Tweets récents

Main menu

AUJOURD'HUI: 60e signa…

  Interdit de voy…

Textes

Mère-Nature parle et a…

Des forêts qui brûlent en…

Textes

MESSAGE PERSONNEL À ME…

https://youtu.be/gfXDCUuQ…

Top Vidéos

#12 Exigence de justic…

https://youtu.be/SD_HMvAK…

Médiathèque

#11 La prison

https://youtu.be/7AFTZHm0…

Médiathèque

CHIFA SOLIDARITY

SOUTENEZ ET PARTAGEZ, SVP…

Appels

#10 METOO

https://youtu.be/SCUeFaCR…

Médiathèque

#9 Du fiasco judiciair…

https://www.youtube.com/w…

Médiathèque

#8 L'emprise

https://youtu.be/tJNsSHpt…

Médiathèque
«
»
Second Menu

Egypte : Coup d’Etat, Acte II

Depuis près de deux ans, on me questionnait sur les raisons de mon refus de me rendre en Egypte dont j’ai été banni depuis 18 ans. Je répétais inlassablement que les informations croisées qui étaient en ma possession (et que me confirmaient même des officiels suisses et européens) mettaient en évidence le fait que l’Armée égyptienne contrôlait la situation et n’avait, dans les faits, jamais disparu de la scène politique.

Je n’ai jamais partagé l’euphorie « révolutionnaire » générale, ni cru que ce qui advenait en Egypte, ni même en Tunisie, était le fruit d’un bouleversement historique soudain. Les peuples étaient maltraités – subissaient la dictature et la crise sociale – et ils se sont soulevés pour la dignité, la justice sociale et la liberté. Il faut saluer ce réveil, cette « révolution intellectuelle », et le courage des peuples. Cela ne peut néanmoins être accompagné, ou justifié, par une lecture naïve et simpliste des faits et des données des enjeux politiques, géostratégiques et économiques. Il y a près de trois ans, dans un livre puis une série d’articles, j’alertais mes lecteurs sur un certain nombre de faits troublants et de considérations géostratégiques et économiques très souvent absents des analyses politiques et médiatiques, lesquels apportaient quelques nuances à l’euphorie accompagnant le « printemps arabe ».

L’armée égyptienne n’est pas revenue dans le jeu politique, elle ne l’a jamais quitté. La chute de Moubarak fut un premier « coup d’Etat » militaire interne qui a permis à une nouvelle génération de militaires de se positionner de nouvelle façon sur l’échiquier politique, derrière l’écran d’un gouvernement civil. Dans un article du 29 juin 2012, je rappelais les propos du Commandement armé affirmant que les élections présidentielles étaient temporaires, pour une période de 6 mois à un an (le titre de l’article explicitait la prémonition : « Une élection pour rien ? »). L’Administration américaine a suivi l’ensemble du processus : l’allié objectif de l’Administration US en Egypte est clairement l’Armée et ce depuis plus de cinquante ans, et non pas les Frères Musulmans. Les révélations se multiplient désormais (International Herald Tribune du 5 juillet, Le Monde du 6 juillet 2013) : la décision de renverser Muhammad Morsi a été prise bien avant le 30 juin et une conversation entre le Président Morsi et le Général al-Sissi révèle que ce dernier avait planifié le renversement et l’emprisonnement du Président Morsi des semaines avant le soulèvement populaire qui allait justifier le coup d’Etat militaire « au nom de la volonté du peuple ». Tiens donc : orchestrer des manifestations de plusieurs millions d’individus pour faire croire que l’Armée se soucie essentiellement du peuple ! Coup d’Etat, acte second.

Comment analyser la réaction immédiate de l’Administration américaine qui justement ne parle pas de « Coup d’Etat » (si elle le reconnaissait, elle ne pourrait soutenir financièrement le nouveau régime) ? Etrange situation d’une Administration qui, soi-disant surprise, dit exactement ce qu’il faut pour se donner les moyens politiques, économiques et légaux de soutenir les protagonistes du renversement. Les Administrations européennes vont leur emboiter le pas : l’Armée aurait simplement suivi le peuple et répondu, « démocratiquement », à son appel. La belle affaire ! Les coupures d’électricité que subissait le peuple depuis des mois, les pénuries d’essence et de gaz cessent étonnamment après la destitution. Tout se passe comme si on avait voulu priver le peuple des biens de première nécessité pour le pousser à se mobiliser. Amnesty International a même relevé l’étrange attitude des forces de l’ordre égyptiennes qui n’intervenaient pas dans certaines manifestations (alors qu’elles étaient à proximité et observaient les faits) et laissaient la violence empirer, comme à dessein. L’Armée va ensuite accompagner son intervention d’une opération de communication de grande envergure : c’est elle qui transmet aux agences de presse internationales les images prises de ses hélicoptères, montrant la population égyptienne criant et célébrant son rôle salvateur, comme nous en informe, entre autres, Le Monde.

Nous serions donc dans la poursuite du « printemps arabe » et de la « révolution » égyptienne… accompagnée et protégée par l’armée du Général Abdul Fatah Al-Sissi. Formé par l’Armée américaine, celui-ci n’a jamais cessé d’être en lien avec l’Administration US. Le International Herald Tribune (6 – 7 juillet 2013) nous révèle d’ailleurs que celui-ci est bien connu des Américains mais également du gouvernement israélien avec lequel lui et son cabinet, nous dit-on, continuaient « de communiquer et de coordonner » leurs actions alors même que Morsi était en charge de la présidence. Al-Sissi travaillait auparavant dans les Services de renseignement militaire au Nord du Sinaï et était le contact des deux Administrations américaine et israélienne. Les Israéliens, comme les Américains, ne pouvaient voir que d’un bon œil le déroulement des événements en Egypte. Voire davantage donc.

Ce qui surprend, a posteriori, c’est la naïveté, le manque d’expérience et la nature des erreurs de Muhammad Morsi, de ses alliés et de l’organisation des Frères Musulmans. Depuis 3 ans, je n’ai eu de cesse de faire la critique de la pensée, de l’action et de la stratégie du parti « Justice et Liberté » autant que des leaders des Frères Musulmans (par ailleurs depuis 25 ans, mes analyses et commentaires, en tant qu’observateur, ont été, et demeurent, sévères). En sus, le piège paraissait si évident et l’ensemble de mes écrits (livre et articles de mars à décembre 2012) relevait ces graves manquements. On ne peut reprocher au Président Morsi de ne pas avoir essayé d’établir des relations avec l’opposition et de les inviter soit au Gouvernement soit à un large dialogue national : ses initiatives ont toutes été rejetées et l’opposition n’a eu de cesse de s’opposer à toutes ses initiatives. Il demeure que la critique de sa gestion des affaires de l’Etat, de sa relation exclusiviste avec la direction de l’organisation des Frères Musulmans, de sa surdité envers le peuple et certains de ses conseillers, que ses décisions intempestives (dont il a admis que certaines étaient des erreurs après coup) doivent faire l’objet d’une critique sans concession. Plus fondamentalement, c’est l’absence de vision politique et de gestion des priorités quant à la politique économique, à la lutte contre la corruption et la pauvreté, à la gestion des affaires sociales et éducatives, qui fut le plus grave manquement. Les exigences du Fonds Monétaire International (et les atermoiements de ce dernier de la même façon) mettaient le pouvoir dans une situation intenable : le gouvernement de Morsi pariait naïvement sur un soutien de cette institution. Ce n’est pourtant qu’aujourd’hui, une fois le Président Morsi parti, que le FMI semble vouloir débloquer la situation (seulement trois jours après la chute du gouvernement démocratiquement élu).

On reste effectivement atterré par la naïveté du Président, de son gouvernement et des Frères Musulmans. Après plus de soixante ans d’opposition et de répression de l’Armée à l’encontre des membres de la Confrérie (avec la bénédiction directe et indirecte de l’Administration US et de l’Occident), comment ceux-ci ont-ils pu penser que ceux-là allaient soutenir leur accession au pouvoir, au nom de la démocratie ? N’ont-ils rien retenu de leur histoire, de l’Algérie et de la Palestine plus récemment ? J’ai été, et je demeure critique, quant au contenu (superficiel) du programme et à la stratégie politique discutable du Président Morsi et des Frères Musulmans (compromis avec l’Armée et l’Administration américaine, compromission sur le plan économique et jusqu’à la question palestinienne, etc.) mais c’est bien cette inconscience politique qui suscite la stupeur. Entendre le Président Morsi dire au Général al-Sissi, dix jours avant son renversement, qu’il pourrait, lui le Président, le révoquer (puisqu’il l’a nommé) et que les Américains ne « permettront pas ce coup d’Etat » est simplement sidérant, et simplement surréaliste.

D’aucuns furent également surpris de la position des salafis, notamment du parti an-Nur, qui a rejoint les militaires et se sont présentés dans le clans des « démocrates » anti-Morsi. Nous ne sommes pas loin d’une belle farce, et pourtant. Les agences de presse occidentales ont présenté les salafis « islamistes » comme les alliés des Frères Musulmans alors que dans les faits, ils ont été les vrais alliés des régimes des pays du Golfe, alliés régionaux des Américains. Il s’agissait de mettre à mal la crédibilité religieuse des Frères Musulmans et de les pousser à une surenchère. Au moment du renversement de Morsi, ils ne le trahissent pas mais révèlent leur stratégie et leur véritable alliance. Il n’est pas étonnant que les premiers pays à reconnaître le nouveau régime issu du coup d’Etat militaire soient les Emirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite et le Qatar dont les organisations finançaient, et financent encore, directement ou indirectement, les salafis égyptiens (comme tunisiens d’ailleurs). La lecture politique superficielle tendrait à faire croire que l’Arabie Saoudite ou le Qatar soutiennent les Frères Musulmans alors qu’ils sont essentiellement les garants d’une politique américaine dans la région : il s’agit de diviser les diverses tendances de l’islam politique et les pousser à des confrontations déstabilisant les différents pays de la région. Cette stratégie est double et fonctionne entre les organisations politiques sunnites comme par l’entretien de la fracture entre shiites et sunnites. Les Etats-Unis comme l’Europe n’ont aucun problème avec l’islam politique des salafis littéralistes des Etats du Golfe (avec leur refus de la démocratie, leur non respect des minorités, la discrimination des femmes, l’application d’un strict code pénal « islamique » qualifié de « shari’a ») : ils protègent leurs intérêts géostratégiques et économiques régionaux et leurs politiques répressives et rétrogrades s’appliquent surtout sur le plan intérieur dont l’Occident n’a cure.

Restera à préserver les apparences. Des millions d’Egyptiens ont soutenu la « deuxième révolution » et ont appelé l’armée qui s’est exécutée. Celle-ci va remettre le pouvoir aux civils : le chef de l’opposition, Mohammed El-Baradei, a joué un rôle central dans le processus et sa visibilité n’a eu de cesse d’augmenter. Il est en lien avec les jeunes ciber-dissidents et le mouvement du 6 avril depuis 2008 et des documents du Département d’Etat américain (que je cite précisément dans mon ouvrage) mettent en évidence ses relations avec l’Administration américaine. Sa visibilité s’est accrue selon une stratégie intelligente, et même s’il a refusé le poste de Premier Ministre (et annoncé qu’il ne se présenterait pas aux élections présidentielles – ce qui reste à vérifier), il est devenu un pion central de l’échiquier politique égyptien. Il a étonnamment – en démocrate – défendu et justifié les arrestations des Frères Musulmans, la fermeture de leurs télévisions et l’ensemble des mesures répressives à l’ encontre des citoyens pro-Morsi qui ne sont pas tous des Frères Musulmans (certains défendaient la légalité démocratique). Les semaines à venir révéleront encore davantage les différents scenarii envisagés pour faire accepter le caractère civil de cet Etat militaire : il faut rappeler que depuis des décennies l’Armée gère près de 40% du secteur économique et elle est le premier récipiendaire de la manne américaine annuelle de 1,5 milliard de dollars.

Le Président élu est tombé au gré d’un Coup d’Etat militaire. Il faut appeler les choses par leur nom. Le peuple, dans son désir légitime de vie et de survie, de justice et de dignité, a participé à une belle opération médiatico-militaire. La situation est grave et le silence des administrations occidentales est révélateur. Il n’y a pas de printemps arabe et les révolutions ont des parfums amers. Au demeurant, il est fréquent désormais, quand on ne partage pas les analyses consensuelles, ou l’effervescence populaire et médiatique, de se voir traiter de « conspirationniste » et de voir son analyse rejetée avant même d’avoir étudié les faits et les intérêts en présence. Ainsi donc à l’heure de la globalisation, des politiques de sécurité généralisées, des nouveaux moyens de communications, il n’y aurait plus de conspirations politiques, plus de stratégies malsaines et malveillantes, plus de mensonges politiques, plus de manipulations de l’information et des peuples ? « Conspirationniste », « complotiste » seraient les nouvelles insultes lancées à ceux qui pensent mal, et contre l’air du temps : des esprits un peu paranoïaques, qui prêteraient des pouvoirs occultes à des Etats (les Etats-Unis, les Etats européens, Israël, les dictatures africaines ou arabes, etc.) qui n’en auraient pas vraiment. On devrait donc oublier les manipulations et les conspirations caractérisées en Amérique du Sud ou en Afrique (de l’assassinat d’Allende à l’élimination de Sankara) ; négliger les mensonges de l’Irak aux massacres de Gaza (présentés comme de la légitime défense) ; omettre les alliances et soutiens occidentaux aux salafis littéralistes, et souvent rétrogrades, des pays du Golfe ; rester aveugles aux avantages qu’Israël tire de cette instabilité régionale et de ce dernier coup d’Etat en Egypte. Il faudrait même que nous restions naïfs et crédules en ne voyant pas que les Etats-Unis et l’Europe d’une part, et la Chine et la Russie d’autre part, se sont mis d’accord pour ne pas être d’accord en Syrie et qu’au fond la mort de 170 Syriens par jour ne vaut rien devant les intérêts stratégiques et économiques que ces puissance en tirent respectivement.

Il faut analyser les faits et cesser les simplifications dangereuses. Le contraire de la lecture simplificatrice des faits n’est pas la posture « conspirationniste » mais bien celle de l’intelligence qui veut convoquer l’histoire, les faits et l’analyse circonstanciée des intérêts en présence. L’interprétation proposée ici peut être erronée ou inexacte mais de nombreux faits concordants en ont confirmé la pertinence au gré des mois, et sous de nombreux aspects. De ceux qui la critiquent ou la contestent, il est attendu des analyses fondées sur des faits, des mises en perspective qui ne se contentent pas de dénigrements ou de slogans faciles. Quand on refuse d’appeler un coup d’Etat militaire « un coup d’Etat militaire » et qu’une majorité de médias font mine de n’en plus savoir la définition, il est l’heure de réveiller son sens critique.

177 commentaires - “Egypte : Coup d’Etat, Acte II”

  1. LES CAUSES DE LA DIVISION

    En effet, toutes ces difficultés politiques sont difficiles à comprendre, tout ce malheur est à vivre. Cependant, Il n’y a pas de fumé sans feu! la lecture des faits est simpliste quand elle est dépourvu de foi, elle n’est pas simpliste quand elle cherche la voie, avec simplicité…

    La prise de position face au monde déchiré doit d’abord passer par une fermeté, rien de plus simple; cette fermeté on l’a retrouve en Abraham sur lui le salam.

    De plus:

    LES MOSQUEES:
    La construction de certaines mosquées ont pour origine une intention de diviser le groupe ( jalousie et concurrence)
    Les lieux ne sont pas simple, ils deviennent tels des palais luxueux ( la concentration est piégé par ceux qui décident d’embellir les mosquées)
    L’irrespect des règles unificatrices telles que les rangées droites et fortes (ce manquement affaiblit le cœur, au moins).

    LA FAMILLE:
    Le centre de la famille c’est Dieu, ce n’est pas autre que LUI.
    Sans Lui, le respect des parents est mis de coté.
    Tuez vos enfants sous prétexte que vous voulez du bien pour eux.
    Poussez-les à aimer autre que LUI, en leur disant que la réussite est dans ce monde puis sans oublier l’Au-delà!! (il faut bien se rassurer!!)

    LA SCIENCE:
    Le manque de la véritable science laisse place à une pseudoscience bien déguisé, destructrice et les insouciants sont rassasiés.
    Le dénigrement des premiers savants aux cœurs lumineux, le mépris de la famille du prophète, il vous l’avez pourtant recommandé!!!
    Ne surtout pas dire la vérité sous prétexte de dissension????!!!!!! Quelle trahison! Il est le Seul à pouvoir Se venger en donnant l’ordre, un jour.
    ……

    LA SOCIETE: Une seule chose: patientez!!!

    Temir CHAH

    1. salaam professor tarik,

      uw analyse klopt zeker ,ik had nooit gedacht van een historische omwenteling ,ik moet voorzichtig zijn op mijn niveau ,ik ben geen theoloog zoals u ,maar ik ben iemand die probeert een visie te hebben over tal van zaken die ons aanbelangen rechtstreeks of onrechtstreeks .
      ik heb de indruk dat mensen in vele Arabische landen op straat komen niet om hun geloof op te komen ,ik heb de indruk dat mensen zonder te veralgemenen opzoek zijn naar westerse vrijheden die op niets trekt ,u weet zeer goed dat democratie in het westen geen echte democratie is ,westerlingen die een beetje mondig zijn weten dat ,ik heb geen vertrouwen hoe het democratisch systeem in het westen is gegroeid ,corruptie op alle niveau’s ,ik ben in Belgie geboren (tweede generatie ) arabieren willen geen Islam ,maar wel muziek concerten ,er zijn veel arabische landen die daar enorm veel geld insteken om de bevolking dom te houden ,dat gebeurt ook op een andere manier hier in het westen om de Islamitische gemeenschap klein te krijgen ,men gebruikt verantwoordelijken van moskeëen ,die op hun beurt consulaten ,er heerst dan een autoritaire regime in de moskee ,hoe kan je thuis voelen ,alles is taboe ,
      zolang dat we ons niet in vraag stellen zullen verder in de miserie blijven ,morgen zal de vasten beginnen ,vasten is een moment om ons te bezinnen ,mekaar helpen ,geloof versterken ,ons herbronnen enz….. als slot : WIE NIET NADENKT OVER ZIJN TOEKOMST ZAL ER NOOIT EEN HEBBEN ,MET EEN HAND KUN JE NIET KLAPPEN .

      RAMADAN MOUBARAK

      SAID BUIMEJENE

      geangageerde burger

    2. Salam,

      Excuseer me als ik fouten maak, Ik moet mijn nederlands verbeteren 😀

      Ik ga akkoord met u wanneer u zegt dat er geen echt demokratie is in het Western : er zijn veel redenen maar het meest belangriijk is dat mensen niet alles hebben de kans menselijke wetenschappen (bvb : geschiedenis, politiek, sociologie …) te studeren. En als we moeten veel werken om ons and onze familie te voeden, is het nog moelijker ! Dat is waarom ik denk dat de economische, sociale en culturelen rechten belangrijker zijn dan politiekr rechten en ze zijn bovendien moelijker te bevestigen !

      Dus wegens deze reden, onder andere, is er geen echte demokratie in het Western. Maar de basis zijn aanwezig, zelfs als het niet direkte demokratie is. En vooral is er een effectief Rechtstaat die relatief goed werkt and het is heel belangrijk : het systeem heeft veel belangrijke defecten maar het is niet het systeem die een defect is …

      Salam aleykum, Ramadan Mabrouk !

    3. Je suis désolée, c’est parce que je répondais au message en néerlandais !

      Le premier message disait entre autres qu’il n y’avait pas de vraie démocratie en Occident parce qu’on abrutissait la population. Et moi je répondais qu’on pouvait dire qu’il n y’avait pas de vraie démocratie entre autres parce que les gens n’ont pas tous les moyens de pouvoir étudier la politique, , l’histoire … Parce que leur priorité était de nourrir leur famille,.

      Puis je disais que malgré tout ça en Occident il y’avait quand même un vrai Etat de droit qui fonctionne relativement bien ce uqi signifie que ce n’est pas le système lui-même qui est à revoir mais qu’il faut corriger tous ses défauts.

      Bonne journée.

    4. Salam,

      Je te remercie de ton texte que j’ai comprise car étant e la communauté marocaine nombreuse en herlande j’avais compris.

      Il est effectivement du droit de chaque personne fut-il non croyant, croyant, humaniste , athée de vivre bien dans la vie.

      Salam

    5. Désolé monsieur mais la démocratie existe bel et bien en occident. J’habite le Québec et nous avons un excellent niveau de vie que je souhaite à tous sur la terre. Je le souhaite à tous et non à un groupe religieux en particulier. Nous sommes tous des enfants de Dieu, si celui-ci existe bien entendu.

      Au Québec, nous ne vivons pas la guerre. Notre économie fonctionne bien et de nombreux programmes sociaux sont en place pour le bien-être de tous. Ici les hommes et les femmes sont égaux.

      Afin de profiter de la démocratie et d’une vie meilleure, les Québécois et les Québécoise se sont débarrassés de l’ancien pouvoir colonial britannique et également du pouvoir de la religion. J’invite les Arabes de la terre à se débarrasser de ses dictateurs et de ses religieux.

      Je vous invite également à vous approcher de Dieu d’une façon spirituelle par le coeur et non en suivant des règlements religieux.

      Ici, les hommes habillés en robe (les prêtres) n’ont plus d’emprise sur le peuple et cela est bien tant mieux. Fermez vous les yeux et imaginez un mois sans Iman et sans règlements religieux. Vous vous sentirez comme Dieu voudrait que vous le soyez : libre.

