Tweets récents

Main menu

Appel international à …

METTRE UN TERME IMMÉDIAT …

Une

Podcast 1-Introduction…

https://www.youtube.com/w…

Une

AUJOURD'HUI: 60e signa…

  Interdit de voy…

Textes

Mère-Nature parle et a…

Des forêts qui brûlent en…

Textes

MESSAGE PERSONNEL À ME…

https://youtu.be/gfXDCUuQ…

Top Vidéos

La Mystique - Soufisme…

https://youtu.be/uDYf2HmH…

Podcasts

#12 Exigence de justic…

https://youtu.be/SD_HMvAK…

Médiathèque

#11 La prison

https://youtu.be/7AFTZHm0…

Médiathèque

CHIFA SOLIDARITY

SOUTENEZ ET PARTAGEZ, SVP…

Appels

#10 METOO

https://youtu.be/SCUeFaCR…

Médiathèque
«
»
Second Menu

Le Moyen-Orient de tous les dangers et de l’espérance

Posted by:
7428 Views

Il y a deux ans, à la surprise de beaucoup d’analystes, je m’étais fait l’avocat d’un “optimisme mesuré et prudent” quand les masses arabes descendaient dans les rues, de Tunis au Caire, de Benghazi à Damas ou à Sanaa. La lecture prioritairement “politique” des événements, perçus comme essentiellement endogènes, était une erreur majeure. Chaque jour qui passe confirme, bien malheureusement, ma thèse initiale. Les “révolutions arabes” sont inachevées et le printemps régional est un leurre à la lumière des tensions nationales généralisées. Il faut du temps, certes, et rien n’est encore acquis ou définitif mais force est de constater que la région de ANMO (Afrique du Nord et Moyen-Orient) n’a jamais été aussi affaiblie, vulnérable et déstabilisée au cours de ces trente dernières années. L’instabilité politique n’a d’égal que la crise des économies nationales gangrénées par la corruption, les dettes, le chômage et la paupérisation. Quel sera l’avenir du Moyen-Orient? Quel futur pour les peuples et quel destin pour les Palestiniens?

L’Egypte traverse une crise grave et la situation est critique. Afin de neutraliser les pouvoirs militaires et/ou juridiques qui l’empêcheraient d’appliquer sa politique, voire remettraient en cause son propre statut en appelant à de nouvelles élections, le président Muhammad Morsi a anticipé et s’est octroyé des droits “temporaires” qui rappellent curieusement les prérogatives singulières de Mubarak. Il est vrai que les oppositions et les interférences institutionnelles multiples rendaient impossible la gestion politique du gouvernement égyptien. On saura très vite s’il s’agit de mesures réellement temporaires permettant de faciliter la transition ou d’une dérive qui ramènerait le pays à l’ère de la dictature. Quel que soit le scénario, il apparait que l’Égypte est fragile, que les marges de manœuvre sont restreintes. En termes hospitaliers, l’Égypte est aux soins intensifs, en état de survie politique et en totale asphyxie économique : impossible en l’état de produire une vision d’avenir. Il en est de même en Tunisie. Après les espérances de liberté et l’alliance intelligente des laïcs ouverts et des islamistes réformistes, les coups portés par les tendances plus fermées, voire extrêmes, portent leurs fruits. Le gouvernement n’a pas réussi son pari dans cette course contre la montre et tout porte à croire qu’il serait sanctionné en cas d’élections immédiates. L’impatience des peuples est compréhensible mais elle ouvre la voie aux populistes de tous bords. Les laïques intégristes comme les salafi littéralistes, voire jihadistes, usent de tous les moyens pour déstabiliser le gouvernement et ce faisant le pays. Ce dernier se contorsionne au gré des tensions idéologiques qui le traversent sans qu’aucune force politique ne soit à même de penser et de proposer une politique économique et sociale qui puisse sortir le pays de la crise. La Tunisie est désormais un pays assisté aux dépendances multiples. La Lybie est traversée par les conflits claniques et tribaux alors que seul son secteur pétrolier est sécurisé pour les intérêts conséquents des États-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne. La Syrie vit une tragédie inqualifiable, la Jordanie est parcourue par des manifestations qui fragilisent la monarchie. Le Yémen est dans une impasse alors que le Liban est divisé de façon dangereuse et que l’Iran subit les conséquences d’un boycott international qui l’affaiblit considérablement.

Il faut ajouter, de plus, la division chiite et sunnite qui est devenue l’une des grilles de lecture des alliances politiques régionales et internationales. Le printemps arabe est déroutant puisqu’il est en train de devenir la saison de toutes les faiblesses accumulées : instabilité politique, absence de vision économique, faiblesse des dynamiques régionales concertées, divisions sectaires. Le chemin vers la démocratie est jonché d’obstacles, de pièges, de nouvelles dépendances. Au cœur du Moyen-Orient, Israël peut poursuivre sa rhétorique, gérer sa propre crise politique interne en attaquant Gaza, donner le change en acceptant une trêve sous les auspices de l’Égypte alors que sur le terrain, la fragilité de tous permet de gagner du temps et n’empêche point – bien au contraire – la lente colonisation de Jérusalem et d’une partie des territoires occupés. Le cynisme de la reconnaissance d’un curieux statut de la Palestine au sein des Nations Unies (Etat “non membre” et “observateur”… – de sa propre disparition dans les faits?-) ajoute l’hypocrisie et l’humiliation à cette tragédie de l’époque moderne. Le faux printemps arabe est un hiver palestinien, et Israël survit manifestement aux saisons. Pour l’instant tout au moins.

