Main menu

L'appel au Jihâd 3/3

c) Pour un jihâd social …

Articles

L'appel au Jihâd 2/3

B- La réalité des conflit…

Articles

L'appel au Jihâd 1/3

Que n’a-t-on pas entendu …

Articles

La situation de la fem…

Sans doute est-ce dans ce…

Une

Qu’est-ce que la sharî…

La référence à la sharî’a…

Articles

L’organisation sociale…

Nous avons beaucoup insis…

Articles

La famille

On le sait pour l’avoir v…

Articles

L’individu

L’homme est d’abord un êt…

Articles

Horizons de l’Islam: e…

La vie sociale, politique…

Articles

Les droits de Dieu, la…

L’ensemble de la concepti…

Articles

La permission originel…

L’univers entier est l’œu…

Articles

Le Créateur et la géra…

Le dogme de l’islam, c’es…

Articles
«
»
Second Menu

L’autre en nous. Pour une philosophie du pluralisme

image
Posted by:
29598 Views

« Égalité, liberté, humanité, raison, émotion, mémoire, doute : ces notions appartiennent à toutes les traditions et à toutes les philosophies. Mais leur vérité absolue n’est la possession de personne. L’universel ne peut être qu’un universel partagé. »

On affirme que le monde global est « un village ». Étrange village où les habitants s’ignorent entre eux et s’ignorent eux-mêmes. Envahis par le doute et la méfiance, nous regardons l’autre comme un miroir négatif dont la différence nous définit, nous « identifie » et nous rassure. Sans nous débarrasser de nos peurs et de nos particularismes.
Comment sortir de la prison individualiste ? Comment retrouver le goût de l’interrogation, de la critique constructive et de la complexité ? En adoptant tout d’abord une attitude de pudeur et d’humilité, répond Tariq Ramadan dans cet essai, véritable invitation au voyage sur les sentiers du cœur, de l’esprit et de l’imaginaire. Invitation à naviguer vers l’autre – quelles que soient ses traditions, sa psychologie, sa religion –, car comme les rives font l’océan, « c’est la pluralité des cheminements humains qui façonne la commune humanité des hommes ». C’est ce pas que nous invite à faire Tariq Ramadan : se risquer vers autrui. Aucune connaissance philosophique ou religieuse n’est requise pour se mettre en route, mais seulement humilité, respect, curiosité et détermination.

Livre publié aux Presses du Châtelet,

acheter-tr@2x

77 commentaires - “L’autre en nous. Pour une philosophie du pluralisme”

  1. A salam alaykum rahmatouhlah wa barakatouh ,

    Je n’arrive pas a trouver un site pour acheter ce livre .

    Pouvez vous m’indiquer , il n’est pas sur muslimshop…

    Merci.

    A salam alaykum rahmatoulah wa barakatouh

    1. Bonjour,

      Tu peux aller dans dans une librairie avec les références
      (nom du livre, auteur, éditeur) et tu le commandes sans problème.
      Aussi par internet je pense que c’est possible, il suffit que tu possède une carte bleue

      krimau

    2. BONJOUR MON FRERE POUR TROUVER CE LIVRE, VA VOIR SUR LE SITE DE LA FNAC IL ES DISPONIBLE AINSI QUE LA GRANDE PARTI DES LIVRE DE MR TARIK RAMADAN.

    3. l ‘ intelligence et la connaissance du savoir sont deux principes que toute personne devrait avoir accés ;et ceci quelque soit les schémas sociaux auquel – l ‘individu- appartient .

      merci ,questionnement trés enrichissant

    4. Continuons dans cet esprit à construire ensemble le chemin qui mène à Dieu.Présents dans l’action et distants dans le regard,les hommes de foi peuvent lutter contre le religieux irrationnel qui se développe dans la misère. Il existe un chemion de rencontre et de vie paisible entre nous dans le respect de nos différences.Nouis ne popuivons pas faire un amalgame entre l’Islam de paix dont vivent nos concitoyens musulmans et la fureur des terroristes de tout espèce.
      jean-Pierre Lepage prêtre retiré du 89

    5. Vous avez compris que chacun trouve sa voie vers Dieu…
      J’ai embrassé l’Islam il y a 5 ans, et ma marraine, catholique pratiquante, a été la première à se réjouir car j’avais retrouvé le chemin de Dieu.
      Les plus agressifs ont été les plus athées…

      Le Prophète (S3wS) avait raison d’inviter à protéger les prêtres et les moines !

  2. Salam

    les gens se connaissent-ils dans la oumma?

    les origines ont une emprise terrible sur le dine des gens

    certes le dine est présent, mais personne n’ignorent aujourd’hui que les origines marquent de façon forte les lien interne de la oumma

    algérien avec algérien, marocain avec marocain, tunisien avec tunisien, sénégalais avec sénégalais, turque avec turque….toute origine en fait

    l’on a du nationalisme, du racisme, du takfir

    l’on voit des parents(nouvelle idole de l’éthique musulmane) refuser toute sincérité(Allah jugera) d’islamité en raison de leur origine non arabe, sur cela nos silences sont bien étonnant alors que savons tout cela, savoir et se taire…

    Se taire, on a des gens qui ont dut attendre 5 ans, voir 7 ans pour d’autre(d’autre n’auront que du refus, Allah jugera), avant que les parents acceptent l’union.

    On a souvent dit que des musulmans en particulier des jeunes(quel grand courage de se défouler sur les jeunes, une grande habitude dans la oumma) gaspillaient leur temps devant la télé, ou les jeux vidéo, on a rarement pris la parole pour dire le fassad des parents, qui ont gaspillés des années d’une vie a des être humains….

    certes il y a le destin d’Allah, mais le destin d’Allah, ne remet jamais en cause l’injustice humaine

    cette question n’est pas une anecdote, ce n’est pas un mince problème, on le retrouve encore très présente chez les jeunes(héritage), contrairement à cette pensée qu’avec les nouvelles générations cela passerait…

    Etrangement ce sujet depuis des années n’est jamais aborder par l’ensemble des actrices et des acteurs de ce qu’on appel l’engagement musulman

    On entendra , verra(à la télé) et lira encore longtemps insha Allah nos discours sur l’apologie de l’islam, philosopher sur la diversité, le respect, le pluralisme,dénoncer les racismes, analyser la scène international…et pourtant , il y a bien des silences qu’Allah entend, même quand des millions de personnes nous entendent parler d’autres choses

    Qu’Allah nous donne de la rahma, il est al wahhab
    Qu’il nous donne la puissance de faire face

    1. … juste une petite question pour vous M.ramadan
      suis je obligé d’etre idealiste pour pouvoir s’entendre avce vous et dans ce cas aurais je raison ou meme , cela est il suffisant pour changer « le monde » ?
      cordialement
      soli

    2. Salam,

      Ahmad, tu portes le même nom que notre prophète Muhammad paix et salut d’Allah sur lui. Que dirais-tu si l’on te chargeait d’essayer avec la manière la plus polie, la plus tolérante et la plus savante, de tenter d’expliquer ton point de vue, du mieux que tu pouvais, à ces parents, ces gens qui, à tes yeux, ne répondent pas tout à fait à l’appel d’Allah ? Si tu y parviens, tu auras deux récompenses (agrâni) et si tu ne parviens pas, tu auras quand même une récompense (agran). Partant ?

      A plus peut-être ?

      Salam.

    3. salam mon frere tu a bien parler j’ai aimer ton message que dieu accords sa misericord inchala

  3. Salam a3laykoum.

    Mr Ramadan

    Vous parlez de pluralisme et d’ouverture envers les autres, je suis tout a fait d’accord avec vous, mais (vous redoutez toujours le « mais » celui la est positif) c’est toujours au Musulman de faire l’effort de s’ouvrir et d’aller vers les autres a croire que « l’autre » (peut importe le pays où l’on vit) est etanche a notre culture/religion.

