Main menu

Le domaine du politiqu…

Ce qui vient d’être dit e…

Articles

Ouverture des inscript…

L'institut Islamique de F…

Articles

Le religieux et le pol…

Nous avons dit, dans notr…

Articles

Les orientations polit…

Les choses sont claires :…

Articles

L'appel au Jihâd 3/3

c) Pour un jihâd social …

Articles

L'appel au Jihâd 2/3

B- La réalité des conflit…

Articles

L'appel au Jihâd 1/3

Que n’a-t-on pas entendu …

Articles

La situation de la fem…

Sans doute est-ce dans ce…

Une

Qu’est-ce que la sharî…

La référence à la sharî’a…

Articles

L’organisation sociale…

Nous avons beaucoup insis…

Articles

La famille

On le sait pour l’avoir v…

Articles

L’individu

L’homme est d’abord un êt…

Articles
«
»
Second Menu

“Maman” par Kader Chibane

« La position prise dans le texte est celle de son auteur et pas forcément celle du site qui l’accueille et la publie »

Maman ou puis-je trouver les mots
Pour dire de toi ce que tu vaux,
Si ces mots n’existent pas?

Moi qui n’ai pas fait tout ce qu’il faut
A celle qui était mon berceau
Avant de faire mes premiers pas.

A celle qui ne cachait ses sursauts,
A chacun de mes fous sauts,
Et à chacun de mes faux pas.

Celle qui me portait sur le dos,
Contrainte à faire ses travaux;
Ne pouvant être dans ses bras.

Tout ce qui était délicieux et beau,
Tout ce qui me plaisait était aussitôt,
Gardé par toi pour mes repas.

Tombé malade c’est toi plutôt,
Qui soufrait plus de tous mes maux,
Plus lasse tu étais quand j’étais las.

Quand je ne rentrais pas assez tôt,
Tu m’attendais toute en sanglots,
seul mon retour te rendait la joie.

Maintenant qu’une voix de là-haut,
Semble t’inviter à l’éternel repos,
De ce bas monde et ses tracas.

Tu nous regardes sans dire un mot,
Comme si la mort qui te dit: à bientôt,
Commence déjà à sonner le glas.

Sais-tu que mes larmes tombent à flots
en te voyant nous sourire pour ne pas trop
Nous attrister malgré ton désarroi ?
Non maman, je ne suis pas un robot,
Je pleure et je prie pour toi comme un dévot,
Mais je ne le fais pas devant toi.

Accepte donc mes larmes au lieu des propos
qui disent ce que pour moi, tu vaux,
Car ces mots n’existent pas!

« La position prise dans le texte est celle de son auteur et pas forcément celle du site qui l’accueille et la publie »

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X