Main menu

L'appel au Jihâd 3/3

c) Pour un jihâd social …

Articles

L'appel au Jihâd 2/3

B- La réalité des conflit…

Articles

L'appel au Jihâd 1/3

Que n’a-t-on pas entendu …

Articles

La situation de la fem…

Sans doute est-ce dans ce…

Une

Qu’est-ce que la sharî…

La référence à la sharî’a…

Articles

L’organisation sociale…

Nous avons beaucoup insis…

Articles

La famille

On le sait pour l’avoir v…

Articles

L’individu

L’homme est d’abord un êt…

Articles

Horizons de l’Islam: e…

La vie sociale, politique…

Articles

Les droits de Dieu, la…

L’ensemble de la concepti…

Articles

La permission originel…

L’univers entier est l’œu…

Articles

Le Créateur et la géra…

Le dogme de l’islam, c’es…

Articles
«
»
Second Menu

2 commentaires - “Iqraa – Risalat Al Islam: « Religion et culture » Episode 68”

  1. Un message de sérénité,envers les éléments de la culture(ou autre « chose de la vie ») .
    Parmi ces éléments,des éléments peuvent enrichir « la bibliothèque intérieure » ou l’a « magnifier  »
    (bibliothèque fondé sur des valeurs justes ) et d’autres éléments peuvent l’appauvrir .
    comment réagir?
    sauf cas particulier qui heurte,
    avoir confiance en nos principes ,vigilance quand à l’apport éventuel ou la réduction éventuelle proposée par « la culture » ,
    savoir dire intérieurement ou extérieurement « avec lumière() ».
    Oui et comment réagir dans le cas où notre foi est faible ?
    Faut il se sauver en courant ?Pour ma part,j’essayerai de partir où mon cœur est rassuré.

    RECHERCHE D’EQUILIBRE:
    Pour ma part, »j’entends » parler d’équilibre (peut être que c’est une aspiration intérieure qui vient interagir avec ce que je comprends de vous)…
    Trouver la base pour vivre dans une « société idéal » c’est trouver la base permettant la coexistence des équilibres avec paix
    (l’ équilibre en nous ,l’équilibre avec ce qui m’entoure(ils sont liés,et La Vérité intervient))
    La coexistence des équilibres avec paix ne peut pas entrainer une trahison de mes principes car:
    « la trahison de ses principes  » impliquerait « le rapport de soi à soi n’est pas en paix » et
    « le rapport de soi à soi n’est pas en paix » impliquerait  » il ne peut avoir coexistence des équilibres avec paix »
    (encore faut-il ,c’est vrai ,avoir de l’amour pour ses principes)
    COMMENT TROUVER?
    Comme l’équilibre intérieur peut être poussé par l’âme et ses penchants,l’équilibre voulu peut être poussé au déséquilibre,
    d’où la nécessité de réguler ces flux par  » ce qui peut avoir autorité sur l’âme ».
    Qu’est ce qui peut avoir autorité sur l’âme ? La Foi?
    Dans l’acceptation de nos faiblesses humaines ,se trouve un espoir de l’équilibre.L’acceptation de nos faiblesses précède la libération ?
    Qu’en est-il de ce qui m’entoure.

    ON PEUT SE DIRE:
    « ce qui me fait trembler dans mes fondations a de quoi m’inquiéter;
    et naturellement ,j’ai à préserver mon équilibre en m’écartant de ce qu’on me propose. »
    Une question: Sur quoi reposent nos fondations?Quelles sont nos fondations?Sont elles à même de gérer l’équilibre espéré ?
    La foi ,est ce qui évite de faire trembler les fondations?
    La religion vient questionner la culture au nom de valeurs,enrichir et non dominer…
    Le religion n’est pas vu comme ce qui recouvre toute chose au sens propre?Elle intervient dans le rapport qu’a l’Homme avec les idées,les concepts…
    Elle le libère de ce penchant à s’emprisonner ,et faire de certaines idées ,des choses figées et intouchables.
    Elle aide à la réflexion qu’on peut se refuser par penchant.Elle aide à réguler aussi,les abus du questionnement ,lorsque ce questionnement est en contradiction avec les fondations ?
    Elle est vu comme ce qui permet de renouveler son regard ;
    elle propose le questionnement ,en gardant l’objectif de libérer l’Homme d’une certitude figée seulement pour apporter du positif ?Pour qu’elle puisse être une certitude qui interagit avec le vivant ?
    C’est une force purificatrice ,par permission de L’Unique.

  2. Espérons que l’effort collectif face à l’individualisme et à la vulgarisation de nos sociétés actuelles apporte un nouveau souffle à tout un chacun.
    Réconciliés avec la culture du partage originel à l’Islam, serein face à la critique et mature face aux concessions nécessaires à l’équilibre globale.
    A l’image de la lumière, blanche en apparence, elle se compose d’ondes électromagnétiques multicolores et dont le vert est la couleur centrale.
    Masha Allah

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X