    J’habite en france et pendant/avant/apres la derniere campagne electorale plusieurs politique pour se faire elir ou donner l’impression qu’ils s’occupaient des Francais, ethnicisaient (communauté Musulmane) les problemes sociaux ou leur donnaient un coté religieux.

    En tant qu’etranger dans un pays qu’il n’est pas le mien je trouve que je fais deja assez d’effort d’integration (apprendre la langue francaise, passer des diplomes, respecter les lois) pour que l’on m’empeche entre guillemets d’etre Musulman.

    On ne peut pas repprocher a un aveugle de ne pas voir, alors comment vivre en etant Musulman sans se faire repprocher quoi que ce soit ?

    Hocine

    Baraq Allahou fikoum

    1. Le problème se pose-t-il réellement puisque, en France, les musulmans ne peuvent que faire leurs prières chez eux ? En dehors de ce fait, y a-t-il une différence entre un musulman et un autre sinon, bien sûr, sur l’éthique qu’il applique et qu’il peut alors, en cas de désaccord, argumenter ? Sourire Bien coraniquement,

    2. Rien dans la loi ne vous empêche de vivre en bon musulman, pourvu que vous respectez les principes de laïcité dans l’espace public. Certes les fêtes religieuses sont celles du caldendrier grégorien pour des raisons historiques, tout comme en terre d’Islam il n y a pas de jour férié pour Pâques ou la Pentecôte … Mais celà n’empêche pas les musulmans de bénéficier de dérogations pour célèbrer leurs fêtes religieuses. Nos élèves s’absentent les jours de l’Aïd sans être pénalisés.
      L’intégration n’est pas synonyme d’assimilation, mais de participation aux différents aspects de a vie sociale et politique et le respect des lois. Ainsi, on ne peut exiger l’application de la Sharia en matière de droit de la famille dans un pays comme la France où la loi consacre l’égalité juridique de l’homme et de la femme quelque soit leur confession.

    3. Bonjour Hocine,
      La culture et la religion sont deux notions différentes!!! Si dans votre esprit ce n’est pas le cas, voici peut-être l’une des raisons qui vous mettent à mal dans votre pays (oui, parce que c’est votre pays et que vous ne l’aimez pas c’est autre chose). Heureusement, on est encore libre de quitter un pays si on ne s’y épanouit pas.
      Pourquoi « communauté musulmane »? Une communauté est un ensemble d’interactions d’organismes vivants qui partagent le même environnement, le même patrimoine…, non? Alors pourquoi ne pas dire « les français de confession musulmane »? Je ne comprends pas pourquoi employer tant de termes qui clivent inévitablement les personnes alors que nous formons ensemble, que vous le voulez ou non, la France d’aujourd’hui.
      En ce qui concerne vos dires sur la politique, c’est la politique… et c’est pour ça que je n’ai rien à dire… mise à part que leurs stratégies de campagne restent des stratégies de campagne…
      De confession catholique, je respecte toutes les religions sans réduire les personnes à ces dernières.
      Et je suis malheureuse lorsque, voisine d’un couple de musulmans, je ne reçois que dédain et indifférence de leur part. La politesse et le savoir-vivre étant, par mon éducation, devenus chez moi un automatisme, je continue à leur dire « bonjour » même si je ne reçois toujours aucune réponse verbale ou non, sans un regard, surtout, maintenant, de la part du mari.
      Heureusement, je ne généralise pas et j’ai la chance de faire de très belles rencontres humaines malgré une différence de religion. CAR L’INDIVIDU N’EST PAS QUE RELIGION!!!!!!!!!!
      Alors lorsque vous dîtes faire déjà assez d’effort d’intégration (apprendre la langue française, passer des diplômes, respecter les lois), vous ne pensez pas exprimer-là votre manque d’intégration justement? Car quoi de plus normal d’apprendre la langue du pays dans lequel on vit (rien que par praticité avant que par respect)? Quoi de plus normal d’obtenir des diplômes si ce même pays vous en donne la possibilité et surtout si vous le désirez vous-même bien sûr (car n’oubliez pas que c’est une chance que beaucoup d’individus dans le monde ne possède pas)? Quoi de plus normal que de respecter les lois du pays dans lequel on vit (personnellement je ne choisirez pas de faire ou de refaire ma vie dans un pays dont je ne respecte pas les lois ou ne suis pas en accord avec elles)? Tout cela va de soi et n’a strictement rien à voir avec des efforts d’intégration. En revanche, dire « bonjour » à son prochain surtout quand celui-ci le dit, c’est malheureusement devenu pour certains un effort d’intégration alors que cela devrait être une évidence pour tous.
      Je perçois, dans votre commentaire, de la colère qui empêche la prise de recul sur vos propres réflexions et c’est tellement dommage.
      Ne cataloguez pas tous et toutes dans vos propres ressentis souvent contaminés par ce fameux « cercle vicieux » social (dans lequel le racisme est d’ailleurs pleinement réciproque) duquel très peu de personnes parviennent à sortir aujourd’hui.
      Et selon moi, la seule façon d’en sortir est que chacun ne réduise pas l’autre à un seul vécu. Et si ce vécu se répète, qu’il se dise que cette répétition est justement due à l’incapacité pour l’autre de tenir bon face aux stéréotypes, jugements de valeur… qui nourrissent ce « cercle vicieux ». Il faut persister à ne pas se laisser contaminer car un jour ça paiera, par de belles rencontres, des rencontres qui confirment que culture n’est pas religion, qu’individu n’est pas que religion…, des rencontres qui encouragent à ne pas se laisser enrôler par la haine de ceux, quelque soit la religion, ne voit rien d’autre que leur petite personne et leur petite souffrance.
      Car au final, on revient à ce qu’on apprend, enfant, à l’école: « Ne fait pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ». Des principes de vie, comme tant d’autres, qui ne sont plus entendus et investis, un peu comme des mythes et légendes. Mais comme tout mythe ou légende, l’histoire est basé sur du réel, alors à nous de faire ressusciter ce réel!!!!!!!!!!!!!!

  4. je sui tariq depuis quelques années et voila que j’ai eu l’occasion de découvrir son site! je suis émerveillé par la profondeur de ses prestations et souvent je doute si tout le monde l’a compris?

    Mon commentaire sur ce texte me renvoie à la coception qui fonde notre éducation qui dis souvent que « tout ce qui n’est pas toi est contre toi! » quant j’ai reçu ce conseil alors que j’étais déjas grand, quelque chose en moi n’était pas du tout convaincu, et je me disais, pourquoi cela est il vrai alors que je dois avoir confiance en mon ami, à mon frère, à ma femme, à ma famille, à ma communauté?
    Depuis, j’ai essayé de comprendre et cela n’était pas toujours facile. c’est au début des années 1980 alors que je m’investissait dans la promotion des langues locales combinée à l’animation et la sensibilisation des communautés pour leur autopromotion à travers le développement d’initiatives locales en développement andogène, que j’ai vu pourquoi, même si personne n’en parlait, nous avons des ratés dans notre façon d’éduquer nos enfants. j’en déduit deux cas trés illustratifs:

    1)- Dans les communautés défavorisées localisées surtout en milieu rural, on a tendance à pousser son enfant à bien se comporter ou à bien faire en regardant sur ce que fait l’autre. cette tentative développe un esprit de compétition chez l’enfant qui peut atteindre un niveau grave et même dangeureux selon les cas si l’enfant est issu de parents tolérent de nature ou pas. et dans ce cas, plus l’enfant grandit, plus il a envie d’être meilleur que l’autre sinon au pire des cas, être comme lui. Si les conditions ne s’y prêtent pas, il a tendance à toujours travailler (en acte ou en paroles) pour la destruction de son prochain pour satisfaire son envie d’être important.
    …Cette injustice le met en position de destruction de l’autre…
    Quant on regarde nos jeux traditionnels, c’est la tendance qui apparait au premier regard.

