Main menu

Première prise de paro…

Communiqué de Presse L’As…

Articles

Maryam Ramadan: «Je ne…

La fille aînée de l’islam…

Articles

L'épreuve

Comment faire ? Quelle dé…

Articles

Les chemins du cœur

On en parle si peu. On l’…

Articles

Te dire ...

Je sais qu’ils étaient no…

Articles

Les directives économi…

La décennie soixante-dix,…

Articles

La corruption

La dictature et le client…

Articles

L’absence de culture p…

À considérer la récente h…

Articles

Le cloisonnement des c…

Nous avons tenté de mettr…

Articles

Les « non musulmans » …

La coexistence, dans les …

Articles
«
»
Second Menu

Avec le temps

Avec le temps…
avec le temps, va, tout s’en va
on oublie le visage et l’on oublie la voix
le cœur, quand ça bat plus, c’est pas la peine d’aller
chercher plus loin, faut laisser faire et c’est très bien

avec le temps…
avec le temps, va, tout s’en va
l’autre qu’on adorait, qu’on cherchait sous la pluie
l’autre qu’on devinait au détour d’un regard
entre les mots, entre les lignes et sous le fard
d’un serment maquillé qui s’en va faire sa nuit
avec le temps tout s’évanouit

avec le temps…
avec le temps, va, tout s’en va
mêm’ les plus chouett’s souv’nirs ça t’as un’ de ces gueules
à la gal’rie j’farfouille dans les rayons d’la mort
le samedi soir quand la tendresse s’en va tout’ seule

avec le temps…
avec le temps, va, tout s’en va
l’autre à qui l’on croyait pour un rhume, pour un rien
l’autre à qui l’on donnait du vent et des bijoux
pour qui l’on eût vendu son âme pour quelques sous
devant quoi l’on s’traînait comme traînent les chiens
avec le temps, va, tout va bien

avec le temps…
avec le temps, va, tout s’en va
on oublie les passions et l’on oublie les voix
qui vous disaient tout bas les mots des pauvres gens
ne rentre pas trop tard, surtout ne prends pas froid

avec le temps…
avec le temps, va, tout s’en va
et l’on se sent blanchi comme un cheval fourbu
et l’on se sent glacé dans un lit de hasard
et l’on se sent tout seul peut-être mais peinard
et l’on se sent floué par les années perdues- alors vraiment
avec le temps on n’aime plus

59 commentaires - “Avec le temps”

    1. Salam alikoum,
      Oui le texte est beau !

      mais le personnage l’est malheureusement beaucoup moins…
      Désolé de “casser l’ambiance”, mais Léo Férré était un de ceux qui aimaient à dire “ni Dieu , ni Maître” inlassablement…
      A’oudou bi-llahi minach chaytani ra-jim !!!

      Mon frère Tarik, que vient faire cet anarchiste sur ton site????????

      wa salam

    2. Cher Hamza,

      Je trouve que vous avez bien choisi votre terme anarchiste puisque l’anarchiste est celui qui est partisan d’un système politique selon lequel une société pourrait se gouverner sans gouvernement établi, ou du moins sans gouvernement central…

      Moi je trouve cela pas mal, en tout cas à creuser…

      Quant à Léo Ferré, c’était un humain, comme vous et moi…

    3. Chére soeur Louise. Pour moi le systéme politique c’est certains est nécessaire pour gouverner un pays. Pour guider son peuple. Mais ma perception à moi du point de vue Islamique. Je pense qu’il y a une puissance plus forte, plus puissante que le pouvoir politique. Pour moi qui sait qui doit gouverner les habitants de cet planéte Terre ? Et bien c’est son Créateur, c’est l’Unique, c’est le Puissance , c’est l’Asolu, c’est l’Eternel, c’est le Miséricordieux…. c’est ALLAH EL ADIME, je pourrais continuer longtemps a énumérer les 99 noms d’Allah Le Grand. Des noms tous aussi beaux les uns que les autres. Oui pour moi c’est Allah qui dirige ce monde de fou où nous vivons. Allah regarde, teste ses créatures, ses musulmans. Allah laisse faire!!!!. La PALESTINE souffre le sang coule depuis trop longtemps. Mais le Peuple Palestinien est un peuple MARTYRS ce seront tous des SHOUHADAS VERTUEUX AU PARADIS EL FERDWESSE INCHA ALLAH. LEURS HOMMES, LEURS FEMMES, LEURS ENFANTS. lES FEMMES PALESTINIENNES SONT LES FEMMES LES PLUS COURAGEUSES DU MONDE. CES FEMMES PERDENT LEURS EPOUX LEURS ENFANTS LEUR ONCLES; lES FEMMES PALESTINNIENNES SONT COURAGEUSES, ELLES SONT LA FORCE DE CES HOMMES PALESTIENS QUI LUTTENT AVEC FORCE ET COURAGE. MAIS ILS SONT DESESPERER DE NE VOIRE PERSONNE LES SOUTENIR. LEURS RERES ET SOEURS OU SONT ILS ??? ILS FONT LA PRIERE A LA MECQUE ILS SE PROSTERNENT ILS PRIENT ILS JEUNENT ILS PRECHENT ILS FONT L’ AUMONE MAIS CELA N EST PAS SUFFISANT CAR IL MANQUE LA MOITIE DE L OUMA NOS FRERES PALESTINIENS. LA PALESTINE LE BERCEAU OU SONT NES TOUTES LES RELIGIONS. CES FRERES MUSULMANS LAISSENT LEURS FRERES PALESTINIENS, LEURS FRERES AFGANISTANNAIS, LEURS FRERES IRAKIENS, LEURS FRERES LIBANAIS ….ET QUI SAIT OU ALLONS NOUS COMME CELA??. CES AMERICAINS ET ISRAELIENS TUENT LES ARABES A PETITS FEUX. ON A VECUT UN GENOCIDE HORRIBLE PENDANT LES TEMPS D’HITLER AVEC LE PEUPLE JUIFS LES ISRAELIENS. AUJOURD’ HUIS AU XXIe SIECLE ON ASSISSTE AU GENOCIDE DU PEUPLE ARABE. NOUS LES ARABES ET LES JUIFS NE SOMMES NOUS PAS FRERES ? FILS D’ABRAHAM. LES ARABES DESCENDANTS D ISMAEL PAIX SUR LUI ET VOUS LES JUIFS DESCENDANTS D ISAAC PAIX SUR LUI. ALORS VOUS QUI AVAIT SOUFFERT DU GENOCIDE HORRIBLE QUE TOUS LES MUSULMANS CONDAMNENT. VOUS FAITES PIRE A NOUS ARABES MUSULMANS DANS LE MONDE ENTIER. IL FAUT QUE CES MASSACRES DANS LES PAYS ARABES CESSENT !!! ET QUE BUSH ET LLE GOUVERNEMENT ISRAELIEN SE TROUVENT UNE AUTRE OCCUPATION POUR TUER LE TEMPS, AU LIEU DE TUER LES ARABES. STOP!!! LE SANG ARABE A ASSEZ COULE SUR LEUR PROPRE TERRE PAR DES ENVAHISSEURS ASSOIFFES PAR LE POUVOIR DE L ARGENT, ASSOIFFES PAR NOS PUITS DE PETROLES ARABES QUE TOUT LE MONDE NOUS ENVIE. LA POLITIQUE C’EST BIEN BEAU MAIS CELA VIENT DE L’HOMME, ET LES ERREURS HUMAZINE SONT TROP IMPORTANTES. TANDIS QUE GOUVERNER PAR LE SUPREME LE DIVIN C’EST MEILLEUR. SI ON SE LAISSE GUIDER PAR LA VOIE DU SEIGNEUR IL N’Y AURAIT PAS TOUT CES MASSACRES. MAIS COMME J’AI DIT ALLAH TESTE CES CREATURS, CES ETRS HUMAINS QU’IL A CREE. ALLAH TESTE L’ HUMANITE POUR VOIR SI NOUS SOMMES DES FRERES ET DES SOEURS SUR TERRE ET SI ON MERITE VRAIMENT LE PARADIS. EN CE MOMENT J’AI PEUR POUR LES MUSULMANS ET POUR LES OCCIDENTAUX ET POUR TOUTE LA PLANETE. J’AI PEUR DU COURROUX D’ALLAH QUI UN JOUR CELA VA EXPLOSER !!!CELA VA ETRE L APOCALYPSE!!!!. ALORS ATTENTION HALERTE ROUGE COULEUR SANG!!!!! IL FAUT SE RESSAISIR AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD, ET REINSTALLER LA PAIX DANS LE MONDE ENTIER. EN PARTICULIERS LES PAYS ARABES QUI ONT TENDANCE DE NOS JOURS A SOUFFRIR SANS DERANGER PERSONNE. COMME SI UN ARABE QUI MEURT CELA N’EST PAS GRAVE. COMME SI UN AMERICAIN OU UN ISRAELIEN EST PLUS IMPORTANT QU’UN HOMME ARABE. MAIS IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE DEVANT ALLAH NOUS SOMMES TOUS DES ETRES HUMAINS EGAUX : OCCIDENTAUX, ORIENTAUX, EUROPEENS, ASIATIQUE, DANS LES SIX CONTINENT’EST PLUS SUPERIEUR’UNE AUTRE RACE. RICHES OU PAUVRES TOUS EGAUX DEVANT ALLAH ET C’EST A ALLAH QUE NOUS REVIENDRONS. CHACUN SA TOMBE, CHACUN SES PECHERS. CHACUN POUR SOIT ET DIEU POUR TOUS. SALEM MA SOEUR LOUISE.

