Tweets récents

Main menu

Première prise de paro…

Communiqué de Presse L’As…

Articles

Maryam Ramadan: «Je ne…

La fille aînée de l’islam…

Articles

L'épreuve

Comment faire ? Quelle dé…

Articles

Les chemins du cœur

On en parle si peu. On l’…

Articles

Te dire ...

Je sais qu’ils étaient no…

Articles

Les directives économi…

La décennie soixante-dix,…

Articles

La corruption

La dictature et le client…

Articles

L’absence de culture p…

À considérer la récente h…

Articles
«
»
Second Menu

Ce sourire

 


Je l’ai vue pleurer.


Des doutes, des remords, des blessures et des secrets.


 


Je l’ai vue révoltée.


De la bêtise des hommes, de leur duplicité, de leurs mensonges.


 


Je l’ai vue sourire.


De la tendresse, de l’affection, de la douceur et des regards.


 


Je l’ai vue se perdre et se gagner, tomber et se relever. Elle cherchait, comme tout le monde ; se blessait, comme tout le monde ; doutait, comme tout le monde. Comme tout le monde qui ne ressemblait à rien. Elle faisait le métier de toutes les attractions et de toutes les répulsions, le métier du jeu et des mensonges. Le métier des sombres miroirs qui reflètent tant de vérités.


 


 


Je l’ai vue pleurer.


Des doutes, des remords, des blessures et des secrets.


 


Je l’ai vue révoltée.


De la bêtise des hommes, de leur duplicité, de leurs mensonges.


 


Je l’ai vue sourire.


De la tendresse, de l’affection, de la douceur et des regards.


 


 


Je l’ai vue prier à l’heure des joies et des blessures. Revendiquer sa solitude et ses amours. Se parler, se raconter  l’histoire, un rêve, un avenir, une autre vie, un autre métier. Les blessures étaient profondes à la mesure du jeu et des protections cadenassées. Une apparence qui révélait tout, de rien. Au cœur des nuits profondes et de l’ennui, il y avait bien au fond un peu de lumière, un peu de vie.


 


Je l’ai vue pleurer.


Des doutes, des remords, des blessures et des secrets.


 


Je l’ai vue révoltée.


De la bêtise des hommes, de leur duplicité, de leurs mensonges.


 


Je l’ai vue sourire.


De la tendresse, de l’affection, de la douceur et des regards.


 


J’ai croisé sa quête, son besoin de sens et ses désillusions. J’ai croisé mes impuissances. La proximité d’un cœur qui s’ouvre et reste fermé. J’ai confié à l’Unique le sens de mes questions. Il m’a répondu, une fois, à l’aurore des aubes : de ton silence naîtra la lumière de tes mots. Je connaissais le chemin, j’ignorais la musique. Au loin me parvenait l’appel du dernier, du cinquième rendez-vous. J’ai écouté, j’ai entendu. Du fond de mon cœur son sourire m’a répondu.

43 commentaires - “Ce sourire”

  1. Par delà les regards,

    Par delà les coeurs,

    Par delà nos prières,

    Il exauce les secrets de nos âmes.

    Au dela de l’esperé, au delà de l’exprimé.

    Le sourire revient, les larmes aussi, enfin !

    Et le regard de mon frère efface de mon coeur

    la duplicité des hommes, leurs mensonges et leurs maux.

    Et comme une fontaine, qui trop longtemps s’est tue, je ferai entendre le chant de mes Louanges.

    1. Fouzia, c’est la seconde fois que je vous lis sur ce site…vous êtes très touchante. Je sens une souffrance profonde, et également une certaine vertue. La vertue n’est pas donnée à tout le monde…Bonne continuation

  2. salam,je n’est jamais rencontrer le prophète(alayhi salam) sans qu’il ne me sourit ,disait un copagnon vivant dans sa proximité,ce prophète qui est le modèdle pour qui éspère en allah et au jour dernier et se rappel souvent Allah,ce prophète(alayhi salam) qui mis souvent l’accent sur l’importance de l’aimer(voir le recit avec Omar(qu’Allah l’accueil en sa rahma) qui allait devenir celui dans la communauté qui représente le plus la justice)et le suivre,signe de l’amour d’Allah comme le dit le coran,malheureusement si l’on voit aujourd’hui la manifestation laxiste ou littéraliste dans le fait de suivre l’ami d’Allah,il est une attitude qui s’installe vis à vis de notre modèle celle qui dit la fidelité a lui mais ne le mentionne pas souvent,se perd dans les grand principe de la morale de la pensée de ces débats in terminable et non fructueux de la philosophie,signe de coeur qui voilé a la seigneuralité du créateur pensent trouvée dans l’illusion de la chose bénéfique de son intélligence sa présence au monde,son apportpensant participer à la réforme du monde sous les projécteurs des médias et des étres humains qui vous écoutent, mais qui par un amour defectueux et une crainte bien présente dont le prophète(layhi salam) ne sourirait pâs n’osent mème plus dire au monde, à tout les monde pas seulement a celui des musulmans dans une salle bien remplie,que le modèle pour les monde,est ce prophète nommé Mouhammad(alayhi salam),lui cette rahma envoyé pour les mondes,sur lequel est desendu un livre sans ambiguités (quand les etre de ce monde se perdent dans leurs tergiversations intellectuelles et ne produisent pas un e pelicule de datte de ce qu’il a installa comme réfome du monde)lui qui reçu le fourqane pour avertir les mondes(quand les etres au nom du vivre ensemble trahissent de façon éhonté par un consensus de plus en plus porteur d’irrespect et de lacheté qui ne dit plus le halah et le haram de façon évident,licite et illicite pas seulement que l’on aime à rappeler à la jeunesse ou au coeur des autres mais qui rappel notre responsabilité devant les principes que l’on dit avec nos bouches ou notre plume)ce prophète qui était et est par le fait qu’il est envoye à tous jusqu’au jour ou il faut rendre compte de notre dette au créateur(yami ddine)compatissant et miséricordieux envers les croyants et non d’une structure comme le rappel la fin de sourate at tawbah qui cloture at tiwal qui est ce que le prophète reçu comme équivalent a la thora,sybolisant la voie, la loi qui permet d’erte avec le créateur en ce monde dans la fidélité ,la sharia en d’autres termes.Ce prophète dont l’on entend et répète cinq fois par jour le nom et la fonction:Mouhammad raçoul loullah dans l’appel a la prière,appel qui dans les pays musulmans est public ce nom retentit,nom que le cycle de la prophètie a témoigné et a annoncé au point que certains le connaissent comme ils connaissent leur enfants et dont la création elle aussi a attesté.C’est un drole de témoignage et une gratitude étrange cette attitude du silence de notre modèle dans cette parait-il dynamique de l’etre au monde au nom des principes de l’islam, comme fidelité au créateur sur le chemin de son prophète(alayhi salam)lui a qui nous demandons a celui qui est le meilleur des donnateur de lui donner al maqan al mahmoud,mais cette crainte cette frilosité,cette paralysie a dire sa supériorité a la face du monde pourrait manifesté le contraire de ce nous disons vouloir pour notre modèle et plus grave chercher pour nous la place de la louange,nous devrions réfléchir profondémént à cette question dans la tombe:que disais-tu de cet homme(le messager)?aujourd’hui nous pourrions dire:nous nous taisions de lui face au monde et pire nous laissions parler ceux qui l’insulte le calomnie et le difame,triste comportement,transmettez çà ceux qui sont absent avait-il dit nous parraissons bien loin de la fidelité a cette injonction, tellement nous disons les principes et disant si peu le nom de celui qui les transmis au monde,Allah changea le monde par lui et nous nous pensons que nous le changerons par nous en ne citant son nom et cela au nom de l’universel,égarement de coeur qui révelent leurs états,qu’Allah affermissent nos coeurs sur sa religion,Allahou Alam,salam,alhamdoullillahi rahmani mannani l mousta an,wa çalat wa salam ala Mouhammad raçoulloullah