    2)- Dans les familles qui sortent un peu du lot, « Celles que l’on considères riches ou capables de se prendre en charge avec moins de soucis. Dans ces cas de figures, les parents développent une certaines méfiances comme pour protéger leurs avoir. ils commences par choisir les gens avec qui ils vont partager, comment ils vont se déplacer dans la rue en prennant les autres comme des agrésseurs potentiels. Et on voie que cet état d’esprit est appliqué avec la dernière énergie sur leur enfants qui au bout du compte, prennent tout le monde qui ne présente pas les critères apparents d’ambonpoint, d’auto suffisance, ou de rang social considérable, est un danger potentiel à éviter.

    le monde étant fait ainsi, et le pourcentage des gens atteinds par ces ecarts etant important, il faut travailler à une meilleure conscientisation des familles qui sont même (menacée d’éclatement).

    Le village planétaire ne prend pas comme maillon de la toile l’individu en tant que simple habitant dans un village dans un coin de ce monde. Mais, la considération est surtout orientée vers les personnes ou entreprises qui sont capables de négocier ou de se trouver une place dans la toile. IL Y A DES EXCLUS ET LEUR NOMBRE VA AUGMENTER ENCORE, ET ILS PRENDRONS CEUX QUI NE SONT PAS DANS CE LOT COMME DES OBJETS A MANIPULER A LEUR GISE. QUE NOUS PROTEGE DE TOUS CELA…. AMEN!

    1. C’est dommage Ibrahima de tout cliver comme ça, dans un tout ou rien, comme si le monde était noir ou blanc. C’est triste d’occulter totalement cet entre-deux qui permet pourtant tant de choses (découvertes, questionnements, grandeur d’esprit, tolérance…).

  5. Salam’aleykoum,

    Ahlala…
    j’avoue que quand j’ai commencé à lire cet ouvrage, le début m’a profondément touchée.

    J’ai vraiment aimée l’image de la fenêtre, une manière de rappeler à l’humilité que j’ai trouvée magnifique… j’en ai même pleuré…

    Apres plus j’avançais, plus j’avais du mal à suivre…
    J’en suis arrivée a mettre 2h30 pour lire 3 pages…
    J’ai fini par bloquer au chapitre sur le temps.

    J’ai tenté de m’instruire auprès d’un ami qui fait des études de philosophie, en me disant que peut être qu’il pourrait m’expliquer des notions dessus.
    Temps cyclique.
    Temps linéaire.
    Et bcp de Temps passé à tenter de comprendre.
    Et pas grand chose finalement de compréhensible.
    Pour mon faible intellect probablement.

    Enfin, tout ça pour souligner que, quand vous dites que vos textes sont tout a fait accessibles, j’ai envie de dire oui et non.

    Vos conférences par exemples, oui.
    Vos propos sont simples, clairs, organisés, on ne peut pas s’égarer.
    Par contre, certains de vos textes sont d’une complexité assez heu… poussée.
    Parfois ce n’est pas même l’idée elle même qui est difficile à cerner, mais c’est la tournure de vos phrases qui rendent tout compliqué.
    Certes vous avez une belle plume.
    Je vous le concède sans problème.
    Mais je pense que l’Amour de la belle phrase (que je partage tout à fait) ne devrait pas nous faire oublier que le but principal est de passer un message.
    A moins que vos textes ne s’adressent qu’a une certaine catégorie de la population? (Je ne pense pas, je n’espère pas, car je pense avoir vu en vous quelqu’un qui aime plus le fond que la forme – sans pour autant en négliger la forme..)

    Ceci n’est qu’une humble remarque qui n’a d’autre but que de vous aider à avancer comme vous essayez de le faire avec nous.

    Qu’Allah vous illumine le Chemin mon frère et qu’Il nous aide, dans Sa Grande Clémence, à être sincères dans nos actions.

    Amine.
    Ouhibouk fillah.

    1. bonjour,

      j’aimerais bien me procurer les livres de Mr ramadan, j’habite au maroc à casablanca, et ses livres sont rares!
      je suis pret à acheter tous ses ouvrages, qui pour moi, n’ont pas de prix.

      repondez moi svp.
      bonne soirée a vous tous et à mr ramadan.

      que dieu vous garde.

    2. assalamu alaykoum wa ramatulahi wa barakatou cher frère Tarik, par hasard M. Ramadan, j’ai demandé dans une librairie musulmane un cd sur le Quoran arabe français, quelle surprise de constater que vous faites la traduction française et quelle traduction, baraka Allah fikou, je l’écoute tous les jours, la première fois j’ai pleuré pendant 2 heures. al-hamdu-lillah. Par la grâce d’Allah (SWT) M. Tarik, sv.p. traduisez le Quoran au complet. J’ai déjà fait ma demande. Puis je suis québécoise convertie depuis 27 ans masha Allah, je n’ai jamais entendu quelque chose de semblable. Que Allah (SWT)vous protège et vous donne le courage de continuer cette traduction. Quotidiennement je quitte cette terre et me rapproche du paradis. maryam

    3. Salam wa haleykoum ma soeur, j ai embrassé l Islam il y a 18 ans, il y a un an ma fille aînée m a offert en cadeau un Coran qui est traduit par Tariq Ramadan, « handicapée » car je ne peux pas comprendre le sens réel du Coran en arabe, j’ai ressenti une émotion lors de sa lecture car je sentais que le Coran me parlait…
      je ne savais pas que Tareq Ramadan avait fait des cd, aujourd hui je souhaiterais que la traduction de Tariq Ramadan soit assimilée à l’Exégèse du Coran pour nous francophones jeunes et moins jeunes

  6. Bonjour Monsieur Traiq RAMADAN,je suis une jeune fille musulmane Marocaine de 24 ans qui apprécie bcp vos idées et votre manière de défendre l’Islam, et j’aime bien lire vos ouvrages et voire l’autre dimenssion et être parmis ceux qui bâtissent le changment et défendent l’Islam.
    J’éspère trouver tes bouquins sur le marché…
    Bon courage! Qu’Allah vous protège& vous bénisse!
    et merci pr tout.

  7. Monsieur,

    J’ai mis un point d’honneur à lire votre livre Mon Intime conviction, et je me permets de vous faire part de mon point de vue en toute humilité. Par avance, je vous prie d’excuser toutes mes erreurs d’écriture.

    Je dois vous dire que je n’ai pas lu votre livre par hasard.
    En effet, c’est votre propre frère (dont je n’ai pas eu la présence d’esprit de demander le nom tant ma surprise fût grande) qui me l’a offert, suite à une courte conversation que nous avons eu lors d’un achat qu’il effectuait à Roissy au retour de Chine, en attendant son vol pour la Suisse ; conversation qui a eu pour sujet un tour de l’actualité mondiale, en dix minutes.

    Qui suis-je ?
    Je suis vendeuse, j’ai 53 ans, je suis catholique, baptisée au deuxième jour de ma vie ; la religion avait alors plus d’importance que la santé d’un nouveau né.
    Je ne suis pas pratiquante mais je crois en Dieu.
    Dès que j’ai été en âge de comprendre, j’ai personnellement connu l’obligation de me rendre à la messe le dimanche matin, foulard sur la tête ! Très jeune, je trouvais déjà cette contrainte paradoxale quand les hommes, eux, devaient ôter leurs chapeaux.

    Sans connaissance littéraire, j’estime cependant que le manque d’études n’exclut pas la réflexion et par conséquent, je ne me conforme pas au point de vue dicté par les médias.
    Je travaille dans un lieu que je qualifie de fenêtre du monde : je peux observer une multitude de catégories sociales, autochtones et mondiales. Je constate que les musulmans de souche sont tout-à-fait fondus dans cette masse.

    Qu’est-ce que je pense de la religion musulmane ?
    Je pense que les musulmans sont enfermés dans le devoir de la croyance et de la dévotion au même titre que les catholiques il y a un siècle et demi (pour certains pays développés).

    J’ai parlé de vous avant même de lire votre livre. En premier lieu, à mes collègues libraires qui se sont avérés très critiques, mais dont l’opinion venait sans doute d’une lecture de commentaires. Je constate que leur jugement est faux ; trop d’individus se laissent manipuler par la presse… Le jugement individuel est une valeur rare.

