Main menu

Maryam Ramadan: «Je ne…

La fille aînée de l’islam…

Articles

L'épreuve

Comment faire ? Quelle dé…

Articles

Les chemins du cœur

On en parle si peu. On l’…

Articles

Te dire ...

Je sais qu’ils étaient no…

Articles

Les directives économi…

La décennie soixante-dix,…

Articles

La corruption

La dictature et le client…

Articles

L’absence de culture p…

À considérer la récente h…

Articles

Le cloisonnement des c…

Nous avons tenté de mettr…

Articles

Les « non musulmans » …

La coexistence, dans les …

Articles

Les « non musulmans » …

Nous venons de mettre en …

Articles

Les « non musulmans » …

On a tout entendu, du pir…

Articles

Les droits de l’Homme

On a beaucoup disserté su…

Articles
«
»
Second Menu

25 commentaires - “A propos de Mandela”

  1. Salam AAlaykoum,

    Tout à fait d’accord. C’est ce que j’ai toujours répété depuis ma tendre enfance, j’ en suis intimement convaincue au fon de mon coeur, Je ne pense pas que ce soit aussi simple que cela. Ce n’est pas parce que l’on est musulman que l’on ira automatiquement au paradis et ce n’est pas parce que l’on est non musulman que l’on ira en enfer je trouve ce raisonnement stupide et tellement simpliste.

    Et entendre des gens dire que Nelson Mandela,paix à son âme (et que dire de soeur emmanuelle, paix à son ame, qui avait choisi de vivre dans les bidonvilles en Egypte avec les pauvres chiffonniers) qui a tant fait pour l’humain finira en enfer, je me rends compte que certains musulmans, (qui, bien évidemment ne font rien et ne font que juger tranquille assis dans leur canapé) n’ont absolument rien compris mais absolument rien ni avec leur tête ni avec leur coeur surtout avec leur coeur.

    Il y a plusieurs façon d’aimer Dieu, avec son coeur et par les actes en étant juste et en voulant la justice…
    Tout ceux qui se hâtent de jeter les gens en enfer, feraient mieux de s’occuper de leur cas et de se sauver eux même au vue de leur coeur si dur…car c’est grave d’agir ainsi. Allah o aalam.

    Comme je l’avais dit dans un autre commentaire, je m’adresse à ceux qui jugent, aux sans coeur, “DIEU EST PLUS GENTIL QUE VOUS…”!

    Salam AAlaykoum

  2. Gandhi a dit “Les religions sont comme des routes différentes convergeant vers un même point. Qu’importe que nous empruntions des itinéraires différents, pourvu que nous arrivions au même but.” je suis assez d’accord avec sa deuxieme phrase. Merci frere Tariq.

  3. Merci énormément cher frère Tariq pour cette vidéo très édifiante. Votre message est claire, nette et impartiale. Paix d’Allah sur vous!

  4. Salam aleikum,

    Je pense que les gens qui ont fait ce genre de jugement, ont voulu dire que celui qui ne meurt pas musulman ira en enfer. Bien sur, nous n’étions pas dans le cœur de Nelson Mandela lors de sa vie et au moment de sa mort, Seul “DIEU” le sait. Il est vrai que même celui est musulman, n’est pas sur de mourir dans cet état et encore une fois “DIEU” Seul sait.

    Barak “ALLAH” oufik cher que “DIEU” te et nous préserve et nous fasse mourir musulman, Amine.

    Ton frère Rabah de Saint – Etienne.

  5. Merci Monsieur Ramadan pour votre intervention dans ce débat du “mérite du paradis” de Nelson Mandela car cela me paraissait nécessaire.
    Lorsque j’ai appris le décès de Mandela, j’ai été attristée et j’ai pensé “qu’il repose en paix”. Cet homme d’exception a tellement oeuvré pour l’égalité des Hommes que j’ai été touchée que cette belle âme quitte la terre, qu’il soit musulman ou non. J’avais eu connaissance de sa solidarité pour la cause palestinienne, entre autres preuves de courage politique. Je trouve regrettable que certains musulmans se permettent de dire qu’il n’aura pas droit au paradis n’étant pas musulman, comme si l’on parlait de critères de non inclusion en statistiques. Les paroles sacrées sont bien plus subtiles que cela… Comment affirmer une décision que Dieu seul prendra? C’est honteux de leur part et à mon sens, pour dire une telle chose, il n’ont pas compris grand chose à l’Islam car Allah u arlem.
    Lila