    1. salam a vous
      je commence mon message avec la benediction d’allah et je lui demande son accord jusqu’a mon dernier mot.
      nous sommes une petite ecole coranique dans un pays d’Afrique.Nous nous occupons des enfents orphelins et nous les encadrons en leur enseignant la lecture du coran et leur apprenons a adorer Allah.
      Mais nous enseignons et adorons Allah dans des conditions pas trop agreable,alors nous appellons au secours notre seigneur,le misericordieux,le tout misericordieux afin qu il puisse nous accorder sa faveur aupres des bienfaiteurs comme vous(Allah vous benisse)pour ameliorer notre condition.Nous avons pour objectif derendre plus grandiose notre ecole si Allah nous le permet.
      que la paix et la benediction de dieu soit avec vous.
      Je rends grace a dieu de m avoir aider a finir d ecrir cet message.
      cordialement,dans l attente de votre reponse,
      Oumorou Farouk

  3. “Les àmes sont (comme)des troupes enregimentées,celles qui ont la mème nature s’accordent entre elles,et celles qui diffèrent de nature sont en désaccord entre elles”.

    Rapporté par Al-Boukhari d’après notre mère Aicha.

    “La vérité conduit à la piété,et la piété mène au paradis.L’homme ne cesse de dire que la vérité jusqu’à ce qu’il soit inscrit auprès de Dieu parmi les véridiques.Le mensonge conduit à la perversité,et la perversité mène à l’enfer.L’homme ne cesse de dire des mensonges jusqu’à ce qu’il soit inscrit auprès de Dieu parmis les menteurs”.

    Rapporté par Al-Boukhari et Muslim d’aprés Ibn Massoud.

    Mon frère Tariq ,qu’Allah nous éloigne de mensonge.Amine.

  4. Que la paix soit avec vous;
    Je veux etre libre me sentir libre.De cette liberté qui n’exclut pâs les responsabilités les réalités .De cette liberté qui sait aimer soutenir et se souvenir.je suis contente de lire votre article “ce sourire”.Vous m’avez soutenu grace à vos articles et je voulais que vous le sachiez.
    Que la paix soit avec vous.Khadija.

    1. Salam
      Je crois plutôt qu’il s’agit d’un combat acharné de l’âme dans ce monde bas , de la recherche d’une délivrance et enfin de l’apaisement après s’être confié au tout puissant .
      Une sensation spirituelle très profonde.

    2. Je pense humblement que c’est une reponse. Les themes suggeres ne visent-ils pas a ouvrir le debat. Umberto Eco ecrit dans le lecteur modele (lector in fabula) le texte est un sensemble de signes, certains apparents d’autres a reconstituer par le lecteur.Des que l’auteur termine son texte et qu’il le livre au lecteur, il perd tout controle sur son texte lequel est interprete selon le vecu de chaque lecteur.il n’existe pas d’interpretation univoque, surtout d’un texte litteraire.Contraiement au texte pragmatique qui vehicule des notins, le texte litteraire sitimule des emotions qui ne sont pas isomorphes. En tout cas c’est ce qu’a suscite dans mes structures profondes la lecture de votre texte. Salamu alaikum,
      Elias. [email protected]

  5. « Quels temps, lorsqu’une conversation sur les arbres est presqu’un crime car elle inclue le silence sur tant de forfaits » Brecht.

    Essalamu Alaikum,

    Ce qui me fait pleurer, c’est le silence complice, la lâcheté et l’indifférence de la nation musulmane a l’égard des génocides perpétrés contre nos frères et nos soeurs d’Irak, de Tchétchénie ou de Palestine !

    Ce sont les images horribles de corps déchiquetés par des bombes et les images de centaines de corps décapités et mutilés qu’on entasse comme de la marchandise les uns sur les autres sans même chercher à connaître leur identité si ce n’est que ce sont des corps de musulmans sauvagement assassines dans des croisades qui ne disent pas leur nom.

    Ce sont les débris de maisons de nos frères et sœurs musulmans démolies par des bulldozers ou bombardées par des avions de guerre devant les cameras des plus grandes chaînes de télévisions mondiales qui assistent impuissantes.

    Ce sont des photos de nos frères et sœurs détenus sans procès dans des prisons des occupants quotidiennement torturés sans même savoir pourquoi.

    C’est cette hypocrisie des dirigeants musulmans qui ont fait un tapage médiatique et brandi la menace de l’embargo économique a l’égard du petit Danemark à la suite de l’acte infâme de la publication (que je condamne à mon tour avec véhémence) des caricatures sur le prophète de l’Islam (QSSSL) et lesquels restent mystérieusement muets devant les crimes abjects quotidiennement commis dans des pays musulmans souverains pour certains.

    Ce sont les images d’enfants bastonnés et piétinés par des soldats d’une nations très civilisée parait-il et surtout supposée être très respectueuse des droits de l’homme lesquelles images ne suscitent plus pas même l’indignation de ces civilisateurs/ démocratiseur!

    Voila, mon frère Tariq, en partie ce qui me fait pleurer et bien d’autres forfaits !
    Cordialement votre,
    Elias.

    1. Salame Alaikum a vous mais frères et soeurs et a toi Elias ce que tu a écrie est vraimen triste.Sai vraiment monstrieux tous ce qu’on inflige a sai pauvre personne. Comment peuve t’il detruire la vie de toutes sais personne. Ca me fait male moi de voire des personne vivre dans les rue avec des enfant ou même des bébé et qui suplie les gent de leur donner de l’argent ca me fait pleuré les pauvre persone doive soufrie ca n’est pas juste je trouve que tous les personne qui vive dehore devrai avoir un abrie.J’espere de tout mon coeur que toutes les oreure qu’il y a sur la terre disparetron inchahlah par ce que Allah est grand et tout les musulment prie pour Allah et prie pour que tout ca sarête. On a tous confience en Allah et moi aussi.

    2. Salam Alaikum je suis Marocain et je vie a Bruxelles moi je voudrai selement savoir pourquoi les gent ne sourie pas. Je n’aime pas les gent qui me regarde comme ci j’avai fait quelque chose de male. Il y a plin de musulment dans mon cartier et j’aime beaucou ca ca me fait plaisir de voir des musulment ou musulmane allez prier dans la mosqué. Mai quent moi je sore jouer prai de ma porte il me regarde tous bisarement et moi ca me fait male. Je me dit dans ma tête qu’il ne même pas par ce que je suis une jeune fille qui ne porte pas le voile et qui joue prai de la porte avec des roleur et qui ne cache pas sais bras mai je mai selement des ticher je ne voix pas qu’est ce que je fait de male. Quent une persone me sourie dehore je suis contente ca me fait plaisire. Mai qu’ent je voix une femme ou une jeune fille ou une persone ager qui porte le voile je veux être jentille avec eux alore je leurs fait un petit sourire pour voir ci il vons faire la meme chose mai je ne recoi de leur par qu’ un regar qui me rend tout triste on aurai dit qu’il me detestai. Je sais que je ne mai pas le voile mai moi je respecte beaucou ceux qu’il le porte j’est toujour étai jentille et trai timide qu’ent j’étai petite et meme mintenant. Les enfant profitai de ma jentiyais pour être méchant avec moi et moi j’avai peur deux donc je ne disai rien. Et mintenant je deteste sortire je me renferme sur moi meme défoi je sort mais rarement j’en est mare que les gent ne me sourie pas.Je voudrai juste un petit sourire de leur par. Moi mon enfance je les passer dans la douleur et les l’arme et mintenant ma famil sai detruite et sai pour ca que j’est peur de sortire et que je me renferme sur moi meme je n’aime vraiment pas cette vie. A par rester a la maison je ne fait rien d’autre ma maman me dit que ca n’est pas bien de rester toujour enfermer a la maison et je le sais. Ci quelqu’un pouvai meder ou me donner un conseil ca serai jentille de ca par par ce que je ne sais plus qu’oi faire ni quoi penser. Beslama

  6. Si tu savais combien tu m’as apporté.Toi,tes exigences, tes questions.Ta dignité. Ta distance. On te connais si mal.Je sais pourquoi.

    Je me bats, tu le sais.L’image publique, le jeu, je connais.Actrice, modèle et tutti quanti. Toi, tu as respecté ce que j’étais. Tu l’as vu et tu m’as même permis de le voir. Je ne l’oublie pas, je ne l’oublierai jamais même si des fois “je fais n’importe quoi”.

    Tu m’as appris la route.Celle qui rapproche de Dieu.Je lui parle souvent.Je n’oublierai pas. Tu m’as beaucoup appris. Je ne t’oublierai jamais et je témoignerai contre celles et ceux qui n’ont pas compris, qui n’ont pas voulu comprendre ou qui n’ont pas pu comprendre. Certaines personnes étaient proches et n’ont rien compris.Des aveugles même pas stupides ! Des gens normaux avec leur banalité. Tu as raison de rester libre! Ca aussi je l’ai appris, “les petites vies”.Fiche-toi de ceux qui font ce choix, ils/elles n’en valent pas la peine, non?

    Ton texte me dépasse. Nous dépasse tous. Je prie pour toi parce que tu as vu ce que tous ces films ont caché. Merci pour ça. Que Dieu te garde. Que Dieu te garde. Que Dieu te garde.

    Tu juges si juste parce que tu aimes profondément. Comment fais-tu avec les imbéciles ? Je ne sais pas à qui appartient ce sourire mais il fait du bien.

  7. … et ces mots,si emplis de sensibilité et d’amour.

    Une expérience, une rencontre, une impuissance…

    Et du silence et de la prière surgissent juste les mots qu’il fallait, le rythme qu’il fallait, pour ce sourire inconnu…

    Le regard.. tant de choses dans un regard…

    Choisir ce que l’on regarde… Ce qui va épingler et rétrécir ou ce qui va ouvrir et apaiser….

    Du particulier vers l’universel… Du quotidien à la spiritualité… Une transmutation nourrie par le silence et l’écoute…

    Et moi qui ne sais pas si je crois ou pas, je vois bien que votre inspiration est la présence de celui que vous nommez l’Unique…

    Et le moment d’harmonie que vous avez créé..

    Merci.

    F

    Et tant de sottise en effet chez ceux qui vous jugent, vous ignorent, et passent à côté de l’essentiel…

    1. Peut-être l’histoire d’une personne qui a croisé le chemin de Tariq.

      Une personne éprouvée ,qui se cherche,qui essaie de s’accrocher pour ne plus tomber.

      Des moments de faiblesse,puis la force…

      Peut-être que la solution donnée est le silence.

      Ne pas juger,mais accompagner avec douceur ???

      J’ai aussi pensé que ce texte concernait l’âme ,mais Allahu a’lem …

    2. regarde autour de toi avec ton coeur et tu entendras son ombre pleurer dans la nuit. Alors tu sauras…

  8. IL N Y A RIEN DE PLUS BEAU QUE DE S EN REMETTRE A DIEU APRES TANT DE JOIES ET DE SOUFFRANCES….

  9. L’obscurité disparaît lorsque l’on allume une bougie, et ces textes sont comme autant de bougies qui effacent peu à peu l’obscurité qui nous entoure. Certains ont eu la chance d’être désignés par Sa Volonté (quelque soit notre religion), et sont là pour nous éclairer un peu le long de notre chemin. Oui, nous connaissons peut-être tous la souffrance, et cette dernière nous est envoyée, sans doute pour nous rappeler que nous pouvons faire mieux demain, que ce que nous avons fait aujourd’hui. Ceux qui apportent un peu de cette lumière, le font à leur propre dépens, ils ne sont pas maîtres de leur destinées, néanmoins, ils sont humains, et comme tels souffrent. “IL” doit vraiment les aimer, pour leur avoir confié cette tâche… Merci pour ce texte, M. Ramadan.