    Concernant votre livre Mon Intime conviction, je pense évidemment qu’il devrait être une bible pour les musulmans d’aujourd’hui.
    Je le résumerais simplement en disant ceci :
    Vous êtes un sage, qui comme tous les sages s’inspire de sa connaissance, de son mode pensée et de la vision du monde qui l’entoure pour tenter de faire évoluer ses semblables. Vous menez une très noble quête. Mais combien de temps pour que votre peine soit récompensée ? Je ne suis pas défaitiste, simplement je pense, réaliste !

    Trop de liberté peut altérer le raisonnement de ceux qui n’y sont pas préparés, surtout si le conditionnement est présent.

    Si vous me permettez, je pense que vous avez une vue générale sur le monde, mais je crois que vous oubliez un détail réel et actuel : la mobilité et l’information. Ces deux seuls éléments sont pourvoyeurs de très grand conditionnement, surtout face à des individus qui ne se posent pas ou peu de questions. Malheureusement, l’évolution de la société occidentale est à double face, il y a le côté progressif et le côté rétrograde.

    Au 18ème siècle, Choderlos de Laclos a fait découvrir une réalité frappante à travers son livre Des Femmes et de leur éducation.
    Au regard de ce qui se passe dans certains pays musulmans aujourd’hui, nous sommes devant une triste réalité, tellement semblable à la condition des femmes de cette époque. Si peu de choses ont changé depuis !
    Peut-être que les femmes préfèrent endosser le rôle du faible plutôt que de se battre au péril de leur vie.
    Je ne considère pas que ce soit à leur honneur, mais j’ai le plus grand respect à leur égard car, la peur peut justifier certains comportements.

    Oui, il faut que les femmes musulmanes trouvent la force de s’affranchir du tutorat ; il faut qu’elles prennent conscience qu’elles sont les piliers de la vie, que l’homme «tout puissant» ne l’est pas tant que cela. Il faut que la peur ne soit plus le quotidien de ces femmes qui de tous temps ont été les instruments des hommes ; l’homme étant considéré comme le créateur.
    Mais, qui engendre la vie ? Ne dit-on pas que : «derrière un grand homme il y a une femme» ?

    Autant d’indices qui permettent de penser que l’homme en particulier se préoccupe de laisser une trace de son passage, mais pas les femmes.
    Peut-être que les femmes n’ont pas besoin de voir leur non écrit sur un livre pour exister ? N’est-ce pas les mères qui sont par principe chargées de transmettre leur connaissance sociale et religieuse aux enfants et qui leur inculquent les bases de l’éducation ?

    Je pense que les femmes veulent trop bien faire parfois et qu’en réalité, elles exagèrent dans le seul but de faire mieux que ce qu’on leur demande ! C’est donc bien par les femmes qu’il faut commencer ce travail de fond que vous évoquez, afin qu’elle deviennent «sujets et maîtres de leur destin» et que leurs esprits se libèrent des barreaux de la pensée unique. Le totalitarisme n’a jamais été un vecteur de liberté. La religion n’est pas la culture ! La mobilisation des femmes doit être sans faille pour que leurs droits soient reconnus et que le voile de cette contrainte soit levé !
    Beaucoup de chemin reste encore à parcourir pour que chaque femme prenne conscience, se pose les bonnes questions et ensuite réfléchisse à son action pour que ça change.

    Malheureusement, il s’est avéré que ce sont des françaises fraîchement converties à l’Islam, «de pauvre filles» sans réel but dans la vie et non pas des femmes profondément musulmanes, qui ont décidé de défrayer la chronique en déambulant dans la rue en burka, conscientes des effets que leur action pouvait susciter. Cela ne va pas dans le sens de l’évolution tant souhaitée… Il est évident que leur but est seulement de choquer ! L’excès a toujours été le moyen de se faire remarquer ! Mais à quel prix ?
    Peu de femmes musulmanes s’aventurent dans la rue ainsi vêtues.

    Pourquoi converti-t-on à tout prix ?
    L’homme ! Toujours l’homme !
    Pourtant, les femmes sont tout aussi dotées de raisonnement et de discernement. Pourquoi diable n’en font-elles pas usage ?

    J’ai commencé à lire L’Islam sans soumission d’Abdennour Bidar (que je n’ai pas terminé) avant d’avoir connaissance de votre livre. J’ai arrêté ma lecture non pas par dénigrement, mais parce que cet ouvrage très philosophique est destiné aux musulmans uniquement. Cependant, j’admire le mode d’expression, et le souci d’être à la porté de chacun.
    Votre livre comme le sien, je les ai conseillé et je continuerai de le faire. L’art du verbe écrit par un musulman, je l’ai découvert en lisant les Roubaïates, d’Omar Khayyam.
    Plus que quiconque les musulmans ont l’art de contourner la censure. Bravo !

    Merci infiniment pour le temps que vous aurez accordé à me lire.
    En réalité, j’avais presque rédigé un roman, mais cela aurait été bien trop ennuyeux ; aussi, je me suis ravisée et j’ai résumé.

    Je vous prie de recevoir Monsieur, l’expression de mon plus grand respect.

    Marie Rodrigues

    1. À Mme Rodrigues dont le talent d’écriture se fait remarquer.
      Je me suis permis de lire entièrement votre remarque et souhaitais en toute modestie vous adressez mes felicitations quant à votre usage de la langue française qui me semble d’une parfaite clarté (d’un point de vue purement personnel).
      Cependant je désirais également apporter une précision supplémentaire en toute objectivité :
      La « burqa » tant médiatisé et débattu en France et qui est l’acte d’un peu moins de 400 personnes (à quand un débat sur les « justes » quelques millions de personnes qui ne mangent pas à leur faim en France?) n’est pas une revendication religieuse musulmane mais une coutume afghane, la burqa n’est donc pas islamique contrairement à ce que peuvent penser la majorité des personnes qui en parlent.
      Très amicalement,
      M. Dahoumane

    2. Qu’auriez vous a dire si les femmes aprécient et préfèrent le non confinement de leur esprit et la libre votalité de leurs états d’ames.

  8. CHER MONSIEUR TARIQ RAMADAN
    EN TOUTE SINCERITE J EXCERCE LA PHYLOSOPHIE BOUDDHIQUE DEPUIS 32 ANS MAIS J AIME TOUTES LES NOTATIONS ET
    COMMENTAIRES QUE VOUS AVEZ ECRITS VOTRE CLAIRVOYANCE EST
    GRANDE VOS CONNAISSANCES DE L HUMAIN SONT AIGUISES PAR VOTRE SAVOIR VOS RECHERCHES PROFONDES DU COEUR DE L ESPRIT
    VOTRE GRANDE SPIRITUALITE CROYIEZ LE BIEN CHER MONSIEUR
    JE VOUS REJOIND DU FOND DU COEUR COMME QUOI TOUTES LES
    GRANDES AMES ONT UN POINT COMMUN LA LUCIDITE DE NOTRE MONDE
    IL EST TRES IMPORTANT POUR ETRE SANS GUERRE DANS SON COEUR
    DE N AVOIR AUCUN REGRET AUCUN PREJUGE ENVERS QUI QUE CE SOIT

    CAR NOTRE PLUS ENNEMI C EST NOUS MEME RIEN D AUTRE
    NOS PEURS NOS PREJUGES ECT

    NB DES QUE JE PEUX J ACHETERAI VOS LIVRES CAR JE VOUS
    REJOINDS DANS L ETERNITE QUI EST ICI ET MAINTENANT

    GENDREAU MYRIAM

  9. nous sommes tres fieres d ²avoir dans ce monde musulman un philosophe et un penseur dont nous avons besoin en ce monde de conflit et d²anarchie.