  6. bonsoir, monsieur ramadan avec tout le respect que vous dois a vous et à monsieur mandela pour votre travail et le sien qui nul doute sont a ranger du coté du bien et malgré l indulicatesse des gens qui ont polémiqué sur le devenir du defunt mandela aprés la mort, je ne suis pas tout a fait d accord avec vos dires sur le fond de cette affaire.
    notre religion est claire sur ce sujet et je ne veux ni polemiquer ni etre politiquement correcte et surtiut pas blesser un de mes frere dans l humanité et fortiori monsieur mandela cher a nos coeurs. je disais que l islame est claire dans le devenir de chaqu un de nos selon qu il croit ou pas en la derniere revelation, l islam et selon s il a reçu le message ou pas. donc deux conditions qui theoriquement et sur le papier reste claires et sans lesquelles c est la ” tout le monde irra au paradis”. Il faut bien pour nous les humains des limite claires pour avancer et y aura toujours des indilicats qui vont s en vanter d etre de ce coté ci ou de l autre de cette limite. c comme ça et c la raison de votre video mais ces limites sont indispensables et essayer de les flouer pour remettre ces vantards c très dangereux et monsieur mandela, homme de principe, ne serai d accord avec cela. maintenant ce que allah fera par la suite apres notre mort reste de la pratique divine donc impenetrable et nous ne concerne en rien comme vous le dites si bien c pas en mettant les gens en enfers qu il y aurais plus de place pour nous au paradis.
    cordialement

  7. Salam alaykoum wa rahmatullah wa barakatuh.

    الْيَوْمَ أَكْمَلْتُ لَكُمْ دِينَكُمْ وَأَتْمَمْتُ عَلَيْكُمْ نِعْمَتِي وَرَضِيتُ لَكُمُ الإِسْلاَمَ دِيناً

    Aujourd’hui, J’ai amené votre religion à son point de perfection , Je vous ai accordé Ma grâce tout entière et J’ai agréé l’islam pour vous comme religion !

    Sourate 5 verset 3.

    Certes nous ne savons pas s’il s’est convertie dans le secret mais son coté apparent “dhahir” montre que c’était un mécréant, un mécroyant, un non musulman. En référence à ce verset, comment peut on dire qu’il finira au Paradis ? Je vous laisse l’argument comme quoi ceux qui ont une once de foi dans le taw7id iront au Paradis.

  8. Au nom des principes de justice, d’égalité et de résistance en face de l’apartheid que nous enseigné Mandela, nous lui devons le respect. Il est une icone de la résistance non violente. Tout Homme doit s’inspirer de sa vie de résistant loin de compromis…. ainsi il n’ y a que le résistance pour venir à bout de sionisme….
    Je suis triste par la mort de Mandela car il était un grand Homme droit dans ses principes et je suis très gêné par l’hypocrisie occidentale par l’hommage à Mandela, il ne faut pas oublié qu’il y a juste une dizaine année de là, l’occident soutenait l’apartheid (Angleterre de Thatcher, France de Giscard, Pays bas….) comme aujourd’hui on soutient Israël.
    Que Allah benisse l’ame de Mandela.

  9. c’est un grand homme, un homme qui sait pardonner après avoir passé une vingtaine d’années en prison mérite tout le respect.

  10. Assalama alaykoum,
    “Et quiconque désire une religion autre que l’Islam ne sera point agrée, et il sera dans l’au-delà, parmi les perdants” S 3 V 85
    Allah seul connait l’invisible, à savoir si oui ou non Mandela est mort musulman ou mécréant.En attendant si il est mort mécréant aucun doute d’après le verset cité ci-dessous qu’il sera parmi les perdants peu importe son combat qui fut si noble.

    Le Cheikh al Barrak répond à ceux qui font des éloges exagérées envers Nelson Mandela

    Toutes les louanges appartiennent à Allah, la bénédiction d’Allah et la paix soient sur notre Prophète Mohammed, sur sa famille et ses compagnons,

    Est décédé ces jours-ci un homme qui n’était pas musulman appelé Nelson Mandela, il a été dit sur lui qu’il était athée ou de confession chrétienne comme il est connu dans les médias.

