Sakineh, les Roms, le Pakistan…

110
13251
Sakineh…
 
Cela fait plus de quinze ans que je demande que l’on cesse l’application des peines dites "islamiques" dans les pays majoritairement musulmans; que ce soit les châtiments corporels, la peine de mort ou la lapidation. J’ai appelé à ouvrir un débat interne sur les textes, les conditions de leur application et les réalités du contexte social qu’il fallait nécessairement prendre en compte. J’ai appelé à un moratoire général permettant un débat de fond dans le monde majoritairement musulman. Certains à travers le monde (et dans de nombreux pays musulmans, notamment des ulamâ, des intellectuels et des croyants ordinaires) l’ont compris et ont soutenu cette démarche; d’autres s’en sont moqué et sont allés jusqu’à exprimer leur rejet, "horrifiés et scandalisés" par une telle proposition. Le Président Sarkozy, Bernard-Henri Levy et consorts étaient parmi les plus médiatiquement indignés.
 
Or voici que l’Etat français propose… "un moratoire" sur la peine capitale au moment où l’on parle de la lapidation de Sakineh  Mohammadi Ashtiani en Iran (il est assez pittoresque de lire dans Politis que la France défend désormais ma position et mon combat "sans le dire"). Tiens donc! … les scandalisés auraient-ils perdu la raison (puisque l’on me traitât de fou) ou seraient-ils revenus à une position raisonnable, juste et cohérente. Car enfin c’est bien en amont qu’il faut poser le problème et lutter contre des lectures et des applications réductrices, tendancieuses, voire populistes du code pénal islamique (les hudûd) : seule une approche globale, avec la participation des musulmans (ulamâ, intellectuels et citoyens),  est à même de déboucher sur des résultats concrets dans les sociétés majoritairement musulmanes. Si l’on veut vraiment, à terme, réformer les choses.
 
Je m’oppose et je condamne l’application de ces peines dans les sociétés contemporaines que ce soit dans les pétromonarchies, en Iran ou dans les pays plus pauvres du Moyen-Orient, d’Afrique ou d’Asie. Ces applications contreviennent, au nom même de l’islam, à la justice, à la dignité et aux droits des personnes dans des sociétés où, au demeurant, le système judiciaire n’est pas transparent, pour ne pas dire clairement corrompu, et où les peines sont souvent le fruit d’instrumentalisation de la religion soit à des fins internes, soit pour se démarquer de l’Occident. Je m’oppose donc, et je condamne naturellement, l’application de la lapidation contre Sakineh Mohammadi Ashtiani. Ce ne peut pas être, ce ne doit pas être.
 
Je ne signerai pourtant pas la pétition lancée à l’initiative de quelques intellectuels français. Je ne doute pas de la sincérité de la majorité des signataires mais il est question de ne pas être dupe des intentions et du jeu des principaux initiateurs, à l’instar de Bernard Henri Lévy, de Marek Halter, voire même l’inénarrable pantin Sihem Habchi de Ni Putes ni Soumises, et de quelques autres encore… Maîtresses et maîtres des dénonciations sélectives et autres mises en scène médiatiques afin de se mettre du bon côté des sentiments et de faire oublier leurs silences complices en d’autres circonstances : c’est l’Iran qu’il faut attaquer (le grand ennemi, et notamment d’Israël…) et non les richissimes pétromonarchies amies (où l’on tue et lapide dans un silence complice). Point non plus de pétition pour les innocents de Gaza, point de pétition pour les pacifistes de la flottille de la paix. Ces mises en scène et ces condamnations sélectives et instrumentalisées sont simplement écoeurantes!
 
…Les Roms…
 
Ecoeurante également cette décision "légale" de renvoyer les Roms… avec, apparemment, l’assentiment d’une majorité de Français. Autre manoeuvre politicienne d’un Président de la République qui perdant du crédit à droite, au centre et à gauche va clairement glaner des voix à l’extrême de la droite avec des discours et des politiques populistes et dangereuses.
 
Hier, le Président français nous apprenait qu’il fallait désormais différencier entre "citoyens" et "citoyens", entre les citoyens "de souche" et les autres à qui l’on  pourra retirer la nationalité. Avec l’assentiment d’une majorité de Français encore! Voici revenir le temps de la distinction de l’appartenance et de la citoyenneté "au faciès"… des Français plus français que d’autres, des Français à examiner, potentiellement "en examen"…des Français pas tout à fait français. Jean-Marie le Pen a beau jeu de rappeler une vérité implacable : le Président annonce une politique que l’extrême droite appelle de ses voeux depuis quarante ans.
 
La France va mal. La France fait peur. Il est heureux, et si encourageant, de voir des politiciens et des intellectuels crier à la honte et aux déshonneurs. Il est heureux, et encourageant encore, de voir la hiérarchie de l’Eglise catholique, et certains de l’Eglise réformée, protester contre ces politiques d’exclusion et de renvoi massif et  très fermement condamner les dérives de l’action gouvernementale vis-à-vis des Roms. A ces évêques, à ces prêtres, à ces femmes et à ces hommes, connus ou anonymes, nous disons : Vous êtes la fierté et la dignité de votre pays et les gardiens de sa conscience, contemporaine et historique.
 
Mais où sont donc passées les leaders et les représentants des associations musulmanes, et ceux des associations promouvant la diversité culturelle? Pourquoi n’entend-on pas leurs condamnations, leurs critiques et pourquoi ne les voit-on pas soutenir les roms dans le respect et la reconnaissance? Comment se peut-il que des citoyens français, avec une conscience et une origine, et/ou avec une religion, et/ou avec une éthique, se taisent devant des politiques inhumaines et indignes? Quelle peur les habite qu’ils n’osent ainsi dénoncer l’inacceptable? Quelle réduction de l’intelligence les fait-elle réagir en tant que arabes, noirs ou musulmans uniquement  lorsqu’il s’agit d’un problème concernant les Arabes, les Noirs ou l’islam? Ce silence n’est pas honorable, ce silence est déshonorant!
 
… Le Pakistan
 
Des inondations, des glissements de terrain… la mort, l’exil, les refuges. Des images de désolation, d’horreurs, de tristesse… Des dizaines de milliers de morts, des millions de sans-abris, des dizaines de millions de déplacés. Et pourtant le soutien international a mis du temps à réagir comme s’il y a avait "un blocage". Les Nations Unies et les ONG internationales ont dû intervenir à plusieurs reprises pour rappeler l’ampleur de la catastrophe et mobiliser un soutien approprié. Nous sommes encore loin du compte.
 
L’image du Pakistan n’est point bonne sur la scène internationale. Associé aux Talibans, à l’extrémisme islamique et à la violence, le pays peine – au coeur de la catastrophe naturelle – à émouvoir les consciences occidentales et internationales. Six ans après le tsunami – qui avait touché l’Indonésie principalement mais également beaucoup de touristes occidentaux – et dont les conséquences à long terme semblent moins graves que ce qui va advenir au Pakistan, il faut bien constater que la solidarité et l’engagement humanitaire sont à géométrie variable, influencés par l’air du temps et la politique émotionnelle bien plus que par la conscience lucide et universaliste.
 
Tout se passe comme si certains êtres humains "stéréotypés" avaient perdu de leur humanité, étaient moins dignes que d’autres d’être secourus. C’est proprement effrayant et pourtant si palpable, si vrai, si réel. On pourra critiquer tous les pouvoirs du monde, tous les médias et la terre entière, mais au bout du compte la question comme la réponse résident dans la conscience de chacun. Qu’est-ce qui motive mes indignations comme mes solidarités? Mon engagement comme mes soutiens? Est-ce mon appartenance sociale, communautaire, politique ou religieuse ou est-ce la commune dignité des femmes et des hommes de la planète? Suis-je capable de voir, au-delà des couleurs de peau, des origines, des vêtements et des barbes, l’essence, la valeur comme la détresse des êtres humains ou suis-je le jouet de ces solidarités émotionnelles qui catégorisent et valorisent les victimes à l’aune de leur ressemblance à mon égard?
 
Comment peut-on être pakistanais? …trois siècles après Montesquieu. Bonne question…. triste vérité. – La solidarité n’a pas de couleur, pas de religion, pas de classe. Quand les catastrophes naturelles s’abattent sur des êtres humains, il n’y a pas à réfléchir sur le fond et le soutien s’impose en même temps qu’il importe d’en considérer la meilleure des formes. Le Pakistan, mais également l’Inde et la Chine, ont besoin de notre soutien. L’Histoire témoignera de notre dignité si, et seulement si, nous leur avons reconnu la même dignité que la nôtre.
 
Sans catégories ni sélection, avec humanité et détermination.

110 Commentaires

  1. Salem,
    MR Ramadan je ne signe pas la pétition , mais je signe votre message des deux mains.
    Merci de nous rappeler que se sont les valeurs de la dignité humaine qui doivent primées et non pas les appartenances.
    Merci de nous mettre en garde contre ces politiciens et ces personnalitées, qui avec leurs actions nous font croire à leur sincérité,alors que ce n’est que de la poudre aux yeux.
    « UN HOMME ou UNE FEMME AVERTI EN VAUX DEUX »

    MR Ramadan votre clairvoyance est une Miséricorde Divine pour tous ceux qui veulent agir avec justice.Puisse Le Très Juste vous compter parmi ceux qui verrons Sa Face.Amin

    • Bonjour , M.Ramadan

      Vous n’êtes pas un jouet , vous êtes capables de voir au delà des origines car vous êtes un homme de passion ! Ces hommes là existent mais ils sont hélas rares ! Cela est du à leur formation ? à leur éducation ? à la recherche du bonheur ? Je ne sais pas ……..La solidarité est telle que vous la définissez mais il faut de l’intelligence et une âme pure pour comprendre cela !
      Quant à la pétition nous ne sommes pas dupes l’éternelle bras de fer avec l’Iran ……..Tout le monde le sait mais les pressions sont bien réelles ……..
      Certains ont refuser de changer alors restez vous aussi comme vous êtes ….ne changez pas c’est ce qui fait votre singularité et votre charisme !!! bonne continuation !

    • Salam Alaikum

      Un fait peut etre passe inapercu concernant les differentes contributions etatiques pour le Pakistan:
      Le koweit se place en premiere position en terme d’aide en ayant d’ailleurs recemment double son montant pour atteindre ainsi 5 millions de dollars.
      Ce meme pays avait contribue par le passe a hauteur de 500 millions de dollars pour Katrina.
      Comme vous le savez l’ONU peine a recolter les 460 millions de dollars chiffre estime pour venir en aide a ce pays dont les media ne font pas suffisamment echo de l’immensite de la tragedie qui met 20 millions de personnes en marge de la vie.
      Il ya des chiffres qui font mal

      Ina Li Allah wa Ina IlaiHi rajioun

    • salam, moi, je suis de plus en plus écoeurée des arabes et musulmans en france et dans le monde . juste Allah m’empêche de tout balancer et des gens comme vous . je ne suis entourer que de mauvaises gens et les seuls qui e conduisent bien sont des non musulman . Faites comprendre aux enfants la logique! En tant qu’institutrice , je me fatigue d’entendre toujours les mêmes choses : musulmans égales arabes égales mauvais . Dans les classes, ça fait pas photos comme on dit . Mr Ramadan , continuez mais faites leur comprendre ç ceux qui vous écoute que des gens non musulmans sont mieux qu’eux et qu’ils arrêtent de se croire au dessus des autres salam

  2. Salam

    Il y a aussi des sujets révoltants dans la oumma dont on se garde bien de parler… idéologie des parents, racisme, nationalisme..

    ces sélectivités ne donnent plus envie de partager des combats avec des gens deux poids deux mesures.

  3. je partage totalement ces points de vue ..

    je crois que l’on doit cesser de penser du bien de l’humanité, de l’ONU, des soit disant démocraties .. il n’en est rien Frère Tariq .. il ne faut plus s’attendre à quoi que ce soit de leur part ..

    nous avons en Tunisie un proverbe qui dit  » ne jamais s’attendre au miel de la part des guêpes »

    ce monde est géré par des groupes de personnes qui veulent s’enrichir, abstraction faite des drapeaux, des religions et encore moins de l’être humain ..

    ils tirent uniquement dans le sens de leurs intérêts ..

    le seul moyen de devenir important c’est de trouver comment les intéresser ..

    dans une de mes notes sur FB j’ai écrit que pour la Palestine al solution ne passe que par là .. il faut que ceux qui dirigent le monde trouve un intérêt à ce que la Palestine nous soit restituée ..

    ou alors il y a la deuxième solution, valable pour tous nos problèmes : le jihad version 21ème siècle, c’est à dire non pas par les guerres et le sang, mais par une renaissance scientifique, économique culturelle et morale.

    « حتى يغيروا ما بأنفسهم »

    Al Haj Malik AL SHabbaz (Malcolm X) disait : Nobody can give you freedom. Nobody can give you equality or justice or anything. If you’re a man, you take it.

  4. Bonjour Cher Tariq

    Merci pour votre commentaire qui est une bien triste constatation sur cette cruelle réalité….
    Vous avez raison la France va mal, elle est malade et je ne sais comment lutter aurprès de tous ces pauvres gens….

    Je suis française « de souche » (comme ils disent) et je sens une islamophobie évidente concernant les musulmans : que d’amalgames, que d’ignorances… grâce à vous j’ai des arguments pour contrer ces phrases assassines sur les arabo-musulmans, l’islam etc…
    Vos interventions sont une grande richesse pour notre pays…Malheureusement vos détracteurs sont nombreux mais vos partisans le sont également et je vous soutiens énormément….(sauf peut-être votre soutien à Houria Bouteldja sur le mot « sous-chien » que je trouve nauséabond et raciste)…
    Les médias ont peur de votre charisme et de votre détermination à nous ouvrir les yeux…à éveiller nos consciences..Ils se servent de leur sacro sainte laïcité pour nous endormir et sont dénués d’humanisme et de solidarité…
    Je m’engage depuis peu dans une association visant à aider le peuple palestinien de l’oppression Israëlienne…. même cela il est difficile d’en parler sans être taxé d’anti sémite (ce que je ne suis pas d’ailleurs)… Décidément, il fait bien sombre au pays des lumières….

    Je vous souhaite le meilleur et que Dieu vous protège..

    Bien à vous

    Hélia

    • Bonjour,
      j’aimerais apporter une petite précision, Houria Bouteldja ne dit pas sous-chien mais souchien. La polémique autour de ce mot n’a pas lieu d’être car il n’a rien d’insultant, cela signifie juste « de souche ». Sinon, j’aime beaucoup votre dernière citation qui est totalement véridique selon moi « Décidément, il fait bien sombre au pays des lumière ».
      Amicalement, Yasmine.

    • Désolée mademoiselle

      mais s’il fait bien sombre au pays des lumières c’est en partie à cause des gens comme ce genre de femmes comme Bouteldja cette facho hytérique et visiblement c’est prendre les gens pour des imbéciles qu’il s’agisse juste d’un jeu de mot, l’épithète « souchien », insulte raciste, déguisée sous les oripeaux du calembour…

      Effectivement « le pays des lumières » est mal barré avec ce genre d’individus dont visiblement vous cautionnez les propos

      Comme le dit tariq il ne faut pas uniquement réagir aux propos islamophobes mais également aux propos « anti-français » cela s’appelle la justice…

  5. Assalâm ‘alaïkoum

    Malheureusement, vos propos peuvent se vérifier au quotidien concernant la tiédeur, voire la quasi inéxistence du soutien en faveur des Roms parmi les Musulmans. A la mosquée que je fréquente qui entend pourtant faire le lien entre spiritualité et engagement social pour la justice, le silence sur cette question est assourdissant. Un grand « Iftar » public fut organisé dernièrement : je n’y ai vu aucun Rom alors même qu’ils sont nombreux dans la ville dans laquelle il avait lieu. J’ai moi-même oublié de convier les Roms que j’ai croisés à ce repas fraternel.

    Concernant le soi-disant assentiment des Français pour la politique anti-Roms et la déchéance de la nationalité, je vous renvoie à l’article d’Eric Fassin sur son blog (médiapart) : c’est plus compliqué et il faut prendre avec des pincettes les statistiques publiées sur cette question.

    Pour terminer, l’ « universalisation » de son inscription dans le monde et de ses engagements constituent un idéal, un horizon vers lequel ceux qui la perçoivent comme une valeur s’efforcent de tendre. C’est donc un processus, une construction qui n’est jamais totale et jamais définitive. Elle rejoint l’idée d' »éducation permanente », et ce rappelle que vous faites y participe. Mais je crois qu’il est nécessaire d’évoquer son caractère nécessairement inachevé pour tout être humain et le fait qu’il relève d’un réel travail sur soi. Elle doit être aussi replacée dans la complexité des contextes sociopolitiques qui influent sur les perceptions et donc sur les comportements.

    Salâm

    • aleykum salam wr wb CL,

      L’idée d’inviter des Roms à cet iftar a été proposés et acceptés mais le temps qui nous était imparti ne nous a pas permis de le réaliser… Nous en sommes désolés et nous espérons que cela se réalisera à l’avenir.
      Nous sommes très sensibles à la question des roms et comptons réagir face ce problème.

      Pourquoi ne proposeriez-vous pas vos services pour trouver une solution concernant la situation des Roms en vous présentant à cette mosquée?

      Fraternellement

    • Assalâm ‘alaïkoum à un membre de la mosquée,

      Dans mon billet, j’ai indiqué que moi-même je n’avais pas invité un concitoyen-ne Rom à cet Iftar. Donc la question de leur absence concerne en premier lieu les musulman-e-s qui fréquentent ladite mosquée. Par ailleurs, il est vrai que la question des Roms n’a pas été évoquée publiquement à l’attention de l’ensemble des usagers de la mosquée même si elle l’a été entre « vous » (les organisateurs/rices) en petit comité. Il aurait été loisible de le faire au moment où l’imam à appeler à ce que chacun invite un concitoyen.

      Mon but n’est pas de remettre en cause cet « Iftar » mais de témoigner d’une réalité qui fait que nous sommes sélectifs dans nos mobilisations alors même que l’islam nous enjoint le contraire. Je m’inclus dedans comme je l’ai fait dans premier mon billet.

      Je n’entends personnellement pas trouver individuellement LA solution à la situation des Roms. Elle est complexe. Je ne suis pas engagée au niveau de la mosquée il est vrai, mais je le suis ailleurs et on ne peut pas être partout.

      Salâm.

  6. Trés bon article ,mais je mettrai au conditionnel tout ce qui concerne l’affaire  » sakineh », car pour le moment ca ressemble fort à de la désinformation façon « Jila Izadi », avec fausses photos et faux témoignages en tout genre.
    Et une pensée pour mes fréres et soeurs du Pakistan.
    salam alaykoum

    • La France va mal. La France fait peur …
      Ma France est celle de la Sous-Frances et des souffrances sociales …
      Elle côtoie toutes les origines !
      J’habite au cœur de la sous-France a voir ici : http://www.kerzazi.info

    • Excellent. Je recommande!
      Juste quelques portraits de femmes à ajouter, si je peux me permettre…
      Un choc salutaire…

  7. Impeccable chronique pourvue de réflexion, de tempérament et de logique. Je soutiens toutes ces positions et j’espère qu’elles parviendront un jour à percer en faveur de la lucidité et de la raison des citoyens Français, aux dépens des émotions primaires usées par les tactiques électorales.

  8. «  »voire même l’inénarrable pantin Sihem Habchi de Ni Putes ni Soumises » » M. RAMADAN, je vois que vous ne changerai jamais… Toujours à insulter les femmes… Ce n’est vraiment pas l’attitude d’un bon musulman que d’insulter des personnes comme vous faites…

    • Qu’est-ce que vous appelez une Femme ????

      Ce n’est qu’un modèle falsifié de notre démocratie !

      Samia .

    • Assalâm ‘alaïkoum wa rahmatoullah,

      Si je puis me permettre, Sihem Habchi est sans commune mesure pour insulter les femmes musulmanes portant le foulard. Elle ne fait que recycler les lieux communs les plus creux à ce sujet et est instrumentalisée jusqu’aux bouts des ongles par les partis politiques. Elle est malheureusement un pantin entre leurs mains et n’est aucunement représentative des populations et notamment des femmes vivant dans les banlieues populaires.
      Le débat où elle est intervenue dans Ce Soir si Jamais avec le sociologue Eric Fassin en 2009 est éclairant de ce point de vue.

    • Toujours à insulter les femmes.

      Je pourrais reprocher certaines choses à Tariq Ramadan, notamment des positions parfois ambiguës ou, à tout le moins, une certaine maladresse dans la formulation de certaines idées, ainsi qu’une certaine posture de prédicateur qui s’accorde mal, voire qui nuit à son travail d’intellectuel occidental mais dire qu’il « insulte toujours les femmes », c’est vraiment n’importe quoi! Tariq Ramadan a toujours fait montre d’un grand respect à l’égard des femmes, et de tous ses contradicteurs d’ailleurs, hommes ou femmes.

  9. Impeccable. 100% OK.

    Pas tellement de commentaires pourtant…

    Vrai qu’il y a une critique des musulmans sur leurs engagements unilatéraux, tellement juste.

    Il faudrait l’entendre, car sinon, faute d’engagements communs, le regard méfiant à l’égard de l’islam continuera.

    C’et de citoyenneté et de vivre ensemble qu’il s’agit.

    Merci pour ce travail.

  10. Chaque mot est une pure sagesse. Que Dieu vous offre la santé et renforce tout au long de votre vie ce discernement ô combien rare…

    Je suis d’accord avec tout ce que vous avez dit, néanmoins, j’ose faire une remarque vis-à-vis de cette phrase
    : » il faut bien constater que la solidarité et l’engagement humanitaire sont à géométrie variable, influencés par l’air du temps et la politique émotionnelle bien plus que par la conscience lucide et universaliste. »

    Je suis tunisienne, et chez nous, le gendre du président, sakhr el matri a envoyé une aide au Pakistan alors que notre
    pays saigne au sud !
    Outre le fait qu’on ignore d’où provient tout cet argent ni par quels moyens un avion militaire a été mis à sa disposition, j’ose dire que l’humanitaire se doit d’obéir au principe des priorités. Ma Tunisie d’abord, ensuite le reste du monde.
    Voici une vidéo de Ben Guerdane très difficilement filmée par le journaliste Sofyen Chourabi:
    http://www.facebook.com/video/video.php?v=128613420518253

    Il y a beaucoup de misère dans mon pays ‘carte postale’, c’est donc pour cela que je dis: Ma Tunisie d’abord.

    • Ma Tunisie d’abord, ensuite le reste du monde.

      C’est honteux ce que vous dites, vraiment.

      Ici en France, nous avons un Jean-Marie qui dit la même chose que vous, il n’y a que le nom du pays qui diffère…

      Comme quoi il y a des extrémistes partout!

  11. Salam aalecom Tariq,

    ça serait bien que vous expliquiez pourquoi l’application de la lapidation n’a plus lieu d’être aujourd’hui.
    Histoire de mettre les idées en place.

    wa salam

    • La lapidation aurait lieu d’être car elle appartient à la tradition islamiste (cf: Boukhari et Mouslim) , et donc il est normal qu’elle s’applique en régime islamiste comme en Iran ou en Arabie saoudite, des pays dont les autorités rétrogrades et despotiques ont choisi de vivre dans un système obscurantiste digne du 7eme siècle pour le plus grand malheur de leurs peuples.