  10. Je suis une inconnue de tous. Anonyme pour le peuple mais connue de Dieu celui qui a choisi de me louer un corps et d’y insuffler mon Ame.

    J’ai hérité de par mon père et ma mère d’une culture celle de l’islam… Cette héritage qu’en ai-je fait?

    Au départ pas grand chose à vrai dire jusquà cette rencontre.

    A l’époque j’appellai cela le hasard aujourd’hui je le considère plutôt comme un signe d’Allah. La rencontre d’une personne qui a rétablit chez moi ce qui était désordonné, déphasé, déséquilibré : mon Islam.

    Comme lui l’avait découvert quelques années auparavent alors qu’il était chrétien, il me partage son trésor, ce trésor qui enfouit au fond de moi me rapellait à l’ordre , me faisait me tordre de regret, cristalisait mes erreurs et crispait mes desespoirs.

    Les secondes, les minutes, les heures de discussions enrichissaient cette lumière que j’ignorais mais qui m’habitais depuis tant… l’espoir naissait celui de la misericorde d’ALLAH le créateur l’unique.

    Tandis que je découvrais ce qui habitait mon coeur :l’amour d’Allah, Allah mettait l’amour envers cette personne dans mon coeur.

    Aujourd’hui 7 années et trois enfants plus tard je vous invites à prier pour lui, ce frère en islam : mon mari que j’aime en Dieu, Mash’Allah…

    1. SALEM ALEYKOUM.
      Trés beau message d’amour,de tolérance et d’espoir que vous nous offrait là.Merci
      k’Allah soubhannou vous guide davantage ainsi que pour tous ses serviteurs inchallah.
      ALLAH GUIDE QUI IL VEUT.SAM.

  11. .

    Chaque fois que tu te sentiras perdue, indécise,

    pense aux arbres, souviens-toi de leur façon de pousser.

    Souviens-toi qu’un arbre avec beaucoup de feuillage

    et peu de racines peut être déraciné au moindre coup de vent,

    tandis que, dans un arbre avec beaucoup de racines

    et peu de feuillage, la sève court difficilement.

    Racines et feuillage doivent pousser dans les mêmes proportions,

    tu dois être dans les choses et au-dessus,

    ainsi seulement tu pourras offrir ombre et refuge,

    te couvrir de fleurs et de fruits quand ce sera la saison.

    Quand plusieurs routes s’offriront à toi,

    et que tu ne sauras pas laquelle choisir,

    n’en prends pas une au hasard, mais assieds-toi et attends.

    Respire profondément, avec confiance,

    comme le jour où tu es venue au monde, sans te laisser distraire par rien.

    Attends encore et encore. Ne bouge pas, tais-toi et écoute ton cœur.

    Puis quand il te parlera, lève-toi et va où il te porte.

    .

    ***Susanna Tamaro***

    .

    .

    Oui, Monsieur Ramadan, savoir écouter, entendre Celui qui a tant à nous dire.

    Ce sourire vous a pris par la main, signe d’une affinité retrouvée.

    Affectueusement, OLLAG.

    .

  12. Salam alikoum,

    C’est vrai ce que vous décrivez dans ce texte. Je me retrouve dans ce que vous dîtes car je l’ai ressenti. J’ai toujours été ulcérée par l’hypocrisie.
    Et j’ai peu d’amis car je déteste l’hypocrisie et le mensonge. Et malheureusement, mon expérience m’a montrée que beaucoup de gens sont très hypocrites et mauvais.
    Je n’aime pas être face à des situations où je dois me taire pour faire plaisir. Je suis écoeurée à chaque fois par exemple que j’entends ce qui se passe en Palestine ou en Irak, parce que toutes les grandes puissances de ce monde se taisent face aux crimes perpétrés contre les Palestiniens ou les Irakiens. Je suis dégoûtée aussi lorsque sur mon lieu de travail, j’entends des gens qui critiquent l’islam ou les Arabes sans même comprendre, juste histoire d’accuser quelqu’un, provoquer gratuitement … Enfin, l’être humain est ce qu’il est…
    Merci pour ce site que je trouve vraiment intéressant et SALAM.

  13. sourire ce que dieu a cree et telement beau et merveilleux ,la vie est tenace mais nous facilement on se lasse .
    sourire une fois et s’enerver mille fois alors mefiant nous, que nous renverssons tous l’equation…..defi

  14. Un sourire, rien qu’un sourire.
    Des fois même inexplicable, un seul sourire tel une évasion.
    C’est comme si l’on s’invitait au Paradis, ce Paradis. Dans la divine demeure l’esprit demeure, pour un instant.
    Un aperçu ? Un répit ?
    En tous les cas, que du bonheur.

  15. وَأَنَّهُ هُوَ أَضْحَكَ وَأَبْكَى

    53/43- que c’est Lui qui fait rire et pleurer

    Je l’ai vu révoltée :

    (36/76 : Que leurs discours ne te chagrinent point !) Laa yhzounouka qaoulouhoum :

    : فَلَا يَحْزُنكَ قَوْلُهُمْ إِنَّا نَعْلَمُ
    مَا يُسِرُّونَ وَمَا يُعْلِنُونَ

    – Je l’ai vu prier à l’heure des joies et des blessures. : Maa yaabaou bikoum rabboukoum laoulaa douaaoukoum

    قُلْ مَا يَعْبَأُ بِكُمْ رَبِّي لَوْلَا دُعَاؤُكُمْ فَقَدْ كَذَّبْتُمْ فَسَوْفَ يَكُونُ لِزَامًا

    25/77 : Dis : « Mon Seigneur ne Se souciera point de vous, sans votre prière.

    – J’ai confié à l’Unique le sens de mes questions. :

    10/25 :Dieu appelle les hommes à la Demeure de la paix et guide qui Il veut vers la Voie du salut.

    وَاللّهُ يَدْعُو إِلَى دَارِ السَّلاَمِ وَيَهْدِي مَن يَشَاء إِلَى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ

    10/35 : … Dis: « Seul Dieu guide vers la Vérité »

    قُلِ اللّهُ يَهْدِي لِلْحَقِّ أَفَمَن يَهْدِي إِلَى الْحَقِّ أَحَقُّ أَن يُتَّبَعَ

    22/24 : Ils auront été ainsi initiés à la bonne parole et guidés vers la Voie du Digne des louanges.