    C’est alors que les journaux locaux et étrangers, les chaînes télévisées arabes se sont empressés de multiplier les éloges à son sujet et de le pleurer ! Certes cet homme peut mériter ces éloges car il s’est révolté et a combattu ce système raciste et opprimant et par le fait qu’il ait patienté face aux attaques et au mal qu’il a subi a fortiori car il s’est plus que démené dans ce combat et dans notre religion il n’est pas interdit de mentionner les bonnes actions honorables même du mécréant car cela fait partie de la justice et de l’objectivité comme le dit Allah : {Et lorsque vous parlez soyez justes}

    Mais en aucun cas cela ne doit nous amener à l’exagération dans l’éloges, des hommages, des commémorations, respect qui déborde vers l’alliance en oubliant le pire des péchés qui est la mécréance.

    L’oubli de ses péchés dans la politique de son pays. Des personnes de confiance ont rapporté qu’il avait été invité à l’Islam mais qu’il persista dans la mécréance.
    Ce qui fait que sa position, sa mécréance est pire que celle des chrétiens de masse et que dire s’il s’avérait qu’il était athée ?!

    D’autres personnes de confiance ont rapporté qu’il avait propagé le désordre et la turpitude dans son pays comme l’appel à la fornication, l’alcool…

    Alors pourquoi ces éloges exagérées émises par les médias arabe pour cet homme si ce n’est que pour s’attirer la satisfaction de l’Amérique et l’ONU car chez eux il est chrétien mais s’il avait été musulman jamais tout cela ne se serait déroulé, pas d’hommages, d’éloges …

    De plus il a été attribué à certains éditionnalistes ignorants la demande de miséricorde pour ce mécréant, la demande de miséricorde est une invocation de miséricorde ce qui a beaucoup plus de valeur qu’une demande de pardon. Alors qu’Allah a interdit Son Prophète que la bénédiction d’Allah et la paix soient sur lui et les croyants de demander le pardon pour les polythéistes, Allah a dit : { Il n’appartient pas au Prophète et aux croyants d’implorer le pardon en faveur des associateurs, fussent-ils des parents alors qu’il leur est apparu clairement que ce sont les gens de l’Enfer.} et les chrétiens sont des mécréants polythéistes !

    Allah le Très-Haut a dit aussi : {Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent: «En vérité, Allah est le troisième de trois.» Alors qu’il n’y a de divinité qu’Une Divinité Unique!}

    Donc celui qui demande la miséricorde pour ce mécréant, s’il considère que sa religion est vérité, il est tombé dans un des annulatifs de l’Islam, il faut le prévenir et dans le cas où il persiste alors il devient apostât. Par contre s’il ne considère pas que la religion de ce chrétien est vérité mais qui demande quand même la miséricorde pour lui ceci est de l’ignorance et de l’égarement et il a commi un interdit dans la religion musulmane et ceci selon le consensus des savants.
    Craignez donc Allah ô vous les musulmans !

    Prenez garde ô vous les journalistes des bavures de vos bouches et vos stylos ! Vous êtes responsables de vos dires et vos écrits : { Par ton Seigneur! Nous les interrogerons tous / sur ce qu’ils œuvraient.}

    Cheikh ’Abdul-Rahman bin Nasir al-Barrak

    1. Salam AAlaykoum,

      Votre vision de l’islam est très dure, non, nous n’avons pas la même religion pas du tout trop de haine dans vos écrits et dans votre interprétation des versets cela ne m’étonne pas que certain deviennent islamophobe après une lecture pareille!
      Mon islam est paix, amour, fraternité et Dieu seul jugera, Dieu seul connait le tréfond des coeurs je ne me risquerais jamais à faire des jugements comme les vôtres tout en ne sachant pas moi même ou sera ma place dans l’autre monde. Et vous, êtes vous sur de votre place?