Cette période de transition est bien celle de tous les dangers et de toutes les contradictions. Il faudrait du temps et le temps manque pourtant; il faudrait une dynamique régionale concertée alors que les politiques sont nationales et nationalistes. Les pays s’enlisent dans des crises multiples et porteuses de divisions internes alors que seul un apaisement et davantage d’union entre les partis, les acteurs politiques et les agents économiques sur les urgences et les priorités seraient de nature à sortir les pays du chaos et de l’instabilité. Les peuples ont besoin d’acquérir une plus grande conscience analytique et démocratique alors que les populismes se répandent et amplifient les réactions émotionnelles, pressées, binaires et souvent aveugles. Les leaders politiques et religieux, les intellectuels et les étudiants, les femmes (au cœur de leurs luttes légitimes) autant que les citoyens ordinaires ont une responsabilité majeure quant à la maîtrise de leur destin. Si la démocratisation a un sens, c’est d’abord en terme de liberté et de responsabilisation : il s’agit de commencer par cesser de blâmer l’Occident, “autrui”, “les puissants de la terre” pour les maux et les crises qui les minent. Les grandes puissances ont évidemment joué un rôle avant les soulèvements, elles continuent certes à être influentes et elles ne cesseront bien sûr pas de protéger leurs intérêts, dictatures ou pas, démocraties ou pas. Au cœur de cette douloureuse transition, les pays de l’ANMO rencontrent aujourd’hui leur destin, et au-delà des plans et des stratégies desdites grandes puissances – de l’Occident comme des pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine) – ces pays ont l’opportunité historique de prendre en main leur destinée. Penser de nouveaux rapports au pouvoir, à la référence religieuse, à la liberté; tirer profit du nouvel ordre économique multipolaire, célébrer la créativité culturelle et artistique et prendre au sérieux le bien être et les intérêts supérieurs des peuples. Cela commence par vivre une libération, une vraie révolution intellectuelle et psychologique, qui consiste à sortir de l’obsession de la reconnaissance par l’Occident (et par les puissants en général) : comme si, même libérés, il fallait encore, sur la scène internationale, être adoubés, légitimés, tolérés. Dans l’ordre du monde, les pays du Moyen-Orient comme de l’Afrique doivent se penser en terme d’alternatives, de forces de contributions et d’explorations de nouvelles voies. Si la démocratisation des pays de l’ANMO doit se faire par imitation et nous mener à reproduire les crises actuelles des démocraties occidentales, alors l’avenir est sombre. L’espérance tient au fait de voir les Africains et les Arabes se réconcilier avec le génie de leur histoire, de leurs mémoires, de leurs références religieuses et culturelles, de leur langue, de leur singularité. Il ne s’agit pas d’être reconnus et acceptés, contre vents et marées; il est question désormais d’être et de bien être.

58 commentaires - “Le Moyen-Orient de tous les dangers et de l’espérance”

  1. Salam aleykoum
    Le facteur psy n’est pas à négliger dans la reussite ou l’echec de tout ceci, comme vous l’avez souligné.C’est la foi en eux-meme qui leur fait défaut .Il n’ya qu’à voir sur les chantiers ,dans le domaine de l’immobilier ,le travail fait par les manoeuvres complètement baclé.Dans les hopitaux les medecins qui attendent leur bakchich pour faire leur travail,les professeurs qui ne pointent qu’une fois sur 2 le bout de leur nez….Les chinois en sont arrivés là, parce qu’ils y croyaient ,du plus bas de l’echelle au sommet de l’etat.Ils y ont toujours crus et pourtant avec Mao il y a eu des périodes de famines et des retours en arrière de plusieurs decennies .Ils n’ont pas eu besoin de revolution pour se faire et par la suite ,la Chine finira par se démocratiser en douceur.Là en ce moment ,ils sont en train de réajuster le tir au niveau de l’environnement et de certains droits politiques
    On peut mettre les meilleurs volonté du monde à la tete du pays,mais le peuple ne doit pas attendre de miracle et doit comprendre que la solution vient aussi et surtout d’ eux-meme.Les musulmans veulent du tout et tout de suite .
    Pour construire une civilisation ,il faut un certain etat d’esprit qui manque encore au musulman.Sinon,ce seront les intérets de clans partisans qui prévaudront au lieu comme vous l’avez si bien dit d’un projet national pour le long terme,qui manque cruellement à l’heure d’aujourd’hui.

    1. monsieur ramadan on essaye de commenter vos beaux articles…rien à dire
      de donner plusieurs opinions de tous les origines algérien tunisien….merci kamel…belle réflexion…merci Labib…LOUISE…VRAIMENT MERCI de participer. Merci également à tous les autres de prendre de votre temps, et de faire en sorte que l’on puisse, s’intéresser à tout ceci et à tout cela, c’est une belle chose.
      grand merci abi’. toujours là pour commenter valoriser, les pseudonymes changent mais peu importe…ce qui compte c’est le contenu,l’objectif, l’ouverture et pas énerver….

    2. Monsieur Ramadan,ce paragraphe que vous avez écrit est très pertinent,et devrait être lu par tous les gens concernés par ce qui se passe en Afrique du nord et au moyen-orient:

      L’impatience des peuples est compréhensible mais elle ouvre la voie aux populistes de tous bords. Les laïques intégristes comme les salafi littéralistes, voire jihadistes, usent de tous les moyens pour déstabiliser le gouvernement et ce faisant le pays. Ce dernier se contorsionne au gré des tensions idéologiques qui le traversent sans qu’aucune force politique ne soit à même de penser et de proposer une politique économique et sociale qui puisse sortir le pays de la crise.

      Entièrement d’accord avec vous:
      La démocratie est un long processus qui nécessite du temps,de la patience et surtout un minimum de confiance,y compris pour ses adversaires.
      Sinon,rien n’est possible.
      En effet,on ne peut construire une société apaisée et stable si on met systématiquement en doute les actions,les intentions de ses opposants,des gouvernants,de ceux qui ne pensent pas comme note “camp”.
      Vous avez raison de souligner que le populisme qui joue sans cesse sur les émotions des peuples est quelque chose de très dangereux.
      Les minorités musulmanes en Europe savent à quel point les forces populistes jouent de la démagogie,de la peur,des simplifications pour gangréner le débat public,à quel point leurs intentions et actions sont anti-démocratiques.
      Il ne faudrait pas que les sociétés arabes,surtout certaines de leurs forces politiques,jouent le jeu du populisme.

      Ensuite,autre point capital:la polarisation laicards-intégristes qui confondent la laicité(séparation du religieux avec le politique) et militantisme athée,et les extrêmistes religieux(salafistes)est quelque chose de très délètère.
      Car cela ne permet pas au débat politique d’avancer mais de faire diversion,et d’éviter d’aborder les vraies questions qui sont d’ordre socio-économique.
      Il suffit de voir comment en Tunisie certaines forces laiques extremistes se trouvent alliées avec les extremistes religieux salafis pour déstabiliser un gouvernement ELU ,et faire échouer toute tentative de réforme.