    6. Salut Maxime,
      Je veux juste te dire au Québec le niveau de vie est pas excellent et que la démocratie est pas très présente. On va se dire les vraies choses, au Québec les maires de villes de Laval et Montréal sont corrompues, il existe plein de corruption, la commission Charbonneau c’est n’importe quoi, mais les Québécois sont juste bon pour critiquer, mais ne change rien réellement contrairement des Québécois et des mouvements qui a eu au Québec durant les années 60. Si les Québécois sont démocratiques pourquoi ils interdissent le port du turban dans les équipes sportives, pour lequel quand un père ou une mère de souche québécoise commet un crime les médias camoufle le sujet et quand c’est une minorité visible c’est le scandale. Alors ne viens pas dire que le Québec c’est un paradis c’est facile de juger, mais regarde l’histoire de ces pays (arabe) avant de parler de ta petite province de moins de 500 ans.

    7. Je voudrais faire un commentaire ou deux. D’abord, ce qui se passe dans les pays musulmans est désolant et très triste. C’est la guerre partout ou la dictature. C’est dommage, mais vous n’avez pas de leçons à donner cher monsieur. Une suggestion : un moratoire sur la religion et au plus sacrant ! Je vous souhaite aussi davantage de spiritualité et aussi davantage de respect dans votre quotidien.

      Je n’ai pas dit qu’au Québec c’était la perfection. Présentement, on est entrain d’adresser la corruption dans le monde municipal. Également, l’été est très humide.

      Enfin, nous sommes partisans de la laïcité et pas chaud à la religion et ses règlements d’une autre époque et encore pas plus chaud à ses facettes extrémistes. On s’est déjà débarrassé de la bête. Alors, on n’est pas plus chaud au turban et je vous le dis pas chaud du tout au voile.

      En attendant, on habite un territoire de paix où l’économie est prospère et où les hommes et les femmes sont égaux. On est aussi très désireux de conserver notre bien-être.

      Que Dieu vous bénisse et qu’il vous parle davantage à travers le coeur que par des règlements humains. Ha oui, essayez le rire aussi : cela dilate la rate !

      Maxime

    8. Pourquoi nous parles tu du Quebec ? Qu’est ce qu’on en a ciré ?Garde la ta laicité.On s’en fout.
      Simplement, n’envahissez pas nos terres et ne soutenez pas les dictateurs dans nos pays afin pouvoir voler nos ressources energetiques.

    9. Bonjour à tous,

      Je suis musulman moi-même et je suis consterné par les réponses agressives envoyées à Maxime, qui ne dit que la vérité.

      Nous les Arabes ne savons que critiquer les autres et ne mettre en lumière que les défauts du système occidental et de la démocratie. On adore souligner les défauts de la démocratie, comme si NOUS nous avions la bonne recette. Je suis partagé entre rire et pleurer quand je vois la morgue dont nous faisons preuve alors que nous n’avons de leçons à donner qu’à nous-mêmes.

      Je suis Algérien, et comme M. Ramadan, je déplore le Coup d’Etat.
      Il fallait laisser les Frères Musulmans aller au bout de leur mandat et s’empêtrer dans leurs contradictions.
      Les laisser aller au bout de leur mandat, quand bien même ils ont déçu la population égyptienne par leur inefficacité, leur inaction et leur absence totale de programme allant dans le sens du soulagement des maux dont souffrent tous les Egyptiens -que dis-je: tous les Arabes-: le chômage, la pauvreté, le manque de liberté, l’inégalité (économique, entre les sexes, entre les différentes ethnies, religions etc.).

    10. A FD: Pourquoi tutoyer et manquer de respect envers ce Québécois qui s’exprime raisonnablement, en termes mesurés ? Il a répondu, en démocrate, a une attaque contre la démocratie. D’ailleurs l’un des pourfendeurs de celle-ci a déjà prouvé qu’il n’a rien compris au mot lui-même en en faisant un synonyme de “Paradis”.
      “N’envahissez pas nos terres” pour “pouvoir voler nos ressources énergétiques”. Primo, qui a envahi qui ? Des le 7e siècle vous n’avez pas arrêté d’envahir le monde pour imposer vous superstitions d’un autre age, d’abord par les armes, et depuis quelques décennies en resquillant et en trichant. Deuxio, ces ressources nous les payons très cher; et puis, qu’en feriez-vous si nous n’avions pas inventé les machines qui s’en servent et dont vous ne pouvez plus vous passer ? Enfin, Ce n’est pas de notre faute si vos pachas dépensent des milliards en palaces, en voitures, en filles, en bijoux, et en finançant le terrorisme. Quant aux dictateurs, prouvez-nous donc que vous êtes capables de produire d’autres types de dirigeants.

    11. Monsieur les règlements religieux, c’est Dieu qui les a établis. et cela afin que nous ayons une meilleure vie ici bas et dans l’au dela. Pourtant vous c’est le libertinage que vous voulez.

    12. Jésus invite à l’amour et à la liberté, pas aux règlements…..Son Église est dans nos coeurs. Jésus est dans le coeur de plus de 7 milliards de personnes qui sont les enfants bénis de Dieu. Sa parole invite à s’aimer les uns les autres.

      Je vous invite à une petite réflexion : l’amour et la liberté ne contredisent pas le respect de l’autre et le respect des lois.

      Enfin, cher monsieur, je n’ai pas besoin qu’un religieux habillé en robe me disent comment vivre. Je suis un adulte éduqué.

    13. CHER MONSIEUR MAX777 . PERSONNE NE VOUS A CONTRAINT A SUIVRE QUOI QUE CE SOIT.
      A BON ENTENDEUR SALUT.

    14. la démocratie ne vaut pas dire être conformiste dans sa façon d’être. La démocratie veut dire accepter les gens tels qu’ils sont. Le territoire où vous viviez n’est pas le Monde, il en ait partie seulement. L’islam ce n’est la Christianisme. L’homme Arabe n’est l’homme Occidental. Donc, de ma part, je vous invite de cesser des comparaisons impossibles, insignifiantes. D’ailleurs, l’Islam est beaucoup plus englobant que la Démocratie, qui- pour rappeler – , n’est rien d’une invention humaine. Venez vivre en France par exemple, pour apprendre qu’est ce que la “Démocratie à géométrie variable”. Ici est un terrain propice à l’apprentissage de ce concept que Tariq Ramadan l’évoque souvent.

    15. Etrange ce qui se passe en Egypte en ce moment! Ce coup d’état est comme par hasard tombé juste avant le ramadan! La persécution des musulmans devient de plus en plus légale dans ce monde.

    16. exactement pour que tout comportement de réprobation soit injustifié (et contraire à l’Islam) pendant ce mois de jeune. C’est très bien planifié et calculé.
      Et si les pro-Morsi tentent de se défendre, on les qualifie de terroristes, un mot très à la mode de nos jours…
      On justifie aussi l’arrestation de Frères et la fermeture des chaines pro-Frères Musulmans au nom de cette peur du terrorisme, c’est scandaleux et contraire aux droits de l’homme et à la liberté d’expression !
      Nura

    17. Je suis déçu à la lecture de ce billet. Tariq semble jubiler de voir ses convictions que le printemps arabe n’ait jamais eu lieuse confirment et qu’il ait eu raison. Si, comme il le prétend, les masses musulmanes ont été manipulées par l’occident et déclenchées comme on le fait avec un ordinateur, j’ai envie de lui demander qui considère-t-èil comme Dieu dans ce monde ?

    18. Tariq a fait une analyse de ce qui se passe en Egypte (coup d etat militaire savamment calculé) en se basant sur des faits concrets.
      Peut etre a t il cherché à se justifier par rapport à ces écrits antérieurs, mais il ne faudrait pas tout de meme se mettre dans la peau d une brebis naive quand on sait qu on est bien au milieu de loups feroces qui n ont pour vous aucune sympatie parce que à leurs yeux vous etes un islamiste hors de leur mainmise et opposé naturellement à leurs desseins maléfiques.
      A ce que je sache Dieu n a pas interdit ni aux musulmans ni au non musulmans d avoir des strategies de guerre aussi parfaite que possible. Les loups ont developpé et développent encore des strategies à l échelle de la planète pour dominer le monde dont notamment le monde musulman, et les brebis continuent à croire naivement de pouvoir paitre paisiblement dans les champs minés de la democratie et des droits de l homme à double échelle.
      Que l on se rappelle ce verset coranique: “Dieu ne change rien à l’état d’un peuple avant que celui ci n’ait entrepis son propre changement”, fusse t il musulman

    19. Salam Alikoum Malick,
      Je pense que tu as mal compris le billet de Tarik Ramadan,qui ne remet pas en cause la soif de liberte et le soulevement pour la dignité,sauf que le peuple a fait le premier pas et les pays occidentaux qui ont pris le train en marche,ne veulent pas de gouvernement musulmans meme s’ils sont elus au suffrage universel.
      Malick,as tu remarqué ce microscopique pays arabe LE QUATARà qui toutes les portes des pays occidentaux s’ouvrent ce n’est pas une question d’argent uniquement on veut faire de ce pays le leader du monde arabe et le remplacant de l’arabie seoudite ,la chaine quatarie AL JAZIRA trés critique à son lancement envers les USA et Israel et meme tres proche D’alqaida (strategie pour attirer la sympathie des peuples musulmans).
      Est devenu une agence CNN au golf arabe,pour soutenir le renversement des regimes arabes en place sous la houlette du printemps arabe,oubliants au passage les injustices,libertes des femmes,libertes d’expression,libertes des minorités chez eux (Arabie seoudites,Kuwait,Qatar,EUA,BAHREIN) et BAHREIN et l’illustaration de cette grande supercherie qui s’appelle le printemps arabe,la revolte populaire au Bahrein et la repression sauvage du regime en place avec l’aide des armees des pays voisins et le blackout et le silence des media les plus proches comme ALJAZIRA ainsi que les medias des pays dit democratiques mais leurs democratie est sous influlence des differents Lobby).
      Croire que ce pays de meme pas 1million d’habitants et qui finance meme des chaines pour destabiliser d’autres pays comme la chaine AL MAGHARIBIA qui emet de londres pour destabiliser l’Algerie.
      C dommage que les peuples arabes ne soit pas encore lucide et consient des danger qui les entourent car les pays du golf sont derriere le financement de tout les partis islamiste des pays arabes y compris l’egypte, qui a fait un pas en avant en virant Moubarak ET 100 en arriere en croyant que l’armee les a sauver de Morsi.(je ne suis ni pro ni contre morsi) c juste un processus qui a été rompus ou qu’on a fait rompre pour plonger l’egypte dans un bain de sang et une spirale de violance interminable.
      Heureusement que en France l’armee n’a pas viré Hollande parceque la majorité des Francais n’approuvent pas sa politique.
      Dormez bien braves gens la terre continueras de tourner (mais sans vous)

    20. Nous le savons tous ce coup d’état à été mis en place par les états unis, avec un allié de poids le général Abdel Fattah al-Sissi, une fois de plus les états unis continue et impose leur pouvoir hégémonique.

    21. merci beaucoup pour ton commentaire
      sinon il y a l’union africaine qui pour l’instant à exclu l’Egypte en attendant une solution

      Je trouve cela bien courageux mais soi-disant l’armée ne veut point se mêler de ceci mais elle est bien en désaccord avec l’union africaine

      Enfin et soi-disant qu’elle ne voulais pas le pouvoir mais qu’est-elle entrain de faire , de prendre la Revenge.

      En attendant qui cultivera de nouveaux les ferments egyptiens

    22. Salam alaik! Très sincèrement ce Salam est un souhait de Paix pour toi qui ainsi écris contre l’article. J’aimerai procédai plutôt par des questions peut-être que cela aiderait:
      Est-ce vrai que Monsieur Ramadan a eu raison?
      Est-ce que quelqu’un qui avec les risques( Colère des Salafistes non avertis politiquement même si pour certains sont sincères, tentatives de mise en touche des Occidentaux, Américains et alliées) peut continuer à écrire ainsi s’il ne sait qui est Dieu sur terre et au Cieux?
      Est-ce que Monsieur Ramadan ne gagnerait pas s’il pensait qu’ils sont des dieux à se taire?

    23. Bonjour,

      je pense que tu n’as pas bien lu l’article du professeur. Au contraire on sent l’amertume dans son écrit et pas de la jubilation. Il a d’ailleurs expliqué la raison de l’article: pourquoi il n’a pas cru au printemps arabe.

      Quant à moi, je suis un peu triste que les faits disent qu’il faut peut être des millions de morts (Algérie: 100 000, Irak: ???, Gaza: ???, Libye: 50 000 + ??? , Syrie: ???, Egypte:!!!, Tunisie: !!!, …..) et des souffrances que ne supportent que des peuples avertis et pas naifs pour que les musulmans disent réellement : DEGAGE, Game Over!!!

      Le chemin est trop long même si les soulèvements ( le mot du professeur) nous ont montré qu’il y a espoir.

    24. salam , quand on lit un texte , on le ressent avec notre personnalité . Mr Ramadan ne jubilait pas d’avoir raison , il est plutôt énervé et fatigué de parler dans le vide car rien ne change dans cette communauté musulmane en France . Et il ne sait jamais pris pour Dieu ; et si plus d’hommes étaient comme lui dans la communauté , nos filles n’iraient pas se marier avec des non musulmans dans le cœur mais musulman dans les principes . salam

    25. Israël siphonne les eaux du Nil

      Selon le site libanais Al Akhbar qui dit reprend des informations communiquées par des hauts responsables égyptiens, Israël s’est entendu avec le gouvernement éthiopien pour acheter des bons du trésor finançant la construction d’un barrage “Grand Renaissance Nil” sur le Nil Bleu lui permettant de mettre la main sur l’eau du Nil.

      L’Egypte a commencé à défendre ses droits aux eaux du Nil en lançant des poursuites juridiques contre le projet de barrage éthiopien qui contrevient à l’Accord sur les Eaux du Nil de 1929 interdisant de changer les quotas de répartition des eaux du Nil des pays le bordant ou de construire un barrage sans l’accord des autres pays. Un comité national egyptien a été formé pour suivre cette affaire qui pourrait dégénérer l’Egypte ayant proféré des menaces à peine voilées de recours à la force contre l’Ethiopie si ce dernier ne suspendait pas la construction de ce barrage.

      Il y a 8 mois le gouvernement éthiopien a émis des bons du trésor pour financer la construction de ce barrage “Grand Renaissance Nil”. Une grande partie de ces bons du trésor ont été achetés via l’ambassade d’Ethiopie en Israël par des parties israéliennes.

      Par ce biais et en étant inclus comme pays faisant partie de la région Méditerranée Corne de l’Afrique Israël pourrait prétendre avoir des droits sur les eaux du Nil surtout si la Convention UN sur les Eaux dans cette région était signée et ratifiée. Cette Convention est un ” accord cadre global donnant aux pays de la région le droit de partager les ressources en eau et de redistribuer les quotas ” annulant de fait l’Accord de 1929 ce que cherche à obtenir Israël.

      Israël a des installations militaires à l’extrémité de la Mer Rouge incluse une base dans l’archipel érythréenne de Dahlak qu’Israël a acquis lorsque l’Erythrée faisait partie de l’Ethiopie. L’Erythrée a également autorisé Israël à installer une station d’espionnage du Mossad dans les montagnes des îles Hanish en bordure du Soudan.

      Israël a offert son expertise en matière de gestion d’eau et d’agriculture dans certains pays africains tels l’Ethiopie, la Zambie, le Zimbabwe, Malawi, Botswana, et le Mozambique. De nombreux “experts” israéliens y sont présents.

      Israël est aussi à l’origine de la partition du Soudan ses experts militaires ayant soutenu en les armant et en les entraînant les rebelles pour s’emparer des ressources pétrolières du Sud Soudan. Ses agents d’influence aux US et en Europe ont été trés actifs dans la campagne fabriquée pour accuser le gouvernement soudanais de génocide au Darfour.

      A la fin des années 90 des discussions directes ont eu lieu entre Israël et l’Ethiopie débouchant sur une offre faite à l’Egypte de voir son quota d’eaux du Nil augmenté en échange l’Egypte devait s’engager à en vendre une partie à Israël. L’Egypte de Moubarak a refusé.

      L’Egypte et le Soudan qui ont des intérêts communs concernant les eaux du Nil ne sont pas arrivés à se mettre d’accord pour organiser un front commun face à Israël qui a profité de la séparation du Soudan en deux entités Nord et Sud pour signer un accord avec le Sud pour mettre la main sur les eaux du Nil.

      En Egypte des tensions sont apparues récemment entre les Frères Musulmans au pouvoir et l’armée sur ce dossier trés épineux des eaux du Nil forçant le président égyptien Pharaon Morsi à émettre des menaces à peine voilées d’avoir recours à la force si l’Ethiopie ne suspendait pas sa construction du barrage ” Grand Renaissance Nil”.

      La politique juive sioniste a toujours été d’étendre son influence bien au delà de son territoire que les responsables juifs sionistes ont bien pris soin de ne pas délimiter par des frontières leur laissant ainsi toute possibilité d’annexer par la force ou la corruption tout ce qui est considéré comme faisant partie de ses intérêts vitaux dont l’eau. Sa tentative de main mise à des milliers de kilomètres des eaux du Nil rentre dans ce projet global de “Grand Israël”. du Nil à l’Euphrate.*

      * Ceux parmi les Juifs sionistes extrémistes qui n’ont de cesse de concrétiser le mythe ethno religieux du “Grand Israël” s’appuie sur la légende juive compilée dans la Bible juive qui contient deux passages sur la domination judéo sioniste du Moyen-Orient. En décrivant l’alliance de D. avec Abraham, la Genèse 15:18 écrit: «A ta descendance je donnerai ce pays à partir du fleuve d’Egypte jusqu’au grand fleuve, le fleuve Euphrate. » Ensuite Moïse annonce aux Juifs dans le Deutéronome 11:24, que «tout endroit où vous poserez la plante de vos pieds sera vôtre. Vos frontières iront à partir du désert jusqu’au Liban et du fleuve, le fleuve Euphrate, à la mer de l’Ouest. »

      Depuis “sa création” Israël n’a de cesse de concrétiser ces prophéties et cette mythologie qu’il tente d’imposer au reste du monde en multipliant directement ou indirectement les bains de sang.

    26. Cher Omar

      Lorsque vous associez bains de sang et Israël, je vous inviterais à un peu de modestie. Ainsi, j’espère que vous n’oubliez pas que dans la majorité des pays musulmans il y a la guerre !

      C’est quoi l’histoire de la paille et de la poutre ?

      ha oui, il s’agit d’un Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu chapitre 7, versets 3 à 5 :

      « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère. »

      Maxime

    27. Je demande aux frères d’être patient, l’avenir appartient à l’islam. Les occidents ne sont pas démocrates. un exemple illustrant mes dires c’est quand le Hamas a gagné les élections en Palestine avec une victoire écrasante, la réponse des occidentaux c’est la rupture avec le gouvernement du Hamas et c’est le cas aujourdh’ui avec les frères musulmans en Egypte. Les musulmans doivent savoir et le savent déjà que l’Occident est jaloux du système economique de l’islam qui mettra tous leurs systèmes à la poubelle. Tous les complots contre les musulmans seront déjoué un jour qu’Allah le Tout Puissant sait. Ils ont leur stratégie et Dieu à sa stratégie.

    28. Pour ma part je tiens à saluer la sage décision de Ramadan de ne pas avoir entrée enn Egypte mais que j’étais triste d’apprendre la nouvelle in the english news(bulletin d’information)

      Il y a pas besoin de définition pour définir l’armée car c’est là un principe connu

      Bravo bravo bravo

      Salam

    29. Le plus grand problème des musulmans et particulièrement les arabes, c’est leur idée fixe que le monde occidental est en guerre contre l’Islam.
      N’est-il pas temps de devenir lucide et clairvoyant?
      N’est-il pas temps de laisser Dieu dans le coeur des croyants, symbole de paix et d’amour et de protéger ainsi la religion en la gardant propre de toute souillure politique?
      tant que les musulmans n’arrêtent pas de mêler leur religion à la sale politique, leur horizon restera sale et obscur. Les arabes en ce moment, avec tout ce qui leur arrive, ont tant besoin de sentiments d’apaisement et de sérénité que la religion est normalement censée octroyer, or la religion a été maintes fois salie par nos hommes politiques tant elle a été mélangée aux scandales, à la corruption, aux manipulations, à la traitrise, aux mensonges et aux complots.
      Et puisque ça marche et que les musulmans suivent à l’aveuglette, il n’y a pas de raison que cela change.

    30. Ce qu’attend les peuples maintenant :1-de la part des intellectuels c’est d’appuyer et renforcer ces prémices de révolutions arabes par des analyses certes mais aussi par donner “une feuille de route concrète” comme l’a dit une fois Lénine :que faire? Les analyses seules ne feront que tuer ces prémices de révolutions. je comprends l’amertume de Tarek qu’il n’a pas été suffisamment écouté, mais ce n’est pas une raison de désespérer ou de se montrer moins humble qu’il l’était !! 2- de la part des gouvernements élus c’est d’écouter les intellectuels de vos revolutions car ils ont le recul nécessaire pour mieux voir et mieux vous conseiller…J.A

    31. Est ce que chaque indivudue du peuple veut occuper le poste prèsidentielle ?
      Non !
      Est ce que chaque individue veut vivre en vrai respect humain ?
      OUI !
      Alors depuits toujours les militaires occupent le poste de présidence pourtant ils ont toujours refusé le vrai bon etre homme Pourquoi ???
      parceque “la politique” est une notion menssonger est n’existe qu’en monde virtuel .!
      [email protected]

    32. Pour enrichir l’analyse de Tarik Ramadan, Il y a la déclaration d’Obama, après le départ de Housni Moubarak; Je cite Obama ‘approximativement ; ” Il n’y a rien à craindre, le nouveau gouvernement sera encadré par l’armée”. Israël emboîte le pas et le premier ministre Israélien déclare également qu’il n’ y avait rien à craindre.
      Il est tout à fait naturel pour le président américain que l’armée encadre le nouveau gouvernement. Et comme il n’y a rien à craindre, cela veut dire que l’armée égyptienne (l’allié régional des américains et des israëliens) est également encadrée par des experts américains présents sur le sol égyptien. N’oublions pas que l’armée égyptienne a exercée la dictature en Egypte depuis des decennies, de Nasser jusqu’à Moubarak. Ce n’est pas sur l’armée qu’il faut compter pour instaurer la démocratie en Egypte.