    وَهُدُوا إِلَى الطَّيِّبِ مِنَ الْقَوْلِ وَهُدُوا إِلَى صِرَاطِ الْحَمِيدِ

    – Il m’a répondu, une fois, à l’aurore des aubes :

    Inna qoraana al fajri kaana machhouuda,

    أَقِمِ الصَّلاَةَ لِدُلُوكِ الشَّمْسِ إِلَى غَسَقِ اللَّيْلِ وَقُرْآنَ الْفَجْرِ إِنَّ قُرْآنَ الْفَجْرِ كَانَ مَشْهُودًا

    israe 17/78 : Acquitte-toi de la salât du déclin du soleil jusqu’à la tombée de la nuit, sans oublier de réciter une partie du Coran à l’aube, car la récitation du Coran à l’aube ne se passe jamais sans témoins,

    وَمِنَ اللَّيْلِ فَتَهَجَّدْ بِهِ نَافِلَةً لَّكَ عَسَى أَن يَبْعَثَكَ رَبُّكَ مَقَامًا مَّحْمُودًا

    17/79 Et de la nuit consacre une partie à des prières surérogatoires, dans l’espoir que ton Seigneur, en te ressuscitant, t’accorde un rang digne de louange.

    – de ton silence naîtra la lumière de tes mots. :

    Aayatouka alla toukallima nnaasa 3 ayyam

    قَالَ رَبِّ اجْعَل لِّي آيَةً قَالَ آيَتُكَ أَلَّا تُكَلِّمَ النَّاسَ ثَلَاثَ لَيَالٍ سَوِيّاً

    19/10…-« Ton signe, lui fut-il dit, sera que tu ne pourra pas parler aux gens durant trois nuits,… »

    – Je connaissais le chemin, j’ignorais la musique. : Habloullahi : al imrane :

    3/103:

    وَاعْتَصِمُواْ بِحَبْلِ اللّهِ جَمِيعًا وَلاَ تَفَرَّقُواْ وَاذْكُرُواْ نِعْمَةَ اللّهِ عَلَيْكُمْ

    حَبْلِ اللّهِ ِ : est traduit par Pacte de Dieu.
    حَبْلِ est le nom arabe de la corde. La corde à laquelle chacun de nous s’agrippe lors de sa quête de sens que représente son ascension pour essayer de se rapprocher de Dieu vibre à des fréquences variant selon les individus et leur état d’âme ( La théorie des cordes nous apprend que la plus petite particule est une corde qui selon sa fréquence de vibration engendre un électron, un photon, un graviton etc. Musique Céleste ayant commencé avec le Big Bang et demeurant ignorée jusqu’au XXème siècle…)

    – Au loin me parvenait l’appel du dernier, du cinquième rendez-vous : La prière du Ichaa : Un Hadith nous révèle que le Prophète Mouhammad (PBSL) aurait aimé retarder l’heure de cette prière.

    (S’endormir dans la sérénité car le sommeil « réparateur » est un bienfait créé par Dieu. C’est Lui qui accueille nos âmes en dépôt lors de notre sommeil :

    39/42 : Dieu accueille les âmes quand elles meurent, et quand elles sombrent seulement dans le sommeil.

    اللَّهُ يَتَوَفَّى الْأَنفُسَ حِينَ مَوْتِهَا وَالَّتِي لَمْ تَمُتْ فِي مَنَامِهَا

    – J’ai écouté, j’ai entendu :

    oualaqad yassarna l qoraana liddikri fa hal mine mouddakir :

    54/17-22-32-40 :

    Nous avons fait du Coran une œuvre facile à comprendre pour qu’il serve de rappel. Seulement est-il quelqu’un pour méditer ce rappel.

    وَلَقَدْ يَسَّرْنَا الْقُرْآنَ لِلذِّكْرِ فَهَلْ مِن مُّدَّكِرٍ

    + Wa idaa qourial qoraanou fastamiouu lahou laallakoum tourhamouune

    وَإِذَا قُرِىءَ الْقُرْآنُ فَاسْتَمِعُواْ لَهُ وَأَنصِتُواْ لَعَلَّكُمْ تُرْحَمُونَ

    7/204 : Lorsque le Coran est récité, observez le silence et écoutez-le attentivement, afin de mériter la miséricorde du Seigneur.

    – Du fond de mon cœur son sourire m’a répondu. :

    Alla bidikri llahi tatmainnoul kouloub .

    13/28 : N’est-ce pas que c’est au souvenir de Dieu que s’apaisent les cœurs ?

    الَّذِينَ آمَنُواْ وَتَطْمَئِنُّ قُلُوبُهُم بِذِكْرِ اللّهِ أَلاَ بِذِكْرِ اللّهِ تَطْمَئِنُّ الْقُلُوبُ

    1. Assalam aleykoum wa rahmatoullah,

      J’aimerais partager avec vous des « rappels à l’ordre » ou « corrections de trajectoires » vécues entre le 1 et le 12 Mars 2006 lors de mon séjour à Médine te à La Mecque. Vous excuserez mon absence de « construction » du texte qui comporte des notes prises lors du vol de nuit avec dans les écouteurs les sourates du repentir (Taouba), Le Pèlerinage (22), et Le Discernement (Al Fourqane) 25 . :

      1- Des invocations :

      قُلْ مَا يَعْبَأُ بِكُمْ رَبِّي لَوْلَا دُعَاؤُكُمْ فَقَدْ كَذَّبْتُمْ فَسَوْفَ يَكُونُ لِزَامًا

      25/77 : Dis : « Mon Seigneur ne Se souciera point de vous, sans votre prière.

      Remarque :

      – Nous sommes ravis lorsque Dieu exauce nos prières … Alors que c’est Lui qui nous a inspiré nos invocations… (Il nous récompense pour un acte qu’il a inspiré !)

      2-186 : Si Mes serviteurs t’interrogent à Mon sujet, qu’ils sachent que Je suis tout près d’eux, Toujours disposé à exaucer les vœux de celui qui M’invoque.

      2 – Du Jihad:

      فَلَا تُطِعِ الْكَافِرِينَ وَجَاهِدْهُم بِهِ جِهَادًا كَبِيرًا

      25/52 (chiffres en miroir) : Ne cède donc point aux infidèles ! Que ce Coran te serve à les combattre avec vigueur !

      Lorsque ce verset a résonné dans mes écouteurs, je pensais à Mr Ramadan, à ses prises de positions « politiques » .. Je pensais que Mr Ramadan devait se contenter de répondre aux attaques, que l’absence de réponse à deux messages adressés au site (via – contact) était un signe que le contenu de mon message était inapproprié bien que rédigé de « bonne foi », avec un petit grand « chouiya » d’ ostentation ??).