      Quelle honte de voir en Tunisie et en Egypte d’anciens soutiens de Moubarak et Ben Ali venir manifester et désormais se présenter en “militants démocrates”!

      PAS DE PROGRES POSSIBLE SI LES FORCES POLITIQUES DU MONDE ARABE NE JOUENT PAS LE JEU DE LA DEMOCRATIE ET DU DEBAT POLITIQUE CONSTRUCTIF.
      PAS D’AVENIR SI LE POPULISME PREND LE DESSUS ET EVITE LES VRAIS DEBATS(économie,social,éducatione,etc).

      Encore merci à Monsieur Ramadan pour son engagement toujours réfléchi et constructif.

  2. Salam,
    c’est une bien sage grille de lecture que voici et il m’attriste de constater que notre impulsivité nous ruine et nos brillants esprits se font de plus en plus rares. Un soir, de retour de Modena j’ai eu la chance de voir un livre dédicacé à mon attention qui a illuminé mon esprit mais dont je réalise aujourd’hui avoir raté systématiquement un passage: le temps et la théorie de la convergence peuvent être de précieux alliés lorsque des branches mortes se figent de vieillesse. Je crois qu’il n’est pas inutile de s’armer de patience et s’adonner à ce que l’on sait faire de mieux: l’advocacy.

  3. …oh là là, que c’est vilain de dire quand les masses arabes descendaient dans les rues

    Les masses
    … c’est épouvantable, ça déshumanise…

    … ou alors connote négativement les niveaux de culture, d’instruction ou pire encore car sans rapport, d’intelligence des populations

    … on dirait du mauvais – selon moi – journalisme…

  4. Coment voulez vous que les arabes ou les afriquains se reconcilient avec le genie de leur histoire ? un exemple en algerie le jeudi passé il y’avait des elections locales et comme a l’accotumé est cela depuis 50 ans c’est toujours le FLN que je nome front de tout les malheurs des algeriens qui remporte la majorité des sieges, pire encore le president lui meme elu en 99 avec une fraude inégalble( un bouteflika qui a ete condamné par le parti lui meme pour detournement de fonds 40 millions de dollard vers la fin des anees 70), je ne vois aucune issue de crise pour l’algerie le pouvoir mafieux a pu corrompre le citoyen sur toutes les echelles, salarié ,ouvrier, medecin, avocat jeune chomeur ne pensent qu’a exterper de l’argent que l’etat destribue aveuglement pour parer tout soulevement .

  5. salutations à tous,

    Enfin ! un intellectuel d’une “sagesse intellectuelle” remplie d’espoir malgré un tableau oh combien sombre.
    La majorité des soit-disant intellectuels nous proposent de la débauche intellectuelle sans la moindre “spiritualité intellectuelle”, celle attendue qui apporterait des solutions concrète au mal de l’être et des sociétés.
    Bien au contraire, elle est orchestrée pour détruire, désordonner, déshumaniser, aliéner. Elle se cache derrière un discours bien pensé, habillé de rhétorique qui au premier abord semble être prometteur et au final porte un coup destructeur pour l’être, la famille, la société, le monde.

    Ceci étant dit – en tirant mon chapeau au professeur Tarek Ramadan pour son intelligence engagée – le regard sur l’état accablant de la situation en Afrique du nord et au Moyen Orient fait peur.
    Nous avons l’impression que l’étincelle de la libération des peuples qui semble avoir allumé dans un premier temps un feu de joie ait pris tout d’un coup une autre tournure.
    Nous avons l’impression qu’un vent a soufflé dans la mauvaise direction; le vent semble être venu de l’occident, un vent porteur d’une démocratie trompeuse. Ce vent a remplacé le feu de joie par un feu destructeur qui a tué beaucoup d’innocent et qui continue de faire beaucoup de dégât. Le regard de celui qui voit cela fait peur; On lit dans son visage une grande catastrophe.
    Les tensions, les provocations semblent s’amplifier, rien n’est fait pour arrêter cela. Au contraire le malheur des uns fait le bonheur des autres; Alors l’état sioniste brave le peuple Palestinien et de surcroît le monde arabe qui l’entoure; l’occident soutient la machine sioniste en force ( financièrement, politiquement, ….).

    Il est vrai qu’il ne faut pas être défaitiste et jeter entièrement la responsabilité sur notre sort à l’ occident qui se fraie, sans état d’âme, sans scrupule, des brèches pour assouvir ses besoins même injustement (la fin justifie les moyens).
    Pas entièrement car si telle est la situation actuelle c’est parce que nous avons laissé faire. Je part du principe que tout ce qui m’arrive j’en suis responsable; que nous n’avons que ce que nous méritons. Dès lors que nous nous taisons quand l’injustice ne se cache plus, explose au grand jour au point même d’être célébrée alors nous nous condamnons.
    Partant de là nous ne pouvons s’en prendre qu’à nous même. Alors arrêtons de jouer les victimes, relevons la tête, soyons fier et combattons pour la liberté, la démocratie, la justice. Et bien évidemment combattons intelligemment. D’abord en se cultivant, ensuite en cultivant, en informant, en sortant dans la rue pour appeler au bon sens commun pour le bien de tous, en dénonçant l’injustice, en proclamant la liberté, l’égalité, la dignité, ……….

    A bon entendeur salut !