  10. Salam

    Dans un autre livre(de l’islam, édition tawhid) de mr Mamadan, ou la question est plus centré sur la philosophie du message de l’islam, sujet terriblement absent à notre époque

    La question de l’être d’Allah, de la nature humain, du sens de la vie, trois thèmes centraux, mais délaissées …

    On trouve un passage très intéressant qui serait à développé, à la page 34:il est dit:
    « la communauté permet d’alléger le poids de l’individualité en permanence »

    Bien que la réalité de la oumma, et du discours islamique n’aillent pas du tout dans ce sens à notre époque, c’est pourtant une donné centrale de la notion de oumma.
    Il serait bon de revenir à une oumma, qui prenne soin de l’individu sans l’étouffer .
    l’étouffement par la oumma, un sujet très répandu, surtout dans la jeunesse. avec cet étrange paradoxe, installer un sur discours sur la notion de oumma, et ne pas donner de pouvoir, de pas faire confiance et ne pas déléguer à la jeunesse. Question de pouvoir…

    Un bon nombre de penseurs musulmans(homme et femme), ainsi que des mouvements ou associations sont compléments autistes, à ces interpellation dans la oumma, en particulier quand elle vient de la jeunesse.

    il serait bon de revenir en profondeur et sérieusement a cette question, car à la négliger, elle met en danger l’individu et la dynamique du mouvement islamique…

    ps:un travail sur les concepts fondamentaux de l’islam, sont indispensable à notre époque

    Allahou Alam

  11. C’est toujours plus facile en théorie qu’en pratique.
    L’être humain et ( je le reconnais) particulièrement l’européen à une vision assez fermée de la religion Musulmane, il se sert de ce que les médias racontent à la télé pour la dénigrer…je ne vais pas énumérer tout ce dont les gens critiquent.

    Il faut prendre le temps de comprendre et d’apprécier cette religion, et surtout d’admettre que chaque être humain, tel qu’il soit, est libre de croire et d’avoir la foi, Sa foi, et qui sait, un jour, Inch Allah …

  12. Le pluralisme un bien grand mot dans l’interprétaion du genre humain ….et parfois à sens unique .
    apparait comme une solution d’un idéal à pensée unique ou tous frères, et ou Alha serait le rassembleur.

    Seulement voilà l’homme fonctionne différemment il n’est pas robot et si certains sont habités de plus intelligence , parfois ils savent en faire un outil de manipulation au détriment de personnes naîves ou crédules , et me semble de l’ordre de l’impossible linéaire , mais d’ une approche positive en sachant respecter le cheminement de chacun avec ce qu’il est ,d’ou il vient , sa culture …
    Oui alors nos sentiments de frères unis non pas par une religion mais par la diversité des religions serait une grande ouverture ,ou la pace à la difference trouverait par la diversité les forces positives consctrutives à travers chacun et chacune d’entre nous croyant ou incroyant mais dans un projet de société commun , non pas communautaire, hors du monde, mais avec et dans le monde, dans l’espace ils sont nés , ou librement choisit de vivre , en respectant sa culture ,ses valeurs .

    Notre dimension spirituelle , prendra alors forme sociétale ,tout comme la création à l’image des ethnies , que Dieu à fait de couleur , est ce un un signe ?
    Dieu de justice , de paix en sachant par expérience que le négatif entretient le négatif et que le positif se transforme en positif ..Notre relation à la foi est unique en chaque être humain, elle est grâce que dieu met en l’homme et non le contraire , avec plus ou moins une pincée de spiritualité qui le conduira dans une infime partie de la spiritualité de Dieu , qui agit , par les hommes ..
    Vouloir imposer sa religion va contre son projet pour les hommes, qu’il souhaite heureux et constructeurs de son oeuvre infinie ..aucune religion n’a le monopole de sa science globale, vouloir le remplacer est impossible et prétentieux , nul ne peut savoir , nul ne l’a jamais vu .. il est une entité qui se révèle en l’homme et par les hommes et leur différences . Allah , comme le Christ sont de très grands prophètes …et nous sommes des maillons de cette chaine faite de diversité qui s’entrecroisent dans cette longue marche qui s’articule dans le passé pour l’adapter au présent pour faire progresser ,evoluer ,non pas arrêter le temps sur un temps ou un contexte qui était alors différend .Dieu dans le temps et l’espace des temps ,la foi la spiritualité se mesure au temps présent ..la foi est, ou n’est pas , mais on ne peut l’imposer , Dieu rend l’homme libre , il propose mais l’Homme dipose … aucun homme ne peut le remplacer .la loi des hommes n’est pas celle de Dieu .Sachons le respecter .

  13. Salam

    J’ai lu ton ouvrage, et je me suis reconnu. Ma foi m’impose à l’apprentissage de soi au quotidien, et des fois Dieu me donne des éléments qui vont m’aider non seulement à m’approcher de qui je suis mais surtout à me re-connaître… merci

  14. Salam ahlaykom
    Page 161:J’ai souvent répété aux occidentaux musulmans de se penser comme des cadeaux autant que comme des questions vis-à-vis de leurs concitoyens.
    Cette phrase résume la quasi-totalité de votre livre et C’EST TRES BEAU.

  15. Totalement d’accord avec vous.Ce pluralisme de la pensee et de la praxis est proche du concept islamique de consensus.Mais combien la tolerance est un defaut universel non seulement dans la terre d’islam mais dans les democraties.
    Des concepts a redecouvrir.

    Prof.D.E.Laouisset
    http://www.alhosnu.ae
    [email protected]

  16. « la beauté d’un tapis vient de la diversité de ses couleus »dixit un proverbe africain.alors plutot que de cherché a voir en l’autre « un diable »car different de nous soit de par la race,la religion ou encore de par ses prises de prositions notre alter ego doit etre l’objet de coprehension et non de rejet dans un ce « gros village planetaire »

  17. Salam

    C’est un livre vraiment extraordinaire mais qui est vraiment difficile à comprendre.
    Je vous conseil d’aller dans une librairy Islamic pour l’y trouver.

    1. TARIQ RAMADAN, DE TOUS LES LIVRES DONT IL EST L’AUTEUR, FIGURE T-IL UN LIVRE QUI TRAITE DE SA REACTION SUR LA PHILOSOPHIE QUI A MOTIVE LES ATROCITES DU 11 SEPTEMBRE 2001?

      SI OUI, IL SERAIT TRES IMPORTANT QU’ON EN SOIT INSTRUIT.

      A T IL ECRIT SUR LA PROBLEMATIQUE DE L’ISLAM COMME RELIGION DE PAIX ET L’ISLAMISME VERSUS ALQAIDA?

      SAVONS NOUS CE QUE PENSE TARIQ RAMADAN DE TOUT CELA?

      QUE FONT TARIQ RAMADAN ET L’ISLAM MODERE FACE A LA MONTEE DE LA BARBARIE DU GOUPE ALQAIDA?

      ONT ILS UNE FOI DENONCE AVEC VIGUEUR ET OSTENSIBLEMENT CE GROUPE TERRORISTE QUI AGIT AU NOM DE L’ISLAM ET DE DIEU?

    2. Je voulais repondre a JMC Franchement vous voyez le pape ecrire sur la pédophile, un crime atroce mais il ne peut pas ecrire sur un sujet qu’il ne connait pas. Moi quand je m’interroge sur le christianisme je ne pense pas au extremiste ni au pedophile. Quant allez vous faire la difference entre les personnes violentes est matérialiste est les personne qui on des croyances qui ont une vrai croyance une vrai adoration pour dieu dans l’amour est la tolérance comme nous le montre si bien mr Ramandan. Moi je suis une croyante pratiquante grace a dieu, la seul guerre que je combat tout les jours ces la mienne, le jihad de mon interieure personnel , le MOI. Est mon seul but dans la vie ces d’aimer mon prochain est d’adorer dieu tout les jours pour avoir la vie éternel au paradis, Inchallah, voila le but d’un vrai musulman, le paradis, voila pourquoi je me prosterne tout les jours, mais ces vrai nous avons un ennemi jurer dans ce monde, c’est iblis (diable) notre seul ennemi. Mais dieu nous a donner des armes contre cette ennemi il nous a donner un bouclier solide, la priere, est un autre cadeau en plus pour nous les femmes musulmanes le voile, ils nous a donner 2 bouclier en plus pour pouvoir etre plus forte. Donc arreter de nous embeter avec vos peur est votre haine intérieure, certe il y a des méchant sur terre ces comme partout il y a des gentils est des méchants.
      Voila exusez moi pour les fautes d’orthographe.