      Salam AAlaykoum

  11. Salam aleikoum,

    Abou-Horaira -que Dieu l’agrée – a dit: “J’ai entendu l’Envoyé de Dieu(que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) dire :

    « Deux hommes étaient fraternisé.
    L’un d’eux commettait des péchés, tandis que l’autre s’adonnait à l’adoration.
    Ce dernier en s’apercevant que son frère commettait toujours les péchés, il lui dit : “Cesse “.
    -Laisse-moi répondit l’autre, et laisse ce qui a entre moi et Dieu ! T’a-t-on envoyé pour me surveiller ?
    “Je jure par Dieu répliqua le premier, qu’IL ne te pardonnera pas, et tu n’entreras pas dans le Paradis “.
    Après leurs morts, ils se sont réunis devant le Seigneur des mondes. Dieu a dit à l’homme pieux :
    Savais-tu d’avance Ma décision ?”, puis s’adressant au coupable (pécheur) :
    “Entre dans le Paradis par ma Clémence, s’adressant à l’autre : “Emportez-le à l’enfer”.

    Abou-Horaira a ajouté :
    “Par Celui dont mon âme est entre Ses mains, cet homme a proféré un mot qui a anéanti sa vie mondaine et sa vie future “?
    Rapporté par Moslim

    Ibn Mas’ud a dit : L’envoyé de Dieu(que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) le sincère et le véridique prononça ces paroles :

    “La conception de chacun de vous, dans le ventre de sa mère s’accomplit en quarante jours ; d’abord sous la forme d’une semence, puis sous celle du plasma sanguin pour une même période, puis sous celle d’un morceau de chair, pour une période semblable. Enfin, un ange lui est envoyé, il y insuffle l’esprit vital, et reçoit l’ordre d’inscrire quatre décisions [le concernant], à savoir : ce qui lui est imparti comme bien et nourriture, délai de vie, actes et condition heureuse ou malheureuse. Par Dieu, en dehors duquel il n’y est pas de divinité, l’un de vous accomplit des actes comme en font les gens du Paradis au point qu’il ne reste plus entre lui et le Paradis qu’une coudée ; c’est alors qu’il est devancé par le destin inscrit, et amené à commettre des actes, dignes des gens de l’enfer”

  12. Salam Bonsoir…

    Irréelles, surréelles, ou à peine et simplement réelles, les volontés, grandes justes ou moindre, se partagent des vitesses et des contraintes en brèves, autant des meilleures ou des pires, normales ou anormales, comme par et pour exemple sans faire le buzz ou la récurrence d’une liberté équivoque des pouvoirs où, du grand âge des archives à la plus récente des actualités, l’économie et la politique, éternelles et tiraillées dans leurs ensembles, ou séparément, ne se sont jamais quittées. Sans doute un record inégalé et toujours croissant en matière d’échange civilisationnel. Du coup, des “managers” des “teams” et des “podiums” produisent et reproduisent la surprise et l’étonnement d’une veule scène, d’une même arène, d’un seul courant, car nombreuses et diverses frontières sont toujours promues et engagées à ce titre déclaré synonyme et désigné comme le plus “gagné” des siècles et des terres. Dommage que “réuni” ne se soit pas plus valu, et remporté, des systèmes et des affaires. Si il n’est jamais trop tôt il n’est jamais moins tard.

    Le relationnel autant que le rationnel, à l’évidence, sont complémentaires à de nombreuses formules gagnantes, mais sont-ils donc bien répartis partout de cette éminence de l’existence, de cette importance de l’espérance, de cette exigence de la tolérance, quelles qu’elles soient. Sonner la cloche ou prôner la clémence, culturellement parlant, c’est sans doute une différence de taille entre la mesure naturelles des échelles et la vision humaine des hauteurs, d’ailleurs sont-elles aussi alors et encore, un autre rapport, une autre perspective, une différence fondamentale, au cœur d’une et chaque réciprocités.

    Quand tout ne va pas si mal tout ne va pas si bien. Mais des quelles raisons ou des quelles façons au final…chacun(e) peut-il juger et/ou être jugé des âges et des communs, des ensembles et des choix, tous toujours à venir des nouveaux comme des anciens, et, mais, également, tous toujours à tenir des nouvelles comme des anciennes. Et puis, conserver conformer réformer n’est-ce donc point préserver ajuster informer ce que des hommes conjuguent et/ou réalisent pour vivre des progrès et des valeurs à leurs temps.