    1. A Madame qui se dit Laurence
      je vous répond par rapport à l’autre commentaire
      Je le fait pour la palestine une dernière fois
      Je travail pour payer les études
      Vous ne me verrez donc plus sur ce site
      J’ai une vie moi

      Il faut demander au père- noël de vous donner le courage. D’affirmer votre propre identité chère Laurence. Qu’il vous enlève votre masque. Qu’il vous donne l’audace de regarder un peu plus haut. Regarder haut avec votre coeur pour s’intéresser à l’article .Non inventer des calomnies. Regardez cette maissa et non cette petite masse etc. Ragardez cette orient triste et non cette hypocrisie. Cachez cette hypocrisie que je ne serai voir! Laurence je suis croyante bien-sûr.Je vous connais Laurence je vous vois tous les jours. Ah qui se dit suisse n’est que mauvais jésuite. Qui croyait prendre est prie. Je connais la littérature aussi. Je vous fait un clin d’oeil.
      Chère Laurence la différence entre vous et celle que vous n’aimez point . cette palestine. C’est que je pense elle a le courage de ne pas se cacher derrière des pseudonymes. Les peu de fois qu’elle a commenté elle n’a mit aucun pseudo. Peut-être parce qu’elle n’est point lâche et point hypocrite.
      Il parait que l’autre pseudonyme c’est sa copine. Les poèmes Dieu est savant. Cette dernière ne revient plus. Elle sait que le site est envahit par vous.
      Chère Laurence ne demandez rien au père noël il n’existe guère. Demandez à Dieu il existe. il peut vous aider et il vous voit. Je vous l’assure Laurence. Je sais aussi que la vie n’a pas toujours été rose pour vous. La vie est faite de joie et de tristesse. Mais la vie n’invite pas à la déprime. Non Laurence. Ne croyez point les mensonges qu’on vous a raconté. Celle qui vous donne des frissons. Si elle devait commenter elle le ferai dorénavant avec son nom et prénom. Rien ne sert de lui faire passer une mauvaise image. Que connaissez vous sur elle? rien à l’exception de ses goûts littéraires. A défaut du reste vous inventez.
      Au contraire elle vous surprend. Elle est instruite. Elle est belle cette palestine. Elle est moderne. Elle s’intéresse à tout. Elle aime philosopher. Elle aime rigoler blaguer lire .
      Elle comme vous. C’est-à-dire humaine. Cette palestine ressemble en effet à Ramadan. D’abord parce qu’elle vous ignore ou plutôt elle vous calcule pas. Elle passe la tête haute comme le dit nora. Bien nora quelle remarque. ensuite parce qu’elle peut vous trainer … Enfin parce qu’elle est une lionne. Elle vous a tous sur le dos. Six même sept .ça me rappel Monsieur Ramadan sur un plateau de télé enface de 6 personnes.
      Laurence j’ai été parmi votre cercle je connais tout. J’ai même avertie de certaines ruses.
      La différence entre vous et moi. C’est que je ne supporte pas ce jeu hypocrite . Rien ne sert de mettre dans la bouche de ce pseudonyme inconnu “Kamel” des choses insensées. J’ai questionné la palestine. Elle a porté le voile elle ne s’est jamais marié. Certaines des votres je sais qu’il y a eu des choses. Mais je ne dévoile pas la vie des gens ici.Elle n’a jamais eu d’aventure . Mais moi qui vous connait . Je sais pourquoi vous mettez bétises dans les bouches de certains pseudonymes hommes. Je sais et je le dit. Vous le faites. Vous l’imiter . Et vous espérez que “quelqu’un” passe et qu’il est une mauvaise image d’elle. Je le sais. Sur le Coran qu’elle est mieux que vous toutes. Laurence moi aussi je sais bien écrire. Quand je m’applique. Je ne vais pas passer mon temps à vous écrire. J’espère avoir montré à la palestine vos ruses. C’est le devoir du musulman d’aider son frère ou sa soeur. C’est maladroit de se laisser bouffer par la haine.
      “Laurence” qui est aussi plusieurs pseudos. Laurence le monde nous vous appartient pas. Vous n’êtes pas le monde. Le monde n’est pas vous. Puis Dieu est toujours bon. Soyez bon avec lui. Monsieur Ramadan vous êtes rare de bonté.

    2. @Mistère ou Mystère,

      votre message est un peu confus. Il me fait du soucis. Un soucis qui s’appelle paranoïa. Puisque vous me connaissez si bien, décrivez-moi .. (âge, lieu de vie, statut privé et professionnel etc.) Question subsidiaire : qui est Président du Conseil Fédéral ???

      Pour votre information, tous mes messages comportent mon vrai prénom mon adresse e-mail finit par .ch. et mentionne ma vraie identité Je suis donc sans aucun mystère, a contrario de vous !

      Les administrateurs du site n’auraient donc aucun problème pour me contacter s’ils le désiraient. Utiliser un pseudo c’est pas mon truc. Je n’ai non plus jamais rencontré Monsieur Ramadan ni probablement votre personne. J’ai horreur des injustices et Monsieur Ramadan a été victime d’injustices, la Palestine aussi. Ses mérites et sa crédibilité ont été reconnus, il n’a donc plus besoin de mon soutien sur ce site.

      En tant que Suissesse, j’espère que les hautes sphères politiques auront l’intelligence d’inviter M.Ramadan au Forum de Davos. Voir des messages infantiles sur ce site c’est pas super pour la com, heureusement qu’il y a les autres.

      Je ne suis pas douée mais vraiment pas douée pour la poésie et cela a été pour moi une découverte sur ce site de voir des vrais talents créatifs en poésie, et des gens sympas.

      Le Père Noël c’est comme Aladin et sa Lampe magique, une histoire, pas une entité religieuse, je dirais presque une métaphore.

      Dommage, très dommage, quelle souffrance vous vous imposez et quel message mesquin … ☹☹☹☹

      Laurence

    3. moi je ne connais personne. c’était le hasard avec medine , laurence, sarah, et tous le reste. ça me fait plaisir de partager avec elles….franchement vous voyez bien que laurence est gentille…elle défend bien la “Palestine”…faut arrêtez la pauvre de lui dire des choses pas gentilles…je vous apprécie laurence…vous ne m’avez pas dit comment est votre région lointaine chere laurence. Amicalement , meilleurs pensées laurence

    4. Salam AAlaykoum,

      @Laurence

      C’est du grand n’importe quoi ne faites pas attention à ce message complètement dénué de sens et confus. Celle qui vous dit ne pas se cacher derrière un pseudo se cache bel et bien derrière le pseudo “mystère”. Je me demande bien pourquoi il existe des personnes qui ne voient pas à quel point elles sont méprisantes et injustes et pourtant elles croient être dans le bon, comme aveuglés par leur propres méchanceté… Cher Laurence, ignorez ce message, faites comme si il n’existait pas, quelle meilleure réponse que le silence a de telles propos incohérents…

      *** Fraternellement cher Laurence et très bonnes fêtes de fin d’année ***

    5. merci chère Leila. dites nous Leila de quelle ville venez vous ? comment avez vous découvert le site?

