Tweets récents

Main menu
Second Menu

  1. Salam à tous,
    Vérité incontournable qu’est l’altérité. Dieu ne nous-a-t-Il pas créé afin que nous nous entre-connaissions?

  2. Salam alaykoum wa rahmatoullahi wa baraktuhu,

    Barakallah o’fik cher frère et professeur Tariq Ramadan.
    _
    _Cette conférence était d’un contenu incroyablement riche, MachaAllah.
    Enormément de clarifications ont pu être apportées au niveau du débat citoyen quotidien.

    Cependant, arrivé à la moitié de la conférence, j’eu peur de ne voir aborder un sujet particulier. Lequel? Celui introduit par la soeur en toute, toute dernière minute, à savoir la Da’wa. Quel est à notre époque, notre rôle dans l’appel à l’islam? Quelles priorités doivent être mises en application pour faire émerger l’islam au sein de nos sociétés en occident sans toute fois l’imposer aux coeurs comme Allah ta’ala nous le rappelle.
    _
    _ Car en observant l’historie de notre religion, on peut constater que l’islam du point de vue modèle sociétale fut imposé – non pas la croyance – mais en terme de charia, par exemple, l’histoire de Rostom (perse)

    Nombreux jeunes et moins jeunes sont perdus par rapport au rôle de chacun à être un élément instaurateur de l’islam comme modèle premier.
    _
    Conclusion. Contribution et complémentarité de nos valeurs au sein des autres sociétés, ou bien, instauration de la charia sur le long terme et en harmonie tout en restant ouvert aux autres religions tel que cela fut le cas à l’époque du prophète Muhammad sallah ou alaii wa salam.
    _
    _ Si vous pouviez reprendre la fin de ce débat lors d’une prochaine conférence, je peux assurer que cela permettrait de clarifier ENORMEMENT d’interrogation au sein de la communauté! inshaAllah.
    _
    _ Barakallah’ofik pour tout votre travail, toute votre énergie. On ne vous oublie pas au fil des années. Que Allah ta’ala vous récompense et vous assiste.
    _
    _ Salam alaykoum wa rahmatoullahi ta’ala wa baraktuhu

    1. navré pour les fautes d’orthographe et de syntaxe, toujours du mal à me relire sur écran…

  3. Bonjour à tous,

    Pkoi n’avons nous pas la réponse total à la dernière question?plus de batterie?..lol
    C dommage la question était très intéressante..et la réponse je suppose aussi!

    quelqu ‘un pourrait m’en dire plus?

    Par avance merci

  4. Vous savez Monsieur, vivre avec l’autre et plus précisement l’autre qui est différent de notre communauté est chose difficile aujourd’hui en Occident, plus difficile que les siècles passés à cause des nouvelles tendances politiques occidentales. D’une part, parce que beaucoup de gens se méfient de l’autre, de la religion de l’autre,de la différence de l’autre. On vous donnera peut-être un temps, on vous sourira, vous prenderez le café, le thé, mais on reste toujours méfiant vis-à-vis de vous. Peut-être que je ne l’ai pas entendu, peut-être que vous l’avez omis, mais vivre avec l’autre c’est d’abord avoir confiance en l’autre. Ainsi , vous avez des occidentaux qui vont essayé de vous montrer qu’ils ne sont pas racistes,qu’ils aiment les noirs et les arabes etc, ceci pour donner une bonne image d’eux mais en restant méfiant. Or toute personne qui se méfie de vous(sens impersonnel), est une personne qui vous octroi une dangerosité, plus ou moins grande.De l’autre côté vous aurez aussi des arabes ou bien des noirs qui se voudront ouvert mais qui se méfient de l’autre différent.Et lorsqu’il est question de confiance ici, ce n’est pas la confiance privée, raconter ma vie, ce que je vis etc, car il appartient à chacun un droit de réserve mais la confiance mutuelle de la solidarité: reconnaitre les mêmes droits que l’on a pour l’autre, reconnaitre le principe d’égalité et de liberté que l’on a pour l’autre. J’ai le droit de porter des marinières, parceque c’est le principe de liberté de ma liberté; l’autre aussi devrait avoir le droit de se vêtir comme bon lui semble, foulard ou chapeau de paille etc.L’eglise a la construction qu’elle a toujours eux, le toît,l’édification qu’elle a toujours connu; les mosquées devraient aussi avoir l’édification qu’elles ont toujours eu, pourquoi leur enlever le minaret?
    Peut-être pour ne pas dire sûr, qu’il voudrait reconnaitre ce que l’on veut pour soi, on doit le vouloir à l’autre aussi. Et ç, je peux vous assurez que ça passe par un jihad(résistance) personnel à sa personne, et une réflexion longué et travaillée. C’est le sentiment de fraternité, que l’on trouve ds la devise républicaine. Vivre avec l’autre ce n’est pas essayer de stigmatiser l’autre à des fins racistes. Et quel est fort dommage de voir que l’autre reste toujours inaccepté par ceux qui gèrent leur propre pays, par ceux qui ont passé une partie de leur vie à étudier les notions et les traditions. Quel est dommage de voir pourtant que ces élus apprécient les pays de cet autre en vacances, mais ils apprécient pas cet autre chez eux. Quel est regrettable et grave de voir certains qui veulent la fermeture à une époque ou l’ouverture est indiscutable.Chose tellemnt absurde qu’elle parait venir d’aucune incompréhension de l’autre mais plutôt d’une volonté égoïste, du non partage et « du vouloir tout pour soi » et préciser ceci par une idéologie complétement frivole et dépravée, loin des vrais traditions du pays.En guise de conclusion,sans confiance la vie avec l’autre, soit-il différent ou proche de nous est une vie négative, incomplète. Cette confiance, c’est la mutualité avec l’autre, la solidarité et la fraternité.
    Enfin, Que Dieu fasse de nous Inchaalah, des tribus et des peuples reconnaissant les uns envers les autres comme étant du même jardin ou de la même espèce: Humain et plein d’humanité. Maa Salama

    1. Salam alaykoum @Creature de Dieu,

      Apparement vous n’avez – comme vous le proposez – pas dû entendre ce que le Docteur et frère Tariq Ramadan à expliqué.

      On ne peut aujourd’hui entrevoir le dialogue sans prendre en compte la dimension psychologique étant donné les peurs collectives et inconscientes qui règnent au sein de la société occidental, merci au médias, mais aussi et très probablement dû à notre manque de recule et d’acceptation que la peur des autres est légitime.
      _
      _ Tariq Ramadan explique et explicite également l’importance de montrer à l’Autre qu’il peut avoir confiance en nous et ce par notre présence au quotidien, afin que les peurs, les angoisses et préjugés finissent par s’estomper. Un processus de conscientisation et de mise en confiance qui devrait prendre quelques générations, car ces mêmes préjugés sont particulièrement ancré dans l’imaginaire. Ainsi, aider son prochain sur le terrain, dans le concret, dans le réel au jour de le jour et sur le long terme amènera inshaAllah à une compréhension effective.
      _
      _ Il y a quelques jours, j’ai aidé une femme d’origine latine à sortir son landau du métro, du visage étonné à ma proposition d’assistance, je reçu un magnifique sourire et profond « merci ». Voila ce à quoi Tariq Ramadan nous invite, ou a quoi il nous rappelle.

      _wa allahou ahlam
      _ Salam alaykoum

    2. Bien le bonjour,
      Merci mon frère pour cet éclaircissement, je n’ai pas fait attention à cette partie ou il parlait de la confiance avec l’autre.Maa salama

    3. au nom d’Allah, Le Miséricordieux,

      une conférence qui me parle, qui me touche…
      Je suis musulmane, mère et citoyenne française.
      La singularité et la différence, étonnamment, c’est en Tunisie, cet été, que je l’ai ressentie!
      On peut avoir la même couleur de peau, la même langue, la même religion, et se sentir totalement singulier, voire exclu.
      En France, la société qui nous entoure fait que nous nous questionnons, nous nous cherchons, nous nous remettons parfois en cause.
      Je ne me suis pas contentée de d’être muslulmane, j’ai fait en sorte de réaliser mon islam, au mieux, et c’est un long chemin.
      Lire, écouter des conférences, assister à des séminaires, m’écouter et m’affirmer , tout cela en vue d’être la plus honnête possible vis-à-vis de moi-même et de ma noble religion. Cela demande une exigence personnelle, et une certaine tolérance.
      En me rendant en Tunisie,et dans d’autres pays arabes, je me suis rendue compte que les musulmans intellectualisaient beaucoup moins leur appartenance à l’islam, et ne voyaient pas vraiment la nécessité ou l’urgence de se remettre en cause .
      Beaucoup de chose vues et entendues m’ont choquée. Beaucoup de laisser-aller et de choses révoltantes tolérées.
      Beaucoup de dérives banalisées. Et vous passez pour une naîve, qui croit encore à des idéaux vertueux! La franchise, le refus de relations hypocrites, la résistance face au matérialisme,le respect de la nature, l’exigence vis-à-vis de soi, le pardon, l’honnêteté intellectuelle, tout ce à quoi vous croyez et auquel vous êtes attaché ne semble pas faire partie de leurs priorités. Là-bas, c’est tout le contraire, c’est terre-à-terre…et c’est à vous faire perdre pied!
      Beaucoup de désillusions…des deux côtés!
      Ces hommes et ces femmes ont besoin d’intellectuels intègres comme vous, M. Ramadan, de pédagogues, de savants, car bien souvent c’est l’ignorance qui engendre les vices.
      Je suis très fière du peuple tunisien mais il aura besoin qu’on l’accompagne pour s’élever…

    4. Chère Soeur dans la Foi en Dieu,

      Les « anciennes » société européennes n’ont pas compris quand des musulmans sont venu qu’ils allaient rester… Et ne l’on pas encore compris.

      Les Musulmans qui sont venus ont évolués dans un monde qui leur est maintenant propre… Et se pausent des questions nouvelles qui sont semblable aux questions que nous, Chrétiens, nous posons aussi.

      J’imagine que dans le monde Musulman c’est la même chose les société établies ne se posent pas de question d’identité et rejettent les évolutions. (Si Dieu n’avait pas voulu une évolution, il l’aurait rendue impossible).

      Si tu es Musulmane de France, tu te poses des questions qui sont propres a ton entourage, a tes relations,… Et tu es donc singularisable par rapport aux Musulmans de Tunisie…

      Quand je dis que la faculté de théologie de l’Université Catholique de Louvain doit ouvrir une section de théologie Musulmane, les gens ne comprennent pas.

      Or la Foi dans le Dieu Unique est semblable et différente. Seule une connaissance de la recherche faite pas tous peut nous aider a faire pleinement connaissance avec Dieu.

      Si je suis vraiment Chrétien, je me sens plus proche de certain frères Musulmans que de certains autres Chrétiens. La Foi n’est pas dépendante du Messager, mais du Message.

      Quand ma mère reproche a Mr Ramadan de prêcher pour l’islam, elle ne voit pas que c’est un homme de foi, qui naturellement veut convertir ceux qu’il rencontre, qui naturellement cherche dans ses racines une explication aux questions du monde. Comme un Jésuite ou un Bonze …

      Seul Dieu peut nous donner la réponse ultime… Et nous, nous avons reçu quelques années pour nous poser des questions.

      Que la Paix de Jésus, de tous les prophètes, de tous ceux qui cherchent Dieu, soit avec toi,

      Bernard.

  5. Assalamou aleykoumou wa rahmatouLlahi ta’ala wa barackatouhou

    Très enrichissant, j’ai encore une fois apprécié, ton intervention, samedi dernier je me baladais sur les quai de seine (ce qui n’est franchement pas le lieu que je recommanderai, pour un samedi soir), et en regardant passer les péniches j’ai repensé au diner sur la péniche auquel tu étais sensé participer, dans le cadre de la reconstruction du centre tawhid, et je me disais que je n’y étais pas.

    J’aimerai tant te rencontrer mais je ne serai que dire, alors… ces jours ci j’apprends qu’en dehors du lien avec Dieu, rien n’est profitable, alors pourquoi chercher d’autres liens (comme cette envie de te rencontrer), je n’oubli pas mon humanité qui m’impose certains liens, lorsque je parle de lien avec Dieu, je veux dire agir en ayant conscience de sa proximité et de son intérêt pour ce que je suis et ce que je fais, je sais…, mais pourquoi suis-je si triste… je devrais me réjouir, mais…

    Je pensais ce matin au hadith du Prophète (pbAsl), celui dans lequel il recommande la patience à Yasser ainsi qu’a sa famille au moment où ils étaient persécutés, leur indiquant si ma mémoire est bonne que leur lieu de rendez-vous était les abords du bassin.

    Voila un rendez-vous fixé par quelqun que l’on aimerait tous rencontré, mais aimer n’est pas suffisant…

    Wa salamou.

    1. 2ème envois :

      Je trouve le discours de Tariq Ramadan très beau comme d’habitude :

      @anonyme :
      « J’aimerai tant te rencontrer mais je ne serai que dire… »

      Attention à ne pas idôlatrer Tariq ce n’est qu’un homme avec ses qualités et ses faiblesses….être triste de ne pas le rencontrer ?? ce n’est pas une rock star ; ne le starisons pas ; aimons notre prochain mais avec pudeur et distance !

      De plus, il n’a pas que ça à faire de rencontrer tous ceux qui le voudraient..
      Il donne suffisamment de son temps aux musulmans ; qu’il en garde pour son épouse et ses enfants tout de même..il lui faut repos et respect de sa vie de famille..il le mérite..

      Paix sur tous

  6. Assalâm ‘alaïkoum wa rahmatoullah,

    J’ai été peu réceptive à ce discours pourtant beau dans la forme. Je le trouve un peu naïf car un peu trop centré sur l’individu, le psychologique.
    La diversité voulue par Dieu est autant une source de richesse qu’une épreuve. Elle est l’école de l’humilité. Elle s’inscrit toujours dans un rapport de force qui implique que certaines cultures, certains idiomes, certaines couleurs de peau détiennent symboliquement plus de valeur que d’autres.
    Quand vous dites que tout le monde est un peu raciste, vous ne définissez même pas le racisme.
    La thématique traitée est importante. Mais les réponses apportées sont trop « angélique », très loin du quotidien, des rapports de force, de la volonté de suprémacie.

    La diversité de l’orientation sexuelle apparaît-elle aussi comme un défi source de richesse ou d’épreuve dans la perspective de Monsieur Ramadan ? Cette question n’est même pas soulevée alors même que les homosexuel-l-es musulman-e-s se réfèrent à la place centrale de la diversité en islam pour défendre leur légitimité dans le cadre de cette religion.

    Monsieur Ramadan préfère les pathologiser en recourant aux pires éléments de la pensée freudienne plutôt que de proposer un raisonnement un tant soit peu respectueux d’eux. Menaceraient-ils les évidences de Monsieur Ramadan ?
    Kugle, un savant musulman se revendiquant de l’homosexualité considère que la diversité des orientations sexuelles est voulue par Dieu. Que répond Monsieur Ramadan à cela ? Que le Dalalai Lama a dit que…Que l’homosexualité est une perversion ? Cela manque vraiment de consistance, est peu convainquant, manque de recul par rapport aux normes dominantes, aux idées reçues, aux évidences de mon point de vue.

    Que Dieu nous guide. Amîne

    1. SALAM

      @ CL
      Je suis de votre avis, je trouve que ce discours n’est pas très convaincant ni très approfondi.
      Concernant les références freudiennes, je conseille à T. Ramadan de lire le livre « le crépuscule d’une idole, l’affabulation freudienne » de Michel Onfray.

  7. Salamalaykoum

    C’est plutôt une conférence sur la psychologie concernant les rapports humains en général que les rapports humains face aux différentes confessions; je n’ai pas trop aimé les références à Freud qui sont d’eternelles théories uniquement basiques, par contre la référence aux « Fleurs du mal » de Charles Baudelaire est EXCELLENTE, mais trop brève.

  8. Salam AAlaykou,

    Je dois avouer que moi aussi je n’ai pas trouvé cette conférence très instructive, comme un discours qui se répète, rien de nouveau…

    Par contre j’ai aimé l’intervention du jeune garçon, cela donne de l’espoir…

    Salam AAlaykoum

  9. Merci de nous faire partager vos voyages. Comme cela fait plusieurs années que vous êtes absent dans notre région. J’aime à vous regarder sur vos vidéos très enrichissantes. Qu’Allah vous protège où que vous soyez.

  10. assalam alikoum

    Certaines personnes trouvent que cette conférence n’apporte rien de nouveau, que c’est répétitif…
    Les conférences à Tariq Ramadan ne sont pas à regarder comme des épisodes d’une série tv avec des nouveautés à quasiment chaque apparition.
    L’assimilation d’un sujet important comme celui-ci ce fait par l’effort sur la durée, personnellement je pense que nous avons encore besoin d’entendre des conférences comme celle là.

    assalam alikoum

    1. Vous avez entièrement raison. Par manque de réelle volonté – ou de courage – le gens attentent du sensationnel, de l’impulsif, « faut que ca claque!, du buzz, ils veulent des débats opposants des courants différents afin de trouver des réponses là où leur laxisme pour la recherche personnelle fait défaut.

      La pensé du Docteur et frère Tariq Ramadan implique une construction sur le long terme, un travail de raison, une vision globale, et non une méthodologie réactionnaire désabusée en mal de vivre impulsive et amputée.

      Certains frères et soeurs se lèvent pour l’instauration du Khilafat en Occident, eux au moins ont le courage de mettre en pratique leur volonté, mais d’autres préfèrent attendre, critiquent, condamnent sans jamais apporter un autre point de vue, généralement les mêmes qui digèrent leur repas devant un match de football, ou autre prison intellectuelle.

      Avoir recours à Sigmund Freud ou Charles Boudelaire peut avoir du bon comme du mouvais, les deux étaient drogués jusqu’à l’os, c’est d’ailleurs le cas de le dire pour Freud pour sa mâchoire. Baudelaire drogué pour un remédier à sa paresse existentielle et son manque de reconnaissance, caractéristiques qu’il finit par admettre… Mais ils ont apportés énormément; “ L’islam nous enseigne bien que ce qui est bon est à nous, ce qui est mauvais est à eux. Ce qui est bon on prend, ce qui est mauvais on leur laisse.”

      Unissons et travaillons, ensemble.

      Wa Allahou ahlam
      Salam alaykoum wa rahmatoullah

    2. L’instauration du Khilafa en Occident? Vous rêvez! Le calife déchu de 1924 n’était déjà qu’une potiche… Peut-être un symbole, mais sans aucun pouvoir politique. L’histoire est à connaître.

      Par contre, il est toujours temps de travailler à l’établissement de la responsabilité de l’homme dans ses actes sociaux.

      C’et le sens du travail de TR pour une participation citoyenne des musulmans (comme de tous).

    3. Voilà des gens qui n’ont d’autre créativité que de la nostalgie d’un passé révolu , mettez vous à jour chers amis et prennez le présent dans toutes ses réalités et ses défis .

    4. tout à fait d’accord avec toi Scorp –

      Et puis tant que l’on parle de respect, d’amour de Dieu et de tolérance c’est de toute façon une bouffée d’oxygène et un moment de réflexion sur son comportement et ceux qui nous entourent..

      moi j’ai trouvé cette conférence constructive et pleine de respect de l’autre.

      Salam

    5. bonjour je suis un étudiant sénégalais,et je partage votre avis que ces conférences sont trop enrichissantes et à vous qui jugent que c’est répétitives,je vous répond tout simplement à quoi vaut une vérité si elle évolue,se rétrécie,ou change de forme,elle reste unique,vivante,et non versatile quelque soit le temps ou l’endroit.Et les idées qu’il dégage dans ces conférences restent une vérité qui n’ont guère besoin d’évolution.
      assalamou alaykoum wa rahmatoula
      la illaha illa anta soubhanaka inni kountou minal zalimina

  11. Salam aleykoum,

    Mr Tariq ramadan j’aime beaucoup vos conférences, grâce à elles j’ai appris beaucoup sur l’Islam. Toutefois il y a dans certaines de vos conférences des références à des auteurs non croyants athées ou à des polythéistes, je ne comprends pas pourquoi vous faites références à de telles personnes et en quoi leurs enseignements seraient utiles à nous musulmans.

    1. assalam alikoum Esmahen

      Vous posez une question à Tariq Ramadan, je me permets de d’apporter une réponse (j’imagine parmi d’autres…) à votre question.

      Le fait de citer des auteurs non croyants ou tout simplement non musulmans fait parti du sujet même de la conférence.
      Nous musulmans devons reconnaitre les points en communs que l’ont a avec autrui, les valeurs prêchées par toutes les spiritualités existante, et même avec les personnes athées, il y a des notions, des valeurs qui sont universellement humaines, qui sont propres à l’humain!

      Nous devons être conscient de nos singularités mais ne pas construire qu’avec celles-ci, si nous nous replions sur nous même les chances que les non musulmans avec qui nous vivons nous mettent de « coté » sont largement favorisées.
      Exactement comme nous lorsqu’une personne ne fait pas d’effort pour connaitre l’islam et pourtant porte un mauvais jugement à l’encontre de notre religion. Naturellement on va moins l’apprécier que le non musulman qui est dans une démarche d’échanges, de dialogues, de compréhension et qui reconnait que l’islam n’est pas une religion violente, que ce n’est pas la religion uniquement des arabes, que ce n’est pas une religion qui cherche à s’imposer par la force mais par la beauté de sa morale et de son ouverture aux autres!
      En étant communautaire, forcement les gens « d’en face » donc dans ce cas là les non musulmans prennent peur et veulent faire barrage à tout ce qui est islamique…

      d’ailleurs il n’y aurai pas autant de conversion si l’islam était communautaire comme certains le souhaiteraient, comment vouloir faire connaitre l’islam aux non musulmans en restant 7/7, 24/24 qu’avec des musulmans? en s’engageant que dans des causes touchant les musulmans et musulmanes?

      assalam alikoum

  12. Salam,

    Je voulais simplement dire que au fond je vous entends bien et la surface aussi.

    Mais ce que je souhaiterai savoir au fond aussi, où ètes vous passez? Sincèrement cette abscence m’inquiète. J’espère que vous allez bien et que votre séjour au canada vous a été bénéfique et que vous êtes en bonne santé, sincèrement.

    Inchallah à bientôt.

    1. à Chaabi

      Vous voulez savoir où monsieur Ramadan est passé et son absence vous inquiète ? soyez un peu raisonnable, ce n’est pas votre papa et vous n’avez plus huit ans !

    2. Salam,

      Vous avez tout à fait raison, je suis bien plus agée que cela. Mais comment avez vous fait pour deviner?

      Salam

    3. @chaabi

      Vous pouvez regarder l’agenda de Tariq – il y a une série de conférence à Montréal du 07/09/2011 au 08/10/2011, donc il y est pour 1 mois environ mais je trouve également étrange car nous n’avons pas d’infos sur les thématiques des conférences et la modération ne répond pas à nos questionnements …

      Mais il n’y a pas de raison que Tariq n’aille pas bien peut-être souhaite t-il également se reposer…

      Salam

  13. Salem

    Très profonde cette conférence en sens et en idées professeur Tariq Ramadan..Merci beaucoup !

    L’autre se définit très variablement, pour certains soit des proches, parents, enfants, mari, caravane, peuples …et pour certains le soi devient l’autre à qui nous voulons comprendre ainsi vivre avec ..

    Je pense qu’il est facile pour un musulman arabe de vivre avec un autre autre que sa religion que celui de sa propre religion ..peut être l’arrogance, la morale, la sagesse qui manque, la non assurance ….ou par défaut absence de lecture et culture?

    Notre génération d’aujourd’hui est habituée à héberger l’autre exceptionnellement l’occident de façon total ou relative sachant que l’autre lui ignore particulièrement ce que nous somme autre pour lui ..

  14. Salam,

    La partie 5/9 apporte un grand enseignement, c’est humainement très enrichissement. Merci de mettre en ligne votre savoir Professeur.

    Salam.

  15. J’ai hâte de lire comment tu perçois la psychanalyse ,de plus en plus on l’entend dans tes analyses.

Leave a Reply to SalimCancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Leave a Reply to SalimCancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X