    33. Monsieur ramadan,
      Merci pour cette analyse et toutes celles que vous amenez avec tant de pertinence. Vous lire ou vous écouter me donne le sentiment d être respecter dans mon intellelligence. Aujourd’hui il m est très difficile de regarder les medias français tant j ai le sentiment qu ils nous prennent pour des idiots.
      Que dieu vous protège et vous aide dans vos projets riche en humanité.
      Ghislaine b

  2. Depuis que vous avez rédigé ce très intéressant article, an Nur s’est retiré de la coalition qui a soutenu ce coup d’Etat après les premiers massacres, ne voulant pas, je suppose, ternir son image dans le cas où de nouvelles élections seraient possibles.

    Apparemment, ce parti n’est pas mieux préparé que les FM à la vie politique. Il porte de toute façon la responsabilité de ce coup.

    Reste à espérer que de tromperie en tromperie, le peuple égyptien apprenne à ne plus se laisser manipuler… cela suppose qu’émergent des forces politiques démocratiques, lucides et courageuses… si on les laisse émerger… et si on les laisse exprimer leurs propositions…

    F

    1. Tariq Ramadan; il est l’heure de réveiller son sens critique??

      F; cela suppose qu’émergent des forces politiques démocratiques, lucides et courageuses… si on les laisse émerger… et si on les laisse exprimer leurs propositions…???

      Mais ma parole vous avez rien compris, ou alors vous faite semblant ,il ne s’agit pas de dialogue ou de sens critique ,on a dirigé l’Égypte vers le scenario Syrien, vers un conflit qui ne sert qu’un seul intérêt la destruction de al aqsa ,l’armée Égyptienne ne connais qu’un seul langage face au citoyen musulmans elle et sourde a tout autre forme de langage qu’elle qu’il soi…
      l’embrasement du proche et du moyen orient,du monde musulmans tous entier et inéluctable.

      Les pervers seront honorés, et les pieux méprisés

      Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) dit: “Parmi les signes de l’Heure:… on accusera l’honnête de trahison et on fera confiance aux traîtres.” (Ahamd, Bazzâr, At-Tabarâni)

  3. Salam,

    En préambule, je vous soouhaite un bon mois du jeûne à vous et votre famille !

    Le sujet que vous évoquiez en cache bien d’autre derrière, celui de la situation en Syrie, Mali, Afganistan, Irak, etc. Et on observe que ce qui méne la danse sont toujours les mêmes à savoir les Etats Unis et pas seulemant. Ceci à toujours perdurer c’est comme cela que les grandes nations traitent ceux qui sont bien en dessous. Il s’agit d’un conflit d’intérêt !

    salam

    1. Salam
      Monsieur Ramadan ça fait mal cequise passevous ditesd’ignorer ms c trop dur

      En plusil était légitime morsi

      Oh zut alors la politiquedes fois

      Ilfait tellementchaud que nouspouvons sortir que le soir alors j’imagine pas l’ambiance etouffante en egypte

      Salam
      Patience pour cette tkharbika

  4. Je suis dégoûtée de ce qui se passe en Égypte… Merci pour cet article bon ramadan à toute la communauté …désolée pour les trois petits points qui sont devenues une mode mais c vraiment ma façon décrire.

  5. Vous êtes bien gentil Monsieur Ramadan, mais vous ne proposez aucune solution. La conclusion qu’on tire de votre article, c’est qu’on ne peut rien faire contre les puissances occidentales qui tirent les ficelles. C’est d’un fatalisme affligeant !

  6. Tres belle analyse qui m’éclaire encore d’aventage, mais surtout qui confirme le fond de ma pensée. Tant que les pétro-monarchies existeront les arabes ne vivront jamais en paix.
    Qua ALLAH vous protége et vous guide vers EL NASR INCHA ALLAH.

    1. Non mais oui soit disant lespetroo monarchie

      Vous le savez pourtant que c’est pas ça

      Or une autre analyse s’impose selon moi

      Quel coup detat

      Salam

  7. Merci or l’article monsieur ramadan bon ramadan en ce beau jour ensoleillé. J,ai quelques petit vers à partager car on a le temps en ce ramadan:: ramadan est béni ô mois sacré de l’humanité ô mois sacré du croyant musulmans. Monsieur ramadan en ce mois comme les autres mois j’écoutais souvent l’ignorance comme vous dite est une science mais partager sur le forum vous écoutez dans vos conférences au MAROC ici est lumière. Aminé et qu’ il accepte notre jeune .

  8. Je suis curieux de connaitre les similitudes avec les manifestations qui ont eu lieu en Turquie que j’ai essayé de suivre avec toutes les spéculations qu’il y a eu autour. Beaucoup de journalistes on évoqué l’intervention des occidentaux pour déstabiliser le pouvoir en place.

  9. Le mécontentement populaire du monde arabe est tel qu’il fallait utiliser les mêmes techniques de manipulation qui ont fait dévié les mouvements populaires dans les pays de l’Est (solidarnosc, “révolutions” roumaine, orange, etc.) afin que les peuples n’orientent pas leurs exigences vers la souveraineté, l’indépendance et une économie sociale (socialiste ?). Dans les pays musulmans, il fallait en plus qu’ils oublient les exigence de justice et de refus du ribah constitutives de l’islam. Tout changer donc pour que rien ne change, comme en Egypte ou en Tunisie, et profiter de “la vague” de ces deux pays pour attaquer frontalement les dictatures ou régimes “inamicaux”, indépendants, opposés à l’entité sioniste, Syrie, Libye en particulier. C’est là où l’on ne peut pas renvoyer dos à dos les puissances dominatrices et les puissances émergentes. Car les puissances émergentes comme la Chine restent malgré tout déterminées à introduire un projet social différent, sur le long terme. Elles ne sont pas qu’affairistes . Et le régime syrien lui aussi reste plus “social” que les régimes egyptien ou saoud. Les bases sociales ne sont pas les mêmes. Ce n’est pas une question de sympathie ou d’antipathie mais de base sociale et de désir d’indépendance.

    1. Oui moi je dirai même pas barra mais dégage
      Parce que moi j’aime troples révolution mais les prbls toujours avecl’armée ikarhak chi nhar

  10. Bonjour,
    Bien d’accord sur votre analyse sur l’Egypte, mais il me semble qu’il manque aussi une donnée importante sur les Frères Musulmans, la violence délibérée de leur adhérents en toute impunité, qui a enfoncé leur popularité. A lire votre article, les dirigeants des FM sont bêtes, et moi je rajoute : suivis par une horde d’imbéciles vociférants, gourdins et armes de poing…
    Bref, tout le monde est à la botte des USA dans cette région…Mais une chose positive, printemps ou pas….l’homme de la rue( Toutes confessions confondues ) acquiert de jour en jour une conscience politique et Il a aussi son propre agenda : assurer son quotidien !!!!
    Merci pour votre article.
    Ramadane Moubarak

  11. Merci M Ramadan de cette analyse, et je me permet de poser la question suivante : que doit on faire face a tous ces forces qui veulent dévisés le monde arabo musulman, et vu les contraintes que conseillé vous au frère musulman sur le plan politique et les alliances géostratégique ??

  12. Je suis avec beaucoup d’intérêt vos analyses, à la fois occidentales et orientales. L’article est très pointu comme d’ailleurs tous vos écrits.

    Cependant, ce qui se passe en Égypte est simplement “Un coup d’État militaire” au profit des USA, Israël, Europe …etc. et j’en passe. Un gouvernement à vocation islamique reste un danger potentiel. La peur de l’Islam, de la “Chariâa” (qui n’a jamais considéré la démocratie dans le fond), et de l’islamisation des états font d’en sorte que tout est permis, même sur les cadavres de victimes innocents qui se font tuer tous les jours.

    Le “printemps arabe” (PA) a fait bouger les peuples, mais en aucun cas, changer le concept essentiel d’un état “moderne”, voulu par les occidentaux et conçu à leurs mesures. Les laïques des pays du PA réclament la démocratie, dont ils n’ont jamais pratiqué; les islamistes, eux, réclament le retour à la religion et à la “succession islamique” (Al Khilafa) en ayant la conviction certaine, qu’un jour ou l’autre, elle reviendra. Pendant ce temps là, des citoyens égyptiens tombent chaque jour, des syriens se font exterminer chaque minute, et des tunisiens se mobilisent, voulant suivre les traces de ce qui se passe en Égypte !

    Es-ce le prix à payer, nous les peuples du PA, pour un jour meilleur? ou simplement, nos victimes seront recensés comme étant le prix d’une liberté illusionniste ? Figeons -nous sur les postulats stipulant que, de toutes les façons, ces occidentaux, auront une emprise éternelle sur nous ? ou Ayant la foi dans ce que Allah nous a promis dans le saint Coran dans Sourate 6 “Al Anaam” versets 133 à 135 : ” Ton Seigneur est le Suffisant à Soi-même, le Détenteur de la miséricorde. S’Il voulait, Il vous ferait périr et mettrait à votre place qui Il veut, de même qu’Il vous a créés d’une descendance d’un autre peuple*133*Ce qui vous a été promis arrivera (certainement.) Et vous n’êtes pas à même de [Nous] réduire à l’impuissance*134*Dis : “ô mon peuple ! Continuez à agir selon votre méthode; moi aussi j’agirai selon la mienne. Ensuite, vous saurez qui aura un meilleur (sort) dans l’au-delà.” Certes, les injustes ne réussiront jamais*135*”

    On le saura probablement dans un futur proche.

    Nadhir HAMMAMI, Tunisie

  13. je ne comprend pas, le peuple arabe est le seul peaple sur la planéte qui s’entretue entre eux ; le peaple IRAK, ALGERIE, LYBIE, LIBAN, SYRIE, YEMEN, PALESTINE . je préfére etre un chat que etre un arabe.
    A MEDITER

    1. Ces pays arabes que tu as énuméré ont des terres qui engorgent de pétrole. Peuple stupide? chat? Il est facile d’insulter et de juger, mais surement que ton ignorance te rend la tache difficile de comprendre les choses. Voir que tu veux devenir stupide comme un chat. Bois un verre de petrol brute et medite la-dessus, peut-être que ton voeux d’être un chat va être exocet 🙂

    2. pourquoi ne pas citer le MAROC aussi
      ah quand même
      mais je vous aime quand même en Dieu car nous sommes tous des frères et sœurs en la foi

  14. salut,nous avons beaucoup attendu votre analyse Monsieur le professeur.
    Je croix que la partie “liberté et justice” et plus précisément “les Frères Musulmans”, qui à pousser vers cette situations dès le départ, puisque au lieu de répondre aux questions du peuples notamment économiques et sociales, il ne cessait de créer des problèmes avec: l’armé, la juridiction, “AL AZHAR”, et surtout le média, le gouvernement de Mursi n’a pas pu contrôler les chaines télévisés privées que sa soit ceux du “mouvement islamiques” et qui disent des Discours provocateurs et pénitentiels , ou bien ceux qui sont contre et qui critiques sans limites les Frères Musulmans et les parties “Islamique”.
    Quoi que ce soit les sources de cette crise, actuellement il faut travailler à la dépassée, car le sang égyptien est plus chère qu’un pouvoir de n’importe qu’il partie, et la première chose à faire c’est de cessé des Discours provocateurs de la part de quelques visages connus (Safwat HIGAZI, Mohamed BADIE, Khayrat EL SHATER…).
    j’espère inchae lah que le peuple égyptien dépasse cette crise le pus tôt possible car le gagnant à la fin ce n’est que Israël, USA et l’occident.

    1. Non mais Tariq Ramadan selon moi il faut arrêter de voir le mal partout et respecter l’aspiration des peuples parfois.

  15. Avec l’affaire Snowden, on ne peut qu’adhérer à votre thèse monsieur Ramadan, et ceux qui vous traitent de « Conspirationniste », « complotiste », soit ils sont dupes, soit c’est eux les vrais consiprationistes.

    merci

  16. A mon avis, je pense que la plus grande faute d u president morsi et de son groupe c est d avoir donne un large champ de manoeuvre aux reste de l ancien regime, qui agissent par interet personnel au lieu de l interet de l egypte, par des sabotages economique et social.
    la meilleur façon de sortire de la crise aurai ete de faire participer le courant gauche au lieu de ces vielles carcasses qui mettaient le nationalisme egyptien prisonier de leur acquis.
    unfait est a constater c est le changement rapide du monde arabe qui tend a etre plus moderniste que conservateur comme il l etait historiquement. mais cette modernite la rendu en conflit avec les traditions culturelles et religieuses du monde arabe par manque d intellectuels reformateurs.

  17. En lisant cet article, je m’intéresse presque à la politique internationale ! Il y a un sens, une logique. On y trouve des liens entre différents éléments; un regard qui ne reste pas passif…

  18. Excellente analyse monsieur Ramadan,comme toujours oserai-je dire!

    Ceux qui vous ont conspué,traité de traître,de naif,de vendu au Qatar,et autres balivernes,se rendront facilement compte dans les prochains jours que vous aviez raison sur toute la ligne.

    Aux lecteurs de ce site:JE VOUS CONSEILLE FORTEMENT LE DENIER LIVRE DE M.Ramadan,”l’islam et le réveil arabe”!

    A lire d’urgence pour tous ceux qui cherchent une vraie analyse,non binaire,complexe et intelligente de ce qui se passe dans le monde arabe.

    Merci encore une fois pour vos analyses.

  19. Il serait complètement utopique de croire que le peuple égyptien puisse reprendre en main le contrôle de sa destinée, ce constat est alarmiste je le consent, mais les enjeux politiques et géostratégiques en cours dans cette région du monde actuellement, dépassent de très loin une quelconque souveraineté nationale désormais caduc, on le constate ici même en France et dans l’Europe tout entière. Le gouvernement de Morsi a tressé de ses propres mains le fouet qui s’est finalement abattu sur lui, j’ai vécu toute ma vie en Algérie, et j’ai subi dans ma chaire la tragédie innommable de la tristement célèbre décennie noire, j’ai été témoin de l’instrumentalisation de notre religion, j’ai déploré avec amertume la façon dont nos dirigeants despotiques ont manipulés les masses et ont instaurés le chaos, a dessein… L’Egypte est d’une importance capitale pour les protagonistes et les architectes des bouleversements, sans commune mesure dans l’histoire de l’humanité, en cours dans tous les pays arabes, sans exception. Tout ce que je souhaite a ce moment présent ou j’écris ces quelques lignes, c’est que cette immense civilisation, que ce grand peuple qui a tant sacrifié, et qui a tant souffert de ses infâmes dirigeants qui ne le représentent en rien, puisse être préservé de la fitna qu’on tente par tout les moyens d’instaurer entre frères, le prophète lui même, sala allahou alaihi wa salam, n’as t’il pas appelé a préserver nos frères coptes après la mort de son fils qu’il a eu de sa femme égyptienne copte ??
    Avec le mois sacré du ramadan qui débute, je prierai avec encore plus de ferveur et d’abnégation pour le salut de nos frère en Egypte et en Syrie, en Tunisie ou en Birmanie, je prierai en retenant mes larmes pour tous les opprimés et surtout, pour tous ceux qui sont aveugles, puisse Allah leur ouvrir le chemin de la lumière.
    Bon ramadan a tous, et merci a vous Tariq Ramadan pour votre combat de tous les jours, puissiez vous être une “qoudwa hassana” pour nous tous…

  20. Mr Ramadan,
    L’Amérique s’immisce dans tout. D’accord. Mais ce qui pose problème, c’est les appels au lynchage des non-Sunnites par des imams comme Qaradhaoui et Med Hassen. Le gouvernement de Morsi ne s’est pas opposé. Au contraire, Morsi, voulant sans doute affirmer son alignement à la politique confessionnelle des USA dans la région, fait un discours enflammé qui laisse comprendre son consentement aux propos de ces imams.
    Des lynchages ont effectivement eu lieu.
    Si vous étiez Copte ou Chiite, comment aurez-vous réagi à la destitution de Morsi par l’armée?
    N’auriez-vous pas préféré une dictature qui protège votre droit à la vie à une démocratie qui soutien votre lynchage?
    En guise de conclusion, je dirais que Morsi aurait dû veiller à être un Musulman sincère plutôt qu’à jouer sur les sentiments des gens pour gagner leur sympathie puis, une fois au pouvoir, trahir sa conscience pour ce qu’il a cru être un moyen de gagner l’appui de l’Occident.

    1. bravo, en plus de tout ça, un président qui envoi ses citoyens “dont le sang est cher” au djihad en Syrie, tuer d’autres musulmans, c’etait tout simplement grotesque! C’est un musulman lui?

  21. Actuellement, oú le monde entier est gouverné par l’oncle Sam, essayer d’établir un régime islamique dans un pays musulman oú la dictature existe depuis des siècles, n’est qu’une escroquerie lamentable des peuples, pour une seule et simple raison. Les islamistes, en tant que religieux, ne possèdent aucune culture ni connaissance, ni idée préconçue de la politique de notre temps » il faut être complètement naïf pour avoir cru que le président Morsi utilisé comme une marionnette par l’armée en place qui, à son tour est dirigée par les Etats Unis , allait à lui seul, solutionner les véritables et nombreux problèmes dont souffre son pays.

    En Algérie, lorsque les Islamistes avaient gagné les élections, leur dirigeant Mr.Abbas Madani avait fait aux médias cette stupide déclaration avant d’avoir conquit le pouvoir :

    Nous allons « disait-il » éliminer tous les corrompus qui ont dirigés notre pays jusqu’à présent, ils devront répondre devant la justice islamique et rendre tous les biens qu’ils se sont appropriés. En ce qui concerne nos ressources, les pays occidentaux, dont la France en premier doit savoir, que les robinets du pétrole et de Gaz sont entre les mains du FIS.

    Ces déclarations avant d’atteindre le pouvoir sont probablement d’un homme religieux, mais ne sont en aucune façon des déclarations d’un véritable homme politique.
    Nous connaissons tous les résultas de cette politique Islamique en Algérie, et le désastre qu’elle a engendrée.

    Nous vivons aujourd’hui dans des démocraties occidentales agonisantes, Comment pouvons nous croire à des espérances démocratiques dans des pays musulmans oú leurs peuples s’entredéchirent et se massacrent continuellement.
    Les dictateurs musulmans

  22. Salam,

    Ce que vous dîtes dans votre article est très juste. Il est vrai que l’institution militaire égyptienne, colonne vertébrale du régime de Nasser à Mursi, est l’acteur politique le plus proche de l’Administration américaine, ce depuis la fin des années 70. Les détails de son financement suffisent à nous en convaincre.

    Vous avez milles fois raison dans votre appel à ne pas se fier à une lecture naïve des faits et de l’attitude du commandement militaire.

    Néanmoins, vous oubliez dans vos propos de mentionner la nature de la politique mise en place par l’administration des Frères Musulmans durant cette année. Politique qui, dans presque tous les domaines, s’inscrit dans une parfaite continuation de la politique de Moubarak, de Shafiq et de Tantaoui. Et ce particulièrement dans les domaines de l’économie et des relations internationales. Vous oubliez de dire que les conditions de vie des masses égyptiennes se sont encore plus détériorés sous l’Administration des FM. Et surtout, que les mouvement de grèves qui ont permis la chute relativement rapide de Moubarak n’ont jamais cessé sous Mursi.

    Est ce pour cela que vous ne semblez pas accorder aux plus de 10 millions d’Egyptiens qui sont descendus dans la rue une réelle authenticité? Est ce l’armée qui a “orchestré” les centaines de grèves durant toute cette année? Le peuple est le grand absent de votre article. Il a pourtant un rôle central, comme vous l’aviez trés bien souligné dans votre ouvrage sur le réveil arabe. Dire cela n’est pas nier l’évidence de l’ingérence étrangère et de la récupération par l’armée. Mais il semblerait plus juste de dire que ni l’Administration américaine, et par conséquent ni l’armée, ne souhaitait voir un peuple déterminé à voir aboutir ses revendications destituer en toute indépendance un Président mis en place pour mettre un terme à la révolution.

    Les temps sont troubles. Comme vous l’aviez mis en évidence, ce qu’on a appelé les “printemps arabes” ont été l’occasion d’assister à un changement de politique américaine dans la région, motivé entre autre par la volonté de containment face à l’influence russe, chinoise ou encore indienne (et iranienne sur le plan régional). Dans ce cadre, les FM semble être les nouveaux partenaires des américains (même Moubarak n’a jamais osé fermer les tunnels de Ghaza). Mais, comme vous l’aviez souligné, l’Administration américaine, en prise avec une crise politique, économique et sociale dans son propre pays, réagit au cas par cas et avec beaucoup de prudence (cf. son approche de la situation au Liban). Si elle lache les FM en Egypte, cela ne semble pas être le cas dans d’autres pays (Turquie ou Syrie par exemple).

    Lorsque Mursi a était élu, on entendait en Occident que le peuple egyptien se faisait confisquer sa révolution, que c’était finit. Qu’il fallait que les Egyptiens apprennent le “jeu démocratique”. Le peuple egyptien vient de démontrer le ridicule de ces positions condescendante. La révolution égyptienne contre un régime que Mursi n’a fait que perpétuer n’est pas terminée. Mursi paye le prix de son incapacité à mater la révolution de son peuple.

    1. Evitons de reprendre les chiffres, considerablement gonfles, avances par les uns et les autres. Deja, pendant “l’acte I de la Revolution”, on parlait de 2 millions de manifestants sur la place Tahrir, alors qu’elle ne peut contenir que quelques dizaines de milliers.
      Quant aux “22 millions” de signatures sur la petition reclamant le depart du President Morsi, complaisament repris par les medias francais, c’est a mourir de rire : je ne suis pas certain qu’il y ait en Egypte 22 millions d’adultes sachant signer ni ecrire…

    2. Il ne s’agit pas, bien evidemment, d’une simple question de chiffre. Le rejet de la politique de Mursi par les masses egyptiennes est un fait. La mobilisation du peuple égyptien qui n’a jamais cessé depuis 2 ans en est un autre.

  23. Dieu vous benisse, Monsieur Tariq Ramadan ! N’avez-vous pas la version arabe de ce texte, qui pourrait apporter quelque reconfort aux malheureux Egyptiens ?

  24. très cher monsieur tariq,

    quand j ai achevé la lecture de votre article ( que j attends depuis la semaine passé)je suis triste et pessimiste.:le peuple arabe n as pas le droit de soulever la tète ou redresse son dos.il doit rester dans état grabataire ,et confus .ce malade arabo musulmanne ne peut pas guérir il peut simplement regarder les progrès de l autre ( l occident ) autour de lui .il peut l acheter .mais jamais faire l effort pour comprendre le comment .si de temps en temps il y a signe de vie il reçoit son punition du chef de service.c est triste.l organisation le plus organisée a eté piégé .le pris?retourner aux prisons pour une génération. c est dur et c est triste.la foi l ,intellect ,expérience,:ces trois ingrédient existaient. même….l argent ne manquait pas non plus. morsi contre assad, nasrallah pour assad !ridicule .la Syrie fait marche en arrière sur la planète .l Iran l ennemie n) 1 de l impérialisme ne parle plus avec Hamas l ennemie n)2 d Israël, catastrophique………….mais derrière cette scène dramatique je vois l espoir qui avance..avec sérénité et confiance ……………….pour ne pas rater cette avancée chacun doit avoir le courage de prendre sa responsabilité ,selon ses moynens, la ou il est. le minumum c est de prier d unir toutes les forces de l humain .car derrière ce front il y a d autres peuples qui partagent notre humain.

  25. Récapitulatif éclairant qui entre autres rappelle aussi les échecs de M. Morsi que j’avais personellement tendance à oublier.
    Pour ce qui concerne l’éventuel soutien américain à Al-Sisi, j’avais lu un article rapportant des propos de membres des Frères Musulmans (anonymes ) expliquant qu’ils avaient été mis au courant du coup d’Etat plusieurs jours avant, par des diplomates occidentaux :

    The Guardian : Mohamed Morsi’s final days – the inside story

    (…)

    Brotherhood officials said they saw the end coming.

    “We knew it was over on 23 June. Western ambassadors told us that,” said another Brotherhood spokesman. US ambassador Anne Patterson was one of the envoys, he added
    (…)

    “Nous savions que c’était fini dès le 23 Juin. Des ambassadeurs occidentaux nous l’avaient dit”, déclare un autre porte-parole des Frères Musulmans. “L’ambassadrice américaine Anne Patterson était l’une (de ces) délégués”, a-t-il ajouté.

    Questions :

    – L’Arabie Saoudite s’est officiellement félicitée de “l’événement”, le Qatar a affirmé “respecter la volonté et les choix du peuple égyptien”. Je n’ai pas de début de réponse) question de savoir si le Qatar est si content que ça de ce changement de régime, je crois que le Qatar est plus “mitigé” que l’Arabie Saoudite ?

    J’avais par exemple lu récémmentque l’Arabie Saoudite détestait copieusement les Frères Musulmans ( c’est connu) tandis que le Qatar avait sur son sol beaucoup d’institutions “liées” aux Frères, même si ça ne veut pas dire grand-chose pour l’Egypte car ce ne sont pas des considérations assez précises .

    – Je me demande aussi pourquoi “on” a choisi cette période pour mener le coup d’Etat. Qu’est-ce qui a changé, quels événements ont poussé à sa préparation ?

    Il ne reste plus qu’à souhaiter beaucoup de force et de courage au peuple égyptien, la couverture médiatique est confuse, mais l’on sait déjà que la répression est bel et bien là, des exemples comme l’Algérie ne me font pas voir ça d’un bon oeil. Ce sera une guerre contre les opposants au nouveau régime autant qu’une bataille médiatique, il fait s’attendre à des manipulations, des raccourcis, des jugements hâtifs. On en saura plus avec le temps, les premiers rapports d’ONG et d’acteurs de terrain.

  26. Cher frère Tariq,
    Depuis le Maroc, je partage votre analyse de la situation en Égypte. Votre interprétation des faits n’est ni erronée ni inexacte. L’orchestration militaro-occidentale du coup d’État militaire, si vous permettez l’expression, est il n’y a de plus évident. Pas besoin d’être un expert pour la décrypter. Pourvu que les consciences “libres” en Égypte se mettent du côté de la justice et de la vraie démocratie !

  27. Article puissant, circonstancié, lucide très loin des analyses simplificatrices.

    Difficile de rajouter autre chose après cela tant l’analyse est profonde et complexe à l’image de la réalité.

  28. Le complot politique est une réalité, c’est indéniable. Et je tiens même à entendre votre thèse sur les soi-disant “révolutions” arabes en Tunisie, Libye, et Egypte. Cependant, en lisant votre texte, j’ai bloqué sur le “l’accord” qu’entourerait la Syrie. Pouvez-vous, svp, élaborer sur les raisons d’une éventuelle entente entre la Russie et la Chine, d’une part, et les pays Occidentaux de l’autre?

    A mes yeux, il ne peut guère y avoir de quelconques accords entre ces différentes puissances compte tenu de leurs intérêts compétitifs dans la région, nan?

  29. Bonjour Monsieur Ramadan,

    Je partage entièrement votre analyse des faits, ce qui est en train de se passer en Egypte (ou devrais-je dire -ce qui s’est passé en Egypte- vu que les faits ont atteint un point de non retour, à mon sens) est un coup d’état militaire et concorde d’ailleurs avec la définition donné sur Wikipédia (version anglaise) à laquelle, vous remarquerez, a été ajouté ces derniers jours une phrase à la fin à propos d’un certain “democratic coup d’état” accompagné d’un “lately” comme si l’égypte serait le cas particulier de l’histoire moderne. Je cite:

    “A coup d’état (/ˌkuːdeɪˈtɑː/; plural: coups d’état), also known as a coup, a putsch, or an overthrow, is the sudden deposition of a government,[1][2][3][4] usually by a small group of the existing state establishment—typically the military—to depose the extant government and replace it with another body, civil or military. A coup d’état is considered successful when the usurpers establish their dominance. When the coup neither fails completely nor succeeds, a civil war is a likely consequence.
    A coup d’état typically uses the extant government’s power to assume political control of the country. In Coup d’État: A Practical Handbook, military historian Edward Luttwak states that “[a] coup consists of the infiltration of a small, but critical, segment of the state apparatus, which is then used to displace the government from its control of the remainder.” The armed forces, whether military or paramilitary, are not a defining factor of a coup d’état. Lately a view that all coups are a danger to democracy and stability has been challenged by the indication of the phenomenon of a “democratic coup d’état”, which “respond to a popular uprising against an authoritarian or totalitarian regime and topple that regime for the limited purpose of holding the free and fair elections of civilian leaders.“[5] ”

    What a joke!

    Néanmoins, je me permets de vous signaler qu’une source est manquante en ce qui concerne votre argument sur l’appui du FMI, car j’en ai trouvé aucune. Et il me plairai que vous en insériez dans votre article pour appuyer vos dires et renforcer votre analyse contre ceux qui la contrediront. Ceux que vous décrivez assez bien,d’ailleurs, dans vos deux derniers paragraphes et à qui je conseillerait de lire “Les intellectuels faussaires : Le triomphe médiatique des experts en mensonge [Broché]” de Pascal Boniface qui traite bien ce sujet.

    Saluant votre esprit fin, je vous souhaite un bon ramadan.

    1. Merci d’avoir posté la “nouvelle ” définition donnée sur Wikipedia EN, je suis horrifiée de lire ça!
      Un coup d’Etat démocratique n’existe pas, s’il est démocratique alors il n’implique pas une “prise de pouvoir de façon brutale et illégale”, ou alors il s’agit d’une révolution !

      C’est très significatif qu’on veuille utiliser un terme se situant entre le coup d’Etat et la révolution, comme si dans le cas de l’Egypte, on ne souhaitait pas parler de coup d’Etat tout en sachant bien, au fond, qu’on est pas certains du tout qu’il s’agit seulement de la réalisation d’une volonté populaire (révolution).

      Bref, la bataille médiatique se joue aussi sur Internet apparemment, ce média est vraiment devenu stratégique …

  30. je pense qu on a pas besoin d analyse sur ce qui s est passe le diagnostic est clair et les indices ne trompaient pas seulement est ce un destin qu il vaut mieux cohabiter avec

    ou attendre le sauveur je pense qu on a besoin se solution d espoir

  31. Monsieur Ramadan

    Je trouve que votre analyse transparait trop peu l’humilité. Ce que je lis c’est que vous aviez tout compris et que les FM n’ont rien compris. Qu’ils ont trop peu fait ceci, trop peu fait cela. Moi, de tout en bas, je pense que Morsi comme tout homme politique n’a pas pris de décisions seul, car les FM ont pour principe (et vous devriez le savoir mieux que moi) de se concerter avant de prendre une décision, comme le ferait le Parti socialiste ou l’UMP. Il se fait que les FM ont des instances de concertation et qu’avant de prendre une décision celui-ci prend le pouls de son parti. A t’il concerté que son parti ? Le pensez-vous vraiment ? Ne pensez-vous pas qu’il a certainement pris l’avis de ses conseillers également. Comment pouvez-vous affirmer ce genre de choses, avez-vous des gens qui comme en Suisse, au Maroc vous informent de ce qu’il se passe dans les coulisses? Moi je pense que oui, le président Morsi a fait des erreurs comme tout homme politique, ou tout parti au pouvoir dans le monde. Mais vous le savez mieux que moi, Morsi a reçu le pays dans un piteux état, gangréné par la corruption depuis des décennies, que les administrations le sont également. Que la police lui est hostile, que l’économique est dans un état déplorable, le taux de chômage élevé, la pauvreté etc.
    Alors, ce que je ne vous “pardonne” pas c’est votre analyse sur la manière dont les FM aurait évalué l’armée. Oui personne n’est dupe et tout le monde sait que ceux-ci rêvaient de renverser les FM depuis le premier jour. A votre avis il aurait dû faire quoi, se méfier ? Etes-vous certain qu’il ne se méfiait pas. Il aurait dû démettre tous les généraux ? On aurait dit que les frères musulmans se vengent. Oui le Présdent Morsi a décidé de faire le pari de faire avec les généraux (et il n’avait pas d’autre choix) et de faire fi des années dénis de droits qu’ils ont subi. Car il(s) a (ont) cru en la capacité des hommes de faire la part des choses et il leur a donné une chance de faire partie de la nouvelle Egypte. Une Egypte démocratique, une Egypte de l’après Bouazizi, une Egypte qui a un peuple qui sait (dorénavant) dire NON. Certains généraux (dont Al-Sissi) ont décidé de rompre le pacte et ceci sera à l’avantage des hommes de parole, des hommes de principes, des hommes loyaux.
    Et si vous méditiez sur la Sira et faisiez des comparaisons, vous seriez mieux éclairé encore.

    Que le peuple égyptien vive libre avec l’aide de Dieu

    Bon ramadan, plein de spiritualité et moins de parole pour tous

  32. Salem à Tous,

    Salem Monsieur Tariq RAMADAN,

    Je n’ai jamais cru ni en ce que je vois ni en ce que j’enttends tellement, c’est flagarant (trop de faussetés).

    Allahouma Ihzimi alahzab wa zalzilhoum amine ya rabe al3alamine.

    Pauvre Maghreb, pauvre Afrique, pauvre Palestine, pauvre Syrie, pauvre Irak, pauvre Afganistan, pauvres Kurdes, pauvres roms, pauvres peuples opprimés du monde,…

    C’est la liberté des uns à diposer des autres : c’est répugniant, grave et indigne comme pratique et proposition.

    Alhamdoullilah, Dieu Est GRAND.

    Bon Ramadhan Inchallah.

    Salem.

  33. il est l’heure de réveiller son sens critique????
    parce que vous penser que vous penser que le sens critique va régler les problème de l’Égypte!!!!!!!
    Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) dit en ce sens que, viendra un temps où la condition de celui qui voudra rester ferme sur sa religion sera comparable à celle d’un homme qui tient une braise dans la paume de sa main. (At-Tirmidhi)

    “Quand le croyant au sein de sa tribu sera plus méprisé qu’une brebis chétive”. (At-Tabarâni)

  34. Votre analyse est pertinente, et correspond parfaitement à ce que j’ai pu constater sur le terrain et que j’ai relaté dans mon livre “Place Tahrir, une révolution inachevée” (éditions Workshop 19), une chronique richement illustrée de photos inédites allant de la chute de Moubarak, en février 2011, à l’élection de Morsi en juin 2012. Sous aucuns cieux la démocratie n’est née sous les bottes des militaires !

  35. J’aurais aimer de tout mon coeur que les responsables egyptiens et les conseillers du président Moursi dans le gouvernement égyprien lisent vos articles et votre livre . Votre approche était très juste sur la situation, c’est triste ce qui est arrivé..vous auriez du conseiller son cabinet Mr Ramadhan ou du moins nouer des contact afin de le conseiller …la religion est le conseil…disons, pourquoi les responsables égyptiens ne se sont pas penchés sur vos analyses !!!

  36. Les mêmes faits se répètent, toujours la même stratégie appliquée par les EU et l’armée,mais les peuples qui ont soif de liberté, dignité, justice, tombent toujours dans le même piège malheuresement.

  37. La nouvelle situation égyptienne est un véritable casse tête :

    – d’un côté, il y a la volonté ( soutenue par la médiatisation occidentale) de l’armée et des partis laïcs qui poussent à croire que l’armée (en répondant a l’appel du peuple) s’est placée en une sorte de garante de la démocratie, alors qu’il s’agit tout de même de la destitution d’un homme élu démocratiquement, par le biais d’un coup d’état ! Mais ça passe ! Et les États Unis continuent à aider l’armée…
    – et de l’autre on a les frères musulmans qui semblent être aveugles aux revendications du peuple ( des millions d’égyptiens se sont soulevés contre Morsi, donc il n’y avait pas que des laïcs), et semblent avoir une vision binaire de la nouvelle situation : l’Islam (les frères et ceux qui les soutiennent) vs la mécréance (les anti-morsi). Certains poussent même à l’affrontement et manifestent avec des linceuls, donc prêt à mourir pour leur cause ( et finalement peut-être en combattant un musulman).
    J’ai peur qu’on assiste à une véritable guerre civile (qui a déjà commencé) et que, comme d’habitude l’Islam en porte le chapeau. Et une fois encore l’Amérique aura gagnée, et pourra justifiée sa main prise sur la direction de nos pays et profiter impunément de nos richesses.

    Comme dit le frère Tariq, il faut tirer des leçons de ce qui s’est passé en Algérie, avec le FIS et le GIA, dont la finalité (pour l’opinion publique algérienne) à été une crainte de l’islam politique et de son application et la mise en place de pions de l’Occident a la tête du pays.

  38. Ce que je ne comprend pas personnellement c’est votre avis, ou du moins votre position sur la légitimité du président Morsi. Les dérives de ces politiques des plus conséquentes sur la vie des peuple et le bafouement de leur droit ne remet-elle pas ça légitimité électorale en jeux (indépendamment des fait en cours ou de tout enjeux stratégique)

  39. Cet article est extrêmement intéressant et je pense, en effet, qu’il y a beaucoup de vrai. Mais il me semble que l’auteur n’aborde absolument pas la question essentielle: les islamistes et ,e n l’occurrence, en dehors de leurs propos sont ils de réels démocrates? Autrement dit est-ce que les islamistes peuvent réellement participer a une véritable démocratie, acceptent ils les droits universels de l’homme, sont ils compétents pour gérer un pays et lui apporter progrès et développement?
    En ce qui me concerne je pense qu’un parti se fondant sur la religion est voué à devenir totalitaire d’autant que les islamistes n’acceptent pas la liberté de conscience et que cette idéologie est voué à la disparition tôt ou tard. Je partagerai plutôt la thèse émise par l’auteur de ce blog

    http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.it/2013/07/a-quelque-chose-malheur-est-bon.html

  40. Salam

    Monsieur Tarik Ramadhan ,je suis algérien et croyez-moi , la faute que les égyptiens ont commise depuis des siècle c’est d’avoir accepter ,comme nous ,que la langue arabes restent chez eux ,car le vrai problème aujourd’hui pour les peuples de ces pays qui ne se retrouvent plus ,c’est que nous avons une crise identitaire, ou l’influence des ouhabites est telle que nous nous sommes égarés des vraies principes de l’Islam ,je suis fière d’être musulman mais je ne serai jamais fière d’être arabe .Les traditions bédouines d’El –Jazera arabique sont le moteur de la Dawa, aujourd’hui à travers le monde et ca tue la réflexion et la liberté de penser. Même avec les milliards qu’ils ont ,ils ne sont même pas capables de créer une académie de la langue arabe ,pour qu’elle puisse devenir au même titre que les autres langues vivantes ,une langue des sciences et de la technologie .Et pourquoi quand des musulmans du maghreb ou d’ autres pays veulent avoir des liens familiaux avec des habitants d’el Djazira ces derniers refusent ,n’ya t-il pas un vrai racisme derrière tout ca ,et une peur de perdre leur identité ,ou est l’Islam dans tout ça ,mais quand ils viennent chez-nous ils font ce qu’ils veulent ,heureusement que nos Berbères sont là sinon ils nous auraient bouffé comme ils ont bouffé les égyptiens. Le danger et tout le danger des arabes ,en ayant accepté leur langue et leur traditions ,nous avons faillit à notre rôle de « KHEIRA OUMATINE OUKHRIJAT LI ANNAS » (Nation leader).La jeunesse musulmane doit comprendre une fois pour toute ,que chaque chose à un prix ,et le prix de la liberté chez nous doit inconditionnellement, passer par le savoir que doivent acquérir les femmes et les hommes, pour pouvoir s’émanciper et décider d’eux-mêmes de leur avenir et non pas déléguer notre destin à de vieux Imams de tout bord ,chacun voit la vérité à sa façon. Les frères musulmans en Algérie ont participé au pouvoir en Algérie ,mais pour quel but, écarter le fis et profiter des privilèges ,voilà la vérité .Aujourd’hui je souhaite à la jeunesse égyptienne qui à refusé le pouvoir religieux de tenir bon, car le religieux doit faire partie de la sphère privée et les frères musulmans doivent comprendre une fois pour toute que la jeunesse égyptienne n’est pas dupe ,au point de laisser El Ikhouane ou les Salafistes gouverner sans crier gars !et je finirai par cette phrase du Président américain que Dieu le protège « L’Histoire est en marche »
    Salam

  41. Tout en comportant une analyse objective et un rappel de certains faits crédibles, cet article n’est qu’une contribution partisane de T.Ramadan à la défense du projet des frères musulmans.

    Cette technique, utilisée par les intellectuels de tout bord dans leurs écrits et leurs interventions, est assez vicieuse et malhonnête. Elle consiste à entrer par la porte de la rationalité et de l’objectivité “académique” pour présenter un discours neutre et édulcoré, comportant, s’il le faut, une critique de son propre camp, mais qui finalement sert une seule cause, celle de l’auteur…….c’est machiavélique!!

  42. Salam,
    Je trouve que vous n’insistez pas assez sur la façon dont morsi a présidé l’egypte…il est clairement perçu comme le president d’une clique au service d’intérêts étrangers (à tort ou à raison d’ailleurs) , c’est quand même le président égyption qui dira à Shimon Peres “mon chéri” (oui carrément) dans une lettre qui restera célèbre, c’est le président qui a décrété un djihad contre un pays historiquement voire charnellement ami et j’en passe…bref, il n’a jamais été le président de tous les égyptiens. Je ne pense pas non plus que les quelques millions d’égyptiens dans la rue aient été manipulés par quelques coupures d’electricité (peut être par l’emission satirique de Bassem Youssef ça serait plus plausible). Au vu de ces manifestations monstre, je pense que l’armée etait dans son rôle lorsqu’elle demanda au président de proposer un reglement rapide de la situation. A la place, Morsi parle de légitimité (n’a t il pas vu que les manifestations dehors dépassaient de loin celles contre Moubarak?) , de sang et n’hésite pas à monter ses partisans contre les manifestants…dès lors, l’armée était dans son rôle et se devait de le destituer au nom du peuple, comme sous Moubarak, comme sous Ben ali

  43. une belle analyse …chapeau. Reste une question: vous dites “Comment analyser la réaction immédiate de l’Administration américaine qui justement ne parle pas de « Coup d’Etat » (si elle le reconnaissait, elle ne pourrait soutenir financièrement le nouveau régime)”.. alors que l`administration americaine et le CNN ont persiste pendant quelques jours a qualifier ce qui s`est passe par un coup d`Etat? Au point que les journalistes et activistes egyptiens ont ete vraiment en colere!
    Doha

  44. Bonjout moseir tarik , je sais pas t es de ce groupe qui s appel frere musulman , je sui ni pour l armee ni pour eux , tt le monde travail pour les juif et usa , je dirai pas un cou d etat car morsi et alsisi sont la meme facade pour les juif et les usa , je voudrai savoir une chose si tu peux me l expliquer pourquoi morsi , au lieur de se concentrer sur ses problem interne egypte , il a declare la guerre contre la syrieet a coupe les relation , je vais jamais comprendre un tel act , au lieu d aider la syrie , au lieu de propager la paix , il aurai pu faire une pression , l egypte qui 80 million , pour une solution de paix , il a agit par haine , ainsi que tout ses frere musulman, il agissent en tanque un groupe , une confrerie , je vous assure qu il ne reussiront jamais , car ya 75 million d egyptien et il y 5 million de frere muslm , il se destingue des autre , je croi pas qu il son vraiment musulman , car si c etai le cas il aurai appele a l union , et cesser d utilser le terme frere musluman , qui les seppar des autre musulamn

  45. Salam

    Excusez moi mais là c’est de la bonne analyse dommage que certaine n’ont pas comprise parce que l’armeé détenaitencore la moitié du pouvoir.