  6. Salam waleikom et bonjour,

    Je vous remercie de cette analyse fort réaliste de la situation de l’ ANMO et des défits qui
    nous attendent, vivant dans ces contrées ou non.

    Vu la compléxité politico-socio-stratégique, ce probléme devient global mais ne pourra etre en voie de réglement qu’avec la volonté des peuples concernés avant tout.

    La Tunisie, pays dont je suis originaire, (ne m’en tenez pas rigueur, je ne suis point nationaliste),
    bascule tout doucement politiquement vers une implosion élaborée je le pense depuis la chute du régime de Ben Ali.

    La problématique de la Tunisie et également l’Egypte, c’est que l’ossature de l’administration précedente est toujours présente et que ces tensions ,bien que fondées pour partie, sont exacerbées par des manipulations politiques car nous sommes réellement dans une situation où 2 camps s’affrontent par peuple interposé, les nouveaux arrivants au pouvoir et les déchus qui regrettent,un poil nostalgique, celui-ci.

    Des tractations sont en ce moment en cours, pour le cas de la Tunisie, pour préparer la situation post-implosion.
    Comment des peuples humiliés,spoliés et asservis pendant prés d’un demi-siécle ne devraient ils pas se soulever, quand la “liberté” ainsi que la “démocratie” étaient les principaux objectifs affichés par les pays occidentaux pour cautionner la chute des régimes dictatoriaux.

    Je pense que nous sommes à l’aube de trés grands boulersements et l’ Histoire est une source où s’abreuvoir de celle-ci est vital.

    “Celui qui ne connait pas l’histoire est condamné à la revivre” Karl Marx.

    Cher Tariq , merci pour tout.

    Salam waleikom.

    1. Votre témoignage est intéressant, mais il pourrait être développé : tractations entre qui et qui et sur quelles bases?
      Par ailleurs, il me semble qu’il indique bien des raisons endogènes au soulèvement tunisien qui fut précédé de grands mouvements sociaux (Gafsa) de même qu’en Egypte, le mécontentement social s’exprimait de plus en plus.
      Que les intérêts géopolitiques soient présents est évident. Que nous ne sachions pas tout à ce sujet aussi. Cela dit, il me semble que chaque pays mérite une analyse spécifique.
      Il est certain qu’aujourd’hui les inquiétudes sont vives. Mais les dynamiques sont-elles les mêmes en Tunisie ou en Egypte? Cela ne me paraît pas évident.
      Dans l’espoir que le temps clarifie les choses et que les citoyens de ces pays ne voient pas leurs espoirs s’évanouir.

      F

    1. @ do

      Merci de votre intérêt. J’ai mis un message plus long à Nora qui vous est aussi adressé.
      Amitiés Laurence

    2. @ Laurence
      merci Laurence quelle sympathie
      contente de vous connaître et de faire plein de reconcontres
      chère Medine de quelle ville venez vous?
      j’aime votre selam ensoleillé il réchauffe le coeur

  7. Il faut qu’on bouge tous ensemble pour éviter des guerres civiles. Les révolutions c’est bien mais il y a des limites. Trop de morts c’est pas bon. Trop de dégât c’est la cata. On a vu le petit changement ces derniers temps . Mais pour la libye c’est pas trop ça. Comme vous dites il y a encore plein de dangers.

  8. Salutation à tous

    Mr. Ramadan vous dites :
    Si la démocratisation des pays de l’ANMO doit se faire par imitation et nous mener à reproduire les crises actuelles des démocraties occidentales, alors l’avenir est sombre.

    Si j’ai bien compris, vous voulez nous dire que le présent de l’ANMO, ce présent actuel oú nous vivons, cette partie du temps opposable à un passé à un avenir, avec tout ce qu’il contient, de crimes de misères et de sang, ou bien celui enfanté du passé après la débâcle de l’empire ottoman, ou celui vraisemblable née de la colonisation et la décolonisation, ce présent, ce maintenant qui n’en finit pas, vous semble plus lumineux et sublime ? à tel point qu’il ne faut surtout pas l’échanger, si on doit le faire par imitation des démocraties occidentales, et cela, pour ne pas reproduire, leurs crises actuelles ?

    Faute de mieux, dans ce présent dont on parle, j’accepterai pour commencer n’importe qu’elle démocratie, même celles qui portent des crises, des dépressions, marasmes et récessions occidentales, des démocraties imitables ou non imitables, même si l’avenir parait sombre. Qu’importe, du moment que c’est une démocratie, et je suis convaincu que les peuples de ces pays de l’ANMO ne voudront pas non plus attendre, que leurs dirigeants chercheront, négocieront et peut-être essaieront, trouveront ou inventeront une nouvelle forme de démocratie. Pourquoi pas une tyrano-démocratie ? Démocratie-Anmo-despotique, démocratie Anmo-dictatoriale, et j’en passe.. Comme vous voyez, Je peux après tout commencer par me permettre de préconiser des solutions et différentes types de démocraties. C’est facile, du moment que je vis dans une démocratie occidentale, avec ses crises.

    Mr. Ramadan ! vous êtes d’un optimisme sans bornes, et croyez moi, je vous envie.
    Je vous cite encore :
    L’espérance tient au fait de voir les Africains et les Arabes se réconcilier avec le génie de leur histoire, de leurs mémoires, de leurs références religieuses et culturelles, de leur langue, de leur singularité.

    Et je suis doublement d’accord avec vous sur les principes et l’espérance, mais pas sur les faits, Car si nous sollicitons l’histoire, nous apprenons qu’il n’en est rien, et à juste titre, depuis des siècles, les Arabes, qu’ils s’agisse de ceux qui se sont fixés en Afrique du nord, en Espagne ou au moyen orient, ne se sont jamais accommodés de l’autorité des souverains et califes des différentes dynasties qui se sont succédés depuis la mort du prophète de l’islam, ils étaient toujours prêts à entrer en luttes fratricides contre les gouvernements en place ou entre les différentes sectes religieuses, qu’elles soient chiites ou sunnites, sans citer les centaines d’autres sectes en conflits jusqu’a présent.
    Des 4 premiers califes (Les bien dirigés- Arachidouns) 3 ont été assassinés pour le pouvoir. Il est significatif de constater que le comportement des actuels dirigeants de l’ANMO est exactement le même que celui de leurs ancêtres.

    Vous dites finalement :
    Il ne s’agit pas d’être reconnus et acceptés, contre vents et marées ; il est question désormais d’être et de bien être.

    Pour cette phrase d’espoir, de confiance et conviction Je vous réponds par ces versets du coran :

    Dieu (que son nom soit exalté) ne changera point ce qu’il a accordé aux hommes, tant qu’ils ne le changeront pas eux-mêmes.

    Si Dieu versait à pleines mains ses Dons sur ses serviteurs, ils deviendront insolents sur terre. Il les leur donne avec mesure, car il est instruit et voit tout.

    unigroup

  9. Salam, Bonsoir,


    Si la démocratisation des pays de l’ANMO doit se faire par imitation et nous mener à reproduire les crises actuelles des démocraties occidentales, alors l’avenir est sombre. L’espérance tient au fait de voir les Africains et les Arabes se réconcilier avec le génie de leur histoire, de leurs mémoires, de leurs références religieuses et culturelles, de leur langue, de leur singularité. Il ne s’agit pas d’être reconnus et acceptés, contre vents et marées ; il est question désormais d’être et de bien être.

    …la première phrase est sombre, il est vrai, mais elle ne s’investit pas de tous les dommages englobants possiblement des lieux plus ou mieux revisités d’une clarté, la seconde, apporte une lumière attendue, espérée, commune, elle même conciliée depuis déjà si longtemps singulièrement et sans différence de sa distance, de ses langages, de chaque références, et puis, pour la suivante, entrecoupée mais bien complète, il est réponse tant il s’agit de réconcilier, comme du premier sens mais donc prolonger d’un aspect débutant d’avant sortes et reformant après coup, des valeurs humaines et principales, dignes et culturelles, générales et pratiques, civiles et communes, égales et fraternelles, libres et unies, les vitesses terrestres étant tout à fait adéquates et inchangées à tout être reconnaissant et acceptant plus que autres et quelques biens des êtres…

    …pour l’ensemble récemment revendicatif et populaire, faisant suites sans doute d’une conscience commune et réactive plus que d’une saison mal appréciée de ses premières lueurs, ces 3(trois) mêmes phrases peuvent être un bien être à ne pas déconsidérer des sens et des raisons qu’elles rapportent en bonne voie de leurs constats objectifs et en bonne voix de leurs présents représentatifs et, des moindre dangers à souhaiter de provenir d’une région pacifiée et reconnue comme d’un espace équilibré et soutenu, l’exemple actuel que vous entretenez au second paragraphe est un sens à toutes critiques, si il n’est pas refaire ni faire erreur, il est deux choses évidentes et légitimes, un pays et une croyance à cet état, comme d’autres à cette structure, voilà, il n’est pas plus complexe ce possible entendement,… comme les Autres attenants des principes cultuels et culturels, le Peuple est une soutenance importante et interrogative à un apport démocratique et référent à leurs choix internes générés et réclamés somme toute des valeurs composées et historiques et, comme tout objectif légitime et légal, s’interrogeant de leur Etat souverain et populaire des perspectives évolutives et contributives à leurs identités, à leurs singularités, à leurs rayonnements…

    …des valeurs économiques seront toujours nécessaires et accessoires à cette séquence transitoire pour ne pas dire ou laisser dire qu’il se minimalise quelques effets modernes régents et réguliers, mais elles ne peuvent révéler à elles seules meilleures réconciliations, trop autrement cela dit des historiques, et pourquoi pas alors vraiment, l’Egypte, elle même et première, ne se donne-t-elle pas le change actuel et composé, l’audace pacifiste et générale, la réponse digne et nouvelle, le regard uni et savant, le commun oriental et et présent,…, … aux cours d’une eau Elle le mérite, aux belles histoires Elle se visite, aux yeux du monde Elle en hérite, la Culture est une seconde nature, la Spiritualité est une première figure, un Peuple est une certaine mesure, l’Homme est un seul futur, en tous cas, que la Paix vous accompagne dans vos parcours et qu’Elle vous compose bien aussi dans vos idées …

    …KHassan…Salam…merci…

  10. les injustices sont les principales remparts à l’évolution et la cohésion sociale dans le monde musulman, c’est paradoxale quand même quand on voit leurs richesses souvent mal partagées
    la fuite des cadres et des têtes pensantes( médecins, informaticiens et ingénieurs …)vers l’étranger souvent voulue par les pouvoirs arabes car ceci constitue pour eux une menace pour leur survie.
    alors que l’occident fait tout pour encourager l’immigration des cadres et ingénieurs, chez nous on fait le contraire!!! mais qui va développer nos pays? avec quoi? comment? quand?
    il nous faut aussi des OULÉMAS dans la religions qui auront une tache essentielle dans ce développement, alors qu’ailleurs la diversité est considéré comme une richesse, chez nous on s’en sert pour monter les uns contre les autres alors qu’on possédé l’élément essentiel qui nous unis, la langue et la religion !!! ou elle est cette union?

  11. http://www.facebook.com/notes/el-kasbah/10-questions-%C3%A0-vincent-geisser/493425510697021

    Excellente analyse de Vincent Geisser sur le cas tunisien.

    Cher professeur, je reste persuadée du caractère endogène de la plupart des “révolutions” (inachevées) arabes -sans nier les tentatives d’instrumentalisation externes, par apport auxquelles il faut rester vigilant. Je suis aussi persuadée du caractère endogène possible de l’échec.. Les Tunisiens pourront-ils surpasser les sirènes de la division? C’est un vigoureux appel au dialogue que lance Vincent Geisser à travers le média Al Kasbah (en ligne sur FB).

