Tweets récents

Main menu
Second Menu

  1. je n’ai pas d’autre moyen de communiquer avec vous Mr Tariq Ramadan aussi je profite de cette « fenêtre » pour vous dire ceci:
    Je vois à travers tout votre djihad ma revanche personnelle sur le colonialisme français qui est l’auteur de 1 500 000 chahids en Algérie
    C’est pour moi un rêve que de voir un illustre professeur musulman tenir tête à des sommités politiques, économiques, culturelles, cultuelles, scientifiques, religieuses …occidentales et les mettre en face de leurs contradictions.
    Afin que tous vos travaux et votre djihad ne partent en pertes et profits, Je suggère d’ouvrir un institut pour les valeurs que vous et nous défendons

  2. — A : M. Tariq RAMADAN & Ma Communauté d’Amour

    Pacifiquement ,


    1. La pratique de la prière
    2. La part inconsciente dans l’Amour
    3. L’objectif de la pratique en islam
    4. L’islamité du divertissement
    5. L’indignité dans le don
    6. La célébrité : piètre chimère
    7. Une fatwa contre les mariages blancs
    8. A annihiler
    9. Dominer : gagner en puissance.
    10. « Ne pas caresser son conjoint durant le Ramadan »
    11. Jeûne du coeur
    12. Le dénûment non. La modération oui.

    1. La pratique a pratiquement disparue [en France!]. D’ailleurs, vous annonciez 30% dans une vidéo d’il y a une ou quelques années.
    Vous dramatisez tellement la complexité du rituel qu’on se légitimerait presque à ne pas faire la prière : « La prière du matin est extrêmement tôt », etc…
    Jeûner c’est devenu plus culturel chez certains ? Le fondement est toujours religieux même si les objectifs secondaires ne sont pas toujours respectés.
    Les raisons de la pratique sont rationnelles oui puisque le Coran est en soi rationalisme (la Science n’a en effet jamais réussi à contredire le Coran).

    2. « On peut avoir des amours qu’on ne peut pas expliquer rationnellement ». Moi je dirais « Connais-toi toi-même » et tu verras, apprends à savoir comment tu fonctionnes et tu sauras pourquoi tu aimes. Y a les raisons collectives et les raisons individuelles. Moi je sais pourquoi j’aime et le profil que j’aime. Déjà on cherche tous la même chose objectivement, après y a le modèle parental, on cherche notre mère parce que notre mère c’est le 1er objet d’amour. J’aime la violence émotionnellement (cela me sécurise cela me fait penser à mon père). Après ca paraît absurde. Mais je n’aime pas la violence rationnellement. Y a aussi toutes les questions d’attachement pathologique. Comme son nom l’indique c’est tout ce qui réfère aux sentiments abandonniques. Apprenez à vous connaître et vous saurez quel modèle vous attire.
    C’est la Psychologie qui comprend l’amour pas la Raison.
    Le cœur est aveugle lui. Souvent il s’oppose à la Raison.

    3. Moi j’irais plus loin. Vous dites que l’objectif de la pratique c’est le souvenir de Dieu. Moi je pense que la pratique, fondamentalement c’est une façon de nous extraire du matérialisme vers la spiritualité et donc vers l’essentiel. Dans la prière il y a cet état de quiétude, pouvons nous parler de transe ? Je pense que oui : quand nous atteignons l’oubli de notre matérialité. Ce rapport direct avec la transcendance. Donc nous pouvons communiquer avec Dieu. L’avantage que ceux qui prient ont c’est de sortir de la temporalité pour aller vers l’atemporalité. En réalité, la vie n’est qu’apparence ; mais la réalité c’est au delà des apparences. Au delà des apparences, il y a Dieu, la connaissance, etc…C’est simplement de rompre avec le présent pour aller dans l’infini et prendre du recul avec notre vie pour percevoir où est l’essentiel dans notre vie ; c’est pour cette raison que de nombreuses personnes arrivées sur le tapis voient avec clarté tout ce qu’ils doivent faire. La pratique c’est dire : Dieu je ne suis pas associateur. Car la pratique est une protection contre les dépendances, elle atténue les passions. Vous savez la joie immodérée. Eh bien cela la calme. Parce qu’à force de maîtriser ses désirs, de prier malgré le fait que nous n’ayons pas envie de faire cet effort fait de nous des êtres de modération, de tempérance.
    En second lieu, la pratique c’est une façon de remercier Dieu. En priant, on est moins matérialiste car en priant on dit merci à Dieu. Et à force de dire merci on voit les bienfaits dont il nous a comblé, c’est donc la plénitude.