      J’ai prié pour ce site afin qu’il ne soit jamais « suspendu définitivement » et pour tout son personnel.

      J’ai aussi prié pour Ollag dont j’ai énormément apprécié la défense du défunt Pape Jean Paul II (que Dieu l’accueille en son immense Miséricorde) , il était l’ange gardien de la rubrique consacrée à la mort du Pape. J’ai prié pour Mr Ollag , entre la demeure du Prophète et la place où le Prophète Mouhammad (PBSL) présidait la prière (prétoire : Minbar) dans la Mosquée de Médine puis à la Mecque.

      Voici le texte de cette prière faite en français (Seigneur, Seigneur, Seigneur, Guide et apaise le cœur de Mr Ollag. Montre lui La Voie et rapproche-le de Toi).

      Aussi, Mr, Ollag, si vous traversez des « turbulences », tenez bon le cap et ayez de bonnes pensées pour ceux qui vous veulent du bien.

      – 3 – Du Poids et des mesures :

      À ses compagnons qui avaient éclaté de rire en apercevant le mollet chétif d’un compagnon (dont j’ai oublié le nom) qui grimpait sur un palmier, le Prophète (PBSL) dit : Ce mollet, pèse, pour Dieu, plus que le Mont Ouhoud

      Le 22 Mars 2004 après la prière de l’aube (la récitation du Coran à l’aube ne se passe jamais sans témoins, (Au minimum 4 anges (heure de la « relève » des 2 Anges Gardiens ) si le récitant est seul) , Dieu a exaucé une prière du Sheikh Ahmed Yassine de mourir en Martyr

      Moins de soixante kilos n’ont pu être pulvérisés par 3 missiles lancés depuis un hélicoptère.. j’avais été profondément choqué par les images de ce Martyr consultés sur le site Al Jazeera. Aussi, lors d’une Omra effectuée fin avril -début Mai 2004, j’avais demandé à Dieu, dans l’enceinte de l’hémi-cercle séparant La Kaaba du Hijr d’Iamail, de ne me ramener à La Mecque qu’après que le Sheikh Ahmed Yassine soit vengé…

      4 – Du Corps et des âmes

      Lorsqu’on enterre le corps d’une personne au Baqii3 (Cimetière de Médine), y reste-t-il jusqu’au Jour de La Résurrection ?…

      Il y à quelques années, un ami de Médine me raconta qu’il avait assisté à une soirée à Médine où une personne rapporta une histoire que je peux résumer ainsi :

      Ali, radyyallahou 3anhou raconta au Prophète (PBSL) un rêve où il vit deux groupes de chamelles portant des charges sur le dos, dans un va-et-vient continu :

      Un groupe sortant du cimetière de Médine et l’autre y entrant.

      Le Prophète lui dit que celles qui sortaient transportaient hors du cimetière des âmes non dignes d’y séjourner et que l’autre groupe de chamelles amenaient les âmes des serviteurs du Miséricordieux qui sont morts et (ou) enterrés de par le monde)…

      5- Du premier rang :

      J’ai toujours été étonné de voir des gens se disputer le premier rang lors de la prière dans la Mosquée et surtout à La Mecque où j’ai assisté à de bruyants échanges de propos déplacés…

      3-96 En vérité, le premier temple(Ka’ba) qui ait été fondé à l’intention des hommes est bien celui de La Mecque, qui est à la fois une bénédiction et une bonne direction pour l’Univers
      -97 Terre de signes sacrés, c’est aussi l’Oratoire (Maqame) d’Abraham. Quiconque y pénètre sera en sécurité…

      Des personnes venues en visites officielles et ayant des mauvaises conduites reconnues (publiques) ont cherché « la sécurité » en se faisant ouvrir la porte de la Ka’aba … Il se peut qu’elles aient été « enveloppées » « enrobées » de telle sorte qu’aucune partie de leur corps ne puisse entrer en contact avec l’air au sein de la Kaa’ba…

      5- Du Clin d’œil et de l’ostentation:

      Je répétais l’invocation qui demande à Dieu ne pas nous laisser livrés à nous-même, l’espace d’un clin d’œil sans en percevoir la valeur…

      Ayant acheté du poisson frais grillé dans le centre commercial en face de la porte du Roi AbdelAziz à La Mecque, et n’ayant pu terminer que la moitié du poisson pris en photos avec mon téléphone portable.. Jai préparé un sachet contenant la moitié restante du poisson remis dans sa barquette avec du riz, puis ajouté d’autres aliment avec 1 litre d’eau de zem-zem fraiche etc.. J’ai remis cette sadaqa à une femme âgée manifestement dans le besoin qui se tenait entre la prière du Isha et celle de l’aube, sur le trottoir qui m’amenait de l’hôtel à la Mosquée sacrée.
      J’étais tout content… Le lendemain soir, ayant très peu d’argent sur moi, j’ai aperçu la vielle femme sur le trottoir et décider de descendre sur la chaussée afin que les voitures stationnées puissent empêcher cette femme de me voir.. Un bruit métallique me fit sursauter (Une personne venait de jeter violement sur la chaussée, derrière moi, une canette vide (de limonade). En me retournant, la femme que j’ai cherché à éviter n’était qu’une grosse pierre grise gisant sur le trottoir, contre un mur…
      J’ai demandé pardon à Dieu et tenté de réparer cette faute… Depuis, j’évite d’éviter ceux qui pourraient avoir besoin de moi et que Dieu, dans son infinie bonté, met sur mon chemin.

      -6- Je voudrais demander des excuses à Mr. Ramadan au cas où la lecture de mes messages lui aurait causé du chagrin ou donné une mauvaise appréciation ou impression.

    2. 22-52 :

      – Nous n’avons envoyé avant toi ni prophète, ni apôtre

      sans que le démon intervienne ( litt. jette (sous entendu : quelque de mauvais.) dans ses désirs.

      Mais Dieu abroge ce que lance le Démon.

      ————————-

      20-7 : Que tu élèves la voix ou non, Il connaît tous les secrets et même les pensées les plus intimes.

      وَإِن تَجْهَرْ بِالْقَوْلِ فَإِنَّهُ يَعْلَمُ السِّرَّ وَأَخْفَى

      َأَخْفَى:peut aussi vouloir dire : tout ce qui précède la genèse d’une pensée ou d’un acte. Ceci m’a permis d’appréhender un des sens du verset :

      إِنَّ الَّذِينَ سَبَقَتْ لَهُم مِّنَّا الْحُسْنَى أُوْلَئِكَ عَنْهَا مُبْعَدُونَ

      21-101 : Mais ceux qui auront, auparavant, bénéficié de Notre faveur seront bien à l’abri d’un tel sort (jetés en pâture en Enfer).

