Main menu

Université d’été CILE …

Nous sommes heureux de vo…

Articles

La question palestinie…

Claude-Henry du Bord: V…

Articles

NOUVEAU! Achetez les l…

Bonjour, Nous avons le…

Articles

Huffington Post: Au ca…

On ne peut pas vraiment…

Articles

Identité et métamorpho…

La métamorphose est un …

Articles

IIFE: Institut Islamiq…

Dans la continuité du sém…

Articles

L'intégration

Claude-Henry DU BORD : …

Articles

Une voie alternative

Claude-Henry du Bord:…

Articles

La femme

— Il me semble que nous…

Articles

La démocratie

Tariq RAMADAN: Il est…

Articles

Le langage

Tariq RAMADAN : Peut-êt…

Articles

La Turquie, l'Occident…

Il faut donc commencer pa…

Articles
«
»
Second Menu

60 commentaires - “Sakineh et Tariq Ramadan”

  1. Mince, j’ai signé une de ces pétitions pensant apporter de l’aide à notre soeur mais voila, ce me semble être un coup d’épée dans l’eau. Et ce sentiment d’impuissance qui se réveil. Prions, prions.

    1. La premiere chose à faire est de vérifier si la lapidation est appliqué en Iran. En l’occurence il me semble que non d’aprés certaines sources qui doivent être approfondie

    2. Bonsoir,

      J’ai trouvé ceci et sur la lapidation et sur son application en Iran

      I__ ref1: wikipedia stoning

      in the collected sayings of Mohammed and his followers, the hadith, it is mentioned many times; in the Sunni Sahih Bukhari, stoning is mandated by Mohammed at least 34 times.

      L’article mentionne que la lapidation est appliquée en Iran

      II_ ref2: wikipedia lapidation

      Selon Amnesty International, trois personnes ont été lapidées en 2006-2007, et en janvier 2008 neuf femmes et deux hommes condamnés à être lapidés attendaient l’exécution de leur peine[26].

      Les autorités iraniennes nient utiliser la peine de lapidation ou condamner des mineurs et considère cela comme de la propagande occidentale.

      J’ai tendance à croire plutôt Amnesty international le régime des Mollahs ayant montré le peu de cas qu’il faisait de la vie humaine

      Ce pays n’est pas une démocratie, les elections y étant truquées et le régime faisant tirer sur les maifestants

      Voilà mes trouvailles et mon opinion

  2. SobhânAllah, j’ai visionné cette vidéo par hasard ce matin juste après lfajr sur daily motion ollag et voici que peu de temps après elle est sur le site, macha’Allah. Sachez que je suis administrateur sur une page facebook qui se nomme « l’Oasis de l’excellence » qui compte à peu près 20000 fan, mais le nombre m’importe peu. Hier j’ai eu un très lourd débats, des attaques de tout les sens de certains frères suite à une de vos vidéos ou un de vos dire. Quoi qu’il en soit le niveau des attaques, je continuerai à transmettre votre savoir de la où je suis. Je me courberré jamais devant le mensonge de certains frère à votre encontre.

    Que Dieu vous garde.

  3. Salam,

    – Belle production , belle musique , … Bravo Ollag!

    – Une présentation PPS associée serait la bienvenue, si toutefois le site l’autorise.

    Merci beaucoup pour ces moments de lucidité

  4. Salam Alaykoum,

    MashaAllah, très bon rappel de la position du frère Tariq Ramadan sous une présentation très agréable.

    Soyez patient, endurant et persévérant, comme on peut le voir Tariq Ramdan, après de nombreuses années et de pressions – j’imagine des plus lourdes – sort en partie victorieux, il ne reste plus qu’une ouverture totale du dialogue au sein de la communauté, inshA’Allah, allahou ahlem

    1. salem
      Vous ne pouvez pas etre plus clair ! Nul n’est plus sourd que celui quine veut point entendre !
      Il faut abolir la peine de mort sous toutes ses formes et dans tous les pays !
      Est-il vrai qu’en islam , pour lapider une femme ,il faut que 4 temoins voient l’acte sexuel (pénétration)?
      Si cela est vrai , il serait bien de le rappeler afin qu’on arrete de diaboliser notre religion ,car 4 temoins qui assistent à la scene est quasi impossible !
      merci.

    2. C’est vrai. Mais il y a aussi l’aveu. Si vous tabassez la personne, elle finira par avouer…

      Cela dit vous avez raison, il serait judicieux de rappeler le fait qu’il faut quatre témoins (et semble-t-il que l’on ne puisse passer un fil entre le corps de l’homme et celui de la femme).

      Au temps du Prophète, la lapidation était la loi mosaïque (de Moïse). La façon dont le Prophète a présenté les choses semble aller dans le sens d’une intention d’éviter la la lapidation. Il a émis des conditions impossibles à réaliser. Il était difficile à l’époque de dire « je suis contre ». Mais sa position revient au même… Il faudrait parfois resituer les choses dans leur contexte historique, n’est-ce pas? (cf les disciplines des circonstances de la Révélation et des circonstancers des hadith).

    3. Salam,

      « Si vous tabassez la personne, elle finira par avouer… « 

      Oui, elle dira même, ce que l’autre veut entendre …Même si elle est innocente ..Sous la torture …
      Demandez aux flics, ils confirmeront …

    4. c’est bien ce que ma mere m’a dit ! pourtant elle est arrivée en France à l’age de 4 ans !
      « il faut que l’on ne puisse pas passer le fil entre le corps de l’homme et de la femme , et il faut 4 temoins  » merci de me le confirmer ! comme quoi on peut ne pas vivre dans un pays musulman et etre juste dans l’islam !

    5. oui c’est vrai. Verset dans ce sens dans sourate « la lumière » .

      Donc, la peine pour adultère est quasi impossible à appliquer!

    6. oui il faut quatre témoins de l’adultère, mais faut-il pour cela écouter sa religion, la LAPIDATION ne DEVRAIT PLUS EXISTER dans tous les PAYS, surtout que se sont les femmes qui sont VISEES les premières, moins les HOMMES et cette coutume qui veut que la femme soit enterrée jusqu’au cou afin de ne pas pouvoir sortir du TROU, mais l’homme lui n’est enterré que jusqu’à la TAILLE si DES FOIS IL POUVAIT S’EN SORTIR. Mais REVEILLEZ VOUS, ne vous laissez pas BERCER par des DISCOURS lénifiants, BATTEZ VOUS, AIMEZ QUI VOUS VOULEZ, personne ne donne à l’autre le droit DE PENSER

  5. Salam

    Le cas de Satineh fait mal au coeur…pour qui se prennnet ils pour décider de qui doit vivre et qui doit mourir…n’est ce pas Dieu qui en décide, n’est pas Dieu qui est le repetant le miséricordieux je suis triste ou va la vie…

    salam

  6. Des idées noires …Des idées qui ne m’encouragent pas à poursuivre …Les gens non plus …
    Toi qui a les mots qu’il faut, un remède pr moi ?

  7. salam

    monsieur Ramadan je comprends votre position en visionnant cette vidéo, cela fait des années que vous militer contre cela et vous avez débattu et voilà qu’aujourd’hui on stigmtise l’Iran en faisant signer une pétition pour les diaboiser ou sont les pétition d’intellectuels européens pour dénoncer le massacre palestien…je comprends votre position

  8. Salam,

    Très revendicateur depuis toujours. J’ai, du moins, retenu l’idée de semer des fleurs. Lol. Des roses de toutes les couleurs. Sourire.

