Islam : Entrer dans la paix de Dieu

8
9778

8 Commentaires

  1. 41 Ô croyants ! Invoquez souvent le Nom de Dieu !

    42 Glorifiez-le matin et soir !

    43 C’est Lui qui prie pour vous, ainsi que Ses anges, afin de vous faire passer des ténèbres à la lumière, car Dieu est Plein de mansuétude pour les croyants,

    44 qui seront accueillis, le jour où ils comparaîtront devant le Seigneur, par le mot : « Paix ! [ Salâm !] », car Dieu aura préparé pour eux une belle récompense. S33

    La prière de Dieu est une bénédiction et celle des anges est une demande d’absolution des péchés (n.d.t. Chiadmi Mohammed).

    Ainsi l’entrée dans la paix de Dieu est une sortie des ténèbres vers la Lumière !. Nous sommes invités dans une quatrième dimension qui est celle du coeur serein illuminé par la foi.C’est la dimension de la félicité à laquelle ne peut accéder qu’un coeur indemne de toute traçe de haine.

    Que Dieu vous bénisse Mr. Ramadan ainsi que tous ceux qui vous aident de près ou de loin dans vos bonnes œuvres.

  2. Salam alaykoum,
    S’il y a un chemin que j’ai bien choisi, c’est celui qui mène vers Dieu.
    S’il y a une voie que j’aimerais bien suivre c’est celle de l’Islam.
    Car, depuis que j’ai poussé la porte pour entrer dans la paix de Dieu, il n’y a pas un instant ou lorsque je me sens avec Le Tout Compatissant, je goûte à un fruit qui n’a de saveur exquise que pour celui qui ne craint pas de le savourer. Le souvenir de la perfection de Dieu est d’une telle intensité que si mes larmes coulaient pour glorifier Son Nom par Amour pour Tout ce qu’Il est, elles ne cesseraient de couler. Et ces larmes bénies, si elles devaient toucher une terre aride, il en sortirait toutes sortes d’arbres et des fruits aux goûts divers, mais la Puissance infini de Dieu dépasse encore notre imagination.
    Dieu nous a envoyé des prophètes et messagers et tous ont proclamé l’unicité et la Grandeur de Dieu et qu’Il est aussi le Miséricordieux par excellence.
    Tous des êtres, avec nos faiblesses, mais toujours l’espoir pour celui qui revient vers Dieu sans cesse, le pardon Divin et l’accès à la paix de Dieu.

    • 125 Dieu ouvre à l’islam le coeur de celui qu’Il veut diriger; mais celui qu’Il veut égarer, Il lui comprime la poitrine et lui coupe le souffle, comme s’il tentait d’escalader le ciel. C’est ainsi que Dieu couvre d’opprobre les incrédules.

      126 Telle est, dans toute sa rectitude, la Voie de Ton Seigneur! Nous avons suffisamment exposé Nos versets à ceux qui voudraient bien y réfléchir.

      127 À eux la demeure de paix auprès de leur Seigneur qui assurera leur protection, en récompense de leurs oeuvres sur Terre. S6

      11 Dieu guide le coeur de quiconque croit en Lui, car Il est parfaitement Informé de toute chose. S 64

      2. … Voilà une exhortation à l’intention de de celui qui a foi en Dieu et au Jour dernier, car le Seigneur ménage toujours une issue favorable à celui qui Le craint,

      3 et Il lui accorde Ses dons par des voies insoupçonnées. Dieu suffira à quiconque s’en remet à Lui, et Ses arrêts s’accompliront toujours, car à toute chose Il a assigné une mesure. S65

    • salam je voulé juste te dire ke ki ke tu soi kallah te comble 2boneur et 2joie ainsi ke famille

  3. SALAM ALAYKOUM,

    Notre religion éxhorte la conscience croyante au juste milieu. Nulle place est faite à l’éxagération et à l’extrémisme. Comme le verset ( le signe ) coranique le déclare :  » Nulle contrainte en matière de religion  » non plus.

