Main menu

Maryam Ramadan: «Je ne…

La fille aînée de l’islam…

Articles

L'épreuve

Comment faire ? Quelle dé…

Articles

Les chemins du cœur

On en parle si peu. On l’…

Articles

Te dire ...

Je sais qu’ils étaient no…

Articles

Les directives économi…

La décennie soixante-dix,…

Articles

La corruption

La dictature et le client…

Articles

L’absence de culture p…

À considérer la récente h…

Articles

Le cloisonnement des c…

Nous avons tenté de mettr…

Articles

Les « non musulmans » …

La coexistence, dans les …

Articles

Les « non musulmans » …

Nous venons de mettre en …

Articles

Les « non musulmans » …

On a tout entendu, du pir…

Articles

Les droits de l’Homme

On a beaucoup disserté su…

Articles
«
»
Second Menu

Une biographie très différente, “sérieuse”?

 


Le livre de Ian Hamel La vérité sur Tariq Ramadan vient de sortir et on l’a présenté ici et là comme une biographie qui se démarquait de tout ce qui avait été écrit jusqu’à présent. Une biographie sérieuse, du “vrai travail de journaliste” cautionné d’ailleurs par la préface de Vincent Geisser. Voire.


 


Commençons par le commencement : je dois dire que je ne comprends pas que l’on continue à s’épuiser à écrire sur ma vie et mon travail. C’est bien étrange, mais enfin. Cela étant si l’on s’engage dans cette entreprise, le minimum requis est la rigueur de l’exposé, la justesse des informations en évitant le sensationnalisme. Je n’attends pas de louanges, uniquement de la probité intellectuelle. Pas plus, pas moins.


 


J’ai depuis le début – ainsi que tous les membres de ma famille (à l’exception de mon grand oncle qui ne le connaissait pas) – refusé de rencontrer Ian Hamel dans le cadre de l’écriture de ce livre. J’avais déjà eu affaire à lui dans des circonstances très désagréables. Alors que j’étais en Indonésie, en juillet 2003, il avait écrit un article dans Le Matin de Suisse révélant que j’aurais eu des relations douteuses avec un membre d’al-Qaida vivant en Espagne. L’annonce faisait la manchette du journal sur tout le territoire de la Suisse romande. Le journaliste annonçait par ailleurs qu’il avait essayé de m’atteindre au téléphone et qu’il avait laissé des messages sur mon répondeur. Ce n’était pas vrai.  L’article était tendancieux, mal écrit et surtout mensonger et manipulateur. Il allait surtout répandre la suspicion à partir d’informations peu fiables vite démenties par la suite. Mais il s’agissait d’un bon scoop, qu’importent les conséquences !


 


Le journaliste n’a cherché à me rencontrer que dans les mois qui suivirent… je suis resté prudent, je n’avais aimé ni la méthode ni les insinuations et les conséquences avaient été lourdes. Les articles qu’il écrivit après coup semblaient plus objectifs mais toujours avec des ambiguïtés quant à ce qui était dit ou non dit, voire des versions différentes selon les lieux de parution. Le contenu des articles publiés sur Oumma.com ne correspond pas au contenu de ceux du Matin ou d’ailleurs. Pourquoi?


 


La biographie « sérieuse » a donc été publiée. Il est vrai que sur certains points, le journaliste se démarque de la stupide diabolisation à laquelle j’ai dû faire face ces dernières années en France. Mais cela suffit-il pour faire de cet ouvrage une référence probante et sérieuse. Je propose aux lecteurs de le lire et de vérifier les affirmations, les relations chronologiques, les citations et les analyses : cela fait frémir. Sur le plan général, ce qui traverse le livre relève des bonnes vieilles méthodes de la communication utilisée pour faıre parvenir des messages doubles : parler d’un fait, d’une  information ou d’une analyse clairement sujets à caution (voire absolument non établis ou argumentés), faire mine de prendre ses distances vis-à-vis des interprétatıons courantes mais en avoir profité quand même pour rapporter l’information quı sème le doute, entretient la suspicion. A quelques exceptions près, Ian Hamel insinue plus qu’ıl n’établit et laisse des flous tout à fait suggestifs.


 


Après les premiers chapitres sur Hassan al-Banna (porteur d’une « idéologie totalitaire », rien que cela !) et l’Egypte –  dans lesquels on ne compte plus les erreurs factuelles (j’en ai dénombré au moins 38 dans les 135 premières pages) et les approximations dans l’analyse; le journaliste s’attaque au cœur du sujet et les erreurs factuelles (63 !!! jusqu’à la page 272…après, franchement, ma lassitude m’a empêché de compter…) s’accumulent et les interprétations sont souvent tendancieuses, ou les références clairement fausses.


 


Certes, pour Ian Hamel je ne suis pas le diable. Merci! Mais pourquoi ne s’en tient-il pas aux faits? Pourquoi ces interprétations qui, en prenant apparemment le contrepied de ce qui est dit par mes « détracteurs diabolisateurs », restent très insidieuses. Cela commence mal… dans son Avant-propos (p.23)… Ian Hamel fait mine de me citer mais le propos n’est pas de moi et il évite de mentionner la source (pas de note). Une maladresse, un oubli? En page 57 (note 53), il utilise le même procédé. Je serais donc « un fondamentaliste » parce que je me présente moi-même comme un « réformiste salafi »… cet argumentaire tiré directement des élucubrations de Caroline Fourest en dit long sur le manque de compétence de l’auteur quant à la terminologie et aux catégorisatıons des courants islamiques anciens et contemporains : on savait Fourest malhonnête, manipulatrice et bien ignorante de l’univers de référence islamique… subrepticement, en passant, sans le dire, Ian Hamel utilise son analyse et entretient le doute… et le malaise. Tout est à l’avenant ! Je n’ai ni le temps ni la patience de reprendre une à une ces erreurs et approximations…il y en a tant. Le lecteur vérifiera.


 


Notons simplement que la chronologie est souvent fantaisiste. Des recoupements tendancieux,  des dates inexactes… comme cette analyse sur mon engagement à l’université Notre Dame aux USA – qui serait apparue comme une planche de salut après mes déboires en France – alors que le contrat avait été signé près d’une année avant ces derniers. Les réflexions relatives à mes positions sur la biologie, ma (non)formation islamique, l’obtention de ma thèse,  mon engagement pour le moratoire prêtent simplement à sourire. Les dates et les faits sont souvent erronés et les interprétations sont dignes d’un bien mauvais roman policier. Certaines phrases sont reprises telles quelles d’autres articles ou ouvrages sans guillemets ni références… (Du type… « avec lui un tiède devient très vite un traître » )…Curieux travail, curieuses investigations.


 


Ce n’est pas tout. Ce livre révèle « LE » grand scoop comme cela est annoncé par la bande rouge qui orne la couverture : « Vers un lobby musulman en Europe ? » Mes appels et mes encouragements à aller voter, mes analyses purement factuelles (il existe près de 3 millions en France de citoyens dont le vote aura forcément une influence à l’avenir…) révéleraient en fait ma volonté de former « un lobby musulman »… un peu à l’image de celui des juifs aux Etats-Unis. Quelle contre-vérité ! Quel gros mensonge ! C’est aux Etats-Unis même que je disais aux musulmans qu’ils devaient voter pour des principes, des compétences et des projets et qu’il fallait refuser de fonctionner comme des lobbies. En Europe, en France et partout ailleurs j’appelle les individus à voter, à accomplir leurs devoirs civiques (sans jamais donner une consigne de vote) et j’ai critiqué toutes les tentations lobbyistes au niveau local comme national. Présenter ce mensonge comme la thèse centrale du livre en dit encore une fois long sur le contenu et la portée du livre…qui « dé-diabolise » un homme au fond bien dangereux…Le message à deux entrées passera, mine de rien.


 


J’ai refusé de rencontrer Ian Hamel dans le cadre de ce livre et j’en suis heureux. Vincent Geisser a écrit la préface de ce texte et il en assume les responsabilités. J’en suis surpris, mais plus rien ne m’étonne dans le fond… Je suis prêt à affronter la critique mais j’aimerais simplement avoir affaire à autre chose qu’aux mensonges de Fourest ou aux insinuations de Hamel. Entre autres…


 


Ou alors un peu de silence, ça me va aussi.

                

    1. “Préfacer ne veut pas dire cautionner”.
      (de Tariq Ramadan dans 100 minutes…)

      Ok mais y’a quand même des limites non?
      On peut préfacer sans être pour autant daccord et chercher par la a l’ouverture du dialogue entre des gens qui ont des POSITIONS DIFFERENTES
      n’est absolument pas la même chose que de préfacer un livre avec plein D’ERREURS et de MENSONGES.
      Quand on est journaliste c’est la moindre des choses que de verifier avec une exactitude chirurgicale quand on parle des autres.
      Talbi.

    2. Salam,

      Je penche vers une Pré-face plutôt qu’une Volte-face de Mr Vincent Geisser. Mr Ramadan a égratigné abusivement Mr. Geisser et doit s’en mordre les doigts.

    3. je pense que tarik ramadan abuse tous simplement il se prend pour un prophéte…. et il n’accepte pas la critque….dommage

    4. chér monsieur ou dame. si vous dite que Mr Ramadan se prend pour un prophete,j’ai bien peur que vous ete tout seul a le penser.
      j’ai juste envie de vous dire que MrRamadan est un grand chercheur,theologien et philosophe musulman.la communote musulmane a besoin d’homme et de femme comme MrRamadan avec une réflexion et une vision et un sens d’analyse profond.
      saché qu’il est porteur d’un message bien ou mal chaqu’un de nous en jujera, mais dire qu’il se prend pour un prophete c’est de la difamation pure et dure.ailler un peut de recule si vous ete un vrai muslman.maitenant si vous l’ete pas c normale se que vous dite.merci

    5. Salam,

      Je lis et regarde souvent Tariq ramadan et j’ai ete absolument horrifie de la diabolisation dont il a fait l’objet notamment par fourest ou autres sifaoui. Mais la, je pense que Tariq Ramadan va un peu loin. D’accord ,Ian Hamel le depeint d’une facon qu’il n’aime pas et qui d’apres lui est totalement fausse factuellement mais c’est justement la que commence le debat. Expliquer que vous n’etes pas un fondamentaliste, quels sont vos visions de la communaute musulmane en Europe, les liens que vous avez avec Les Freres(si liens il y a)….. Le livre de Ian Hamel est simplement une occasion de clarifier (encore!!)les choses. Je n’aime pas votre facon de parler de ce livre en particulier(puisqu’il est un peu different des autres comme vous l’avez vous-meme dit), vous en parler d’un air de dire:”Encore des mensonges contre moi et une diabolisation moindre mais bien presente”. Vous qui dites aux musulmans de ne pas se considerer comme des victimes, vous adoptez un discours victimaire en quelque sorte.

      Je sais que vous avez deja explique vos differentes positions mais bon, “Fil i3ada istifada” (Il y a du bien dans la repetition).Le prophete Noe n’a cesse de repeter La ilaha illa allah pendant 950 ans.
      Wallahou a3lam.