    Fî amân-i-llâh.

    Salam.

  9. Assalamo 3laykom,

    Je vous remercie d’avoir lier l’affaire de Sakineh avec le massacre de Gaza. Ceux ou celles qui militent pour sauver Sakineh doivent le faire au sujet de tous les opprimés; particulièrement les palestiniens; sinon c’est l’hypocrisie les animent ou ont de la haine vis-à-vis de l’Iran peu importe l’affaire. SOYONS COHÉRENT.

    Que Dieu vous préserve,

  10. Bonsoir,

    Le sujet de la lapidation passionne actuellement enormement de personnes à travers la planète. Curieusement, tout le monde semble etablir un lien direct, faire une espece de correlation entre la lapidation et l’Islam, et vont même plus loin en en pensant que seules les femmes sont victimes de lapidation. Monsieur TR avait, face à Devilliers relevé tous ces amalgames et avait souligné l’ignorance de ceux qui attribuaient à l’Islam toutes les horreurs pour en faire une religion de la peur et de l’effroi.
    On oublie que la lapidation était la forme de torture et d’execution bien antérieure aux religions, y compris au Christianisme. Ce n’est pas une invention de l’Islam contrairement à ce que les esprits indigents veulent vehiculer comme idée ( la lapidation de doua khalil montre bien qu’ailleurs aussi la lapidation se pratique )
    Par ailleurs, la lapidation est pratiquée aussi bien pour l’homme que pour lafemme.

    En ce qui concerne le cas de cette femme « Sakineh », je ne comprends pas pourquoi le monde se reveille tout d’un coup alors qu’elle a été condamnée (si j’ai bien tout suivi) en 2006 )? Elle est accusée de complicité et le meurtrier où est-il ? Il est bien absent de tous les debats faits autour de cette triste affaire.
    Entre les coups de fouet, les menaces de pendaison au bout d’une grue, la lapidation, les interrogatoires à repetition, les années passees derrière les barreaux, la peur d’une execution imminente, l’etalage mediatique et l’exposition permanente de la vie et de la personne de Sakineh ne sont-ils pas suffisants pour calmer les esprits ? Ses enfants payent le prix fort aujourd’hui…

    J’aimerai qu’on m’explique où est la place du repentir dans le cas de cette femme ( même si on la dit innocente ) et un autre humain peut gracier cette pauvre femme et lui sauver la vie ?

    merci des reponses !

    1. « Elle est accusée de complicité et le meurtrier où est-il ? Il est bien absent de tous les debats faits autour de cette triste affaire. »
      Le meurtrier est également en prison, destiné à la même peine que Sakineh (peine capitale pour meurtre), mais les propagandistes ont décidé de ne parler que de Sakineh, car le meurtrier étant un homme, ça ne représente aucun intérêt dans leur quête de diabolisation de l’Iran.

  11. ماذا بعد الحق إلا الضلال
    وددت من الله لو كان المسلمون مثلك ايها الاخ الفاضل
    دمت لمسلمين سنداــ شكرا كثيرا لك

  12. Salem,
    Mr Ramadan, je partage entièrement votre point de vu concernant le moratoire, et on a fait tout une histoire concernant cette femme (à mon avis une autre anecdote pour diaboliser encore plus l’Iran en vue d’un projet futur contre ce pays). Mais ce que je trouve regrettable, c’est que tout le monde la défend. Si ce que disent les médias Iraniens a propos de cette femme est vrai, justice doit être rendu, on doit aussi condamner ses actes à elle qui sont complètement anti-islamiques (à la limite même criminelle). Je ne vois pas pourquoi cette femme doit être défendue alors qu’elle a fait du mal? Serait-ce possible d’être éclairé?
    Que Dieu vous donne la force de continuer votre noble mission.

  13. Le scandale Sakineh
    par Thierry Meyssan*

    L’essayiste Bernard-Henry Lévy et le président Nicolas Sarkozy ont mobilisé l’opinion publique française pour sauver de la lapidation une Iranienne accusée d’adultère. Submergés par leur émotion les Français n’ont pas pris le temps de vérifier cette imputation, jusqu’à ce que Dieudonné M’bala M’bala se rende à Téhéran. Sur place, il s’avère que tout est faux. Thierry Meyssan revient sur cette spectaculaire et bien imprudente manipulation.

    http://www.voltairenet.org/article166999.html

    1. Non, tout n’est pas faux. Je ne vois pas pourquoi Dieudonné fait confiance à un représentant officiel du pouvoir pour prétendtre connaître la réalité. Qu’il le rencontre, oui. Qu’il prenne pour argent comptant ce que l’on lui dit, non.
      _ Pour commencer, le régisme issu de la révolution de 79 a bien ré-isntauré la charia dans les affaires civiles. Donc, ce point là, précisément est faux. Je joins le lien dans le message suivant.

      De toute façon, BHL ou Dieudo instrumentalisent chacun à leur façon, pour des raisions idéologiques ou égotiques la question. Alors cherchons. J’ai déjà envoyé un lien sur les lapidations réellement recensées en Iran dans le forum de l’article Sakineh, les Roms et le Pakistan.
      F

    2. Voici un lien où vous trouverez le travail d’un chercheur en droit spécialiste de l’Iran. On voit que l’Iran bouge et qu’il faut sortir des caricatures à son sujet. Mais il est impossible de dire que les tribunaux ne sont pas régi par la charia. Dieudonné ne doit pas être le porte-parole du gouvernement iranien. Quant à BHL, je partage tout à fait les vues de TR à son propos.

      http://francoiseduthu.unblog.fr/tag/jai-ete-interessee-par/

      F

    3. Salam,

      – Merci pour ces précieux renseignements et ces liens qui remettent la question des droits humains en Iran dans leur vrai contexte.

      – Des loups sont présentés sous la forme d’agneaux et certains agneaux prennent la forme de «loups perfides» dans des médias et certaines bouches….

      – Merci beaucoup F_

  14. Comment precher la pluralité à l’ére des manupilations de masse des masse.On parle pas aux aveugles des couleurs !

    Voici un article sur l’affire Sakineh,et qui merite d’être lu pour mesurer la propagande,grossiére et stupide,qui peut reuissir.Mais ce n’est pas étonnat,on est dans un  » siécle stupide « .

    Le scandale Sakineh :
    « L’essayiste Bernard-Henry Lévy et le président Nicolas Sarkozy ont mobilisé l’opinion publique française pour sauver de la lapidation une Iranienne accusée d’adultère. Submergés par leur émotion les Français n’ont pas pris le temps de vérifier cette imputation, jusqu’à ce que Dieudonné M’bala M’bala se rende à Téhéran. Sur place, il s’avère que tout est faux. Thierry Meyssan revient sur cette spectaculaire et bien imprudente manipulation.

    1. Cette dame n’a pas été jugée pour adultère, mais pour meurtre. Au demeurant, il n’est pas prononcé en Iran de condamnation pour adultère. Plutôt que d’abroger cette incrimination, la loi a stipulé des conditions d’établissement des faits qui ne peuvent être réunies. Il faut que quatre personnes en aient été témoins au même moment [3]

    2. La République islamique ne reconnaît pas la Sharia, mais exclusivement la loi civile votée par les représentants du peuple au sein du Parlement.