    4. inaterressant… MAIS: vous est il possible de laisser vos croyances en dehors de tout cela! Que ce débat puisse ainsi avancer.. merci à vous. bonne soirée. abdul

    5. Assalam Alaikoum,
      Vous le dites vous-même, le texte est beau et profond; c’est qu’il fait sur le site.
      Un proverbe arabe dit: “Ecoute la parole, ne regarde pas celui qui l’a dit.”

      Fitèna

  1. ****
    A la galerie “J’farfouille” dans les rayons de la mort, le samedi soir quand la tendresse s’en va toute seule.

    ****

    Dans les années 70, lorsque j’écoutais avec plaisir Léo Ferré, je ne pouvais imaginer que trente ans après, des criminels à la tête des USA et de la GB seront des clients fidèles qui s’approvisionnent chaque jour à la galerie « J’farfouille » dont les rayons de la mort sont quotidiennement approvisionnés et restent ouverts sept jours sur sept car toute tendresse a définitivement disparue.

  2. j’ai toujours aimé cette chanson pourtant elle est un peu triste elle reflète un peu la réalité de la vie.
    Il existe pourtant des choses dont nous aimons nous rappeler les bonnes choses de la vie comme celles qui font mal parfois. C’est le lot de tous les êtres humains. Pauvres petits êtres humains que nous sommes et qui au fond ne savent pas grand chose. Si ce n’est qu’il faut essayer de plaire à Dieu.
    Il existe une autre chanson qui est très belle aussi et qui a un sens :
    La chanson “Je sais” interprétée à l’époque par Jean Gabin ; qu’en pensez-vous ?

  3. Avec le temps…j’ai oublié la beauté de ce texte !

    Dés que j’ai lu le titre “avec le temps”,l’air m’est revenu.
    Et depuis ce matin je la chantonne…
    Chanson triste ,pleine d’émotion.

    J’aime aussi Jean Ferrat : “Que serais-je sans toi”,ou “Que la montagne est belle”.

    C’est vrai que parfois comme remède,il n’y a que le temps.

    Le temps qui passe et qui nous marque.

    Le temps qui passe seuls les souvenirs imprègnent notre mémoire.

    Le temps qui passe et chaque jour on apprend …

    Le temps qui passe nous fait oublier aussi …

    Le temps qui passe,et tout s’en va,oui mais les cicatrices sont là.

    Chaque seconde qui passent,nous rapprochent de la mort,n’est-ce pas ?

  4. “S’IL Y A SEULEMENT DE LA MALCHANCE A N’ETRE PAS AIME ,IL Y A DU MALHEUR A NE POINT AIMER” Camus.
    Avec le temps j’aimerai continuer à aimer.C’est dommage que vous ayez choisi cette chanson en particulier.

  5. Tout passe, le meilleure comme le pire!
    Et ça a du bon parfois.

    Oublier, c’est survivre, se donner une chance pour ne pas craquer, d’aller de l’avant,seule,mais en avant comme même.

    Je leurs avaient dis combien s’aimer comme ça était démesuré. Elles sont parties, ensemble, comme elle l’avait souhaitée.
    L’Homme est fou de s’attacher sans Croire. Sans Foi au lendemain des adieux!

    Tout est prématuré quand on s’y attend pas mais comme on le sait, tout s’en va!

  6. Salam aleykoum,

    C’est une belle chanson de Léo Ferré à ne pas confondre avec l’auteur de ”que la montagne est belle”… avec le temps tout s’en va à l’exception des bonnes oeuvres…

  7. SALEM ALEYKUM DOCTEUR TARIQ RAMADAN QUE J AIMERAIS TOUJOUR EN ALLAH
    Je trouve que cette chanson est belle mais je ne pense que ce n’est pas le dernier sentiment ressentit au cours de la derniere etape de de la vie pour tout les etres humains, certe les diffucultes de la vie les trahison les deception les injustices peuvent entacher ou ‘retrecir’ serieusement le coeur mais un croyant sincere EN L UNIQUE ALLAH EPPROUVE ET EPPROUVERA TOUJOURS CE SENTIMENT D AMOUR INCOMMENSURABLE ET IMCOMPARABLE QUI EST L’ADORATION EXLUSISIVE qui est un sentiment eternel et ce qui en decoule ici bas c que malgres tout om finit en aimant encore plus .
    AMINE

  8. Oui, l’on se sent glacé.. Vertige..
    … pas ce texte… regarder au loin le soleil…
    qu’Il me guide…
    .. et que l’amour grandisse, pour cette humanité, pour cette terre…

    Que Sa paix soit sur vous

  9. « Dieu nous prête un moment les prés et les fontaines,

    Les grands bois frissonnants, les rocs profonds et sourds,

    Et les cieux azurés et les lacs et les plaines,

    Pour y mettre nos cœurs, nos rêves, nos amours ;

    **

    « Puis il nous les retire. Il souffle notre flamme.

    Il plonge dans la nuit l’antre où nous rayonnons ;

    Et dit à la vallée, où s’imprima notre âme,

    D’effacer notre trace et d’oublier nos noms.

    **

    « Eh bien ! oubliez-nous, maison, jardin, ombrages ;

    Herbe, use notre seuil ! ronce, cache nos pas !

    Chantez, oiseaux ! ruisseaux, coulez ! croissez, feuillages !

    Ceux que vous oubliez ne vous oublieront pas.

    **

    « Car vous êtes pour nous l’ombre de l’amour même,

    Vous êtes l’oasis qu’on rencontre en chemin !

    Vous êtes, ô vallon, la retraite suprême

    Où nous avons pleuré nous tenant par la main !

    ***

    «Toutes les passions s’éloignent avec l’âge,

    L’une emportant son masque et l’autre son couteau,

    Comme un essaim chantant d’histrions en voyage

    Dont le groupe décroît derrière le coteau.