    F

  12. merci pour cette article intéressant…merci nora….tu apportes une petite étincelle…
    il faut, regarder les articles avec réflexion…réfléchir…faire le même travail que tariq ramadan. c’est très bien continez comme ça…
    merci à cléopatre de lire les articles du ccif. très bonne réflexion et à tous les autres.

  13. excusez moi de donner une dernière information…vous avez vu la nounou qui a emporté le premier prix…qu’il est magnifique…c’est sur le site du ccif…faut jeter un coup d’oeil…les commentaires sont bien aussi…plein d’enthousiasme et d’encouragement.c’est pour partager…
    brillez de mille feux:))
    Laurence la suisse va bien. racontez nous un peu votre lointaine région?
    comment vous avez vu le site chère Laurence?

    1. Chère Nora,

      Je ne suis pas musulmane, mais je m’intéresse à l’histoire et à la géopolitique. J’ai vu des débats à la TV ces dix dernières années où M.Ramadan était injustement agressé par des gens non-objectifs. J’ai voulu en savoir plus. Je suis donc allée explorer internet comme je le fais pour d’autres personnalités. J’ai aussi acheté certains de ses livres.

      Lors d’un accident sportif qui m’a immobilisée 2 mois en 2010, j’en ai profité pour écouter attentivement toutes les interventions de M.Ramadan. Je ne me suis jamais ennuyée, j’ai oublié mes vilaines douleurs et j’ai changé ma manière de voir les choses.

      En effet, en Suisse, nous sommes directement confronté avec des gros problèmes dus à la complexité des rapports avec une arrivée massive de migrants économiques majoritairement musulmans.

      Nous sommes un petit pays envahi de montagnes où la surface encore constructible est très petite. Il est donc difficile, pour ces raisons, de construire des nouveaux espaces religieux. Il faut donc trouver des nouvelles solutions (partage d’espaces par exemple) pour des lieux de prière musulmans.

      Il n’y a pas de travail pour une grande partie de ces migrants sans formation et peu de logements vacants. Ils sont donc logés dans des structures peu adaptées. Sans moyens financiers, à charge de la société Suisse, pas préparés à nos habitudes et à notre système de société, ils tombent rapidement dans l’alcool, la drogue et la délinquance. Issus de pays très différents, de courants religieux différents, ils ne s’entendent pas entre eux et règlent leurs problèmes dans la violence. Le plus souvent avec des couteaux ou des cutter. C’est vraiment un problème.

      Il est d’une importance capitale que l’économie des pays de l’Europe de l’Est et de l’Afrique s’améliore. Ce qui se passe sur ce site va dans un sens positif et peu avoir un effet dans le long terme sur le plan international.

      Il faut aussi développer des discussions interculturelles et intergénérationelles.

      Voila l’histoire, toute simple, chère Nora, avec toute ma sympathie.

      Laurence

  14. Les arabes ont besoin d’une révolution de la pensée, tant qu’il ne changeront pas leur modèle de pensée, ils seront utilisés, manipulés, malmenés, montés les uns contre les autres, divisés en plusieurs fractions ethniques, idéologiques, religieuses etc…

    Les arabes doivent comprendre dans quelle situation dramatiquement honteuse ils se trouvent par rapport à leur histoire et leur religion, s’il ne comprennent pas c’est qu’ils méritent ( et sont contents ) d’être dans cette situation, les arabes d’aujourd’hui c’est la honte de l’islam , je suis désolé de le dire mais c’est malheureusement la vérité et la première chose à mon avis c’est de l’avouer et ne pas rester les bras croisés à bouffer les kebabs et regarder les matches de foot pendant que les palestiniens ( vos frères ) se font tuer tous les jours , à se plaindre des politiques, de l’occident, se victimiser et autre blablablablabla inutile . 🙁

    1. Selam, bonjour, ensoleillé ;))
      à ‘passant’

      Ah…Oui ?Et c’est constructeur ce que vous dites peut-être?
      …Très réducteur.
      Si c’était aussi simple que ça.!

      …Bonne route.

    2. vous avez raison Medine. Vraiment pardon je me suis trompée.Il faut tout prendre en compte chère Medine. Laurence , Laila , Nora vous avez raison.

    3. merci Medine de nous apprendre le turc
      c’était une belle rencontre sur ce site
      bon courage et donnez nous de vos nouvelles de temps à autre sur le site
      Fraternellement

    4. Selam bonjour ensoleillé ,
      ….Chère Sarah,

      ..C’est un plaisir.
      Vous aussi vous pouvez glisser quelques mots en arabe ou dialecte.;) .!!
      Je me ferai un plaisir de les retenir.
      On partage ensemble des choses qui nous sont chers.
      N’est-ce pas merveilleux.?

      Belle ..Très belle journée
      Fraternellement

  15. Je trouve très surprenant que l’on se mette comme ça à tirer des leçons, conclusions de ce qui s’appelle une révolution. Cela fait à peine 2 ans que tout cela a démarré, c’est à dire RIEN à l’échelle du temps d’une révolution. Il y aura de nombreux soubresauts , retournements et les analyses du moment seront immédiatement démenties dans la minute qui suit.
    Le temps d’une révolution n’est pas le temps journalistique, la dynamique n’est pas la même non plus. Une révolution se doit d’être appréhendée comme un être vivant ,LIBRE et impulsif, un “ça” comme on dirait en psychanalyse sans aucun surmoi.
    Aucun savoir, aucune prédiction n’a de prise sur une révolution au moment où elle se déploie.

  16. merci monsieur ramadan. depuis que je viens très régulièrement dans votre site depuis quasiment la moitié d’une année je le regrette pas…
    franchement c’est bien les articles sur la PALESTINE sont vraiment bien
    bon courage monsieur RAMADAN :))

  17. Salam
    merci de cet article intéressant. Il est génial, rien à dire et il reste encore à rapporter une dose de travail. ça sera génial .
    Salam

    1. Selam,Bonjour,ensoleillé
      …Chère frère Mustapha

      ‘il reste à rapporter une dose de travail’..
      Vous dîtes..
      Ce morceau de phrase m’interroge?
      C’est à dire..?

      …Bonne route..

  18. Bonjour,

    Si l’article est tres bien ecrit, j’ai tout de meme le setiment qu’il manque un paragraphe important sur l’implication des petrodollars arabes sans lesquels l’Egypte entre autres ne serait pas la ou elle est actuellement…

    Vous notez le cynisme de l ONU quand à la pseudo reconnaissance de la palestine j’aimerai notez le cynisme de ce petit roi venu recemment en Palestine… J’espere me tromper, Dieu m’ en est témoi.

    Il me semble aussi que nos freres Iranien chiites depuis un moment ne joue pas le jeu de la division avec les sunnites contrairement à d’autres.

    Cdt

    Royal Salam

    Oli

    1. Dieu m’est témoi que je vous aime bien. on est fortes nous aussi :))
      le coup du siècle

    2. je voulais répondre à celui qui disait si le mot sioniste s’écrit avec deux n
      mais non bien-sur qu’on l’a déjà vu avec deux n dans un m…
      mais là il s’écrit avec un n
      Dieu m’est témoi ne s’écrit pas avec un t à la fin
      j’ai vu quelqu’un l’écrire comme ça
      non dans le ma… il n’ ya pas de t à la fin

    3. Frère Tariq

      Superbe analyse.Cependant il est clair que vous avez oublié une partie du Moyen orient représenté par le CCG( conseil de coopération du golfe) et les monarchies archaïques qui le constituent. Une Arabie “Saoudienne” et le Qatar qui financent une déstabilisation en Syrie après s’être attaqués à la Libye avec l’OTAN. Ces deux pays qui aident Bahreïn à mater sa population. Les Émirats Arabes qui constituent une armée de Mercenaires avec des sociétés militaires privées ( Blackwater X Dynecorp) pour participer à des guerres clandestines en Syrie. Des États du Golfe ultralibérales, à des années lumières d’une justice sociale, qui utilisent la manne pétrolière pour acheter des armes à l’occident, développer des projets immobiliers, financer les économies US et Européennes, détruire les lieux saints ( Médine et la Mecque) écrasés sous le béton et le marbre. Le Wahhabisme est promu à coup de milliards de dollars mettant les écoles traditionnelles Malikite,Hanifite, Shâfi‘ite et Hanbalite en concurrence avec une doctrine interprétation littéraliste et superficielle du Coran et de la Sunna. La Tunisie, la Libye, le Yémen, Égypte n’ont pas besoin de cette nouvelle tutelle financière et morale que représente le CCG. Un CCG qui est en réalité le bras armé des États Unis et d’Israël.

  19. on veut savoir pourquoi certains commentires en versions anglaises ne passent plus svp?
    es que c’est un problème informatique?

  20. Dieu m’est témoin que le mariage entre démocratie et islam est bonne chose:))
    en gardant nos valeurs identiques

  21. السلام عليكم ورحمة الله وتعالئ وبركاته,اما بعد
    En tant que musulman arabe et algérien, la minorité de mes concitoyens conscient de la situation du monde musulman en général et de l’Algérie en particulier, la vraie pensée a entreprendre ne serrait-ce pas de concevoir une association bien organisée qui va au delà des frontières géographique du monde musulman et même a travers le monde, qui a comme instrument une vrais force intellectuelles d’une vrais conviction islamique, une pratique sérieuse physique et caractéristique , une application laiique de la loi , ainsi qu’avec une force financière, culturelle et lucratif commune ? au lieux de lutter notre cause en vivant dans un monde musulman doté d’ennemi intérieur qui projette le statut quo ? avec tout les outils disponible aujourd’huit dans ce monde plein de moyens de communication, de déplacement et d’association économique d’investissement, ne serait_ce pas le moment d’imposer le la force musulmane économique sur la scène mondiale, sachant que c’est le facteur primordial de la décision politique ? a mon avis, il est temps d’aller au delà de nos différents et de nos aneries inutiles, de nous réunir économiquement, d’aller au delà de la progression technologique et de prendre en main les choses . Ce qui me fait plus mal au coeur que les assassinats de mes frères et soeurs muslmans et palestiniens, c’est de voir ces meme frères et soeurs gacher le potentiel humain en leurs disposition, la richesse naturelle de leurs terres, un trésor conçu comme manuel de la vie et de la richesse elle même, le coran et ne galérer qu’au problèmes secondaire internes en une absence totale d’audace croyant a une infériorité et une relativité a l’occident ! en pensant que le modèle européen est l’éthique elle même !!

  22. السلام عليكم ورحمة الله وتعالئ وبركاته,اما بعد
    En tant que musulman arabe et algérien, la minorité de mes concitoyens conscient de la situation du monde musulman en général et de l’Algérie en particulier, la vraie pensée a entreprendre ne serrait-ce pas de concevoir une association bien organisée qui va au delà des frontières géographique du monde musulman et même a travers le monde, qui a comme instrument une vrais force intellectuelles d’une vrais conviction islamique, une pratique sérieuse physique et caractéristique , une application laiique de la loi , ainsi qu’avec une force financière, culturelle et lucratif commune ? au lieux de lutter notre cause en vivant dans un monde musulman doté d’ennemi intérieur qui projette le statut quo ? avec tout les outils disponible aujourd’huit dans ce monde plein de moyens de communication, de déplacement et d’association économique d’investissement, ne serait_ce pas le moment d’imposer le la force musulmane économique sur la scène mondiale, sachant que c’est le facteur primordial de la décision politique ? a mon avis, il est temps d’aller au delà de nos différents et de nos aneries inutiles, de nous réunir économiquement, d’aller au delà de la progression technologique et de prendre en main les choses . Ce qui me fait plus mal au coeur que les assassinats de mes frères et soeurs muslmans et palestiniens, c’est de voir ces meme frères et soeurs gacher le potentiel humain en leurs disposition, la richesse naturelle de leurs terres, un trésor conçu comme manuel de la vie et de la richesse elle même, le coran et ne galérer qu’au problèmes secondaire internes en une absence totale d’audace croyant a une infériorité et une relativité a l’occident ! en pensant que le modèle européen est l’éthique elle même !!

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Liens

University of Oxford

St Antony's College …

European Muslim Network

http://www.euro-musl…

CISMOR Doshisha University

http://www.cismor.jp…

Présence Musulmane (Amérique)

http://www.presencem…

«
»
X