    Maîtriser ses penchants naturels, ses sentiments, passions et désirs n’est pas chose aisée.

    Et pourtant c’est en cela que réside la dignité de l’être humain. En tant que conscience ( de soi ), nous autres créatures de Dieu, parce que doués d’une intelligence, nous ne sommes pas, louange à Allah, tributaires d’un instinct quelconque qui nous déterminerait à n’avoir q’un simple sentiment de soi.

    Le professeur Ramadan dans un excellent ouvrage, intitulé LES MUSULMANS D’OCCIDENT ET L’AVENIR DE L’ISLAM, paru chez ACTES SUD et édité en 2003 ; page 30, première partie ( rencontre avec l’universel ) dit ceci :

     » Avec la conscience et la liberté s’ouvrent un autre ordre, une autre dimension de la foi, de la nature, de la soumission et de la paix. « . Plus loin, il ajoute :  » Le Coran, dernière des Révélations pour les musulmans, a pour principale fonction de rappeler et d’orienter : rappeler à la mémoire la présence de l’Unique, orienter l’intelligence vers Sa connaissance.

    Par ailleurs, comme le professeur l’enseigne, il ne s’agit pas de penser l’être humain en tant que composé de deux substances opposées. Il n’est pas question ici d’une opposition, d’une scission figée et donc abstraite, unilatérale. Si cela avait été le cas, l’Islam ne différerait en rien, sur le plan par exemple éthique, de
    l’approche grecque d’une part et judéo-chrétienne d’autre part.

    Autrement dit, nous serions prisonniers d’une approche binaire pour laquelle la matière est en soi moins digne que l’esprit, le corps opposé et dévalorisé au profit de l’âme.
    Certes la connaissance de celle-ci est auprès de Dieu, néanmoins les choses doivent être plus nuancées et la corporéité n’est nullement dépréciée dans l’Islam. On peut même affirmer que notre religion l’a réhabilitée.

    Soit mais pourquoi ?

    Notre frère y répond. Pour lui :
     » l’enjeu éthique n’est pas dans l’opposition de deux éléments singuliers et éthiquement figés ( … ) ; mais bien dans la MAÎTRISE et L’ORIENTATION données à leur impératif mariage, à leur nécessaire union  » ( p 33 ). Il affirme par ailleurs que :  » Dès l’origine, la tradition musulmane refuse ce type de BIPOLARISATION ANTITHETIQUE et fonde les catégories morales à l’aune de la capacité de la CONSCIENCE humaine à porter la responsabilité de trouver L’EQUILIBRE, d’installer L’HARMONIE, d’établir la PAIX « .

    Il n’est donc pas question ici d’une lutte en soi contre nos désirs. D’abord parce que ceux-ci participent de notre éssence. L’être que nous sommes, en tant que crée, est un être de désir au sens où nous portons en nous un certain penchant naturel.

    D’autre part, même s’il est vrai en partie d’affirmer qu’  » il vaut mieux changer ses désirs plutôt que l’ordre du monde  » pour reprendre une expression cartésienne, cela ne nous garantirait pas pour autant un accés vers une réelle  » pacification intérieure « . Tout dépend de l’orientation et de la direction qu’actualise la conscience. Atteindre le bonheur c’est vivre en paix avec soi, et les êtres autour de soi. Cette tranquilité d’âme, cet état de conscience apaisée qu’elle est par la confiance que Dieu lui donne la capacité, la possibilité et les moyens de ce défi éthique, c’est cela le sens de ce que Ramadan appelle  » l’Universel Intime  » et l’étymologie du terme ISLAM revoie à cette dimension d’être, pour l’être crée que nous sommes, pacifié par le travail intérieur, le  » Jihad al nafs « . Et c’est précisément le sens premier de la notion d’Islam en tant que soumission voulue, consciente, intélligente et vivante dans la paix et la pacification.