    3. bonsoir

      OUI ABSOLUMENT

      mr tariq ramadan s’est toujours exprimé et prononcé contre TOUTES les formes de violences d’où qu’elles viennent sans aucune forme de distinction mais
      apparemment vous n’êtes pas au courant .

      écoutez ses conférences

      tariq ramadan est un homme de paix

      assurément tariq ramadan est un homme qui aime son prochain

      mais apparemment vous ne le lisez pa où ne l’écoutez pas

      quel dommage !!!

      quand on écoute tariq ramadan on ne peut que vouloir découvrir, connaitre et aimer dieu

      et de ce fait il dérange beaucoup tous ces hypocrites qui
      osent dire qu’il a un double discours

      bien au contraire il est si soucieux de communiquer avec
      qui que ce soit que son discours, ses mots sont compris par tous

      c’est un être merveilleux de sensibilité , de douceur aussi bien dans son language que dans son doux visage

      très cher tariq ramadan
      que dieu vous permette de continuer encore, encore et toujours
      que Notre Créateur vous garde dans Son Amour

      ghania

    4. L’Islamisme comme vous le qualifiez versus Al Qaida est
      clairement une option d’action militaire mais qui ne lie nulement tous les musulmans ; ces actions armées sont le choix d’une minotité de musulmans qui ont fait le choix explicite de passer aux armes et rejettant tout dialogue ou compromis. Sans etre leur défenseur, pensez un peu à ce qui les auraient placés dans le choix de cette action militaire armée càd pourquoi réagissent ils avec les armes alors qu’ils sont musulmans sensés promouvoir la paix.
      Voilà la terrible question à vous poser à vous meme.

    5. L’Islamisme comme vous le qualifiez versus Al Qaida est
      clairement une option d’action militaire mais qui ne lie nulement tous les musulmans ; ces actions armées sont le choix d’une minotité de musulmans qui ont fait le choix explicite de passer aux armes et rejettant tout dialogue ou compromis. Sans etre leur défenseur, pensez un peu à ce qui les auraient placés dans le choix de cette action militaire armée càd pourquoi réagissent ils avec les armes alors qu’ils sont musulmans sensés promouvoir la paix.
      Voilà la terrible question à vous poser à vous meme.
      Et j’ajouterais :question que personne au monde ne pose à travers les médias . ( pour ne pas prendre de risque de renverser les opinions publiques ,qui sont toujours bien
      lissées dans le sens des intérets occidentaux.)

    6. TARIK RAMADAN

      SI TU NE L’AS PAS FAIT, ECRIS SUR LE 11 SEPTEMBRE 2001,NOUS ATTENDONS TA POSITION.

      AS TU ECRIS POUR ATTENUER LES FRASQUES DE L’ISLAM FONDAMENTALISTE OU COMBIEN DE CONFERENCES AS TU FAITES POUR DENONCER OFFICIELLEMENT L’ISLAM FONDAMENTALISTE?

    7. L’Islam n’est pas à dénoncer mais l’islam est a anoncer
      Encore faut-il savoir l’annoncer l’Islam avec science manière et approche intelligible .
      De plus il y a un Islam ,certains s’y appliquent plus ardemment que d’autres selon les différences individuelles.
      Et à propos du 11 septembre , si çà t’intéresse tellement,
      tu devrais savoir que tout a été dit et tout le contraire a été dit.
      Et tariq Ramadan n’a pas à prendre position sur des faits qui sont hors de sa portée et avec lesquels il n’a aucun lien ni rien à voir .
      Ce sont des faits qualifiés de terroristes qui ne lient que leurs instigateurs eux-memes.Et laissez Tariq en paix comme il est et abstenez vous d’essayer de le trainer là ou il n’est pas et n’y est pas.Accomodez votre myopie de jugement avant dire n’importe quoi.

    8. Bonjour JMC,

      Peut-être que de votre côté vous pourriez préparer une conférence sur l’extremisme et le fondamentalisme athée, anti-religion qui sévit aujourd’hui en France tout particulièrement… ?

      Ou bien une conférence sur les entrepreneurs occidentaux extrêmistes, et ravageurs qui se nourrissent des conflits armés au moyen orient… ?

      Tariq Ramadan pourrait d’ailleurs vous éclairer sur l’incroyable lien que l’on peut faire entre cette dernière problématique évoquée et la montée du fondamentalisme « islamique »…

      J’attends votre invitation

  18. Salèm, Bonjour,

    J’ai souhaité vous interpeller de la possibilité de vous acheter directement vos ouvrages ; par exemple directement sur le site.
    Je sais qu’il m(nous)’est possible de le faire à la suite d’une présence à vos conférences, sauf que, en se qui me concerne je n’ai pas eu cette occasion depuis très très longtemps. Je reste sur l’éspoir que vous puissiez intervenir à Bordeaux prochainement.

    Salèm Alikom Wa Rahmatou ALLAH’y Wa Barakatou’hou

    Seïf MILED

  19. Merci mr Ramadan pour cet article plein de sens mais n’est ce pas parce que les musulmans du monde n’ont pas encore réalisé qu’il faut qu’ils s’acceptent eux même au lieu d’attendre que les autres les acceptent car si tu ne t’accepte pas toi-même qui pourra t’accepter? Logiquement la lumière proviens de l’intérieur de nous même pour se rependre à l’extérieur puis illuminé les autres.

  20. connaissant tarik depuis son passage au jura je suis étonné pas surpris de son manque de condamnation des tueries de chrétiens coptes en egypte.

  21. l’inteligence le savoir oui! mais les chemins son multiples il faut tomber pour apprendre mourrire pour re-naitre j’en suis sur quar je les vecue.la foi ne s’apprend pas ai-je reussi j’en doute.

  22. Excellent comme de coutume, quel esprit brillant ! Bravo.
    Certains ne vous comprennent pas et cherchent vainement à vous discréditer, qu’ils commencent par vous lire, et ils comprendront alors les ponts et non les murs que vous essayez de bâtir entre deux univers…
    Nesrine

  23. Bonjour Mr Ramadan,

    Votre combat de vouloir changer la nature humaine est très audacieux et difficile à réaliser sinon impossible dans
    un monde où les individus sont devenus matérialistes et racistes.
    Devenir humble, respectueux, curieux et déterminé par des moyens de sensibilisation relève d’un ideal et d’un rêve.

    Je pense qu’il faudrait changer votre façon de vouloir à tout prix convaincre des sourds . Beaucoup d’intèrêts sont en jeux dans ce monde individualiste.

    Il faut sortir des sentiers battus et trouver une façon plus proactive pour que les gens puissent vivre en harmonie et en paix.
    Je propose que le combat doit porter sur l’évolution du droit . Un droit qui protège , ajuste et corrige les injustices et sanctionne les manquements au respect du droit.

    Je ne crois pas qu’on puisse changer les mentlités, mais on peut changer les comportements par la règle de droit .C’est par exemple le code de la route qui oblige la quasi totalité des conducteurs de véhicule à s’arrêter au feux rouge. La loi , et ce qui importe, oblige les gens à se respecter mutuellement et accepter les différences«.

    Cordi»alement

    Rachida Chérifi
    Maître en relations industrielles
    experte genre , pour l’équité et l’égalité en milieu professionnel
    Politologue

    1. vous dites bien « qui sont devenus matérialistes, racistes …individualistes ‘ sous- entendu qu’avant ils ne l’étaient pas, il y a donc eu un changement de mentalité qui s’est opéré à un moment ou un autre. Vous êtes donc en train de vous-même vous contredire; le changement de mentalité est par conséquent possible. C’est un processus lent, difficile mais je ne crois pas que c’est en mettant des lois, des règles de droit, des restrictions encore et encore sur les libertés que l’on avancera . Je pense que c’est la diffusion de la connaissance qui permettra ce changement.