    3. Mme Mohammadi-Ashtiani a drogué son mari et l’a fait tuer durant son sommeil par son amant, Issa Tahéri. Elle et son complice ont été jugés en première et seconde instance. Les « amants diaboliques » ont été condamnés à mort en première et seconde instance. La Cour n’a pas établi de discrimination selon le sexe des accusés. Il est à noter que, dans l’acte d’accusation, le relation intime des meurtriers n’est pas évoquée, précisément parce qu’elle n’est pas prouvable en droit iranien, même si elle est rapportée comme certaine par des proches.

    6. Me Javid Houstan Kian, qui est présenté comme l’avocat de Mme Mohammadi-Ashtiani, est un imposteur. Il est lié au fils de la prévenue, mais n’a jamais eu de mandat de cette dame et n’a jamais eu de contact avec elle. Il est membre des Moujahidines du Peuple, une organisation terroriste protégée par Israel et les néconservateurs [4].

    7. Le fils de la prévenue vit normalement à Tabriz. Il peut s’exprimer sans entraves et téléphone fréquemment à M. Lévy pour maudire son pays, ce qui illustre le caractère libre et démocratique de son gouvernement  »

    L’article tout entier sur le lien ci-dessous :
    Le scandale Sakineh :
    http://www.voltairenet.org/article1

  15. ESSALAM ALEIKOUM
    D’abord je souhaite Aid SAID à toutes les musulmanes et tout les musulmans et paix et prospérité à tout nos frères dans l’humanité sans distinction de couleur ou de religion.
    Pour revenir au sujet de Sakineh je prie ALLAH pour qu’elle soit épargnée et puisse revenir vers sa famille et vivre en paix .Le problème de la femme en « terre d’Islam » nécessite plus qu’une pétition ,et le wahabisme qui est à l’origine du terrorisme à travers le monde doit être combattu par nos sociétés musulmanes car le wahabisme est un cancer qui gangrène nos société .Comment une religion qui est embrassée par plus d’un milliard de croyants à travers le monde ,pourrait être réduite à une simple tradition « bédouine » du désert du golf qui n’a aucune relation avec les principes directeurs du CORAN pourquoi ces oulamas ouahabites n’ouvrent pas de débats sur les vraies problèmes de la société ,avec des intellectuels tels que MR TARIK RAMADHAN , WOUSOUF EL GARADHAOUI ,ou AMROU EL KHALED ,je voudrai bien voire un débat télévisé à EL DJAZERA qui se dit impartiale ,inviter des oulamas des différents horizons et nous montrer sur quel pied danser comme dit le proverbe car on en a marre de voire le double discours des médiats wahabites car aujourd’hui les pensées évolues vite , l’information est vérifiable et sa fiabilité vulnérable comme dit le proverbe ‘ »limane tahki zabourek ya Daoud »(aleihi essalam)(à qui tu récites ton livre oh DAVID » (bénédiction sur lui).Les musulmanes quant à elles doivent se mobiliser car Sakineh est une musulmanes et ce sont ces dernières qui doivent agir en premier car l’indignation des non musulmanes me fait rougir et j’ai honte de voire nos soeurs se taire lorsque l’une d’elles est conduite vers l’échafaud ,je lance un appel à ces femmes qui se disent musulmanes de refuser toutes les traditions qui ne sont pas conformes aux principes de l’Islam .Ces traditions ont vidé l’ISLAM de ces principes de justice d’égalité ,du respect mutuel,et de dignité de la personne .Mes soeurs réveillez vous car les hommes n’ont pas envie de vous aider de peur de perdre leur statut jusqu’à quand on va assister à des procès de « SAKINEH » défendez- vous participez à la vie politique défendez vos droits à la parité dans la gestion du pays, car ALLAH vous a donné les mêmes droits que ceux attribués aux hommes et je ne vois aucune issue à vos problèmes que vous- même car les hommes sont malins , vous n’allez pas avoir de faveur tant que vous faites pitié et vous résigner à conquérir les foyer faisant le plaisir inconditionnel des hommes et sentir les odeurs de cuisines ,les hommes ne vous donneront que des miettes battez -vous et vous vivrez IN CHAALLAH dans la dignité . ESSALAM ALEIKOUM

    1. C’est stratégique tout ça, la plupart des mouvements terroristes et les coups d’Etat sont organisés et financés par des gouvernements occidentaux (à commencer par l’administration américaine, et les gouvernements européens sont complices) pour renverser des chefs d’autres pays quand ces derniers ne se plient pas aux 4 volontés de l’impérialisme américain et des sionistes. Et la cible actuelle est l’Iran car Ahmadinejad refuse de vendre les ressources de son pays aux sionistes (tout comme ça a été le cas pour Chavez au Vénézuela)… c’est d’ailleurs pour cela qu’ils lui ont collé un embargo.

      La propagande par la peur, c’est un outil qui marche malheureusement sur beaucoup de monde, surtout avec tous ces média mensonges.

      Le jour où les gens ne se monteront plus les uns contre les autres, les sionistes auront perdu, car la paix entre nous tous ne pourra plus légitimer la moindre intervention de leur part et leur plan s’effondrera.

      Je ne suis pas musulman, mais cela fait belle lurette que je n’ai plus confiance en nos médias et donc leur diabolisation de l’islam n’a aucun effet sur moi, car j’ai compris leur système écoeurant. Les musulman(e)s que je connais n’ont rien à voir avec ce qu’on nous montre dans les médias (même si je sais qu’il existe des obscurantistes dans toutes les religions, il n’appartient qu’à nous de ne pas faire d’amalgame).

      Que la paix soit notre force.

    1. Dieudonné se rend au ministère de la justice. On lui dit qu’il n’y a plus de lapidations depuis 1989. Ceci est FAUX:

      http://storage.canalblog.com/45/33/621650/55890766.doc

      (ce document paraît documenté sérieusement)

      Ce n’est pas parce que BHL instrumentalise une cause (la preuve en est qu’il se bat pour UNE personne alors qu’il y a 24 personnes en attente d’exécution par lapidation), que Dieudonné est tout beau tout gentil.

      On aimerait bien avoir un héros pourpourfendre BHL parfois… Mais il ne faut pas rêver. Ce n’est pas Dieudonné.

      F

    1. Salam,

      – Je ne donne pas plus de crédit aux paroles de cet » attaché culturel »-Traduction en langage non diplomatique: Haut fonctionnaire des renseignements (donc désinformation) militaires – qu’a celui des représentants sionistes (par définition) de l’ambassade d’Israel à Paris.

      – Le compte à rebours de la destruction de l’Iran a bien commencé malgré plusieurs reports, et une catastrophe semble toute proche… embrasant aussi le Liban et la Syrie.. Puisse Dieu faire taire les « tambours de la guerre » …en faisant la lumière sur les commanditaires des démolitions du 11 Septembre. Amen!

    1. Ai-je bien entendu? Dieudonné compare les juifs d’aujourd’hui à ceux qui ont trahi le Christ! Il y a tout de même plus de 2000 ans d’histoire? Et la grande libération mondiale par Amanehjad me laisse perplexe…

      MV

  16. En France, On est bouleversé et completement saisi par ce qui se passe ailleurs . Qui trouvera le temps de s’emouvoir de ce qui se passe à France Telecom ? AUCUNE PETITION ,aucun battement de cils pour ces gens aux abois qui se donnent la mort par desespoir…

    Comment devenir un bon « petitionnaire » ?

  17. Teresa n’a pas la chance de Sakineh

    23 Septembre 2010

    Le cas de ces deux femmes dévoile toute la «charité humaine» d’une élite issue de la mondialisation pour qui l’exécution d’une malade mentale est moins «intéressante» qu’une lapidation.