    Mais généralement, à ces faits, silencieux ou pas, et à ces jours, heureux ou moins, une foule d’évènements, tous tout aussi importants aux heures des jours qu’en brèves d’annonces, se rend des nombres beaucoup moins banaux, beaucoup plus vitaux. Récemment, à l’un d’eux, symboliquement et humainement, il n’est ni craint ni malsain de célébrer les courages et la partance d’un “rescapé” de la Démocratie, lui même ne s’étant jamais élevé ni projeté du “martyr” de la Paix, toujours à défendre. “Madiba”, Nelson Mandela, combien d’heureux, d’heureuses, à pouvoir le nommer de près ou de loin, l’Africain, l’Humain, le Terrien, mais encore et aussi l’Impartial, le Tolérant, l’Ami…indifféremment et sans tout énumérer de l’être, se relever de chaque blessures, se proclamer d’un même futur, se prolonger d’une seule mesure, c’est un hommage qui traverse les siècles et qui en appelle d’autres, demain, de chaque victoires et de chaque savoirs, comme chaque part fait, ou faisant, les chemins d’un passé si lointain comme ceux d’un meilleur au prochain.

    Du lieu sauvé et des consciences libres et, comme pour beaucoup partout ailleurs de l’existence et des consciences unies, beaucoup ont dit le père d’un État et du Peuple, donc beaucoup ont forcément et librement du vivre, ou du penser, le frère d’un Peuple et aussi, et surtout, l’enfant d’un Peuple, d’une Vie. Je dirai simplement, imparfaitement, modestement : le vivant incommensurable du présent ce serait donc bien la mémoire incontestable du passé, d’autant que l’humilité individuelle et la responsabilité institutionnelle n’ont jamais fait mauvais ménage. Mais bon, d’un optimisme plus que persistant d’entre les progrès sombres, si de lumière et d’obscurité rassemblée plus souvent, il s’arrivait déjà et seulement, aujourd’hui et demain, au début au milieu à la fin, à tout instant d’une seule journée, que quelques et plusieurs heures s’améliorent s’apportent et s’ajoutent de la Paix, qui s’en plaindrait de les compter au milieu et au mieux des Peuples, jusque toutes les renouveler les discuter les décider autant que peut se faire d’égalité, et puis, toujours et plus tard de chacune, les réunir les embellir les offrir autant que tout se vit d’Humanité.

    Ensuite et toujours, rares sont les trêves d’une réalité profonde et vivante, celles qui s’achèvent où chaque principes fondés et déclarés de tous temps s’imposent à l’égal absolu du semblable et s’élève à l’image commune d’un lieu. Non, toutes se distillent et s’attristent à leurs secondes, se révoltent et se déciment à leurs voisin(e)s, se blessent et s’appauvrissent à leurs estimes. De chaque côtés, si peu tranquilles du jour aux lendemains, de chaque contours, si peu civils du temps aux communs, de chaque serments, si peu utiles du droit à l’humain, alors tout se dispute, tout se réfute, tout se répercute. Certes, les passés peuvent être plus ou moins lourds des sens ou des raisons du prochain et de l’histoire mais, des quels présents se déchirent et perdurent dans la demie mesure ou la dénature, dans le trop plein ou l’incertain, sur les pages et les dommages, en passant par les images, où toutes et tous y sont souvent inscrit(e)s, non pas comme un phare aperçu, ou des lumières étendues chaque fois par un ciel qui flotte telle l’onde naturelle ou l’équilibre universel, mais plus comme une tare survenue insidieuse arbitraire qui somme aux nombres des luttes et des mondes, par le gain et les pluriels des frondes.

    La ronde des petits, le cercle des grands, certain(e)s font des rêves, certain(e)s font des mondes. Qui décide qui dessine qui illumine, ou, qui refuse qui accuse qui éteint, des modèles de l’arc-en-ciel. Espérer, concilier, et vouloir suffisamment prétendre à l’harmonie salutaire et perfectible des rencontres d’un passé complexe et tourmenté des hommes et, aussi, rassembler, participer, et devoir humainement s’étendre à l’attitude sereine et garant d’un respect global et primordial du monde, à venir, c’est sans doute naître et renaître parmi les temps de ce que chaque natures colorent disposent et composent chaleureusement à tous, à toutes, comme parmi les sourires qui donnent toujours à voir, et revoir, des instants où s’échangent plus tard et longtemps quelques pas libres et denses de l’Humanité. Au delà des temps du bon et du mauvais, la Paix ne meurt jamais…