      سَبَقَتْ لَهُم مِّنَّا الْحُسْنَى : peut vouloir dire : bénéficié de Notre faveur bien avant leur création puisque Dieu connaît tous les secrets (avant leur genèse) et les pensées les plus intimes (avant leur genèse etavant la création de leurs « auteurs »).

    3. asalamouâlaikoum,
      mon père vient de décéder lors de son pélérinage …il a tout accompli et 2 jours avant son retour,il a eu une hémorragie cérébrale à madinah,où il a été enterré…je sais que c’est la volonté de allah et que c’est la meilleure chose pour mon père mais je suis effondrée car mon père était la personne qui comptait le plus pour moi et nous étions tellement proches,complices,c’est un modèle pour moi…

  16. Salamou alikoum,

    Le sourire; oui. Mais, pas seulement le sourir de la forme : le sourire du coeur. Sourire, avec le jugement qu’on a affaire à une hypocrite, à un cafir, à un monteur, … ce n’est pas un sourire.

    Sourire, avec la foi qu’on a affaire à un être que Allah (swt) a créé et a fait, et lui a donné la joie de l’existence; et cloturer le tout avec la bonne invocation pour que cet être prenne le chemin de la droiture.

    Ce sont des valeurs qu’on connait; mais qu’on sait difficile à vivre. Que Allah(swt) nous aide à vivre avec le coeur saint et la raison juste.

    Badis,

  17. .

    E S T – C E . L E . S I G N E . D ‘ U N . P R E L U D E . ?

    .

    .

    Ce message s’adresse principalement à la personne qui a laissé un message ci-dessous, le 27 mars 2006 et qui a eu une douce pensée pour moi lors de son séjour à Médine à La Mecque.

    .

    .

    Voici une partie de son message : « J’ai aussi prié pour Ollag dont j’ai énormément apprécié la défense du défunt Pape Jean-Paul II (que Dieu l’accueille en son immense Miséricorde), il était l’ange gardien de la rubrique consacrée à la mort du Pape. J’ai prié pour Mr Ollag, entre la demeure du Prophète et la place où le prophète Mouhammad (PBSL) présidait la prière (prétoire : Minbar) dans la Mosquée de Médine puis à la Mecque.
    Voici le texte de cette prière faite en français (Seigneur, Seigneur, Seigneur, Guide et apaise le cœur de Mr Ollag. Montre lui La Voie et rapproche-le de Toi).
    Aussi, Mr, Ollag, si vous traversez des « turbulences », tenez bon le cap et ayez de bonnes pensées pour ceux qui vous veulent du bien. »

    .

    .

    Merci pour votre chaleureuse attention. Par la prière, vous avez emporté dans la mémoire de votre cœur un peu de moi en Ville sainte. Merci.

    .

    .

    Quand nous nous mettons à prier,

    nous avons l’impression que nous prenons l’initiative.

    Mais la prière est toujours une initiative de Dieu en nous.

    .

    ***Jean-Paul II (1920-2005)***

    .

    .

    Dieu est en vous.

    .

    .

    Dans une souffrance aiguë,

    un cri de prière peut jaillir de n’importe quelles lèvres humaines.

    .

    ***Albert Marie Besnard (1926-1978)***

    .

    .

    J’aimerai à mon tour relater que début mars, [date à laquelle cette personne se trouvait sur les Lieux saints] je me suis rendue à la médiathèque de ma ville pour y emprunter une cassette vidéo sur le pèlerinage à La Mecque. J’ai visionné une première partie de ce document, le dimanche 12 mars. Étrange coïncidence, non ! Deux êtres qui ne se connaissent pas et qui pourtant sont pris du même désir profond et sincère de cheminer avec une approche différente, en Ville sainte. « Médine…», « La Mecque…».

    .

    .

    Les événements sont comme les trapèzes :

    il y a une coïncidence et une seule qui permet de passer de l’un à l’autre.

    .

    ***René-Salvator Catta***

    .

    .

    Est-ce le signe d’un prélude ?

    OLLAG

    .

    1. 28-56 :

      – Tu ne diriges pas celui que tu aimes

      – Mais Dieu dirige qui Il veut

  18. Assalam Alaikoum!
    Je n’avais jamais compris pourquoi on me remerciait sans cesse pour mon sourire… J’ai rencontrer, il ya peu, la famille d’un frère dont le fils est autiste. Il s’est attaché à moi, et n’arrête pas de demander à sa mère quand il me reverra. Sa mère m’a dit: “Il est très sauvage et c’est la première fois que je le vois comme ça. Tu ris avec lui et tu lui souris.”
    ça ne coute tellement rien et Alhamdollah, ça fait tellement de bien aux autres de leur offrir un sourire. Un sourire qui vient du coeur.
    Fitèna

    1. Le plus vieux métier du monde … Sans doute … Je veux prier pour elle. Et toutes les autres … Personne n’est à l’abri…

    2. Pas nécessairement, il y a des métiers “trés respectés”…Où certains ne commercent pas avec le corps mais y vendent leur âme au diable! que Dieu nous en préserve…

  19. Puisant je ne sais quoi; au fond de ses yeux jetant le panier tressé de mon désir, je n’ai pas obtenu le jappement de l’eau pure et profonde.

    Main sur main,pesant la corde écailleuse, me déchirant les paumes, je n’ai levé pas même une goutte de l’eau pure et profonde : ou que le panier fût lâchement tressé, ou la corde brêve; ou s’il n’y avait rien au fond.

    Inabreuvée, toujours penchée, j’ai vu, oh! soudain un visage monstrueux comme chien de Fô au mufle rond aux yeux de boules.

    Inabreuvée, je m’en suis allée; sans colère ni rancune, mais anxieuse de savoir d’où vient la fausse image et le mensonge : De ses yeux ? Des miens ?

    “Stèles” Victor Ségalen

  20. .

    Cher Monsieur Ramadan,

    .

    Une vie riche comporte nécessairement à la fois

    des peines et des joies, des larmes et des sourires…

    .

    .

    Je n’échangerais pas les peines de mon cœur contre les joies de la multitude.

    Et ces larmes que la tristesse fait surgir de chaque partie de moi-même,

    je ne les voudrais pas transformées en rire.

    Que ma vie demeure plutôt et larme et sourire…

    Larme, afin de m’unir à ceux dont le cœur est brisé ;

    sourire, pour témoigner de ma joie d’exister.

    .

    ***Khalil Gibran (1883 -1931)***

    .

    .

    Il est doux de pleurer, il est doux de sourire

    Au souvenir des maux qu’on pourrait oublier.

    .

    ***Alfred de Musset (1810-1857)***

    .

    .

    Savoir sourire :

    quelle force d’apaisement,

    force de douceur, de calme,

    force de rayonnement !

    .

    ***Guy de Larigaudie (1908-1940)***

    .

    .

    Un sourire coûte moins cher que l’électricité,

    mais donne autant de lumière.

    .

    ***Abbé Pierre (Né en 1912)***

    .

    .

    Le sourire est le baiser de l’âme.

    .

    ***Michel Bouthot***

    .

    .

    La nature humaine possède la force de la joie : le sourire.

    .

    ***Léna Allen-Shore (Née en 1921)***

    .

    .

    Vous croyez encore que l’on n’embrasse qu’avec les lèvres ;

    mais les vrais baisers sont des sourires.

    .

    ***Denys Gagnon (Né en 1954)***

    .

    .

    Le sourire est le signe le plus délicat

    et le plus sensible de la distinction et de la qualité de l’esprit.

    .

    ***Charles Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)***

    .

    .

    Tout au fond de votre coeur,

    un germe de tendresse n’attend qu’un sourire chaleureux

    pour se développer.

    .

    ***Roland Delisle***

    .

    .

    Paroles de la vidéo : « Charlie Chaplin »

    Durée : 04:56

    .

    http://www.dailymotion.com/bookmarks/OLLAG/video/xdb5s_michael-jackson-smile-charlie-chapl

    .

    Smile

    .

    Smile, though your heart is aching

    Smile, even though it’s breaking

    When there are clouds in the sky

    You’ll get by…

    .

    If you smile

    With your fear and sorrow

    Smile and maybe tomorrow

    You’ll find that life is still worthwhile

    If you just…

    .

    Light up your face with gladness

    Hide every trace of sadness

    Although a tear may be ever so near

    That’s the time you must keep on trying

    Smile, what’s the use of crying

    You’ll find that life is still worthwhile

    If you just…

    .

    Smile, though your heart is aching

    Smile, even though it’s breaking

    When there are clouds in the sky

    You’ll get by…

    .

    If you smile

    Through your fear and sorrow

    Smile and maybe tomorrow

    You’ll find that life is still worthwhile

    If you just smile…

    .

    That’s the time you must keep on trying

    Smile, what’s the use of crying

    You’ll find that life is still worthwhile

    If you just smile

    .

    Michael Jackson

    .

  21. Assalam aleykoum wa rahmatoullah;
    Souvent quand on sait observer ,on sait partager.
    “Je l’ai vu pleurer”Ca fait du bien de pleurer surtout quand on a le coeur lourd.On laisse s’échapper, s’en aller quelque chose une certaine tristesse.
    “Je l’ai vu révoltée”quand on en peut plus c’est la colère qui surgit; elle peut etre dans le coeur on le ressent lourdement,elle peut etre exprimée à haute voix par des faits et gestes .Mais souvent on peut observer les agissements de certains et attendre le bon moment pour agir.
    “Je l’ai vu sourire”Le sourire quelle source de fraicheur!le signe qu’on est heureux.Comme c’est bon de rencontrer un sourire,d’etre acceuilli avec le sourire.Il ne coute rien et produit beaucoup.
    “Comme tout le monde qui ne ressemblait à rien”souvent à force de voir les memes attitudes on fini par ne rien remarquer d’exceptionnel.Seulement on doit se souvenir que chaque etre humain est au fond unique!
    “j’ai croisé sa quete ,son besoin de sens et ses désillusions.”apprendre à garder ses illusions c’est apprendre à rester un enfant.Pour moi la vérité qui vaille la peine d’etre vécue n’est pas loin de l’ideal qu’on entrevoit.
    “J’ai croisé mes impuissances”Il n’y a de force et de puissance qu’en Dieu.Souvent ne rien faire c’est le mieux qu’on puisse faire!
    “La proximité du coeur qui s’ouvre reste fermé”Il peut arriver d’assister à une confidence qui n’en est pas une.Recevoir la confidence tout en restant éloigné de la personne.
    “Du fond de mon coeur son sourire m’a repondu”Savoir exprimer ce que l’on ressent est un art.Mettre des mots sur des émotions et essayer de partager ces moments avec d’autres qui n’étaient pas presents.Voilà toute la magie de la littérature.
    Assalam aleykoum wa rahmatoullah.
    Khadija.

  22. J’voulais dire au monde de cesser de courir

    Tous empressés, mais ne savent ils pas qu’ils finiront tous par mourir?

    Plus le temps, n’est-ce pas? Pas même une demi-seconde pour penser à sourire!

    Plus le temps passe, et plus mes espoirs d’hier s’effacent, à force de souffrir.

    o:::o

    A dos de chameau, un soleil ardent, un desert aride, …et de l’amour

    Assis sur sa moto, desinvolte face au vent, un bitume rude… et puis la mort

    Les hommes d’aujourd’hui me rappellent ceux d’hier, le temps les separent

    Et ma memoire un instant les compare, les défauts de notre temps, la richesse d’un autre temps

    o:::o

    Un chameau, et un homme, “un Prophète”, me dit l’Histoire

    Laisse-moi croire qu’il est encore parmi nous des hommes qui agissent tel cet exemple

    Un sourire, du temps, une pensée, un passant, un espoir, une force, un soleil, un amour, le rappel, le temps, la memoire, la richesse d’un autre temps

    o:::o

    Je me rejouissais de la science et de ses avancées…

    Me disant que peut-etre, elle nous offrirait le temps, celui qui nous manquait…

    L’adsl, et le satellite… plus vite que la musique, et à la vitesse de la lumière

    Mon frère est passée près de moi, tel un eclair, à la vitesse de la lumière…

    o:::o

    Si vite, si vite, il ne m’a pas vu.. il ne m’a pas regardé, ni souri

    Mes illusions d’hier, me disaient que les progrès de notre monde te rapprocheraient de moi, plus vite, encore plus vite…

    Mais non, ma desillusion, ma peine, ma souffrance… car les hommes en fait s’evitent…

    L’amour est mort, l’eclair l’a emporté, mon frère.

    Arabian Panther

    “Peu s’en faut que son eclair leur emporte la vue”

  23. C’était le temps où vous pouviez écrire et partager depuis le coeur profond de votre être.

    Un temps passé.

    Qu’Il vous donne la grâce de retrouver cette profondeur.

    MV

Leave a Reply to SamiraCancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X