    Cette semaine c’est sur le sort d’une Américaine que nous allons vous entretenir. Elle s’appelle Teresa Lewis. Elle a 40 ans. Condamnée à mort dans l’Etat de Virginie, elle doit être exécutée aujourd’hui. Elle est reconnue coupable d’avoir commandité l’assassinat de son mari et de son beau-fils. L’adultère y est aussi. Les deux hommes qui ont rempli le «contrat» s’en sortent mieux qu’elle. Ils ont été condamnés à la prison à perpétuité. Des experts avancent que Teresa est à la limite du retard mental après avoir mesuré son quotient intellectuel à 72. La loi américaine reconnaît la déficience mentale à 70. Elle doit perdre la vie avec ses deux points de trop. C’est en Amérique que cela se passe. Cette affaire ne vous rappelle rien? Bien sûr que si! A une virgule près, c’est l’histoire de Sakineh Mohamadi Ashtiani, cette Iranienne de 43 ans qui aurait été condamnée à mort pour avoir commandité, elle aussi, le meurtre de son mari. Il est également question d’adultère. La justice iranienne aurait renoncé à la peine capitale et il ne s’agirait plus que d’une condamnation à la lapidation. Il n’empêche, tous les ténors de la bonne conscience occidentale se sont mobilisés aux Etats-Unis, en Europe, Amnesty International, Human Rights Watch et d’autres ONG de «défense des droits humains» pour sauver Sakineh de la «barbarie». Tous les médias ont été appelés en renfort pour la «noble» cause. Il ne s’agit pas pour nous de juger Sakineh ou Teresa. Mais comment pourrait-on ne pas relever la différence de «compassion» que peuvent susciter deux femmes accusées pour des actes similaires par le seul fait qu’ils ont été commis dans deux pays différents. Comment pourrait-on ne pas reprocher à un Bernard-Henri Levy ou à un Marek Halter, ces deux principaux pilotes de la campagne organisée pour sauver Sakineh, de n’avoir aucune pitié pour Teresa? Mais surtout comment ne pas surprendre la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, qui n’ a pas hésité à mêler sa voix aux «samaritains» en demandant aux dirigeants iraniens d’épargner Sakineh sans avoir la moindre pensée pour Teresa Lewis, sa compatriote qui va être exécutée alors qu’elle est «à peine capable de faire ses courses» d’après les experts?
    Dans quel monde vivons-nous? Le cas de ces deux femmes dévoile toute la «charité humaine» d’une certaine élite enfantée par la mondialisation. D’une élite pour qui l’exécution d’une malade mentale est moins «intéressante» qu’une lapidation. Qu’en réalité ces mêmes élites nous donnent aujourd’hui la preuve que la condition féminine est leur dernier souci.
    Tout comme la notion de justice qui change au gré du pays où elle est rendue.
    Mais alors, diriez-vous, comment avons-nous appris que Teresa doit être exécutée aujourd’hui en Virginie? Juste un petit papier dans le quotidien français Le Figaro dans son édition d’hier. Un papier qui sonne comme un alibi du genre: «Vous voyez, nous on parle de tout et de tous.» En oubliant que personne n’est dupe. Tout le monde sait faire la différence entre une info rapportée pour faire bonne mesure et un tapage médiatique orchestré au service d’une propagande. Parfaitement, car le cas de Sakineh permet de diaboliser l’Islam en général et l’Iran en particulier. Teresa n’a pas cette «chance», elle qui va être exécutée par un grand pays ami et allié inconditionnel des marionnettistes patentés.
    Notre voix ne sera d’aucun secours ni pour Sakineh et encore moins pour Teresa. Nous le savons, mais cela ne suffit pas pour nous décourager et exprimer notre révolte contre ce qui est humainement inadmissible. Teresa devra être exécutée en principe par injection. Le gouverneur de l’Etat de Virginie lui a refusé la grâce. Sa seule chance réside dans la pénurie des injections de la mort dont la livraison aux prisons ne pourra reprendre qu’en 2011 selon le laboratoire américain qui les fabrique. Si la prison où se trouve Teresa ne trouve pas un ancien flacon qui «traîne» dans les armoires, la condamnée pourrait avoir quelques mois encore à vivre. Suffiront-ils pour voir le cas Teresa «intégré» à celui de Sakineh dans la partition jouée par BHL et consorts?

    Zouhir MEBARKI->http://www.lexpressiondz.com/chron/2010-09-23/9/3556.html]

    VIDEOS

    -[Virginia Woman To Receive Death Penalty->http://www.youtube.com/watch?v=sMnLDHiGXRU]

    -[La marionnette de Drancy dirigée par BHL->http://www.dailymotion.com/video/xewydj_la-marionnette-de-drancy-dirigee-pa_news]

    -[BHL the saviour of Iran ->http://www.youtube.com/watch?v=wU4zQZuEFXA]
    N.B. La description de la lapidation faite par BHL dans la vidéo ci-dessus s’apprête très bien avec l’image ci-dessous :

    Oui, Israël tue par lapidation ===> [ici->http://membres.multimania.fr/wotraceafg/gaza_holo.jpg]

    [Teresa Lewis given lethal injection despite protests over low IQ->http://www.guardian.co.uk/world/2010/sep/24/teresa-lewis-lethal-injection-virginia]

    Lewis, convicted of plotting to kill her husband and stepson, dies at Greensville Correctional Centre in Virginia

    Teresa Lewis, a 41-year-old who was judged to have an IQ of 72, was the first woman to be executed in Virginia since 1912.

    [http://www.guardian.co.uk/world/2010/sep/24/teresa-lewis-lethal-injection-virginia

    R.I.P.

  18. ◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦

    A PROPOS DE SAKINEH ET DE TERESA

    L’imposture scandaleuse de BHL

    ◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦◦

    27 septembre 2010

    «Demain, grâce à vous, la justice française ne sera plus une justice qui tue. Demain, grâce à vous, il n’y aura plus pour notre honte commune, des exécutions furtives, à l’aube, sous le dais noir, dans les prisons françaises. Demain, c’est l’abolition.»
    Robert Badinter (Discours à l’Assemblée française 1981)

    __

    Βelles paroles en vérité contre la peine de mort si elles étaient appliquées à tous les humains ! «L’affaire Sakineh» a défrayé la chronique pendant cet été et a tenu en haleine les biens-pensants occidentaux qui, comme un seul homme, avec une indignation rarement aussi sélective, se sont autoproclamés les défenseurs de la cause de Sakineh coupable en Iran à la fois du meurtre de son mari et de relations illégales. Le hérault «sans peur et sans reproche, défenseur de la veuve et de ses deux orphelins, est Bernard-Henry Lévy (BHL) a trompé tout le monde, en tout cas celles et ceux qui lui ont fait confiance en signant la pétition contre la sentence de la justice iranienne. La peine de mort par lapidation.
    Concomitamment, une autre affaire pratiquement similaire en tout point avec la même ancienneté est la condamnation à mort de Theresa Lewis déficiente mentale aux Etats-Unis. Aucun média européen n’en a parlé, aucun Bernard-Henry Lévy n’en a parlé, pas l’ombre d’une Elisabeth Badinter [si prompte à diaboliser l’Islam], d’un Alain Finkielkraut voire d’un Alexander Adler. Pire, à l’échelle officielle européenne ou même américaine, c’est le silence total concernant Theresa. Rien à voir avec la réaction d’Hillary Clinton qui dit «réagir en tant que femme» dans l’affaire de Sakineh. Aucune réaction de la part du gouvernement français, aussi bien du président que du ministre des Affaires étrangères qui, dans le cas Sakineh, proposait d’en débattre au Conseil de l’Union européenne.
    Est-ce à dire que la cause de Sakineh est plus noble que celle de Teresa? Pourtant, dans les deux cas, le verdict est le même? Pourquoi avoir laissé Theresa être exécutée? Imaginez Theresa et ses derniers instants. «Pour la première fois, écrit Constance Jame, depuis 1912, la Virginie a exécuté une femme. Teresa Lewis, qui a commandité en 2002 l’assassinat de son mari et de son beau-fils, a été tuée par injection létale. Le décès a été prononcé à 21h13 locales à la prison de Greensville. Les derniers mots de Lewis avaient été de demander pardon Des journalistes ayant assisté à l’injection mortelle ont indiqué que Lewis semblait «nerveuse» et «effrayée» en entrant dans la salle où s’est déroulée l’exécution. Si l’affaire a fait grand bruit aux Etats-Unis, c’est surtout, parce que Teresa Lewis souffrait de graves difficultés d’apprentissage qui faisaient d’elle une quasidéficiente mentale et jettent le doute sur sa responsabilité au moment des faits.» (1)

    La technique BHL
    A l’évidence, ce qui intéresse BHL,véritable Panurge et ses «moutons», c’est comment porter tort à l’Iran, préparer l’opinion, diaboliser l’Islam, en un mot, faire le lit d’une légitimation d’une intervention en Iran pour le plus grand bien d’Israël.Nous allons tenter de comprendre la mécanique diabolique des intellectuels sionistes. Thierry Meyssan décrit le «complot» ourdi par BHL. Ecoutons-le: «Récemment, l’essayiste Bernard-Henri Levy a alerté l’opinion publique sur le cas de Sakineh Mohammadi-Ashtiani.Il a lancé une pétition sur Internet pour faire pression sur les autorités iraniennes et leur demander de renoncer à cette barbarie. L’essayiste concentre ses attaques sur le mode d’exécution. Il écrit: «Pourquoi la lapidation ?? N’y a-t-il pas, en Iran, d’autres manières de donner la mort ?? Parce que c’est la plus abominable de toutes. Parce que cet attentat contre le visage, ce pilonnage de pierres sur un visage innocent et nu, ce raffinement de cruauté qui va jusqu’à codifier la taille des cailloux pour s’assurer que la victime souffre longtemps, sont un concentré rare d’inhumanité et de barbarie.» Le président Sarkozy a confirmé les informations de M.Lévy lors de la conférence annuelle des ambassadeurs de France A l’issue de son discours, il a déclaré que la condamnée était désormais «sous la responsabilité de la France». Rapidement, de nombreuses associations et personnalités se sont jointes à ce mouvement et plus de 140 000 signatures ont été réunies. Le Premier ministre François Fillon est venu sur le plateau du principal journal de la télévision publique pour manifester son émotion et sa solidarité avec Sakineh, «notre soeur à tous». Tandis que l’ex-secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme, Rama Yade, affirmait que la France faisait désormais de ce cas une «affaire personnelle»».
    «Ayant à son tour signé cette pétition, le leader du Parti antisioniste, Dieudonné M’bala M’bala, a été reçu par Ali Zadeh, vice-président du Conseil de la magistrature et porte-parole du ministère de la Justice. L’entretien aura été un modèle du genre. M.Zadeh se demandant si son interlocuteur, humoriste de profession, ne se moquait pas de lui en lui rapportant ses craintes. Tandis que M.M’bala M’bala se faisait répéter plusieurs fois les réponses à ses questions tant il avait du mal à croire avoir été manipulé à ce point. Succédant à la dictature du Shah Reza Pahlevi, la République islamique s’est avant toute chose préoccupée de mettre fin à l’arbitraire et d’instaurer un état de droit le plus rigoureux possible. (..) Le système judiciaire offre donc des garanties bien supérieures à celles des juridictions françaises, et les erreurs y sont beaucoup moins fréquentes. Cependant, les condamnations ont conservé une dureté particulière. Le pays applique notamment la peine de mort. Plutôt que de diminuer le quantum des peines, la République islamique a choisi d’en limiter l’application. Le pardon des victimes, ou de leurs familles, suffit à annuler l’exécution des peines. Du fait de cette disposition et de son usage massif, il n’existe pas de grâce présidentielle. La peine capitale est souvent prononcée, mais très rarement appliquée. Le système judiciaire pose un délai d’environ cinq ans entre le prononcé du jugement et son exécution dans l’espoir que la famille de la victime accordera son pardon et que le condamné sera ainsi gracié et immédiatement libéré. Dans le cas Sakineh, toutes les informations diffusées par Bernard-Henry Lévy et confirmées par Nicolas Sarkozy sont fausses. Cette dame n’a pas été jugée pour adultère, mais pour meurtre. (…) La lapidation, qui était en vigueur sous le régime du Shah, et encore quelques années après son renversement, a été abolie par la Révolution islamique. Indigné par les assertions de Bernard-Henry Lévy et Nicolas Sarkozy, le vice-président du Conseil iranien de la magistrature a déclaré à Dieudonné M’bala M’bala qu’il mettait au défi ces personnalités sionistes de trouver un texte de loi iranien contemporain qui prévoit la lapidation.(…) En définitive, rien, absolument rien de la version Lévy-Sarkozy de l’histoire de Mme Sakineh Mohammadi-Ashtiani, n’est vrai. Peut-être Bernard-Henry Lévy a-t-il relayé de bonne foi des imputations fausses qui servaient sa croisade anti-iranienne. Le président Nicolas Sarkozy ne peut invoquer quant à lui la négligence. Le service diplomatique français, le plus prestigieux du monde, lui a certainement adressé tous les rapports utiles. C’est donc délibérément qu’il a menti à l’opinion publique française»(2)
    On comprend sans peine que le président Ahmadinejad, outré par ces comportements ait dénoncé le «silence des médias» sur le cas de Teresa Lewis, comparant sa situation à celle de l’Iranienne Sakineh. «Selon une enquête, 3 millions sept cent mille pages ont été publiées sur Internet à propos de Sakineh Ashtiani dont le dossier est toujours en cours d’examen, et il y a une vaste campagne de presse contre l’Iran. Mais personne ne proteste contre l’exécution de Mme Lewis», a souligné M.Ahmadinejad; s’agissant de la peine de mort, il faut savoir que même les Etats abolitionnistes n’ont jamais renoncé à la peine de sûreté extrême. Pour le droit commun, ce sont tout simplement des exécutions extrajudiciaires en prison (taux de suicide élevé, homicides et mauvais traitements entre détenus, maladies mal soignées…). Enfin, selon des chiffres d’Amnesty International, 1 224 personnes se sont vues ôter tout aussi la vie, aux Etats-Unis, depuis 1977.

