Main menu

Maryam Ramadan: «Je ne…

La fille aînée de l’islam…

Articles

L'épreuve

Comment faire ? Quelle dé…

Articles

Les chemins du cœur

On en parle si peu. On l’…

Articles

Te dire ...

Je sais qu’ils étaient no…

Articles

Les directives économi…

La décennie soixante-dix,…

Articles

La corruption

La dictature et le client…

Articles

L’absence de culture p…

À considérer la récente h…

Articles

Le cloisonnement des c…

Nous avons tenté de mettr…

Articles

Les « non musulmans » …

La coexistence, dans les …

Articles

Les « non musulmans » …

Nous venons de mettre en …

Articles

Les « non musulmans » …

On a tout entendu, du pir…

Articles

Les droits de l’Homme

On a beaucoup disserté su…

Articles
«
»
Second Menu

Solitarité

   

 

Solitude insoupçonnée, en toi vibrent les doutes et se réverbère la mise en miroirs, intériorisées et mille fois reproduites, des souffrances sans fin.

 

Tu fais frémir ce coeur sans répit aux cris et aux suppliques du monde, résonner les peines qu’il aurait préféré silencieuses.

 

Les cicatrices aimées se réveillent, les chances évanouies frappent à la porte, les douleurs anciennes demandent asile, mémoire, soutien. Toutes réclament inlassablement réparation. Fantômes du passé, spectres du présent.

 

Solitude, tu agaces les fibres subtiles de cette âme, tu trouves ses creux intimes pour y planter tes brandilles. Elle te hait, elle t’accueille.

 

Ensemble vous sillonnez tous les horizons, porte-parole des laissés pour compte, pour réveiller l’amour des anesthésiés, éclairer la voie aux aveugles, crier la paix à la face des sourds, dénoncer l’injustice des tribunaux de hasard.

 

°°°

 

De cette fracture irréductible sourd sa révolte et ses forces s’aiguisent, s’épuisent. Combien de temps encore ?

 

Combien de temps lui faudra-t-il encore hurler  à  pleins poumons, à pleines pages, à pleine plume

 

     pour un monde plus juste !

        pour la dignité de tous !

           pour un Eden des différences harmonisées !

 

Combien de temps à construire l’avenir, solidairement seul ?

18 commentaires - “Solitarité”

    1. Mais la solidarité est aussi nécessaire pour qui souhaite être aidé à se rapprocher…

  1. Beaucoup de temps, il nous faudra beaucoup de temps,

    et beaucoup de patience, beaucoup de résistance

    Supporter chacun, chacune, notre solitude

    avec nos doutes,nos peurs, nos découragements, jusqu’à l’extrême…

    aller au-delà de la fatigue

    revenir avec tous

    et conjuguer nos forces, nos élans, nos savoirs…

    On ne sait pas toujours pourquoi l’on tient, pourquoi l’on résiste

    Fragile, fragile matériau humain…

    L’insupportable est là, l’impuissance nous guette

    La chute est possible

    Mais nous savons, nous savons que nous ne pouvons renoncer

    Juste s’arrêter, s’arrêter un moment,

    Se reposer, se ressourcer aux origines de la vie,

    Sentir le souffle qui nous anime, sentir l’appel,- Son appel?-

    Savoir la vie, son miracle infini,

    Savoir la responsabilité de la protéger, de la rendre belle

    jour après jour, malgré le malheur, malgré les injustices,

    Et revenir ici, ensemble

    En fraternité, en solidarité

    En amour

    F

    Et puis, parfois, sans raison apparente, la grâce de la paix

    1. UNE SOLITAIRE
      Salame Alikoume F. Je trouve ce texte très touchant et tous les autres que je découvre avec plaisirs mais qui me font souffrir de tant de tristesse et tant d’Amour. Vous êtes formidable M. F et qu’Allah te protége et te mène là où tu le souhaite ainsi que ta famille. Ce texte résume bien la situation d’un musulman en difficulté qui ne doit jamais baisser les bras dans n’importe quelle situation. Dans toutes les épreuves de la vie. Il faut savoir que celui qui est avec Allah ne vivra jamais de vraie solitude, il sera toujours avec Allah. Le divin sera Ton ami, Ton amie, Ton frère, Ta soeur, Ton confident, Ton protecteur, Ton magicien qui T’envoie des anges la nuit pour te consoler et t’encourager. Allah quand tu vies avec lui et bien c’et comme l’oxygène que tu respire et qui rentre dans tes poumons pour que tu puisse vivre. Tu ne pourras plus te passer de Lui. Allah sera sans cesse dans ta vie. A chaque mouvement que tu fais depuis le levé du matin où tu diras : “ELHAMDULIALLAH ALADI AHYANA BAADA MA MATANA” ou “ALLAHUMMA BIKA ASBAHNA WA BIKA AMSAYNA WA BIKA NAMOUT WA ILAYKA NOUSHOUR. “Miséricorde d’Allah qui nous fait revivre après nous avoir fais mourir”. C’est vrai lorsque l’on dort et bien le sommeille c’est le frère de la mort. C’est comme si nous étions mort et au matin on revit par la grâce de Dieu. ” O seigneur ! Nous avons vu se lever ce matin par Ta grâce, par Ta grâce nous sommes arrivé au soir, c’est par Toi que nous vivons et par Toi que nous mourons, et c’est auprès de toi que nous serons rassemblés.” Et tu penseras à Lui toute la journée, quand tu manges, quand tu sors, quand tu rentres jusqu’au soir au moment de dormir où tu diras encore : “BISMIKA RABBI WADAATOU JANBI, WA BIKA ARFAAHU, FAIIN AMSAKTA NAFSI FARHAMHA, WA IN ARSALTAHA FAHFAZHA, BIMA TAHFAZU BIHI IIBADAKA SSALIHIN” ” C’est par Ton nom seigneur que je m’allonge et par Lui que je me relève. Si Tu me fais périr, fais moi miséricorde et si Tu me rends la vie préserve-moi comme Tu préserves tes serviteurs pieux.” Allah ne te quittera plus même si toute la planète te quitta. Et oui c’est ça la foi ou on l’a ou on ne l’a pas. Qu’Allah nous protége tous. Salame Alikoume, Au revoir, arrivederci, a sta luego, ciao, akihennarabie, sayonara, bye bye, bis bald, maa salama….
      PLUS DE SOLITUDE

  2. Comme un arbre dénudé, gelé d’hiver, perdu dans l’immensité d’un désert blanc,

    la solitude, aquarelle tragique d’une vie, meurtrie mon âme.

    Mon âme aride de tant de larmes profondes qui ne jaillissent plus, qui ne l’abreuvent plus.

    Fermée sur tant de peines, tant de souffrances jamais dévoilées.

    Mon âme qui trahit son authenticité, refuse sa profondeur, nie son essence.

    Mon âme qui dans un monologue stérile, bafoue, rejette, ignore sa créativité, son immortalité, sa vie.

    Cette vie qui ne s’exprime plus, qui ne se traduit plus.

    Cruelle fuite de soi ou la solitude prends toute la place, envahit tout.

    Cette solitude où l’on se croit riche de quelqu’un qui est pauvre de nous, où blessé, l’on fait deuil de certitudes jamais confirmées.

    Cette solitude où l’obscur néant de la vie devient palpable.

    Cette solitude où la peur de décevoir, d’être décu est omniprésente.

    Ou la méfiance éloigne toute vie.

    Devant ce paysage désolé, cette toile dévastée,

    mon âme gronde sa colère, pleure son absence d’elle-même,

    cherche cette complicité avec la vie qu’elle a perdu.

    Par cette solitude a-t-on accès à la naissance de l’âme ou est-on dupe de sa propre mort ?

    1. Dieu soit loué a dit:(Celui qui aura tourné le dos à mes rappels et se sera refusé à M’évoquer par la pensée et par la parole,celui-là aura une vie pleine d’amertume et de gène,et nous le ferons enir aveugle au rassemblement du jour de la résurrection)(xx,124)

      Le messager de Dieu(Paix soit sur lui)a dit”Dieu le très-Haut dit:Je serai pour Mon serviteur ce qu’il croira que je doive étre?Je serai avec lui chaque fois qu’il Me mentionne;s’il Me mentionne en public,je le mentionnerai dans un public bien meilleur encore;s’il s’approche de Moi d’un empan,je me rapproche de lui d’une coudée.S’il se rapproche de Moi d’une coudée,je Me rapprocherai de lui d’une brasse et lorsqu’il vient à Moi à petits pas,je m’avancerai vers lui à toute vitesse”

      Hadith rapporté par Ahmad,El-Bokhari,Moslim,Tirmizi,El-Nissai et Ibn Maja d’après Abou Horaira que Dieu l’agrée).

      Ma soeur,Il y en a que Dieu(soit loué) qui peut nous rendre heureux(euses)…
      Bon courage ma soeur(Tu sais).

    2. Votre texte pleure votre solitude … Vous êtes tellement touchante et si triste. Pourquoi? Votre vie semble si triste…Soyez courageuse.

    3. assalam a’leikoum warahmatuLAH wabarakatuHU très chère soeur…
      quel témoignage, effectivement votre vie semble si triste, quel est donc ce fardeau qui semble vous avoir fait perdre votre confiance en vous…en Lui?
      Peut importe, n’oubliez jamais que le plus difficile, à savoir le premier pas, c’est à vous de le faire, et ensuite , Dieu viendra à vous . Oui allez à Lui à petits pas, Il viendra à vous à grands pas (Hadith rapporté par Ahmad,El-Bokhari,Moslim,Tirmizi,El-Nissai et Ibn Maja d’après Abou Horaira que Dieu l’agrée).)
      Selon un hadith de notre bien aimé mohammed-salawat ALLAHU ‘aleihi wassalam-dans le dernier tiers de la nuit, DIEU-soubhanaHU wa ta’ala_ descend au ciel le plus bas et di : Y a t-il un serviteur qui demande quelque chose , pour que je lui exauce? Y a t-il un serviteur qui demande pardon, que je lui pardonne?…Alors ne L’oubliez pas et soyez présente, insh’ALLAH à cette période de la nuit et priez à l’abri des regards alors que les autres dorment, Priez devant LUI, pour LUi…et seulement pour LUI, et si vous ne désespérez pas, j’en prend ALLAH à témoin, vous obtiendrez ce que vous cherchez insh’ALLAH.
      Dieu, dans le noble Coran dit “après la difficulté vient CERTES la facilité”, et ce deux fois de suite. ET oui c’est une certitude, mais il faut patienter, la meilleur arme du croyant et la patience( as-sabr).
      Alors courage ma soeur, vous n’êtes pas seule, sachez le…
      assalam a’leikoum warahmatuLAH wabarakatuHU
      votre soeur en DIEU, souad

    4. à la soeur où au frère qui a écrit ces verts: barrakaLLahu fik.

      j’ai l’impression que vous avez été inspiré en me voyant…

      Vous avez su mettre des mots sur ce que je n’arivais pas à exprimer.

      Salam…

  3. Solitude. Un bien petit mot pour une situation à laquelle nous sommes tous confrontés un jour. Solitude, lorsque nous avons fait un choix, et que nous devons l’assumer seul. Le chirurgien qui accepte d’opérer une personne, l’anésthésiste qui l’endort… Ils sont seuls face à leurs responsabilités. Pour 99 réussites, on leur reprochera toute leur vie 1 échec. Solitude, de l’homme portant une arme, protégeant d’autres personnes de par ses convictions, au moment où il devra faire usage de cette arme, pour sauver une vie ou plus, mais peut-être pour devoir en prendre une autre… Solitude de celui qui se retrouve en prison, parce qu’il a fait son devoir, et que ceux qui devaient agir, s’en sont montrés incapables, et l’ont accusé à tort… Solitude de la mère qui donne naissance à un enfant, aucun homme ne connaîtra jamais cela… Solitude de toutes ces personnes agés, que nous avons mis dans des “maisons de retraite”, parce qu’il est plus simple d’abandonner un poids mort… Solitude, pour l’expatrié dans une autre terre… Solitude de l’homme qui a des valeurs morales, qui refuse un système où l’argent et le pouvoir aveuglent les êtres humains… Solitude, qui nous permet de mieux L’entendre, de mieux Le comprendre, et d’être un instrument à Son service. Merci de me faire connaître cette solitude, parce qu’ainsi, il existe une possibilité d’évoluer… Mais chacun à son chemin, qui le rapproche ou l’éloigne du Divin, et quoiqu’il en soit, s’IL désire que nous nous rapprochions de Lui, nous le ferons, et s’IL désire que nous nous éloignons de Lui, nous le ferons aussi… “Que Ta volonté soit faite”… la Sienne… pas la nôtre.

    La seule chose que nous pouvons changer, est notre perception de la solitude. Soit nous la voyons comme une punition, soit comme une opportunité. A nous de choisir notre vision.

  4. LE SEUL

    Dans la nuit … la tête enseveli … les sanglots ont surgis.

    Le cœur empli de doutes, de désespoirs …

    Blessé et compressé de douleurs sans cesse répétées.

    Blasé du mal, de la violence et des apparences …

    Qui font isoler les espérances … et les font noyer dans les larmes de l’innocence.

    Pleurer à ne plus pouvoir s’arrêter … tellement le cœur n’en fini de se vider.

    Il est là, Lui … Le Seul à qui l’ont peut confier son intimité sans définir de limites.

    A qui l’ont peut demander sans compter et en qui l’espoir ressurgit.

    J’ai tellement prié … seule dans le noir … dans le silence…

    Il m’a toujours écouté et mon âme s’est finalement apaisée.

    Lui, Le Très Haut, Le Très Miséricordieux, Le Très Doux … Le Seul.

    C’est Lui … tout, tout, tout, c’est Lui.

    Ô mon Dieu je Te remercie … et Te supplie … de ne jamais me laisser seule … Insha’Allah.

    1. C’est simplement magnifique même si je
      sais que se n’est pas se que vous
      attendiez en vérité vous voulez que l’on vous dises que oui il est la le clément le miséricordieux et qui vous écoute avec toute sons attention reste
      Croyante et vous observerez de vous même cette puissance qui vous entoure de ça chaleur et fidèle amour inshalah bi idni al lah

  5. salamou ‘alaikou cher frere tariq.
    ces paroles te conviennes, te ressembles.
    c’est ce que tu dis et ecris,redis et reecris. mais malheureusement ils ne veulent pas entendre, comprendre.
    que Dieu t’arme de patience. amine

  6. Excellent post. ӏ usеԁ to bbe checking сonstantly this weblog and I’m inspired!
    Extremely helpful info ρarticularly the remaining seсtion :
    ) I handle such infοrmation mucɦ. I waas lоoking foг thіs paгticular
    іnformation forr a long timе. Thank you and good luck.

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X