    2. Une remise à niveau de l’éducation et une revalorisation de l’accès à la connaissance est clairement un point de départ pour espérer faire évoluer des problématiques de fond. Si s’ajoute à cela la revalorisation de l’action pour les autres, l’action en faveur de la communauté humaine, l’entraide.
      Une loi basée sur des principes moraux et appliquée de façon intègre et pour tout le monde, que les droits et les devoirs soient les même à l’échelle planétaire (…?) sans que ce soit pour autant quelque chose de dictatorial, qu’elle soit mise en place par des hommes et des femmes de vertu avec toujours le souci de son inscription dans le temps, dans l’interculturalité, qu’elle puisse être une référence intemporelle qui fasse la promotion du bien et fasse mépriser le mal.

    3. Mme Rachida,
      En effet, vous le dîtes indirectement: le changement, l’évolution est possible. Je souhaite pointer du doigt que l’individualisme et le matérialisme n’a STRICTEMENT rien à voir avec la religion (même si cette dernière peut aider chez certains…). Une personne croyante et/ou pratiquante n’adopte pas, consciemment ou non, les principes et effets du monde capitaliste dans lequel on vit???? La personne qui affirme le contraire m’apparaîtrait alors totalement hypocrite ou en tout cas totalement dans le déni…

  24. Salam !

    J’ai lu le livre: M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E machallah ! Tu me fais ouvrir les yeux sur de nombreuses choses de mon quotidien et je n’arrete pas de lire ce livre tant il apporte des réponses à de multiples qauestions que je me pose !

    Barakallahou fik ! Merci beaucoup pour ce livre Tariq!

  25. Vraiment c’est article ému,qui me fait plaisir de le lire pour connaitre une autre manière qui nous donne l’aspect de vivre au paix,éviter le racisme et tous ce qui est mauvais.Donc il faut donner l’importance aux conseils de Tariq Ramadan.

  26. ce qui me plait chez tariq ramadan est sa vision profonde, sa pensée et son esprit ouvert sur l’autre.
    moi je vous ai pas lu mais j’ai suivi vos débats sur youtube et j’ai constaté que ces gens surtout les français(exceptant ceux qui respecte l’autre mais ils ne sont pas nombreux)ne nous respecte pas.
    nous les musulmans on croit à jésus on le respecte on lui obéit mais eux les non musulmans ne respecte meme pas mohamed que le salut soit sur lui et ils se moquent de l’islam pourquoi bon les respecter?
    et la question des prescriptions religieuses ne sont pas à négocier si allah me dit meurs je meurs
    c’est à eux de respecter l’islam comme nous respectons le chréstianisme et non pas faire moratoire l’homme et la femme se lapident si ils ont fait un acte de prostitution et il ya 4 témoins qui confirme l’acte ça y est c ‘est bon on se soumet à l(ordre d’allah et on n’a pas besoin que ces gens comprennent l’islam parce que s’il veulent vraiment comprendre ils auraient du repenser leur croyance comment un créateur peut avoir un fils c’est le dieu qui a crée le monde a-t-il besoin d’un fils comment ça c illogique????????

  27. Bonjour,

    je souhaiterais commander ce livre, mais impossible de le trouver dans les boutiques en ligne :

    amazon.fr : Indisponible
    fnac.com : « En stock », mais aucun article à sélectionner
    decitre.fr : « Actuellement indisponible »
    chapitre.com : « Bientôt disponible ! »

    Toutes ces boutiques sont abondamment fournies pour tout les autres titres. On retrouve partout les mêmes « vendeurs » alternatifs qui le laissent d’occasion pour 45 euros minimum, ce qui me semble un peu cher quand même.

    Que doit-on comprendre d’une telle situation ? Est-ce une entreprise de censure à l’égard de ce livre ou qu’au contraire son impression et sa distribution n’en valent pas la peine ? Négligence, malveillance ou simple coïncidence ?

  28. Salam Salam
    Belle reflexion et beaucoup de pistes d’interrogation. Mais J’ai une question: Est ce que ce livre est la version francaise de « Quest for Meaning »? Je suis aux USA et la version francaise peut etre difficile a trouver. je peux me rabbatre sur la version anglaise si c’est le meme livre. D’ailleurs, j’ai acheter « Quest for Meaning » hier sur amazon.com.
    Salam Salam

    Babacar !!!!!
    🙂

  29. S’il vous plait où trouver les ouvrage de Tariq Ramdan ici au Cameroun ? J’aime l’entendre et jamais je n’ai pu lire un seul de ses ouvrages pourtant j’aime sa philosophie, sa pondération et sa manière très douce de faire comprendre les choses difficiles en ce temps où tous les musulmans sont considérés dans le subconscient universel comme des terroristes.

  30. Salam aileykoum
    j’ai une question qui me suit depuis un moment et à laquelle je ne trouve pas de réponse même après avoir lu ce livre. Je n’arrive pas à comprendre comment on peut considérer qu’on soit libre et croire en l’islam. Je me justifie: Dieu dit dans le coran: Dieu guide qui Il veut et Il égare qui Il veut; si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté… Certains remettent en cause notre liberté du fait que notre destinée soit écrit bien avant notre création mais moi cela ne me pose pas problème vu que Dieu est omniscient, Dieu savait par avance nos choix et pouvaient l’écrire par avance, Dieu peut nous laisser libre et en même temps savoir ce qu’on va choisir… Cela dit les citations du coran que j’ai relever plus haut dise clairement selon moi qu’on est pas libre. Dieu nous guide ou nous égare. Certes beaucoup dirait sans liberté pas de responsabilité mais Dieu ne dit pas qu’on est libre et toutes les phrases que j’ai lu du coran semble affirmer que notre volonté dépend purement de la volonté de Dieu, à quoi sert qu’on veuille quelque chose si on ne peut vouloir que ce que Dieu veut. Que penser vous de ces citations du coran et de la liberté de l’homme? La notion de liberté n’est elle pas à abandonner. De plus dans une conférence que vous avez fait au salon du Bourget, vous avez fait référence au voile qui couvrait la vue des mécréants cité dans le coran comme si ce voile était en chacun de nous et qu’on devait s’efforcer dans notre vie et (librement) à faire partir ce voile ou a l’alléger. Mais même si je crois fortement aussi que chaque homme a un voile plus ou moins épais à des périodes de sa vie ou toute sa vie, j’ai aussi une deuxième interprétation de ce voile, c’est pour moi l’absence de notre liberté, les mécréants ne choisissent pas librement de ne pas croire mais Dieu a mis un voile qui les empêche de voir. Vous me direz dans ce cas que Dieu est injuste et que l’homme n’est ni responsable d’être bon, ni d’être mauvais, je crois profondément que Dieu est juste et que ma connaissance est limitée. Pour moi, la liberté n’existe pas du tout, rien que socialement, on est déterminé et là dessus les sciences de nos jours telle que la sociologie le prouve. Et pour moi, en tant que musulmane, le coran me prouve qu’on est déterminée par Dieu. Dire cela conduirait beaucoup a de la passivité et l’idée de liberté et donc de responsabilité est certes un bon moyen pour que l’homme accomplisse sa vie mais là c’est juste un raisonnement un peu pragmatique et non forcément vrai. Je crois aussi que Dieu nous a créé tous différents avec dans chaque personne une singularité, certains sont croyants d’autres non, certains croyants sont de telle ou telle religion. Les personnes d’une même religion se différencie dans les écoles, les gens d’une même école sont différents aussi, etc… Et on observera de tout dans le monde, on est tout le temps surpris quand on croit tout connaître et qu’on observe d’autres choses, pour moi, Dieu a décidé qu’il yait de tout dans le monde et qu’il a pas fait de nous une seule communauté mais une diversité illimitée. Et le fait que Dieu nous ait créé divers pour moi est un déterminisme total, vu qu’on se retrouve forcément divers et pas identique. C’est ambigu pour moi encore l’idée de liberté et pour moi la liberté remet même en cause la puissance de Dieu. Que pensez vous de tout ce que je viens de dire?
    merci d’avance d’avoir tout lu, c’est long et tout n’est pas forcément bien expliquer mais j’ai fait du mieux que j’ai pu. Pensez vous qu’on soit libre métaphysiquement? Pourquoi? Devrons nous pas abandonner la notion de liberté car d’une on ne sait pas si on est réellement libre et de deux, religieusement parlant, le coran ne nous pousse pas à croire à la liberté? Je parle vraiment de liberté métaphysique et pas de liberté politique car ce domaine pour l’instant je ne le comprend pas (le domaine métaphysique aussi mais voilà).
    J’espère lire votre réponse très rapidement.
    salam aileykoum.

