidaires avec les victimes pour la plupart musulmanes d’ailleurs,et avec tout les civils.Et ce n’est pas par ce que des musulmans souffrent que l’on doit accepter que tout le monde souffre.Réagire ainsi c’est jouer le jeux des extremistes de tout bord,qui veulent ainsi diviser tout le monde.Soyons solidaire des civils iraquiens car ils sont innocents soyons solidaire des civils palestiniens car ils sont innocents et soyons aussi solidaires des civils britaniques car ils sont innocents,car c’est bien connu,lorsque les riches font la guerre ce sont les pauvres qui en patisse.

  5. condamner sans réserves,dénoncer sans appels et parler sans complexes au moment meme où l’on serait tenté de se taire voici ce qui nous permettra de contrebalancer les représentations négatives, les amalgames et la suspicion sur l’Islam et les musulmans nourris par des actes odieux comme ceux de Londres.
    parler et dire ce que nous sommes ne signifie en rien etre sur la défensive,exprimer ce en quoi nous croyons ne veut pas dire se justifier mais bien au contraire la meilleure manière de défendre des valeurs et des principes tels que le droit,la liberté, la dignité,le respect de la vie humaine etc…et qui sont tout aussi universels que ceux partagés par bon nombre de nos concitoyens français et européens.
    j’hallucine encore de voir certains frères et certaines soeurs n’ayant toujours pas compris les véritables enjeux et les vrais défis face auxquels nous sommes.devant ce type d’attitudes émotives et simplistes ils entretiennent la stigmatisation et le rejet mutuel et font surtout le jeu de nos véritables ennemis.

  6. J’aimerais tout d’abord faire une remarque de forme sur certaines réactions. Ne pas être d’accord est tout à fait légitime, encore faut-il dire et convaincre avec son désaccord, mais formuler cette réaction d’une manière qui manque du respect à la personne en face concernée, constitue un blocage à la transmission de cette réaction. Quand on nous manque de respect on devient quasiment hermétique à toute critique. D’autant plus que notre Prophète (SLPSD) nous a appris différemment l’art de communiquer, pourquoi on ne le suit pas?

    Par ailleurs, depuis qu’on commence à entendre parler de cette diabolique histoire des “Choc des civilisations“, j’ai l’impression qu’à force de vouloir la conjurer, on commence à verser dans une paranoîa, notre but ultime risque de devenir, exclusivement, la recherche de l’apaisement et la démonstration de notre volonté de cohabiter en paix avec l’autre. Certes, l’apaisement et la cohabitation avec l’autre est exigé de notre religion, le problème est quand on commence à en faire une exclusivité, on risque de râter l’essentiel, bref. En tant que musulman, je considère que une fois on a compris notre religion et raffermi notre foi et aiguisé notre intelligence, ni théorie de “Choc des civilisations“ ni aucune autre théorie semant la haine et la confrontation ne peuvent avoir lieu. Donc, on doit connaître et maîtriser la tradition de notre Prophète (SLPSD) et l’histoire islamique, aller chercher le savoir et les outils qui permettent de bien comprendre le contexte, telque la sociologie (Pierre Bourdieu et ses écritures sont intérressants), la politique et l’économie (Noamy Chosky: excellent, lisez “le profit avant l’homme“ ou “de la propagande“), l’economie (Joseph Stiglitz: lisez “la grande désillusion“), la littérature et l`humanisme (lisez Dostoîevski: “L’Idiot“, “Crime et Châtiment“ …), la civilisation (Malek Ben Nabi, est un trésor, pas parcequ’il est ingénieur comme moi :-)), mais la rigueur de son écriture est très intérressante), ….etc, etc. C’est un ordre que le Prophète nous a donné : „“La sagesse,(ou le savoir) est la quête du croyant, là ou elle se trouve, il doit aller la chercher“, “Al hikmatou Dhallatoul Mou’imin, aînama ouajadaha fahoua aoula biha“.