    **

    « Mais toi, rien ne t’efface, amour ! toi qui nous charmes !

    Toi qui, torche ou flambeau, luis dans notre brouillard !

    Tu nous tiens par la joie, et surtout par les larmes ;

    Jeune homme on te maudit, on t’adore vieillard.

    **

    « Dans ces jours où la tête au poids des ans s’incline,

    Où l’homme, sans projets, sans but, sans visions,

    Sent qu’il n’est déjà plus qu’une tombe en ruine

    Où gisent ses vertus et ses illusions ;

    **

    « Quand notre âme en rêvant descend dans nos entrailles,

    Comptant dans notre cœur, qu’enfin la glace atteint,

    Comme on compte les morts sur un champ de batailles,

    Chaque douleur tombée et chaque songe éteint,

    **

    « Comme quelqu’un qui cherche en tenant une lampe,

    Loin des objets réels, loin du monde rieur,

    Elle arrive à pas lents par une obscure rampe

    Jusqu’au fond désolé du gouffre intérieur ;

    **

    « Et là, dans cette nuit qu’aucun rayon n’étoile,

    L’âme, en un repli sombre où tout semble finir,

    Sent quelque chose encor palpiter sous un voile… ?

    C’est toi qui dors dans l’ombre, ô sacré souvenir ! »

    21 octobre 1837

    Victor Hugo

    http://www.poetes.com/hugo/olympio.htm

    1. salem K. Merci pour tout ces charmants poémes, ils font rêver aux délices futur du paradis. Mais je pense que ce n’est qu’un petit échantillon du plaisir. Parce que nul ne peut imaginer ce qui nous attents là-bas. le paradis dans un hadith nul pensée ne peut imaginer , nul oeil n’a vu nul oreille n’a entendu. Le paradis c’est du jamais vu. C’est vrai qu’avec les beaux paysages et la belle nature on a un échantillon du paradis sur terre. Mais ce qui aura au paradis sera grandiose!!!!On a aussi un échantillon de l’enfer qur terre. Ce sont les volcans qui crachent les entrailles de feux du globe terretre. Ces volcans vomissent de la lave de feux ardents. Cela ne vous rappel rien Mr K ? C’est l’enfer et oui, il faut ouvrir les yeux. Tout est là la vérité le CORAN EL KARIM les mystéres de la vie les secrets de la vie. Le pouvoir de l’Amour d’Allah…A lire sans faute “LES DELICES DU PARADIS” ibn Katir (Editions Maison d’Ennour)” …C’est un florilège de versets de de hadiths qui dépeignent un tableau fantastique, mais réel du Paradis, vivifiant ainsi en nous le souvenir des origines. Cela nous encourage à persévérer sur la Voie du Paradis et nous incite à éviter les chemins de traver qui nous en éloigneraient. Ce livre vise le pourquoi et la finalité de l’immédiat, de l’instand périssable qu’est la vie. L’autre monde, celui des origines et des fins, est l’ultime fin,aboutissement que l’on ne doit jamais oublier, nous en oulierons notre personne et péririon dans les chemins tortueux de la vie présente……”C’est un beau livre. Il ne coûte que 7 euros. Le savoir si on veut ne coûte pas tré cher, mais on y gagne une grande récompense : le Paradis Incha Allah.

      Allah nous prête un moment les prés et les fontaines, les grands bois frissonnants, les rocs profonds et sourds. Et les cieux azurés et les lacs et les plaines. Pour y mettre nos coeurs, nos rêves, nos Amours. Et dit à la vallée où s’imprima notre âme d’effacer nos traces et d’oublier nos noms. Cachons nos pas, chantez oiseaux, ruisseau coulez. Ceux que vous oubliez ne vous oublieront pas . Car je suis pour vous l’ombre de l’Amour même. Vous êtes l’oasis qu’on rencontre en chemin. Vous êtes, o vallon la retraite suprême où nous avons pleuré, nous tenant par la main. Toutes les passions s’effacent avec l’age. Mais toi, rien ne t’efface mon Amour!! Toi qui me charme. Tu me tiens par la joie et surtout par les larmes. Jeune Homme on t’adore. Dans ces jours où l’homme sans but, sans visions sent qu’il n’est déjà plus qu’une tombe en ruine. Quand notre âme en rêvant descend dans notre coeur qu’enfin la glace atteint comme on compte les morts. Chaque douleur tombée et chaque songe éteint une lampe. Loin des objets réels, loin du monde. La douleur arrive à pas lent au fond du gouffre intérieur. Et là-bas en un repli sombre où tout semble finir, sent quelque chose encore palpiter sous un voile. C’est toi mon Amour qui dort dans l’ombre, O sacré souvenir. Alors soignons nos cerveaux pour se souvenir et ne jamais nous oublier!!!!!!!; Salem

    2. Salame. Une petite précision : Et là-bas au PARADIS en un replis sombre où tout semble finir, sent quelque chose encore palpiter sous un voile. C’est toi mon Amour ? qui dort dans l’ombre, O sacré souvenir.

  10. Avec le temps, on oublie ses colères aussi… tant mieux ! La rancune est une mauvaise compagne… Je préfère ne pas la fréquenter et avancer sans elle !

    Meriem.

  11. ROSSIGNOL MON MIGNON

    ~

    Poème de Pierre de Ronsard 1524-1585

    Musique de Guillaume Boni

    ~

    Rossignol mon mignon, rossignol mon mignon qui par ceste saulaye

    ~

    Va seul de branche en branche à ton gré vole vole vole vole vole voletant

    ~

    Et chantez, et chantez à l’envy de moy qui vay chantant

    ~

    Celle qui faut tousjours que dans la bouche j’aye

    ~

    Nous soupi, nous soupirons tous deux, ta douce voix s’essay

    ~

    De sonner, de sonner les amours d’une qui t’ayme tant, d’une qui t’ayme tant

    ~

    Et moy triste, je vay la beauté regrettant, la beauté regrettant

    ~

    Qui m’a fait dans le coeur une si aigre playe, une si aigre playe

    ~

    Toutefois, toutefois mon mignon, nous differons d’un point

    ~

    C’est, c’est que tu es aymé et je ne le suis point

    ~

    Bien que tous deux, bien que tous deux ayons les musiques pareilles

    ~

    Car, car tu fléchis ta mie au doux bruit de tes sons

    ~

    Mais la mienne qui prend a despit mes chansons

    ~

    Pour ne les escouter, pour ne les escouter se bouche les oreilles

    ~

    ~

    MOI J’AI LE TEMPS

    ~

    Serge Reggiani

    Paroles et Musique: Georges Moustaki

    ~

    Moi j’ai le temps

    Je vous le donne

    Il est midi

    A peine à Rome

    Et quelque part

    Il est trop tard

    Mon âme sœur

    Du bout du monde

    J’ai pris la route

    La plus longue

    J’ai pris le temps

    A chaque instant

    *

    Moi j’ai le temps

    Et tout m’étonne

    Bien que ce soit

    Presque l’automne

    Mon bel amour

    Ma belle de jour

    Je peux bien perdre

    Une seconde

    Puisque ma route

    Vagabonde

    Nous a gardé

    L’éternité

    *

    Moi j’ai le temps

    Ma sœur, mon âme

    De te chercher

    Dans chaque femme

    Que j’aimerai

    Que j’oublierai

    Pour découvrir

    En toi la source

    Où je boirai

    A pleine bouche

    Pour m’y baigner

    Pour m’y noyer

    *

    Moi, j’ai le temps

    Je vous le donne

    Il est déjà

    Minuit à Rome

    Il se fait tard

    Et je repars

    Demain qui sait

    Un jour peut-être

    Nous saurons bien

    Nous reconnaître

    Mon bel amour

    Ma belle de jour

    *

    Demain qui sait

    Un jour peut-être

    Tu me feras enfin renaître

    O mon amour…

    *

    1. Salut. Moi j’ai le temps et quelque part mon âme soeur du bout du monde. J’ai pris la route, la plus longue, j’ai pris le temps. Mon bel Amour. Je peux bien perdre une seconde. Puisque ma route nous a gardé l’éternité. Moi j’ai le temps. Mon frère, mon âme de te chercher dans chaque homme que j’aimerai, que j’oublierai. Pour découvrir en toi la source où je boierai, pour m’y baigner, pour m’y noyer. Moi j’ai le temps, un jour peut-être nous reconnaîtrons mon bel Amour. Demain qui sait, un jour peut-être. Tu me feras renaître. O mon Amour…..PATIENCE!!!!!!!!!!