    Sakineh, une nouvelle Jila Izadi ?
    L’affaire Sakineh qui est une «manipulation à grande échelle» par BHL qui sait bien où il va, rappelle l’affaire Jila Izadi, une jeune iranienne de 13 ans condamnée à mort par lapidation. Une campagne médiatique lancée en grande pompe et qui avait fait grand bruit à l’époque suite à la pétition rédigée par Mme Badinter, et Fadela Amara publiée par le journal ELLE (édition du 25 octobre 2004): «Jila Izadi, une enfant de 13 ans, vient d’être condamnée à la peine de mort par lapidation. Son crime: elle aurait eu des relations avec son frère âgé de 15 ans. Cette ignominie se passe à Marivan, une ville du Kurdistan iranien. (…) Nous savons aujourd’hui que seule une très forte mobilisation, internationale peut réussir parfois à stopper une exécution capitale. C’est pourquoi nous supplions les défenseurs des droits des enfants, les militants de l’abolition de la peine de mort et tous les démocrates horrifiés par ces crimes d’écrire cette seule phrase, par lettre ou courriel signé de son nom:«Non à la lapidation de Jila Izadi, une enfant de 13 ans.» De la rapidité et de l’ampleur de nos protestations dépend sa survie.» Parmi les signataires de cette pétition, figuraient les noms de BHL (l’auteur de la nouvelle pétition version 2010), Ségolène Royal, Frédéric Mitterand, Alain Finkielkraut; les mêmes qui sont aujourd’hui mentionnés dans la pétition 2010 pour sauver «Sakineh».
    Or, quelques semaines plus tard, le Quai d’Orsay nous apprenait qu’il n’y avait pas de fillette de 13 ans condamnée à la lapidation en Iran. Dans ses points de presse relayés sur le site officiel…diplomatie.gouv.fr, le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères démentait les informations sur la condamnation à la lapidation de Jila Izadi, petite iranienne de 13 ans. «Nous avons immédiatement vérifié à travers notre ambassade et en liaison avec la Présidence de l’Union européenne, qui a demandé des informations aux autorités iraniennes à ce sujet. Il est apparu que l’information était inexacte. Cette condamnation à la lapidation, n’a jamais été prononcée».Tous ceux qui ont relayé cette information avaient donc menti…(3)
    Suite à ces déclarations, au communiqué de l’ambassade de France en Iran, l’affaire disparaît subitement du paysage médiatique…Plus rien! Qu’est-t-elle devenue? A- t-elle été lapidée? Il faudra attendre un petit communiqué publié en janvier 2005 sur Internet (plus sur ELLE par contre) pour savoir que Jila Izadi a été sauvée de la barbarie de l’Islam. Aucun média n’a fait circuler le démenti du Quay d’Orsay et de l’ambassadeur d’Iran en France…Aujourd’hui, Sakineh risque-t-elle véritablement la lapidation comme l’affirme BHL dans sa pétition «signée en grande pompe par ses fidèles´´».(4)
    On savait, début juillet, par les autorités iraniennes que Sakineh ne sera pas lapidée, BHL était parfaitement au courant. Cela ne l’a pas empêché de continuer à mentir avec même l’aide d’Avaaz International qui s’est mobilisé pour cette «noble cause». Le témoignage suivant,véritable cri du coeur,résume avec des mots simples, le marchandage macabre de BHL. Ecoutons-le: «Aidez-moi, je cherche à contacter de toute urgence Bernard-Henri Levy. L’heure est grave, la vie d’une femme en dépend. Non pas Sakineh une autre femme…Je viens d’apprendre avec douleur, que dis-je, consternation qu’une femme Teresa Lewis allait être exécutée aujourd’hui aux États-Unis dans l’État de Virginie. Je suis persuadée que notre BHL et sa cohorte d’intellectuels bien-pensants, élites de notre nation n’ont pas été informés de ce drame qui va mettre à mort une femme dont la déficience mentale est avérée. (…) Alors, moi je veux comprendre tout comme M.Mahmoud Ahmadinejad, pourquoi existe-t-il une différence de traitement médiatique. (…) La mort serait-elle plus douce chez nos amis américains, plus juste et méritée? La barbarie ne saurait-elle concerner que l’Iran ou tout pays islamique? Je veux que l’on m’explique pourquoi une vie n’est pas égale à une autre vie? Pourquoi Sakineh déchaîne tant de passion, tant de déferlement médiatique, tant de révolte auprès du gouvernement iranien et que l’on fait silence radio pour Teresa Lewis? Pourrait-on imaginer que BHL ne monte au créneau uniquement quand il s’agit de taper sur l’Iran, grand ennemi d’Israël? Pourrait-on imaginer que la vie d’êtres humains ne soit qu’un outil pour gérer sa carrière? A toi Teresa, toute criminelle que tu puisses être, (tout comme Sakineh qui a été accusée de complicité de meurtre), je te dédie ce billet. Ta déficience mentale n’a pas été jugée par BHL digne d’intérêt. Ta vie pour BHL ne vaut rien, l’imposture de ce pseudo-philosophe dévoilée (se rappeler ses nombreux mensonges, entre autres ses soi-disant rencontres avec Massoud). Tu n’es pas Sakineh, tu n’es pas Roman Polanski ni le soldat Shalit. BHL choisit ses causes et nous donne même des leçons.»(5)
    Pourquoi BHL ne s’est pas investi avec le mêle zèle de bénédictin pour se montrer dans les médias de ses potes, pour faire signer une pétition à ses frères de combat? Peut-être que parce qu’il ne faut pas faire de peine aux Etats-Unis? Car, contrairement à Sakineh qui est un bon prétexte pour salir sur l’Islam et les Palestiniens, critiquer l’Amérique cela reviendrait à critiquer le plus solide ami d’Israël. Où sont les professionnels…de l’indignation sélective? Le sort de Teresa Lewis ne cadre pas dans la «stratégie sioniste». L’affaire Sakineh nous rappelle aussi les techniques de manipulation de l’information occidentale; deux exemples célèbres: l’affaire des bébés éventrés par les soldats de Saddam dans les maternités du Koweït. Une soi-disant infirmière du Koweït avait servi de témoin aux USA.
    Il s’est avéré par la suite qu’il s’agissait d’un mensonge destiné à justifier la première guerre du Golfe; et que la prétendue infirmière n’avait jamais mis les pieds dans une maternité; elle était tout simplement la fille de l’ambassadeur du Koweït aux USA.
    Le deuxième exemple est celui de la soldate noire soit disant «délivrée» par les GIs selon un scénario à «la chute du Faucon noir». En fait, elle était blessée par des tirs amis et recueillie par un chirurgien irakien qui a sauvé la vie de cette soldate en remuant ciel et terre pour lui trouver du sang «O» mettant à contribution un parent à lui qui avait le même groupe. On pourrait aussi citer un prétexte pour envahir l’Afghanistan, en 2001: un CD diffusé par les GI’S: «Afghane enlève ta burqa».
    Comment combattre en définitive, l’infamie de ces idéologues du mal qui gangrène le dialogue islamo-chrétien? C’est tout le défi des hommes de bonne volonté.

    __

    (*) Ecole nationale polytechnique

    1.Constance Jame:Etats-Unis: une déficiente mentale a été exécutée. Le Figaro 24/09/2010.
    2.Thierry Meyssan: Le scandale Sakineh Alterinfo-Jeudi 16 septembre 2010
    3.https://pastel.diplomatie.gouv.fr/editorial/actual/ael2/pointpresse.asp?liste=20041109.html
    4.http://islamenfrance.fr/site/2010/08/27/la-manipulation-politico-mediatique-du-cas-sakiney
    5.Teresa Lewis n’est pas Sakineh http://www.come4news.com/index.php? option=com_content&tas k=view&id=38271&Itemid=999

    Pr Chems Eddine CHITOUR (*)

    http://www.lexpressiondz.com/article/8/2010-09-27/81054.html

  19. juste pour dire qu’il est dommage que ce soit un humoriste qui fait le déplacement (Dieudonné) et qui après vérification nous donne la vrai version ,la lapidation n’est même pas dans la constitution Iranienne,que la lapidation a été abolie avec la révolution et que sakineh et son complice sont accuser de meurtre en la personne de son mari .

  20. Brandon Rhode – Ni vu ni connu
    ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿ ¿

    `

    Exécution d’un condamné à mort qui avait tenté de se suicider

    Un condamné à mort qui avait obtenu deux sursis après avoir tenté de suicider le 21 septembre, quelques heures avant sa mise à mort, a été exécuté lundi dans l’Etat de Georgie pour un triple meurtre commis en 1998.

    Le décès de Brandon Rhode, 31 ans, a été prononcé à 22H16 locales (02H00 GMT mardi), après l’administration d’une injection létale.

    Il est le 47e condamné exécuté en Georgie depuis le rétablissement de la peine capitale par la Cour suprême des Etats-Unis en 1976.

    La Cour suprême de Georgie avait rejeté plus tôt lundi un recours de ses avocats pour un troisième sursis à son exécution, écartant leurs arguments selon lesquels Rhode n’était pas en état d’être exécuté après sa tentative de suicide.

    Ses avocats affirmaient que cette tentative, au cours de laquelle Rhode s’était tranché la gorge et les poignets, lui faisant perdre la moitié de son sang, lui avait causé des dommages au cerveau.

    Rhode devait à l’origine être exécuté le 21 septembre. Après un premier sursis, la Cour suprême de Georgie lui en avait accordé vendredi 24 un second, courant jusqu’à ce lundi.

    Rhode avait été condamné en 1998 pour les meurtres commis avec un complice lors d’un cambriolage, alors qu’il était âgé de 18 ans, d’un garçon de 11 ans, de sa soeur de 15 ans et de leur père. Son complice est également dans le couloir de la mort.

    Ses avocats ont notamment plaidé qu’il souffrait de dommages au cerveau dus au fait que sa mère était alcoolique et se droguait pendant sa grossesse, selon l’Atlanta Journal-Constitution.

    le 28 septembre 2010, 07h22
    LeMatin->http://www.lematin.ch/actu/monde/execution-condamne-mort-tente-suicider-328356]

    __

    -Article and video, [here->http://www.newscentralga.com/news/local/Ga-Attempts-Again-To-Execute-Jones-County-Suicidal-Inmate-103852714.html]
    Brandon Rhode Executed for 1998 Jones County Killings

    and

    -Article and video, [here->http://www.newscentralga.com/news/local/Inside-the-Law-Rhode-and-the-Death-Penalty-103878118.html]
    Inside the Law: Rhode and the Death Penalty

    and

    -Article and video, [here->http://www.newscentralga.com/news/local/Brandon-Rhode-Execution-Delayed-Until-Thursday.html]
    Brandon Rhode Execution Rescheduled For Friday

    and

    -Article and video, [here
    Gerri Ann Moss: Twelve Years Later

  21. Chers Amis,
    je vous pose une question: pourquoi ne parle t on pas de l homme avec qui Sakinah a supposement fornique dans le peche.
    Lui est il exsempt de chatiment ou alors c elle le satan qui l a tente par son charme qu elle dissimule si bien dans son voile
    Que de question mes freres auquelles vous ne repondez pas et personne n a juge ce fornicateur qu on ne connait meme pas de nom ni de visage.
    Si vous croyez ferme que Erridjalou Kawamouna ala ennissa alors lui le super male aurait du resister a la tentatrice pas elle la faible et soumise

    meditez mes frere meditez, c est une societe faite pour les hommes uniquement que nous avons. Meme dans les douaa a la mosquee les imams demandent que dieu leurs accorde une femme saliha!!! mais il ne prient pas pour que dieu donne aux femmes des hommmes salihine, cela va de soit car ils le sont tous!!!!

    Meditez mes freres meditez

    Salim

  22. Moratoire->http://www.lesdoigtsdanslacrise.info/index.php?post/2010/10/10/Moratoire]

    Le très provisoire ministre français des Affaires étrangères, Bernard Koukouchner, a lancé un appel à tous les États pratiquant encore la peine de mort pour qu’ils instaurent un moratoire. Il a attendu, pour avoir cette audace, que l’on sache qu’il est démissionnaire, et il a attendu pour adopter la position du démissionnaire d’être pratiquement certain d’être viré à bref délai.

    Je ne doute pas un instant qu’il sera la cible d’un lynchage médiatique d’une violence au moins égale à celui qui avait ciblé Tariq Ramadan lorsqu’il avait souhaité un moratoire concernant la lapidation (qui ne vise pas que des femmes, dans certains pays), les châtiments corporels et la peine de mort, ce qui lui avait instantanément valu d’être taxé d’« imposteur », de « maître du double discours » et de « fondamentaliste déguisé ». C’était, il me semble, à la fin de 2003.

    Ramadan avait eu beau répéter que ce « moratoire » ne pouvait que constituer une première étape à court terme permettant l’instauration d’un débat dans le monde islamique, lequel ne pouvait déboucher que sur l’abolition de tous ces supplices, rien n’y fit. Le record de la mauvaise foi fut en la circonstance une fois de plus remporté haut la main par Caroline Fourest, qui avait réclamé « un moratoire sur Tariq Ramadan ».

    Attendons avec impatience qu’elle réclame avec la même véhémence un « moratoire sur Bernard Kouchner » sous les applaudissements de BHL, de Taguieff et d’Elisabeth Lévy.

    Par Luc Delval
    Dimanche 10 octobre 2010

    __

    N.B. Luc Delval, l’auteur de ce texte a écrit « Koukouchner » dans le premier paragraphe, est-ce un erratum volontaire pour lancer un p’tit coucou à Kouchner ou bien est-ce une simple erreur de transcription ? Lui seul sait.

    -Un bonus, [ici.

    1. Bonsoir,

      « Koukouchner » n’est en rien un lapsus, et je ne revendique nullement la paternité de l’expression : une recherche sur Google avec ce mot donne 811 résultats.

      « Koukouchner » est une allusion à la soumission de l’ex-Ministre des Affaires étrangères français face d’une part à Sarkozy et d’autre part, plus généralement, aux puissants face auxquels il a feint, parfois, de se dresser au nom des « droits de l’homme », auxquels il préfère pourtant en réalité les intérêts néo-colonialistes de ses patrons et inspirateurs. Sans oublier ses propres intérêts sonnants et trébuchants chaque fois que possible.

      « Koukouchner » parce que « cou-couche panier », et « pa-pates en rond », comme un brave petit chien-chien à son mai-maître…

  23. Ils sont contre le régime iranien, mais peu susceptibles d’être les compagnons de BHL. D’où l’intérêt de l’article suivant :

    http://iranenlutte.wordpress.com/2010/09/26/a-propos-des-mensonges-dahmadinejad-sur-la-lapidation/

    Les thèses de Dieudonné s’en trouvent largement réfutées.
    On a le droit de penser hors BHL et hors Dieudonné… que l’on soit communiste ou musulman ou agnostique ou etc…

    Chercher et chercher encore l’info. Ne pas s’en tenir à la surface des choses.

    NB/ aux dernières nouvelles le fils de Sakineh et son avocat ont été arrêtés. Cela ne me semble pas être un bon indice du sort réservé à Sakineh (la sentence définitive doit tomber d’un jur à l’autre).