    On retrouve quelques traces dans les sagesses asiatiques avec notamment le bouddhisme dans cette injonction qui est faite à leurs disciples et qui consiste à  » tuer le moi « , à parvenir à l’extinction de l’égo. Enfin dans l’antiquité, lorsqu’on ne prétendait pas posséder le vrai mais simplement l’aimer au sens où l’on définissait la philosophie, la sagesse comme fille de l’émerveillement, Platon disait par exemple :  » La meilleure victoire est celle qu’on emporte sur soi « .

    Le saint Prohète, paix et bénédiction sur lui nous a montrés à travers son enseignement ( ses paroles mais aussi son silence ), son caractère éminent ainsi que son comportement idéal comment concrètement pacifier son être. Revenir à soi, retrouver  » le souffle originel « , le vivifier et entretenir le  » Besoin de lui  » pour acquérir inchallah  » al yakin  » et la  » takwa  » c’est à dire la certitude et la conscience de Sa présence.

    JAZAKOUM ALLAH KHAÏRAN WA SALAMOU ALAYKOUM cher professeur.

    • 99 … Observez leurs fruits, et voyez comment ils fructifient et comment ils atteignent leur maturité! Il y a là, en vérité, autant de signes pour ceux qui ont la foi. S6.

      C’est avec un plaisir immense que nous constatons que les arbres plantés greffés ou irrigués par Mr Ramadan portent de beaux fruits :

      24 Vois-tu à quoi le Seigneur compare , à titre d’exemple, la bonne parole? C’est à un bel arbre dont les racines se fixent solidement dans le sol et dont la ramure s’élance vers le ciel,
      25 en produisant, par la grâce de son Seigneur, des fruits à chaque instant. Dieu propose ainsi des paraboles aux hommes pour le amener à réfléchir. S 14

      Bon Horticulteur, Mr Ramadan est aussi un bon Pépinièriste. Je lui souhaite d’aggrandir continuellement ses Pépinières.

  4. Selem a’leykoum,

    Que ne valent les rivières d’or et de pierres precieuses.

    Que ne valent toutes les richesses de ce monde.

    Face à cette perle que DIEU à mis en mon coeur.

    Cette perle qui me permet de comtempler
    toutes les beautés de ce monde.

    Et qui me rapelle DIEU Le Trés Haut.

    Non,rien ne vaut cette perle,
    à mes yeux inestimable.

    Qui circule en mon coeur d’où IL fait jaillir l’Amour,la paix et la douceur !!

    Non pour rien au monde hunchaAllah
    je n’échangerai cette perle

    Qui est pour moi un cadeau,un tresor !!

    J’aimerais trouver une clef,

    pour sceller mon coeur
    et ne jamais la laisser s’enfuir.

    Peur qu’elle m’abandonne
    pour laisser un coeur vide, mort …

    Puisse DIEU ne jamais m’abandonner ,amin.

  5. L’hiver et le printemps.

    L’hiver ,doucement le gris s’abaisse

    Triste en l’absence du soleil

    Ce gris qui parfois entraîne les larmes

    Se cacher pour pleurer

    De son état,ne pas divulguer

    Le gris et le froid de l’ hiver

    Nous enferme,nous freine

    La passivité nous envahit

    Puis enfin arrive le printemps

    Les premiers rayons du soleil

    Les coeurs sont réchauffés

    Les vies illuminées

    Les poitrines emplies d’espoirs à nouveau

    Ce printemps d’où naissent

    Toutes les beautés de ce monde

    Les sourires donnés généreusement

    Les mains qui se tendent

    Le vert,le jaune,le rouge éclatant

    Les couleurs scintillent

    Hiver et printemps

    Et si le froid est ton épreuve

    Et ce printemps si joyeux:

    La foi,la Vie

    Trouve entre les deux une constance

    Endure et patiente

    Jusqu’au printemps Eternel

    Que dis-je

    Jusqu’à Celui qui t’a fait don de ce
    printemps

    Aie confiance !

    Même si l’hiver est dur

    Il est indispensable

    C’est lui qui forge ta carapace

    L’essentiel est le soleil

    Qui viendra,si tu le veux bien
    Balayer ce gris !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici