Main menu

L'appel au Jihâd 3/3

c) Pour un jihâd social …

Articles

L'appel au Jihâd 2/3

B- La réalité des conflit…

Articles

L'appel au Jihâd 1/3

Que n’a-t-on pas entendu …

Articles

La situation de la fem…

Sans doute est-ce dans ce…

Une

Qu’est-ce que la sharî…

La référence à la sharî’a…

Articles

L’organisation sociale…

Nous avons beaucoup insis…

Articles

La famille

On le sait pour l’avoir v…

Articles

L’individu

L’homme est d’abord un êt…

Articles

Horizons de l’Islam: e…

La vie sociale, politique…

Articles

Les droits de Dieu, la…

L’ensemble de la concepti…

Articles

La permission originel…

L’univers entier est l’œu…

Articles

Le Créateur et la géra…

Le dogme de l’islam, c’es…

Articles
«
»
Second Menu

Emotions et Lucidité

Une première étape de la révolution est franchie et le dictateur a quitté le pouvoir. Les derniers jours de son règne ont été étranges, au demeurant. Comme si un scénario télévisé était à l’œuvre : script pensé, apparemment désordonné, ordonné dans son désordre et, sur le fond, déroutant… nous menant, toutefois, vers la seule destination possible. Les jeunes, les manifestants et les opposants au régime ont choisi de nouvelles méthodes de communication et de mobilisation : les pouvoirs également et on aurait tort de rester naïfs.

Les interventions du président Moubarak ont souvent semblé décalées de la réalité. On attend sa démission, des émissaires du pouvoir l’annoncent par deux fois, la veille de la seconde allocution, puis encore l’après-midi de la troisième et, à chaque fois, le Raïs vient contredire les pronostics. Le sentiment populaire, l’émotion, qui fut si important tout au long de ces dix-huit jours a suivi un effet « yoyo » de grande amplitude : immense espérance, profonde déception, puis espérance encore, puis rechute jusqu’à l’apparente victoire finale. En psychologie élémentaire on sait que les variations émotionnelles, et a fortiori de masse, ont un effet sur l’analyse, la distance critique : l’effet des medias, de la communication et de la liesse populaire amplifient forcément ce phénomène. Il faut pourtant faire une pause et reconsidérer le sens et les enjeux.

A distance, le positionnement américain donne l’impression de suivre la même courbe de l’incontrôlé et de l’ignorance des décisions internes. « L’Histoire se déploie » dit le président Barack Obama, quelques heures avant que Hosni Moubarak annonce qu’il reste pourtant. Espoir d’une résolution rapide à Washington, puis contradiction encore par la voix du Caire. Dépassée l’administration américaine ?… et sa maîtrise des affaires égyptiennes seraient donc tout à fait relative ? Elle aurait finalement accepté et reconnu la victoire du peuple. Sans intervenir, en observant, et en se plaçant finalement sagement du côté de ce dernier.

Il se pourrait pourtant que, dans les coulisses, les choses soient moins chaotiques que le laissent apparaître ces apparences. Nos émotions furent fortes, poignantes, vives et intenses, certes, mais la réalité des conflits et des enjeux est autrement plus comptable, délimitée et pondérée. Les conflits et les tensions à l’intérieur du commandement de l’armée égyptienne sont connus et la collaboration avec l’administration américaine n’a jamais été un secret pour personne. La période de transition qui s’annonce est autrement plus difficile et dangereuse que le moment de la mobilisation populaire contre le dictateur Moubarak. Il va falloir être vigilant, lucide et courageux.

Le commandement militaire affirme qu’il a dissolu le Parlement et suspendu la Constitution avec, en ligne de mire, des élections prévue dans, au plus, six mois. Le gouvernement – dont les membres ont quasiment tous été choisis par Hosni Moubarak – reste en place pour gérer les affaires courantes et assurer la transition. Le régime ne tombe donc pas et les acteurs restent les mêmes. Les plus optimistes se rassureront en pensant que l’essentiel a été fait, des analystes plus prudents – nourris par les leçons de l’Histoire – resteront sceptiques : il y a forte à parier que les dix-huit jours, puis la période à venir, ont permis et permettront un recadrage des réformes, une évaluation des intérêts à préserver et des objectifs à réaliser. Pour contenter les aspirations et l’émotion populaires et protéger par ailleurs les alliances et les intérêts économiques et géostratégiques.

Nous venons d’assister à deux Révolutions des masses populaires et de la jeunesse portées par de nouveaux modes globaux de communications. Les couvertures médiatiques emportant les adhésions ont pu jouer, au juste sens du terme, comme des « couvertures », des écrans, déformant les réalités et les enjeux, comme la part du maîtrisé et de l’incontrôlé. Il faut saluer le peuple tunisien, et les Egyptiens (dont les bloggeurs travaillent à la sensibilisation populaire depuis près de trois ans) : leur contribution au réveil des peuples sont sans commune mesure. Ces appels à la liberté et ces manifestations de masse marquent une rupture : un chemin vers la liberté et cette jeunesse, ces bloggeurs, nous auront impressionnés par leur sens de l’initiative, leur sagesse et leur analyse pondérée et non violente des situations. Un sens des responsabilités et un courage qu’il faut saluer et une nouvelle conscience politique et humaniste en qui il faut avoir confiance.

Il importe de rester lucide néanmoins. Les pouvoirs ont pris la mesure de ces phénomènes. A tous ceux qui pensent que l’administration américaine s’est trompée, a été maladroite ou encore a été dépassée ; nous aimerions dire qu’il faudrait peut être qu’ils reconsidèrent les choses à la lumière de ce qui se passe et qui va se passer dans les jours qui viennent. L’Egypte – comme la Tunisie d’ailleurs – est encore sous contrôle et la façon d’avoir réussi ces opérations de déplacement-contrôlé-des-pouvoirs et le signe d’une formidable maîtrise de la communication (allant jusqu’à contrôler les apparentes erreurs de jugement exposées au public lors des conférences de presse) et des logiques internes au monde arabe.

Il faut inviter les peuples à être moins émotifs et les leaders d’opposition à être plus vigilants et responsables. Il appartient à ces derniers de faire face aux responsabilités critiques – et historiques – qui sont les leurs à l’heure où nous écrivons ces lignes. Les mobilisations doivent rester potentiellement possibles mais ce qui importe est l’établissement, dans les sociétés civiles arabes, de plateformes d’opposition qui intègrent la pluralité des voix politiques et des espérances idéologiques. Il ne peut s’agir d’être les spectateurs passifs d’une récupération des mouvements populaires dans l’apaisement, la durée, les discours lénifiants et les déclarations de principes entendues. De la à nous sommes, les mêmes recommandations s’imposent : rester éveillés, de pas prendre pour argent comptant les promesses politiques ou les déclarations de soutien aux démocraties qui naissent, après trente années de collaboration avec les dictatures qui meurent.

Il y a quelques années nous appelions de nos vœux l’émergence d’un nouveau « Nous » nourri par des principes, des valeurs, des exigences de cohérence et un sens de l’appartenance à des idéaux nationaux communs. C’est une page historique qui s’ouvre ici afin que nous réalisions les objectifs concrets et pratiques de ce nouveau « Nous ». Nous engager ensemble, libérés des potentielles surdités émotives et nourris par la lucidité au regard des exigences démocratiques, pour que nos gouvernements – de l’Occident comme de l’Orient – ne nous divisent point, ne nous manipulent plus et ne nous fassent pas croire à des divergences qui n’existent pas dans le quotidien de nos vies et de nos espoirs d’êtres humains. Après la joie et le soulagement, l’heure est à la lucidité et aux fronts de résistance communs et raisonnables. La vigilance et la persévérance doivent être les armes de nos résistances non violentes. Ni la Tunisie, ni l’Egypte ne sont encore libres et indépendantes : les mobilisations doivent se poursuivre pour accompagner les révolutions qui se déroulent sous nos yeux… et accompagner l’espérance de nouvelles.

60 commentaires - “Emotions et Lucidité”

  1. On ne peut qu’être d’accord avec votre conclusion et avec votre appel à la construction de plateformes politiques larges. Rien n’est résolu. Tout se passera dans la durée.

    1. Même si quelque chose de formidable vient de se passer, le plus difficile reste à venir « il s’agit de ne pas être naïf ». Espérons que tous ceux qui ce sont mobilisé d’une manière efficace ne lache pas la pression, d’une manière ou d’une autre mais toujours pacifiquement et de façon déterminé,afin que l’armée (ou autres) ne leur vole pas leur révolution. InchAllah.

    2. Moi, je pense que leur révolution a été volé depuis le commencement tout ça n’est qu’un scénario écrit pour dégager plus de profits pour certains et maintenant le seul obstacle est la Lybie et l’Iran.

    3. Il n’y aura réelle démocratie que lorsque l’occident n’aura plus d’intérêt majeur dans cette région. Or on constate que la situation géopolitique égyptienne est très complexe au vue du voisin Israélien qui craint de ne plus avoir d’appui venant d’une dictature docile d’une part et d’autre part une perte de la main mise des ressources naturelles égyptiennes (en partie). Dès lors les états-unis alliés traditionnel d’Israel ne pourront tolérés ceci très longtemps bien qu’en façade ils montrent un soutiens a la démocratie…

  2. Avec l’aide de Dieu l’impossible s’est réalisé il ne restera plus qu’à réaliser le possible In Cha Allah.

    Bien que la tâche soit immense et que les réformes avanceront à pas de tortue mais on ne pourra pas nier la probabilité d’un meilleur avenir pour les futures générations…la patience et la vigilance reste donc de rigueur.

    J’aimerais tant pour mon pays d’origine le Maroc voir des réformes qui touchent un tas de domaines; notamment pour une justice impartiale et indépendante ; des réformes pour une éducation de qualité qui soient accessible pour tous ; un accès égalitaire aux soins de santé de nature performant que l’on soit riche ou pauvre, une prise en charge de la pauvreté dans les zones urbaines et surtout les zones rurales ; un accompagnement et une réinsertion des enfants des rues ; lutter contre l’exploitation des enfants, secourir celles qui ont recours à la prostitution pour vivre… et surtout ce qui gangrène nos sociétés arabo-musulmane l’éradication de la corruption.
    Qu’ont ne viennent pas me dire qu’au Maroc tous va bien …même si des changements ont eut lieu mais ils me paraissent bien insuffisants.

    Cher frère Tariq Ramadan je vous souhaite de fouler un jour le sol Egyptien avec comme acceuil l’amour de votre famille.

    Que l’Amour de Dieu vous guide dans tous vos pas.