    Je finirais par dire que, le fait que Frère Tariq dit „« Il faut que les musulmans parlent, disent ce qu’ils sont, ce en quoi ils croient et ce pourquoi ils vivent… “ fait partie du rôle du témoignage que Dieu nous a ordonné de faire, c’est dans le Coran : “On vous a fait une communauté de juste milieu, pourque vous portiez témoignage sur les gens et que le Prophète porte témoignage sur vous“, „“Inna ja3alnakom oummatan ouassata, litakounou chohada’a 3alaInnass oua yakounou errassoulou 3aleikom chahida“. Le reste du texte est une exhortation à chacun (musulman ou non) pour assumer sa responsabilité et conjurer les théories de la peur et de la haîne, personnellement j’y adhère.

  7. les regles de politesse, sonts les B a bas d’une discution scène et raisoné,

    et cet espace est à mon avis fait pour ceci, pour debattre donnée son avis et échanger,

    et pour les musulmans c’est un devoir d’etre poli, allez voir la politesse des premiers musulmans et vous verrais qu’on est ci loin de cet islam que vous pretendez defondre

  8. Encore une fois MERCI à TR pour ce beau texte. Un texte à même de rassembler voire de convertir. Ce “Notre” a vocation à s’adresser à tous les hommes.

    Merci aussi à tous ceux qui s’expriment dans la même veine que TR. J’ai plaisir à constater qu’heureusement, ce sont les plus nombreux, les plus cultivés, les plus sages.

    Permettez-moi une réflexion: comme je l’ai écrit ailleurs, je crois que seule l’ OUVERTURE aux autres, dans la franchise et le respect – autrement dit l’ Amour… – est voie de Paix.

    Et la plus grande force n’est pas dans le refus d’être victime ni dans la participation active à la vie de la cité : elle est, bien au delà, dans la volonté de ne plus jamais être bourreau.

    C’est bien plus difficile de maîtriser sa colère et son ressentiment, de savoir regarder l’autre avec Amour, de pardonner, que de se replier frileusement sur soi ou même de s’intégrer activement à la cité avec en tête de vivre simplement “à côté” des autres différents de soi (cf, par exemple, comment vivre avec ou à côté des malades ou handicapés…).

    Difficile mais accessible car là est la Voie de Dieu, Le Miséricordieux, l’ Unique et le Tout-Puissant: Il nous guide sans jamais faillir.

    Salam aleykoum

    Dominique

    1. Merci aussi à tous ceux qui s’expriment dans la même veine que TR. J’ai plaisir à constater qu’heureusement, ce sont les plus nombreux, les plus cultivés, les plus sages….
      Salam alekoum !!
      permetez-moi de faire une petite réfléxion sur ces mots :
      peut on dire que toute personne pas d’accord avec Mr TR que je respecte, a forcément tort ??
      pkoi faire une lecture binaire càd être avec TR ou être contre TR ??!!
      Ne pas être d’accord veut il dire forcément ne pas respecter ??!!
      Comment peut on respecter les autres en les traitant indiréctement de non sage ! , non cultivés ! ???!!!!
      la vérité est – elle forcément qu’avec frère TR ??!!
      je rejoint la réaction de la soeur ou frère NOUR :
      Ne pas être d’accord est tout à fait légitime, encore faut-il dire et convaincre avec son désaccord, mais formuler cette réaction d’une manière qui manque du respect à la personne en face concernée, constitue un blocage à la transmission de cette réaction .

      la divergence est une clémence et mésirécorde divine !!
      wa salamou aleykoum !!!

    2. Salam Aleykoum “Krimou”,

      Qu’ écrire est donc difficile et que les mots pèsent lourd lorsque les sensibilités sont exacerbées !

      Ecrire “les plus…” ne veut absolument pas dire que les autres ne le sont pas ! Cela veut seulement dire qu’il me semble que TR et ceux qui sont en accord avec lui sont, sur le fond, plus avancés sur la Voie divine, ou si tu préfères, sur UNE des Voies divines.
      Peut-être ai-je ce sentiment parce qu’ils expriment dans la forme de leurs interventions ce que je perçois comme plus de connaissances, de recul, de ce qu’il est convenu d’appeler “sagesse”.

      Mais je ne prétends pas qu’ils (ceux qui sont d’accord) ne puissent pas se tromper (encore moins que je ne puisse pas me tromper !) et que ce sont nécessairement les autres (en désaccord plus ou moins marqué) qui doivent les suivre, en particulier les suivre sans discernement.

      Effectivement, “Nour” a raison et tu fais bien de reprendre sa citation. Tout comme tu fais fort bien de rappeler que la divergence est une clémence et une miséricorde divine: c’est ce que je pensais et ce que je voulais exprimer quand je parlais d’OUVERTURE aux autres. Car c’est par les autres, qui sont une partie de nous-mêmes et une partie de Dieu que nous pouvons tenter d’avancer vers Lui.

      J’ ai Foi en Dieu pour ne pas nous laisser nous égarer. Simplement, il nous revient de ne pas rester sourd(s) à Ses Appels ni aveugle(s) à Sa Lumière.

      Qu’ Il nous garde tous.

      Dominique

  9. Comment des personnes qui se disent musulmanes peuvent agir de la sorte? Alors que notre Prophète (SBDSL) ne touchait pas ses prisonniers? Alors vous imaginez comment il se comportait avec les innocents; vous dîtes qu’il faut agir? Mais on agit, chacun à notre niveau, il faut donc que les médias ne généralisent pas et prennent en compte, montrent ce que les musulmans font concrètement sur le terrain. Pourquoi aucun média français ne parle t il pas de votre article dans le Guardian, pourquoi ne montre t on pas les « représentants » religieux de l’Islam qui condamnent fermement ces actes.
    C’est odieux, odieux pour les victimes de ces attentats qui sont aujourd’hui les Londoniens, et encore une fois les musulmans.
    Que Dieu nous aide, qu’il facilite la pratique de notre religion sur cette terre.
    Qu’Allah vous garde M. RAMADAN et préserve votre famille.

  10. Propos xénophobes sous les yeux de la rédaction du Monde diplomatique

    Le 11 juin 2005 a eu lieu l’Assemblée Générale des Amis du Monde diplomatique à la Maison de l’Amérique Latine à Paris au cours de laquelle on a procédé non seulement au vote classique des résolutions, mais aussi à l’élection des 10 futurs membres actifs du Conseil d’Administration des AMD.

    C’est au titre d’adhérente depuis 4 ans à l’association des Amis du Monde diplomatique que ma candidature a été retenue pour intégrer ce Conseil. Mon élection s’est faite sur la base du CV et de la profession de foi que j’ai envoyés. Faisant acte de présence à l’Assemblée j’ai été, à ma grande surprise, la cible publique de propos xénophobes.

    Une dame dans le public est d’abord intervenue pour faire part de son indignation après l’élection d’une femme musulmane voilée ; elle m’a traitée de fasciste et de rétrograde en se basant sur son “expérience avec des jeunes filles de Saint-Denis” que je ne connais pas, puisque étant marocaine et vivant depuis 7 ans à Grenade en Espagne (où je poursuis mes études de doctorat en Traduction), je n’ai jamais eu l’opportunité de vivre dans le pays présumé des droits de l’homme…
    L’intervention de cette dame a donné libre cours à une série de réactions xénophobes et haineuses à mon encontre ; plusieurs personnes se sont mises debout (surtout des femmes) en disant que si elles savaient que je portais le voile (il s’agit d’un foulard) elles n’auraient pas voté pour moi.

    J’avais pourtant pris soin de mentionner dans ma profession de foi que j’étais de confession musulmane même s’il n’est pas exigé de révéler son appartenance religieuse. Certaines intervenantes m’ont reproché de ne pas avoir ajouter “voilée” dans ma lettre car d’après elles, c’est mon statut. D’autres ont proposé de s’assurer que des mesures soient prises pour que cela ne se reproduise plus en exigeant par exemple la photo des candidats pour les prochaines élections.

    Monsieur Franscechetti, secrétaire général des Amis du Monde diplomatique, dont je salue l’objectivité, est intervenu pour dire que j’avais présenté ma candidature selon les normes établies par l’association, que j’avais été élue et qu’il n’était donc pas question de revenir sur cette décision. Son intervention a permis de calmer un peu les esprits, mais les chuchotements dans l’assemblée n’ont pas cessé.

    J’ai eu enfin droit à la parole !
    En substance, ma réponse fut la suivante :
    ” J’ai reçu une éducation laïque, j’ai 28 ans, je vis seule à Grenade où je suis doctorante à la faculté de traduction et d’interprétariat. Et le fait de porter le foulard est un choix personnel.”

    J’ai ensuite ajouté ce témoignage fruit de mon éducation et de ma culture :
    Au Xème siècle un voyageur espagnol en visite à Bagdad pour poursuivre ses études où il a pu constater qu’aux cercles d’études assistaient : “non seulement les musulmans de toutes les sectes orthodoxes et hétérodoxes, mais aussi les infidèles, les zoroastriens, les matérialistes, les athées, les juifs, les chrétiens, en un seul mot, les gens de toutes classes religieuses. Chaque secte avait son chef, chargé de défendre les opinions qu’elle professait, et quand un de ces chefs entraient dans la salle tout le monde se mettait debout respectueusement et ils ne reprenaient leurs places que quand celui-ci eu occupé la sienne. La salle se remplissait rapidement et un des infidèles prenait la parole. Il dit : nous nous sommes réunis aujourd’hui pour discuter, vous, les musulmans, ne nous attaquez pas avec les arguments tirés de votre Livre ou fondés sur l’autorité de Votre Prophète, limitons-nous aux preuves fondées sur la raison humaine. Cette condition fut acceptée à l’unanimité”.*

    En lisant ces lignes, où j’évoquais l’universalité des valeurs, l’égalité des êtres de toutes confessions religieuses et idéologiques, on m’a accusé de démagogue. Une dame a suggéré, en me désignant du doigt, de m’exclure.

    Tous ces événements se sont déroulés sous les yeux des responsables de la rédaction du journal du Monde diplomatique qui ne sont pas intervenus, à l’exception de Monsieur Ramonet qui a approuvé Mr Franscechetti et demandé de prendre des mesures pour que cela ne se reproduise pas.

    Malgré la gravité de l’incident l’association des Amis du Monde diplomatique et le journal n’en ont pas fait écho sur leurs sites Web et plus d’une semaine après je n’avais toujours pas reçu le moindre message, si ce n’est d’excuse au moins de mise au point de la part des responsables de l’association ou du journal. Le bulletin d’information mensuelle des Amis du Monde Diplomatique envoyé le vendredi 8 juillet 2005 ne fait également aucune mention de l’incident ! Face à ce silence, j’ai pris l’initiative de me défendre moi-même puisque comme me l’a pertinemment fait remarquer Mr Serge Halimi, que j’ai interpellé à la fin de la séance : ‘on n’obtient rien sans lutte !’
    Mais à ma grande surprise, l’envoi de mon premier témoignage sur la liste de diffusion interne des Amis du Monde Diplomatique a suscité une levée de bouclier et la liste a été fermée jusqu’à nouvel ordre.
    Il me parait très important en évoquant cet incident de souligner également que plusieurs personnes dans le public ont pris ma défense ; une dame m’a dit qu’en dépit de son opposition au port du voile, elle avait voté en ma faveur et qu’elle était favorable à mon élection. Une autre, membre d’une association des droits de l’homme, m’a chaleureusement serré la main. Un agriculteur de Charente avec qui j’ai fait un bout de chemin m’a dit qu’il croyait au dialogue.

    Je dois aussi ajouter que durant mon séjour à Paris je n’ai senti aucune hostilité vis-à-vis de ma personne à cause du port du foulard. J’étais toujours traitée avec respect. Je suis respectueuse vis-à-vis de la loi de chaque pays et en France le port du voile n’est interdit que dans les établissements scolaires (je n’ai pas fréquenté ces lieux). Je suis active au sein d’une association laïque à Grenade, dont le président est un Curé et le reste des membres sont des athées, laïcs, catholiques, etc. Nous croyons à l’universalité des valeurs, indépendamment du choix religieux ou non religieux de chaque personne. Je me permets d’ajouter que mon sujet de thèse porte justement sur l’interculturalité.

    Je publie ce message et j’invite ceux qui le souhaitent à le diffuser car tout acte xénophobe sur la base d’une quelconque différence de couleur de peau, de convictions religieuses, de présumée appartenance ‘ethnique’ etc… (la liste est extensible) doit être condamné fermement, en particulier lorsqu’il se déroule dans un lieu censé être à l’avant-garde de la lutte contre les discriminations de tout ordre.
    Il est infiniment regrettable qu’au sein d’une rédaction dont le slogan est “Un autre monde est possible”, aucun responsable n’ait énergiquement réagi face à cet incident pour veiller à ce que de tels propos et accusations manifestement discriminatoires ne se reproduisent plus.

    Halima Zouhar
    Membre active du Conseil d’Administration des AMD

    1. salam alekoum Halima
      tu es un exemple pour toutes les musulmanes, voilées et non voilées… continus dans ton engagement; que Dieu te protège.

  11. La lecture de votre texte, analysant la réaction des communautés européennes au lendemain des attentats de Londres m’inquiète.
    Non que je la trouve choquante ou même fausse, mais simplement que vous présentez clairement la cause des réactions négatives : la peur de l’Autre.

    Et que ce soit la peur de l’extrémisme musulman, ou la peur du rejet, du racisme et de la suspicion, c’est de la peur. Le plus dangereux de tous les sentiments humains, cause des plus grandes catastrophes.
    C’est aussi le but recherché de nos ennemis, les terroristes islamistes et les islamophob(ist)es occidentaux.

    Je compatis avec toutes les victimes et leurs familles, mais j’insiste sur le fait que la plus grande menace reste la peur.
    Nous sommes en guerre, mais ce n’est pas celle des civilisations, de l’occident contre l’orient, des chrétiens contre les musulmans, c’est l’affrontement entre ceux qui veulent la peur et ceux qui ne la veulent pas.

    Je m’arme donc de courage, et je commence mon combat : montrer à mon entourage qui je suis, un musulman pratiquant, défenseur des droits de l’homme, détestant le terrorisme mais ne me sentant absolument pas coupable des exactions commises au nom de ma religion.

    Que la Paix soit avec vous

  12. Le monde politique occidental enfantera t’-il les futurs terroristes du 21ème siècle.

    La Grande-Bretagne vient de vivre son second choc en moins d’une semaine.
    Les kamikazes responsables de la mort de plus de 52 citoyens innocents sont des enfants du pays, des anglais d’origine pakistanaise, dit-on pudiquement, parfaitement « intégrés » dans la société anglaise via le football, le cricket, et les études. Ils sont nés, ont grandi et étudiés au pays de la Rose, des chevaliers de la table ronde et de sa Majesté, la Reine.
    Comment des jeunes nés en Grande-Bretagne, peuvent-ils se laisser influencer et verser dans cet extrémisme assassin ?
    Je vois à cette folie dangereuse, trois causes qui peuvent mener certains jeunes à verser dans le terrorisme.

    • L’échec de « l’intégration » et du vivre ensemble
    • Une identité meurtrie, éclatée
    • La scène internationale et l’image détestable de l’islam et des musulmans

    La première cause, c’est l’impression légitime (ou pas) que malgré le fait d’être né en Europe, ces jeunes se sentent exclus par des politiques racistes, xénophobes ou mêmes paternalistes.
    Les banlieues en France, les quartiers communautaires en Grande-Bretagne ou certains quartiers populaires délaissés en Belgique ou au Pays-bas finiront de cantonner cette population dans ses inextricables problèmes socio-économiques. Des endroits où le droit et la loi ne sont pas toujours d’application… en plein cœur de l’Europe des Droits de l’Homme, une bonne partie de cette population a le sentiment de vivre hors de cette Europe louangée et chantée par les pères fondateurs…
    Ce sentiment peut être légitime lorsqu’on voit le traitement que ces populations peuvent subir lors de la recherche d’un emploi, d’un appartement ou le mépris affiché par certains politiques ou forces de l’ordre. Le volet sécuritaire aura toujours le dessus sur le volet préventif, ce constat est malheureusement une réalité bien européenne.

    La seconde cause est celle d’une identité meurtrie.

    Cette dévalorisation de sa personne sera le second signe pouvant mener à un stade encore plus avancé de sa « destruction identitaire ». L’identité pourra se détruire plus facilement, car le ciment identitaire n’existe pas ou peu…le jeune n’est ni ou ne se sent ni européen, belge, français, marocain, algérien, arabe ou berbère … Alors que ces identités plurielles auraient dû être une richesse supplémentaire, elles sont devenues des tares, des obstacles… Qui suis-je, en fait ?
    Cette image de soi est dévalorisante et humiliante… Seule à leurs yeux une vision ultra sectaire de ce qu’ils pensent être l’islam, pourra un jour leur redonner, fierté et force.
    Les parents ne sont pas un « exemple de réussite » ni sociale, ni économique, ni intellectuelle… Pourquoi mes parents ne me comprennent-ils pas ? Ajoutez à cela l’incompréhension et le choc des générations, ils finiront par se sentir rejetés de tous… la société, l’école, le politique et les parents… seuls face à ce chaos… leurs sentiments d’impuissance finira son œuvre et les propulsera dans l’irréel et le monde fantasmé des « héros » de guerre infligeant pertes et défaites à « l’ennemi » qui les a tant provoqués, humilités et meurtris.

    La troisième cause est celle de l’actualité internationale qui rejaillira sur leurs vies… l’envahissement de l’Irak, un monde dit « islamique » corrompu et despotique soutenu par l’Occident, l’image négative véhiculée par les médias ainsi qu’une islamophobie galopante allant de l’exclusion des filles voilées à la suspicion généralisée des musulmans croyants, finiront par lever le doute, cependant le dossier qui met le plus à mal les jeunes reste le drame palestinien. L’impunité israélienne couverte par l’Amérique et l’Europe sont aux yeux de ces jeunes, le coup de grâce. Là où le droit international s’applique partout et
    surtout sur les pays dits « islamiques »… des pays comme Israël ou les Etats-Unis s’en trouvent dispensés. Cette injustice caractérisée est un argument valable puisqu’il représente aujourd’hui une réalité malheureuse et indigne. Si les « grands » violent le droit International lorsque ce dernier les condamne ou est en leur défaveur… pourquoi ne pourraient-ils pas en faire de même ?

    L’actualité internationale fera probablement basculer certain jeune ultra minoritaire dans un processus de destruction finale de « l’ennemi » qui à leurs yeux est l’arrogance politique et militaire du monde occidental.
    A force d’être méprisé, dénigré et discriminé, la vie n’a plus de sens, ni goût, ni saveur… alors autant mourir dignement en infligeant à « l’ennemi occidental » des pertes humaines qui feront de la dite personne un « héros » ou un « martyr » pour quelques semaines, mois ou années…

    Comment en est-on arrivé à faire de certains de ces jeunes des écorchés vifs, des êtres qui sont profondément sensibles, mais qui au fond de leur cœur vivent un véritable drame et dilemme…
    Cet échec là, est l’échec d’une jeunesse fragilisée n’ayant pas reçu les moyens nécessaires (par calcul politique) pour s’arrimer à l’Europe du 21ème siècle, mais plus encore, il s’agit d’une lourde défaite politique… L’insertion ne se réalise pas sur un terrain de football ou de mini-foot… une véritable insertion, c’est l’acceptation de l’autre avec ses différences, sans discrimination ni mépris. L’Europe a aujourd’hui perdu son pari « d’insérer » ses populations musulmanes au cœur des cités…
    Si demain, nous ne voulons pas voir d’autres actes terroristes de la même ampleur… nous devons œuvrer sur 4 axes qui me semblent primordiaux :

    • La responsabilité des musulmans de s’investir dans le champ citoyen (politique, social et économique) tout en préservant sa croyance, s’il le désire et non être suspecté de « félonie » ou « traîtrise » à chaque propos énoncés. Cette attitude est intolérable et continue de faire des musulmans des citoyens suspects. La critique d’une politique locale ou nationale ne doit pas être considérée comme des « attaques » venant de l’extérieur, mais comme des critiques venant de citoyens lucides européens musulmans… Ce chantage est encore trop omniprésent, malheureusement. Les musulmans aussi ne doivent pas se laisser déstabiliser par ces campagnes insidieuses.
    • Favoriser les « discriminations positives » (comme on le firent avec les juifs après le seconde guerre mondiale) à l’égard des populations musulmanes et fragilisées au sein de l’Union et en même temps lutter et combattre efficacement et sérieusement toutes les formes de racismes et de discriminations en adoptant des lois offensives
    • Investir dans l’enseignement et l’éducation. Faire de l’islam, une religion européenne, endogène en créant des cursus islamiques au sein de nos écoles et universités, ceci afin de réussir réellement une insertion des musulmans européens. Créer des instances représentatives islamiques sans ingérence de l’état. Le dossier belge à cet égard a été un fiasco total dans le sens ou la création d’un tel organe ne se justifie que par le désir pathologique de « contrôler » les musulmans.
    • Favoriser les rencontres interculturelles et interreligieuses de manière profonde, combattre les ignorances de part et d’autres et cultiver la différence, en faisant de cette dernière une richesse pour nos nations européennes.
    Nous nous trouvons véritablement face à un défi, soit nous réussissons tous ensemble ce pari là, soit nous courrons le risque d’enfanter des terroristes qui n’auront plus rien à perdre… Gagnons ensemble ce pari et faisons de notre monde, un havre de paix ou le mot justice aura enfin un sens… justice qui aujourd’hui est encore bafouée par trop de démocrate…et de démocratie.
    Mohsin,
    Acteur associatif belge. [email protected]
    http://moueddenmohsin.blogspirit.com

  13. DU POINT DE VUE DE L’APPARENCE TONY BLAIR EST A L’ORIGINE DES ATTENTATS DE LONDRE MAIS EN REALITE TONY BLAIR EST VENU A L’EXISTENCE EN VU DES ATTENTATS§§§

    1. vous avez une vision très islamique et très gnostique des évènements

      bien entendu ceci n’est guère raisonnable du point de vue d’un européen matérialiste borné et carré moyen

      il n’y a pas de clash mais un refus de fusion harmonieuse entre raison raisonnante et intuition mystique

      l’islam est comme l’esclave du master quand vous avez 2 disques durs , l’un fonctionne en master et l’autre en esclave

    2. http://www.france-echos.com/actualite.php?cle=7205

      quand j’ai entendu,j’ai pas cru,mais quand j’ai vu j’ai pleurer.
      ce qui se passe de nos jour,n’a pas de precedent,des gents soi-disant musulmans font des attentats illigitimes:londre+madrid… au nom de l’islam,d’autre insulte le prophete et la communauté musulmane,…je sais plus quoi dire,ou sont nos leader,ou sont les imams,ou sont les organisations musulmanes,ou sont nos rois musulmans,nos presidents??j’ai peur pour mon fils?????

  14. SALAM AHLIKOUM
    QUEL DEGOUT DE VOIR DES MUSULMANS QUI TUENT LEURS PROPRES FRERES ET VIOLENT LEURS SOEURS EN DIEU DANS CES PAYS COMME L AFGHANISTAN LE SOUDAN…ET LE PIRE AU NOM DE L ISLAM…QUELLE HONTE.
    MALHEUREUSEMENT NOUS MANQUONS NOUS LES MUSULMANS DE SOLIDARITE.CAR IL N Y A QU UN SEUL ISLAM CELUI DU PROPHETE MOHAMMED(QUE LA PAIX SOIT SUR LUI)UNE RELIGION D AMOUR DE PAIX DE RESPECT.IL NOUS A TRANSMIS L AMOUR DE DIEU ET BEAUCOUP NE SUIVENT PAS SON MESSAGE.QUELLE DECEPTION…..

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X