    Paix à son âme…

    …KHassan…Salam…merci…

  13. Ces personnes éminentes ( Mandela, Mère Thérésa et bien d’autres) suscitent toujours en moi une profonde question : ils se sont battus pour la Justice, pour la Générosité , pour la Miséricorde….toutes leurs quetes ne sont elles pas au fond des Attributs de Dieu Lui qui est par excellence le Juste, le Généreux, le Miséricodieux ?……..Dieu sait mieux 🙂

  14. Je ne savais pas que at taqwa en islam sortait du champ du tawhid, une lecture du coran qui si elle n’est pas littéraliste s’autorise beaucoup de libéralité, c’est aussi inquiétant que le littéralisme.

    On parle beaucoup d’essence du message de l’islam, et l’on finit par ne plus savoir ce qu’est l’islam.

    On aimerait que l’extrême attention du jugement dans le discours musulman public concerne aussi les musulmans,surtout quand ils sont jeunes. En effet on assiste dans le discours du réformisme salafi musulmans a des positions très indulgente, très attentive envers des non musulmans, que l’on ne retrouve pas du tout quand il s’agit de la jeunesse musulmane ou des musulmans en général.
    Des propos très dure, des jugements sentencieux aux musulmans quand ils s’agit de leur liens aux parents, ou sur ce qu’ils font de leur corps, de leur sexualité, mais de grandes indulgences , et des jugements très complaisant quand il s’agit de non musulmans.

    Le jugement de Nelson Mandela doit être laisser à Dieu, cela est clair.

    Ce que l’on peut mettre en évidence c’est que Mr Mandela à eu le courage de faire ce que la majorité des intellectuels et imams musulmans ne font pas , quand à la question du racisme, de tout les racisme, pas seulement ceux que défends(quand ça l’arrange) le discours musulman arabo-centré.

    Il est urgent qu’un certains discours musulman revienne à la véritable Charia.

  15. Asalamo-alaykom
    pourquoi silence ? et pourquoi vous parlez ? avec un grand respect pour vous. -de dire la vérité c’est un devoir-
    قال تعالى: ( وَمَنْ يَبْتَغِ غَيْرَ الإسلام دِيناً فَلَنْ يُقْبَلَ مِنْهُ وَهُوَ فِي الْآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ) [آل عمران:85]وقال تعالى: (يَا أَيُّهَا الَّذِينَ أُوتُوا الْكِتَابَ آمِنُوا بِمَا نَزَّلْنَا مُصَدِّقاً لِمَا مَعَكُمْ مِنْ قَبْلِ أَنْ نَطْمِسَ وُجُوهاً فَنَرُدَّهَا عَلَى أَدْبَارِهَا أَوْ نَلْعَنَهُمْ كَمَا لَعَنَّا أَصْحَابَ السَّبْتِ وَكَانَ أَمْرُ اللَّهِ مَفْعُولاً) [النساء:47]

  16. Assalamou Alaikoum ,
    Je suis désolé que le professeur Tariq puisse affirmer ainsi puisque c’est un principe nécessaire obligatoire et non négociable que tout celui qui meurt mécréant, polythéiste, athée, juif,chrétien après que la preuve de l’islam lui est parvenue, le paradis lui est interdit et nous n’avons pas le droit d’invoquer pour lui . Affirmer le contraire c’est nier un principe immuable de l’islam. Il n’est pas permis de monnayer une base de l’islam sous prétexte d’humanisme.
    Sachez que le pire des pécheurs musulmans est meilleur que le plus humain des mécréants ou polythéistes, athées, chrétiens, juifs, agnostiques … car la foi n’a pas d’équivalent en acte. Les ouvres des mécréants n’ont aucune valeur aux yeux de Dieu.
    Voilà les preuves tirées du Coran :
    ” Dis: O Gens ! je suis le Messager de Dieu à vous tous. Dieu qui a le royaume des Cieux et de la Terre. Nul autre Dieu que Lui. Il fait revivre et mourir. Croyez donc à Dieu et à Son Messager, le Prophète illettré qui croit à Dieu et à Ses paroles. Suivez le , peut-être serez vous sur la bonne voie ” (verset 158/7).

    Et dans un Hadith le Prophète(saw) nous dit :

    “Par Celui qui tient mon âme dans Sa Main, chaque Juif ou Chrétien de cette époque qui entend mon appel et meurt sans croire à moi fera partie des gens de l’enfer ”

    Donc quiconque ne croit pas au prophète (saw) brûlera dans l’enfer pour l’éternité. Allah Ta`ala n’accepte pas d’autre religion que l’Islam. Le Qoran sacré nous dit:

    ” Celui qui se veut comme religion autre que l’Islam, cela ne lui sera jamais agréé et il sera dans l’autre monde parmi les perdants ” (verset185/3).
    « Ce sont, certes, des mécréants ceux qui disent : “En vérité, Allah c’est le Messie, fils de Marie.” Alors que le Messie a dit : “ô enfants d’Israël, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur”. Quiconque associe à Allah (d’autres divinités) Allah lui interdit le Paradis; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs ! » Verset72/3
    « Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent : “En vérité, Allah est le troisième de trois.” Alors qu’il n’y a de divinité qu’Une Divinité Unique ! Et s’ils ne cessent de le dire, certes, un châtiment douloureux touchera les mécréants d’entre eux ». Verset73/3
    « Les oeuvres de ceux qui ont mécru en leur Seigneur sont comparables à de la cendre violemment frappée par le vent, dans un jour de tempête. ils ne tireront aucun profit de ce qu’ils ont acquis. C’est cela l’égarement profond. »Verset18/14

    Allah Ta`ala a envoyé Son Prophète (saw) avec une nouvelle Shariâ complète, avec une religion parfaite sur tous les points, Allah a inclus tous les principes de base qui avaient été envoyés précédemment à tous les Prophètes (saw). Allah Taâla dit dans le Qoran sacré :

    « Il vous a légiféré en matière de religion, ce qu’Il avait enjoint à Noé, ce que Nous t’avons révélé, ainsi que ce que Nous avons enjoint à Abraham, à Moïse et à Jésus : “établissez la religion; et n’en faites pas un sujet de division”. Ce à quoi tu appelles les associateurs leur parait énorme. Allah élit et rapproche de Lui qui Il veut et guide vers Lui celui qui se repent . »Verset 13/42)
    En islam seule la parole de Dieu et de son prophète ont autorité et non les imaginations des êtres humains de nature ignorants.
    Jusqu’à sa mort, nous n’avons aucune connaissance que Mandela est mort musulman. S’il est musulman(en cachette), cela lui profitera dans l’au delà auprès de Dieu. Donc ici bas nous lui appliquerons les règles des non musulmans : on ne prie pas et on n’invoque pas la miséricorde de Dieu pour lui conformément à la parole de Dieu :
    « Il n’appartient pas au Prophète et aux croyants d’implorer le pardon en faveur des associateurs, fussent-ils des parents alors qu’il leur est apparu clairement que ce sont les gens de l’Enfer ».Verset113/9
    « Et ne fais jamais la Salat sur l’un d’entre eux qui meurt, et ne te tiens pas debout auprès de sa tombe, parce qu’ils n’ont pas cru en Allah et en Son messager, et ils sont morts tout en étant pervers. » Verset84/9

    Ma Assalam.

    1. Le coran trouvé à Sanaa au Yémen semble différent de celui qui existe actuellement. Il est donc hasardeux de citer des écritures dont on peut mettre en doute l’authenticité.
      Les mérites d’un individu se situent entre lui et sa conscience. Être musulman signifie que l’on est soumis à Dieu: c’est à dire à Sa vérité, Sa justice, Sa lumière. Celui qui est injuste n’est pas musulman même s’il a fait la profession de foi . La conversion est celle du cœur, elle n’est pas crédible si elle se limite à des paroles prononcées. Ainsi tout ceux qui font la volonté divine seront reconnus par le créateur. Le mécréant est de part nature l’hypocrite qui se prétend vertueux mais se comporte de la façon opposée. Dieu ne se divisant pas contre lui même, sa justice et sa vérité ne peuvent se négocier. Tous nous serons jugés sur que l’on a fait ou pas fait. Et si on a cru qu’il suffit de se dire soumis à Dieu pour être agréé par lui , on devra en répondre.

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X