    1. Vous avez raison le coran nie la liberté métaphysique à cause de la notion d’apostasie. L’aspostasie est condamné très durement. Or l’apostasie est une expression de la liberté à la fois spirituelle et de la raison. Si Dieu guide qui il veut et égare qui il veut cela ne signifie pas qu’il le fait. Au contraire dans toute son omniscience il est au-dessus de notre volonté. Dieu est Puissance. Sa Puissance dépasse notre Volonté qui désire la liberté. Sa puissance n’est pas destructrice mais constructrice. Elle ne détruit pas la liberté mais la protège.
      Moi je crois qu’on est libre mais que religieusement le coran empèche cette liberté originelle qui a fait agir Adam de telle manière. Adam a bien agit en toute liberté puisqu’il a fait un choix. Celui de désobéir.
      La liberté c’est la volonté de l’être à mon sens. L’autre c’est aussi l’humanité de l’Autre. L’Autre en soi comme respect de soi et respect de l’autre, respect de sa vie.

    2. Je ne suis pas vraiment d’accord. Vous dites que l’apostasie est une expression de la liberté mais vous ne m’en donner pas la preuve. Vous parlez d’Adam qui aurait désobéi par liberté mais on peut juste être d’accord sur le fait qu’Adam a désobéi, après savoir s’il a été libre de désobéir, la c’est une autre question. Désobéir ne veut pas dire être libre, n’oublions pas qu’on parle aussi de diable dans la religion qui peut nous INFLUENCER, donc on ne peut pas là parler de liberté. Ce qui par contre m’interpelle beaucoup c’est le fait que vous parliez du fait que la phrase Dieu guide qui Il veut et égare qui Il veut ne veut pas dire que Dieu le fait est une piste de réflexion que je trouve fort intéressant et j’y réfléchirais et je vous ferais part de ma réflexion si elle aboutit.
      bien à vous

    3. Faire intervenir le diable comme pour départager dans une sorte de consensus me dérange. C’est proche d’une vision manichéenne quand même. Dieu et Diable se combattent à travers l’Homme manipulé et orienté n’est pas une vision proche de la vérité. Je ne crois pas cette thèse. Je crois évidement à une oeuvre transcendante d’Allah, à un dessein qui dépasse l’intelligence humaine mais de là à manipuler, à guider au sens propre du terme l’Homme dans sa vie me chagrine. Alors dans ce cas Allah n’est plus inconnaissable mais connaissable de telle manière que je pourrais connaître mon père ou mon frère. De quelle manière c’est possible, je vous pose la question ?

      Comment vous donnez une preuve d’un acte conscient et médité sinon par l’acte lui-même ? La preuve d’une apostasie (par exemple) est dans l’acte lui-même, dans la conscience de l’acte à travers l’agir, à travers son corps, sa raison. En sommes vous voulez que je réponse à la question : est-ce que l’Homme est libre d’agir ? oui ! évidement sinon il n’est plus vivant ni Homme. Donc renier sa foi par exemple issu d’un agir conscient de la portée et des conséquences de l’acte est un acte libre.
      Adam a désobéi certes mais comment peut-on remettre en cause sa liberté dans cet acte. Dans le cas contraire, on ne peut pas affirmer ensemble qu’il a désobéi. Le mot désobéir est inadapté. C’est l’évidence même. Il faut affirmer alors qu’Adam a OBEIT… à un schème prédéfinis qui exclus toute forme de liberté humaine. Or ce n’est pas le cas. L’influence du diable sur l’Homme reste qu’une influence et rien de plus dans la mesure de la volonté d’Allah et de notre foi.

    4. Nous n’avons qu’un degré de liberté, nous savons et sentons l’existence de ce degré de liberté, tous les jours on fait tel ou tel choix, la vie n’est faite que de ça et en ce sens, à notre niveau de conscience et d’action, il y a l’implication de notre degré de liberté. En revanche, la Science qui est derrière tout ça nous dépasse et il y a des aspects de notre conditions qui ne sont pas prévus pour nous de comprendre, de connaître. Il me semble que l’Islam valorise beaucoup « celui qui réfléchit », « celui qui raisonne », la responsabilisation… par cela, l’Islam convoque notre degré de liberté. Du moins c’est ce que ma connaissance partielle me fait dire cela aujourd’hui, et c’est une grande part de mon application de ma religion au quotidien. Je trouve que l’Islam place beaucoup d’enjeux là-dessus…. Mais je me trompe peut-être…

  31. Bonjour
    voila je suis Algérienne et ici les livre sont introuvable ou à des prix exorbitant n’ayant pas les moyen son autant être dans le besoin auriez vous l’amabilité et la grande gantillaisse de m’autoriser à le télécharger respectant votre propriété intellectuelle je vous salue bien cordialement

  32. salam

    cher frr et sœur voila je ss au Maroc et j’aimer bien savoir si il y a une librairie ici au Maroc qui vend le livre  »l’autre on nous  » de Mr tariq quelle que soi le ville
    merci

  33. a ce jour le 31 01 2014 j ai ecoute differentes videos de tariq ramadan est pour moi un homme d une grande nintelligence et d une foi authentique

    je ne suis pas musulman cependant je respecte profondemment ceux qui respecte la loi

    non non je » ne parle pas de la loi des hommes de la loi de dieu

    je n aime pas prononce ce mot car il a ete tellement bafoue alors je vais dire la loi cosmique

    celle que peu d homme entende dans leur coeur leur esprit leur ame

    je ne mange pas de viande je ne bois pas d alccool et oui et je n ai pas de contact avec aucun

    homme sur le plan intime depuis 23 ANS et oui mes relations amicales pense que je suis malheureuse pour ma part je considere que la dignite de ma vie est plus importante que tous les

    blabla
    je dis que ceux qui ont la chance d ecouter et d avoir vu tariq ramadan ont deja entame la voie
    de la foi de la sagesse

    je voudrais acheter le coran en francais mais je voudrais une bonne traduction

    a savoir qu etant jeune j ai fais des etudes bibliques puis j ai laisse apres j ai etudie la

    philosophie boudhique pendant 26 ANS

    j ai certe un esprit de recherche je n aime pas ce qui est dogmatique

    pour moi je vais dire en 3 mots dieu est omnipresent omnipotent omniscient nous sommes

    une partie de cela les religions sont les moyens qui permettent de nous developper dans le bon

    sens humain avec le coeur et la raison

    merci a vous
    que cette annee 2014 vous soit lumineuse et nous eveille

  34. Salam alaykum w rahmato lah w barakatoh
    est ce que je peux trouvé ce livre au Maroc ( casablanca ) ?
    Merci

  35. BONJOUR A VOUS TOUS

    JE NE SUIS PAS MUSULMAN J EXERCE LE GRAND VEHICULE DU BOUDDHISME

    TARIQ RAMADAN EXPRIME LES MEMES ELANS LES MEMES PENSEES

    IL EST INSTRUIT TALENTUEUX C EST PEUT ETRE POUR CELA QU IL N EST PAS TOUJOURS

    AIME CAR TARIQ RAMADAN DIT TANT DE VERITES

    MG

  36. Hi Tariq ¡

    someone discovered me your book ‘ l’autre en nous’
    It’s avaliable in English or Spanish

    namaskar

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X