      QU’Allah te protege et te renforce dans ta da3wa,frere Tariq.

    6. Salam Abdella,
      merci de nous rapeller qu’il ne faut pas s’en tomber dans une mentalite victimaire comme l’a deja dit Tariq.
      Non, Tariq n’adopte pas un discours victimaire ici..Tariq n’est qu’un etre humain en fin de compte…mais c’est bien de lui rassurer et de lui donner plein de support..
      Le prophete ( pssl) a ete attaque..alors t’en fait pas Tariq…il faut perseverer! Regarde tout droit du tunnel et persevere toi..c’est ton chemin..
      Assalaam,
      Mohammad.

  1. salam oualaycom,

    je voulais juste vous dire frére tariq que tout celà montre bien que vous etes sur le droit chemin ,le chemin des prophetes ,des gens de dieu.

    merci

  2. Si vous voulez du silence, alors taisez-vous aussi! Quand on veut se mettre au devant de la scène publique on s’expose, alors soit on assume, soit on se retire! Vous êtes décidément très susceptible! Vos amis d’hier deviendraient-ils vos ennemis d’aujourd’hui?!
    Vous faites tout pour séduire, donc manipuler, et si on ne va pas exactement dans votre sens, vous explosez. N’êtes-vous pas un peu stalinien? On a beau être d’accord avec certains de vos points de vue, vous finissez par agacer à vouloir être toujours sur la défensive!
    Les musulmans français et les autres européens attendent tellement de vous! Commenceriez-vous déjà à nous décevoir? C’est l’islam que vous défendez ou votre prestige personnel?

    1. Cher Sami,

      Libre à toi de ne pas t’intéresser à Tariq,libre à Tariq de critiquer qui il veut,quand il veut!

      Wa salam.

    2. Salam

      “Stalinien”???…On aura vraiment tout entendu!!!

      Lorsqu’on est au devant de la scène publique comme vous dites, on assume mais on n’est pas obligé d’accepter la diabolisation, les mensonges, les jugements faciles et la diffamation.

      Il ne s’agit pas de susceptibilité mais je comprends que le frère Tariq soit agacé par ces biograqhies qui poussent comme des champignons le concernant! Je comprends qu’il en ait assez que les journalistes et les pseudo spécialistes de l’islam se fassent leur beurre et de la publicité sur son dos!

      Quant à votre jugement à vous mon frère, que je trouve grave, je n’ai qu’une chose à vous dire…Dieu jugera!

      Frère Tariq, je viens de finir la lecture de l’ouvrage de Ian Hamel et je le trouve effectivement très moyen. Même si l’auteur tente d’éviter la diabolisation, il reste toutefois prisonnier des travaux médiocres qu’il cite, on a effectivement l’impression qu’il cherche à montrer qu’il s’en démarque tout en y puisant lui même des arguments pour au final se prêter lui même à des jugements faciles!

      Dommage, en achetant cet ouvrage (péfacé par vincent Geisser)j’éspérais y découvrir un travail sérieux, objectif, tentant de s’éloigner des clichés sur l’islam, les musulmans et sur vous même…Malheureusement, un malaise m’habitait tout au long de cette lecture et jusqu’à la fin.
      Je crois vraiment qu’au-delà de votre personne, c’est l’islam et les musulmans qu’on a du mal à accepter dans ce pays. En effet, vous avez des principes et des valeurs auxquels vous croyez et vous n’êtes pas prêt à les brader ni à les travestir pour vous faire accepter ou en tirer un profit personnel quelquonque et lorsqu’on est de cette éspèce frère Tariq, on fait face à toutes sortes d’obstacles, de mauvaise volonté et d’incompréhension.

      Je sais que vous êtes un être humain et que par conséquent vous êtes comme tout le monde, vous avez certainement vos défauts mais je crois vraiment que vous êtes quelqu’un de sincère et surtout vous êtes capable de vous remettre en question et de vous améliorer si vous sentez que vous devez le faire.

      Alors comme vous dites vous même à vos frères tant que vous n’êtes Soumis qu’à Lui, peu importe si le monde entier venait à vous juger…Du moment que Dieu vous protège.

      Que Dieu vous guide, vous protège et vous aime. Qu’Il vous garde dans Sa paix.

      Salam

    3. PS: En même temps, j’ai fait une belle découverte, le nouvel album de l’un de vos amis, Yusuf Islam An Other Cup.

      Toutes les chansons sont très belles, en particulier Heaven/ Where True Love Goes et cette reprise de Don’t Let Me Be Misunderstood

      Quelques fois une chanson nous parle, plus que le plus gros des bouquins…
      Le pouvoir du beau…

      ——————————————————————————–

      People de you understand me now,

      If sometimes I get a little mad

      Don’t you know no one alive

      can always be an angel

      when things go wrong I seem a little sad

      But I’m just a soul who’s intentions are good

      Oh lord , please don’t let me be misunderstood

      You know sometimes, I’m so carefree

      With a joy that’s hard to hide

      Sometimes seems that all I have is worry

      And then you’re bound to see my other side

      but I’m just a soul whose intentions are good

      Oh lord , please don’t let me be misunderstood

      If I seem edgy, I want you to know

      That I never mean to take it out on you

      Life has its problems and i get more

      than my share

      But that’s one thing I never mean to do

      I don’t mean it

      People, don’t you know I’m only human

      Don’t you know I have faults like anyone

      But sometimes I find myself alone regreting

      Some little thing; some foolish thing

      that I have done

      But I’m just a soul whose intentions are good

      Oh lord , please don’t let me be misunderstood

      Don’t let me be misunderstood

      I’m just someone whose intentions are good

      don’t let me be misunderstood

      don’t let me be misunderstood

    4. Bonjour, je vous trouve quelque peu malpolie chèr monsieur de vous adressez en ces termes(“taisez vous aussi”) à votre interlocuteur.Enfin,ceci n’est qu’un détail.D’autre part,si vous souhaitez que Mr Ramadan se retire de la scene publique,je me demande qui va bien pouvoir donner le change à Mr Devilliers et à bien d’autres.Peut etre vous.Etant épris par le seul sentiment de justice et non par un quelconque consensualisme envers Mr Ramadan,je pense que si il ne donne pas constamment sa version des faits face à des alléguations par ci par là,je crois que personne ne le fera à sa place et enfin ne vous trompez pas je pense sur la causalité des évenements.Ce n’est pas à mon avis Mr Ramadan qui est la cause des divers médisances dont il fait part mais bien le fruit de certains pseudo journalistes sans aucun scrupule.Merci de me lire stalinien.

    5. si vous êtes en accord avec moi, vous êtes un sain. si vous êtes en désaccord avec moi, vous êtes un diable.

      le problème n’est pas “tareq ramadan ou l’islam” en tant que tell, mais comment on veut le voir.

      tout d’abord, soignons les malades. Ensuite, on peut manger mormalement.

  3. salem alikoum,
    On voi bien que Tariq ramadan ne passe pas innaperçu en france et en europe. Et que ce qui si dit sur lui en france et completement différent dans les autres pays européen. Etant donnée qu il tres actif et qu il passe beaucoup de temps en voyage, il est tre difficile de faire unee biographie de Tariq ramadan.Le mieu placé pour en faire une c est l interessé lui meme. Mais je doute que Tariq ramadan ai envie de faire une autobiographie, ni que un frere proche de lui, ou un membre d association musulmane le face. Mais etant donné que chaque année, le sujet Tariq ramadan refais surface, et crée la polémique, je pense qu il faudrai tot ou tard faire une réel biographie, ni pro tariq ramadan, mais une vrai anaylise critique avec des éléments a charge et à decharge. meme si personnelement, je n ai jamais entendu de propos malsaint, ou dangereux… de la part de tariq ramadan.

  4. selam je vais citer une sourate du coran sour.108 Celui qui t a accordé l’abondance prie pour ton Seigneur et sacrifie,celui qui te hait sera,certe, sans postérité.Ce qui veut dire à mon sens cher frère remercie Dieu et sacrifie de ta personne.dés le moment que tu agis ainsi,tu auras toujours des gens qui te critiquerons mais ils seront sans postérité et meme c’est le signe que tu agis dans le bon sens. vous avez dis dans une de vos cassettes video,cette citation si on jéte des pierres sur un arbre,c est que l’arbre porte ces fruits.selam

  5. Salam alekoum Tariq,

    Je sais que vous prenez le temps de lire les commentaires de chacun, j’espères que vous lirez avec la plus grande attention cet épitre de votre éléve.

    J’essaie de lire avec la plus grande rigueur vos contributions et suivre vos differentes interventions et conferences.

    J’ai aussi lu l’écrit de han Iamel:
    -je pense comme vous qu’il existe des approximations, des inexactitudes voire plus.
    Ce droit de critiquer cette biographie vous appartient, il s’agit de votre vie, de votre famille et vous etes le seul depositaire de cette connaissance.
    Je voudrai simplement vous proposer de prendre du recul, “le croyant n’est il pas le miroir du croyant”, son image réfléchissante critique.

    1-Vous etes un personnage public et au regard de la culture médiatique occidentale,vous saviez que vous alliez faire l’objet de ce ce genre d’exercice journalistique…

    2- il est vrai que vincent geisser a préfacé ce livre et vous lui demandez d’assumer ces responsabilités!
    Préfacer un livre fait-il de vous quelqu’un qui cautionne et conforte toutes les analyses d’un livre?

    3-Nous savons et nous avons suivi les differentes conférences que vous avez faites avec lui,vous nous exhortez au partenariat quelquesoit les difficultés avec les croyants,les athees, les gens du livre…etc
    Au nom d’une préface, etes vous capables de couper les ponts avec un intellectuel francais,qui a toujours eu a coeur avec vous de partager la vérité, de prendre votre défense en public, de lutter contre l’islamophobie, le racisme,la loi anti-voile et d’autres combats qui ont apporté beaucoup aux francais musulmans.
    Je pense,que vous devriez mesurer et peser la maslaha (interet général de la oumma, grd principe du fiqh que vous connaissez au dela de votre interet personnel).

    4-Au regard de votre responsabilité, et de la pédagogie que vous nous enseignait, il serait plus judicieux,c’est d’ouvrir un débat public avec han iamel et d’ouvrir un débat privé avec votre ami vincent geisser, qui a peut etre commis une faute pour vous mais qui n’en est pas une intellectuellement.
    Vincent geisser peut il penser et avoir une image de vous différente de celle que vous véhiculer (manière consciente ou inconsciente)?

    5-Partager les idées de tariq ramadan, etre ami de tariq ramadan, cela veut-il dire partager la meme conception de l’amitié et partager le meme reseau de connaissances.
    Comme le disait ibn al Qayim al jawzia, j’invoque dieu de pouvoir me faire aimer mes proches comme ibn tayima a aimé ses ennemis (alors qu’ils l’ont mis en prison,torturer,priver de parole…).

    6-Quand vous mesurez les erreurs d’une personne, il faut aussi reactiver dans notre mémoire les aspects positifs.
    Vous etiez a la meme table en train de sourire et rire avec lui,de discuter…
    Il etait un chercheur en cheminement professionnel et en s’affichant en public avec vous, comme mouloud aounit, ils ont perdu des contacts, des réseaux se sont fermés, des portes se sont fermés, leur indépendance et probité intellectuelle a été remise en cause…beaucoup de chercheurs se reconnaissent dans vos propos mais ont eu peur pour leur carrière, leur salaire ce qui peut etre compréhensible alors qu’eux ont toujours combatttu les peurs publics et privés.

    Avez vous pensé à cet état de fait,dans la pudeur et l’humilité de leur soutien, ils ne vous l’ont pas assez dit…alors que vous, a juste titre,était la tete dans votre voyage pour les etats unis…et que vous avez une place méritée à Oxford.

    Pour toutes ces raisons, je pense,que vous devriez prendre du recul intellectuel, emotionnel, vous replonger dans les sources, dans la sira de notre prophète, peser les avantages pour vous mais aussi pôur la communauté en termes de maslaha, de revisiter votre fraternité à l’aune des salafs salih.

    Un jour, le prophète de l’islam, avait enseigné à un compagnon qui avait été victime de vols consécutifs par un homme (dont on apprendra que c’etait shaytan), qui en échange lui avait dit de réciter les “versets du trone” afin d’etre protégé la nuit ceci:
    “la vérité peut etre dit par n’importe qui et y compris par shaytan”…

    voici ton grand djihad pour toi tariq..etre capable de pardonner a ton ami ou couper les liens de l’amitié pour se préserver d’accorder le pardon.

    Le silence vaut parfois mieux que tout.

    nabil

    l’épreuve farppe tous les croyants et lorsque vosu etes dans la bonne reésolution, vous sentez le bien etre, sonde ton coeur et tu serras si tu es sur la bonne voie dans cette épreuve.

    1. salam.je suis d’accord avec ton commentaire mais je comprends aussi la réaction du frère tariq!Je pense que tu lui donnes de bon conseil et qu’il devrait s’en inspirer!Mais je fais entièrement confiance à notre cher frère pour se démener victorieusement, une fois de plus,de cette situation.Il nous apporte tellement ce frère!!!Puisse Dieu le très haut le bennir lui et sa famille.Chère frère Tariq continue ton combat,pour nous ,pour Dieu…( ps:es-tu bien nabil d’aix?)

  6. Salam

    Je crois que si on arrive à un certain sommet, il faut accepter que les gens s’interrogent et se posent des questions sur la médiatisation et la popularité d’un homme qu’il soit politique ou charismatique. C’est une chose normale et banale pour tous les leaders et hommes politiques. Il y aura des écrits approximatifs, tendancieux dans un but de lever l’énigme. C’est une réalité que tous les grands hommes de l’histoire de l’humanité ont connu et affronté et il faut souvent passer éponge, parce qu’on ne pas répondre à toutes les questions et on ne peut pas satisfaire tout le monde. Le monde est ainsi fait.
    Ces derniers temps on dénombre plus d’une dizaine des biographies sur l’homme Sarkozy. Et pourtant il n’a pas passé son temps à démentir on à s’en préoccuper. Certains écrits comme ceux de Caroline Fourest vous concernant ne sont que de des diversions et il ne faut pas tomber dans le piège de vouloir à chaque fois donner une réponse qui ne servira à rien quant on sait que les réponses à une provocation ne font que ridiculiser celui qui repond. Les gens continueront à écrire tout et n’importe quoi et pour diverses intentions ( saines, malsaines, curieuses…), et je pense que les intellectuels et des gens du juste milieu s’en tiendront à ce qui tu dis être et ce que tu poses comme acte sur le terrain, cela seul suffit. Encore une fois de plus il ne faut pas perdre son temps à répondre à des provocations, il y’a tellement du travail pour la justice et le social…

    Bon courage.

  7. Salam,

    Enfin Mr Hamel est démasqué, cela fesait lomgtemps que ces articles à propos de Tariq , mais pas seulement,publiés sur “oumma.com” , sous couvert d’objectivité, m’on pour ma part toujours laissé interloqué. Maintenant tout est un peu plus claire.

    “Oumma.com”, qui soit dit en passant a depuis quelques temps adopté un ton bien étrange, en favorisant un discourt critique àdeux vitesses, c’est à dire une liberté totale quant aux critiques des musulmans et de l’Islam, mais alors trés timide quant à la place acordée au débat de la politque national, d’autant que l’on est en periode de campagne, periode privilegié pour poser des vrai débats. C’est devetnu un site qui se replie sur les problèmes de l’Isalm et des musulmans uniquement, notez que les derniers articles concernent presque toujours l’UOIF etc…

    Salam
    Nordine 01/O2/07

  8. Bravo,merci,et effectivement du silence et de la meditation ,de la profondeur , tout cela n’est que balivernes!
    allah o akbar!!

  9. Mais M.Ramadan ce livre se voulait positif, plutot une contre-charge par rapport a ce qui a été fait sur vous et vous vous le dénigrait. Bizarre

  10. As salam aleykoum

    Soyez toujours fier de ce que vous êtes. Je vous ai toujours connu comme une personne honnête et sincère, avec une profonde cohérence entre vos paroles et vos actes,et pour ma part vous êtes un modèle que plus d’un devrait suivre.
    Qu’Allah vous garde.

    Aicha.

  11. Salam,

    Le message désormais véhiculé par ce livre (Coup de pouce à “Sarko”) qui bénéficiera d’une très bonne place dans les vitrines, kiosques et bureaux de tabacs en France car il sera bien mis – en – vue, figure sur sa première page ,écrit en Blanc sur une bande rouge

    Vers un lobby musulman en France?

    alors que la photo de Tariq Ramadan est couchée sur un fond noir!

    Cette mise en page invite ceux qui la regardent à marier le Rouge et le Noir! ce qui me parait être un “Stendhal” [prononcez ‘skandal’]

  12. Bonjour,

    Pourquoi ne pas publier vous même votre propre biographie?

    Je pense que c’est le meilleur moyen pour tourner la page difinitivement, au lieu de répondre ou corriger à chaque fois un nouveau livre publié.

    Wa Allahou aâlam

  13. Essalemou aleïkoum,

    Certains prennent position autour de Ian Hamel et Vincent Geisser sous prétexe de la réputation de leur intégrité.
    Pour ma Part, j’ai confiance en mon frère Tariq Ramadan.
    Certes! ce n’est pas un argument, mais je suis sùr d’une chose c’est que Mr Ramadan est toujours prêt à affronter la vérité.
    Alors Mr Ian HAMEL, si vous dites vrai !! Commencez par répondre aux différentes erreurs volontaires ou pas relevées par Mr Ramadan.
    Mon message est une goutte d’eau dans l’océan de commentaires qui peuvent se présenter à vous. Donc je ne me fait pas d’illusion quant à une éventuelle réponse. Mais si vous êtes sincère vous n’avez pas besoin de mon message.
    De toute façon la vérité l’emporte toujours devant le mensonge. Et Dieu est le plus grand !!!!
    Salem à tous !!!

  14. L’histoire de l’humanité, ne nous a t-elle pas démontré, que quiconque dénoncerai toutes les injustices commises, avec toute impunité, vis-à-vis de populations, quel quelles soient, est forcément discridité et écarté.
    N’a t-on pas vu ce phénoméne avec le Mahatma Ghandi, Martin Luther King et tant d’autres…?Aujourd’hui, j’ai la conviction que c’est ce qui se passe avec Monsieur Ramadan.

  15. Salutations.
    Je suis davantage surpris par certains commentaires que je lis que par le contenu de ce nouveau torchon journalistique……
    Je ne suis évidemment pas étonné qu’un nouveau “romanquête” à la sauce “BHL” (entendez “Blasphèmes et Hypocrisie du Langage”…) voit le jour et soit péblicité sur les plateaux TV à la veille des élections!
    Une balafre de plus sans doute sur le visage vieilli de “sainte laïcité”: espace prétendument neutre et égalitaire, mais oh combien partisan et inéquitable! Comble de paradoxe dans nos pays riches et bien avancés technologiquement. Mais je crois bien que cette petite parcelle du “territoire intellectuel” bien gardé et hyper médiatisé n’aura de cesse de s’en prendre aux intellectuels musulmans d’avant garde, tant que le clivage idéologique et de visée persistera entre le monde politique et les populations européennes. Ces dernières aspirent à la paix économique et l’harmonie sociale, mais cela ne fait certes pas l’affaire des élus et hommes de pouvoir: diviser, éclater et désintégrer les familles et communautés ne feront qu’augmenter leur pouvoir de décision, avec en face, de moins en moins de résistance. Et la présence imposante de la communauté musulmane en occident ne faisant que renforcer les valeurs de la famille, au sens du partage, à l’amour du prochain et le tout se ressourçant d’une spiritualité civilisationnelle…. quelle menace! Menace à l’adresse des nantis sans doute; ces oligarches qui se partagent le monde comme le faisait d’entant les clercs et seigneuries. Quelle remise en question historique des réformes idéologiques en occident! Mais juste retour de l’histoire à la barbe (rasée depuis) des héritiers d’Urbain II . Les têtes bien pensantes d’aujourd’hui se nourrissent (sans vouloir généraliser) des “on dit” de ces esprits foncièrement racistes et esclavagistes masqués. Ian Hamel ? Voici sans nul doute un nouveau à transmettre aux vaillants entartreurs belge du gloupier 😉
    Meilleures salutations. [email protected]

    1. Bonjour JM,
      On avance communément que changer les mentalités est une mission périlleuse et de longue haleine…

      Je vous rejoins quand vous dites que les citoyens européens, et a fortiori français n’aspirent qu’à vivre sereinement, dans une société de tolérance et de justice sociale.
      Mais voilà, il y a le désir sincère de paix du peuple d’un côté, et l’instrumentalisation des peurs par les élites de l’autre…

      Les discours bien rodés qui attisent la haine et l’ostracisme ont plus d’espace d’expression que ceux qui, à l’instar de Tariq Ramadan, prônent des valeurs fraternelles et sociales du “Vivre ensemble”.
      J’ai fait récemment la douloureuse expérience du rejet, en devenant la cible d’attaques suite à un engagement personnel… Force est de constater que la rhétorique de la haine laisse des traces indélébiles dans l’opinion.

      Malgré tout, je demeure convaincue qu’au fond de soi, chaque individu est plus réceptif à un discours constructif qui rassemble qu’à des joutes oratoires qui divisent. Les mentalités sont souvent plus disposées à évoluer qu’on ne veut bien nous le faire croire…

  16. BONJOUR, 01.02.06
    – QUELLE BIOGRAPHIE PEUT SE VANTER D’ETRE IMPARTIALE, DE RAPPORTER LA VIE D’UNE PERSONNE AVEC LA PLUS NETTE VERACITE?-C’EST EVIDEMMENT ENTREPRISE IMPOSSIBLE.NOUS CONNAISSONS LES MULTIPLES BIOGRAPHIES d’ECRIVAINS,LEURS AUTEURS NE LES CHOISISSENT PAS PAR HASARD MAIS PLUTOT PAR PASSION.J’EN AI LU DES DIZAINES ET DIZAINES,ELLES SONT DEJA FAUSSEES / FAUSSAIRES (?)EN CE QU’ELLES OUBLIENT LA PETITE ENFANCE OU DES EVENEMENTS EDUCATIFS,SOCIAUX,
    POLITIQUES,PIVES, JOUENT TRES SOUVENT UN ROLE DE PREMIERE IMPORTANCE.ET JUSTEMENT,IL EST PRATIQUEMENT IMPOSSIBLE D’ACCEDER A CETTE PERIODE DE LA VIE DU FUTUR ADULTE QU’EST L’ENFANT.QUEL PARENT,QUELLES PERSONNES IRONT RACONTER DES FAITS QUI PEUVENT ETRE DOULOUREUX SIMPLEMENT PARCE QUE NUL NE VEUT OU NE PEUT SUPPORTER CES MOMENTS DE NOTRE MEMOIRE HISTORIQUE A TOUS ?
    JE PENSE QUE LA BIOGRAPHIE PEUT ETRE UNE DANGEREUSE INTRUSION DANS LA VIE DE PERSONNES.COMBIEN DE GENS CELEBRES MAIS MORTS SE RECRIERAIENT SUR LEURS BIOGRAPHIES Où ILS NE SE RECONNAITRAIENT PAS ? MAI IL EST FACILE ET PLUTOT INDECENT DE FAIRE PARLER LES MORTS.QU’ILS REPOSENT EN PAIX…
    – L’AUTO-BIOGRAPHIE NE SERAIT PAS MEILLEURE,MAIS IL EST VRAI QU’ELLE ENGAGERAIT LE PERSONNAGE LUI-MEME.TOUTEFOIS,LES DIVERS PRISMES – CONSCIENTS ET INCONSCIENTS – JOUERAIENT DES ROLES DE “TRANSFORMATEURS” DE LA REALITE, ET EN TOUTE BONNE FOI !
    QUI PEUT SE TARGUER DE REUSSIR A ECRIRE SUR AUTRUI? MEME UN “AUTRUI” CELEBRE, MEDIATIQUE ET/OU CONTROVERSé?Là,UNE TELLE BIOGRAPHIE SERAIT DIGNE D’ETRE ELEVEE AU RANG D’UNE OEUVRE D’ART…VOYONS AUSSI LES BIOGRAPHIES DES GRANDS PEINTRES.C’EST LA MEME CHOSE.QUI PEUT PRETENDRE RENDRE COMPTE,EN TANT QUE “SUJET”, DE L’ETUDE DE “L’OBJET” CHOISI, SAVOIR UNE PERSONNALITé QUI,PAR DEFINITION,EST TOUJOURS D’UNE COMPLEXITé …INSONDABLE ET DONT LES ELEMENTS SE DEROBENT A TOUTE MISE EN EQUATION…LES PSYCHANALYSTES (ET JE NE PARLE MEME PAS D’UN FREUD )SAVENT COMBIEN,AU BOUT DE PLUS DE 10-15 ANNEES D’ANALYSE,NE PEUVENT TOUJOURS PAS ECRIRE LA BIOGRAPHIE DE LEURS PATIENTS !ILS PEUVENT DECRIRE DES “CAS” ET C’EST BIEN TOUT,BREF PEU DE CHOSE.
    – ALORS,UN PEU D’HONNETETé ET DE DROITURE INTELLECTUELLES:TOUTE BIOGRAPHIE EST PARTIALE,MEME QUAND ELLE SE CROIT SINCEREMENT HONNETE ET SERIEUSE.
    EN EFFET,NOUS SOMMES TOUJOURS
    “VICTIMES” DE NOTRE SUBJECTIVITé.EN L’OCCURRENCE ET SUR UN HOMME AUSSI COMPLEXE ET BRILLANT QUE NOTRE FRERE T.R.,CIBLé COMME ELEMENT POLEMIQUE,QUI POURRAIT ETRE SUFFISAMMENT SOT(-TE)POUR CROIRE A UNE QUELCONQUE OBJECTIVATION D’UNE PERSONNALITé ? RESTONS LUCIDES AVEC UN ZESTE DE MODESTIE.
    – UNE BIOGRAPHIE SERAIT PEUT-ETRE CETTE ETONNANTE SITUATION Où LE BIOGRAPHE SERAIT A LA FOIS “SUJET ET OBJET” DE SON TRAVAIL D’INVESTIGATION !CE SERAIT
    FORT ETRANGE,CE SERAIT UN FANTASME :CELUI D’ETRE “L’AUTRE” TOUT EN RESTANT…SOI-MEME ! DROLATIQUE !
    – JE CROIS QUE LA BIOGRAPHIE LA PLUS REUSSIE SERAIT UN LIVRE,AVEC UN TITRE MAIS DONT LES PAGES SERAIENT TOUTES…BLANCHES !
    ET VOILA CE QUE VEUT SANS DOUTE DIRE T.R.,LE LAISSER TRANQUILLE ET EXISTER SELON SES CHOIX,ET AUSSI SA FAMILLE.
    QUANT A CES LIVRES ILS SE VENDENT SUREMENT TRES BIEN…
    -IL Y A DES MOYENS POUR DECOUVRIR LA PERSONNALITé ET LES OPTIONS DE GENS MEDIATIQUES,POLITIQUES OU AUTRES.MAIS IL Y FAUT DU TEMPS,DES TECHNIQUES SINGULIERES,UNE EXPERIENCE EN CE DOMAINE…MAIS JE N’EN DIRAI RIEN SINON CE QUI S’APPELLE PARFOIS LE “CODE OPERATIONNEL”.
    JE LAISSE A TOUS CES “EXPERTS” EN BIOGRAPHIES LE SOIN DE SE FORMER COMME JE LE FUS ET SUIS ENCORE, MAIS SURTOUT LE SOIN DE SE TROMPER ET,DèS LORS,DE TROMPER LEURS LECTEURS.
    JE DIRAIS QUE CES BIOGRAPHES FONT FAUSSE ROUTE DE BONNE FOI(?),OU ENCORE
    “A L’INSU DE LEUR PLEIN GRé”.
    – J’AI CONNU TARIQ LORS D’UNE CONFERENCE INTERNATIONALE,VOILA QUELQUES ANNEES, OU IL (SE)POSA UNE QUESTION LARGEMENT APPLAUDIE PAR DES INVITES DE TOUTES CONFESSIONS:”QUI CELA ARRANGE-T-IL POUR QU’IL Y AIT DES DICTATURES AU SUD ET DES DEMOCRATIES AU NORD ?”.SA QUESTION A PU INTERPELLER MAIS,SA PERTINENCE EST-ELLE CITEE DANS
    UNE…QUELCONQUE BIOGRAPHIE ?
    -COMME BEAUCOUP DE MONDE,JE ME DIS :
    “POUR ‘MERITER’ AUTANT DE BIOGRAPHIES, FAUT-IL QUE LES TRAVAUX ET LA REFLEXION DE TARIQ EVEILLENT DES CRAINTES.DIRAIT-IL DONC DES VERITES QUI ALARMENT OU BIEN DES VERITES QUI LE PRECEDERAIENT DE TOUTE FAçON S’IL NE LES ECRIVAIT ?

    SALAM ALAIKUM
    LE CIEL SOIT AVEC NOUS ET AVEC TOUS “LES HOMMES DE BONNE VOLONTé”.
    ITH

  17. salam ouleikoum

    «Comment le mensonge ne serait-il pas une tentation quand l’homme faible et puéril est si vite ébloui ?» Vladimir Jankélévitch

    je crois qu’il ne vous deplaira pas,cher frere ramadan de dire que vous vivez parfois des moments impossibles.quant il s’agit de recevoir des coups de la part des ennemis,des detracteurs de l’islam,on peut toujours plus ou moin les supporter.c’est ce qui a ete depuis toujours.mais quand ce sont ses propres freres qui les y aident,ca devient vraiment alarmant.je ne peux pas croire que ce sont des musulmans informes,qui ecoutent les conferences,lisent les ecrits de tariq qui se rangent du cote de ces malinformes.
    je tiens aussi a preciser que «me critiquer»signifie dire de moi des choses qui sont(ce qui ne peut deplaire a quelqu’un qui cherche a s’ameliorer,se parfaire).mais me taire quand on me colle des mensonges tout-fait,c’est entretenir la polemique et le doute dans le coeur de ceux qui reflechissent.

    que Dieu te protege de tes ennemis comme Il l’a fait avec ses prophetes.

  18. salem

    on est objectif tant qu’on parle pas de ce qui relatif à islam, sauf des exceptions.

    comme vous l’aviez déjà mentionné: LE GRAND SCOOP.
    Depuis près de dix ans, une marché “sale” est ouverte, dont les vendeurs sont des imposteurs, le consommateur est aliéné, trompé et la marchadise est empoisonée.ou presque.
    (mais c’est la marchadise qui est maudite et non les vendeurs)
    c’est la situation des médias en Occident.
    pour vérifier, dites seulement: “Islam, musulam”, et voyons le résultat.
    c’est la mode

  19. Salam alaykoum,

    Je te comprends que tu exiges un peu de silence sur ta vie, car ce qui est important c’est le message et non celui qui le porte. Or aujourd’hui pour parasiter ce que tu dis sur l’islam, sur l’implication des musulmans dans la société, de la vérité sur l’histoire de l’islam ainsi que l’interpellation des politiques ou des musulmans sur la vie en commun qui est possible, là tu deviens un danger pour les amoureux du pouvoir et de l’argent. Pour ce genre de personnage le meilleur moyen de te faire taire est de s’attaquer à ta vie, vu qu’ils ont une vie chaotique ils pensent qu’il en est de même pour tout le monde!!! Garde espoir et comme l’a dit le Mahatma Ghandi:”Restons ferme dans nos convictions!” Allah y hafdak!

  20. Salam alaykoum

    Je le savais, alhamdoulilah, alors que je n’ai pas lu le bouquin.
    De tout cœur, je suis avec vous, cependant, vous voulez du silence c’est à vous de vous le mettre en place. Je vous ai beaucoup entendu vous avez dit tellement de choses, aussi et à mon humble avis, il faut nous laissez assimiler, distinguez, balayer, réfléchir, analyser, critiquer, digérer…et en finalité AGIR et DECIDER de ce qu’il en sera fait de nous. Nous sommes le plus souvent dans la réaction émotive que dans la bonne décision, si avec Tout ce que vous avez dit, nous n’avons toujours pas compris, excusez les mots, nous demeurerons malheureusement des citoyens (portant la foi) idiots et nous mériterions les bonnets… , personnellement, cher frère, je ne suis pas assez éduquée intellectuellement et courageuse pour être au devant de la seine publique, néanmoins, j’apprécie de ne pas l’être aussi, quand je vois comment on vous traite. Aussi, j’essaie de vivre au quotidien « une foi qui rend digne par elle-même mais pas une foi qui rend digne par la différence, mais par elle-même on verra la différence », encore mieux avec la sauce de l’humilité (ça c’est de moi !!!!).
    De tout mon cœur, je vous remercie pour tout ce que vous faites pour nous, et de tout mon cœur, je demande au Tout Puissant de vous protéger et de vous aimer davantage ainsi que votre famille et vos proches. J

  21. Non Monsieur Ramadan, vous avez tort de nous inciter à lire les écrivains des marchés aux puces. Nous avons d’autres références plus sérieuses et plus crédibles.
    Cette armée d’ « écrivains » devrait écrire les biographies de G.W. Bush, T. Blair, S. Berlusconi…ou alors l’Abbé Pierre, Sœur Emmanuelle, Mère Théresa, R. Garaudy… et seulement après traiter votre cas.
    Oui Monsieur votre combat contre les injustices et les discriminations s’est révélé porteur dans l’espace européen, dans le monde musulman, et dans le reste de la planète. Vos détracteurs affichés et ceux maquillés en amis n’ont plus que le choix des suspicions et des ambiguïtés. Mais ils éprouvent beaucoup de mal à nous convaincre qu’ils vous connaissent mieux que votre famille, vos amis, vous-même…
    Votre droiture, votre honnêteté, votre savoir…sont appréciés par les justes.
    I.H. se permet de traiter l’Imam Hassan Al Banna de totalitaire et démontre que sa plume vise un projet et non seulement votre personne…Du respect pour les morts, ou le silence.

  22. J’ai lu sur le site d’Oumma que certains internautes reprochent aux partisans de Tariq Ramadan de se comporter en groupies inconditionnelles. Alors, je tiens à dire à ceux qui ironisent sur son “fan club” qu’il compte des français(es) non-musulmans(es) tels que moi, et très franchement je n’ai pas l’impression d’avoir succombé à une quelconque idolâtrie pathologique. Mon sens critique est toujours bien en éveil… et me permet de constater que
    Tariq Ramadan se démarque par une vision socio-politique de notre société novatrice, courageuse, face à une classe politique qui est plutôt en panne d’idées audacieuses et adaptées aux vrais problèmes.
    Voilà ce qui, à mon sens, devrait faire l’objet d’ouvrages, à moins que ses idées ne dérangent davantage, car elles sont susceptibles de fédérer un large public, toutes classes sociales et obédiences confondues…

  23. salam, bonjour!

    laissez les écrire, dire, plutôt montir.
    l’histoir va les juger s’elle leur donnera une valeur un jour,”ce que je m’en doûte”. ils vont être oublié comme c’était le cas pour plusieurs.
    continuez votre parcours vers dieu, pour le bien de l’humanité. nous avons besoin de gents comme vous. ce n’est pas la peine de perdre de votre temps -que vous avez besoin , pour vous , pour nous,pour votre famille- n’oubliez surtoût pas qu’il y a des gents qui vous aiment malgré qu’ils peuevent ne pas être d’accord avec vous sur certains points. mais dieu nous appris a être juste même avec l’ennemie. ” satarka allhu bisitrihi al-jamil, al-ladi satara bihi datahu. fala: 3aynun tarah wala yadu tassilou illayh.(dieu te couvre de la même grace qu’elle s’est couvert , aucun oeil ne peut le voir ni aucune main ne peut l’atteindre).
    wa salam
    votre frère abdellatif belkadi

  24. Bonjour.
    -Des mots de Sagesses dans un monde de brute.
    -“La musique divine ne cesse jamais de faire entendre ses harmonies en nous-même, mais la vie des sens est si bruyante qu’elle noie cette subtile mélodie, différente de tout ce que l’ouïe peut discerner et infiniment supérieure à toute réalité sensible. Ghandi.

    -“Qu’importe si nous ne comprenons pas le sens exact de la grande harmonie ? N’est-ce pas comme l’archet qui touche une corde et en tire aussitôt toutes les sonorités? C’est le langage de la beauté, c’est la caresse qui vient du coeur du monde et qui va droit à notre coeur.” Radindranath Tagore.

    -“La beauté réside dans le total abandon de l’observateur et de l’observé, et cet abandon de soi n’est possible qu’en un état d’austérité absolue. Ce n’est pas l’austérité du prêtre avec sa dureté, ses sanctions, ses règles, son obédience ; ce n’est pas l’austérité des vêtements, des idées, du régime alimentaite, du comportement ; c’est celle de la simplicité totale, qui est une complète humilité. Il n’y a, alors, rien à accomplir, aucune échelle à grimper, mais un premier pas à faire, et le premier pas est celui de toujours.” Krishnamurti.

    -“Est-ce qu’une fleur, pleine de lumière, de beauté, dit : JE DONNE, J’AIDE, JE SERS? Elle EST ! Et parce qu’elle n’essaie pas de faire quelque chose, elle recouvre la terre. Krishnamurti.

    -“L’homme a perdu sa perspective antérieure, il mesure sa grandeur à sa propre taille et non par ses attaches vitales avec l’infini ; il juge de son activité par son propre mouvement et non par la sérénité de la perfection, non par le repos qui existe dans la voûte étoilée, dans la danse rythmée de l’incessante création. RABindranath Tagore.

    1. Bonjour,

      C’est aussi vrai que:

      La vie est une affection qui se termine toujours par la mort!

  25. Cher Monsieur Ramadan,

    A quand une biographie “officielle”, non orientée, écrite ou prefacée par vous même afin de faire la lumière et de répondre au “grand public” sur qui est vraiment Tariq Ramadan?
    Concernant “La vérité sur Tariq Ramadan” les premiers commentaires relevés sur le Net le presentent presque comme un ouvrage “validé” par Tariq ramadan, Et oui, c’est tellement rare d’avoir des écrits qui ne cassent pas le personnage!
    Avant de lire votre note je le pensais aussi, d’autant plus que sur le site Oumma l’auteur dit vous avoir rencontré et ailleurs qu’il vous a “blanchi” auprès des editions Flammarions qui auraient d’ailleurs refusé la publication de l’ouvrage pour cette meme raison!

    En bref, cette kyrielle de detracteurs ou de pseudo-amis montre bien l’importance que vous arborez dans notre société europeenne et pour toute notre generation.

    Vivant entre le France, les Pays-Bas et l’Angleterre, je deplore juste que le “grand public” FRANCAIS ne puisse pas avoir la possibilité d’entrevoir vos travaux comme les vrais fondements d’une nouvelle société où tolerance et communication auraient une grande place.
    Je pense à des personnes qui malgré elles se laissent emporter par la médiatisation acrue de certains ouvrages, qui se laisse convaincre par des reportages televisés meme de pietre qualité ou à la France qui s’enferme dans des idées reçues, à la laicité qui sous certaines formes devient la pratique extremiste d’une religion….Je pense que vous faites partie des personnes très importantes de nos temps modernes et un symbole pour une generation, un modele intellectuel pour les musulmans et musulmanes! Votre travail est inspirant! Merci

  26. Je viens d’acheter le livre et j’ai commencé à le lire ! J’ai constaté d’abord à travers les premières pages que les commentaires sur le personnage ne font que semer le doute, à l’instar des méthodes de Caroline Foureste par exemple, quant à l’honnêteté de T.Ramadan et sur son supposé, jamais prouvé, boucle discours ! Pour Vincent Geisser comme pour Ian Hamel, je me garde de faire un jugement avant de finir la lecture du livre et surtout de le relire.. Et finalement, même après la lecture, je préfère le silence car je pense que c’est ce qu’il y a de mieux à faire rien que par respect à la fois des auteurs et du sujet qui n’est autre que Tariq Ramadan.
    En tous cas, bon courage Cher Monsieur Ramadan et n’oubliez pas que C’est bel et bien La Tortue qui a gagné 🙂
    Marc

  27. AMINE RABI ELAALAMINE.

    -“L’homme a perdu sa perspective intérieure, il mesure sa grandeur à sa propre taille et non par ses attaches vitales avec l’infini ; il juge de son activité par son activité par son propre mouvement et non par la sérénité de la perfection, non par le repos qui existe dans la voûte étoilée, dans la danse rythmée de l’incessante création. RABIndranath Tagore.

    -“Il existe un ordre dans l’Univers, il existe une loi inaltérable régissant toute chose et tout être qui est ou qui vit. GHANDHI.

    -“L’ordre est l’essence même de l’univers – l’ordre de la naissance et de la mort. Seul l’homme semble vivre dans le désordre, la confusion, il a toujours vécu ainsi depuis sa création. Krishnamurti.

    -“L’homme doit apprendre que lorsqu’il coupe tout contact vivifiant et purificateur avec l’infini, et ne compte plus que su soi-même pour sa subsistance et sa santé, il court à la folie, il se déchire en lambeaux et dévore sa propre substance.RABIndranath Tagore.

    –“Ne savons-nous pas pourtant que l’apparence de la graine est en contracdicion avec sa vraie nature? Si vous soumettez une graine à une analyse chimique, vous y trouverez peut-être du carbone, des protéines, et bien autre chose, mais jamais l’idée d’un arbre feuillu. RABIndranath Tagore.

    -“La liberté de la graine réside dans l’accomplissement de son dharama, de sa nature et de sa destinée
    -qui est de devenir un arbre ; c’est le non-accomplissement qui est pour elle une prison. Le sacrifiice par lequel une chose parvient à se réaliser n’est pas un sacrifice qui aboutit à la mort, c’et le rejet des chaînes de l’obtention de la liberté; RABIndrananth Tagore.

    1. AMINE.

      -“L’ordre est l’essence même de l’Univers – l’ordre de la naissance et de la mort. Seul l’homme semble vivre dans le désordre, la confusion, il a toujours vécu ainsi depuis sa création.” Krishnamurti.
      -“L’homme doit apprendre que lorsqu’il coupe tout contact vivifiant et purificateur avec l’infini, et ne compte plus que sur soi-même pour sa subsistance et sa santé, il court à la FOLIE, il se déchire en lambeaux et dévore sa propre substance.” Rabindranath Tagore.
      -“Comme le ver à soie, tu as tissé un cocon autour de toi. Qui peut te sauver? Brise ton cocon et sors-en tel un magnifique papillon, telle une âme libre.” Swami Vivekananda.
      -“Nous devons toujours garder à l’esprit que nous n’allons pas devenir libre, mais que nous le sommes déjà. Toute idée selon laquelle nous sommes liés est une illusion. Toute idée selon laquelle nous sommes heureux ou malheureux est une grande illusion.” Swami Vivekananda.

    2. Salut. “Nous serions heureux de faire des millions de choses que nous ne pouvons pas faire. La volonté est là, mais nous ne parvenons pas à réaliser le désir. Lorsque nous ressentons un désir, mais que nous n’avons pas le moyen de le réaliser, nous obtenons une réaction appelée souffrance. Qui est la cause du désir? Moi, moi seul. En conséquence, je suis moi-même la cause de toutes les souffrances que je vis.” Swami Vivekananda.

    3. Bonjour.
      -“Comprendre le plaisir, ce n’est pas y renoncer. Nous ne le condamnons pas, nous ne disons pas que c’est bien ou mal de le poursuivre ; mais faites-le, du moins, les yeux ouverts, en sachant que sa recherche constante trouve toujours son ombre : la douleur. Plaisir et douleur ne peuvent être séparés, bien que nous courions après l’un et essayions d’éviter l’autre.” Krishnamurti.

  28. Autant je vous apprécie pour votre travail et la symbolique que vous dégagez, autant je désavouerai ce texte qui est une ” erreur stratégique”. Peut-être Ian Hamel a joué coup bas par le passé mais il reste que ce livre est une contre charge sur ce qui a été fait jusqu’a présent. D’ailleurs Hamel vous a défendu, je ne vois pas pourquoi cette charge contre lui (qui le met au même niveau que Caroline Fourest)

  29. tranquilllise toi Tariq, les personnes dotées d’un esprit critique ont bien compris le but de ce type d’ouvrage à ton encontre et çela n’écorne en rien notre respect pour tes qualités humaines et ton travail.

  30. Salam alikoum,

    La démarche de Ian Hamel est vraiment ambigüe, parce qu’en lisant son interview sur le site Oumma.com “Tariq Ramadan n’a pas de double discours”, on a l’impression qu’il est différent des autres journalistes, qu’il a voulu être “objectif”, voire favorable aux prises de position de Tariq Ramadan.
    Et au fur et à mesure, on voit que Ian Hamel a un discours très insidieux, ambivalent et qu’en affirmant plusieurs choses contradictoires, il fait passer un message pas clair. C’est très sournois. Il laisse supposer que vous vous connaissez et que vous le considérez comme quelqu’un de fiable alors qu’en fait, c’est tout le contraire puisque Tariq Ramadan le conteste et dénonce des parties inexactes de son livre.
    J’aime pas du tout. Parce qu’il est pas clair et j’aime pas ce qui n’est pas clair et ce qui touche à la vie des gens.
    En plus, écrire une biographie sur la vie de quelqu’un, c’est faire comme si cette personne n’était plus… C’est franchement méchant, irrespectueux. Cela ne se fait pas du tout!! Il est qui exactement pour écrire sur la vie de Tariq Ramadan?!!? Et puis on juge une personne sur ses actes, ses écrits, ses interventions; pas sur les pseudos biographies teintées d’esprit des RG…. C’est un hypocrite!
    Donc à ne pas lire ce Hamel!

  31. .

    Cher Monsieur Ramadan,

    .

    Voulez-vous savoir avec quel procédé d’investigation Ian Hamel a-t-il eu recours pour écrire ce livre ? Eh bien, à défaut de ne pas avoir pu vous contacter par téléphone, Ian Hamel vous a contacté par télépathie.

    .

    Voici comment …

    .

    .

    T é l é p a t h i e

    .

    Il faut vous dire, mesdames et messieurs,

    que je suis télépathe.

    Ce qu’on appelle un télépathe !

    C’est-à-dire que je peux transmettre ma pensée à distance !

    C’est ce que l’on appelle la télépathie !

    Vous savez que la télépathie, c’est le téléphone de demain !

    Alors, comme mon téléphone est toujours en dérangement,

    quand je veux entrer en communication avec quelqu’un,

    au lieu de le faire téléphoniquement,

    je le fais télépathiquement !

    C’est-à-dire qu’au lieu de téléphoner, je télépathe !

    Ca va plus vite, et puis ça ne coûte rien !

    Vous savez que tout le monde peut télépather.

    Vous n’avez jamais cherché à télépather quelqu’un ?

    C’est très facile de télépather !

    Si vous voulez télépather quelqu’un,

    vous cherchez dans l’annuaire télépathique…

    la longueur d’onde de celui avec qui

    vous voulez entrer en communication…

    Vous branchez votre esprit sur le sien…

    et vous sifflez mentalement,

    c’est-à-dire que vous émettez des ultra-sons…

    Dès que votre correspondant

    entend que les oreilles lui sifflent,

    il sait que quelqu’un pense à lui et il dit :

    Holà ? Qui télépathe ?

    Ce n’est pas :

    Allô ! Qui téléphone, hein ?

    C’est :

    Holà ? Qui télépathe ?

    Alors, dès que vous êtes en communication,

    vous pouvez lui dire tout ce que vous voulez !

    Tout ce que vous voulez !

    Parce qu’il n’y a pas de table d’écoute !

    La télépathie, pour la police, c’est le téléphone arabe !

    Ca lui échappe !

    Les idées… ça lui passe au-dessus !

    D’ailleurs, vous n’avez pas d’agent de police télépathe,

    parce que la pensée est insaisissable.

    Ca ne les intéresse pas !

    Ah ! je vous signale une chose :

    il y a un inconvénient !

    C’est que, en matière de télépathie,

    il n’y a pas encore l’automatique !

    Alors…

    ou la pensée est mal émise,

    ou elle est mal reçue,

    ou c’est l’esprit de votre correspondant qui est occupé,

    ou alors – et c’est ce qui arrive le plus souvent –

    c’est votre propre esprit

    qui est en dérangement !

    .

    ***Raymond Devos (1922-2006)***

    .

    ___

    .

    Monsieur Ramadan,

    Oui, un peu de silence vous va aussi…

    .

    Tout ce bavardage des hommes ne constitue pas une vraie parole,

    je le supporte pour pouvoir jouir du silence qui perce à travers.

    .

    ***Martin Buber (1878-1965)***

    .

    .

    Nous savons que…

    .

    Les hommes déprécient ce qu’ils ne peuvent comprendre.

    .

    ***Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832)***

    .

    .

    Mais rien ne doit nous empêcher d’accomplir notre devoir jusqu’au bout…

    .

    Deviens ce que tu es.

    .

    ***Friedrich Nietzsche (1844-1900)***

    .

    .

    Pour Lui.

    .

    Dieu est une sphère infinie,

    dont le centre est partout et la circonférence nulle part.

    .

    ***Blaise Pascal (1623-1662)***

    .

    .

    A vous fidèlement,

    OLLAG

    .

  32. salam,

    Que dire de la méthode employé par ce journaliste ian amel,si ce n’est qu’il utilise le masque de l’inocence et de l’ojectivité. j’espert qu’il ne se ment pas à lui même,il risque de finir pas croire à ces mensonges et tomber dans cette patologie qu’est la mitomanie.”Encore un cas à traiter par les médecins aprés fourest”.
    J’espert que les musulmans on assez de bon sens pour faire la différence entre la critique et la difamation, le dénigrement et le mensonge.

  33. Ya si Tariq,

    Ian Hamel est libre d’écrire ce qu’il veut et nous sommes libres de lui accorder l’importance que nous voulons.

    Que peut bien nous apprendre un journaliste qui sait tout sur rien ou plutôt rien sur tout ?

    Informer, oui…Mais sur des sujets brûlants, des sujets d’actualité! Lever des lièvres, preuves à l’appui, en étant sûr de ses sources! Cela c’est du journalisme. Sinon, on fait de “l’histoire” et alors les règles du jeu ne sont plus les mêmes, les méthodes non plus, pas plus que le public. Ou bien, on tombe dans le sensationnalisme, on devient VSD, Gala…

    Et que peut bien apporter cette énième biographie au citoyen lambda aussi différente soit-elle? En quoi fait-elle avancer “le schmilblick” social, politique, économique, religieux dans lequel se débat le même citoyen lambda?

  34. Dieu le tré haut a dit(o croyants, si quelque méchant vous apporte une nouvelle, vérifier-la. si non vous risqueriez de nuire à votre prochain par ingnorance et d’en éprouver du repentir)Coran xlix.
    Mr Ramadan l’oeuvre du calomniteur est pire que celle de satan car l’oeuvre de satan souffle le mal,tandis que l’acte mr hamal porte a une atteinte a votre personne.
    dieu sais que vous ete au dela de ses monsenges et de tout les soupcons,
    le livre manque d’authentticité d’arguments, tirer des élucuberation de fourest.saché mr Ramadan que nous te soutiendrons et que nous prions pour vous.
    vous éte un guide pour nous,est que dieu te guidera incha-allah pour le bien de notre communaute.

  35. Monsieur Ramadan,

    j’écris pour vous témoigner mon soutien
    on dirait qu’il n’y a qu’en France où vous n’êtes pas reconnu pour ce que vous êtes réellement un intellectuel de grande valeur

  36. Salam,
    Qu’arrive-t-il à mon cher professeur ? Ce n’est pas cela que vous m’avez enseigné !
    Vous m’avez dit lors d’une table ronde, de ne pas avoir peur de la critique quelque soit sa forme, d’oser parler, de ne pas rester à la défensive.
    N’oubliez pas que le tout puissant ne vous décevra pas, et ceux qui vous supportent et qui raisonnent par leur cœur et par leur cerveau ne croiront à aucune chose de ce qui est écrit dans ce livre.

    Je veux vous dire que si vous agissez pour lui, il t’aimera. Par conséquent, les créatures du ciel et de la terre t’aimeront aussi (c’est la règle).

    Ce n’est pas la peine de répondre à l’écrivain. Il ignore ta vérité : WA IDA KHATABAHOUM AL JAHILOUNA KALOU SALAMA.

    Enfin de compte vous êtes un être humain. Vous faillez et c’est normal.

    Wafakaka ALLAH.

  37. Cher Tariq, que dire ? Vous êtes devenu pour certains un produit de base de la consommation, donc on va utiliser votre image, vos propos, pour faire de l’argent ..? A quand des t-shirts à votre effegie ? ou alors des tasses de café ou de thé … Un peu d’humour fait du bien. Laissez ces braves gens à leurs jeux de jardin d’enfants. Vous faites un travail bien plus important que ce qu’ils sont capables de comprendre. Pour vos détracteurs, qui parlent de double discours, de manipulation, il serait intéressant qu’ils puissent avoir un minimum de connaissance sur ces deux mondes, et ils comprendraient qu’il est impossible de présenter un événement identiquement dans les deux mondes, cultures et connaissances différant. A ceux qui disent que vous ne laissez pas les autres s’exprimer, j’ai eu la chance de pouvoir débattre librement sur le site, même si mes propos n’étaient pas politiquement corrects, même si j’exprimais un désaccord envers votre point vue. C’est cela votre richesse, l’écoute, la discussion, et la réflexion. Nous avons tous les droit de penser différement, puisque notre liberté s’arrête où commence celle des autres. Alors, puisque qu’il existe un mercantilisme sur votre personne, pourquoi ne pas demander à ces éditeurs, de verser ne serait-ce qu’un euro par exemplaire vendu, pour une association s’occupant des enfants, des animaux, de ceux qui ont tout perdu, en Palestine, au Liban, etc… En définitive, ce mal qu’ils essaient de faire, peut se transformer en quelque chose de bon…

    Comme nous le savons, le Dieu de notre coeur nous éprouve, parce qu’Il nous aime… mais quelquefois, nous souhaiterions quelques instants de Paix…

    Bien à vous, Michel

  38. Monsieur Tariq Ramadan,
    vous devez etre au dessus de ces provocations calomnieuses faites par des peureux. votre résistance face à la facilité,à la dépendance, à la corruption et à l’immoralité qu’on veut imposer au monde, entraine chez ces gens sans limite à utiliser de la bassesse. vous partagez votre intelligence de façon noble. ne vous laissez pas distraire par des attaques betes qui ont pour but de vous détourner de votre route éclairée.

  39. Je comprends Ian Hamel qui écrit ce livre.

    Je comprends Vincent Geisser qui préface le livre de Ian Hamel.

    Je comprends Tariq Ramadan qui n’apprécie pas ce livre.

    Je comprends Tariq Ramadan qui écrit ce qui le dérange.

    Je comprends Ian Hamel et Vincent Geisser s’ils sont choqué par la rédaction de Tariq Ramadan.

    ~

    Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ?

    ~

    Par contre, je ne comprends pas tous ces commentaires , en bien et en mal envers les uns ou les autres, sur ce site et d’autres, de ceux qui n’ont rien lu…

    1. Bonjour Louise, comprendre tout le monde, c’est bien. Par contre comme vous le dites si bien, “Et maintenant qu’est-ce que l’on fait ?”… Sachant que la personne est en vie, et qu’elle a refusé de participer à l’élaboration de cette biographie, même s’il y a eu enquête, elle ne peut apporter la précision et les réponses de la personne concernée. Ian Hamel a fait un travail qui est maintenant publié… Par contre, je suis dans l’incapacité de savoir si ce qui est écrit et véridique, juste, ou faux. Plus simplement, je crois que si j’ai des questions à poser, je m’adresse directement à la personne concernée, pas à une biografie.

      Bonne journée. Michel

    2. Bonsoir Louise,
      En ce qui me concerne, j’ai tenu à réagir pour m’élever contre le procédé pour le moins insidieux de l’auteur vis à vis de son lectorat potentiel, c’est à dire nous, en nous prenant à témoin dans un premier temps des basses manoeuvres mercantiles des éditions Flammarion pour le détourner du chemin de “La Vérité sur Tariq Ramadan”…
      J’étais convaincue, comme nombre d’internautes qui ont lu son article sur Oumma, de l’honnêteté de sa démarche (il avait dit non à Flammarion!!), et de la véracité de ce qui s’annonçait comme “LA Bio incontestable et incontestée”, avec l’approbation tacite du principal intéressé…
      Or, nous le savons maintenant, il n’en fut et n’en est rien, et c’est un euphémisme !
      Outre le fait que je comprends tout à fait le nécessaire démenti qu’apporte Tariq Ramadan, je m’insurge en tant que lectrice qui, après tous les livres parus en l’espace de deux ans, a une fois de plus la très désagréable sensation d’être manipulée… ou d’avoir faillie l’être…
      L’exposition médiatique a des effets pervers pour le sujet lui-même, mais également pour le grand public que l’on bafoue trop souvent en ne respectant ni son intelligence, ni son exigence de probité intellectuelle.
      Alors maintenant, que faire ? Je serais tentée de dire, faire en son âme et conscience, et continuer à être exigeant et à dénoncer quand on se sent attaqué dans son intégrité.

    3. Fabienne vous êtes une inconditionnelle de Tariq Ramadan, vous êtes manipulée aussi! Que vous soyez séduite par ses idées, sa pensée soit mais l’homme n’est pas un saint! Et si vous regardez d’un peu plus près vous verrez qu’il reste des interrogations à son sujet! Les gens avec qui il a travaillé étroitement vous le diront. Si vous voulez garder cette dévotion. admirez-le de loin mais ne l’approchez pas de trop près. Rachid Un de ses nombreux ex- collaborateurs

    4. Rachid,
      Je n’ai rien d’une groupie inconditionnelle, et j’ai suffisamment de personnalité et de sens critique pour savoir quand je me fais manipuler ou non.
      C’est étrange, car le seul vocable “manipulation” évoque davantage en moi l’influence des médias, d’une certaine élite et de la classe politique que … Tariq Ramadan “himself”.
      Vous insinuez qu’il subsiste des zones d’ombres, et bien développez… Vous êtes nombreux à aimer vous prêter à ce jeu là, mais il faudrait un jour apporter des preuves concrètes pour étayer vos allégations.
      Vous me donnez des conseils, j’ignore s’ils sont bien avisés ou non, mais ils sont de nature à instaurer le doute et la suspicion.
      Alors, en retour, je souhaiterais vous interroger : pourquoi vous focaliser ainsi sur moi subitement ? Parce que vous avez appris que je suis non-musulmane et que cela vous semble incompatible avec l’intérêt que je peux porter à la réflexion sociétale de Tariq Ramadan ? Et puis, expliquez-moi pourquoi il est reconnu et sollicité dans le reste de l’Europe, et tant décrié en France ? Est-ce que l’Europe se tromperait à ce point??
      Je tiens à m’excuser auprès des internautes de la tournure très personnelle que prend mon post, mais je ne peux rester sans réagir face à cette intervention.

    5. Fabienne,

      Vous êtes une très bonne “débatteuse” de la veine de Tariq Ramadan, avec ce que cela comporte de qualités (clarté, argumentation, etc..) et de défauts (volte face, atermoiements…)

    6. Bonjour Citoyenne,
      Quel beau pseudo que le vôtre! Je ne peux m’empêcher de vous dire combien il résonne en moi, au moment où j’ai fait de l’engagement citoyen une de mes priorités.

      Dans notre cher Hexagone, en proie au tourbillon d’une pré-campagne très médiatique, j’ai à coeur d’encourager le débat d’idées entre nous tous, citoyens français de toutes origines, de toutes obédiences, de toutes sensibilités, résolument tournée vers un avenir constructif au nom de valeurs humaines et sociales communes. Je vais délibérément à contre-courant de la litanie des peurs et vieux démons qui sont constamment exacerbés, pour prôner les vertus du dialogue sur tous les maux et sujets de société, même ceux qui fâchent, et surtout ceux-là d’ailleurs…
      La noblesse de l’exercice de LA Politique consiste précisément à avoir le courage de traiter de tout, sans tabou, de nouer des liens, de ne plus éluder, de ne plus fuir, de ne plus recourir à la langue de bois, d’apaiser les tensions…
      La comparaison que vous faites de mon sens du débat est très flatteuse pour moi, je ne sais pas ce qu’en pensera Tariq Ramadan…
      Quant aux défauts, nous sommes tous faillibles, traversés par le doute, animés par des sentiments quelquefois ambivalents, mais je crois qu’en ces temps troublés, il faut savoir saluer ceux qui osent s’engager ouvertement et avec détermination pour défendre des idéaux qui privilégient l’Humain et la place de l’individu au coeur de la société.
      Ouvrons nos coeurs, établissons le contact, dialoguons, écoutons-nous mutuellement. Et ce n’est pas un voeu pieu…

    7. Chère Louise, ne t’en fais pas, le grand Monsieur est désormais jalousé par plusieurs minables dans ce monde. Aussi stupides qu’un Rachid qui n’a rien dans l’esprit ni dans le coeur! un autre ridicule tel un sifaoui mohamed qui ne mérite même pas son prénom..
      De nos jours on en voit partout de ces créatures… Que Dieu puisse aider et protéger Monsieur Tariq Ramadan, pour toute son intégrité, cohérence et militation pour la justice et paix. Nobles pensées et prières pour lui! Ameen.

    8. Salam

      Personne n’a dit que Tariq Ramadan était un saint! et je ne connais personne sur cette terre qui ne suscite jamais d’interrogations à un moment où un autre. Alors si vous êtes devenu ex-collaborateur comme vous dites, c’est peut être aussi à cause des interrogations que vous pouvez vous-même susciter! Vous devriez au moins vous poser la question.

      Personnellement, j’ai beaucoup de respect pour le travail et la personne de M. Ramadan et je prie Dieu qu’Il l’éclaire, qu’Il agrée ses actions, qu’Il lui pardonne ses fautes et le guide toujours dans le droit chemin.

      Insha’Allah

    9. Bonjour Rachid, vous dites que Fabienne est une inconditionnelle de Tariq Ramadan. Permettez-moi d’élargir la réfléxion. Si une personne dit des choses qui résonnent avec notre coeur, alors oui, nous pouvons être séduits par la personne, par son discours. “l’homme n’est pas un saint”… Dont acte… Qui est un saint ? Il est humain, avec ses imperfections, avec ses limites, avec son vécu, son caractère… Personne ne lui demande d’être un saint, il est déjà lui-même, et cela ne lui est peut-être pas facile tous les jours. Voyez-vous, quelques fois dans la vie, nous approchons des êtres différents, et nous sommes incapables de les comprendre, de voir leur beauté intérieure, et nous restons attachés à la superficie de l’être, au paraître… Je ne connais pas M. Ramadan, ni vous-même Rachid, mais il est des êtres, dont les vibrations sont trop hautes pour que nous puissions les supporter. Ou nos vibrations sont trop basses pour être longtemps en phase avec ses personnes. Il faut admettre, que dans toutes les situations de divorce, séparation, d’une relation … Il existe une responsabilité des deux côtés. Avez-vous regardé votre responsabilité ?

      Michel

    10. Bonjour Louise,

      Et maintenant qu’est-ce qu’on?

      Cette question je me la suis posée mais dans des circonstances bien plus dramatiques que celle qui concerne la biographie de Tariq Ramadan.

      Vous ne comprenez pas ce déluge de commentaire sur site et d’autre.
      Rassurez-vous Oumma.com a clôturé le forum sur l’article de Tariq ramadan avec l’éloge de Fabienne bizarre que se soit le seul sur lequel l’on ne puisse plus intervenir? Mais trop de commentaires étaient insuportables à lire.

    11. Bonsoir Monsieur ou Madame,

      Effectivement, il y a eu pléthore de commentaires ! Mais plusieurs étaient favorables à Tariq Ramadan, ne les écartez pas aussi facilement.

      Vous allez certainement renchérir en disant qu’il s’agit de son “fan club”…

      Quant à moi, je persiste et signe. Là où vous voyez un éloge, je n’ai fait qu’émettre un constat très objectif sur son travail… et force est de constater qu’il est plutôt de qualité !!

    12. Je reprends les mots les plus importants de mon post ci-dessus,

      peut-être un peu noyés :

      ~

      …de ceux qui n’ont rien lu…

      ~

      Je voulais juste parler de l’autonomie de la pensée…

      ~

      Je pensais juste Ne faites pas à d’autres ce que vous n’aimeriez pas qu’on vous fasse…

      ~

      En d’autres termes, je voulais simplement dire LISEZ avant de faire un commentaire…

  40. Salam Alaikum Tariq Ramadan,

    La place que vous tenez dans le coeur des musulmans ne sauras pas être délogée par un stupide manque de professionalisme de la part de ce journaliste. J’en profite également pour vous remercier d’être un exemple pour toute une jeunesse de l’autre côté de l’océan : au Québec. Nous traversons des moments difficiles récemment parce que le discours haineux français a su se frayer un chemin jusqu’à chez nous. Beaucoup de ”représentants” de la communauté musulmane du Québec ne savent plus ou moins comment y réagir, et souvent causent plus de mal que de bien. Nous apprécierons une intervention de votre part au sein de notre communauté qui est malheureusement tellement divisée.
    Merci énormément,
    Mahdiah El-Jed

  41. Salam à vous,

    Tout d’abord un grand merci pour tout vos efforts M. RAMADAN.
    Un proverbe dit : “le chasseur qui veut tuer son chien, invoque qu’il a la rage”.
    Tout le monde est conscient du lien entre le chasseur et son chien.
    Conclusion : malgré que ces deux êtres aient vécu ensemble, l’un a voulu se séparer et faire taire l’autre. Que dire alors des détracteurs de M. RAMADAN qui ne connaissent rien de lui…pire… qui ne connaissent qu’un aperçu de l’Islam en fonction de ce qui ont entendu à la Télévision.

    J’ai retenu cette phrase de vous, M. RAMADAN, si je me souviens bien : “Quand un arabe ne savait pas parlé, on parlait à sa place…maintenant qu’il sait parlé, on lui demande de se taire”

    C’est très explicite.

    DONC il est normal d’avoir à faire à ce genre d’espèce en voie d’expansion qui n’à d’autre but que d’éteindre cette Lumière qu’est l’Islam. Le plus malheureux dans tout ça : leurs déclarations se retournent contre eux et ils se ridiculisent jour après jour…pour certains c’est leur gagne-pain, donc pas question de cesser !

    Dernière victime : M. DEVILLIERS qui a montré son incompréhension de l’Islam et des religions en France sur l’émission Ripostes (France 5).
    http://www.france5.fr/ripostes/008056/14/

    Pas besoin d’en rajouter, Notre Créateur nous a donné une raison pour reconnaître le Vrai du Faux.

    Bonne continuation M. RAMADAN, le Créateur de l’Univers est avec vous !

  42. Bonjour.
    Satisfaire ses désirs, certes, mais lesquels ?
    Et dans quelle mesure ?
    Déterminer précisément ce que je veux avoir et combien.
    Des enfants ? De l’argent ? De la gloire ? Combien ?
    Svami Prajnanpad.

  43. -“Comprendre le plaisir, ce n’est pas y renoncer. Nous ne le condamnons pas nous ne disons pas que c’est bien ou mal de le poursuivre ; mais faites-le, du moins, les yeux ouverts, en sachant que sa recherche constante trouve toujours son ombre : la douleur. Plaisir et douleur ne peuvent être séparés, bien que nous courions après l’un et essayions d’éviter l’autre.” Krishnamurti.

    -“L’homme échoue dans sa quête d’un idéal de vie simple et de pensée supérieure ; dès qu’il cherche à multiplier ses désirs quotidiens. Le bonheur de l’homme réside dans la satisfaction.”
    Ghandhi.

    -“Un animal, un enfant et un ignorant sont esclaves de leurs désirs. Ils veulent les satisfaire immédiatement, quels que soient le moment, le lieu ou les circonstances… A quoi reconnaît-on un homme? Un homme, avant de satisfaire ses désirs, tient compte du temps, du lieu et de circonstances, car il cherche à atteindre un but.”
    Svami Prajnanpad.

    -“La souffrance n’est rien d’autre que l’aspect négatif ou la réaction au plaisir. Si vous voulez vous rendre libre de la souffrance, vous devez vous rendre libre de ce plaisir. Et non vous rendre libre de la souffrance. La souffrance est une réaction. Si vous voulez vous débarrassez de la souffrance, débarrassez-vous d’abord du plaisir. Alors la souffrance disparaîtra.”
    Svami Prajananpad.

    1. Mais Dieu a crée des hommes…qui en acceptant le dépôt d’être “hommes”, savaient qu’ils ne seraient pas des anges…

      L’homme a-t-il été sage?

      On peut en douter et se poser la question, mais ne pas nier pour autant, notre humanité…

      Au risque de la perdre et de se perdre.

      Tous les Prophètes (paix sur eux) ont vécu la douleur, n’ont jamais nié leur humanité et nous en ont donné l’exemple. c’est que peut être que cette épreuve, qu’on ne souhaite pas, peut nous rapprocher de Dieu.

      Il faut chercher la sagesse certes, mais ne pas oublier qu’il arrive souvent aussi, qu’en la cherchant, on la perde en chemin…

      Et puis si cela nous arrive…Ne pas oublier que “pleurer, c’est prier”.

  44. Monsieur Ramadan vous devriez méditer sur cette prière.

    “Mon dieu occupez-vous de mes amis mes ennemis je m’en occupe”.

  45. Salam alaykoum mon frère Tariq.

    Une parole de Dieu soulage le coeur:


    “Nous savons certes que ta poitrine se serre à cause de ce qu’ils disent. Alors célèbre la louange de ton Seigneur, et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te parvienne la certitude.” s.al Hijr, les 2 derniers versets.

    Salam…et merci.

    Ibrahîm.

  46. Mais oui on nous parle d’un future lobby que Mr Ramadan voudrait mettre en oeuvre mon oeil c’est du pipo c’est de la propagande à la sauce fourest

    Ramadan le lobby des bougnoules et Dieudonné le lobby des bamboulas

    1. Bonjour,
      Je rebondis sur votre intervention.
      Le pouvoir des mots est effectivement une arme redoutable qui, entre les mains des “manipulateurs d’opinion”, peut s’avérer dévastatrice.

      A l’heure où la politique se déclame à coups de slogans percutants, la relèguant au rang d’un vulgaire produit de consommation, le choix de chaque vocable est mûrement pensé…

      Avec des formules à l’emporte-pièce on construit une image, on la dénature aussi, avec des mots qui insinuent tels “lobby” on sème la suscipion, on jette le trouble, et on parvient à ses fins : discréditer une personne en altérant la nature de sa démarche.

      A titre personnel, je suis en faveur du principe du démenti, même si cela fait souvent débat : “utiliser son droit de réponse ou laisser faire ?”. J’ai eu trop souvent l’occasion de mesurer le poids et l’impact des mots auprès de nos concitoyens.

      Ce n’est pas remettre en cause la liberté d’expression que de s’opposer au fait que l’on puisse dire tout et n’importe quoi sur un individu, sur une communauté, et en l’occurrence toujours les mêmes…

      Cela étant, même si les détracteurs sont légion, lorsque l’on fait le bilan de sa vie, je rejoins le constat de Martin Luther King :
      ” A la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis, mais des silences de nos amis”…

  47. ~~

    Attention.

    Acheter le livre de Ian Hamel, c’est soutenir la pensée d’un escroc.

    ~~

    Tariq Ramadan a une certaine renommée internationale. Connu dans beaucoup de pays au sein de la communauté musulmane et auprès des non musulmans.
    C’est là-dessus que le plan diabolique de Ian Hamel s’est bâti.

    ~~

    Ian Hamel a amadoué un large public pour promouvoir sa notoriété de journaliste corrompu, avec ses articles plutôt favorables à la Famille Ramadan.

    ~~

    Il a réussi à berner :
    – les sites Oumma.com, SaphirNews, etc.
    – les médias, les journaux, etc.
    – le public musulman et non musulman
    – ainsi que les personnalités connues et moins connues par Tariq Ramadan.

    ~~

    Cette première phase de manipulation achevée, Ian Hamel n’a trouvé aucune difficulté à brandir son pamphlet pour en faire la promotion comme s’il s’agissait de pain bénit.

    ~~

    Il est à noter, qu’aujourd’hui, les librairies et les points de ventes ne recommandent pas le livre d’escroquerie de Ian Hamel, mais ils en font la promotion dans un but uniquement commercial.

    ~~

    Quant aux sites Oumma.com et Saphirnews,
    “ils se doivent” de lui laisser une apparition publicitaire dans leurs sites puisque Ian Hamel, l’escroc de service a écrit des articles sur ces deux sites là.

    ~~

    Liens:

    Ian Hamel et sa biographie de Tariq Ramadan
    par Nicolas Lalande->http://elkalam.com/dossiers/dossiers.php?val=175_ian+hamel+sa+biographie+tariq+ramadan]

    – [Commentaires. Pourquoi Ian Hamel est-il un escroc ?

    ~~

  48. Bon courage à toi Tariq, quand tu prend la parole on est tous fier que quelqu’un représente aussi bien les musulmans. quand ils arrêteront de te diaboliser c’est que tu ne fera plus ton travail correctement. donc pour l’instant c’est parfait et encore bon courage

  49. BONJOUR
    J’ecris en période de ramadan pour un probleme grave que j’aimerai soumettre à TARIQ RAMADAN
    Je vis et suis née en FRANCE, d’origine arabo-malienne, actuellement j’ai fait l’objet de diffamations de personne de la communauté juive me faisant passer pour antisémite, humiliée par une procédure judiciare montée de toute pièce, je suis victime d’un racisme communautaire gravissimme.En effet, lors de la procédure judiciaire,la perquisition de mon domicile s’est faite en mon absence dans le logement par les forces de l’ordre, se trouvait sur ma table de chevet le livre sacré le CORAN.Bien évidemment mon linge de corps a été souillé.J ‘ai demandé une confrontation avec la personne ayant émis la diffamation à mon encontre, refusée.De là la juge d’instruction a royalement fait abus de pouvoir, je précise que je suis mère célibataire, elle nous expulse du domicile moi et mes enfant procède à un internement de 5 jours abusifs, j’ai subi des viols déguisés pour savoir si sexuellement parlant j’étais normale, isolée vous exécutez sans broncher en attendant que la vérité fasse surface, tout faux durant 5 ans elle a essayé de justifier de la procédure montée de toute pièce, rien, 5 ans délai royalement long pour une procédure en correctionnelle prenant partie de la personne diffamante, elle a fait des atteintes graves à mes enfants, notemment ma fille en lycée a passer son année scolaire en position de sans domicile fixe, la juge n’en a eu cure.J’ai trouvé une solution de depannage qui perdure elle reside séparée de moi et de soeur dansune famille musulmanne, une chambre à 400 euros de loyers moi gagnant le smic, car l’accession aux logements sociaux m’ont été bloqués.L ‘accession aux soins médicaux également, les médecins refusant de me soigner en évoquant des excuses débiles, un cancer depuis 5 ans sans soins sur le territoire, un abces par sabotage médical, car selon certain médecin je parle trop.5 ans de controle judiciaire abusif m’empechant de partir dans un pays etranger pour des soins médicaux.J’ai pris attache avec un avocat d’origine juive afin de montrer que je ne suis pas raciste, il s’est desisté refusant de prendre ma défense.J’ ai affaire à un véritable racisme communautaire juif.Mon grand père se nommant BENOIT je ne suis pas considérée comme française car une personne de cette communauté à déclaré que je parlais le petit nègre.Ayant eu contact avec la dite communauté me déclarant que je n’avais aucun echappatoire car j’ai le PREFET JACOB sur le dos donc que cela s’apparentait à une provocation au suicide manifeste: durant les contacts je précise que je sécurisais les rabbins informés du harcèlement de leur communauté en crevant de faim. Actuellement aucune date de procès, une volonté de la justice de couvrir le racisme communautaire, la personne m’ayant traité d’antisémite non inquiétée pour sa diffamation, quand la justice est raciale…

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X