    4. Le divertissement est une bonne chose. Vous parlez de dépendance car vous abordez la communication internet. Mais toute dépendance en ce qu’elle est compensatoire (stress, dépression, manque affectif,etc..) est tolérée par l’islam. Les gens y recherche le plaisir non pas pour la passion mais pour la dopamine, moteur essentiel à la Vie. Ce qui est interdit c’est la passion-gaspillage : les gens qui jouissent immodérément pour le plaisir de jouir (Exemple : l’alcool pour planer).
    Blaise Pascal en disant que le divertissement sert à oublier la vie et la mort a raison c’est pour lutter contre le vide existentiel qui parfois se transforme en angoisse existentielle. Donc il y a aussi cette idée de se remplir existentiellement par le divertissement. L’être humain a besoin de cette dopamine.

    5. Ah oui les êtres humains peuvent avoir et vouloir toujours plus. Vouloir tout parfois. Un de mes enseignants disait : « vous leur donnez le doigt, ils vous prennent le bras ». Donc même le don doit être modéré « ne garde pas ta main trop ouverte » dit l’islam. Car la façon dont nous donnons est à la hauteur de notre dignité.

    6. La célébrité illusionne bien sûr, cela modifie même la personnalité. Combien ont eu des troubles de la personnalité ? Entre la mégalomanie, le narcissisme pathologique, etc… Et c’est grave car il suffit d’un narcissisme pathologique et de sadisme pour être sur la psychopathie. Je restreins les critères du DSM mais pour moi c’est cela. Et la psychopathie c’est dangereux car la personne ne considère plus les intérêts d’autrui. La psychopathie c’est un bien grand mot. En fait, au fond si on voulait encore limiter on dirait simplement : narcissisme pathologique. Ceci entraine toutes les composantes de la personnalité perverse (manipulation, etc…)
    Donc moi je soulève une question fondamentale : est-ce que la perversité est curable par l’islam ? Les professionnels de la santé mentale sont unanimes pour répondre par la négative. Qu’en dit l’islam ? Question orpheline de nouveau, j’aime simplement planter mes graines de réflexion. Je n’attends jamais véritablement de réponse. J’interroge les consciences.

    7. Je vous coince intellectuellement en toute fraternité M. Ramadan : vous dites et répétez qu’il faut aimer les pauvres. Il faut dire aux musulmans que les mariages blancs ne sont pas islamiques. Certain ont pu dire que vous auriez dit qu’il est permis en islam d’épouser des gens uniquement pour leur argent ; j’ignore si c’est une invention ou non. Mais je trouve la conception de ceux qui épousent des personnes pour l’argent absolument inhumaine et de surcroît cela est révélateur du degré de perversité de ces gens là. Quand vous êtes conçu pour l’argent c’est déjà que la personnalité qui vous a donné naissance est infiniment perverse et donc elle n’aura jamais de cesse que de vous tuer. Donc cet amour des pauvres dont vous parlez, très peu pour moi. J’invite les savants a faire des fatwa contre les mariages blancs. On épouse les gens par amour ou rationnellement pour être heureux mais jamais pour l’argent. Jamais. Méfiez vous des pauvres ce sont des vicieux intellectuellement. C’est ce qu’il faut dire. Un sourire par devant et ils vous baisouillent par derrière.

    8. L’attitude égocentrée – ce qu’il vous faut travailler – (?) car parfois on dirait que vous vous donnez des leçons à vous même – dans les conférences – afin que cela pénètre mieux.

    9. « Malléable face à ceux qui ont de la célébrité » ? Notre seul plaisir c’est de les dominer pour gagner en puissance.

    10. En parlant de rapport sexuel avec son épouse, vous avez dit au cours de plusieurs conférence qu’il est possible de caresser son époux. Comprenez bien une chose, les caresses sont mobilisatrices d’affect. De plus, chez les femmes, c’est de là que provient le désir sexuel et donc le plaisir aussi. Le toucher, la caresse c’est ce qui déclenche le désir sexuel. Donc pour moi il n’est pas islamique de caresser son épouse pendant le Ramadan. Si elle vous regarde avec des yeux doux, soumis, le désir passe par le regard, forcément il y aura l’acte et le jour de Ramadan perdu. Une caresse peut entrainer des gémissements donc l’homme va réagir. Donc je pense que « toucher » signifie « caresser » en islam (question de bon sens).

    11. « Maitriser… maîtriser… maitriser… » sa colère aussi pour éviter les regrets.
    Le jeune du cœur ne doit pas entrainer la soumission de soi à l’autre : quand il y a provocation, il faut réagir.

    12. Allez seul dans le dénûment.

    Merci d’avoir travaillé pour Nous la Communauté.

  3. merci PROFESSEUR DE NOUS ÉCLAIRER SUR LES RITES de la religion vos propos me font avancer dans ma foi j apprend beaucoup avec vous et vis le ramadan avec les musulmans dans mon coeur

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X