  12. Salam,le temps,un élément qui comme les autres prend sa valeur selon l’horizon de vie que nous choisissons,il peut etre perte ou réussite,comme nous l’apprend une des premières sourates révélées:sourate al asr:la foi et les acte qu’elle exige(çalihane)faisant de lui une résussite et son absence une perte,mais en tout cas c’est un élément présent dont nous ne pouvons échapper.Le temps agit sur notre,sur notre humanité,signe qui manifeste que l’on ne pas fait pour vivre éternellement dans ce monde,la diminution de l’attachement(ou la perte de nos attaches)ou l’augmentation des tensions,nous disent que cette vie n’est n’est pas absolue,mais qu’elle procède de l’absolue(aç çamad):Al Ahad,et que c’est lui qu’il faut prendre comme wakil(garant,un nom dont on ne mesure pas la portée et le bénéfice pourtant révélé dans les toutes première révélations,sourate al mouzamil).Cet état fut vécu par le prophète(alayhi salam)dans la dernière partie de la période mecquoise(les trois dernière années),c’est durant cette période que furent révélé trois sourates descendu l’une à la suite de l’autre(selon ibn abbas)et que l’on retrouve placer dans le mème ordre dans le coran;sourate yunus,hud et youssouf,il y a en cela un signe.Ces sourates apportaient un soutien considérable et adaptè à la situation,n’est t-il pas le livre au ayat plein de sagesse comme introduit le début de sourate yunus,cette sourate rappelait l’égarement de chercher l’apaisement dans cette vie(relative)et guidait vers l’attachement a l’absolue:Allah avec certitude et conscience que seul lui dirige toute chose,et rendra son jugement.cet appel au tawhid sera reprit dès le début de sourate hud,avec ce que l’on néglige bien souvent dans l’enseignement du lien avec le très haut,c’est le style parfaits dont sa révélation éduque dans cette voie(le travail en cela est immense concernant l’éducation en général et concernant les enfants en particulier)les deux noms situés par Allah sont révélateur:hakim(rès sage)khabir(trés informé)qui renvoit autant a la connaissance de la nature humaine,la spécificité de chacun qu’au contexte,et cela commence par ça propre éducation de soi à soi .Sourate hud utilisera les informations clair et les récits,qui seront révélé pour affermir le coeur(la mention du passé pour un affremissement de ton coeur dans le présent à mème de continuer la route).Ici la notion de temps en relation avec la nature humaine est clair est demande à etre détailler.Ainsi après avoir appeler son messager a demeurer dans la droiture(ayat112),Allah mentionna les récits comme force pour le coeur.Ainsi al istiqama liée a la nature humaine,les récite(le temps lier aussi a la nature de l’etre humain).On retrouve dans la fin de cette sourate la notion de temps(ayat 122)et le lien a l’absolue(ayat123)que la sourate suivante développera.cette sourate dernière des trois révélé a la suite est sourate youssouf,qui a la particularité d’etre une sourate(la seule) qui contient une histoire en entière,et ce récit est le meilleur des récits comme le dit le débuts de la sourate.on comprend dans le lein avec la siourate précédente que les récits révélé pour affermir ton coeur,ce récit étant le meilleur,il va etre le meilleur pour cela.Et en effet cett sourate fut révélé dans la période critique du messager d’Allah(alayhi salam)mission très dur,perte sa femme ,de son oncle.cette sourate est une guérison immense,ibn Massoud disait qui est triste et lis cette sourate verra sa tristesse partir.Tariq Ramadan a montrè que cette sourate développe de nombreux aspects de l’amour.cette sourate est centrale a notre époque,et demanderait un développement considérable.cette sourate introduiera aussi l’hégire(voir la relation de youssouf(alayhi salam) avec ses frères et du prophète mouhammad(alayhi salam)avec son peuple,dont il dira a l’ouverture de la mecque les mème propos que son frère prpohète yousouf(alayhi salam)dit à ses frère(ayat 92).On sait que l’hègire marque un passage important dans l’édification d’une nouvelle civilisation pour l’humanité,civilisation qui révient au coeur de l’humain avec des principes universels pour que cette humanité voulu dans la diversité puisse etre.une civilisation qui dit la responsabilité de l’humain pour le changement du monde(sourate ar rad ayat 11 ,sourate placée après youssouf dans le coran)mais dans la compréhension que le coeur ne trouve l’apaisement(sourate arrad ayat 28) que dans la conscience que ce monde ,comme notre monde à chacun ne sont dirigé que par Allah et est fait pour son adoration,tel est notre nature à chacun ,comme le monde l’adore(sourate ar rad ayat15),nous somme créés pour l’adorer(sourate adhaaryat ayat 56). nos vie nous montrant bien que le temps amoindri, voir fait disparaitre nos attaches à ce monde ,et que la voie de la libération et du soufle pour continuer est: la confiance dans le vivant qui ne meurt pas,Allahou alam ,Salam

  13. Salam alikoum,
    Très belle chanson! Avec le temps va tout s’en va et que nous reste-t-il… Seul Dieu le Sait.

    Salam!

    1. Quelle magnifique chanson.

      Quand tu as tout perdu et qu’il te reste dieu alors tu as tout gagné.

  14. Bissmiallah Rahmane Rahime. Salame Alikoume mon cher frère Tariq.
    “ALLAHOUMA ANTA RABI LAHILAHA ILLA ANTE. AALAYKA TOUKELTOU OUA ANTA RABOU EL AARCHE EL ADIME. MACHA ALLAH KANA OIMA LAME YACHA. LAMYAKOUNE LA HOULA OILA QUOUATA ILLA BIALLAH EL ALI EL ADIME. AALAMOU ANA ALLAH AALA QUOULI CHAYINE QUADIRE. OI ANA ALLAH QUADE AHATA BIQUOULI CHAYINE IIME. ALLAHOUMA INNI AAOUDOUBIKA MINE CHARI NAFSSI OI MINE CHARI KOULI DABATINE ANTA AKHADOUNE BI NASSIYATIA. INNA RABI AALA SIRATE EL MOUSTAQUIME.””GRAND DIEU! TU ES MON SEIGNEUR!IL N’Y A DE DIEU QUE TOI! CE QUE DIEU VEUT SERA; ET CE QU’IL NE VEUT PAS, NE SERA PAS. IL N’Y A NI PUISSANCE NI FORCE QU’EN DIEU LE TRES-HAUT, L’INACCESSIBLE ; JE SAIS QUE DIEU EST PUISSANT SUR TOUTE CHOSE, ET QUE SA SCIENCE S’ETEND A TOUTE CHOSE. O GRAND DIEU! JE ME REFUGIE AUPRES DE TOI CONTRE LE MAL DE MOI-MEME ET LE MAL DE TOUT ETRE VIVANT QUE TU TIENS PAR LE TOUPET. MON SEIGNEUR EST SUR UNE VOIE DROITE.”
    C’est une de mes “Diker” préférée. Que je dis matin et soir. Pour protéger les miens et tout ceux que j’aime. Les Paroles de notre Créateur restent dans nos coeurs et ne s’effacent ni à travers le tempts, ni à travers l’éternité. Tant que le coeur du Musulman battra pour Dieu.
    Et lorsqu’on aime son prochain pour l’Amour de Dieu. Aimer à travers le tempts pour l’Amour de Dieu ; quand nous sommes à Dieu. Cet Amour dure et ne s’altére, ni ne se fâne.
    Par contre l’Amour des êtres, quand on aime par Amour, c’est vrai, cet Amour fragile peut se fâner avec le tempts. Et s’il cet Amour se fâne avec le tempts alors ce n’était pas vraiement de l’Amour. Car quand on aime d’Amour et bien c’est pour la vie et on y croit et on n’oublie jamais. Quand on a quelqu’un dans son coeur, il y reste gravé pour l’éternité. L’espoir et la patience. Ce mélange fait que l’Amour dure même à travers le tempts et un jour la vie lui sourira. Alors que les désespoir, le faite de plus croire au pouvoir de l’Amour, cela détruit la magie de cet Amour. L’Amour illuminait par l’Amour de Dieu. Cet Amour est inébranlable. Quand on y croit, tout peut arriver. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Et l’espoir fait vivre et survivre ce que le tempts efface.
    Avec la patience et la persévérence, on est immunisé contre tout. Et Allah ferme une porte et en ouvre dix, Soubhanallah . “LA TAKNETE MINE RAHMATI ALLAL. ALLAH MAA SABIRINE. ALLAH STAJEBE DAAOUATES EL MOUHSSININES. NE DESESPERE PAS DE LA MISERICORDE D’ALLAH. ALLAH EST AVEC LES PATIENTS. ALLAH EXHAUSSE LES SOUHAITS DES RAPPROCHES.”
    Cette chanson de Léo FERRER est un appel au suicide!! Elle est contre la perception du vrai Musulman qui lorsqu’il regarde ;le croyant ne voit pas les ténébres mais il voit “noor”
    , la lumière d’Allah. Le Musulman espére toujours la Miséricorde d’Allah et ses voeux sont toujours exhaussés.
    On a beau chercher le Bonheur éternel sur cette Terre. Il n’existe pas!! Il n’existera qu’au Paradis Incha Allah.
    Mes prières t’accompagnent où que tu sois mon Cher frère Tariq. Une soeur qui te soutiendra et t’encouragera sur ta route, la voie droite. SIRATE EL MOUSTAQUIM. Salame Alikoume oi Rahmatou Allah oi Barakatou.

    1. “Et si cet Amour se fâne avec le tempts alors ce n’était pas vraiement de l’Amour. Car quand on aime d’Amour et bien c’est pour la vie et on y croit et on n’oublie jamais” …Tu as su trouver les mots justes chère Latifa… Au moindre coup de vent,à la moindre épreuve, au moindre malentendu … à la moindre distance. Il se fâne.Au fond, c’est que cet amour ne mérite pas d’être vécu.Les créatures de Dieu nous decevront toujours, raison pour laquelle il ne faut pas s’attacher et lutter chaque jour pour ne pas sombrer…Délaisser cet amour qui aveugle et remplir son coeur de Son Amour.Ne plus rien attendre des Hommes … Pour ne plus pleurer…Malgré “la douleur et la solitude”.

    2. SALAME ALIKOUME OI RAHMATOU ALLAH OI BARKATOU. “Dieu me suffit contre ce qui me tourmente. Dieu me suffit contre celui qui m’a opprimé. Dieu me suffit contre celui qui m’a envié. Dieu me suffit contre celui qui prépare une ruse pour moi. Dieu me suffit au moment de la mort. Dieu me suffit près de la balance. Dieu me suffit lors de la question dans la tombe. Dieu me suffit auprès du “Sirate. Dieu me suffit. Il n’y a de Dieu que lui. Je me confie entièrement à lui. C’est à lui que je ferai retour”. Avec le temps va tout s’en va au moment où tout allait commencer. L’Amour est trop compliqué. Vous connaissez la formule “je t’aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie.” Lorsque l’on atteint le degré de folie, à en perdre la raison. Lorsque l’on a aimé un Amour virtuel à travers le temps. Lorsque la raison réapparait difficilement : cela ne nous laisse comme trace que le doute d’avoir vécu un Amour à sens unique. Alors si aimer à la folie c’est un malentendu. Alors à défaut d’aimer d’Amour. Aimons nous en frère et soeur pour l’Amour de Dieu. Cela sera plus simple. “Le coeur à ses raisons que la raison ignore.”C’est pour cela que la Patience en Islam, elle nous prépare des moments de douceur à qui sait attendre. SALAME ALIKOUME OI RAHMATOU ALLAH OI BARAKATOU.

    3. salame alikoume oi rahmatou allah oi barakatou. je vous tire mon chapeau bien bas sur ce que vous avez ecrit. ch’rahtli quelbi. pourquoi aimer à la folie , aimons-nous tout simplement. la chute est dure lorsque l’on se rend compte d’un amour à sens unique. merci pour votre commentaire. salam.

  15. Salâm,

    Avec le temps, tout chavire et tout s’évanouit sauf l’amour enraciné dans la conscience intime de Dieu, dans la quête de Sa face, de Son agrément et de Son amour. La vie d’ici bas n’est que jeu et illusion trompeuse nous rappelle le Qoran. Il est le champ de semence de ce qui sera récolté dès notre passage dans la tombe.
    L’amour de Dieu qui amène à diriger ses intentions vers Lui au point de n’aimer et de ne détester qu’en Lui ne saurait passer avec le temps. Tout cela est une question de cheminement intérieur.

  16. Chapeau Monsieur Ramadan.
    J’ avais pensé à une chose, dans le style association percutante, un message brèf mais lourd de sens, il y a une chanson qui est très jolie et qui est américaine, elle est chantée dans le film Marie Popinse avec Jullie Androuse. ” Pour nourrir les petits oiseaux, deux pens deux pens suffisent…”. La musique donne du baume au coeur et elle traduit la tendresse qu’ on a devant l’ enfance innocente. Cette chanson a bercé mon coeur comme celui des américains, c’est une identité. Moi, j’ aimais l’ Amérique mais maintenant j’ ai une déchirure dans le coeur. Alors le message pour le peuple américain, c’ est tout en diffusant cette chanson montrer les images de l’ attrocité qu’ ils ont cautionnée cet été au Liban. Les pleurs m’ en viennent…

    1. Salem petisame, C’est vrai ce qui c’est passé cet été est atroce. Nos fréres et soeurs Libannais ont souffert la misére. La liste des pays arabes massacrés commence à se faire longue. Ces israeliens et Américains ont commencé par la Palestine où le sang de nos fréres et soeurs musulmans a coulé depuis plus de 50 ans et continue de couler. Les terres de la Palestine sont innondées de sang. On entends au loin de la Palestiun un hurlement de douleur qui déchire le ciel. Et personne ne bronche!! ni les occidentaux , ni les musulmans, ni personne. Silence de morts. Mais ces assassins n’en ont pas fini avec les Arabes, le massacre continue prochain pays sur la mire des américains : L’Afganistan où ils ont massacré femmes, enfants, vieux. C’est une horreure!!. Mais ces cons sa leur suffit pas, ils s’attaquent a un autre pays Arabe l’Irak le sang coule. La terre des Arabes souffres. Cette terre est imbibée de sang de nos fréres sur leur propre terre. Quelle honte!!! Mais le massacre n’est pas fini ces terroristes à l’Occidental: j’accuse les israéliens et les américains sans aucun probléme. Tout le monde entier le sait on les a vus ces assassins. Alors comme j’ai dit la prochaine cible qui a été visée nos fréres Libannais. Le sang des Arabes coule encore, ils tirent sur tout ce qui bouge!!. C’est l’horreure!!!Alors je suis entrain de me demander à qui le tour??? Quel est le prochain pays Arabe sur la liste de ces tortionnairs? Il faut que cela cesse!!!. Il n’y a que M. Tariq RAMADAN qu fait de son mieux pour condamner ce génocide du peuple Arabe. Il faudrait que le monde bouge!! Et nos fréres et soeurs musulmans, tous les pays Arabes se mobilisent pour régler ce probléme. On ne va pas continuer à se laisser faire sans rien faire. Sinon notre silence est une alliance avec ces terroristes Occidental. Et non assisstance à personne en danger!!Qu’Allah nous pardonne, nous musulmans de ce SILENCE COULEUR SANG!!!Salem.

  17. Salam,
    – La fin de ctte chanson met en exergue notre égoisme.

    – Triste fin pour un être humain imbu de sa personne et qui regorge d’égoisme à tel point qu’il refuse définitivement d’aimer. Il a malheureusement atteint son niveau d’incompétance dans l’échelle des sentiments [selon le principe de Peter (1971), en hiérararchie,qui stipule que chacun tend à atteindre son niveau d’incompétance… ]

  18. salam!

    Après avoir brillé d’un ralámpago nous naissons,
    et toujours son éclat dure quand nous mourons.
    Si court il est le fait de vivre!

    La gloire et l’amour après lequel nous courons,
    des ombres d’un sommeil consistent en ce que nous poursuivons.
    S’éveiller est de mourir!
    G.A.Bécquer

  19. Entre amour et tristesse :

    Message personnel”, Françoise Hardy, 1996.

    “… il y a les mots que je ne dirai pas

    Tous ces mots qui font peur quand ils ne font pas rire

    Qui sont dans trop de films, de chansons et de livres

    Je voudrais vous les dire

    Et je voudrais les vivre

    Je ne le ferai pas,

    Je veux, je ne peux pas

    Je suis seule à crever, et je sais où vous êtes

    J’arrive, attendez-moi, nous allons nous connaître

    Préparez votre temps, pour vous j’ai tout le mien

    Je voudrais arriver, je reste, je me déteste

    Je n’arriverai pas,

    Je veux, je ne peux pas

    Je devrais vous parler,

    Je devrais arriver

    Ou je devrais dormir

    J’ai peur que tu sois sourd

    J’ai peur que tu sois lâche

    J’ai peur d’être indiscrète

    Je ne peux pas vous dire que je t’aime peut-être

    Mais si tu crois un jour que tu m’aimes

    Ne crois pas que tes souvenirs me gênent

    Et cours, cours jusqu’à perdre haleine

    Viens me retrouver

    Si tu crois un jour que tu m’aimes

    Et si ce jour-là tu as de la peine

    A trouver où tous ces chemins te mènent

    Viens me retrouver

    Si le dégoût de la vie vient en toi

    Si la paresse de la vie

    S’installe en toi

    Pense à moi

    Pense à moi

    Mais si tu crois un jour que tu m’aimes

    Ne le considère pas comme un problème

    Et cours, cours jusqu’à perdre haleine

    Viens me retrouver

    Si tu crois un jour que tu m’aimes

    N’attends pas un jour, pas une semaine

    Car tu ne sais pas où la vie t’emmène

    Viens me retrouver

    Si le dégoût de la vie vient en toi

    Si la paresse de la vie

    S’installe en toi

    Pense à moi

    Pense à moi…”

  20. TOUT SE TRANSFORME MAIS RIEN NE SE PERD ,TELLE EST LA LOI DE LA NATURE
    TOUT S’EN VA EST LE DESTIN DE TOUTE CHOSE.
    LE TEMPS ,UN SIGNE DE DIEU POUR RAPPELER L’HOMME A LA SOUMISSION PAR ESSENCE,LE RETOUR A LA SAINTE NATURE (ALFITRA)
    LE BONHEUR D’ICI BAS NE PEUT éTRE ABSOLU CAR L’ABSOLU EST INFINI

    J’AI BEAUCOUP APPRIS AVEC TOI GRAND FRéRE TARIK ET JE CONTINU A APPRENDRE
    MERCI POUR TOUS

  21. Oui, tout s’en va

    …et revient sous une forme différente. C’est le tribut du renouveau, de l’espoir, du changement, expressions même de la vie. Il n’y a pas de hasard et si la nostalgie est une réalité, le changement qui en est la cause est aussi un signe, le commencement d’un projet qui nous dépasse, souvent, et dont nous espérons être le maître, parfois. Reposent dans nos mains la lumière de ce qui était et la lueur de ce qui sera.

  22. Salame alikoume oi rahmatou Allah oi barakatou. ” O Mes serviteurs! vous qui avez commis des excés à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde de Dieu. Dieu pardonne tous les péchés. Oui, il est celui qui pardonne, il est miséricordieux.” Arrêter le court du temps et laisser une chance à un coeur brisé d’avouer son Amour. Une chance de justifer ses erreurs. Aider un coeur brisé à briser le silence. Une chance de pardonner les souffrances causés. Aider un coeur amoureux à panser ses blessures. Arrêter le court du temps pour ne pas laisser le temps enterrer un coeur encore vivant. Arrêter le court du temps pour ne pas garder de cet Amour que de la souffrance et des pleurs. Laisser une chance à ce coeur brisé de consoler et rattraper les années de silences, de rattraper les années perdues. Arrêter le court du temps pour oublier les années de tristesses, les années de souffrances, pour oublier les années de pleurs, les années de silence. Faire revivre son coeur et faire place à la joie et aux plaisirs de vivre dans le souvenir d’un Amour fort qui bat dans un coin du monde. Déposer les armes contre le Jihad de l’Amour et laisser tout simplement son coeur aimer puisqu’il est fait pour aimer. Savoir que l’on est aimé d’Amour et que l’on aime, car un coeur qui ne bat plus est un coeur mort. Arrêter le court du temps pour apprendre à aimer et partager son Amour. L’Amour de Dieu devrait suffir mais accompagner d’un Amour fort cela est meilleur. Arrêter le court du temps pour aimer et ne plus lutter.

  23. Salame Alikoume oi Rahmatou Allah oi Barakatou. “Que celui que Dieu guide, nul ne peut l’égarer. Que celui que Dieu égare, nul ne peut le guider.LE TEMPS PASSE LA VIE L’AMOUR LA MORT. Du début de la vie à la fin, à la mort. Le temps nous accompagne. Et quand durant toute une vie, on nous a jamais dit “je t’aime”. Toute une vie ces mots sont absents. Ce “je t’aime” à travers les années qui passent. Jamais à la petite enfance. Jamais je t’aime à l’enfance. Jamais de je t’aime à l’adolescence, jamais à l’âge adulte. Quand l’amour à travers le temps passe à côté de son coeur. Ce coeur en manque d’affection ne peut qu’être triste et solitaire. LE TEMPS PASSE LA VIE L’AMOUR LA MORT. Lorsque l’on a une éducation traditionnelle Musulmanne. Dans son enfance on ne dit jamais je t’aime. Nos parents nous aiment c’est sûre. mais ils ne le disent jamais. Alors mon coeur se durcie. C’est une blessure qui reste à vie, surtout quand on perd un proche, un père à qui on a jamais dit je t’aime et on l’a jamais entendu dire. C’est une déchirure dans le coeur qui ne se refermera jamais. LE TEMPS PASSE LA VIE L’AMOUR LA MORT. A l’adolescence, âge crucial où l’on est à la recherche de l’Amour, on ne dit jamais je t’aime. LE TEMPS PASSE LA VIE L’AMOUR LA MORT. A l’âge adulte avec une culture Marocaine on m’impose un mariage sans Amour. Alors mon coeur ne peut être habité que par la tristesse et la solitude. LE TEMPS PASSE LA VIE L’AMOUR LA MORT. La vie est une école, elle nous murie et enfin on rencontre l’Amour de Dieu. Cet Amour divin, avec mon coeur solitaire s’harmonise avec l’Unique. Je goûte à sa Chaleur, à Sa Proximité. Lorsqu’ Allah vous donne la chance de connaître un jour un grand amour. Sur ma route, sur le chemin de la lumière j’entends au loin une voix qui me dit “je t’aime”. j’ai du mal à y croire. Je l’espère mais mon coeur n’a pas l’habitude. Mon coeur réssussite. LE TEMPS PASSE LA VIE L’AMOUR LA MORT. La vie passe et m’ouvre le coeur. Elle m’apprends à dire je t’aime à mes proches, à mes enfants. Le silence et la solitude se sont installés dans mon coeur. Mes sentiments ont du mal à se dévoiler. Ma seule arme pour dire je t’aime : c’est mon silence et mon ragard. C’est tout ce que j’ai su dire. Mais sur ma route, sur le chemin de la lumière, cette voix qui a dit je t’aime m’a appris le sens, m’a appris à partager, a ouvrir mon coeur. LE TEMPS PASSE LA VIE L’AMOUR LA MORT. La morale de cette histoire, c’est de savoir dire je t’aime à son prochain avant d’emporter son secret dans sa tombe. “Avec le temps” l’Amour s’apprend. Salame Alikoume oi Rahmatou Allah oi Barakatou.

  24. salam !

    Un poème de l’amour…

    Ils m’ont parlé de, son sourire j’ai reconnu,

    je n’ai pas voulu à le connaître,

    j’ai cru que le meilleur est tel.!

    De son rapprochement dans ma solitude je m’ai fui.

    Mais ce qu’a-t-il écrit, le calamó,

    qui peut arrêter ?

    Dans un jour inespéré je l’ai vu et

    suis tombé amoureux.

    Désirez l’oublier et j’ai demandé Al

    Majestuoso par,

    je ne l’ai pas regardé, ne lui ai pas

    parlé, je l’ai repoussé.

    Il est parti, de moi sembler inespéré Réjouis-toi,

    mon coeur, cette fois nous n’avons pas pleuré.

    S’éveiller te protège dans moi, mais la nuit il m’a trahi.

    Je m’appelais avec le sommeil et je lui ai répondu De loin,

    je me regardais, son feu avec sommeil j’ai appris.

    Et de nouveau de loin son soupir j’ai entendu

    Dans mon sommeil ses yeux on fermait

    une paire dans une paire près de moi…

    Ou Monsieur Miséricordieux mon, non vaciaste mon coeur,

    Ne t’a pas déjà supplié l’oubli, j’ai confiance en Ta raison

    seulement facilite-moi pour vivre et pour savourer cette tristesse,

    qui est restée avec moi et je ne peux pas la changer..

    1. SALAME ALIKOUME. Ce poème est très beau et plein d’émotions. On y sent de l’amour mais aussi de la tristesse, de la douleur. Mais l’Amour est comme une rose. L’amour a des épines qui blessent et font que la tristesse peut-être là. La tristesse est là pour plusieurs raisons : un malentendu, une longue absence, une maladie. Cela crée l’incompréhension, le doute et tout cela entraînent chez l’homme amoureux ou la femme amoureuse de la douleur, des pleurs. C’est pour cela qu’exprimer ses sentiments amoureux,expliquer ses joies et ses peines favorisent un meilleur sentiment qui est celui de l’Amour. Mais lorsque l’Amour est là, contre vents et marées. Malgré la tristesse, la douleur, les pleurs et bien à la fin de cette souffrance l’Amour renaîtra plus fort.

      “Le printemps de l’Amour, lorsque l’Amour fait signe suivez-le, bien que ces chemins soient abrupts et escarpés. Et quand ces ailes vous enveloppent livrez-vous à lui. Malgré l’épée cachée dans son plumage qui pourrait vous blesser. Et s’il vous adresse la parole.
      Croyez en lui….” Extrait du livre Khalil Gibran. (Pris sur le site).

      Ces quelques lignes résument très bien le sentiment d’un homme amoureux et d’une femme amoureuse. “Quand ces ailes vous enveloppent” c’est-à-dire la rencontre de l’Amour. “”Malgré l’épée cachée dans son plumage qui pourrait vous blesser” et bien l’épée qui blesse c’est la tristesse, la douleur, les pleurs. Tout ce mélange fait partie de l’Amour. L’Amour est un sentiment fort qui peut dans les deux cas : soit sentir des sentiments de joies, de bonheurs. Soit dans le deuxiéme cas sentir des sentiments de tristesse et de douleurs. On ressent des larmes de joies et on ressent des larmes de tristesse. Un jour sourire et un jour pleurer c’est ça la vie. On voit que cet Amour est vivant. Il commence par la tristesse et il finira par le sourire éternel Incha Allah!! La vie est difficile et on apprend les chemins du coeur jour après jour. Il faut y croire car l’Amour est magique!!!!

      Je découvre ce mois-ci de nouveaux textes de tristesse dans le site (voir texte “A ceux qui nous quittent!!)

  25. je respecte le poete et l’artiste mais je n’aime cette chanson .Chanson d’une personne qui ne croyait pas…même pas en la vie pour la decrire comme ça !chanson qui nous tire vers la tristesse,la lassitude ,le decouragement ,je prefere une “apprentie poéte” :

    La vie est une chance, saisis la.
    La vie est beauté, admire la.
    La vie est béatitude, savoure la.

    La vie est un rêve, fais en une réalité.
    La vie est un défi, fais lui face.
    La vie est un devoir, accomplis le.
    La vie est un jeu, joue le.
    La vie est précieuse, prends en soin.
    La vie est une richesse, conserve la.

    La vie est amour, jouis en.
    La vie est mystère, perce le.
    La vie est promesse, remplis la.
    La vie est tristesse, surmonte la.
    La vie est un hymne, chante le.
    La vie est un combat, accepte le.
    La vie est une tragédie, prends la à bras le corps.
    La vie est une aventure, ose la.
    La vie est bonheur, mérite le.
    La vie est la vie, défends la
    “Mére Térésa”

  26. HELLO! AVEC LE TEMPS L’AMOUR MURI!!!
    Je suis Egyptienne et j’aime les chansons d’Amours chantés par les Orientaux. Je trouve que c’est des beaux parleurs, des charmeurs. Ces chansons font battres le coeur, malgré le temps qui passe. Alors que cette chanson de Leo FERRE “Avec le temps. C’est une chanson qui tue un Amour en détresse. Plus d’espoir!!Les Orientaux sont trés fort dans le domaine de l’Amour. Quand j’ai un doute et bien je pense aux “Mille et une nuit” où l’Amour, la sensualité, le plaisir, le désir, le charme, la séduction….tout ce qui fait rêvé et on a tendance à ne plus y croire. Et bien faut savoir que nos descendants nous ont laissés un paterimoine enrichissant aux connaisseurs. Et à tout ceux qui croit encore en l’Amour. Un extrait d’une chanson Egyptienne LE GRAND AMOUR
    ” EL HOBE ELKEBIRE ANTA EL HOBE ELKEBIRE EL AOUEL OIEL AKHIRE OILA RIREKE YA HABIBI HELBI LIHAOUEKE ASSIRE ANTA EL HOBE ELKEBIRE ANA AACHEKE NOOURE AAYNIE AACHEKE RARAME OI SEHRAHA ANA ROUHIE MA BINE IDIKE OI HAYATIE ANTA MALEKETAHA BAHEBEKE KITIRE BAHEBEKE KITIRE ANTA FIBALIE RALAYE BASSETENA KILMA MINEKE AALIMNIE HAOUAKE YA GHALIE MAANA SABRIE EL GAMILE ANA AACHEKE NOOURE AAYNIKE AACHEKE GHARAME AOI SIHERAHA OI ANA ROUHIE BINE IDIKE OI ANTA MALEKETAHA BAHEBEKE KITIRE BAHEBEKE KITIRE ASSE ELLE HELBIAALAYA IGOULOULIKE AALI BIYA MAKDERCHE AAICHE FI DOUNIA BAADE MICHEMOUMKINE YA HABIBI ANA AACHIKE GHARAME OI SIHERAHA ANA ROUHI MA BINE OIA HAYATIE ANTA MALEKETAHA BAHEBEKE KITIRE BAHEBEKE KITITRE KITIRE KITIRE…
    MALICHE FI DOUNIA ILLA ANTA MAFICHE FI HELBIE GHIREKE ENTA YA ROUHIE OIA DOUNIATIE OIA OOMRIE TAALA ENIICHE ANA OIA ANTA YA HABI YA HABIBI TAALA ENIICHE ANA OIA ANTA.IRGHAALIE YA HABIBI IRGHAALIE YA HABIBI TAALA ANIICHE ANA OIA ANTA.YA LILLE YA LILLE YA LILLE. YA HABIBI TAALA ENIICHE ANA OIA ANTA.”. Bien sûr sans oublier les danses Orientales, mais cela est une autre histoire. Salem.

  27. nos occidentaux disent des choses auxquelles ile ne pensent pas.
    Ils aiment la belle phrase plutôt qu’aux sens de cette phrase.
    Ils disent des choses qui conviennent à tout le monde
    Je connais quelque uns de leurs grands écrivains qui sont en fait des hommes de moeurs très basses
    POLITIQUEMENTCORRECT
    Et quoi encore
    Et pour combien de temps

    1. c’est bien à vous de mettre en image la phrase que vous lirez, la nature est faite de choses que l’on peut lire aussi en l’observant, le langage est un code inventé par les êtres humains et il doit nous servir à mieux imager les choses pour mieux les comprendre
      euronette

  28. je préfèrerais ce texte de Léo Férré:

    Ne chantez pas la Mort, c’est un sujet morbide
    Le mot seul jette un froid, aussitôt qu’il est dit
    Les gens du “show-business” vous prédiront le “bide”
    C’est un sujet tabou… Pour poète maudit
    La Mort!
    La Mort!
    Je la chante et, dès lors, miracle des voyelles
    Il semble que la Mort est la soeur de l’amour
    La Mort qui nous attend, l’amour que l’on appelle
    Et si lui ne vient pas, elle viendra toujours
    La Mort
    La Mort…

    La mienne n’aura pas, comme dans le Larousse
    Un squelette, un linceul, dans la main une faux
    Mais, fille de vingt ans à chevelure rousse
    En voile de mariée, elle aura ce qu’il faut
    La Mort
    La Mort…
    De grands yeux d’océan, une voix d’ingénue
    Un sourire d’enfant sur des lèvres carmin
    Douce, elle apaisera sur sa poitrine nue
    Mes paupières brûlées, ma gueule en parchemin
    La Mort
    La Mort…

    “Requiem” de Mozart et non “Danse Macabre”
    (Pauvre valse musette au musée de Saint-Saëns!)
    La Mort c’est la beauté, c’est l’éclair vif du sabre
    C’est le doux penthotal de l’esprit et des sens
    La Mort
    La Mort…
    Et n’allez pas confondre et l’effet et la cause
    La Mort est délivrance, elle sait que le Temps
    Quotidiennement nous vole quelque chose
    La poignée de cheveux et l’ivoire des dents
    La Mort
    La Mort…

    Elle est Euthanasie, la suprême infirmière
    Elle survient, à temps, pour arrêter ce jeu
    Près du soldat blessé dans la boue des rizières
    Chez le vieillard glacé dans la chambre sans feu
    La Mort
    La Mort…
    Le Temps, c’est le tic-tac monstrueux de la montre
    La Mort, c’est l’infini dans son éternité
    Mais qu’advient-il de ceux qui vont à sa rencontre?
    Comme on gagne sa vie, nous faut-il mériter
    La Mort
    La Mort…

    La Mort?…

    1. Petite précision, “Ne chantez pas la mort” est un texte de Jean-Roger Caussimon, mis en musique pas Léo ferré.

  29. Yo tenía una amiga, hace años que

    murió, le gustaba citar a Yeats:

    NEVER GIVE ALL THE HEART, decía, me

    decía ¡Nunca logré hacerle caso!

    ¿Conocéis la extraña sensación de

    ingravidez que la pérdida deja en el

    alma? Ver como se aleja quien tanto

    hemos amado.

    Y le dejamos marchar, inmóviles, con

    los ojos clavados en su figura amada.

    Petrificados mientras se lleva un

    pedazo de nosotros mismos. Y le dejamos

    partir mientras nos rompemos por

    dentro, besándole intensamente con la

    luz que aún nos queda en la mirada.

    ¡Con Dios, que tú camino sea de rosas!

    “HERE LIES ONE WHOSE NAME WAS WRIT IN

    WATER ”

    ¿QUIEN SI NO?

  30. Absence

    A l’ombre des circonstances

    Le vide creuse l’absence.

    Mes mains fondent et peu à peu meurent.

    Sous le ciel de ton absence

    Tout s’en va, tout se meurt.

    Ma raison se sépare de son sens.

    Entre son et lumière, c’est le contre-jour.

    Au chaos de mon être

    A la déchirure du silence

    Je m’élève à l’encontre du temps.

    J’imagine le bonheur

    De caresser ton doux visage.

    A travers tes regards, je crée

    Les plus belles toiles, aux parfums

    Si délirants que j’en perds la tête.

    Dans mon coin, j’écris le silence

    Laissé après ton départ.

    J’imagine l’extase de boire

    L’élixir de tes élans nacrés.

    Aux instants de solitude

    J’efface les nuages laissés par ton absence

    En rêvant de vivre, d’écrire

    De sentir, d’effleurer, de parcourir

    Ton corps aux allures énivrantes.

    Parfois, au déluge et au cafard

    Je freudonne mon spleen de toi.

    Au lit de tes absences

    J’apprends à m’oublier

    En te parlant sur le papier.

    Brisé, mordu de toi

    Amoureux idiot, je me perds

    ce poème je le dédie à ma muse et femme de ma vie “Nawal”

    1. Un texte magnifique,

      Et qui brise le coeur

      L’élan d’amour est un élan de vie

      Il faut vivre

      Malgré la déchirure

      Pour redonner autour de soi

      Tout ce qui a été reçu

      Un amour soleil

      Avec Son secours

      Avec Sa bonté et Sa miséricorde

      De celle qui ne sait si elle est muse

      Mais qui connaît la douleur de l’absence

  31. Le temps passe et le temps marque le souvenir de l’humeur du moment. Aujourd’hui il ne passe pas, l’arrêter j’aurai souhaité, il y a bien longtemps. Aujourd’hui il en est ainsi, demain il en sera autrement. Aujourd’hui le mot est outil, écriture inspirée, au très haut destinée. Lumière du jour, lune de la nuit, les rythmes identiques orchestrent le cycle de la vie, le souvenir identique persiste.

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X