    1. Si je puis me permettre, je pense que la chose serait réalisable si les Êtres Humains cessaient de se faire chamailler les Dieux, entre Eux.
      Pour ma part, il existe une guerre des Dieux parce qu’il y a une guerre entre les Êtres Humains.
      La chose n’est pas, si Dieu le veut, mais la chose doit être, si les Êtres Humains le veulent ! Non ?

  3. M^e^me Unique grille de lecture, lecture comparative par la pluralité des visibilités, puisque Un seul objet d’étude vivant ….. sans dissociation de « ma » petite vie quotidienne : Notre Monde à toutes et tous ! notre monde aux prises avec, semble -t-il, un seul hiatus, un décalage qui nous fait risquer le pire depuis des milliers d’années …… : des individus en chemin , en devenir dont la disparité des consciences, en temps réel, de cette appartenance univoque avec des lois bio-logiques ( de la logique de vie) menace , chacune chacun de nous à tout instant ….. Il apparait à l’heure actuelle , encore une fois, par cette émotion Ultime , de peur essentielle , rappelant à La Raison re-trouvée, partagée par un très grand nombre au m^me instant que l’Evolution de l’Humanité entière sans exception , ne peut pas faire l’économie de ces partages primordiaux dès lors qu’ils sont niés par une minorité à la traîne …. qui s’en croit exempte par une suprématie fictive , inventée, fantasmée…
    Car là est la preuve , que : qui que « je » sois , où que « je » me trouve sur la planète , à quelque époque que « je » vive….. il est incontournable , que ce « je » est indissociable pour se maintenir en vie , du sort , de la vie , du confort , de la sécurité de toute Autre personne quelle qu’elle soit, où qu’elle se trouve, sur la planète et à quelque moment que ce soit …. Tous les dits, tous les écrits , produits sous la Lumière de l’Ultime nécessité à s’adresser à l’Autre pour ne pas mourir ,ne pas se voir tué /e par son aveuglement narcissique , ou son ignorance de notre Lien supr^me vital, toutes ces mises en mots oralement, donc directement, sont le Signe de la Puissance m^me qui démontre, qui démonte la mer soulevée par le jusque boutisme des aliénations , qui donne Sens à la « place irrremplaçable » de Chaque Etre humain …
    Ceci est un lien « direct avec le dernier mail que je viens de vous envoyer Mr Tariq Ramadan, vous proposant ces entretiens à rédiger et éditer au plus vite pour la Paix ici et maintenant afin qu’elle nous devienne à toutes et tous irrrrrréversible …
    Humainement vôtre INSH’ALLAH
    Gene/Fatim’ Mallet-Lyazid Azdadaye

  4. D’abords bravos a nos frères Égyptiens pour leur courage et leur résistance durant tous ce qui c est passer dans cette mobilisation intense. ils ont déjà franchie un grand pat, après 30 ans de silence de souffrance, mais il ont prouvez qu’ils n’ont pas peur de diable qui tient les commande du régime mais comme vous le dites bien MR RAMADAN il faut poursuivre le chemin de la révolte car rien ne sera gagner totalement si on est pas sur de poser des base démocratique assez solides et digne de soit… alors vigilance au peuple Égyptiens et aussi Tunisien car le djinn n’est pas encore sortie du pays et il y a des mains venants d’extérieur qui tante d’influencer son réapparition

    DIEU ET GRAND SI GRAND
    DIEU AVEC VOUS NCHALLAH

    1. …l’émotivité, il est entendu que tout un chacun comme tous les peuples ne se soient, naturellement humainement et fraternellement, jamais quittés ces parts culturelles et nécessaires à la Dignité née et déclarée commune en ces sens universels, la lucidité, de fait, s’appartient à chacun, à chacune, sous différentes formes et prises de conscience indubitablement diversifiées et parcimonieusement confrontées, si aucune époques, aucune cultures, aucune civilités, ne s’évoluaient entre elles et entre des sens clairvoyants, que se rechercherait-il des progrès, des partages, de la Vie dont chacun, chacune se participe depuis et malgré tout des mesures autrement indulgentes ou forcément compréhensives des perspectives gouvernantes et naturelles à la fois, comme il est dit, sur chaque ensemble et de la Vie, il n’est pas une matière dominante à une autre, il est des matières cohérentes à toutes autres, aussi, parfois, la pause s’impose lorsque cet échange s’apparaît possiblement ou s’exige unanimement, la Dignité, plus haut citée, se transmet-elle, se transporte-elle, s’admet-elle, sans lieux réfléchis ni temps composés …

      …Hassan…Salam, merci

  5. La révolution n’est que la fin du petit Jihad, la construction de la démocratie est ce que j’appel le grand Djihad et par conséquent la partie la plus dure n’est pas encore gagnée.
    Il ne faut surtout pas refaire les erreurs de l’après indépendance des pays du tiers monde.

  6. Vive un nouvel air de révolution. Que le départ de Moubarack soit l’origine du developpement du pays et que les occidentaux arrête de nous coloniser.Il faut que ça cesse, nous ne voulons plus de ce président qui ne s’inquiéte que pour la paix des autres pays et oublie les premiers droits de leur peuple.
    Vraiment ce matin j’étais content, content et heureux d’entendre qu’il est parti.
    C’est vrai le combat n’est pas gagné à 100% ? mais ouf que cela nous donne du courage.

    Ces derniers jours j’ai commencé à perdre espoir , et je sais maintenant que trop c’est trop.

    Chère soeurs et fréres MERCI d’avoir réagit.

  7. Bonjour,

    J’entends beaucoup parler, des amis et des collègues de travail ici en France, du rôle américain dans l’aboutissement de ces mouvements. Et, j’ai l’impression qu’on a tendance à réduire les fortes mobilisations des masses populaires à un acteur ultra secondaire dans tout cela. Une question Mr Ramadan : n’exagérez-vous pas dans les constats faits par rapport au rôle et l’implication américains dans l’évolution, en quelques jours, de ces mouvements et le résultats obtenus, à savoir la chute des dictatures ?

    Merci par avance.

    Je vous aime في الله!

    Le Kabyle

  8. Bonjour,

    J’entends beaucoup parler, des amis et des collègues de travail ici en France, du rôle américain dans l’aboutissement de ces mouvements. Et, j’ai l’impression qu’on a tendance à réduire les fortes mobilisations des masses populaires à un acteur ultra secondaire dans tout cela. Une question Mr Ramadan : n’exagérez-vous pas dans les constats faits par rapport au rôle et l’implication américains dans l’évolution, en quelques jours, de ces mouvements et les résultats obtenus, à savoir la chute des dictatures ?

    Merci par avance.

    Je vous aime في الله!

    Le Kabyle

    1. Mais tu sais, l’affaire elle-même est exagérée, ce n’est pas lui qui exagère.

    2. …milles excuses ou milles raisons, une Humanité, le combat, le travail, pour la Paix, pour la Démocratie, sont un et un seul regard porté parmi des avenirs, des peuples, des êtres, s’impreignant, s’élevant, s’aboutissant, parmi des vues naturelles, culturelles, humaines, il était dit, il y a peu et tant à la fois, l’Humanité se tient de l’Homme sans faux pas, sans demie mesure, sans lecture inversée des sens inscrits et des propos pensifs en la nature humaine dont il ne peut être en aucun cas retenu des circonstances des quêtes des individus naissants ou renaissants à chaque fois au coeur des ignorances des savoirs des découvertes comme parmi des sens des progrès des partages,… milles histoires, milles allures, une Humanité, le passé, le présent, pour la Paix, pour la Démocratie, sont un même sens parmi tout ce dont il tient du lien Humain d’écrire, pause, surtout lorsque beaucoup de mal se rajoute et s’intervient d’un coup d’un seul, la Vie est une mesure sans continuité pour ces instants aussi nombreux, des larmes et des joies, la Vie continue qui ne le sait, les regards peut-être alors se rapprochent-ils des hommes et du genre…

      …Hassan…Salam, merci…

  9. Monsieur Ramadan,

    je me permets de vous ecrire afin de vous tenir informer de la description que fait france 2 de vous. Dans la presentation de l’emission « semaine critique » il vous décrive je cite »C’est le directeur marketing de l’islam fondamentaliste. Son challenge : comment envahir le moderne marché européen avec un produit moyenâgeux ? Facile. Car l’héritier biologique du fondateur égyptien des Frères musulmans – ceux-là même qui font pétocher l’Occident en ce moment – est un prophète de la com’. Chez lui, le Hamas n’est pas terroriste, et la charia, l’impitoyable loi islamique, un outil de protection de la vie, de l’égalité, de la paix. Grâce au packaging spécial médias du professeur Ramadan, l’islam rigoriste devient un chant d’amour. Un marketing-mix parfait. »

    Je suis très admiratif de ce que vous faites, je vous sais humaniste pour vous avoir lu et c’est pour cette raison que je vous écris.

    Ces faits sont constitutifs de l’infraction de diffamation, la presdription dans cette matiere est de 3 mois, le délai est donc court pour une eventuelle action en justice.

    je suis un homme épris de justice et vous remercie pour ce que vous faites.

    Vérité et Justice.

    1. Ces pseudo-journalistes et consorts savent pertinemment que M.Ramadan est un intellectuel international renommé et surtout notre « chouchou «  ce qui est bien rare… , donc forcément ils développent un complexe de supériorité pour pallier ce qu’ils n’ont pas !

      Ils mettent en avant leurs aigreurs au lieu d ‘affronter un débat d’idées ….quelle régression pour la France !

  10. Le Caire est libré, le tyran est tombé et quelle satisfaction …
    Nous sommes encore loin, très loin, le chemin est et sera long et fastidieu. Du courage, de la volonté nous serons et devons être armés. Le Monde Arabe est à peine au début d’une phase de reconstruction qui demande et demandera de nombreuses étapes. Certes ce qui vient d’être accompli, par les Peuples, est grand, oui très grand car il est évident que dans la construction d’un monument, d’une oeuvre, d’un grand projet le plus difficile souvent, est de poser la première pierre, ce qui est aussi valable pour une reconstruction, celle, peu être, de ce colosse qui s’est complètement effondré au début du IXème siècle ; Le Monde Arabe.
    Le peuple de Sidi-Bouzid a engagé cette pose depuis le 17 décembre et tout le Peuple de Tunis l’a transformée. La première pierre est ainsi posée le 14 Janvier. Le Peuple du Caire vient de rejoindre le projet et son « inscription » est validée uniquement par sa propre volonté, par son courage et par sa patience, personne d’autre n’aura de mérite pour ce Grand Peuple aussi. Les batailles des Peuples doivent continuer et nous devons dans la justice et l’humanisme continuer à soutenir ces marches et ces révoltes pacifistes paisibles et courageuses.
    Voilà ! Le Peuple d’Alger qui vient d’enter à son tour dans l’action. Nous devons rester très vigilant et attentif à ce qui va se passer. Alger est une obscurité dans les coulisses du pouvoir où des colonels sans scrupules agissent en toute impunité sous la couverture d’un soit disant état-constitution où les pouvoirs sont séparés. Non ce n’est pas vrai. Ce pouvoir militaire masqué qui a infligé, peu être, ses plus grandes souffrances aux Peuples d’Alger lors de ces dernières décinnes et l’histoire, ensuite, aura a nous éclairée. Restons toujours attentif et exigeant, la transparence, les postions de justice, auprès aussi de ceux qui nous représentent et qui soutiennent souvent ces régimes sans scrupules.
    Qu’ALLAH soit de soutient aux Peuples d’Alger de Damas d’Amman et tous les autres.
    Nous sommes ici tous avec les peuples dans leurs quête de liberté et de justice.
    Victoire au Peuple d’Alger, Victoire au Peuple de Damas, Victoire Au Peuple d’Amman et Victoire à tous les peuples.

  11. tout le monde a peur de l’amérique et plus personne n’ose appliquer la sharia. C’est quand même incroyable y sont ou les défenseurs de l’Islam.
    Il y a vraiment un choix difficile à faire pour le peuple egyptien et musulman.

  12. La question qui reste posée, Pourquoi les occidentaux ne veulent pas le bien des peuples musulmans, les occidentaux sont trop nostalgiques des dictatures à leurs pieds, pour qui blanchissent en toute criminalité des milliards et des miillirds que ces occidentaux savent bien que c’est du vol du peuple, si c’était l’inverse les peuples occidentaux auraient declenché des guerres dans les pays ou leurs bien sont blanchit.
    avec ce qui se passe et les evenements imprevus, l’occident perd de la credibilité à une vitesse vertigineuse, l’occident n’aura plus cette fiereté d’errer dans le monde arabe, il est complice et la liberation des peuples ne sera qu’un epine eternelle à la gorge de l’occident, reste à engager des poursuites contre tous les complices et bien fermer les robinets.

    1. Bonjour M.Ramadan ,

      je tenais à vous féliciter pour votre éloquence face aux agitateurs clonés  » made wikipédia  » sur les plateaux de T.V. Mais vous devez les comprendre , leurs licenciements sont sur le fil du rasoir avec cette crise qui n’en finit plus …Ils souhaiterais tant que leur patron limoge une secrétaire… pour honorer leurs qualités atypiques …ils sont donc prêt à tout !

      Par contre je suis surprise , M.Copé est avocat de profession c’est la 1ère fois que je vois un avocat incapable d ‘affronter un débat d’idées , préférant de manière puérile détourner votre rhétorique légendaire vers un procès d’intention ! où sont les hommes ?
      Les plaidoiries d’homme à homme se font devant un tribunal ….quand on est un bon avocat ! mais je pense que la dignité est une qualité charismatique des hommes méditerranéens …. qui ne renient pas leurs origines !

      D’apres le figaro :
       » Samedi soir, lors d’un dîner à l’Élysée -où étaient notamment conviés Jean-François Copé et sa compagne, Nadia, Éric Besson et son épouse-, le chef de l’État a félicité le patron de l’UMP d’avoir récemment débattu avec l’intellectuel musulman controversé Tariq Ramadan à la télévision: «C’est bien, il ne faut pas avoir peur de l’affronter.»

      Et voilà ! Le scoop a été lâché : ils avaient peur de vous affronter !!!

      j’en suis restée figée ,et oui M.Ramadan, vous insupporter leurs égos …ils sont conscients de votre charisme planétaire qui déclenche des foules impressionnantes sans la moindre publicité ! De quoi faire pâlir tout ce petit monde ….

      Dans l’attente de débats d’homme à homme car la France est avant tout un pays éduqué et instruit , je vous félicite d’être toujours égale à vous même et MABROUK pour votre pays d’origine !!!

      Bien cordialement .

  13. salam o halikoum

    J’ai juste un petit mot a dire apres la rejouissance des democraties naissante il y a quelque chose qui cloche dans ces deocraties je ne sais pas quoi mais ca parait trop beau, l’occident se rejouit bien vite maintenant alors qu’au debut ils avaient peur j’ai l’impression qu’ils ont compris que ca pouvait leur profiter ou plus subtilement profiter de cette destabilisation pour derriere dans les coulisses essayer de rafler la mise ou tout au moins d’avoir un controle sur les evenements, n’oublions pas que les les pays arabo musulmans ne cconnaissent pas la democratie la revendication les manifestations ils n’ont plus a faire a la generation de nos grands parents et parents qui étaient illetrés et avaient ce respect et cette peur du pouvoir qui ne l’oublions pas est sociologiquement et psychologiquement appartient a la culture et la tradition arabo musulmanne et je pense que ce sentiment de revolte de liberté vient de l’occident en orient meme en chine on peut le voir on conserve encore dans l’inconscient cette peur et ce respect simplement le monde change evolue cela prend du temps mais cela se verifie et la prophetie se revele le temps le temps cette notion qu’on ne controle pas mais qui nous controle est le seul juge et arbitre de ceux qui pensent avoir le monopole de la pensée de l’intelligence et de la strategie ils oublient tout simplement qu’il n’ y a qu’un Seul et Unique qui decide de donner a qui il veut quand il veut et pour la raison qu’il veut. A l’humanité de le comprendre mais le temps les rattrape des generations se sont succedés l’histoire se refait avec les memes erreurs mais en notre temps et c’est ce qui est magnifique a voir retransposé l’histoire passé face a celle de nos jours depuis nos prophete et l’on retrouvera les memes lignes a la difference que le monde les communications ont changé j’adore l’histoire se repete c’est un eternelle recommencement a nous d’avoir la distance necessaire et la patience pour etre confiant.

  14. Cher Monsieur Ramadan,

    C’est un plaisir de lire votre réflexion sur l’actualité historique que nous vivons tous.

    Après des années de silence forcé, et grâce aux moyens technologique modernes de communication, les jeunes et les opprimés, comme des « hakeurs » ont fini par toucher le système central d’exploitation des oppresseurs.
    Meme les américains n’ont pu que constater ce coup de maître sur l’échiquier politique.

    La révolution est partie du coeur, de ceux qui souffrent et qui ne veulent plus vivre leur conditions de misère. Ils ont réussi, grâce à leur courage et détermination à ébranler ce qui paraissait inébranlable.

    Une bonne leçon pour tout le monde entier, car le coeur ne ment pas, et cette révolution imprévisible est comme une trainée de poudre qui a atteint d’autres foyers de révoltes, comme en Algérie, au Yémen, en Iran et au Barhein…

    Le coeur à eu raison de la raison elle-même. Et je pense que ce qui a guidé également ces peuples dont la foi est musulmane, est justement la foi en Dieu, apportant une dimension spirituelle auxquels aucun pouvoir humain ne peut se mesurer.

    Moi je souhaite de tout coeur que nous puissions enfin pouvoir écrire des pages d’histoire contemporaine optimiste, empreinte d’espoir pour une humanité plus juste, plus aimante.

    A chacun de nous de continuer d’être vigileants et persévérants comme vous nous le conseillez, Monsieur Ramadan, comme arme de lutte non violente.

    Continuer à prier aussi pour la paix entre les hommes.
    L’âme est habillée de notre conscience, ne laissons rien ni personne la dénuder.

    Flodecar

  15. -La campagne de sensibilisation qui doit être menée en Egypte.

    L’Egypte doit mener une campagne de sensibilisation acharnée pour informer son peuple et lui éviter qu’il élise de nouveau des membres du Parti National Démocrate de l’ex-président Moubarak lors de la nouvelle élection des parlementaires, dans 6 mois. Je trouve que le délai de 6 mois pour de nouvelles élections est anormalement long, il risque de dissiper l’ardeur mobilisée du peuple égyptien car c’est actuellement le meilleur moment pour que les réformistes fassent entrer dans les amendements de la Constitution des réformes radicales, mais le problème c’est que les membres de la commission chargés d’amender la Constitution ont été désignés par Moubarak. Moubarak a institué ses pions de partout : au gouvernement, au sein de la commission et au sein du Parlement (actuellement dissout). Mais pour beaucoup, la démission de Moubarak représente l’aboutissement du souhait politique populaire qui pense avoir déja renversé le Pouvoir, alors que dans les faits, rien n’est encore réalisé !!

    -L’amendement de la Constitution égyptienne

    De plus, les amendements ne porteront que sur la question des mandats présidentiels et du nombre de candidatures présidentielles (amendements portant sur les articles 76 et 77 de la Constitution égyptienne). L’article 76 est en effet particulièrement contestable puisqu’il avait instauré que les élus des 3 institutions devaient être dominés par le parti au pouvoir, c’est honteux !! Et quand on sait que l’article 47 de la Constitution égyptienne sur la liberté d’expression n’est pas même respecté, la prévision de l’amendement par un l’organe illégitime de la commission nous fait doucement rire. L’article 47 de la Constitution égyptienne dispose en effet que : « La liberté d’opinion est garantie. Toute personne a le droit d’exprimer son opinion et de la propager par la parole, par écrit, par l’image ou par tout autre moyen d’expression dans les limites de la loi. L’autocritique et la critique constructive sont une garantie de la sécurité de l’édifice national ». De même, l’article 48 aux termes desquels : « […] la censure des journaux est interdite […] » montre bien que plus que l’amendement de la Constitution qui s’impose, c’est l’organisation du Pouvoir illégitime qui fait défaut. En effet, il ne faut pas que la Constitution ne soit que virtuelle et serve à endormir le peuple de « bouquets » de légitimité ; il faut une application fidèle pour sortir définitivement de la dictature.

    -La commission n’a aucune légitimité

    Cette commission n’a aucune légitimité puisqu’elle ne représente en aucun cas le peuple égyptien ? Certes, il y aura un référendum, mais les amendements ne seront pas à l’initiative du peuple et ne porterons que sur les articles 76 et 77. Alors que le peuple, lui, et puisqu’il doit raisonnablement être au centre décisionnel, souhaite une réforme substantielle, une réforme totale.

    -Une phrase honteuse du Conseil suprême égyptien

    Quel honte aussi de la part du Conseil suprême de l’armée égyptienne qui a osé dire ceci dans son communiqué : « Nous saluons le président Mohammed Hosni Moubarak pour ce qu’il a donné à la nation en temps de guerre et en temps de paix et pour son attitude patriotique qui a fait prévaloir les intérêts supérieurs de la nation », indique le communiqué » source : http://french.cri.cn/781/2011/02/13/304s238123.htm… stupides salutations, il n’y a rien d’honorable en Moubarak dont il serait mieux de rabaisser le caquet. Ce genre d’éloge n’émane que d’un Pouvoir indigne..

    -La tête de Moubarak ou la soif d’une philosophie réformiste

    Le peuple souhaite la tête et les organes du Pouvoir mis à exécution : il faut concrétiser la mort du régime matériellement. Mr Ramadan vous auriez un très beau rôle à jouer sur place, malheureusement c’est bien trop dangereux. Un réformisme radical et profondément attaché aux valeurs de la société doit se faire jour au sein même de la Constitution, et votre vision des choses est un compromis des 2 partis opposés qui souhaitent le Pouvoir en Egypte. Vous avez en vous un pouvoir politique inné, du fait de l’influence de vos paires au sein même des consciences comme au sein de l’opportunité de la situation politique actuelle ; autrement dit, vous jouissez d’un potentiel électorat très important, le mouvement des frères musulmans créé par votre grand-père concentre de nombreux espoirs autour de votre personne. Et ceci peu importe vos convictions politiques. La commission actuellement au Pouvoir égyptien élue par Moubarak pour amender le texte n’a aucune légitimité, alors que vous, vous l’avez : les dires de l’opinion publique majoritaire ont prouvé que vous êtes un philosophe réformiste et que les domaines que vous défendez ont autant d’honneur que de crédit. Ceci n’est qu’un constat et un constat n’est jamais une fleur.

    -La Constitution égyptienne

    Pour ceux que le texte de la Constitution égyptienne intéresse voici un lien en langue arabe http://www.parliament.gov.eg/NR/rdonlyres/A732669E-71DB-46D2-8165-032704FE770D/45291/resource.pdf et voici son interprétation en langue française http://democratie.francophonie.org/IMG/pdf/Egypte_const_revisee_2005.pdf Mais méfiance on a une soixante dizaine de pages en version arabe alors qu’on n’a que vingt-trois pages en version française.

    1. Vous avez tout à fait raison Parlotte il faut mener une campagne de sensibilisation acharnée pour informer le peuple .
      Je conseille cet article qui confirme les propos de Parlotte

      Traité de paix israélo-égyptien : L’humiliation du peuple égyptien !

      La démission de Hosni Moubarak ce vendredi 11 février (et non son départ en catastrophe comme ce fut le cas pour Ben Ali), et la prise de pouvoir par l’armée égyptienne dans l’attente d’élections démocratiques, semblent obéir aux mêmes règles fixées par Israël et le sionisme. C’est ainsi que le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, a informé son gouvernement qu’il avait eu un entretien téléphonique avec le chef du Conseil suprême des forces armées égyptiennes, Mohamed Hussein Tantawi, dès le 12 février…
      http://www.partiantisioniste.com/communications/traite-de-paix-israelo-egyptien-l-humiliation-du-peuple-egyptien-0615.html

      Par contre , soyez moins rêveuse , envoyer « notre étoile » en Egypte serait un pur suicide !

    2. Perle de pluie,

      Aussi, le nouvelobs évoque depuis il y a quatre jours que Hosni Moubarak souffre car il s’est fait opéré l’année dernière de la vésicule biliaire et que suite à cela le soulèvement l’a rendu très fatigué, qu’aujourd’hui il refuse les soins et préfère se laisser mourir, source démenti par d’autres sources. Hosni Moubarak, il faut le soigner de force, afin qu’il soit jugé. Malade ou pas, il sera jugé, pourquoi personne ne le juge ! Il faut le kidnapper pacifiquement et le ramener en Egypte. Il sort ses ronds et après il meurt s’il veut, il faut qu’il rende le fruit de ses vols.

      source : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110216.OBS8195/hosni-moubarak-veut-mourir-a-charm-el-cheikh.html

      L’armée a donné 10 jours à la commission pour réviser la Constitution, il sont fous ceux là, c’est trop court 10 jours. On connait les militaires pour leur arbitraire. En regardant la photo sur le lien ils font vraiment peur avec leur char, on respecte forcément ces gens-là 🙂
      L’armée est injuste car elle devrait limoger les membres du Conseil suprême, mais vu que le Conseil suprême est composé de militaires, ça m’étonnerait qu’ils les limogent. Les vendus de Moubarak sont partout. Et si le gouvernement provisoire se transformait en gouvernement de la Terreur… ce serait pas étonnant.

      source : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110215.OBS8079/l-armee-egyptienne-est-pressee-d-engager-les-reformes-politiques.html

  16. Salam à Tous,
    félicitations à nos fréres egyptiens!! mais le combat ne fait que débuter….ce qui est bien,c’est que les egyptiens sont parfaitement renseigné sur les types de personnages qui constituaient le gouvernement de moubarak et savent qui doit être au pouvoir….et c’est bien car maintenant ils veulent que tout les 2 ans il y ai un nouveau président,donc il n y aura plus de president qui s’eternisera au pouvoir….
    Le souci ,c’est que les US et européens vont quand même tout tenter pour affaiblir les pays arabes economiquement!!! en réalité personne ne les aide vraiment,c’est une aide hypochrite…Les manifestations ont aussi lieu au maroc,mais vive la censure et l hypochrisie des medias européens!!!
    Voyez commme les médias étaient hypochrites: moubarak est un bon président mais le jour où il est tombé ,on a enfin sortie le mot dictateur!On a enfin su exprimer la pauvreté de ce pays + de 40 pour cent vivent endessous de 2 euros!!le monde entier a su que l’europe et les US soutenaient des dictatures !!!
    Mais c’est au maroc que le peuple aura plus de mal a s’exprimé….il y a pas mal de personnalités français friqué qui sont installées au maroc…la chaine 2M est une chaine française,on sentait le maroc s européaniser,Dieu merci ,il y a ces manifestations!car la colonisation franco-anglo-américaine existe depuis longtemps est aprés des années se poursuit toujours……

  17. merci MONSIEUR RAMADAN pour tout ce que vous dites et nous épérons vous voir maintenant à tunis ou au caire pour entendre votre parole si attendue ,les dictatures les plus tenaces et les plus tyraniques du monde arabe sont enfin tombées il reste quelques pays de LA OUMMA qui suivront INCHALLAH et nous sortirons de l’obscurité vers la lumiére pour étre libres de nos convictions et nos choix ‘religieux’ et ne plus recevoir de conseil de l’occident ce sont nous qui les donnons , la révolution tunisienne sera reconnue dans tous les livres d’histoires du monde entier et je suis fiére d’appartenir à ce peuple toujours avant-gardiste.

    1. Salem à tous !!

      Dans les coulisses , en catimini , Said Sadi Le Leader du RCD en Algerie , ami de Bernard-Henry Lévy , veut remplacer moubarak et consorts ….!!!

      le leader du RCD, Said Sadi, est nommément cité pour avoir révélé à l’ambassade américaine les informations confidentielles qu’il aurait reçu du patron du DRS, le général Toufik, suivant lesquelles le régime est condamné et que le président Bouteflika ne terminera pas son second mandat pour cause de maladie et d’isolement politique. Sadi a-t-il agi en électron libre à la recherche d’un soutien américain pour une future candidature aux présidentielles ou bien a-t-il agi en service commandé, on ne le sait pas pour le moment, mais une chose est sûre son « information » a été démentie par la suite, puisque Bouteflika a réussi son pari d’un troisième mandat pourtant fort contesté !

      RCD LAISSEZ LES RICHESSES DE L ALGERIE AUX ALGERIENS ET ALLEZ COROMPRE LES PAYS QUI VOUS TIENNENT LA CARROTE SI VOUS ETES SI FORTS !!!!

      http://oumma.com/Le-double-jeu-des-Americains-en

      MAIS OU SONT LES HOMMES ????

  18. Salam
    Désolé, mais d’abord, je souhaitais corriger quelques fautes..
    Notamment « le parlement a dissous ».. « Fort à parier ». Votre texte souligne clairement l’ingérence voire la mainmise de l’occident, sur les conquêtes de peuples frères. Comme une menace sur leur fragile autodétermination. Que leurs appréciations du présent avaient un caractère tout officiel et changeant en fonction des annonces et de la tournure des évènements. Et un caractère tout aussi officieux, plutôt versé dans l’anticipation, et la garantie d’une stabilité des intérêts géostratégiques. De toute évidence, et vous avez raison, soyons lucide, car l’occident n’est pas naïve pour se laisser aller aux vents des aspirations populaires… Qui ne peuvent qu’être contraires à leurs sinistres desseins pour cette région tant convoité. C’est se rappeler le plébiscite du vent de démocratie qui selon « eux », tombait sur la Palestine avant que… Le Hamas soit élu.

    En Egypte, il y a eu le mouvement du 6 avril, les réseaux sociaux, mais aussi Al Jazeera. On néglige son impact, mais la chaîne d’information est encore plus présente dans les foyers arabes qu’internet. Et donc son rôle fut tout aussi majeur. Grâce à tous ces outils, et d’autres qui émergeront, il revient donc à nous, chacun à son niveau, de nous responsabiliser pour que le grand Nous, celui du Khilafat et de l’unité musulmane, puisse triompher. InchaAllah.

  19. On reproche à Mr Hassan al-Banna (paix à son âme) d’avoir énoncé : « le Coran est notre Constitution ». L’Occident n’a pas mieux fait, c’est même l’inverse. A mon sens, l’esprit de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (DDHC) de 1789 ayant été dénaturée, son applicabilité est illégitime et elle constitue un arbitraire pour les peuples.

    La DDHC : une applicabilité illégitime.

    S’agit-il de se fonder sur le droit positif ou sur le droit naturel, dans l’organisation de notre Droit en France ? « Le droit naturel » nous répondent les fondateurs de la DDHC de 1789. Ainsi, ils avaient eux-mêmes reconnu que les droits naturels préexistent à toute société. Et si nous partons du postulat qu’il faut se tenir strictement à la DDHC de 1789, d’autres précisent qu’une des difficultés que l’on rencontre dans la DDHC c’est de ne plus pouvoir modifier ses articles. C’est que nous sommes donc tenus à une application stricte de la DDHC de 1789. Or si nous nous tenons à une application stricte de la DDHC de 1789, il faut respecter également les principes sur lesquels elle repose, à savoir, respecter le droit naturel, ce qui n’est pas le cas en l’espèce puisque la France, qui est de surcroit le pays où a été rédigé la DDHC, ne respecte plus cela, elle applique le droit positif. Autrement dit, à mon sens, la France ne respecte plus les fondamentaux de la DDHC, puisqu’elle amende constamment sa Constitution et que sa Constitution est basée sur le droit positif, et non plus le droit naturel. C’est donc que l’esprit de la DDHC a été dénaturé, en ce sens qu’on applique pas le droit naturel dans la Constitution française alors que toute la substance et toutes les directives données par la DDHC s’appuient sur le droit naturel. Et si l’esprit de la DDHC a été dénaturé, c’est que nous avons changé la perspective de la DDHC et qu’elle est rendue caduque, à mon sens. Nous n’avons pas le droit en effet, de changer progressivement les mesures pour lesquelles la DDHC a effectivement été conçue. Et à ce stade là, nous pouvons donc penser à une réforme de la DDHC puisqu’elle n’est qu’une figuration à l’appellation « Etat de droit » à ceux qui prétendent la respecter.

    La DDHC : un arbitraire.

    Puisque la DDHC n’est plus conforme au droit naturel, elle n’est donc plus conforme à la loi sous l’empire de laquelle elle a été rédigée, à savoir sous l’empire du droit positif, donc elle n’est plus légitime. De même, l’adoption du texte par une minorité (les représentants de la nation) de la DDHC, n’est pas légitime puisque ce qui est légitime est ce qui est accepté par tous. Or l’adoption de la DDHC n’est pas subordonnée à l’acceptation par tous d’un contrat. En outre, il n’est absolument pas rationnel de faire croire que l’acceptation de cette DDHC par des individus qui au nom d’une pseudo-idée de représentation de la Nation qu’ils incarnent, serait à même de délibérer sur les aspirations de la conscience du Peuple. Et cela est d’autant plus vrai, qu’on ne peut pas assujettir un peuple en votant à tout va des lois ; lois qui se prétendent être le concept parfait de l’aspiration humaine. Cela n’est d’une part ni rationnel ni naturel, mais de plus cela présente le particularisme d’avoir été rédigée par quelques hommes. Or le légitime ne s’appuie jamais sur l’arbitraire d’un ou de quelques individus. S’il fallait définir un modèle pour toute la Nation ce n’est pas non, de la plume d’un ou de deux, trois personnages, mais c’est bien le Livre des chrétiens, des juifs ou des musulmans qu’il faudrait appliquer, en ce sens qu’ils ne représentent pas l’arbitraire, puisqu’émanant d’une autorité supérieure ; et ne venant pas de l’arbitraire d’une ou de deux plumes qui viennent s’imposer, simplement parce qu’ils étaient plus habiles et plus caractériels que les politiciens du trône de l’époque (roi timide et dont le mariage avec marie-antoinette a pris du temps pour être consommé, nous avons donc tout dit). Les disciples de Nietzche voudront longtemps disputer le crédit de l’existence d’une entité supérieure, de celui qui a donné vie à toute chose harmonieuse et vivante, afin de discréditer l’autorité divine comme étant celle du légitime. D’autant plus qu’il en est autrement quand la majorité des Peuples cohabitent avec le Livre (la Bible, la Torah ou le Coran) puisqu’ils le lisent, y croient et l’appliquent quotidiennement ; le Peuple, donc, a comportementalement opté pour un texte qui émane non pas des hommes qui savent peu même s’ils s’appellent « les Lumières », mais de ce pourquoi ils ont conçu la DDHC à savoir pour l’Etre suprême en 1793 dans la deuxième Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. Donc on peut très bien parachevé une troisième déclaration des droits de l’homme et du citoyen en y intégrant davantage de religiosité sur le fondement du déïsme de Voltaire et de Rousseau ; en disant que finalement si l’âme qui a écrit le texte est déïste, c’est qu’elle n’y consentait pas moins et que donc rationnellement une DDHC qui ne tient pas compte de l’aspect religieux est vidée d’une partie de sa substance. Donc Mr Hassan al-Banna (paix à son âme) avait raison de revendiquer en substance la Justice et l’Ordre du légitime. Or parmi les doctrines qui circulent dans ce pays, on a assujetti notre conscience, pour ne pas que nous cherchions à introduire le religieux dans le politique (non pas pour un Islam politique, mais pour une considération générale de toutes les religions). Parce que si on accepte de mettre la DDHC au centre de notre lecture juridico-politique, nous allons au fil des années, continuer ainsi a en biaiser le sens, et nous allons finir par introduire toute sorte d’immoralité dans son acceptation psychopolitique. Donc on ne se sert pas de la pensée de déïstes et d’athées que furent les philosophes dont certains s’opposaient à l’Eglise, pour venir nous faire croire que la DDHC a été consentie par tous. Or s’agissant de la Bible, de la Torah ou du Coran, on ne peut pas les biaiser par l’interprétation, on ne peut pas inventer ou amender la Bible, la Torah ou le Coran, dont la version originelle est conservée, et donc il y a moins de risque de perversion des droits du Peuple et donc du Pouvoir politique. Et penser encore que la DDHC est l’idéal de notre société et par conséquent refuser qu’on la modifie la considérant comme un texte aussi sacré que la Bible, la Torah ou le Coran ; c’est tout justement complètement non pas hérétique, mais irrationnel et stupide ; voire totalement contreproductif puisque faire la promotion de l’immoralité (à terme, puisque pas suffisamment de religion, de cadre), c’est toujours faire la promotion de l’insécurité.

    Pourquoi a-t-on fait de la pensée de Rousseau, Sieyès, Voltaire et ses camarades (les philosophes des lumières), un dogme ? Et à côté de cela, la religion serait inutile et fausse. C’est encore une incohérence des politiques menées en Occident.

    1. Parlotte

      A lire tous vos commentaires , dignes de 10 conseillers en communications réunis , je vous suggère d’écrire une lettre à l’Elyséé expliquant que vous vouliez débattre auprès de M.Ramadan contre M.Copé et tous ces pseudo-intellectuels !
      Vous devez nous faire partager votre talent « personnel » afin de relever le niveau et l’image de la France surtout à l’étranger ….
      Quant à Ben Ali , moi je dis que c’est sa femme qu’il faut juger !!!! C’est elle la seule responsable de ce scandale international ! Je suis sure qu’il ne l’a jamais aimé , il a du souffrir horriblement et il extériorisait ses souffrances à travers son peuple !
      Vous croyez vraiment qu’un homme amoureux est capable de tant de cruauté ? Non !les hommes ont l’âme pure et ils recherchent juste un chouya de bonheur ….

    2. @Perles de pluie

      Vous avez voulu faire de l’humour ? Je n’aime vraiment pas l’hyperbole. Je ne sais pas si un homme cruel (MOUBARAK) est capable d’amour ; mais à première vue, non. Et vous que pensez vous de la fuite de MOUBARAK, et de son souhait de se laisser mourir ?

  20. Assalam alaykum
    Copé et Sarkosy s apprêtent à organiser un nouveau débat d’islamophobie après celui de l’Idéntité nationale.
    Je pense que le meilleur moyen à les retourner en rédicule c’est de les ignorer. Il faut donc appeller les organisations musulmanes(CFCM….) et les spécialistes de l’Islam(notamment le Prof TR) à boycotter ce débat dont nous savons d’avant l’issue.
    Imposer un autre débat celui d’Islamophobie en France.
    Faire passer ce message, notamment sur les réseaux sociaux avec des formulations convaincantes.
    Toute remarque est bienvenue.
    Très fraternellement
    Votre en Dieu Salahudine

  21. Les années 50 furent celles de la décolonisation, mais elles ont cédé la place à des dictatures diverses, appuyées par ceux là mêmes qui ont participé à la colonisation !
    Souhaitons que les années 10 soit celles du ressourcement et de l’éveil à une véritable démocratie à l’orientale, novatrice

  22. Monsieur Ramadan, bonsoir

    je trouve votre analyse très intéressante, et je partage avec vous, que cette apparence de flottement de l’administration américaine, surtout à l’approche du départ du dictateur,qui n’était en vérité qu’un grand écran de fumée, destiné aux masses arabes, pour leur dire en substance ceci: notre marge de manoeuvres dans ce qui se passe est réduite presque à néant, ceci afin que l’administration américaine puisse sauver ce qu’elle peut, ou l’essentiel de ses intérêts par des tractations en coulisses,dans les jours ou les mois à venir.

    Mais, ce qui m’inquiète le plus MR. Ramadan, c’est cette ‘synchronisation spontanée’des soulèvements des masses sur l’ensemble du monde arabe.
    Je suis très sceptique quant à la spontaniété des masses arabes (Match Algérie-Egypte).

    N y a t il pas une volonté quelconque d’imploser ces pays arabes, comme couronnement du projet initial qui les a dressé les uns contre les autres, afin de dresser au sein du même pays actuel les différentes ehnies et communautés?

    les révélations de wiki leaks, n’étaient elles pas le préambule à ce que nous voyons sous nos yeux ?

    Comment des dictatures aussi violentes que celles de Ben Ali ou de Mubarek restent elles les bras croisés devant un organe de mass média qui ‘pousse- à grands moyens au soulèvement dans leurs pays, sachant que ce média appartient à un ‘petit pays arabe’, dont les alliances, en dépit des déclarations, n’ont rien à envier à celles de Mubarek?

    je ne constate pas une grande inquiétude chez les puissances occidentales quant à leur intérêt, surtout pétrolier, gazier et stratégique (Algérie, Lybie, Yémen et Bahrein…), suite à ces ‘révolutions’

    Et enfin, n’est ce pas une relève programmée des régimes pro américain, dont les teneurs du pouvoir sont arrivés à échéance (Ben Ali dans le coma après moins d’un mois de sa destitution, Mubarek pas en super forme non plus et Kaddafi aussi…), une relève programmée à laquelle on veut donner une apparence révolutionnaire, et bien sûr démocratique, sachant que Sadate avait péri lors d’un attentat, très controversé, à laquelle controverse s’est rajouté une information d’il y a moins d’un an stipulant que Sadate voulait dénoncer et revenir sur les accords de camp david…

    Je ne vois pas la toile du complot partout, mais ce sont quelques questions légitimes, dictées par le devoir d’être lucide, que je me pose, et auxquelles j’espère trouver des bribes de réponse lors de vos futures analyses.

    Mokhtar, Algérien, qui vous lit, qui vous aime et vous dit un grand bravo pour tout ce que vous dites(et de quelle façon macha Allah!!) et vous faites.

    Hafidhakoumou Allahou.

  23. Aprés la première guerre mondiale et un peu plus tard avec la décolonisation, une nouvelle forme de colonialisme s’est imposé pour la domination et la main mise de l’occident sur toutes les richesses de ces pays soit disants indépendants, en théorie. Dans la pratique, ce nouveau néocolonialisme a donné naissance à des dynasties dictatoriales en afrique, au maghreb et au moyen orient, composées principalement par des hydres militaires difficiles à détroner lorsqu’ils ont été implantés par des clans ou des castes ethniques, protégés et armés par des puissances dominatrices. Ces pays sont transformés en gigantesques sociétés anonymes dont la gestion principale est exercé par des multinationales des pays dominants. Il va de soit que leurs peuples défavorisés et maintenus à un niveau de vie lamentablement bas, sont évidemment exclus de l’actionnariat.

    Les oposants, intelectuels et les forces vives de ces nations, sont systématiquement décimés par ces Nomenklatura, s’ils ne sont pas voués à l’exil et l’expatriation. Les populations maintenues dans un no man’s land de non-sens méthodique, toujours au seuil et limite de la misère, même si les pays que semblent diriger ces dictateurs, sont immensément riches. Cette duplicité vicieuse, habile et perverse pour maintenir les masses dans l’ignorance et les extorquer, est une des techniques employées par les pays opresseurs.

    Les mentalités et coutumes incultes encestrales de ces tribus au pouvoir, trouvent dans ces manifestations dictatoriales un terrain favorable à leur propres égocentrismes. Nos politiciens occidentaux l’ont bien compris, et usent par de procédés machiavéliques de ces avantages que leur offre la nature rustre et sans conscience de ces dictateurs facilement corruptibles, pour parvenir à leurs fins et accomplir leurs actes immoraux indignes de nations supposément civilisés.

    Mais le plus perfide encore de ces despotes, embarassés dans leur étroitesse désuète par un pouvoir pernicieux, ont perverti leur religion et trompé leurs peuples en instituant de nouvelles religions et de nouveaux croyants, de sorte que les vrais croyants perdent toute credibilité aux yeux du monde. Heureusement, que pour le veritable musulman, sa religion est une question de conscience et une affaire de conviction personnelle, étant donné que le sentiment religieux est profondément ancré dans l’ame de ces peuples dominés et subjugués par un obscurantisme ètablit et voulu par des puissances qui n’ont aucun intérêt à faire avancer leur marche en avant, en entravant sans relache leur progrès pour mieux les piller et asservir.

    Si une tête de l’hydre ose prétendre se soustraire à cette servitude sournoise pour se rendre indépendante à la recherche d’un changement et de justice, cette tête est irrémédiablement amputée et remplacée par une autre tête, soit par un coup d’état fulgurant, des embargos pour affamer les populations, ou mieux encore de nos jours, l’invasion pure et simple du pays rebelle avec la menace d’être un pays terroriste, avec tout naturellement la complaisance de ceux de nos concitoyens ignorants ou aveuglés de xénophobies, et les complicités évidentes de ceux de nos intelectuels et médias de communications hypocrites et véreux.

    On s’accorde à croire que la solution pour sortir de l’impasse c’est implanter les démocraties ou des régimes islamiques dans ces pays. Malheureusement, si nous solicitons l’histoire, nous apprenons qu’il n’en est rien, et à juste titre, depuis des siecles, les souverains et califes des différentes dynasties qui se sont succédés depuis la mort du prophête de l’islam, ne se sont jamais accomodés de l’autorité des familles régnantes, les Arabes, qu’ils s’agisse de ceux qui se sont fixés en Afrique du nord, en Espagne ou au moyen orient, étaient toujours prêts à entrer en luttes fratricides contre les gouvernements en place. Il est significatif de constater que le comportement des actuels dictateurs est exactement le même que celui de leurs ancêtres.

    Les oposants et intelectuels musulmans doivent rechercher et appliquer des valeurs qui viseront à établir des gouvernements dans leurs pays conformes à leurs sociétés et civilisation, qu’ils doivent acquérir par un immense effort d’information, de transformation des mentalités, de remplacement des veilles structures de la société musulmane par des structures toutes neuves et vivifiantes, en un mot son évolution et son adaptation au monde moderne doivent être envisagées dans le cadre de l’Islâm et ne jamais, sous peine d’échec ou de contresens, s’écarter de lui.

    Les déclarations ci-dessous de Mr. Kissinger pourraient êtres une justification de la politique impérialiste américaine au moyen orient et dans le tiers monde.
    (a) Dans « les medias mars 1974, il déclara :
    « Le pétrole es une chose trop sérieuse pour qu’on la laisse aux Arabes »
    (b) Dans les médias encore, il justifia:
    « Les grandes puissances n’ont pas des principes elles n’ont que des intérêts »
    (c) Dans un document qu’il rédigea en avril 1974 dans le NSSM200, il conclu :
    « Le dépeuplement est l’axe prioritaire de la politique étrangère américaine dans les pays du Tiers-monde

    A la suite de ces déclarations nous devons honnêtement nous poser la question et nous demander, quel est le rapport qui rattache l’impérialisme américain, avec la situation catastrophique qui se maintient depuis des décennies dans ces pays du Tiers-monde sans aucun changement en leur faveur. Malgré les progrès gigantesques atteints dans le domaine sanitaire et économique des pays riches, nous assistons impassibles et indifférents avec nos bras croisés pour voir comment meurt l’autre moitié du monde.

    http://www.unigroup.es

  24. Salam o 3alaykom

    Cette analyse est exactement à quelques mots près la pensée qui m’a traversé durant ces dits évènements heureux de l’entendre d’un autre. Le jour de la libération j’ai été ému mais aussi attristé par ce laissé allé émotionnel du peuple du fait que j’appréhendais qu’il arrête sa lutte en pensant avoir gagné cette nouvelle guerre d’indépendance mais il ne s’agit que d’une toute petite bataille à mon sens et que c’est maintenant qu’il doit être le plus vigilent et rester aux avants postes. La sortie du peuple quelques jours après pour fêter cette victoire est une bonne chose et le peuple égyptien et tunisien et ceux qui suivront devrait fêter ce rappel chaque vendredi de manière à dire nous sommes là et nous n’accepterons plus jamais ça alors faites ce que vous avez à faire mais n’oubliez pas que nous vous surveillons et que nous sommes toujours mobilisés et prêt à défendre nos droits.

    D’autre part j’aimerais beaucoup voir le peuple écrire son histoire, Étant donné qu’il s’agit de réécrire une constitution il ne devrait pas rester spectateur ou simple
    acteur figurant et laisser cette tache à des gens qui peuvent parfois avoir l’air d’être des anges mais qui ne sont finalement que des produits bruts fabriqué par une entité qu’elle soit une organisation ou une institution seul ses intentions comptes soif de pouvoir et d’argent.
    Alors l’idéal serait que les peuples participent à l’ élaboration de leur constitution qui va dessiner les contours de la vie qu’ils auront choisis par eux mêmes et pour eux mêmes et pourquoi pas tracer les lignes d’un pacte humanitaire, une constitution internationale qui serait la petite sœur de la déclaration des droits de l’homme qui à vrai dire à force d’être délaissé s’ennuie ou les points essentiels ou se retrouvent les peuples y seraient mentionnés ( ressources naturels, redéfinition des pouvoirs, de l’homme riche en tant qu’individu leur attribuer des normes aux sens éthique et leurs donner un cadre juridique, etc etc il faut ouvrir le débat…

    Amicalement un frère en humanité

  25. Bonjour,

    Révolutions ?? mouai bof, cela m’a tout l’air d’etre controlé de l’exterieur, avec comme possibilité d’objectif :

    – prise de controle des matieres 1ere > Algérie – Libye.

    – Révolution Egyptienne > controle de la frontiere par israel, puis jusqu’au Nil > controle de l’eau (enjeux majeur a venir) – sans parler de l’avenir de la Palestine !! –

    – création d’un PAN-arabisme (desolé pour l’expression) > pour effrayer l’occident > terrorisme, terreur islamique
    > choc des civilisations

    1. Apache

      C’est possible , mais n’oublions pas la fascination de l’homme gaulois envers la beauté des femmes musulmanes !
      Des vrais prédateurs ….

  26. Des centaines de morts …
    Le nombre de morts est invérifiable. Les organisations humanitaires parlent, à juste titre, de massacres, mais personne n’est en mesure de dire ce qui se passe réellement à Tripolis, BenGhazi et les autres villes. Mouammer KADHAFI semble décidé à utiliser tous les moyens pour mettre un terme à la révolte populaire. S’il faut tuer il tue et tuera ! Twitter et Facebook sont inaccessibles. Tripolis s’est refermée sur elle-même. Ce huis clos macabre ne mobilise guère la communauté internationale.
    Est ce que nous assument cette position, nous Peuples Occidentaux ?
    Si les Britannique parlent de « violences inacceptables », les Canadiens, plus discret, préfèrent appeler à l’ouverture d’un soit disant dialogue pacifique. N’importe quoi ! Est ce qu’il y a encore place au dialogue avec ces criminels tyrans Khadafi et son clan ? Mais encore plus malheureusement, Silvio Berlusconi déclare, comme un lâche, ne pas vouloir « déranger » ce dirigeant qui est maintenant son ami proche. C’est simple pour tout ce beau monde finalement : circuler, il n’y a rien à voir ! Les milices et les mercenaires peuvent continuer à tirer.
    Nous avons devant nous un tyran où l’idée de contester son pouvoir ou d’en discuter les termes lui est intolérable. Dans cette région où ce Khadafi avec une main mise sur six millions et demi d’âmes, où ni élections, ni parties politiques. La vie est réglée par les comités révolutionnaires, qui disposent du droit de vie ou de mort sur les habitants. Ce sont eux qui facilitent l’accès à l’emploi, aux logements, aux universités, aux hôpitaux.
    Les dissidents sont réprimés férocement et les révoltes s’achèvent dans le sang. Aujourd’hui l’Est principalement, par tradition rebelle, se soulève. Mais personne ne semble entendre les cris des manifestants.
    Aurait-on déjà condamné ceux qui se révoltent ?
    Avons-nous dessider de laisser encore ces criminels, ces milices, ces terroristes, tirer et tuer ?
    A moins que nous n’ayons peur de voir soit disant ces peuples aller vers ce qui nous fait, uniquement peur justement. Comme si ces peuples ne serons jamais capables de construire et évoluer juste dans ce qui est simplement l’humanise et la dignité humaine. Bien sur ceci nous ai exclusivement réservé. Nous occidentaux, beaux, intelligents, forts capables et j’en passe et d’autre. Non je ne crois pas mes chers compatriotes. Nous devons nous déterminer. Nous devons nous décider. Nous devons nous assumer. Nous devons nous clarifier. Maintenant mes chers compatriotes ! Maintenant ! Nos démocraties, vont devoir répondre à ces questions, et nous devons les sommer à le faire. Il y a urgence.

  27. Bonjours, chers lecteurs contrairement a l’opinion favorable de la majorité, je suis de ceux qui pensent que cette histoire est allée un peu trop loin. Sans vouloir offenser ou dénigrer la vision des gens et surtout des pays arabes qui se révoltent contre le pouvoir en place. Cela a commencé avec l’Algérie et maintenant s’étant jusqu’a la libye sans ralentir elle se fait sentir un peu partout dans le monde musulman non pas simplement par réel besoin, mais bien pour suivre l’effet de masse et bizarrement l’occident se retournent contre leurs alliés a la dernière minute je vois a cela que du mauvais, la passion l’émotion s’est emparée des gens… honnêtement cela pourrait éventuellement être profitable, mais a long terme ça sera catastrophique pour la religion et sans religions pas besoin de vous dire que l’être humain est proche de l’animal même plus bas que le chien qui lui pense a se frotter le derrière sur le sable quand il a fait ses besoins … pardonnez-moi pour ma vulgarité, mais tout ceci me rappel qu’un jour l’orient pourrait ressembler a l’occident avec la soi-disant liberté d’expression qui ne fait que régresser la confiance humaine envers son prochain j’en ai pour preuve le mépris des gens envers l’autorité , l’exemple même de l’autorité est un père et sont fils, le père étant l’autorité. Donc en d’autres mots le fils s’est retourné contre le père qui est son pays par passion et intérêt d’ici bas avec comme soutiens maladroits, mais forts l’occident! sincèrement ceci me fait frissonner de peur de penser qu’un jour ont ne se sentira plus chez nous ni en orient ni en occident..Pour ceux qui n’auraient pas compris ces quelques paraboles, je me réexplique.. Les pays concerner se révoltent pour avoir plus de droits, etc. en fait plus de tout ! vivre a l’occidentale quoi ce qui pourraient avoir des conséquences désastreuses pour la société, tout le monde sait bien ce qui est arrivé avec la révolution industrielle en occident tranquillement les chrétiens ont mis de coté leurs religions et ça sera exactement la même situation pour les musulmans n’allez pas croire que nous sommes mieux qu’eux sous prétexte que nous somment nous des musulmans la révolution industrielle crée des besoins et des emplois qui force les gens a vivre autrement et par conséquent de plus en plus a allé vers le divertissement et l’oublier l’essentiel qu’est allah! Merci de me publier 🙂

    1. Il est temps, je crois, d’arrêter de faire peur aux gens, c’est au nom de nos principes (musulmans) qu’on se soulève aussi, les gens , les jeunes, ne sont pas dupes, ne sont pas enfants, ils savent ce qu’il veulent la liberté d’expression n’a jamais était le synonyme de débauche. Le pire de ce que vit le monde arabe c’est (j’espere) est derriere eux.

      Nourah

  28. kadafi devient maintenant l’ami de l’occident
    voilà les peuples arabes comprennent et comprendront les occidentaux
    après les contrats les ventes d’armes le massacre de ce que l’occident prejugent des islamistes
    car pour l’occident le monde arabe serait tout un terroriste
    comme ça l’occident pourra faire un grand israel de l’atlantique à l’iran
    mais les arabes ne se laisseront jamais faire contre la dictat occidentale et ses amis dirigeants assaillants soutenus par l’occident

    tout est demasqué

    1. Au moment où les condamnations des exactions de Khadafi sont générales en Occident, on ne comprend pas votre message!

  29. Libye : De la révolution au lynchage ethnique.
    Les rumeurs qui circulent depuis quelques temps faisant état du fait que le guide de la Jamahiriya recrute des mercenaires noirs pour mâter son peuple, ouvre une nouvelle page dans la crise libyenne : celle du nettoyage ethnique. Si tant est que Kadhafi a eu recours à une telle stratégie, il apparaît clair que certaines tribus y voient l’occasion rêvée de procéder à un sale job : celui d’éradiquer le sang noir hors des frontières de leurs pays.
    Depuis le début du soulèvement, les médias (et particulièrement internet) montrent des images atroces où des « arabes noirs » sont torturés et tués comme des bêtes de somme. L’étiquette mercenaire a donc, selon toute vraisemblance, servie d’alibi aux tortionnaires. Et si le silence continue de régner sur cette affaire, on va à coup sûr vers l’inimaginable c’est-à-dire la disparition pure et simple du peuple noir libyen.
    C’est un secret de polichinelle que de dire aujourd’hui que les peuples qui subissent le mépris et l’esclavage au sein de leurs propres nations se sont les nègres en terre arabe. L’islam, en dépit de son enseignement humaniste et sur l’égalité des hommes, n’a pas étouffé ce cancer du racisme entre les musulmans. Il suffit de revisiter les recherches faites dans ce sens par un certain nombre d’intellectuels pour s’en rendre compte. Les travaux de Tidiane N’diaye et de Joseph Kessel montrent bien la complexité de ce problème. N’en déplaisent à certains, il y’a toujours eu et depuis belle lurette une liquidation systématique de la catégorie noire dans le monde arabe. Ce n’est pas pour rien que la dite catégorie est devenue presque invisible actuellement dans ces sociétés alors que des millions d’africains ont été déportés durant la première traite négrière perpétrée par les maures. Selon T. N’diaye, c’est par l’application d’une castration à échelle massive qu’ils ont parvenu à effacer les « traces noirs » dans leurs pays. Et ceci est tout à fait logique car la traite atlantique concerne moins d’individus par rapport à la première et pourtant on voit une forte présence noire sur les terres occidentales.
    Actuellement, l’infime minoritaire noire parmi les populations en Irak, en Tunisie, en Libye entre autre vit sous le mépris et l’indifférence totale. Pie, on s’amuse encore à les appeler « Kakhlouches » (un terme méprisant faisant allusion à leur origine nègre) sous l’œil coupable des droit-de-l’hommistes dans ces pays.
    C’est pourquoi, il est plus que nécessaire d’attirer notre attention sur ce qui se passe en Libye en ce moment, faute de quoi, on risque d’assister à une politique d’extermination pure et dure d’une catégorie sociale à l’instar de ce que le Fureur appelait la « solution finale en Allemagne ».
    Malao Kanté, Doctorant en philosophie Nice.

  30. Bonjour,

    C’est la confusion totale, il faut se méfier des média occidentaux.

    A cette hh, il n’est pas possible d’affirmer que khadaffi à lancer ces sbires contre son peuple,

    Son fils, lui et d’autres peut etre ont menacé la population, mais rien ne prouve qu’il s’agisse d’un massacre ordonné par khaddafi,

    Nous connaissons tous trop bien les manœuvres de l’occident ! (voyez le coup d’etat supporté par les USA aux Honduras l’an dernier, contre Zelaya élu par son peuple et à qui l’occident -par leur service diplo & sans les medias- demande de quitter le pays ??)

    Le constat à cette heure :

    – le petrole a pris 16$ en 2 jours !!!
    – l’or 100$ en 1 mois a peine !!
    – etc…etc…

    à qui profite le crime ?

    1. C’est tout de même très assez incroyable votre aveuglement. regardez le discours de Khadafi, écoutez les témoignages de ceux qui reviennent… Un médecin de Benghazi a témoigné de ce qu’il a vu dans le CHU où il travaillait…

      Le cours du pétrole augmente parce que « les marchés » ont peur et sont moutonniers…C’est leur fonctionnement automatique…

    2. ??
      Bonjour,

      je ne dit pas :

      « khaddafi est un saint, il n’a rien fait, c’est l’occident »

      mais

      « C’est la confusion totale, il faut se méfier des média occidentaux.

      A cette hh, il n’est pas possible d’affirmer que khadaffi à lancer ces sbires contre son peuple, »

      Cela me semble simple à comprendre ! ou alors je me suis mal exprimé et si c’est le cas désolé.

      « Le cours du pétrole augmente parce que « les marchés » ont peur et sont moutonniers…C’est leur fonctionnement automatique… »

      les marchés financiers sont beaucoup plus compliqué que cela !
      et je ne parle meme pas de la manipulation,

      ——–

      A cette hh la Libye est coupé en 2,
      l’ONU est sur le point de sortir de son chapeau une resolution

      et TOUS nous savons que l’ONU fait cela pour le bien du peuple Libyen ! ils n’ont aucune visée sur les matiere 1ere du pays.. non non !!

    3. Au fait, parlant du caractère moutonnier des marchés, je n’ai fait que reprendre l’expression du grand John Maynard Keynes (Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie)..

      Bref…

  31. rectificatif producteur (reserve) de petrole

    chiffre opep 2009

    production oil 2009 (reserve oil 2009)

    russie 9 650.4 (7 – 79 432)
    arabie s. 8 184.0 (1 – 264 590)
    usa 5 310.1 (11 19 121)
    chine 3 793.0 (12 18 000)
    iran 3 557.1 (3 – 137 010)
    venezuela 2 878.1 (2 – 211 173)
    mexique 2 601.4 (15 12 187)
    iraq 2 336.2 (4 – 115 000)
    koweit 2 261.6 (5 – 101 500)
    uae 2 241.6 (6 – 97 800)
    norvege 1 989.2 (16 – 7 500)
    brazil 1 950.4 (13 – 12 802)
    nigeria 1 842.0 (10 – 37 200)
    angola 1 738.9 (16 – 9 500)
    lybie 1 473.9 (8 – 46 422)
    uk 1 291.7 (18 – 3 400)
    kazakhstan 1 256.3 (9 – 39 800)
    canada 1 216.6 (17 – 4 900)
    algerie 1 216.0 (14 – 12 200)

    les chiffres sont disponible sur le site de l’opep
    http://www.opec.org/opec_web/en/index.htm

  32. Il dit hausser le ton envers kaddafi, alors que c’est le premier chef d’état français à aller speculer pour ses amis y compris les marchés des armes.
    De nagy est un politicien qui cherche à briller à chaque fois derière les faux pas de ses amis de ‘l’ump,
    pensez vous une seconde qu’un personnage comme sarkozy de nagy bosca, s’inquiète du sort d’un peuple arabe, ce sont les premiers ennemis pour lui sur terre, question israel oblige.
    donc personne ne croit sarkozy sur son attitude apparente sur les revolutions arabes.

  33. Le clan kadafi est de plus de 200 millards dollars
    Le clan Benali est de plus de 40 millards de dollars
    Le clan Moubarak est de plus de 80 millards de dollards

    et les autres

    l’occident specialiste de recel

    il faut un tribunal pour dedomager les peuples et poursuivres les receleurs occidentaux qui se focalise à chaque fois sur l’islam la bourqua le niqab, pour detourner les attentions

    l’occident doit dedommager les peuples victimes, leurs rendre leurs argents, à defaut s’adresser aux autres puissances la malysia la chine le japan l’amerique du sud

    l’occident tuand faux allié receleur

    il faut une ONG pour faire l’audit sur le blachiment et le recel des biens des peuples arabes

    appel à la desobeissance, les commerçants arabes en occidents n’ont pas à payer des impots et des taxes

    l’occident compice dans le crime contre l’humanité, les peuples arabes ont compris un occident et des marionettes criminelles

    l’occient a un des triples discours

    l’occident a de la haine envers des peuples saints arabes

    l’occident aime les dictateurs arabes

    l’occidend doit être jugé

    pas de respect aux occidentaux de leurs faits et de leus votes

    à suivre

  34. Il faut rapeller aussi cette quasi-constante de l’histoire; au lendemain de chaque révolution populaire , il s’est trouvé des groupes pour s’emparer de cette révolution et rétablir sous une nouvelle forme les anciennes domination (avec certes quelque fois moins de vigueur). C’est le cas de la révolution Américaines et françaises ou la grande bourgeoisie s’est imposée au peuple. C’est le cas de la Russie ou une Nomenklatura s’est emparé de tous les pouvoirs de ce pays. C’est égalment le cas de la plupart des pays arabes qui aprés l’indépendance se sont vu confisqués celle-ci et ont jouer le rôle de gouverneur d’un nouveau néo-colonialisme.
    dans le cas de l’égypte Obama a dépeché ses diplomates dont un en particulier le sire Frank G. Wisner connu pour être un ami de Moubarek et proche de la CIA. Et il n’est certainemnet pas la-bas pour rétablir la démocratie

  35. Cette lecture du penseur islamique Tarek ramadhan semble aller dans l’ordre des choses et venir témoigner de cette révolution spontannée, travaillée par l’ampleur d’un régime qui a tout bafoué et tout falsifié…seulement il faut reconnaitre la qualité très généralisante du prof tarek ramadhane qui donne un aspect journalistique succint de la question et n’aborde pas le fond de la question…misant sur une jeunesse courageuse mais qu’il ignore car il ne l’a abordé que du dehors..Il faut tant de labeur pour inculquer à cette caste certaines notions comme la laicité specifique, l’exaltation de l’utopie et les stratégies politique..le grand retour du bourguibisme nostalgique comble dès lors le vide…peut-etre des visites très fréquente au prof lui permettrons d’effectuer ce regard d’intérieur si profond…

  36. Salamou aleikoum,

    Je me pose une question face aux différents soulèvements populaires au Maghreb et au Proche-Orient: s’agit-il de révolutions démocratiques réellement issues des volontés du peuple et partagées par l’ensemble du peuple ? Ou ne s’agit-il pas de petits groupes minoritaires qui s’opposent au pouvoir en place depuis des décennies, aspirent pour le moment à la démocratie mais sont liés aux puissances occidentales qui, n’en déplaisent à certains, se préoccupent du « monde arabe » de manière assez surprenante?

    Je suis évidemment favorable à la démocratie dans le monde arabe mais je ne crois pas qu’une révolution se fasse simplement par facebook et que l’armée et les Etats-Unis n’aient pas eu leur rôle à jouer… Je pense qu’il ne faut pas se bercer d’illusions car les futurs gouvernements à venir semblent assez pro-occidents car leurs oppositions sont soutenues par l’Europe et les Etats-Unis.

    Chaque pays arabe a une situation différente mais je demeure assez sceptique car en Lybie, l’opposition a-t-elle un programme réellement démocratique? Il semblerait qu’elle souhaite revenir à l’époque du califat… Leur drapeau est celui de la période d’avant l’indépendance de la Lybie, donc cela pose quand même question… Et surtout fait majeur et qui est réellement problématique, comme par hasard, la rébellion lybienne est installée dans une région pétrolière et comme par hasard, l’Occident les arme et intervient militairement. C’est scandaleux car la France et ses alliés n’ont pas à s’immiscer dans les affaires de la Lybie, malgré la situation grave du dictateur Khadafi, et certainement pas par les armes. Les desseins de cette révolution démocratique apparaissent clairement: le PETROLE.

    L’Occident ne s’est jamais préoccupé de la démocratie dans le monde arabe mais lorsqu’il s’agit de pétrole, il n’y en a jamais assez…. C’est une autre forme de colonialisme habilement masqué par Obama qui fait en sorte de laisser faire sans intervenir alors que le seul objectif est de redessiner la carte du monde arabe, en ne faisant pas les grossières erreurs lors de l’invasion de l’Irak qui a discrédité les Etats-Unis vis-à-vis de l’opinion publique, mais c’est juste un changement dans les formes. Dans le fond, aucun changement: les Etats-Unis ont toujours les mêmes alliés et utilisent le recours à leurs forces armées dès qu’il s’agit d’un pays pétrolier; ils exercent également des pressions très fortes sur les autres pays pétroliers et je me demande où est la démocratie dans tout cela???

    On ne peut pas encourager la dictature mais on ne peut pas accepter non plus que les pays occidentaux agressent militairement les pays arabes et s’accaparent les révolutions populaires. C’est inacceptable et on ne cesse de nous vendre des informations mensongères. La démocratie à l’occidentale pour les pays arabes, c’est la guerre et le néocolonialisme déguisé!

    Il faut aussi reconnaître que certains pays arabes encouragent l’intervention de l’Occident en Lybie, comme il l’ont fait contre l’Irak. Quelle honte!!! Mais ces pays qui demandent à l’Occident d’intervenir sont-ils démocratiques??

    Lorsqu’il s’agit de PETROLE et de s’accaparer les richesses du monde arabe, les pays occidentaux se préoccupent peu de la démocratie. C’est fou car on impose la démocratie par la guerre aux pays arabes!!

    Comme si Sadam Hussein ou Kadafi n’avaient pas donné assez de pétrole!! Ce n’est que de la propagande mensongère!

    Pour le pétrole: toutes les armées interviennent et honte sur Sarkozy qui a engagé la France dans une guerre lamentable, tout à fait à l’image de celle menée par le clan Bush.

    Pour la Palestine: personne n’intervient et l’armée israélienne massacre le peuple Palestinien en toute impunité!!!

    Franchement, où est la démocratie? Où est la justice?

  37. Je crains que.. .

    Je crains que ce qui n’était pas imaginable il y encore peu et qui se passe sous nos yeux ne tourne à l’impasse.
    Je veux parler de ce que déjà on appel « Le printemps arabe ».
    Printemps , un mot lourd de significations et qui pour moi est synonyme de promesses…
    On verra si la Tunisie sera peut-être l’onde de départ du tsunami arabe.

    Toutes les révolutions qu’elle qu’elle soit demande du temps , des larmes , des sacrifices et du sang.
    Ce qui s’est passé en Tunisie et en Egypte n’est ce pas mille fois mieux que ce qui s’est passé en Irak en 2003 !?
    La démocratie imposée avec des avions gorgés de bombes démocratique.
    Les révolutions doivent venir de l’intérieur . Et gagnés de l’intérieur . Chaque révolution est personnelle à chaque peuple.
    Ceci que l’on veuille ou non est une loi Universelle.

    Il était prévisible que la Libye de Kadhafi allait être plus dur a basculer vers un nouveau.
    Mais je pense qu’il fallait laisser faire.
    A partir du moment que Kadhafi s’est mis a bombarder son peuple c’était fini pour son règne.
    D’autant plus que cela s’inscrivait dans un contexte historique des peuples arabe alentour .
    Il fallait laisser le printemps faire son oeuvre,cela aurait duré le temps nécessaire mais l’issue était pratiquement certaine vers le changement.

    Mais non l’occident s’en ai mêlé !
    Comme avec l’Egypte de Nasser en son temps , comme l’Irak de Sadam l’occident s’est invité .
    Invité qui s’invitent toujours avec les mêmes basics.
    La désinformation , les résolutions partielles de l’ONU, l’OTAN, le pétrole , le gaz , l’aviation , les bombardements , la guerre et ses « dommages collatéraux » …
    Etrangement cela ne s’est pas passé ainsi avec la Tunisie et l’Egypte car là on avais affaire a deux dictateurs soumises et pauvres en hydrocarbures.

    J’ai peur que ce que l’on vois se passer en Libye , les bombardements « occidentale » gâchent la fête , le printemps arabe.
    Gâchis possible à cause de quelques calculs obscures et intrigantes au nom de la toute puissance des multinationales côtés en bourse et qui tirent les ficelles dans l’ombre.
    Ces grandes puissances obsédés et paranoïaque du fait de vouloir sécuriser le cheminement de l’or noir.
    Ils risque de gâcher la spontanéité de ses mouvements arabes .

    Ne soyons pas dupe malgré que la jeunesse arabe est en révolution il ne sont pas aveugle.
    Les résolutions contraignantes de l’ONU pleuvent avec une facilité inouï quand il sagit d’un dirigeant arabe non flexible au intérêts de l’occident et pas très amis de l’avatar qu’est Israël et son sionisme.

    On le vois déjà à la manière des titres des médias quand il est question de la Syrie et de l’Iran !
    On le vois surtout la différence quand il est question des dirigeants conciliants des pays du Golf !

    J’ai peur que dans un moment de lucidité de ces peuples et de cette jeunesse dite « Face Book » il y ai un frein , un dérapage.

    Peur que l’occident ne gâche la « fête » , la spontanée de ces mouvements historique en s’invitant une fois de plus avec ses gros sabots.

    L’occident s’invite une fois de plus au nom de ses basics instincts et intérêts stratégique à l’image d’un éléphant qui s’invite dans une boutique de porcelaine alors que les autres font leur REVOLUTION, leur RENAISSANCE…

    On verra bien la suite…

    Said Mourjane.

    1. muslima basique

      votre analyse est extremement pertinente

      on ne fait pas la revolution avec des bombardements de puissances etrangeres ininterrompus depuis des mois
      des victimes inombrables et une occuppation partie pour durer tres lomgtemps

      Ceux qui la benissent aujourd’hui naivement car terrorisés par un fou furieux et sa cruauté (dont ils ont flatté l’ego 40 ans) passeront leurs vies et celles de leurs enfants à regretter leur iresponsabilité historique
      et leurs noms seront acollés à celui de leur Dictateur

      Dommage que la Révolution Arabe soit Devoyée et livrée tel un bébé sans défense aux IMPITOYABLES CROISES.

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X