    F

  24. Assalamou ‘aleykoum,

    Je n’ai cessé d’expliquer votre position à mes collègues et avec des arguments similaires aux vôtres: quand les écologistes demandaient un moratoire sur le nucléaire, il ne venait à l’idée de personne de leur dire:
    « Au fond, ce n’est qu’une ruse de votre part car vous êtes pour le nucléaire ».
    Où l’on comprend que le mot « moratoire » n’a son sens véritable qu’en contexte (« Ce que parler veut dire: l’économie des échanges linguistiques » P. Bourdieu).
    Je leur faisais remarquer plus tard, quand M. Sarkozy a été élu, que vous, M. Ramadan, vous ne pouviez entrer en Arabie Saoudite tandis que lui, qui s’était montré si outré lors de votre débat, recevait des présents d’un Etat qui pratique les châtiments corporels…
    J’aimerais enfin vous révéler une anecdote qui vous concerne et qui me permet de rendre hommage à Bruno Etienne qui a tellement lutté contre les déformations médiatiques. C’était en 1995 dans un amphi de Lille III. Au milieu d’une conférence passionnante, il nous avait dit, après avoir dénoncé les unes parfois abjectes de différents magazines au sujet des musulmans de France*:
    « Attention, le spécialiste de l’Islam, c’est Tarik Ramadan, ce n’est pas Alain Duhamel! »
    J’avais déjà entendu parlé de vous mais de ce jour j’ai été plus attentif à vos interventions. Cela m’a permis depuis, de comprendre que vous étiez ce que j’appelle « un facilitateur de la République » auprès des musulmans français.

    ila lliqâ!

    * un travail serait à faire selon moi sur la caricature de l’Islam et l’hystérie des médias dans les années 1990 et leurs effets, notamment en Yougoslavie où le discours sur l’islamisme a largement été repris et a permis de légitimer les horreurs que l’on connaît.

  25. Désinformation totale !!!!

    Les textes de lois iraniennes ne parlent à aucun moment de lapidations! Il a fallus qu’un humoriste aille vérifier l’information sur place! Un humoriste et pas un journaliste! Je precise c’est important, histoire de souligner à quel point la desinformation est dictée.

    Dans l’affaire sakineh il ne s’agit pas de lapidation mais de pendaison! Et il ne sagit pas d’adultère mais d’assassinat, l’adultère étant « seulement » une circonstance aggravente dans cette affaire.

    salam 3alikoum

  26. assalam alaykoum j’ai été trés émue lorsque j’ai vu le reportage de Mr Tariq ramadhan la on voi vraiment qui dit la vérité,tout est vrai dans tout ce qu’il a dit est le double discourt C’ est pas tariq ramadhan mais tout ceux qui son contre lui.MOI JE SOUHAITE INCHALLAH LONGUE VIE POUR TARIQ RAMADHAN ET QU’IL CONTINU A NOUS AIDER ET A AIDER L’ISLAM COMME IL LE FAIT.MERCI TARIQ RAMADHAN.assalam alaykoum.

  27. que l’on se soucie de Sakineth comme le symbole de toutes les femmes persecutes me scandalise .veut on demontrer que l’iran n’est pas civilise vous y contribuez .
    en france tous les 2 jours et demi une femme meurt sous les coups de son compagnon et pour autant cela choque moins.

    mais le vrai debat c’est l’education de nos enfants .
    alors je conseille que chacun de nous s’occupe de l’education de leur propre enfant afin qu’il frequente les grandes ecoles au lieu des murs d’immeubles hlm et autres.

    pourquoi les prisons de france sont frequentes comme dit zemour par « les arabes et les noirs »

  28. Assalamou Alaykoum,
    Juste pour ajouter un petit q.q. chose: l’affaire Sakineh n’est pas jugé dans son crime d’adultère « azina » mais la femme est condamné pour un meurtre. Aux usa et autres pays du globe, on ne lapide pas les assassins comme en Iran mais on les lapide e.g. avec des injections mortelles (voir Texas & politique Bush), une balle dans la tête/cœur… je ne justifie pas cette condamnation mortelle mais la femme est condamné parc qu’elle a tué!!! avant tout et non pas parce qu’elle a « communiqué corporellement avec le diable ».

  29. Salam à toi frére Tariq Ramadan et salam à tous mes fréres et soeurs en islam,
    Je veux exprimer mon point de vue sur la lapidation et me pose vraiment beaucoup de questions par rapport à cette pratique…
    En lisant le coran tout au long de ma lecture je me rends compte que à chaque fois que Dieu parle de lapidation ,on se rend compte que celle ci est pratiqué par les paiens à l’encontre des croyants(en Allah) notamment dans la sourate YA SIN. QUAND ILS MENACENT DE LAPIDER LES 3 PROPHetes et un pieux et lapidé car celui ci demande de suivre les prophétes.
    pourquoi pratique t on la lapidation alors que c’est une pratique paienne?2. les hadiths sont ils tous justes,notamment ceux qui contredisent le coran?je pense surtout à celui qui dit que Aicha avait 9 ans quand elle a épousé le prophéte(sas)…je pense que ce hadith est FAUX. JE SUIS SUR que Aicha etait bien plus âgée quand elle a epousé le prophéte!!posez vous la question suivante:quel homme saint d’esprit et censé âgée minimum de 30 ans epouserai une fillette de 9 ans voir 16 ans….ou 17 ans…aucun donc je penses que Aicha avait surement 19 ans….on a rapporté 9 ans….c’est mon avis…je penses que les musulmans devraient se réveiller et se poser des question censées!!
    C’est pareil pour la lapidation…dans le coran ce sont toujours des paiens,des mécréants qui lapident…donc serait il possible qu’au contraire que le prophéte soit venu ABOLIR cette pratique???qui etait encore fort répandue à l’époque..
    Il ne s’agit pas de changer l’islam mais de le comprendre, n’oublions pas que les musulmans ont subit des guerres, que les pays musulmans sont gouvernés par des dictatures…donc comment peut on penser que la charia soit appliquer justement…peut etre si certains pays l’ont rendu aussi rude c’est pour faire peur au peuple et les laisser dans l’ignorance.
    Je rappelle que l’islam est la religion du juste milieu…ok pour le voile ect…mais la lapidation tout de même!

    Qu’en pensez vous frére Tariq et je m’adresse aussi à tous mes fréeres et soeurs en islam…

    Ghariba

    Une soeur qui médite sur sa religion…

  30. Message spécialement que j’adresse a frére Tariq

    Salam mon frére, je vous ai vous derniérement debattre sur la music et vous dites qu’il est permis d ecouter celle ci car sheikh Qardaoui en ecoutait mais qui vous dit que sheikh Qardauoi etait parfait seul le prophéte.sas. l’était…
    Ceci dit je ne suis pas une extremiste cela arrive à tout le monde d’ecouter la music…mais je n’imagine pas par exemple sheikh adulbassit abdulsamad ecouter de la music par exemple…vous voyez quand on a le coran dans le coeur comme celui ci on ne peut le remplacer par la music…mais c’est un cheminement spirituel…

    et nous sommes en ville,la music est trés répendu(perso je préfére le chant des oiseaux..et de la nature saine…),si nous avions plus de nature ou de montagnes nous n’aurions pas autant besoin de la music…

    Qu’en pensez vous cher frére??

    Ghariba

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»