    Salam , merci les amis
    Fouad, K,S etO.A

  46. Salam aleykoum professeur, je suis tout à fait d’accord avec vos analyses, en effet les crises constatées au Nord Mali et partout dans le monde arabe ne servent que les intérêts des occidentaux. Que Dieu nous aide à mieux comprendre l’évolution du monde aujourd’hui et merci pour vos efforts. Qu’Allah vous donne longue vie et vous soutienne dans vos projets!

  47. Merci M. Ramadan pour ce formidable article. Je voudrais savoir votre avis sur les possibles répercussions de ce coup d’état notamment sur la Tunisie.
    je vous souhaite à vous et à tous les internautes visiteurs de ce site un joyeux Ramadan.

  48. Oui il n’y a pas de fumeé sans feu mais j’oublie tout avec le ramadan c’est le devoir du croyant.

  49. C’est le Ramadan ignorants toutes ces provocations et retenez que le Ramadan c’est le mois de l’amour et non de la fitna . Mes solidarités profondes au peuple Egyptien. Merci pour vos chroniques un jour une invocation mais je comprend pas qui a dit un jour un comm

  50. Je vois bien la réalité de certaine opinions comme ce commentaire il y a longtemps ( je crois c’est je fait comme je défait etqui explique les enjeux) et qui disait la réalité. Mais c’est bien que des gen aime bien écrire mais il faut que ça sert inchallah et pas perdre du temps car l’heure est serrée comme vu.

  51. Bonjour Mr RAMADANE et Ramadane Karime. je voulais simplement dire que votre analyse a été bien argumentée et que vous lui avez apporté les fondements logiques nécéssaires à son acceptation voire à son adoption par bien des lecteurs (dont moi même). ceci-dit, quand vous parliez des erreurs commises par les FM aussi bien au niveau interieur qu’extérieur, j’ai comme l’impression que vous avez omis de parler de l’IRAN et du rapprochement bizzarre qu’a entretenu Morsi et son parti, au début de son mandat, avec le regime shiite . Ce rapprochement bizarroide est contaire au soit disant “gentemen’s agreement” des pays de la région, (exeption faite de la Syrie et plus au moins du Liban) par rapport au conflit sur les îles de Tonb et Bou-Moussa d’une part et, d’autre part, au conflit éternel sur qui est ce qui aura le dernier mot sur le monde musulman; le model shiite (IRAN) ou sunnite (wahhabi). Ceci explique peut être la position des Emirats arabes unies et des autres pays du golf par rapport aux FM. Et j’ajouterais que ce rapprochement a été aussi tres mal perçu par l’administration américaine et l’europe, pour les raisons que tout le monde connait. Enfin je me permetterais de dire que ce qui ‘est arrivé aux FM en egypte est juste, mis à part les tenants et les aboutissants de toute l’affaire. Leurs réactions après le putsch, les propos de leurs leaders menaçant de bruler “ARD-ALKINANA” et les violents affrontements entre pro-morsi (pro-islam selon les FM) et les autres (anti-islam selon les FM), montrent claire que les FM vénèrent le pouvoir et l’autorité plus qu’ils ne vénèrent leur terre mère, le sang egyptien et leur religion.

    1. Thanks ça fait du bien les tarawih même à 48 ans
      Vive le MAROc qui n’est pas touché par cette vague a oufff

    2. On accuse le President Morsi de tout et son contraire : le rapprochement avec l’Iran, et une propagande haineuse contre les chiites !
      Ces accusations etaient parfois portees le meme jour par les memes journaux,
      Pele-mele :
      – connivence avec le Hamas, et abandon de la cause palestinienne !
      – a fait fuir les investisseurs, et negocie avec les investisseurs accuses de corruption !
      – s’allie avec les salafistes extremistes, et ne tient pas compte du parti Al-Nur !
      etc….

  52. Liège, le 08 juillet 2013
    Communiqué de Presse : Situation actuelle en Egypte
    Commencée des années auparavant et perturbée un moment par les élections, la mobilisation populaire qui a abouti au renversement de Moubarak en janvier 2011 a continué sous diverses formes. Cette mobilisation est motivée principalement par le besoin de justice sociale et de démocratie. Or les avancées sur ces deux points sont quasiment nulles. Le mécontentement du peuple à l’égard du gouvernement et du président de la mouvance des Frères musulmans est donc légitime. Ce mécontentement alimente la mobilisation existante et en suscitera de nouvelles.
    Pour les groupes sociaux dominants égyptiens (dont une partie des Frères musulmans) et leurs alliés extérieurs (Etats-Unis, Pays du Golfe, Israël), ce bouillonnement révolutionnaire est dangereux. Il implique en effet une accumulation des progrès en matière de compréhension des enjeux, de combativité et d’organisation qui menace leur domination et empêche la « stabilité » dont ils rêvent. Avec leurs alliés extérieurs, ils avaient été obligés de « lâcher » Moubarak et de trouver une alternative de moindre mal : les Frères musulmans. Ceux-ci ont en effet, par leur implantation populaire, une capacité de récupération relativement intacte et, par leur élite sociale, sont intégrés au modèle économique dominant, principalement par le biais de ce que certains appellent « l’économie de marché de bazar ».
    Dans ce face à face entre les « déshérités mobilisés » et les « privilégiés inquiets », l’armée n’est pas neutre, contrairement à ce qu’on tente de nous faire croire. Elle domine de larges pans de l’économie et beaucoup de ses hauts gradés ont été parmi les principaux bénéficiaires des privatisations massives du secteur public amorcée du temps de Sadate. En interne, elle est ainsi devenue l’un des piliers de l’ancien régime. Dans les relations extérieures, elle est un élément-clé du blocus contre Gaza, de la coordination sécuritaire avec l’Etat sioniste et surtout de l’ingérence des Etats-Unis dont elle reçoit un subside de près d’un milliard et demi de dollars par an (hors dons de matériels).
    Or, profitant des « des erreurs de gestion des Frères musulmans », c’est cette armée qui vient d’oser un coup d’Etat. Elle a renversé un président démocratiquement élu, suspendu la constitution approuvée par référendum, dissout le Sénat, procédé sans base légale à des arrestations ciblées, tiré sur des manifestants, fait taire les chaînes de télévision qui ne lui plaisent pas et, profitant d’un incident au Sinai, fermé le passage de Rafah entre Gaza et l’Egypte – une des conséquences positives du « printemps égyptien » sur la Palestine : le desserrement du blocus.
    L’armée a ainsi atteint plusieurs buts à la fois. Elle a délogé les Frères musulmans comme alternative provisoire, approfondi les divisions au sein du peuple égyptien et supprimé le minimum des minimum de la démocratie représentative : la légitimité des urnes. Elle a surtout – et c’est le plus grave – renvoyé le peuple égyptien à sa minorité et à sa passivité : il ne peut rien par lui-même, il a besoin de « sauveurs ». Ce faisant, l’armée a fait les premiers pas vers le rétablissement de l’ordre ancien. L’heure de la répression a sonné.
    Le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie, dénonce sans détours le coup de force de l’armée et les ingérences extérieures dans les affaires intérieures de l’Egypte. Il appelle toute la société civile, d’ici comme d’ailleurs, à en faire de même. Il rappelle que le progrès en matière sociale en Egypte ne peut se faire qu’au détriment des groupes sociaux dominants dont l’armée est partie intégrante : cette armée ne peut donc nullement être une alliée du peuple. Il rappelle surtout que le progrès en matière de démocratie est précisément le progrès dans la capacité du peuple à réfléchir, à s’organiser et à agir par lui-même.

    Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie
    N° asbl : 839975260
    Siège : Rue Artus Bris 13, 4031 Angleur, Belgique
    N° Compte : 000-3260295-28
    Mail : [email protected]
    Twitter : @Asso_cvdtunisie
    GSM : +32497211901

  53. Ce qu’oublie de préciser Tariq Ramadan, après le constat de l’incapacité des islamistes à gérer les affaires d’un pays, c’est que les Frères musulmans n’ont jamais eu de programmes politique, économique … puisque leur slogan est clair : “la solution est dans le coran et la chariâa”, ce qui démontre leur naïveté, puisque lui même reconnaît qu’ils n’ont guère évolué depuis plus de 25 ans !
    Comment le pourraient-ils d’ailleurs sans se renier, s’ils s’avisaient à renoncer à la chariâa, fondement même de leur “politique” ??
    Mais Tariq est dans son rôle de dénoncer tous ceux qui refusent de coopérer avec des dangereux rêveurs illusionnistes que sont les islamistes; et de défendre un mouvement auquel il appartient et qui doit lui tenir à cœur pour des raisons affectives évidentes … mais qui a mal évolué depuis le rapprochement des “Frères” de l’émir du Qatar qui grâce à son fidèle serviteur, le sournois Youssef Qaradhaoui membre de la confrérie, a su infuser le wahhabisme dans la doctrine des Frères musulmans !

    Et l’obscurantisme et la régression que proposent les islamistes, ni les égyptiens ni les tunisiens n’en veulent !
    Et tant mieux qu’un coup d’état, fut-il militaire, les en préserve !!
    Saint Juste disait à juste titre : ” pas de liberté pour les ennemis de la libertés”.
    Or en moins de deux ans, égyptiens et tunisiens ont vu leurs libertés confisquées eux qui aspiraient à plus de liberté … en se révoltant contre leurs dictateurs !

    1. Parce que les militaires sont les defenseurs des libertes, en renvoyant un President et un Senat elus, en suspendant une Constitution approuvee par referendum, en arretant des centaines de militants politiques, en massacrant quelques dizaines de manifestants, en fermant les medias qui ne lui plaisent pas… ?

    2. @ Rachid Barnat:

      Comment dire votre commentaire est aussi dénué d’arguments(que des procès d’intention, des simplifications,etc) qu’inutile!

      Vous vous prétendez démocrate alors que votre raisonnement vous rapproche d’un stalinien où vous préférez un coup d’état militaire fomenté par une junte corrompue et soutenue par les USA et Israel qu’un président élu,quelque soit ses défauts.

      Croire que Morsi pouvait régler les problèmes immenses de l’Egypte en moins d’un an tout en ayant les mains liées par le pouvoir militaire qui contrôle la moitié de l'(économie égyptienne,par une opposition non coopérative relève du wishfulthinking…

    3. Bonjour, M. Barnat

      Votre intervention haineuse, manquant d’objectivité et n’apportant que critiques infondées, uniquement des jugements de valeurs.
      Si vous ignorez qu’il y a eu une grande civilisation musulmane qui ne s’est bâti que sur les fondements de l’Islam, entre autre “La Chariâa”, mais pas que, puisque ceci n’est qu’un des nombreux moyens à l’établissement d’une civilisation (surtout de point de vue juridique). L’Islam est une religion complète mais cela ne l’empêche pas de puiser dans d’autres civilisations, comme l’ont déjà fait certains savants musulmans en ayant repris les travaux des grecques….etc..
      Cela dit, si vous considérez que cette civilisation n’avait pas de programme politique, économique…etc, alors comment a t-elle pu exister et briller comme ce fut le cas?

      Alors soit, vous ignoré tout cela, soit, vous rejetez en bloc tout ce qui a trait à l’Islam, en prétextant un ” arriérisme et/ou obscurantisme”…

      Wa essalam

  54. Salam,
    je vous remercie pour cet article M. Ramadan, je partage tous ce que vous avez écrit.
    Concernant le coup d’état militaire qui ne dit pas son nom en Egypte. je trouve que les égyptiens ont raté une occasion inestimable d’entrer dans la démocratie.
    Je ne partage pas du tout la politique des frères musulmans ni leur idéologie mais le président Morsi est un élu du peuple égyptien et il a le droit de continuer son mandat.

    A mon avis les frères musulmans ne représentaient pas une menace sur les libertés des égyptiens parce que ces derniers se sont libérés de la peur après la révolution sur Moubark. les gens disent ce qu’ils pensent, font des rassemblement dans la liberté … etc, ceci présageait un avenir radieux pour la démocratie en Egypte.

    Vu la tournure des événements en Egypte tout est a craindre. ça me fait penser a la crise algérienne dans les années 90 quand l’armé a bloqué le processus électoral et mis le parti majoritaire en dehors de la scène politique. en prétextant que ce parti menacé l’unité de la république algérienne.

    Ce coup d’état a plongé l’Algérie dans la décennie noire : 10 ans de massacres de tout genre, plus de 200000 morts, des milliers de disparus, un recul dans tous les domaines : éducation, industrie, agriculture …
    Ce coup d’état a permis aux voleurs et opportunistes de tout genre de profiter de l’insécurité pour se bâtir des empires avec l’argent des algériens, a ces derniers il ne reste que de miettes que ce système criminel veux leur laisser.

    Les égyptiens ne devraient pas trop se réjouir de cette pseudo-démocratie que les militaires viennent d’instaurer. pour la simple raison qu’on ne peux pas faire du neuf avec du vieux.

  55. bonjour mr Tariq

    j’ai apprecié votre façon de voir les choses toutefois je tiens à dire que les freres musilmans ont manqué les cibles sans le vouloir ( je parle d’incompetence et maladresse politique) parce qu’ils etaient hantés par un autre projet :c’set le caliphate …
    ça ressemble justement à celui qui veut traverser la riviere à tout prix maix il ne se rend pas compte de l’eau erosive qui y coule …ils etaient “busy’ inonder les arteres de l’tat et croiaient que les pauvres peuvent manger ‘du coran’ la nuit et dormir calmement .. ça me rappelle Marie Antoinette ,la femme de Louis 16 qui disait aux manifestants ‘”allez manger des brioches si vous avez faim’ .Permettez moi de dire que les freres sont naifs et de plus ils n’ont pas de programmes plitiques et economiques….ils croient qu’ils peuvent gouverner des gens en 2013 avec la force et les mensonges …les freres musilmans sont venus au pouvoir apres que les USA ont approuvé tout …mais ils doivent quitter parce qu’ils ne sont pas le cheval sur lequel l’administartion americaine doit miser ….point final…et c’est peut etre un coup d’etat

  56. M Tariq Ramadan J’ai lu votre article, mais il semble que vous escamoté beaucoup des points qui valaient la peine d’être évoqués. Je pense à la position américaine ou celle de l’Occident. ce n’est pas clairement rendu. On retient qu’ils ne seront jamais en faveur d’un état islamique où les musulmans vont gérer leur patrimoine sans avoir à affaire à leur foutaise de démocratie ou des droits de l’homme et liberté. concepts imbus de dualité ou le musulman est obnubilé et divisé! il est de leur intérêt d’ailleurs d’agir ainsi parce que nous sommes différents d’eux!

    Vous avez aussi évoqué le problème de cohésion entre les groupements Frères Musulmans (de Yousouf al Banna), les chi’ites(à l’Iran) et les salafistes ( complices des américains dites-vous?) sans comprendre ou pouvoir faire comprendre que ces entités sont fort distinctes! En sus, même au sein de ces entités, il y a des divisions! La preuve vous êtes si je ne me trompe un membre des FM, mais rejetez la vision du leader de l’heure! En dépit de l’incompréhension de la ummat pour son avenir-devenir, je clame haut mon islam. j’en suis fier, quoique disent nos ennemis!

  57. Militaires ou pas, opposition ou pas; c’est Morsi et ces frères musulmans qui ont envenimé la situation. Ils n’ont pas saisit l’importance et la gravité du moment.
    Morsi devait comme premier président après la révolution, tendre la main à l’opposition et à toutes les factions de la société égyptienne loin de son groupe et de son parti, premièrement pour montrer qu’il est le président de tous les Égyptiens et deuxièmement pour poser les fondations d’un Etat démocratique.
    Ce sont des circonstances exceptionnelles, qui ne peuvent être comparées aux circonstances dans lesquelles un président d’une démocratie établie prend le pouvoir et gouverne.
    Oui Mursi est le président légitime de l’Égypte, mais la moitié de la population égyptienne n’a pas voté pour lui.
    Insulter la moitié du peuple pour ensuite la qualifier de traître, est un manque de courtoisie et de logique.
    On a qu’a penser à Mandela et l’Afrique du Sud après la chute de l’Apartheid. C’était l’exemple qu’il a fallut suivre. Jouer le rassembleur et non le diviseur.

  58. Il me semble que, quelles que soient les analyses – et celle de Tarik Ramadan est tout à fait intéressante, il n’y a pas de solution – ni démocratique , ni despotique, pour l’Egypte : comment nourrir et faire vivre dignement 85 millions d’habitants dans un pays qui peut en abriter 10 à 20 millions avec ses propres ressources, qui dépend complètement de l’aide étrangère, qui a un taux de natalité de 3,5 % …
    Quelles que soient les évolutions, on ira vers l’instabilité et la violence : les Egyptiens veulent vivre de façon “moderne” ( l’eau courante, le tout à l’égout, des transports qui marchent, une éducation de qualité…) mais leur pays n’a pas les ressources, et a tari l’une des principales – le tourisme – sans parler du machisme ambiant qui prive le pays d’une partie du dynamisme de la population féminine. la religion sert d’exutoire ou de leurre, en attendant autre chose.

    1. Merci d’avoir posté l’article ! C’est “marrant” qu’un journal comme el-Watan publie unei nterview de François Burgat alors que la ligne éditoriale d’El-Watan est “éradicatrice” face aux islamistes .

  59. je vous remercie pour cet article .Cela éclaire bien des choses mais j aurais aimé qu il soit traduit en arabe pour que beaucoup de gens puisse le lire .
    Lorsque je vois les chaines égyptiennes ,je suis choqué .Selon eux les islamistes sont soutenus par les américains et les décrivent comme des barbares ,des ennemis de l’Egypte …Faudrait voir ces chaines .c’est un vrai lavage de cerveau.

  60. Salam

    Il suffit dedmandé â un religieux (un copte ou un frère ) á un sciengifique qui n’adhère á aucune croyance ou ã un citoyen (enne) de culture assezriche pour élever le débat et ilsvous diront tous la même chose:

    A forcedes prblms lavie devient compliqué et une personne intelligente préfère voir unautre monde oú yaurai pasde suivis mais lá est justement the problem
    Salam

  61. Monsieur ramadan à la sortie dela mosquée de paris nass igoulou (je reviensau français) que le coup d’Etat les a touché et c tristonné . C’est une sorte de fitna ou si l’onpréfère en bon françqis la division qui peut aboutir à la guerre civile.

    Il ne faut pas être convaincu qu’on es5t dans un mondes que pour soit il y a des gens qui partagent ,qui sont généreuxbeaucoup si on veut un poco si on veut et surtout qui disent qui l’emporte parmis nous est parmi nous et ne sedoute pas que deleur égoisme.

    Salut de même

  62. D’abord bon ram à tous. J’avais beaucoup aimé l’explication d’axelle par rapport à alain gresh bien q’elle n’a jamais commenté avec son prénom elle a vécu quelques temps en Egypte et pourras comme elle le dit seulment en quelques jours faire un livre d’analyses de la révolution.

  63. Merci aussi à notre lectrice sarah (numéro 2 pour se distinguer des autres Sarah présentes) dont les explications et les invitations à la paix, a la tolérence mais souvent rien . Des efforts dont lebon Dieu te récompensera . En ses veillées religieuse du ramadan pensée à toi. Bon ramadan ä tte la communauté .

  64. Salam bonjour…

    Monsieur le Professeur et cher Tariq, car il est certain que des heures et des heurts ne peuvent que s’ajouter tout aussi mal contre votre toute autre espérance, et à l’Egypte…

    D’une Terre, d’un Fleuve, d’une Culture, des Pyramides, d’un Canal, de l’Histoire… Seul, un Peuple peut-il aujourd’hui rendre et renouveler pacifiquement sa justice et sa liberté, jusque son avenir…, le complexe quasi universel du progrès légal légitime officiel des armements laisse-t-il perplexe toutes formes d’idées sur le fait du coup et des actes, d’un état et du nombre, les maux sont complexes et le mot s’en use tellement…

    Le complexe historique récent et la particularité géographique n’ayant rien en eux même d’une faveur positive à cette démarche toute aussi nouvelle que combattue, en Démocratie, de toutes parts comme de tous temps, s’ajoute fortement des principes économiques qui, hier, en disant de plusieurs siècles, se sommaient des moindre maux, en faisant quelques raccourcis, par les cases humoristiques et médicales, 2011, début de piqûres de rappels des indépendances et des libertés, ou, le Peuple se vaccine…géographique n’inclut en rien le peu de faveur de la beauté évidente et de la bonté résistante portant à l’existence tant des aspects culturels que naturels des lieux…

    Embargo trop long, risques(soulèvements) élevés, répercutés, de plus en plus, économies en difficultés/déroutes, jusque “l’entretuement” civil et fraternel selon toute vraisemblance, quel mois n’est pas sacré d’une seconde aux autres…s’ajoutant, certains facteurs internes et externes, et déjà quotidiens vitaux ordinaires, qui ne peuvent se permettre des attentes et des valeurs aux consommables des vitesses et des bourses, c’est le monde d’aujourd’hui, de plus le déchirement des liens familiaux et du tissus culturels ne s’emploient que des plus tristes intérêts si ce n’est pire, plusieurs exemples s’interrompent d’une origine ici ou là, drôles de perspectives(!), d’autres se rendent d’ailleurs par la “case prison” pour ce qui l’y a à dire d’un potentiel créatif artistique(il y en a d’autres) et libre, autrement satisfait à faire la chanson juste, et le rêve a disparu, ne pourrait-on dire que cette “petite mer” à bien du souci ces derniers temps, comparativement à ces “grands pères”, sans oublier la toute petit rouge, humble constat puisse-t-il en être à ce degré relatif et juxtaposé…

    “A l’heure actuelle il faille s’entendre autant qu’il se voit des plumes au ciel”, voix et voie sages du passage dont il a été disposé aux hommes et des bons usages à toutes e(a)ncres, donc pour l’heure assez “critique” de ces étapes qui font le tour sortant escarpé et sanglant d’une sorte de main mise sur le nombre plus que sur l’être, il demeure certain qu’évaluer ne cessera d’avoir sa valeur d’intérêt général plus que son pesant d’oral, cherchez donc le Ministre du Partage, et si il n’est pas encore là, nous l’attendrons, nous l’admettrons, le futur c’est l’avenir et l’avenir c’est la vie…si par exemple vous prévoyez, ou tentez, d’organiser une cérémonie pour + ou – 8 ou 80 ou 800 ou 8000 ou 80 000 ou 800 000 ou 8 000 000 ou 80 000 000 de personnes…et sans aller jusque 8 000 000 000, donc d’êtres, il sera certes, et de toutes sortes, un temps et des instants tous à leurs conséquences d’apprécier des façons émises et proposées par leur(s) “hôte(s)” puisque une durée s’invite automatiquement à sa réalité, certaines excuses certaines absences certains refus seront-ils toujours cette quête ce moteur ces questions d’une recherche toujours plus commune comme pour tout ensemble libre de ses principes communs et établis d’abord et déjà à toute Vie, car pour tout ce qui peut être et avoir été énuméré ici il s’agit bien du Peuple et des perspectives du Peuple dont il s’alarme chaque fois et souvent, “pourquoi” et “comment” sont-ils seulement un vrai problème, le monde ne manque pas de savants de consciences d’intelligences de natures…

    Frère ou sœur, sœur ou frère, où en est l’Humanité de certain(e), terrien terrienne, civil civile, citoyen citoyenne, …, la Démocratie “Universelle” se manquerait-elle de “naturel(le)”, comme, les Droits Naturels de l’Homme changeraient-ils quelque chose à tous principes en cours, dire que la nuance des êtres est parfaite et que la différence des âges devient supérieure puisque elle se somme et revient à dire que forcément et naturellement par leur durée l’homme et la femme porte chacun en eux et de leur vie une part de responsabilité égale puisque faisant chaque fois de leur nombre entier et de leur état uni ce dont il se représente humainement universellement, mondialement aucune menace de croissance réelle sur le phénomène, le ou les problèmes parfois “interférents” portent sur des faits purement économiques et statutaires, n’est ce pas, la biologique ne changera jamais sur la “masse” à proprement dit…

    Je ne le pense pas, mais j’espère ne pas avoir été trop en dehors du sujet et des propos qui vous touche comme de leurs habitant(e)s car très souvent les sujets justement plus probants à la vie du Peuple s’y retrouvent submergés comme par désenchantement des postures inégales et invérifiables de leurs vérités tant elles sont nombreuses, aussi et ailleurs, bien qu’il soit aussi difficiles certains progrès ou certaines réalités, l’amertume et le désespoir d’une histoire sont toujours d’autres rives qui accueillent ce que des hommes traversent et espèrent au mieux de vivre chaque jour, et tous(tes) ne sont pas responsables ni ignorant(e)s, sans doute…

    Bon mois de Ramadan, mabrouk Ramadan’ koùm, à ceux et celles qui pratique le Jeûn, même la Lune a mis son petit grain de sel dans toute cette histoire, historique…

    …KHassan…Salam…merci…

  65. Salam
    Il est détestable d’entendre dire qu’il y a une opinión unanime à ce sujet ou avis……….

    De plus l’armée est fort puissante elle détient la moitié et même Fred nous l’a confirmé un nous non impersonnel……..

    Il fallait s’y attendre….

    Mais c’est encorrigeant les faites du passé que le présent est meilleur et ce n’est pas en balançant les problèmes …..

    Courage et bonnecontinuation

    Salam

    Meriem sans majuscule en toute modestie
    Tout simplement

    PS: je comprends point pourquoi y a toujours des gens qui vont vouloir la même chose le monde est grand ça se voit au regard et nous sommes 6 milliards alors tolérence please. La communauté est aussi plein de têtes……comme vu il ya pleins de réactions
    Egypte je t’espère the peace

    Meriem

  66. Je crois que ce coup d’etat, est faite pour denigré les frere musulments, sinon comment comprendre 1 coup d’etat contre morsi? il a bien gagné les elections et le peuples devrais attendre la fin de son manda, pour lui dire mdr. helas nos dirigeant ne son que des administrateure des pays occidentaux.

  67. Assalamu alaikum
    Il me semble que vous, Monsieur Ramadan, vous contredisez vous même quand vous dénoncez les analyses trop simplistes, alors que votre analyse ne va pas au delà du bon sens.
    Presque tout ce que vous dites a été clair et évident a beaucoup de personnes en Egypte et ailleurs. Vous pensez être le seul a comprendre la situation tandis que le Dr Morsi et tout le FM sont des naïves, ignorants et sans expérience.
    Bravo. Mais quelle est la solution? Quoi exactement ils auraient du faire? … Cela vous ne le dit jamais.
    Vous vous limitez a dire qu’il faut en tirer une leçon, il faut réfléchir ..
    C’est trop facile de critiquer
    Votre critique n’apporte rien de positive, ne donne aucune alternative, n’indique aucune solution.
    Wassalam

  68. faut pas non plus exagérer reader
    tout est à nuancé
    Et comme disent les intello
    ” la mesure en toute chose”

    Moderato CANTABILE

  69. Merci Malick mais je suis d’accord avec la personne qui t’explique car je pense je suis du même avis que tu n’as pas compris ce billet qui en réalité en politique est appelé un article de réflexion. D’autant plus que monsieur Ramadan à fait une analyse sur tous les plans ce qui est sagement pertinent. Merci à l’autre article et les coordonnées gsm(0249etc.) C’est noté.

    Et n’oubliez point de ne pas faire de quelques malaises des chagrins interminables.

    Merci Sarah parisienne
    Un frère

    Salam

  70. Mr. tariq Ramadan présente les frères musulmans comme des victimes de ce “coup d’état” et pourtant, ils étaient les responsables. Morsi s’est trompé quand il a confondu l’état égyptien et la jamâa des frères musulmans. Ce qu’est se passe en Egypte est une chute bien calculé de l’islam politique et de tous les partis islamistes du monde arabo-musulman vont suivre le même destin, ils sont tous avoué à l’échec. Le danger qu’est en face de nous et de sortir l’islam de l’islamisme comme disait Mr. Abdelwahab Meddeb ou plutôt l’islamisme de l’islam. Aujourd’hui les questions que nous posions tous: l’islam est il compatible avec la démocratie? respecte -il les valeurs universelles…? La situation s’agrave de plus en plus, elle est le résultat d’une politique bien raisonnée, bien administrée par les pays du golf et les occidentaux. Ils veulent que la politique de la soumission continue et persévére dans la même voie par tous les moyens.

  71. Salam Aleykoum

    On peut également faire une autre lecture des évènements actuels grâce au Coran, si comme je le crois nous sommes dans la période de la fin des temps, et par conséquent que cela suppose que nous revivions la sortie d’Egypte des enfants d’Israël, à l’échelle mondiale, alors ça prend 5 mn pour identifier les principaux protagonistes, et trouver qui incarne aujourd’hui Pharaon et son idéologie d’esclavagisme mondial!!!, qui est son conseiller et architecte Hamman, élaborateur de plans et stratégies de domination!!!, qui sont ses soldats (armée) éparpillés un peu partout dans le monde!!!, et bien sûr sans oublier ce « cher » Koré qui se balade avec son coffre fort sous le bras!!!.
    Si j’ai raison, j’avoue que cette éventualité m’effraie quelque peu!!!.
    Personnellement je ne m’inquiète pas pour eux, mais plutôt pour ces millions de personnes qui sont à des milliards d’années lumière de se douter de ce qui se trame vraiment!!!, et n’auront pas la chance de sortir psychologiquement dans un premier temps des limites imposées par le système du Dajjal!!! qui sont : mensonges, illusions, tromperies, manipulations etc…

    La crédulité des arabes en général me surprendra toujours!!!, trop occupés sans doute à compter
    leurs pétrodollars, et investir dans tout et n’importe quoi!!! (prochaine coupe du monde de foot au Qatar : 22 milliards de dollars), ou dans des armes pour s’entretuer entre eux!!!, on constate malheureusement qu’ils ont fini par emprunter le même chemin que leurs prédécesseurs, et balancé le Saint Coran par dessus l’épaule!!! car autrement ils auraient pris connaissance de toutes les recommandations et mises en garde que leur fait ALLAH (swt).

    SOURATE 3 
    AL-˒IMRĀN (LA FAMILLE D’IMRAN)(1)

    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. 

    100. Ô les croyants! Si vous obéissez à un groupe de ceux auxquels on a donné le Livre, il vous rendra mécréants après que vous ayez eu la foi.

    101. Et comment pouvez-vous ne pas croire, alors que les versets d’Allah vous sont récités, et qu’au milieu de vous se tient Son messager? Quiconque s’attache fortement à Allah, il est certes guidé vers un droit chemin.

    102. Ô les croyants! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission.

    103. Et cramponnez-vous tous ensemble au «Ḥabl» (câble) d’Allah(32) et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous: lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d’un abîme de Feu, c’est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés.

    104. Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront(33).

    105. Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment.

    118. Ô les croyants, ne prenez pas de confidents en dehors de vous-mêmes: ils ne failliront pas à vous bouleverser. Ils souhaiteraient que vous soyez en difficulté. La haine certes s’est manifestée dans leurs bouches, mais ce que leurs poitrines cachent est encore plus énorme. Voilà que Nous vous exposons les signes. Si vous pouviez raisonner!

    119. Vous, (Musulmans) vous les aimez, alors qu’ils ne vous aiment pas; et vous avez foi dans le Livre tout entier. Et lorsqu’ils vous rencontrent, ils disent: «Nous croyons»; et une fois seuls, de rage contre vous, ils se mordent les bouts des doigts. Dis: «mourez de votre rage». En vérité, Allah connaît fort bien le contenu des cœurs.

    120. Qu’un bien vous touche, ils s’en affligent. Qu’un mal vous atteigne, ils s’en réjouissent. Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal. Allah connaît parfaitement tout ce qu’ils font.

    149. Ô les croyants! Si vous obéissez à ceux qui ne croient pas, ils vous feront retourner en arrière. Et vous reviendrez perdants.

    150. Mais c’est Allah votre Maître. Il est le meilleur des secoureurs.

    SOURATE 9 
    AT-TAWBAH (LE DÉSAVEU ou LE REPENTIR)

    69. [Il en fut] de même de ceux qui vous ont précédés: ils étaient plus forts que vous, plus riches et avaient plus d’enfants. Ils jouirent de leur lot [en ce monde] et vous avez joui de votre lot comme ont joui vos prédécesseurs de leur lot. Et vous avez discuté à tort et à travers comme ce qu’ils avaient discuté. Ceux-là verront leurs œuvres anéanties dans ce monde et dans l’autre et ceux-là sont les perdants.

    SOURATE 5 
    AL-MĀ-˓IDAH (LA TABLE SERVIE)

    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. 

    51. Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes.

    52. Tu verras, d’ailleurs, que ceux qui ont la maladie au cœur se précipitent vers eux et disent: «Nous craignons qu’un revers de fortune ne nous frappe.» Mais peut-être qu’Allah fera venir la victoire ou un ordre émanant de Lui. Alors ceux-là regretteront leurs pensées secrètes.

    80. Tu vois beaucoup d’entre eux s’allier aux mécréants. Comme est mauvais, certes, ce que leurs âmes ont préparé, pour eux-mêmes, de sorte qu’ils ont encouru le courroux d’Allah, et c’est dans le supplice qu’ils éterniseront.

    81. S’ils croyaient en Allah, au Prophète et à ce qui lui a été descendu, ils ne prendraient pas ces mécréants pour alliés. Mais beaucoup d’entre eux sont pervers.

    82. Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: «Nous sommes chrétiens». C’est qu’il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu’ils ne s’enflent pas d’orgueil.

    Etant donné que la période du mois de Ramadan se prête aux invocations, voici la mienne si elle peut aider le Juste incha ALLAH!!!

    Psaumes de David (AS)
    Psaumes 62
    62.1
    (62:1) Au chef des chantres. D’après Jeduthun. Psaume de David. (62:2) Oui, c’est en Dieu que mon âme se confie; De lui vient mon salut.
    62.2
    (62:3) Oui, c’est lui qui est mon rocher et mon salut; Ma haute retraite: je ne chancellerai guère.
    62.3
    (62:4) Jusqu’à quand vous jetterez-vous sur un homme, Chercherez-vous tous à l’abattre, Comme une muraille qui penche, Comme une clôture qu’on renverse?
    62.4
    (62:5) Ils conspirent pour le précipiter de son poste élevé; Ils prennent plaisir au mensonge; Ils bénissent de leur bouche, Et ils maudissent dans leur coeur.
    62.5
    (62:6) Oui, mon âme, confie-toi en Dieu! Car de lui vient mon espérance.
    62.6
    (62:7) Oui, c’est lui qui est mon rocher et mon salut; Ma haute retraite: je ne chancellerai pas.
    62.7
    (62:8) Sur Dieu reposent mon salut et ma gloire; Le rocher de ma force, mon refuge, est en Dieu.
    62.8
    (62:9) En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, Répandez vos coeurs en sa présence! Dieu est notre refuge,
    62.9
    (62:10) Oui, vanité, les fils de l’homme! Mensonge, les fils de l’homme! Dans une balance ils monteraient Tous ensemble, plus légers qu’un souffle.
    62.10
    (62:11) Ne vous confiez pas dans la violence, Et ne mettez pas un vain espoir dans la rapine; Quand les richesses s’accroissent, N’y attachez pas votre coeur.
    62.11
    (62:12) Dieu a parlé une fois; Deux fois j’ai entendu ceci: C’est que la force est à Dieu.
    62.12
    (62:13) A toi aussi, Seigneur! la bonté; Car tu rends à chacun selon ses oeuvres.
    Psaumes 64
    64.1
    (64:1) Au chef des chantres. Psaume de David. (64:2) O Dieu, écoute ma voix, quand je gémis! Protège ma vie contre l’ennemi que je crains!
    64.2
    (64:3) Garantis-moi des complots des méchants, De la troupe bruyante des hommes iniques!
    64.3
    (64:4) Ils aiguisent leur langue comme un glaive, Ils lancent comme des traits leurs paroles amères,
    64.4
    (64:5) Pour tirer en cachette sur l’innocent; Ils tirent sur lui à l’improviste, et n’ont aucune crainte.
    64.5
    (64:6) Ils se fortifient dans leur méchanceté: Ils se concertent pour tendre des pièges, Ils disent: Qui les verra?
    64.6
    (64:7) Ils méditent des crimes: Nous voici prêts, le plan est conçu! La pensée intime, le coeur de chacun est un abîme.
    64.7
    (64:8) Dieu lance contre eux ses traits: Soudain les voilà frappés.
    64.8
    (64:9) Leur langue a causé leur chute; Tous ceux qui les voient secouent la tête.
    64.9
    (64:10) Tous les hommes sont saisis de crainte, Ils publient ce que Dieu fait, Et prennent garde à son oeuvre.
    64.10
    (64:11) Le juste se réjouit en l’Éternel et cherche en lui son refuge, Tous ceux qui ont le coeur droit se glorifient.
    Amen!!!

  72. Monsieur Ramadan,
    رمضان مبارك
    Je dois vous dire tout d’abord tout le respect et l’admiration que j’ai pour la rigueur avec laquelle vous traitez les événements qui se déroulent autour de nous au Moyen-Orient dans un paysage quasi apocalyptique. Je suis d’accord avec les liens logiques tout à fait aristotéliciens que vous forgez à travers votre analyse de ce qui s’est passé en Égypte. Cependant, j’ai le regret de vous signaler que je ne souscris pas à tous vos postulats et prémisses. Parmi ces derniers, la main tendue de Monsieur Morsi pour un dialogue avec l’opposition. On a carrément mis la charrue devant les bœufs. On a procédé à des élections dites démocratiques qui ont couronné M. Morsi avec 51% des suffrages. Ce dernier ne tarde pas à déclarer à l’européenne ou à l’américaine qu’il serait le président de tous les égyptiens, de toutes tendances et de toutes allégeances religieuses. Mais il n’en était rien. En lieu et place, il s’est fabriqué une Constitution sur mesure qui consacrait la suprématie de la Confrérie des Frères Musulmans qui faisait la promotion d’une version du wahhabisme né pendant la première guerre mondiale avec la chute de l’Empire Ottoman dont le Sultan assurait aussi le califat du prophète salla alhou alayhi wa sallam. Vouliez-vous que l’Opposition se taise au nom de la démocratie des urnes? Négocier avec un pouvoir qui lui a nié des droits de participer à la rédaction des articles de la Loi Suprême du pays? Pourtant l’adoption d’une Constitution devrait précéder toute élection présidentielle ou parlementaire. C’est le contraire qui s’est produit.
    Je ne suis pas d’accord non plus avec un Islam politique car, ayant en exemple le Liban, tout état confessionnel renferme au départ les germes de son autodestruction. Une Constitution se doit d’être laïque, comme en Turquie de Mustapha Kemal Atatürc, afin d’espérer un État de droit. La religion, la spiritualité, cela concerne la relation d’un individu avec Allah sans la présence d’intermédiaires qui ne se lassent pas de regarder le voisin et de lui dire qu’il n’est pas dans le droit chemin pour des questions secondaires, qui, à mon sens, ne devraient pas prendre du tout le haut du pavé! Le rituel voulait ravir toute sa place à la spiritualité, en voulant réduire la Morale à un ensemble de recettes dont on engraisse les esprits comme l’on engraisse les oies. Il fallait plutôt procéder à l’éveil des consciences, surtout chez les citoyens qui n’ont pas eu la chance de s’instruire et ainsi de pouvoir choisir. Une autorité religieuse s’impose d’elle-même et ne devrait pas intervenir avec les affaires quotidiennes de l’État. À mon humble avis, Al-Azhar possède tous les savants nécessaires à l’interprétation du Saint Coran.
    On a voulu bâillonner l’opposition en voulant intervenir dans le processus médiatique et on n’a pas hésité à accuser des commentateurs et des animateurs opposés à leurs actions de propos blasphématoires et d’irrespect envers le Président et, pendant qu’ils s’occupaient de futilités, le peuple égyptien avait faim. Or, qu’a-t-on fait du Tourisme, source de revenus considérables qui aurait pu gonfler les coffres de l’État et ainsi nourrir ces ventres affamés dont les regards étaient orientés vers le ciel en attente d’une manne qui ne s’est jamais manifestée. En lieu et place, on a attaqué, entre autres, les tenues vestimentaires des touristes et leur consommation d’alcool. Au nom de la religion! On a accusé des femmes qui, participant à certaine manifestations, se faisaient harceler sexuellement, d’immoralité. Elles se faisaient dire qu’elles aimaient cela! Pendant ce temps, on faisait la queue pour s’acheter du pain subventionné avec une carte de rationnement comme en temps de guerre. Sans compter le rationnement de l’essence, du propane, du sucre, bref de denrées essentielles à la vie de tous les jours? Et vous, Monsieur Ramadan, parlez, du haut de votre Chaire, de Coup d’État de l’armée, concocté encore une fois avec la participation des États-Unis! Je ne suis pas un « fan » de la politique américaine, mais je ne vais pas adhérer aux sempiternels scénarios « complotistes » où les États-Unis d’Amérique seraient les fomenteurs et les bénéficiaires par excellence. Quand une foule d’environ, et le chiffre n’est pas exagéré, 16 millions de manifestants au Caire, à Alexandrie, Port-Saïd, Suez, Ismaïleya, bref dans tout le delta du Nil crient d’une seule voix : Morsi, DÉGAGE !, ce ne sont quand même pas tous des moutons de Panurge! L’insatisfaction régnait. L’armée se range aux côtés du peuple souffrant. Il n’y a rien là de machiavélique! Je ne nie pas que l’armée n’y trouvait pas son profit, mais de là à prétendre que cela a été concocté par les militaires, vous êtes passé, je le pense, à côté de la vérité.
    Morsi n’était que le valet de la Confrérie. C’est un secret de Polichinelle que c’est le Guide qui régnait en maître! D’ailleurs, ne se faisait-il pas Mawlana en prévision du Califat vacant selon toute probabilité ? On a dit à Morsi de ne pas démissionner devant la colère du peuple, mais au lieu de rassurer, qu’a-t-il fait ? Il a servi un discours évoquant sa légitimité “démocratique” et menaçant son propre peuple d’effusion de sang éventuelle s’il n’était pas rétabli dans ses fonctions. Un Président qui menace son propre peuple!
    Cela fait quarante-cinq ans que je vis au Canada. Je ne me suis jamais impliqué dans la politique. Seulement des discussions de salon. Quand j’ai su qu’il y avait une manifestation anti-Morsi dans Montréal, devant le Consulat Égyptien, j’ai décidé d’y aller de mon propre chef. Aucune pression ni obligation. Ma patrie était en danger. Mes compatriotes souffraient. Il fallait que je le manifeste. J’ai pleuré quand la foule a entonné d’une seule voix « Bilādī, bilādī, bilādī, Lakī ḥubbī wa fūādī, … » Vous devriez en faire autant!

    1. Salam Alaykom,

      J’aime beaucoup les dernières partie de votre texte Kevrock et en découvrant le texte j’avais lu parfois quelques commentaires et je trouve ça merveilleux une vraie richesse intellectuelle.

      J’avais vu aussi une personne qui publie des poèmes d’une très bonne qualité je crois que c’est créature de Dieu.

      Bon courage à tous et il est bon de défendre le droit de l’humanise et de contrer toute hypocrisie

      Par contre je n’avais pas aimé le commentaire de Adrien parce que c’est vraiment une fausse piste je trouve l’analyse que vous proposez mais par contre le commentaire de Fred est une réalité dite. C’est pas pour le plaisir de détruire un peu quelques analyses mais j’aime bien donner mon opinion.

      Il y a enfin d’un point de vue syntaxique trop de trois petits point cela me rappel la correction de certain et merci à Fouad pour son commentaire.

      Salam

    2. Tout à fait d’accord avec TOUT ce que vous dites. Je tiens à dire que monsieur Ramadan me déçoit un peu (BEAUCOUP) là. Je suis moi-même une égyptienne de 21 ans ayant passé toute ma vie en Egypte, et je peux dire que nous avons vécu une année d’ENFER avec Morsi au pouvoir. J’ai moi-même pris part à des manifestations durant les trois dernières années (depuis 2010) et je savais que tout président nouvellement élu après la “révolution” du 25 janvier, décevrait certainement le peuple égyptien du fait des grands problèmes auxquels il aurait à faire face ainsi que de l’attente irréaliste du peupe égyptien (nouvellement introduit au jeu de la politique). Par contre, Morsi a démontré coup après coup, que son seul et unique but était de servir les intérêts des frères musulmans contre l’intérêt général du peuple égyptien. Toute (et là je n’exagère pas du tout) action politique entreprise par Morsi durant son “reigne” avait pour but de lui assurer (ainsi qu’aux frères musulmans du reste) plus de pouvoir: depuis la constitution écrite sur mesure, au dialogue divisioniste qu’il tenait, jusqu’à ses “réformes” judiciaires (et j’en passe). Je tiens aussi à préciser que je ne soutiens pas l’armée égyptienne avec le zèle que l’on observe chez certains, que je reconnais ses erreurs, et que je n’admire pas particulièrement le général El-Sissi que je considère avec beaucoup de précaution. Je ne voue pas une haine particulière aux frères musulmans non plus, même si je ne suis pas d’accord avec eux sur le plan politique, et j’aurais bien aimé avoir une société pluraliste, exprimant des points de vue divers, dans un cadre légal bien défini. Malheureusement, les idées de Morsi ainsi que de ses supporters (et de son cercle intime, du leader des frères musulmans Badie ou d’autres tels que Khayrat El Shater, brefs de ceux au pouvoir) ne sont pas tirées de Hassan El Banna mais du Sayid Qotb. S’il existe des mouvement reformateurs initiés par des jeunes frères ils ne sont pas du tout visibles sur la scène politique. Cela fait qu’aujourd’hui, les frères musulmans sont devenus une organisation fasciste, avec des alliés terroristes sur la péninsule du Sinaï et usant de l’arme religieuse pour contrôler le peuple égyptien. Et si Mr. Ramadan attribue les informations perpétuées à propos des actions anti-terroristes entreprises par l’armée au Sinaï, à une campagne de propagande de la part de cette dernière, je tiens juste à citer l’un des leaders les plus en vue des frères musulmans (El Betlagui) qui a déclaré en direct, à la télévision égyptienne, que les actes terroristes qui avaient lieu au Sinaï n’allaient cesser que lorsque l’armé remettrait Morsi au pouvoir après le “coup d’état.”

      Mr. Ramadan dit que c’est l’armé qui est l’allié objectif de l’administration Américaine et non des frères musulmans, par contre, les “meetings” privés d’Anne Patterson avec Morsi ne semblent pas du tout le surprendre/déranger. Mr. Ramadan décrit aussi les décisions politiques de Morsi avec des termes vagues comme “gaucherie” ou “naïveté”, sans vraiment en venir aux faits, sans décrire avec détails la nature de ces actions. Enfin, il dénonce les analyses politiques “simplistes” tout en faisant preuve de la même naïveté (du même simplisme). La révolution du 25 janvier 2010 est la preuve du changement de position de l’administration américaine par rapport au gouvernement égyptien. Les organisations égyptiennes financées par le Congress n’en sont que la preuve. Oui, le peuple égyptien avait des revendications légitimes lorsqu’il a manifesté contre Moubarak, mais il est clair que ce mouvement là était dans l’intérêt de l’administration américaine qui a opéré dans les trois dernières années un réforme vis-à-vis de sa politique dans la région et formé de nouvelles alliances. Enfin, selon Mr. Ramadan “La lecture politique superficielle tendrait à faire croire que l’Arabie Saoudite ou le Qatar soutiennent les Frères Musulmans.” Pourtant, les faits démontrent que l’Arabie Saoudite et le Qatar ont des positions fondamentalement opposées par rapport au cas de l’Egypte. Au niveau superficiel l’Arabie Saoudite a démontré par ses actions politiques récentes qu’elle soutenait plutôt l’armée en Egypte. Donc au niveau de lecture politique superficiel, PERSONNE ne pense croit que l’Arabie Saoudite soutient les frères musulmans…!
      Bonne journée! 🙂

  73. merci également pour cet article
    Il est bien évidemment un règlement et des lois mais qui prend cela en compte

    hélas hélas

  74. D’abord j’aimerai dire bon vendredi à tous les musulmans et bon ramadan à tous les musulmans.

    J’ai beaucoup aimé mon intime conviction vous savez pourquoi Monsieur Ramadan parce que vous dites que parfois et parmi ceux qui vous embêtent comme certaines personnes d’origines juifs, musulmanes, chrétiennes, athés qui s’harcèleent eux même comme avec des propos antisémites et ensuite ils se plaignent;

    De surcroît c’est ce qui s’est passé en Egypte je trouve Morsi n’a rien fait il a même pas terminé ses élections.

    Or si le premier ministre et le président n’ont pas terminé le mandat en France ils restent jusqu’à la fin.

    A juste titre de rappel c’est de la pure injustice.

    Voilà bonne journée.
    Cordialement.

  75. Très tôt, dès 1930, à l’initiative d’un industriel nationaliste, Talaat Harb (0), l’Égypte s’est dotée d’une industrie cinématographique d’une capacité productive équivalente à celle d’Hollywood. Les studios Misr ont fourni des films en langue arabe d’une grande qualité. D’inspiration souvent réaliste, ils furent diffusés partout dans le monde arabe. L’avènement de la télévision les a davantage popularisés. Très vite, les foyers arabes se sont mis à vivre au rythme des feuilletons télévisés.
    Ainsi, l’Égypte a joué un rôle capital au sein du monde arabe par la taille de sa population mais aussi parce que son identité arabe est restée affirmée au travers d’une activité intellectuelle intense, presse, activité éditoriale et cinéma, qui rayonnait au-delà de la région jusqu’au Maghreb.
    L’occidentalisation des élites au cours d’une colonisation britannique soft qui s’était emparée du pays en expulsant les Français parce qu’elle était un jalon sur la route des Indes n’a pas réussi à détruire culturellement le pays.

    Depuis janvier 2011, le peuple égyptien offre au monde le spectacle d’un feuilleton dans lequel il a le rôle principal.
    Les autres acteurs, armée, partis politiques, les États voisins ou lointains arabes ou non qui s’ingèrent directement ou non lui donnent la réplique. Ils ne sont pas secondaires, mais ils interviennent en second pour répondre à ses mouvements et ses humeurs.
    Le bloc occidental, Israël, les pétromonarchies se seraient bien contentés de Moubarak, il était leur allié fidèle recevant d’eux des subsides et pratiquant une politique étrangère en parfaite harmonie avec leurs intérêts réels ou seulement supposés dans la région.

    L’ampleur de l’insurrection et la désobéissance civile de janvier 2011 n’ont pas été prévues par les services de renseignements étasuniens, ce qui laisse présager de l’efficacité des oreilles de la NSA. Écouter, enregistrer, espionner, stocker les données, certes, mais cela ne semble pas donner lieu à une capacité d’interprétation suffisante pour anticiper ce qui ne peut l’être. Une Révolution survient de façon imprévisible dans une situation sociale métastable.
    Le Conseil Supérieur des Forces Armées, en accord avec ses parrains, les donneurs d’ordres et d’argent, a délogé le dictateur qui a rabaissé et humilié l’Égypte et le monde arabe depuis trente ans. Le CSFA prend alors le pouvoir.
    C’est la « rue » qui obligera l’armée à organiser les élections législatives puis à les valider. Chaque étape a été gagnée de haute lutte par une mobilisation constante et des manifestations massives. La place Tahrir a généré une dynamique qui a contraint les militaires à céder le pouvoir aux civils.

    Un événement sans précédent dans l’histoire a eu lieu le 30 juin 2013.
    27 millions de manifestants étaient sortis dans les rues d’Égypte pour protester et demander un « changement de régime » réel, une amélioration des conditions de vie, travail, dignité et liberté.
    Ce n’était que l’un des épisodes de la révolution égyptienne entamée depuis 2005 par les mouvements de grève des travailleurs qui ont culminé en 2008.

    Le secret du succès du mouvement Tamarrod est ici.
    Entre juin 2012 et juin 2013, le chômage s’est aggravé et il a concerné aussi des emplois de haute ou moyenne qualification. Il atteint 32% de la population active.
    Plus de la moitié de la population vit désormais en dessous du seuil de pauvreté.
    Durant l’année écoulée, plus de 7000 manifestations, grèves ou de sit-ins ont été dénombrés.
    Les prêts négociés auprès du FMI par le gouvernement Morsi ont validé l’arrêt ou la baisse des subventions étatiques des produits de première nécessité.
    Le décret pris par Morsi en novembre 2012 qui conférait à toutes ses décisions une immunité absolue a été une maladresse désastreuse. Il a catalysé la convergence des intérêts d’anti-FM disparates politiquement autour de la revendication de son départ et d’élections anticipées.

    L’armée n’a fait qu’acquiescer à la Rébellion, quitte à la trahir aussitôt une fois les places et les rues vidées de leurs contestataires d’un ordre somme toute étasuno-israélien compatible. Elle avait obtenu des garanties substantielles et constitutionnelles pour maintenir ses privilèges financiers et politiques avec le gouvernement Morsi.
    Les Séoud aux commandes en Arabie se sont réjouis de pouvoir affaiblir la position un peu trop éminente du Qatar dans l’échiquier régional et l’ont signalé bruyamment.
    Les Usa ont obtempéré après quelque hésitation à l’initiative de l’armée égyptienne d’endiguer la rébellion sans la contrarier frontalement. Elle l’a accompagnée pour tenter de la neutraliser dans sa demande d’évincer le nouveau pouvoir élu.
    Il suffit d’avoir lu quelques câbles de la diplomatie étasunienne rendus publics par Wikileaks pour se convaincre de la médiocrité des analyses de la première puissance comploteuse du monde. Ses efforts sont par ailleurs consommés dans une surveillance onéreuse et stérile aux mains de firmes privées. De plus, l’obsession de l’administration BHO est tournée vers le Pacifique. (1)
    Israël a eu le temps de comprendre qu’il n’avait rien à craindre des Frères Musulmans. Leur ambassade a été protégée et les accords de paix signés avec Sadate n’ont pas été remis en cause.

    Les protagonistes qui voyaient monter la démonstration de force de la « rue » avaient tout à redouter d’une vingtaine de millions de manifestants qui promettaient d’organiser une désobéissance civile de grande ampleur à l’échelle nationale.
    Les annotations en bas de page de l’aide à l’avortement de la révolution recommandaient d’apaiser les foules en leur octroyant la destitution de Morsi.
    Les dites foules ne demandaient rien d’autre.
    Aucun programme précis de l’après rébellion n’était disponible dans les didascalies.

    Le problème de la pénurie des produits énergétiques dont les subventions coûtent 8% du PIB et celui de la faiblesse de la réserve de blé, moins de deux mois de consommation stockée pour une année de mauvaise récolte dans un pays qui dépend de l’importation pour plus de la moitié de sa consommation, risquent d’être non pas résolus au moins repoussés dans le temps grâce à l’aide de 12 milliards de dollars accordés par les pays de la péninsule arabique.
    Dans cette situation de péril alimentaire, l’agence pour le blé annonce une importation de seulement 180 000 tonnes de blé en août après six mois sans ordre d’achats pour un pays qui en consomme 750 000 tonnes par mois.
    Mais un autre danger vital menace les Égyptiens, c’est la raréfaction de leurs ressources hydriques provenant pour 90% du Nil. Depuis quelques années, les pays du bassin du Nil l’Éthiopie et l’Ouganda à leur tête demandent une autre répartition des eaux du fleuve qui prend naissance dans leurs hauteurs. Le Rwanda, la Tanzanie, le Kenya et le Burundi signent un traité qui les dispensera de l’accord préalable de l’Égypte prévu dans la convention de 1959 pour réaliser des travaux de prélèvement des eaux nilotiques. Ils y sont encouragés par Israël qui assiste l’Éthiopie et l’Ouganda pour l’édification d’infrastructures hydrauliques. Le 13 juin 2013, le Parlement éthiopien ratifie à l’unanimité le traité d’Entebbe qui va assoiffer l’Égypte. (2)

    L’Égypte va bénéficier d’une autre livraison en août, 4 nouveaux F16 vont rejoindre la flotte de 8 appareils déjà réceptionnés sur les 20 commandés en 2010 pour 2,5 milliards de dollars. La seule guerre à laquelle elle ait participé depuis 1973 est sa contribution à la coalition contre l’Irak en 1991.
    L’armée égyptienne s’est concertée avec Israël, elle en a obtenu l’autorisation de se déployer au Sinaï pour le nettoyer d’éléments ‘terroristes’, il faut entendre ici de partisans des Frères Musulmans. De son côté, l’entité sioniste a massé des troupes le long de sa frontière avec l’Égypte.

    La dette extérieure était passée de 34 milliards de dollars à 45 sous Morsi. Elle s’est accrue de 12 depuis que les bourses des pétromonarchies se sont déliées.
    Cette dépendance vis-à-vis des régimes autocratiques arabes sans cesse renforcée ne peut être une solution qu’à très court terme.
    L’Égypte est confrontée à la faim, à la soif et à un déficit énergétique.
    L’écriture du scénario du feuilleton égyptien n’est pas achevée. Elle est évolutive et les péripéties à venir se conforment à la réactivité des quarante millions qui vivent avec moins de deux dollars par jour et qui font cette expérience extraordinaire d’infléchir le cours de leur histoire.
    Tahrir est une place qui se donne en exemple au monde.
    Pour que son expérience ne s’échoue pas par le freinage des forces de la contre-révolution toujours actives, il faudrait une contamination virale aboutie d’autres peuples.
    Les peuples de Grèce, d’Espagne et du Portugal seraient de bons candidats de ce côté-ci de la Méditerranée. Dettes publiques en grande partie odieuses, la Grèce s’est surarmée grâce à des deniers empruntés contre un membre de l’Otan, chômage en Espagne qui a inversé les flux migratoire vers le Maroc, un ministre portugais de l’enseignement qui encourage les jeunes diplômés à quitter le pays, les frémissements des mouvements Occupy n’ont pas abouti. Le livret n’a pas été encore élaboré si le rythme et la mélodie sont retenus.
    Bahrein, Arabie et Yémen ne seraient pas en reste.

    Badia Benjelloun
    13 juillet 2013

    (0) l’une des artères qui débouchent sur la place Tahrir porte son nom. Il fut aussi le fondateur de la première banque égyptienne.

    (1) http://french.news.cn/chine/2013-07/11/c_132530331.htm

    (2) http://www.menara.ma/fr/2013/06/14/641519-le-parlement-éthiopien-ratifie-laccord-dentebbe-sur-le-partage-des-eaux-du-nil-bleu.html

  76. Salam, Les sionistes et leadership de ce monde préparent tout simplement le grand état d Israël qui accueillera leur Dajjal. Ce sont des choses que nous devint depuis longtemps. Tout se met en place tranquillement et sagement. Ils rebattissent même le templs de Salomon(sws) pour accueillir le Dajjal tout en détruisant par en dessous. La mosquée al aqsa. On aura beau analysé, regarder, juger, critiquer… Le plan de met en place en plus du nouvel ordre mondial.
    Faire croire a aux peuples qui sont les libérateurs les démocratiques mais en fin de compte ce n’est que mensonge et illusion = Dajjal.
    Patienter et vous verrez. Le prophète mohammad (sws) nous a prévenu par la volonté d’Allah.
    salam

  77. merci à vos intellectuel Ramadan
    J’ai une opinion différente mais c’est l’opinio du peuple qui a agit contre Morsi selon moi parce que je pense que l’armée à agit pour sa sécurité
    Mais les Frères Musulmans sont déçu et je comprends aussi leur déception
    Heureusement aussi qu’internet permet de voir les enjeux et de partager les opinions racontés
    Merci de prendre en compte cette avis qui est aussi un avis que l’on trouve chez les autres partisans comme l’a dit Youssouf et Omar
    [email protected]

  78. Salam Arleykoum
    en ces temps troubles que Dieu nous protège de la Paranoïa
    Amen
    La chance toujours 3and le vieux général
    je reviens au français parce qu’il y a des gens qui comprennent pas l’arabe et je voulais dire que l’armée à toujours eu aussi la chance de détenir la moitiés des richesses du pays. Merci Hamida j’aime ta réflexion
    Hamid

  79. il faut avoir peur que de Dieu moi les hommes ils sont comme moi j’ai pas peur et ma liberté elle est là Hmdl
    Merci
    c’est vrai que les mamans ont beaucoup à préparer mais les hommes doivent aider monsieur Ramadan

  80. salam alykoum
    je vous respecte beaucoup Mr Ramadan, mais vous fermez vous yeux sur pas mal de choses
    les verites sont en train de se devoiler maintenat , les meilleurs amis des americains sont les freres musulmans. le president americain a ete questionne par le congres sur qqs millards de dollars donnes aux freres musulmans , et le CNN denonce sans cesse ce qui est arrive en egypte disant coup d’etat , les 30 millons dans le rue le 30 juin , qu’est ce que vous en ditez?? les concessions faites par morsi et ses freres pour israel pour satisfaire aux americains.
    morsi et ses freres ont devise l’egypte et on etait tres pres d’une guerre civile.
    il faut etre un peu plus equitable
    salam

  81. J’ai une question très intéressante…et il on refait les élections et on se retrouve encore avec la même disposition ça veut dire une majorité. Des frères. Musulmans au gouvernement et président des frères musulmans qui es ce qu on fait alors une nouvelle ” revolution”

    1. Salem,
      Eh bien il va y avoir un truquage majestueux, En effet il y a eu coup d’état mais c’est nécessaire. Quand on fait le tour des discours des frères musulmans dans une Egypte qui est faite de plusieurs minorités, les frères musulman sont peut être le salut de l’Égypte mais aussi ce sont eux la perte de l’Égypte, de moins en moins de personnes intellectuelles ayant une culture apolitique et religieuse (fi sabili allah) parlent, ce qui enflammes les foules (voulu) et certainement de l’ autre coté aussi il risque d y avoir des personnes enflammant les foules qopbt , la guerre civile n’est qu’à un pas, il faut à tous un juste milieux. Et les frères musulmans même si il y a une bonne intention quelque part n’est pas la solution. En Algérie, nous sommes très croyants, quand les courants religieux sont entré en jeux, le peuple est devenu fassiq alors qu avant, il y avait du respect, de l amour entre les gens mais il y a eu des meurtres du sang et tout le monde aujourd hui se mefis de tout le monde, j’aurais préféré ne jamais avoir croisé ces soit disant musulmans qui sèment la fitna (la fitna est pire que le qatl) ces gens là sont une fitna sur terre et il ne faut pas les laisser faire. Ils divisent les nations, les familles, les frères. Je ne sais pas si ils sont envoyés par un pays tel que Israël ou les usa pour diviser pour mieux régner mais je pense qu’il faut se méfier car nous sommes musulmans sans avoir eu à écouter des discours de haine et el hamdoullillah notre prophète QSASSL nous a toujours incité à billati hiya ahssen.

      Merci à Tariq Ramadan pour le prêche sur iqraa en français ça aide mon mari qui ne parle pas arabe et j’ai été enchantée du message de paix que Monsieur Ramadan a envoyé.

      Bien à vous,

      Salem.

  82. Assalam Aleykoum
    Je viens de lire une très bonne analyse de la situation et un bon résumé de ce qui se dit ici et là.
    Néanmoins je trouve dommage que Tarik Ramadan n’expose pas les buts réels de toutes ces révolutions, quel est l’intérêt de l’Occident?
    Même si l’analyse sur la révolte Tunisienne est pertinente , pour quoi déloger un Dictateur ,Ben Ali, qui sert si bien les intérêts Occidentaux? Je ne vois pas l’intérêt peut on me l’expliquer? Ou faut il que je lise L’Islam et le Réveil Arabe?
    Pourquoi avoir destituer Moubarak? J’ai compris ici qu’il s’agissait d’un Coup D’Etat en vu de redistribuer les cartes mais Mr Ramadan ne l’a pas expliqué auparavant.
    Si je comprend pourquoi on a écarté Kaddafi , l’écart de Ben Ali reste obscur à mes Yeux.
    Merci

  83. Mr ramadan mentionne les erreurs des freres musulmans ils sont enormes: N’aurait il pas ete mieux pour l’Egypte et pour les freres musulmans de tenir les promesses faites par les freres en 2011 de ne pas se presenter aux elections presidentielles?. N’aurait il pas ete mieux apres avoir gagne de justesse ces elections de partager le pouvoir avec les forces laiques plutot que de chercher des alliances avec les Salafis et d’apaiser l’armee a tout prix en lui guarantissant ces privileges?. N’est il pas mieux maintenant de negocier avec les autres forces politiques , et de se desolidariser nettement de l’opposition armee au coup d’etat des militaires qui va affaiblir l’Egypte et probablement augmenter la mainmise des militaires sur le pays?
    Les freres musulmans Egyptiens et Syriens devraient mediter ce vieux vers arabe

    Le chasseur qui remplace son chien par un lion devrait s’attendre a etre devorer par ce lion

  84. Bonjour,
    Vous auriez même pu ajouter des faits assez surprenant , comme la première mesure de l’armée qui a été de fermer les tunnels de GAZA ? la prise des télévisions et radio pro-Morsi ? et surtout l’arrestation de centaines de dirigeants des frères Musulmans. Tout ceci dénote bien un coup d’état, mais pas seulement contre le gouvernement en place, mais bien axé sur l’élimination politique des frères Musulmans dans toute l’Egypte.
    Bonne journée à vous.

  85. c sûr saad
    maxime vous me faites penser à un ami converti prénomer maxime qui dit toujours qu’il ne faut pas répondre à la violence par la violence et que les frères musulmans étaient naifs selon moi
    je vous aime fillah et je l’écrit mes frères et soeurs en la foi

    1. Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. À mon avis “heureux ceux et celles qui font ceci sans jamais avoir entendu parler de Dieu”.

      Ils sont libres et remplis de Dieu.

  86. MERCI!Cher professeur Tarik et Frere Fillah,pour votre article,qui resume tout a fait la VERITE de la situation actuelle de ce COUP d ETAT en Egypte.Vivant actuellement en Egypte,je me permet de vous dire que la situation deviens catastrophique.La police qui tire a balles reelle sur les manifestant Pro-Morsi,et mettent a feu leur voitures.Quotidiennement il y a des morts,biensurs vous devinerez du quel cote…Biensur l Europe ne vois pas tout cela,etant donne que toutes les chaines de tv Egyptienne qui disaient la verite ont ete fermes.Ce n est pas seulement un coup d etat,c est aussi une guerre contre l ISLAM.AzbounALLAH wa nemi al wakeel!!!

    1. On voit bien qu’à des moments critiques les pouvoir des télécommunications devient prépondérant en l’occurence les actionnaires de Nilesat . qu’on présentait en Egypte comme un facteur de développement , développement au profit de qui ?!
      Avec l’Internet ce fut de meme lors de périodes critiques nationales ou supranationales ;
      On voit que toute l’indépendance des musulmans est encore à construire pour pouvoir s’affirmer concrètement face à leurs intérets sociétaux , économiques et culturels .
      Les discours seuls ne suffisent pas ,il manque la matérialité de POUVOIR se mettre en action sur tous les plans , mais j’ai confiance en la ténacité de ces frères musulmans en Egypte نصرهم الله و فتح عليهم بالنصر و التمكين

  87. Bonjour,

    Le pourvoir appartient à celui qui détient les armes, l’économie et l’information.
    Les frères musulmans peuvent manifester le temps qu’ils voudrons, le pouvoir n’est pas dans la rue.
    Je regarde régulièrement la couverture des chaînes égyptiennes du coup d’état , le lavage de cerveau illustré à merveille ! Le peuple et le général AL SISSI contre les terroristes.
    Aujourd’hui , et selon ces mêmes médias , des millions d’égyptiens, le peuple égyptien est sorti dans la rue pour signer un chèque en blanc à l’armée. C’est donner davantage de sacralisation à cette armée qui avait apporté la honte et l’humiliation au peuple égyptien à deux reprises en 1967 et en 1973.
    Au niveau régional, le pouvoir actuel considère le Hamas comme une entité ennemi, ferme les frontières avec Gaza et détruit les tunnels accusant le Hamas d’avoir mené des opérations militaires sur le territoire égyptien.
    Le soulèvement du 25 janvier 2011 demandait la chute du régime mais malheureusement seul Moubarak est parti , le système corrompu ( Justice- Haut fonctionnaires – Police) est resté, était en embuscade attendant le moment propice pour revenir sur la scène avec en prime une légitimité inespérée.
    Je pense que les frères musulmans seront exclus du jeux politique avec une décision de justice, et retomberons dans la clandestinité.
    En Tunisie on s’achemine vers un scénario différent mais qui aura les mêmes conséquences

    Les peuples arabes ne sont pas prêts.

  88. merci pour cet article

    J’aime bien l’explication vous savez parce qu’ elle est net.

    Or j’ai une question: pourquoi le général SiSsI n’admet pas le coup d’Etat ;et persiste toujours à dire autre chose.

    Pourtant le peuple a eu aussi son mot à dire mais c’est en écoutant tout le monde que le pacifique adviendra sinon ça sera très difficile.

    Excusez moi mais dans le christianisme et quand on lit l’histoire des religions Dieu est amour partout où l’on va bien évidemment.

    De plus je pense que maintenant il est hors de question de lâcher l’affaire vu comment ça s’est terminé en Egypte.

    Serait ce la même chose pour la Tunisie car les mêmes éléments laissent peut-être penser que cela ne va point être facile.
    Bien cordialement
    Bien à vous

  89. Les musulmans sont entrés dans le jeu démocratique mais “On” la leur refuse catégoriquement ; C’est très dangereux , Car la Force armée ne peut plus de nos jours regler les affaires politiques dans un pays et surtout lorsque la légitimité est spoliée délibérément par la destitution du vainqueur des urnes .
    L’Afganistan c’etait contre l’Etat islamique , l’Irak c’était contre la dictature , En Lybie de meme et maintenant l’Egypte contre le résultat de la démoctratie .
    Bref les intérets occidentaux auprès des pays arabo-musulmans n’ont pas fini de faire le chaud et le froid dans la région .

    1. “L’Afganistan c’etait contre l’Etat islamique , l’Irak c’était contre la dictature , En Lybie de meme et maintenant l’Egypte contre le résultat de la démoctratie !!!”
      Peut on alléguer autre chose que le point de mire des interventions occidentales se sont les états musulmans détenteurs de zones stratégiques et qui tentent de s’émanciper ; c’est clair ….le tour des autres voisins est en stand -by ,qu’ils ne s’inquiètent pas pour attendre , ils sont en fin de liste pour cloturer le sujet des printemps arabes .

    2. Sur cet article on peut lire les déficiences des frères musulmans en matière de pouvoir concret çàd ils ont la majorité démocratique mais pas les leviers de pouvoirs réels pour diriger un Etat .( car meme avec une majorité la minorité avec un pouvoir matériel concret se suffit de jouer de sa mauvaise volonté pour mettre le Pays à plat )
      http://www.algerie1.com/actualite/les-services-de-renseignements-algeriens-et-russes-ont-pousse-obama-a-lacher-les-islamistes/

  90. Nuit de Cristal en Egypte

    La “Nuit de Cristal” (Kristallnacht) est le nom donné au violent pogrom qui eut lieu les 9 et 10 novembre 1938, dans toute l’Allemagne, à l’initiative des dirigeants du parti nazi .
    « Je présente les faits au Führer. Il décide : laisser les manifestations se poursuivre. Retirer la police. Les Juifs doivent sentir pour une fois la colère du peuple. C’est justice. Je donne aussitôt les consignes correspondantes à la police et au Parti. Puis je fais un bref discours en conséquence devant les dirigeants du Parti. Tempêtes d’applaudissements. Tout le monde se précipite immédiatement sur les téléphones. Maintenant, c’est le peuple qui va agir. »
    — Joseph Goebbels, Munich, 10 novembre 1938
    «J’appelle tous les Egyptiens honnêtes (الشرفاء)à descendre dans la rue vendredi pour me donner mandat pour en finir avec la violence et le terrorisme, …
    —Général Abdel Fattah al-Sissi, Alexandrie, 24 juillet 2013

    La « colère populaire spontanée » mise en avant par les responsables nazis fait en réalité l’objet de quatre vagues d’ordres successives :
    à partir de 22 heures, les chefs régionaux de la SA donnent, par téléphone, instruction à leurs subordonnés de lancer incendies, destructions et violences à grande échelle ;
    peu avant minuit, ordre est donné aux forces de police de ne pas s’opposer aux actions contre les Juifs, d’empêcher les pillages et « tout autre débordement particulier » et de préparer l’arrestation de vingt à trente mille Juifs, « de préférence fortunés » ;
    à une heure vingt du matin, les instructions sont complétées et précisées par un télex à la police et au SD. de prévenir les actions qui peuvent mettre en danger des personnes ou des biens allemands, notamment lors de l’incendie des synagogues, d’autoriser la destruction des appartements et commerces appartenant à des Juifs,
    Les Nazis attribuèrent aux Juifs eux-mêmes la responsabilité de la nuit de Cristal et infligèrent une amende d’un milliard de marks (soit 400 millions de dollars au taux de change de 1938) à la communauté juive allemande.
    La nuit de Cristal annonçait une nouvelle vague de lois antisémites. Dans les semaines qui suivirent, le gouvernement allemand promulgua toute une série de lois et de décrets visant à exproprier les Juifs de leurs biens, à les priver de leurs moyens de subsistance et à les exclure de toute vie sociale.
    Remplacer : juifs par frères musulmans ; synagogues par sièges du Parti de la liberté et de la justice ; subordonnés par baltaguia ….et nous quittons l’Allemagne novembre 1938 pour nous retrouver en Egypte juillet 2013

    Le 70e anniversaire de la nuit de Cristal, le 9 novembre 2008 à la synagogue de la Resetasse, est l’occasion pour la chancelière allemande Angela Merkel de lancer un appel afin que « l’héritage du passé serve de leçon pour l’avenir ». La chancelière dénonce « l’indifférence à l‘égard du racisme et de l’antisémitisme »
    Pour elle, c’est un premier pas qui peut remettre en cause des valeurs incontournables. « Trop peu d’Allemands ont eu à l’époque le courage de protester contre la barbarie nazie (…). Cette leçon à tirer du passé vaut aujourd’hui pour l’Europe, mais aussi pour d’autres régions,»
    Cet appel doit concerner tous les peuples et toutes les races, car aucun peuple ne détient le monopole de la souffrance.
    Une vague de chauvinisme racial s’est abattue sur l’Egypte annonciatrice d’un prélude à un nettoyage ethnique, qui rappelle les prémices de l’Holocauste
    un discours raciste et fanatiques largement diffusé par la propagande qui a contaminé tous les medias égyptiens suivi d’actes déniant la citoyenneté et l’humanité pour une large frange d’ du peuple, répertoriée comme ennemie de la nation qui doit être anéantie et nettoyé.
    Le pouvoir Egyptien se livre à un jeu pervers, déjà utilisé par les nazis et l’administration Bush, qui consiste à créer un ennemi qui porte tous les maux et péchés et à qui est responsable des erreurs et des catastrophes passées et présentes : l’axe du mal.
    Les artisans du coup d’état ont réussi à faire surgir le coté obscure de l’âme humaine et donner libre cours aux plus vils instincts dans la société égyptienne : soif de vengeance, haine, désinformation, éloge du bourreau et criminalisation de la victime …
    Aucun humaniste sincère, ne pratiquant pas le ‘’ deux poids et deux mesures’’ , ne doit rester insensible au maccarthysme et au racisme à l’égyptienne ni aux crimes contre l’humanité sponsorisé officiellement par Les artisans du coup d’état.
    [email protected]

    PS
    Aujourd’hui, Amnesty international existe et nous devons lire ses rapports journaliers :

    • Des centaines de sympathisants de Mohamed Morsi, appréhendés par les autorités égyptiennes, sont privés de leurs droits fondamentaux ….mercredi 17 juillet 2013
    • Depuis le renversement du président Morsi, le 3 juillet, des avocats ont indiqué à Amnesty International que plus de 660 hommes ont été arrêtés dans la seule ville du Caire, notamment des responsables de premier plan des Frères musulmans et de la branche politique de cette organisation, le Parti de la liberté et de la justice
    • « Il sera impossible pour la justice d’établir la vérité si seuls des partisans de Mohamed Morsi et des Frères musulmans sont visés, tandis que les forces de sécurité ne rendent parallèlement aucun compte pour les homicides illégaux perpétrés ni pour leurs manquements au devoir de protection des manifestants contre les violences »
    Certains ont notamment reçu des coups de crosse de fusil et des décharges électriques. Ils ont par ailleurs déclaré avoir été interrogés au poste de police, les yeux bandés, par des hommes appartenant semble-t-il à l’Agence de sécurité nationale, pratique rappelant de manière inquiétante les tactiques de l’ère Moubarak.
    • Juste après que l’armée ait annoncé l’éviction du président, le 3 juillet, au moins six chaînes télévisées pro-Morsi ont été retirées des ondes et des descentes ont eu lieu dans leurs studios. Le lendemain, le Parti de la liberté et de la justice a fait savoir que les presses d’État refusaient d’imprimer le journal du parti. Dimanche 14 juillet, le ministère public a gelé les avoirs de 14 hommes associés aux Frères musulmans et de partis qui les soutiennent.
    • Lors d’un rassemblement pro-Morsi le 19 juillet à Mansoura, les forces de sécurité ont laissé faire des agresseurs non identifiés qui ont attaqué les manifestants. Deux jeunes femmes et une fillette ont été tuées par balles. Frappée à la tête, une autre manifestante a été grièvement blessée Israa Lotfy Youssef, une étudiante âgée de 18 ans, est l’une des personnes tuées à Guizeh. La jeune fille participait au sit-in pro-Morsi organisé dans la soirée du 22 juillet, et priait avec le reste de sa famille.
    • Il est presque impossible d’imaginer autant de morts s’il n’y avait pas l’intention de tuer, ou du moins un mépris criminel pour la vie des gens
    • De nouveaux éléments prouvent que les forces de sécurité ont de nouveau utilisé de manière injustifiée des balles réelles et une force excessive. La preuve qu’une réforme de la police est nécessaire, a déclaré Amnesty International après un week-end de violences qui a causé la mort de 90 personnes

    .

  91. Bonjour et Salam a tous,
    tout dabort merci à Mr Ramadan pour sa contre analyse d’une actualité médiatique mondial de pensé unique.On pourrait en dire beaucoup sur les médias officiels; désinformation, je de mot en ist ( islamiste,ect…) mais je pense que les gens ne sont pas dupe pour autant car 95% des français n’ont pas fait le vaccin de la grippe h1n1 malgré une forte médiatisation du sujet .
    Biens sur ce qui se passe en Egypte est tout simplement révoltant,ce que j’apporterai dans mes remarques s’est l’acharnement des médias après l’élection de Mr Morsi .Il sont fait que de polémiqué,médire et discrédité un parti politique fraichement élut sans même pouvoir leur laisser le temps de faire leur preuve et voir les fruits de leur politique sur une période de 10 ans minimal !! Car il faut du temps pour faire les choses dans ce contexte. Je califirai même cela de complicité dans un coup d’état programmé.
    Et je pense que nous avons un rôle a jouer , qui est celui de manifesté ici en Europe puisque nous représentant la démocratie se serai le minimum!!! Mais biens sur s’est plus facile à dire qu’à faire. lorsque dans les infos en vous dit tant de morts lors de telle manifestation ou après la frappe d’un drone et que l’on passe au actualité sportif (surtout le foot) de suite ,je dis que s’est une ofance a nos sentiment.
    salam et veuillez m’excusè pour les fautes orthographes.

  92. Salam à tous !

    Où sont passées les pratiques des invocations ?
    Moi je pensais qu’avec de puissantes invocations les nuits de vendredis par exemple, les “frères Musulmans” triompheraient de l’armée en Egypte.
    Il faut dire que toute l’armée n’est pas corrompu mais le poisson pourri par la tête.
    Regardons les miracles avec les prophètes !!! Il y eu des miracles destructeurs.

    Moi je pense que dans le monde en général les musulmans ont réduit la pratique des invocations à sa plus simple expression ( réciter l’invocation en passant ) et non passer des moitiés nuits entières à appeler ALLAH (s.w.t)
    Puisse ALLAH nous aider à mieux vivre !

  93. Au président Obama et a l’Onu de mettre fin a Sissi l’anti-christ Dajaal et Bachar assed aujourd’hui et de libérer Morsi pour éviter la fin des villes américaines et les villes du monde entier par des cataclysmes les forts séismes 24/24 l’Arabie saoudite ne sera pas épargner tsunami volcan les météorites incendie de forêt explosion de gaz et de pétrole les tornades les inondations ces catastrophes naturelles des punitions d’ALLAH maintenant après ce génocide de Sissi et le silence et la complicité des pays de l’Onu la vengeance d’ALLAH par des cataclysmes qui vivra verra le roi de l’Arabie saoudite son wahhabisme son Qaida les vrais ennemis de l’islam pire que satan sa fin logiquement cataclysmique

  94. Votre analyse est valide,pertinente.En l’a titrant de “coup d’état,acte II”,vous avez su résumer le fond de ce prétendu”printemps” égyptien.Cette pièce théâtrale qui s’est jouée en deux actes.Le premier fût contre Moubarek.Celui qui a osé menacer le pouvoir de l’armée en voulant le léguer à son fils(héritage).Une telle offense ne pouvait être pardonnée.Emboîtant le pas d’un soulèvement populaire”spontané”,l’armée saisit cette opportunité pour liquider son”renégat”.Elle le traîne dans la boue devant les tribunaux à sa solde pour l’absoudre aujourd’hui de son pêché dans sa liesse de l’acte II.La symbolique de ce geste est: comme on t’a fait,on te défait,attention aux amateurs!Le second acte est celui que vous analysez.Moralité de l’histoire:l’Egypte reste sous la botte des militaires depuis 1952 et elle n’est pas prête à s’en défaire.Bien que dans ce processus,beaucoup de similitudes l’apparentent au cas algérien;mais dans le cas égyptien la place de l’armée est plus difficilement délogeable dés l’instant où elle constitue une véritable entreprise économique par laquelle elle contribue de plus du tiers dans le PIB comme vous le soulignez.Finalement le”printemps” égyptien n’en a été qu’une balle tirée à blanc par cette masse de jeunes”révolutionnaires” qui en garderont une amertume frustration.Mais le plus révoltant dans cette mise en scène est l’indignité de cette société égyptienne dite “civile”,notamment son élite”intellectuelle”,toujours prête à se vendre au plus offrant.Une élite qui fait déshonneur à une certaine Egypte qu’on a connu au temps paradoxal du colonialisme britannique et de la dynastie des khédéouis où son élite intellectuelle et artistique faisaient que l’Egypte ait été effectivement”OUMMOU-DOUNYA”.Hélas….la braise engendre la cendre.En bon entendeur.

  95. Merci pour ces éclaircissements, c’est toujours agréable de vous Lire M Ramadan.

    En fait j’ai l’impression que c’est un éternel recommencement. Les États ou organisme forts (US, UE, Russie, etc.) sont toujours derrières les soulèvements, les guerres ou autres dans les pays où se trouvent leurs intérêts. Malheureusement !!!

    Il faut des états démocratiquement solide, surtout séparer l’état de l’armée de tel sorte que le premier contrôlant le deuxième (comme ce qu’il y a au Sénégal par exemple).

    Pour finir j’ai une pensée pour nos frères et sœurs musulmans qui se font massacrés en Egypte. Que la paix revienne en Egytpe !

  96. La fin de Sissi comme son idole pharaon par un tsunami ou un fort séisme c’est logique aux chiites de mettre fin en chiisme code satanique pour éviter la fin de l’Iran et l’Irak par les séismes et l’explosion de leurs nucléaire par ces séismes aux israéliens de quitter israél pour éviter leurs mort par l’explosion de nucléaire israélien par les séismes ces séismes des avertissements d’ALLAH fort séisme et tsunami punition d’ALLAH

  97. c toujours un reel plaisir de te lire, te voir mister ramadhan
    je suis venu lire et apprendre, voir gouter un petit chouia à une certaine sagesse dans tes propos mais…..
    attention l’ami citer l’algerie comme exemple est une reelle betise et c’est un algerien qui vous cause.
    l’algerie c’est l’algerie et n’a jamais été truc geopolitique. because et vous le savez notre pauvre peuple never connu freedom et le pire était le coq français qui nous domine till this moment. l’egypte n’est qu’un autre wembley british, algeria l’autre parc des princes jewish bien sur khouya.
    reste à tourner la tête vers les cieux et être franc et confiant en Allah le tout puissant.
    baraka allahou fika

  98. L’Egypte a vécu un coup d’Etat présenté comme “démocratique”. C’est assez remarquable. Désormais, elle vit sous une chape de plomb qui en contente beaucoup et en désole certains. Certes, Morsi n’était pas parfait, loin de là, mais la répression contre lui ET les “laïcs” (la gauche, en fait) est absolument terrifiante. Et injustifiable pour des démocrates… sauf ceux qui nous gouvernent. http://wp.me/p2EHA5-qo

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X