      Elle n’a plus lieu d’être car nous vivons aux 21e siècle, que la raison a fait des progrès grâce aux Lumières et que grâce à ces même Lumières a émergé l’islam: une religion normale, à savoir un culte et une foi strictement privés qui qui ne doit pas interférer avec la sphère publique, laquelle doit être le champ réservé de la raison et de la démocratie.

    • salam,la lapidation vient d abord du noble Coran et c est une loi juste car ALLAH est juste «La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi de Dieu – si vous croyez en Dieu et au Jour dernier…»[24:2] La lumière (An-Nur).la loi d ALLAH et sa parole ne subissent pas la degradation c ausees par le temps.
      oui elle peut variee selon les circonstance tel que la jurisprudence islamique le confirme mais elle ne meurt jamais car la possibilite du contexte et de la circonstance de son application est toujours possible tant que nous vivons.ALLAH est sage donc s il vous plait ne meprisez pas es ordres a tort et a travers ne faisons pas comme si nous avons plus de pitie ou de bon sens que celui qui a etabli ces lois .je reste d accord pour que les conditions d application soient scrupuleusement etudiee a chaque car ce n est pas souvent le cas dans ces pays islamiques mais je ne serai jamais d accord pour l abrogation de la loi divine qui sommes nous pour pretendre etre plus savants de ce qui est bien ou pas devant notre createur.wa ALLAHOU a’lam.qu ALLAH nous guide dans la droiture et la piete.wa salam

    • Il n’est pas question de lapidation, mais de coups de fouets!

      Ensuite il faut quatre témoins.

      Enfin il faut que l’on ne puisse passer un fil entre les deux personnes présumées coupables…

      Vous allez vite en conclusion!

      Vous devriez approfondir votre connaissance des enseignements coraniques et prophétiques.

    • salam mon frere il ne s agit pas d une dispute mais d une discussion entre ames bien intentionnées sauf si je me trompe.de plus je ne vois pas ce qu il y a de contradictoire entre ce que nous disons.
      je repete comme je l ai dit ailleurs,qu il faut une analyse scrupuleuse avant de proceder a l application de ces lois.et j ai reproché le fait que ce ne soit pas souvent le cas.
      donc ce sont les « conclusions hatives »,pour vous reprendre,qu il faut combattre et non les lois en question car elles
      proviennent de notre seigneur et ne peuventdonc etre discutables
      si j ai pris l exemple de la fornication c etait parce que le debat portait aussi sur les chatiments corporel.pardonnez moi si je vous ai vexé.qu ALLAH nous guide wa salam

    • je repète que ces lois sont justes et la ou je rejoins le grand Tariq c est que leur application n est pas souvent issue des mobiles decrits par le coran.
      et je le rejoins aussi sur le fait qu elle ne soient pas applicables en pays non islamique meme si majoritairement musulman.il faut que le regime soit regit par la shari’a pour que lorsque les circonstances adequates se presentent que ces lois soient appliquees.
      je suis aussi indigné par les agissements de ces pays qui devraient nous representer a la face du monde mais restons lucides dans jugements que la haine ne nous aveugle pas.ne laissons pas la haine s emparer de nos coeur quelqu en soit les circonstances que l amour soit toujours vainqueur et la pitie pour nos freres qui se deroutent en priant qu ALLAH nous guide et les guide.wa salam

  12. Vous êtes à côté de la réalité, Mr le bien penseur.
    Allez vivre à côté des rooms afin d’avoir une idée de leur façon de vivre ( comme des rats) et de leur comportement.
    Quand vous aurez subi agressions, vols etc.. peut-être reverrez vous votre jugement. La france n’a pas vocation à devenir la poubelle du monde ni à accueillir tous les désherités de la terre, et puis quoi encore?
    Convertissez les et faîtes les accueillir par les pays musulmans pour voir.

    • …Ethyka s’oublie sans doute les formes d’après guerre et les choix des conquêtes pour s’estimer des circonstances à définir de juger, l’Europe se tient elle au delà ou au dessus des circonstances éducatives à rendre des communs et des pays, les vues portées se laissant aux commentaires des attitudes désunies et sectorielles à la fois de différentes éthiques à l’Ethique, à proprement dit…

    • Bonsoir,

      Vos propos reflètent le « succès » d’un racisme d’Etat qui s’installe incidieusement dans la conscience d’un certain nombre de citoyens pour le rendre « normal » « respectable ». On en disait pas moins à propos des Juifs dans les années 1930. On sait ce que ça a donné.

      Ils ne vivent pas comme des rats (Oriana Fallaci n’en disait pas moins à propos des musulmans). On les acule à vivre dans des conditions inimaginables puisque la loi prescrivant l’aménagement d’ères de stationnement dotées en électricité et eau potable n’est pas respectée. Malgré cela, ils se montrent suffisamment ingénieux pour construire des baraques (ensuite détruites sans solution de substitution) pour vivre un tant soit peu décemment.
      Ensuite, la loi leur est défavorable pour leur permettre de trouver un travail.
      Concernant leur soit disant tendance au vol, aux agressions…, vous mettez tout le monde dans le même sac ce qui est propre au racisme. Vous n’évoquez même pas les violences physiques et symboliques qu’eux mêmes subissent. Vous les déshumanisez.

      Je ne connais personnellement aucun « Rom » et suis peu au fait de la réalité de ce qu’ils vivent. Les conditions auxquelles ils sont contraints dans les différentes sociétés d’Europe constituent une violence en soi.

      Je sais qu’il ne faut jamais idéalisé qui que ce soit, mais s’adonner à un racisme gratuit ne permet pas de trouver des solutions concrètes pour vivre ensemble. Il ne peut qu’attiser le feu sur la braise, exclure alors que l’avenir est à la pluralité culturelle des sociétés et des modes de vie. Un certain nombre de Roms renvoyés « chez eux » n’ont-ils pas dit qu’ils allaient tôt ou tard revenir en France ?
      La France ne s’est-elle pas fait épingler par l’ONU et l’UE ? Malgré cela, le gouvernement en place s’adonne à une surenchère sécuritaire par pure stratégie politicienne à 20 mois des prochaines présidentielles. Ne voyez-vous pas que les Roms sont victimes de cyniques calcules politiciens ? Il faut vraiment apprendre à ouvrir ses yeux pour éviter d’être soi même manipulé par de sordides dynamiques électoralistes et sombrer dans les caniveaux de l’humanité.

  13. …il est double et rapporté à ce message et bien ajouté, si il est des hommes et des femmes simples à l’entendre, de leur endroit, de leur possible, de leur communauté, à rendre par le monde, par le temps, par le jour, toutes autorités des justices naturelles et des droits humains sur la Terre…

    …un Enfant se manque de boire et de manger ici ou ailleurs, des circonstances, des natures, de l’argent, comment, ce même dernier peut-t-il faire honneur ou valeur à ce point d’être, comme, comment, des temps, de ce long chemin, des quêtes, des progrès, de la Vie, il se meure chaque fois, à Leurs vies, des Etres, sans défenses ni voeux d’états et de consciences, à la Terre, décrivons humaine et multiple à l’heure d’écrire,…

    …rendons pluriel des états et des cultures, disons, de vivre et d’estimer des mesures et des connaissances inégales apporter à chacun, à chacune, SONT, comme défini des identités de l’Homme et, par natures culturelles communes et civiles des hommes, inacceptables et justifiables des temps soumis à leurs toutes autorités de par, les âges, les moyens et le Temps s’y ordonnant à l’Homme, à chacun, à chacune, la MESURE, des droits naturels et des pensées légitimes ainsi partagés de l’ETRE à tous fondamentaux des âges et du Temps et, ainsi préservés de la Vie et des moyens…

    …définissons, comme il s’entend de définir humainement des mesures possibles aux ensembles ainsi réunis d’entendre à toutes existences, ces départs, comme les parts de lait et les parts de pain à tout Enfant s’apportant des états vers des nécessités naturelles et vitales des jours, délivrant de fait, rappel d’HUMANITE Maternelle et Nourricière à son être sur la Terre, comme absolu du lien et attendu des principe premiers liés des biologies créatrices comme des gênes créateurs…

    …des nécessités, la Nature riche et l’Homme intelligent ne sont ni freins ni inverses au possible et aux principes des circonstances naturelles et humaines, ici, rappelées d’un Etre venu, à venir, à vouloir, même et conséquentes circonstances vitales des moyens humains, fut-il entendu des sociétés les travaux humanitaires entrepris plus que regards sociétaux, comme endurcis des pouvoirs pluri-chimériques et vitaux à leurs sens …

    …ensuite, du Peuple des peuples et des civilités, se suivant à d’autres et pris des sens sous estimables aux droits communs d’êtres et à l’égal fraternel humain, il se rend, à chacun, à chacune, et à venir des civilités mondiales comme des hommes et des connaissances, les mesures accueillantes et réfléchissantes à celles unifiées et légitimes des naissances des unions et des responsabilités, les sens frontaliers et préposés des objectifs civils et humains sont une forme non discriminante à promouvoir et, sont une aide correspondante des adéquats à réaliser, des faits et des sujets, les mesures d’Egalité et de Fraternité des peuples se tiennent à l’urgence de leurs réalités, à l’instance de leurs autorités, furent-elles toujours communes à venir des principes intelligibles et connus à l’Homme…

    …il est bien dit et très justement des natures des physiques et des justices humaines comme un rappel des relativités historielles que, les jugements se sont eux aussi souvent précisés d’images causales et des possibles conséquents et psychologiques à encourir à leurs actes moins communs et toujours préjudiciables des formes à autrui comme pour les communs affectifs effectifs et viables aux comportements de chacun, de chacune, aussi, aux plupart des naissances éventuelles et naturelles s’y retrouvant impliquées, quel sens se donne-t-il de croire des erreurs humaines et possiblement éternelles à tout évolutif, incluant individuel, personnel, commun, collectif à l’ensemble des jeunes âges s’incluant eux même, aussi et forcément, plus tard, des futurs décisives à rendre d’une commune mesure à leurs présents, est-il besoin du Sens à rappeler de quelle Nature l’Homme s’engage chaque fois des évolus, des actes et des faits à transmettre et à permettre encore vers la Paix, qu’il soit de l’Etre, des individus, des ensembles…

    …rapportons et donnons suites et du rappel d’exemples en réflexives des hommes et des volontés, des jours des mois et des années passés, ainsi que des évolus ayant eu lieu, il se demeure tant et autres des temps rapportés de la Justice, exprimant les sens inconsidérés d’une d’entre elle parmi les pierres et la nature humaine ayant eu fruit des consciences des relativités et du Temps à porter les faits et les réalités d’un individu, d’une personne, de l’Homme, de fait et des informatives portées à tout âge des consciences et des décisives, n’est-il pas considéré des valeurs humaines déclarées par tout temps, les différents évolutifs ayant mesure à statuer, à concilier, à juger, les suites ayant fort à porter des ou de la meilleure conséquence au sens actuel et parcouru de l’Humanité ainsi diffusée…

    …du rappel, humain, légal, légitime et civil, est-il dit, être et reconnaître les mesures les moyens et les bienfaits d’une Existence, parmi toutes celles et tous ceux apparus chaque jours, sont suffisants et correspondants à minima d’être à naître, en toutes et bonnes estimes, ajoutons, vitales d’évoluées…

    …être humain, être vivant, être égal, être culturel, être pensif, être commun, être aimant, être amical, être spirituel, être éducatif, être… gardons à chacun, à chacune, de ceux là et de mille autres, être existentiel, être essentiel, des sens de la Vie, de l’Homme, de l’Humanité…

    …il se reconnaîtra sans doute à grand nombre, de marcher et ayant eu connaissance des communs personnels, façon d’être et manière d’être à bon sens des valeurs individuelles, admettons et souhaitons, à venir…

    …et si des hommes se retiennent un espoir que se font-ils des autres, que se croient-ils des même, que se pensent-ils de l’Homme, des points de vue humain et des points de vue suivant…

    …Hassan…Salam, merci…

    • Hi there, just became alert to your blog houtrgh Google, and found that it’s truly informative. I’m gonna watch out for brussels. I will be grateful if you continue this in future. Lots of people will be benefited from your writing. Cheers!

  14. Barakallafika
    Pour ce rappel à la conscience et au sens.
    Je pense que pour donner sens à ton propos cher frère, c’est de lancer immédiatement une manifestation en faveur des roms.
    C’est Indigne de la France, ce qui se passe aujourd’hui en haut de l’Etat.
    Réagisseez svp, vous les organisations et associations musulmanes pour donner une suite positive à cet article et manifestons contre ces expulsions.
    Wa salam analikum

  15. Aider les frères Pakistannais et dénoncer la politique inadmissible de sarkozy qui est prêt a tout pour être réélu, quitte a vendre son âme au diable

  16. Cher Frère, Assalam Aleikum,

    En tant que Musulman et militant de l’Egalité concrète, je ne puis qu’être totoalement d’accord avec l’indignation que vous exprimez concernant « les plus » et « les moins » français que les autres et les indignations sélectives.

    On doit aider et soutenir tout être humain -quel qu’il soit- ; dans le malheur, dans la détresse ou victime d’injustices, de répressions et de persécutions.

    C’est vrai, bien peu de « responsables » musulmans se sont élévés contre ces rafles de Roms qui se poursuivent ; mais on ne voit pas non plus beaucoup de musulmans s’élever contre les persécutions de nature diverses, dont sont victimes les Musulmans dans le monde !!

    Très fraternellement.

    Daniel-Hedi Milan

  17. salaam

    Certain-es musulman-es s’indignent que les « responsables » musulmans ne s’expriment pas, puis d’un autre coté, dans d’autres circonstances, disent des mêmes responsables qu’ils ne sont pas « leur » responsable, ni surtout leur représentant.

    alors pourquoi attendre d’eux ? et quoi attendre d’eux ?

    il « suffit » d’aller voir ces personnes (roms, etc) pour les aider.

    Les actes ne valent que par les intentions qui leur donne (ou pas) naissance.

    aussi, il y a certainement des gens en difficultés autour de vous, apportez leur des médicaments pour les enfants, des couvertures, des tentent (30 € à decath…), de l’eau en bouteille, des bricks, un plat de couscous, etc…

    CE SERA MIEUX QUE DE PARLER…
    … même fort et bien

    signé : un muslim

    PS : comme disait un frère, aujourd’hui, ce n’est pas nous qui portons le message, mais c’est le message qui nous porte…

  18. Salem a3leycom,

    Les hudud font partie intégrante de l’Islam. A la question de savoir si ces châtiments étaient monstrueux, vous avez répondu à une journaliste qu’ils l’étaient…

    Le prophête (asws) lui même a ordonné de tels châtiments. Comment pouvez vous aujourd’hui les qualifier de monstrueux ?

    Il ne s’agit pas seulement de les suspendre pour des raisons contextuelles, mais bien parce qu’ils vous paraissent hors du temps, « monstrueux » … ?

    Devant Allah, lorsqu’il faudra s’expliquer, aucun journaliste ne nous viendra en aide. Puisse tous les musulmans le comprendre un jour inchallah !

    Bon ramadan à tous !

    • Uniquement sur la lapidation : pas de verset.

      Il existe par contre deux hadith où le Prophète (ç) fait appliquer la peine : dans les deux cas (un homme dans un cas, une femme dans l’autreà, il a renvoyé les personnes plusieurs fois chez elles (3 je crois) avant d’ordonner l’apllication de la peine.

      Cet homme, cette femme, s’étaient eux-mêmes dénoncés publiquement.

      Si l’on porte attention aux renvois, on voit que l’intention du Prophète (ç) était d’éviter l’application de cette peine (issue de la loi mosaïque) et qu’il ne l’a appliquée qu’en raison de l’insistance de cet homme et cette femme.

      Il n’a jamais réclamé que l’on recherche et pourchasse les personnes ayant commis l’adultère.

      Par contre il a établit des conditions très strictes quant à la dénonciation de l’adultère (sans doute pour éviter les vengeances malveillantes par fausse déclaration).

      Rien de bien convaincant ne plaide en faveur de la lapidation comme prescription prophétique (et en tout cas pas de prescription coranique).

      C’est mon point de vue après trois ans d’études..

      Dieu est me semble-t-il seul juge.

    • salam saches mon frere que je suis d accord qu il pratiquement impossible de reunir toutes les conditions requises pour executer une lapidation.
      le prophete(saws)a repoussé plusieur fois cette femme pour proteger plutot son enfant innocent et quand celui ci fut a l abri du besoin du sein maternelle alors il ordonna qu on la lapide.avec beaucoup d admiration pour sa foi et son courage a tel point qu un compagnon voulu l insulter il dit alors »Doucement ô Khaled ! Par Celui qui détient le sort de mon âme, elle s’est repentie et son repentir est tellement bien que si quelqu’un commet le Mukss (la taxe sur le passage des marchandises, l’intérêt usuraire,…) et s’est repenti, Allah l’aurait pardonné. Le prophète a ordonné ensuite qu’elle soit enterrée puis il a fait la prière des funérailles (rapporté par l’imam Muslim). et ce hadith me fait plutot voir que plus qu un chatiment la lapidation est une purification qui te permet d arriver le jour j purifié de cette faute d adultere,et que ce n est pas un acte qu il faut commettre avec haine car ce pourrait etre nous mais plutot avec pitie pour la personne qui le subi.qu ALLAH nous guide.wa salam

    • Salem,

      Quelques éléments de réponses à vos objections :

      1° Le fait que le prophète (asws) ai rejeté plusieurs fois la demande d’une femme venu avouer son crime ne constitue en rien une raison suffisante pour annuler le châtiment. Au contraire, ce hadith vient appuyer la liaison direct entre ce crime et son châtiment.

      2° Les conditions à réunir sont très très très…..très très difficile à réunir. Et vous pourriez ajouter autant de « très » que vous voudrez mes frères. Mais cela ne constitue pas une raison suffisante pour qualifier de « monstrueux » (fin de citation) un châtiment qui a été ordonné par notre modèle (asws) comme l’a fait le frère Tariq.

      3° Il y a une différence entre l’applicabilité d’un châtiment, qui est le réultat de l’étude d’un contexte donné, et sa véracité, qui elle est absolu. L’adultère lorsqu’il est commit mérite la lapidation. On peut discuter des preuves, des conditions, du contexte, etc… Mais l’adultère mérite la peine de mort par lapidation. C’est un fait.

      Wa salem

    • Je ne suis pas d’accord. Quel est le verset qui parle de lapidation? La lapidation est issue de la sunna. Or, la règle d’interprétation est que la Sunna ne peut aller au delà du Coran.
      A défaut d’avoir un peu d’humanité, vous pourriez tout du moins étudier la charia.

    • salam!jusqu aujourd hui vous savants en coran et en chari’a n avez toujours pas expliqué au pauvre ignorant que je suis,les versets 6 à 10 de la sourate 24-an-nur.éclairez moi de votre connaissance please.qu ALLAH nous guide.

    • Salem,

      Vous dites :

      « Or, la règle d’interprétation est que la Sunna ne peut aller au delà du Coran. »

      Comment pouvez croire un instant que la Sunna et le Coran puisse être concurrent, contradictoire ou opposé ? Le Coran nous demande d’appliquer les deux. Les versets sont très nombreux. Petit exemple : S’il fallait s’arrêter au principes du Coran, nous ne saurions pas comment prier ! Car c’est bien la sunna qui nous l’enseigne…

      Allah soubhanou est un être parfait, qui ne souffre d’aucune contradiction. S’il nous a demander d’appliquer le Coran, et donc la Sounna, c’est que les deux sont complémentaire et juste.

      Enfin, pour c qui est de mon « manque d’humanité », je me soigne, je lit le Coran et la Sounna. Ca va beaucoup mieux. 🙂

      Wa salem !

    • au fait pouvez s il vous plait m expliquer ces versets?6. Et quant à ceux qui lancent des accusations contre leurs propres épouses, sans avoir d’autres témoins qu’eux mêmes, le témoignage de l’un d’eux doit être une quadruple attestation par Dieu qu’il est du nombre des véridiques,
      7. et la cinquième [attestation] est « que la malédiction de Dieu tombe sur lui s’il est du nombre des menteurs ».
      8. Et on ne lui infligera pas le châtiment [de la lapidation] si elle atteste quatre fois par Dieu qu’il [son mari] est certainement du nombre des menteurs,
      9. et la cinquième [attestation] est que la colère de Dieu soit sur elle, s’il était du nombre des véridiques.
      10. Et, n’étaient la grâce de Dieu sur vous et Sa miséricorde… ! Dieu est Grand, Accueillant au repentir et Sage !
      Sourate 24 : La lumière (An-Nur)

      merci!salam

    • Salem,

      Je ne suis pas 3alem et je ne peux donc pas interpréter le sens de ces versets sans risquer de me tromper. Je m’en s’abstient donc.

      Ceci dit, l’objet du débat n’est pas de cerner l’applicabilité du châtiment, mais sa véracité. Il y a en effet de très nombreux textes du Coran et de la Sunna qui limitent énormément l’application des hudud. Mais il s’agit toujours de l’applicabilité de ces châtiments. Pour ce qui est de savoir si cette peine est juste en cas de crime avéré (adultère), les textes sont claire : notre Modèle a appliqué plusieurs fois le châtiment.

      En conclusion, il faut bien separer la notion d’applicabilité d’un châtiment, avec celle de véracité du dit châtiment. En cas d’adultère avéré, la peine de la lapidation est juste.

      Wa salem !

  19. bonsoir mr ramadan bien évidemment je suis d accord avec vous mais pas totalement surtout en ce qui concerne la question de la réaction musulmane sur la question des roms tout d abord je pense que les musulmans devrai commencer a pensé un jour peu être a s organiser pas seulement pour supplier un terrain pour la construction d une mosquée pour au final ce disputer la couleur de la moquette mais dans des projet essentielle tel que l accès a la propriété ou s organiser en coopérative en ce qui concerne l emploi nous somme belle et bien français dans notre comportement ou en tout cas bien occidentaliser il ne nous manque que des leaders pour mieux nous organiser car je pense que la volonté est la le monde s éveille et prend conscience de la gravité des situation ici et la mais qui donne la parole au musulman pour s exprimer la est la question nous somme au final juste capable de nous monter en plein plein de petite association certes très utiles localement pour organiser certaine opération de soutien en manifestant pour les plus démunie ou la question palestinienne mais cela s arrête la en fait on nous a tellement bien étudier que l on s amuse avec nous en nous interrogent sur plein de sujet assez diverse mais qui revienne constamment sur le tapis d ou l aseptisation des un et des autres qui ne veulent pas trop ce mettre en avant pour devoir ce justifié en permanence de tous et n importe quoi nous somme trop individualiste sur la question financière pour mieux construire une communauté (bien sur ouverte a tous dans un second temps) pour voir un quelconque changement significatif chez les musulmans cdlt

  20. Salam très cher frère,
    Une actualité sans conteste touchante par sa gravité.
    J’aimerais me joindre à vous comme tant d’autres et me révolter de ces extrémismes confondus.
    L’an dernier,lorque j’étudiais la charia islamique,cette juridiction divine,j’eus quelque mal à accepter le chatiment de lapidation.
    L’histoire de cette maman iranienne est fortement médiatisée mais pas dans le même objectif que vous ou moi…
    Il est malheureux de voir ce genre de récupération politique!!
    J’espère néanmoins que les ONG,telle Amnesty et puis également le consensus auront raison de leurs manifestations.
    Que Dieu nous apporte la lumière inchAllah.
    En ce qui concerne les Roms:honte sur la France!!
    Sarkozy et Hortefeux sont indignes de la France!!
    La soif du pouvoir leur fait montrer leur véritable visage au monde.
    Quant aux Français bleu,blanc rouge,des beaux quartiers,qu’on surélève par rapport aux Français de souche,également mais des banlieux,on tente de parvenir à ce proverbe de « diviser pour mieux règner ».
    Honte sur vous monsieur Sarkozy!!!
    Un Français est un Français sans différence aucune!!!
    Un Français moyen,un Français aristo ou un Français dans la précarité reste toujours en toute logique un Français!
    Pourquoi attiser tant de haine???
    Que Dieu assiste toutes ces personnes,ligne de mire,de ces politiciens sans scrupule.
    Le Pakistan n’est pas Haiti!!!
    La médiatisation est tout autre.
    Cela m’écoeure!!
    Lorsque vous voyez l’étendue de la tragédie,si vous avez une conscience,vous réagissez de suite sans réflechir.
    Ce sont des millions de civils qui se retrouvent à la rue avec plus de 36000 cas de diarhées,le choléra,la famine…
    On ne peut rester insensible!!!
    Les enfants,innocents jouent dans cette eau porteuse de milliers de bactéries,avec insouciance.
    Je tiens à féliciter islamic relief pour son investissement à cette cause.
    Samedi dernier,ils organisaient une soirée,à Bruxelles, dont tous les fonds récoltés étaient destinés au Pakistan.
    Un compte bancaire attend vos dons aussi minimes soient-ils.
    Les petites rivières font les grands ruisseaux!
    Une expression qui me gène quelque peu vu le contexte mais qui se veut trach afin de réveiller quelque générosité.
    Cher frère Tariq,merci pour votre investisement dans toutes ces causes.
    Bonne fin de Ramadan,monsieur Ramadan, à vous ainsi qu’à votre famille.
    Wa salamouhalaykoum.

    • …réveiller les générosités ou La Générosité se tient sans doute des éveils de la Conscience, individuelle et collective, culturelle et humaine, impartiale et commune d’Etre des Etres, de fait, il est aussi certain, des moyens et des possibles dépassant sans nul doute ceux des crises actuelles, que certains rythmes lancés à meilleures perspectives et à moindre difficultés comparables se supposent d’aller des sens humaines et solidaires à toutes consciences, donnons que tout états puissent s’entretenir des autres à ces effets réellement humainement et sans distinctives, que chacun d’eux fassent, disent, laissent, aussi s’entreprendre des hommes et des peuples les nécessités souvent immenses sur les plans géographiques réunis et suivants des contextes naturels comme sur les intérêts individuels légitimes et évolutifs des consciences s’apportant infailliblement du Respect et de la Dignité à tout Etre, à toute Identité, à même Humanité, les mesures elles aussi nouvelles des natures et des hommes se tiennent à leurs temps bien réfléchi et bien commun…

      …par ailleurs, il est dit, à prénom répondu, quelques parts de Paradis et de Douceur, comme Naïma et Nahima se correspondent sensiblement et sans frontières à ces formes égales et complémentaires des consciences et d’Humanité…

      …disons que la Terre à bonne et infaillible Conscience et que les hommes se peuvent d’Elle à Celle de l’Homme…

      …salutairement à tous ceux toutes celles s’y joignant…

      …Hassan…Salam, merci…

  21. salamou aleykum
    encore une fois je suis partisan de cette vision lucide des affaires qui concerne notre ummah.
    mais j ai toujours ce petit souci,les agissements de ces pays qui devraient representer pleinement la solidarite et l amour entre les musulmans,leur sentences souvent incoherentes avec les recommandations divines,tout cela doit il nous faire remettre en question la loi divine?
    ALLAH est le DOUX et sa douceur est sans egale et nous aimons la ressentir.
    et il nous previent qu il est dur en chatiment.d ailleurs il dit «La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet. Et ne soyez point pris de pitié pour eux dans l’exécution de la loi de Dieu – si vous croyez en Dieu et au Jour dernier…» moi meme j ai peur de cette loi mais j ai plus peur d ALLAH c est pour ça que je trouve risqué de vouloir carrement abroger ces lois.
    si elles existent c est que ALLAH le sage sait qu il y aura des situations qui pourront les nécéssiter!
    mais je reste tout a fait d accord sur le fait qu il faille une etude scrupuleuse de leur application mais de la a vouloir les abroger c est un peu fort a mon avis car ALLAH peut faire que les conditions de leur applicabilite se presentent alors que feront nous si nous les avons abrogéés.pardonnez ma remarque c est juste le souci que nous restions maitre de notre identite musulmane avant tout et que bien que nous ayions, comme tu l expliques souvent si bien grand frere Tariq,bien que nous puissions nous faire une place dans la societe moderne cela ne doit absolument pas nous eloigner de notre canon le Coran.wa salam

    • …à vos dires, comme entendu, apportons qu’il s’agisse purement et simplement d’Evolu naturel et conscient de l’Homme même si une douceur légale ou divine se tient à plusieurs, par le Temps, de vouloir s’y rendre, encore par le Temps, les sens humains et universels des passages, des messages, des pensées, toujours par le Temps, d’ailleurs que se ferait-il d’apprendre hier aujourd’hui et plus loin sans composants ni composés à Lui de son importance et de sa réalité à jamais communes des circonstances de chacun, de chacune…

      …d’exemple, se serait-il refusé des hommes chaque fois d’admettre quelques sens temporels analogiques et nouveaux apportés des saisons des cadrans et des aiguilles, comme plus tard encore des quartz et des cristaux sont certaines substances se suivant d’accomplir bon et tout évolu aux mesures de chacun comme de chacune et, donnant toujours possible à tout élément présent pouvant et ayant à s’y rapporter une heure, un jour, ou bien quelques temps,… souhaitons de toujours, encore plus compréhensif à ceux et celles s’y ajoutant leurs mesures et leurs estimes…

      …Hassan…Salam,merci…

  22. Monsieur Ramadan,

    ne laissez pas l’émotif vous envahir.
    Mettez vos principes universels à l’avant. Il est vrai que ce revirement purement politique de ces initiateurs n’est pas encourageant, mais il s’agit de soutenir le droit à la vie d’un être. Votre attitude qui consiste à ne pas soutenir cette pétition, est d’abord contraire aux principes que vous défendez depuis toujours et tout simplement impulsive.
    Que la colère (légitime, il faut le reconnaître) que vous ressentez envers les initiateurs de cette pétition vous amène à en perdre de votre humanité et à rejeter ainsi le tout, ne vous ressemble pas. Ne vous laissez pas corrompre et ne justifiez pas cet extrêmisme dont ils vous accusent. Vous valez plus que ça. En toute franchise.
    Je fais entièrement confiance à votre lucidité. Insha Allah, vous ferez le bon choix.

    • Bonjour,

      Je partage le fond de votre pensée mais moi, après hésitation, j’ai signé la pétition. Vous avez dit dans l’une de vos chroniques du ramadan que la justice peut également venir des non musulmans, non ? Pourquoi n’avoir pas sorti une pétition de votre côté avant tout le monde ? Nous aurions tellement préféré que des musulmans interviennent là dessus et là nous aurions signé les yeux fermés.

      Merci de vos contributions. Continuez !

  23. Assalam Alaykoum Wa Rahmatoullah Wa Barakatouh

    La république d’Iran n’a strictement rien d’Islamique
    Toute cette mascarade est mis en place en profondeur par ces « nouvel ordre mondialiste » dont Mahmoud en fait partie, car le but de l’occident est de diaboliser l’Iran et de faire passer l’Iran comme héros afin de convertir les sunnites au chiisme….

    « Vous serez très nombreux mais semblable à l’écume de la mer.. » C’est de vous qu’on parle pseudo musulman, qui est prêt aujourd’hui samedi 4 septembre à risquez sa vie pour sa religion ? Non, quasiment personne, c’est bien de vous qu’on parle :

    An-Nur 24.53. Ils jurent par Dieu, de la façon la plus solennelle, que si tu leur ordonnes d’aller au combat, ils s’exécuteront sans tarder. Dis-leur : «Inutile de jurer , ce qui compte, c’est d’obéir ! Dieu est parfaitement au courant de ce que vous faites !»

    Al-Ahzab 33.16. Dis-leur : «La fuite ne vous servira à rien, si vous fuyez pour ne pas mourir ou pour ne pas être tués au combat, car, de toute manière, vous ne jouirez que peu de temps de la vie.»

    Al-i’Imran 3.167. et démasquer les hypocrites qui, invités à combattre pour la Cause de Dieu et à repousser l’ennemi, répliquèrent : «Nous vous suivrions, si nous savions qu’un vrai combat allait s’engager.» Ils étaient ce jour-là proches bien plus de l’impiété que de la foi, et ils disaient tout haut le contraire de ce qu’ils pensaient tout bas. Mais Dieu est le mieux Informé de ce qu’ils pensaient réellement.

    • A vous lire « en quoi La République Islamique d’Iran n’a strictement rien d’islamique ? » car vous ne faites après tout que citer quelques versets du Coran, les Chiites lisent les mêmes versets il me semble et ont de très grands érudits!

      Je ne vous trouve guère convaincant.

      ps : le nom de famille de Mahmoud est Ahmadinejad svp!!

    • « O vous les croyants! Si un homme pervers vient vous apporter une nouvelle, faites attention! Car si, par inadvertance, vous portiez préjudice à un peuple, vous auriez ensuite à vous repentir de ce que vous auriez fait »
      Sourate al-Hujurât, 49 : 6

  24. Lettre au président de la République, par Tahar Ben Jelloun

    Monsieur le Président,

    J’ai la chance de bénéficier de deux nationalités. Je suis marocain et français depuis 1991. Je suis heureux d’appartenir à deux pays, deux cultures, deux langues et je vis cela comme un enrichissement permanent. Depuis vos déclarations de Grenoble sur la possibilité de déchoir de la nationalité française une personne qui aurait commis un délit grave, je sens ma nationalité française quelque peu menacée, en tout cas fragilisée. Non que j’aie l’intention de tomber dans la délinquance et de troubler gravement l’ordre public, mais je vis cela comme une attaque du socle fondamental du pays, sa Constitution. Et cela, Monsieur le Président n’est pas admissible dans une démocratie, un Etat de droit comme la France qui reste malgré tout le pays des droits de l’homme, pays qui a accueilli et sauvé des centaines de milliers d’exilés politiques tout au long du siècle dernier.

    Vous aviez déclaré en 2004, quand vous étiez ministre de l’intérieur qu' »à chaque délit, il doit y avoir une réponse ferme. Mais celle-ci ne peut varier selon que l’on est, sur sa carte d’identité, français ou non ». Le président que vous êtes aujourd’hui contredit le ministre que vous avez été. Cela m’amène à réfléchir à la fonction qui est la vôtre et à répondre tardivement au débat qu’un de vos ministres a cru bon de lancer sur la scène publique à propos de l’identité nationale.

    La nationalité est une part de l’identité. Elle peut être double, comme dans mon cas. Je ne me vois pas privé de l’une des deux. Je me sentirais diminué.

    Par ailleurs, aucune société n’est raciste en soi. C’est stupide et injuste de dire que « la France est un pays raciste ». La France, comme tant d’autres pays, est traversée par des tendances à l’exclusion et au racisme, parfois pour des raisons idéologiques et politiques, et d’autres fois pour des raisons de malaise social, de pauvreté et de peur. Faire l’amalgame entre insécurité et immigration est plus qu’une erreur, une faute.

    Le rôle d’un dirigeant politique est de décourager, voire empêcher le développement de ces tendances. Un chef d’Etat ne doit pas réagir avec ses humeurs et ses tripes. Au contraire, il n’est pas un citoyen qui peut se permettre de dire n’importe quoi. C’est quelqu’un qui doit peser ses mots et mesurer les conséquences qu’ils peuvent générer. L’Histoire enregistre ses déclarations, les bonnes et les mauvaises, les justes et les malvenues. Votre quinquennat sera certainement marqué par quelques-unes de vos bavures langagières. N’importe quel homme insulté a le droit de réagir. Pas un chef d’Etat. Non pas qu’on soit autorisé à vous manquer de respect, mais vous devez vous situer au-delà du niveau du citoyen moyen. Vous êtes un symbole, porteur d’une fonction noble et exceptionnelle. Pour habiter cette fonction, pour consolider cette ambition, il faut savoir prendre de la hauteur et ne pas coller aux faits au point d’oublier qu’on est un citoyen d’exception.

    Qu’il soit issu d’un parti défendant des valeurs de droite ou de gauche, le chef de l’Etat, parce qu’élu au suffrage universel, doit être le président de tous les Français, y compris des Français d’origine étrangère même quand le malheur casse leur destin ou les prédispose à une précarité pathogène. Or, vos récentes déclarations, dénoncées par un éditorial du New York Times et par des personnalités aussi importantes que Robert Badinter, sont le signe d’un dérapage qui, peut-être vous apporterait en 2012 certaines voix du Front national, mais vous place dans une situation difficilement défendable.

    APARTHEID

    Monsieur le Président, je comprends votre souci sécuritaire. Vous ne trouverez personne pour défendre des voyous qui tirent sur des agents de la police et de la gendarmerie. La justice est là pour donner « une réponse ferme » à ces délits ; ils doivent être jugés sans que leurs origines, leur religion ou leur couleur de peau soient prises en compte, sinon, on tomberait dans l’apartheid. Mais la répression ne suffit pas. Il faudra aller aux racines du mal et assainir de manière définitive la situation dramatique des banlieues.

    Il est plus facile de susciter la méfiance, voire la haine de l’étranger, que le respect mutuel. Un chef d’Etat n’est pas un policier au statut amélioré. C’est un magistrat, le plus haut placé, donc celui devant être irréprochable dans sa conduite et dans ses paroles. Il est le garant de la justice et de l’Etat de droit. Quand, Monsieur le Président, vous promettez la déchéance de la nationalité aux délinquants d’origine étrangère qui porteraient atteinte à la vie d’un policier ou d’un gendarme, vous tenez un discours que la Constitution réfute. C’est une parole en l’air, car vous savez pertinemment que l’application d’une telle loi, si elle est votée, créerait plus de problèmes qu’elle n’en résoudrait. Ce n’était pas à vous de lancer cette menace.

    Monsieur Le Président, vous n’êtes pas sans savoir ce que l’ONG Transparence France a écrit dans son dernier rapport. Au cas où cela vous aurait échappé, je vous cite une de ses conclusions : « La France continue de véhiculer une image relativement dégradée de sa classe politique et de son administration publique. » La France est par ailleurs classée au 24e rang sur 180 pays en ce qui concerne la corruption.

    La crise économique n’est pas une excuse. La crise morale est un fait. Il revient à vous, Monsieur le Président, de rétablir l’image de la France dans ce qu’elle a de plus beau, d’enviable et d’universel, à savoir son statut de pays des droits de l’homme, pays de la solidarité et de la fraternité proclamées, terre généreuse, riche de ses différences, riche de ses couleurs et de ses épices, prouvant entre autres que l’islam est tout à fait compatible avec la démocratie et la laïcité. Pour cela, Monsieur Le Président, effacez, je vous prie, de votre discours les idées malheureuses qu’un parti d’extrême droite diffuse dans le but de fermer ce pays sur lui-même, de l’isoler et de trahir ses valeurs fondamentales.

    Tahar Ben Jelloun


    Ecrivain et poète, membre de l’académie Goncourt depuis 2008. Il a reçu le prix Goncourt pour « La Nuit sacrée » (« Points » Seuil) en 1987. Il a publié « Le Racisme expliqué à ma fille » (Seuil, 1997). Dernier livre paru, « Au pays », chez Gallimard (2009).

    Le monde | 04.09.10

  25. J’ai beaucoup apprécié votre chronique et je partage vos conclusions sur nos indignations collectives sélectives. Je soutiens votre appel au dialogue, à l’ouverture et à la solidarité – en d’autres termes à la fraternité.

    Une toute petite remarque de forme : il faudrait écrire « puisque l’on me traita de fou » et non « puisque l’on me traitât » (déformation professionnelle, je suis rédactrice ;).

    En revanche et de manière plus fondamentale, je pense qu’il n’est pas vrai que les Français soutiennent majoritairement la politique gouvernementale sur les Roms. Les manifestations d’aujourd’hui le prouvent. Cette politique a été mise en oeuvre au coeur de l’été, période peu propice aux mobilisations, mais l’opinion publique s’est désormais saisie de cette question.

    Par ailleurs, le gouvernement entretient sciemment la confusion entre Roms, gens du voyage et Roumains, annonce des chiffres invérifiables, des statistiques biaisées reposant notamment sur le fichier STIC, notoirement erroné.
    Voir le blog de Maître Eolas : http://www.maitre-eolas.fr/post/2010/08/28/Roms%2C-uniques-objets-de-mon-ressentiment%E2%80%A6-%28Acte-I%29

    Les media les plus utilisés, notamment la télévision, relaient trop souvent ce discours sans véritablement l’analyser et en démontrer les incohérences, les contradictions, voire les mensonges. Sur la question des Roms comme sur tous les enjeux politiques, économiques ou environnementaux, il faut prendre le temps de s’informer et de réfléchir au monde qui nous entoure, si nous voulons construire notre avenir collectif, et non pas le subir.

  26. Je suis littéralement scotché par la precision des verités qui sont dites dans ce texte.Cela me touche enormément.Triste est le constat malheureusement car aprés la lecture de ce texte la plupart d’entre nous, après une brève analyse de la situation et une brève remise en question rejoindrons leur lit et il est clair que dans ces conditions les injustices ne peuvent que perdurer.Que Dieu en ce saint mois de ramadan abreuve nos veines de cette volonté qui vous pousse vous, monsieur Ramadan, à vous elever sans cesse avec force et intelligence contre ce qui rend ce monde chaque jour un peu plus invivable.SALAM

  27.  » Le Pakistan est sous les eaux. Plus de 20 millions de victimes entre morts, touchés et déportés. À elles seules, ces inondations ont fait plus de dégâts que le tsunami de l’océan Indien (2004), le tremblement de terre du Pakistan (2005) et celui d’Haïti (2010) réunis. Une des plus grandes catastrophes de notre époque.

    Réaction de la « communauté internationale » ?

    Rien, vraiment rien. En France, un des pays les plus riches de la planète, la Croix-Rouge et les ONG n’ont pu réunir que quelques dizaines de milliers d’euros. Quelques dizaines de milliers d’euros …

    Les musulmans et les arabes quant à eux sont préoccupés à étaler leur « piété » dans les mosquées. Ils disent que le Ramadan est le mois du repentir, oubliant qu’il est aussi et surtout le mois de la fraternité, de la solidarité et de la mobilisation pour les autres ; pakistanais, gazaouis, pauvres, Ibn Assabil ابن السبيل (gens du voyage) etc.

    Ça y est, c’est reparti ! Bernard-Henri Lévy a un nouveau Rossinante[4] sur quoi monter : Sakineh.

    Le 15 août des personnalités du monde de la littérature, de la politique et du cinéma (bien sûr il faut toujours des comédiens !) ont publié une tribune de soutien à Sakineh Mohammadi-Ashtiani, l’iranienne condamnée à mort par lapidation pour meurtre et adultère. Un texte publié aussi sur le site de Bernard-Henri Lévy et sur le site de sa revue La règle du jeu. On peut y lire entre autres « «Ne pas fermer les yeux sur une mise en scène aussi grossière».

    Certes, elle est grossière la mise en scène !

    Je suis contre ces pratiques de lapidation et de châtiments corporels. Le droit pénal musulman appliqué dans trois ou quatre pays musulmans seulement, doit s’adapter avec son époque. Il y a assez de règles dans la Charia qui invitent les savants musulmans à s’adapter avec leur époque et à prendre en compte Maqâssid Charia (les finalités de la législation islamique).

    Mais là n’est pas la question …

    Combien de Sakineh sont en train d’être « lapidées » aujourd’hui par les inondations au Pakistan ? Combien de Sakinah Tsahal a lapidé à Gaza[5] et durant plus de 60 ans d’occupation en Palestine ?  »

    Extraits d’un article de Chahid Slimani, Un grand corps malade et une pensée laide : Le naufrage de l’humanité et de l’Arbre France, dont le lien est le suivant:

    http://chahidslimani.over-blog.com/

  28. Je m’en veux de ne découvrir le savant qu’est l’honorable Tariq Ramadan que ce jour même alors qu’il est en Côte d’Ivoire.Ses reflexions au delà de l’islam,sont tout simplement HUMAINES. Continuez professeur, l’on vous soutient. Lorsque l’objectif de l’enseignement est de changer les consciences, les premiers resultats mettent du temps à apparaitre. Mais à force de persévérer, la goutte d’eau, par l’action ciblée,répetée, finit par percer la roche.Aimer les autres c’est s’aimer soi-même et aimer Dieu, c’est tout simplemnt humain. La prise de conscience tarde mais elle se fera grace à Dieu.Nous en apercevons les premiers signes.

    Bravo professeur pour ce bel entretien en Côte d’Ivoire.Des oreilles attentives vous ont entendu vous verrez le changement à votre prochaine visite inch’Allah

  29. Salam 3alaykom, j’aimerai savoir pourquoi vous dennonçez maintenant la lapidation et d’autres pratique de la charia puisque c’est ALLAH qui veut ça ! Je suis moi même touchée par la lapidation et autres chatiments corporels mais je me dit que c’est ALLAH qui en a décidé ainsi ,alors je m’y resigne donc j’aimerai que vous m’expliquiez pourquoi vous pensez autrement est-ce par rapport a l’epoque à laquelle nous vivons par exemple ? j’aimerai bien que vous me donnez une reponse,merci.

    • « C’est Allah qui veut ça »…

      Qui vous l’a dit? Qui vous l’a enseigné?

      je vous invite à chercher la lapidation dans le Coran. Aucun verser!

      Quant aux hadiths, ils vont plutôt dnas le sens d’éviter cette pratique…

      Comment pouvez-vous penser d’unr religion dans laquelle nous invoquons Allah le Miséricordieux 17 fois par jour puisse proposer une législation aussi barbare?

      « Dieu le veut » et je ne réfléchis plus.. Ma soeur, le Coran pourtant nous invite à la méditation et à la réflexion, commele rappelle TR en haut sur ce site (3/190)…

      MV

  30. Bonjour,

    Le mouvement contre la lapidation de Sakineh n’est pas parti de « quelques intellectuels français » qui se taisent sur la réalité en Palestine. Il y aussi le mouvement aavatz.com. J’ai été informée de son existence par ma meilleure amie dont le mari et juif (suisse) et s’engage pour la cause paléstinienne. C’est dans ce contexte que j’ai signé ma première pétition pour condamner l’action israélienne contre la « flotille de la paix ».
    Mais j’ai signé aussi la pétition pour Sakineh. Pas comme un acte contre l’Iran, mais comme un acte contre une barbarie que nous ne devons plus tolérer, qu’elle soit basée sur la scharia, sur le culte de la peine de mort aux EU, sur l’oubli des victimes au Pakistan car en tant que musulmans ils sont des personnes « de moindre valeur » ou sur les nouvelles « mesures » que Sarko prend à l’encontre des Roma. Les Droits de l’Homme ne se négocient pas, nulle part. Mon crédo après 63 ans de vie…

    Marianne Benteli

    P.S. Mon fils s’est converti à l’islam. Je vis bien avec.

  31. A quand une religion humaine, pourquoi les politique s’amusent du sort de l’humanité par intérêt uniquement pourquoi ces bouc emissaires,
    comme si les pauvres, les torturés, les lapidés, les mises à morts, les violés….
    sont le barometre encore et toujours des économies mondiales. Il serait temps que l’on étudie l’égoisme et le coeur des gens désormais.
    tout le reste a toujours échoué.
    Puis je garder espoir que ces moratoires qui se renvoient des balles puissent donner lieu à un raisonnement plus élevé.

  32. Salam à vous, M.Ramadan

    J’ai signé votre moratoire et j’ai signé cette pétition car pour moi, c’est le résultat qui compte, c’est-à-dire la vie de Sakineh.
    Je ne suis pas aveugle et je me suis posée la question de savoir pourquoi toute cette populace polique et autre réagissait 4 ans après l’arrestation de Sakineh.
    Les raisons , nous les connaissons et je partage tout à fait votre opinion, et en aucun cas , ne juge votre façon de faire; mais le poids de ma signature qui est si infime, va se multiplier et va peut être servir à quelque chose car au mieux de refuser de me joindre à cette hypocrisie qui risque de faire peut-être changer les choses pour Sakineh, je m’y suis jointe afin de profiter, pour Sakineh de leur « pouvoir »
    Je vous souhaite en cet ultime jour de jeune, toute la Miséricorde d’Allah. Qu’Il vous protège et continue de vous guider, vous et les vôtres.
    Bonne fête de l’AÏD

  33. Et après tout ça on va encore le taxer de double discours, une honte… Le problème c’est que quelqu’un qui parle avec clarté et sagesse, on aime pas surtout s’il est musulman et donc l’ennemi du moment… La situation est claire, c’est toutes les infamies qu’il faut condamner Mr BHL…

  34. vous faite rire monsieur ramadan . alors de quoi ou comment devrait elle etre jugee cette pauvre damme qui assassine son propre marie et ensuite commet l’adultere et laisse des enfants sans pere .et ce que dit la charia islamique a propos de ses actes ? etes vou musulman ou une perssone qui veut faire plaisir a tout le monde ? vou ete en condradiction avec la religion . et vous vous serve de l’islam pour vos fin

  35. Salem aleykum,

    Je souhaitais faire une remarque quant à votre écrit sur Sakineh.
    Connaissant votre rigueur quant aux choix des mots, j’ai été assez surprise que vous repreniez le terme de lapidation tout comme l’a fait la presse qui comme vous l’avez précisé dans votre texte a pour objectif premier de diaboliser l’Iran et non pas de sauver « une pauvre femme victime d’un régime islamique ».
    Les mots sont importants et l’utilisation du terme de lapidation par les pseudojournalistes est loin d’être anodine. Cela renvoit, à raison ou à tort, à une pratique inhumaine et injuste. On finit même par oublier que Sakineh est une meutrière.

    Je me suis renseigné auprès d’officiels iraniens et ils ont bien confirmé que la lapidation n’est pas pratiquée en Iran. Dans le cas d’un jugement de peine de mort, les accusés sont pendus. Ils m’ont également fait savoir que la famille et les proches de la victime (l’ex-mari et non pas Sakineh) trouvent cette situation plus que pénible et souhaitent une application rapide du jugement.

    De plus, je ne partage pas votre avis quant au système judiciaire iranien quand vous écrivez que « les peines sont souvent le fruit d’instrumentalisation de la religion soit à des fins internes, soit pour se démarquer de l’Occident ». C’est une grave accusation. Avez-vous des exemples précis à nous donner.

    Aid moubarek

    Cordialement
    Fawsya

    • Depuis quand les « officiels » iraniens sont-ils une source indépendante?!! On croît rêver. Le Monde l’an passé s’est fait l’écho de la lapidation d’un homme en Iran. Mais bon, vous penserez que tout ceci n’est qu’invention…S’il n’y a que vous, ce ne sera pas très grave…

    • Une simple question qu’en à cette affaire Sakineh: la lapidation figure t-elle oui ou non dans le code pénal iranien? avis aux connaisseurs en droit uniquement et non pas aux fouineurs du net !

  36. Bonsoir Monsieur Ramadan,

    Lorsqu’on dit de vous que vous êtes brillant, c’est encore un euphémisme…j’ai lu quelques articles vous concernant, et ai pu lire une de vos oeuvres ( les autres sont en cours d’acquisition) et viens de parcourir cet article sur l’affaire Sakineh.
    Je suis bien d’accord avec tous vos commentaires et la façon très judicieuse de présenter l’affaire et la récupération qui en a été faite. Vous posez avec clarté tous les arguments qui vous empêchent de signer la petition et de contribuer à la récupération mediatico-politique du destin de Sakineh.
    Mais est-ce le moment de confondre le destin individuel avec tous les problèmes politiques, humains qui se posent ailleurs ?
    Personne ne conteste l’idée que vous ayez déjà posé ce problème des châtiments corporels et de la peine de mort pratiquée ici et là…mais n’êtes vous pas vous-même en train d’utiliser cette tragique situation pour faire valoir vos idées et votre attitude dans le passé par rapport à tous ces problèmes ?
    Ne signez pas cette pétition qui ne sauvera peut-être personne mais vous avez bien plus de pouvoir que tous ces milliers de signataires, pour faire entendre votre voix et dire NON à tant de barbarie. Il est temps d’agir et non de polemiquer parce que Sakineh est une urgence !

  37. M. RAMADAN

    Dans votre chronique sur ce que moi j’appelle « le scandale des roms ou la énième illusion d’optique du gouvernement », vous expliquez que le silence des musulmans serait ou pourrait être du (du moins en partie) à un sentiment de peur. A mon sens, c’est la peur de revenir sur le devant de la scène, de retrouver cette « lourde visibilité » qui fait à son tour peur à ceux qui nous voient (à travers le prisme de l’instrumentalisation poitico-médiatique). Ce repli sur soi nous renvoi à l’attitude des premiers immigrés maghrébins (musulmans ou non) originaires des colonies françaises qui restaient invisible (voir s’effaçaient) se considérant « de passage ». Inquiétant de voir cette double peur si efficace et pourtant si fragile à condition d’être lucide quant à son illégitimité. Cependant, elle est sans doute responsable (du moins en partie) de notre retard à nous élever à ce niveau de « contribution » que vous appelez de vos vœux…to be continued

  38. Vidéo
    Durée : 04:05 min.

    Ramadan Tariq – Sakineh

    Si vous avez l’impression que vous êtes trop petit pour pouvoir changer quelque chose, essayez donc de dormir avec un moustique… et vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir.

    ***Le Dalaï-lama***

  39. je suis agréablement surpris par votre position à l’égard des nombreux problèmes de l’heure, ROMS, PAKISTAN, SAKINEH etc…. Pourquoi suis je agréablement surpris? des Médias et des intellectuels occidentaux vous présentent comme un frére musulman intégriste prônant la haine d’Israël, de l’occident chrétien, des juifs etc.. alors que tous vos écrits, vos discours, votre action, votre pensée nous démontrent le contraire. On voit un authentique Musulman éprît d’universalisme et d’humanisme.

    Je comprend maintenant leurs postions pernicieuses et insidieuses. Pourquoi? Parce qu’ils ont réellement peur que les peuples d’occident découvre le véritable ISLAM. Ils veulent que les musulmans ressemblent à l’épouvantail intégriste BEN LADEN fabriqué dans les laboratoires de la CIA pour lutter contre les soviétiques en Afghanistan. Ils souhaitent ardemment que les peuples du Monde aient une image sauvage et immpnde de l’ISLAM c’est la raison pour laquelle ils dénigreront tous les véritables intellectuels musulmans à votre image. Mais le temps leur est compté car d’autres TARIK RAMADAN, Français, Allemands, Russes, Américains etc… existent et font avancer la cause des peuples eprit de démocratie de paix et de liberté. Ces Sauvages de la FINANCE MONDIALE qui ont créé délibérément une crise financière et économique mondiale pour assouvir leurs desseins hégémoniques sous couvert de mondialisation n’ont aucune attache humaine ou culturelle avec la société humaine. Ce ne sont que des assoifés de l’argent de la domination et du pouvoir. Ils ont une crainte terrible des véritables intellectuels humaniste.

  40. J’ai esquissé un sourire lorsque j’ai entendu que la France et donc la politique française demandais un moratoire sur les peines capitale.

    Comme toujours, vous êtes un visionnaire en comparaison à certains politicien qui perdent tout leurs crédits.

  41. Cher monsieur,

    Vous soulignez avec raison l’insuffisance de l’aide humanitaire en direction du Pakistan. La catastrophe passée, la mobilisation faiblit alors que les besoins s’accroissent. Il faut effectivement mobiliser en faveur de cette cause.

    Je ne pense pas, en revanche, que la faiblesse de l’aide provienne d’une quelconque islamophobie internationale: les chrétiens pakistanais ne font pas l’objet de davantage de sollicitude. Ils sont persécutés depuis des lustres sans que cela émeuve le moins du monde l’opinion des pays occidentaux: http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2009/08/01/pakistan-six-chretiens-tues-pour-avoir-profane-le-coran_1225041_3216.html

    La catastrophe n’a pas amélioré leur sort: http://blogdesamialdeeb.blog.tdg.ch/archive/2010/09/08/inondations-pakistan-chretiens-exclus-de-l-aide-humanitaire.html

    Je ne doute pas que vous élèverez la voix contre ces actes qui déshonorent la communauté musulmane.

    Cordialement.

  42. http://www.oulala.net/Portail/?p=1128

    J’ai trouvé ce très intéressant entretien avec Mahmoud Azab, formé à Al Azhar, et par ailleurs docteur en langues sémitiques, concernant la lapidation et les châtiments corporels, tant cela est clair et me semble converger avec le sens de votre travail.

    Je pense que cela mérite d’être transmis à vos lecteurs.

    Merci.

    F

  43. je suis d’accord avec vous et j’ai signé la pétition. Pourquoi ? pour que la vie d’une femme que je ne connais pas soit épargnée. Et plus le monde se mobilisera mieux cela sera.
    meilleurement
    Sébastien Dazy

  44. Assalâm ‘alaïkoum,

    Nouveau rebondissement dans l’affaire « Sakineh » : une grosse intox !!!

    – Comme quoi, le « signe » du Coran indiquant que lorsqu’un « Fâsiq » (pervers) vient avec une information, il faut la vérifier est vraiment lumineux de sagesse.

    • Ce n’est pas évident. Dieudonné a pris un avis gouvernemental. Ce n’est pas franchement la meilleure source et il s’est fait intoxiquer (facilement) sur un point au moins : la charia a été rétable en Iran après la révolution islamique de 1989. Je m’étonnne d’ailleurs que Dieudonné soit aussi mal informé à ce sujet, depuis le temps…

      MV

    • Bonjour,

      Les sources de Dieudonné sont effetivement à vérifier comme sont celles de BHL. BHL est déjà connu pour avoir manipulé des informations, il est loin d’être hors de tout soupçon de ce point de vue. Académiquement, journalistiquement, il est loin d’être « une valeur sure ».

      Sans prendre pour argent comptant tout ce que Dieudonné a dit lors de son interview (notamment son encensement de l’actuel président iranien Ahmadinéjad), il a le mérite d’avoir mis en lumière un certain nombre de points à éclaircir par une investigation un tant soit peu équilibrée évitant de verser dans la caricature. Comme il l’a indiqué : aucune agence de presse ne s’est rendue sur place. Autrement dit, les sources de BHL sont de secondes mains, donc peu fiables, comme le sont, dans une certaine mesure, celle de Dieudonné.

      Cela m’a montré à quel point l’Iran était caricaturé sans prendre pour argent comptant, je le répète, tout ce que Dieudonné a avancé lors de son interview.

      Ensuite, vous faites sans aucun doute référence à la révolution de 1979. Je ne crois pas qu’en 1989 il y ait eu une révolution en Iran. C’est un système parlementaire assez complexe qui a été mis en place alors. Je vous recommande de lire l’ouvrage d’Olivier Roy, spécialiste de l’islamisme : « L’échec de l’islamisme politique ».

      Il écrit à la page 217 : « L’Iran s’est en effet doté d’une véritable Constitution qui n’est pas de l’ordre du slogan, mais qui organise réellement le fonctionnement d’un ensemble d’institutions, sans trop se soucier de leur conformité à la chariat; de manière significative, la légitimité de la Constitution est explicitement fondée en son article 1 sur la volonté populaire, et non sur la seule chariat. »

      Je reviens encore au « signe » du Coran (en tant que croyante) enjoignant à la nécessité de vérifier ses sources, et surtout d’aiguiser son esprit critique pour éviter les perceptions caricaturales de « l’Autre ».

      Il est si facile de voir « l’Autre » au travers d’un miroir déformant au gré des coups médiatiques et des rhétoriques répétées qui influencent bon en mal en les perceptions.

    • Désolée! Bien sûr c’est la Révolution de 1979.

      A ajouter: il n’est pas facile pour les agences de presse d’aller dans un pays comme l’Iran et d’avoir toutes les portes ouvertes. par contre, plusieurs associations existant sur place ont recensés des cas de lapidation (voir dans le forum) Sakineh et Tariq Ramadan. Ce sont des voies convergentes.

      J’ai appris hier par wikipedia que le seul pays, parmi ceux qui appliquent la loi islamique, qui partiquait encore la lapidation était l’Iran.

      Il semble que l’Arabie saoudite n’applique plus ce châtiment depuis une dizaine d’année, car très mal preçu par la population.

      A long terme, ce sont les sociétés civiles des pays concernés qui feront réellement bouger les choses.

      Enfin, je reconnais que dans le contexte actuel, la pression sur l’Iran est inquiétante, tant elle converge avec la diabolisation de ce pays qui pourrait ustifier une agression future plus ou moins proche.

      Nous ne pouvons cependant nous désintéresser de ce qui concerne selon les sources une dizine ou une vingtaine de personnes en attente du « châtiment ».

      En continuant à nous intéresser à toutes les pratiques barbares partout dans le monde (USA par ex).

    • Bonsoir,

      Juste 2 remarques :

      – Wikipédia est loin d’être une source d’information fiable : n’importe qui peut y écrire ce que bon lui entend. Il est nécessaire de se référer à des chercheurs spécialisés sur la question (Farhad Khoskokavar….).

      – Je ne sais pas s’il est si difficile que cela en tant que journaliste de pénétrer le territoire iranien. Durant les remous qui ont secoué le pays au moment des présidentiels, c’est un fait. En temps un tant soit peu « apaisé », plutôt que de conjecturer, j’aimerais avoir les témoignages de professionnels.

    • Wikipedia est aujourd’hui admise dans les universités, en faisant les réserves d’usage. On peut chercher en plus, mais ce n’est pas systématiquement erroné, au contraire.

      Quant à liberté des journalistes en Iran, j’ai un doute.. Mais comme vous dites, demandons à la profession..

    • Bonjour,

      Je ne sais pas à quelle université vous faites référence au sujet de wikipédia mais celle que j’ai fréquentée durant l’année 2009-2010 est sur une toute autre position.

      Et puis, vous ne trouverez aucune étude digne de ce nom y faire référence. Cela en dit déjà long.

    • Je suis universitaire et j’admets que mes étudiants se servent de Wikipedia, à condition que l’on recoupe avec d’autres sources. Je m’en sers moi-même comme point de dpart pour des recherches plus authentifiées par des procédures académiques classiques.
      Université Paris Ouest, UFR d’économie.
      Il y a eu beaucoup de progrès ces derniers temps dans la gestion de cette encyclopédie en ligne.
      C’est une référence utile pour un premier tour de piste sur un sujet, avant de remonter vers des revues, des ouvrages et des sites spécialisés.

      F

      Mais évidemment, ne pas faire comme BHL qui a trouvé un imaginaire auteur par Wikipédia et s’est ainsi ridiculisé!

  45. Salam,

    Juste une petite remarque, Mr Ramadan, en ce qui concerne sakineh, vous ne voulez pas signer la pétition parce que parmis les signataires il y’en a qui pratiquent les « dénonciations séléctives ».

    Mais, Mr Ramadan, ne rejoignez vous pas là le raisonnement de l’UDC qui ne veut pas de minarets en Suisse tant qu’il n’y aurait pas plus de libertés de culte dans les pays musulmans. En un mot, vous dites puisque vous ne dénoncez pas les pétromonarchies, je ne dénonce pas l’Iran. Je veux dire en somme que j’ai le sentiment que vous pratiquez le ‘commerce’ avec le droit que vous leurs reprochiez.

    Si la cause est juste, pourquoi ne pas signer même si parmis les signataires il y’en que vous êtes en désaccord avec leurs façons d’agir.

    Respectueusement.

  46. La France subit depuis de trop nombreuses années déjà une immigration massive et non régulée avec de graves dérives coloniales.

    Au sujet des roms, heureusement qu’il y a d’honnêtes gens comme Eric Besson, qui mettent des pays comme la Roumanie et la Hongrie face à leur responsabilité : celle d’intégrer leurs propres concitoyens. Et le comble de l’hypocrisie c’est quand ces derniers hurlent au racisme et à la xénophobie !

    Ils rigolent ou quoi ? Croient-ils vraiment qu’ils vont pouvoir utiliser ce cette manière la liberté de circulation européenne ?

    Et cessez avec ces mots « honte, indigne, etc… » c’est minable et c’est faux. Cette propagande ne marche plus depuis longtemps. Il s’agit juste de ramener très simplement des gens chez eux avec un petit pécule. Il n’y a pas mort d’hommme.

    Il faudra s’y habituer, car l’Europe va devoir blinder ces frontières. Ainsi il va falloir dans le futur repenser le regroupement familial des étrangers et le droit d’asile, systématiser les reconduites de colons illégaux. La faute à qui ? Qui a fait de Jean-Marie Lepen un grand Prophète ? Un peu nous tous. There’s no free lunch.

    • Les Roms sont des citoyens roumains. La Roumanie est un pays européen. La libre circulation est acquise au sein de l’UE.

      On ne peut pas s’opposer au droit que l’on a construit soi-même (eh oui : le droit européen est celui que l’ensemble des pays de l’UE ont décidé de construire)…

      Il y a visiblement des citoyens européens de 2ème zone. Quant au « pécule », il n’est pas royal!

      Le débat sur l’immigration est un autre débat.

      F

  47. La politke francese se la unte,le sol politike fracese qei ete contre de ontre don union eropien de albanie e de bosnie Pourcua m sarcozi acuse se set dy peies il son muslimam se la unte le serbe il son druat de entre don espase chenge avont de nu acuse se il son fe genocid con tro muslimas de europe Ja le media de europens il son di qei ila europien muslimo nu le albane e bosnjak se notre fierte de etre muslimo

  48. Communiqué d’Avaaz …

    Nous sommes jeudi et Sakineh est toujours en vie. C’est impressionnant: plus de 500 000 d’entre nous ont contacté nos dirigeants en un seul jour — et ils ont répondu immédiatement en appelant les autorités iraniennes! Notre pression porte ses fruits, mais nous devons la renforcer pour protéger Sakineh — signez le message et faites-le suivre à tous:

    Chers amis,

    L’Iran pourrait exécuter Sakineh Ashtiani demain. Nous l’avons sauvée de la lapidation, il nous reste à présent 24 heures pour appeler les principaux dirigeants à prendre des mesures urgentes pour empêcher cette exécution honteuse.

    Demain, l’Iran pourrait exécuter Sakineh Ashtiani.

    Notre mobilisation mondiale a stoppé la terrible sentence de lapidation en juillet dernier. Aujourd’hui, nous avons 24 heures pour lui sauver la vie.

    Les alliés de l’Iran et les principaux membres de l’ONU sont notre meilleur espoir — ils pourraient persuader l’Iran de renoncer à une exécution très suivie et au coût politique important. Cliquez ci-dessous pour leur envoyer un appel urgent à l’action et faites suivre le message à tous — cela ne vous prendra que 3 minutes et nous sommes sa dernière chance:

    http://www.avaaz.org/fr/24h_to_save_sakineh/?vl

    Le cas d’adultère impliquant Sakineh est une affaire honteuse et tragique reposant sur de nombreuses violations des droits humains. Elle a d’abord été condamnée à la lapidation. Mais le gouvernement iranien a révoqué cette sentence après la mobilisation mondiale lancée par ses enfants et dénonçant une farce de procès — Sakineh ne parlait pas la langue utilisée par le tribunal, et les actes d’adultère dont on l’a accusée seraient survenus après la mort de son mari.

    Puis son avocat a été contraint à l’exil, et l’accusation a imaginé de nouvelles poursuites pour lesquelles elle serait exécutée: le meurtre de son mari. Bien qu’il s’agisse d’une double poursuite, puisqu’elle croupie déjà en prison pour complicité présumée dans ce crime, Sakineh a été torturée, a « avoué » lors d’une confession mise en scène à la télévision nationale, et a finalement été reconnue coupable. Depuis, le régime a arrêté deux journalistes allemands, ainsi que son avocat et son fils, qui a mené avec courage la campagne internationale pour sauver sa mère. Ils sont tous emprisonnés et le fils et l’avocat de Sakineh ont eux aussi été torturés et n’ont accès à aucun avocat.

    A présent, les militants iraniens des droits humains affirment que Téhéran vient de donner l’ordre d’exécuter immédiatement la peine de mort visant Sakineh. Elle figure sur la liste des exécutions et les prochaines ont lieu demain.

    Notre campagne tenace a conduit l’Iran à renoncer à la mise à mort de Sakineh par lapidation et a attiré l’attention des dirigeants des pays ayant une influence sur l’Iran, comme la Turquie et le Brésil. Nous devons aujourd’hui faire entendre nos voix au plus vite pour empêcher son exécution et tout traitement inhumain, et pour la libérer ainsi que son fils, son avocat et les journalistes allemands emprisonnés. Envoyez un message et diffusez cet appel urgent à vos amis et vos proches:

    http://www.avaaz.org/fr/24h_to_save_sakineh/?vl

    Un gigantesque appel de l’opinion publique a l’autorité morale nécessaire pour empêcher les crimes les plus odieux. Utilisons ces 24 heures pour envoyer un message clair — le monde est attentif et nous unissons nos voix aujourd’hui pour sauver la vie de Sakineh et dénoncer partout l’injustice dans le monde.

    Avec espoir et détermination,

    Alice, Stephanie, Pascal, Giulia, Benjamin et toute l’équipe d’Avaaz

    Sources:

    Sakineh : Sarkozy aurait directement menacé l’Iran:
    http://www.lefigaro.fr/international/2010/11/03/01003-20101103ARTFIG00419-sakineh-sarkozy-aurait-directement-menace-l-iran.php

    Dilma Rousseff : la lapidation de Sakineh serait « un acte très barbare »:
    http://www.iranfocus.com/fr/index.php?option=com_content&view=article&id=8474:dilma-rousseff-la-lapidation-de-sakineh-serait-qun-acte-tres-barbareq-&catid=3:droits-de-lhomme&Itemid=28

    Laureen Harper et Heather Reisman écrivent à Ahmadinejad:
    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2010/11/03/003-iran-sakineh-harper.shtml

    Londres exhorte l’Iran à « réexaminer » le cas de Sakineh Mohammadi-Ashtiani:
    http://www.la-croix.com/afp.static/pages/101102193351.m6h82f37.htm

    La campagne d’Avaaz au coeur de la mobilisation (en anglais):
    http://www.guardian.co.uk/world/2010/nov/03/sakineh-mohammadi-ashtiani-execution

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici